Pratique spirite - Annie - 22/01/2009

 

bonjour...
je voudrais savoir si tout le monde doit pratiquer le spiritisme, car c'est une science qui demande beaucoup de savoir...
mais pourquoi est-ce si difficile de le faire ? Pourquoi celui qui veut vraiment entendre les paroles de bons esprits ne les entendent presque pas, autrement dit, pourquoi est si difficile pour moi de communiquer avec eux ?
Je m'instruis pourtant beaucoup, mais rien.

Bonjour Annie,
Le spiritisme n’est pas une obligation, nous avons tous notre libre arbitre, chacun de nous choisit la voie spirituelle qui lui correspond. En effet, le spiritisme nous apporte de nombreuses réponses et cet enseignement est très enrichissant. Quant à la pratique et bien cela dépend, certains dans cette vie pourront la pratiquer et développer leur médiumnité, pour d’autres cela se fera dans les prochaines vies. Il ne faut pas brusquer les choses, tout nous arrive lorsque le moment est propice. Il est par ailleurs déconseillé de le pratiquer seule car cela pourrait entraîner de fâcheuses conséquences puisqu’alors la pratique ne serait pas contrôler, par l’exemple des esprits mal intentionnés pourraient s’accrocher à la personne ce qui pourrait nuire dans sa vie quotidienne et aussi il pourrait être difficile de s’en défaire. Dans ce cas là, je vous conseillerai d’aller dans un centre spirite le plus proche de chez vous, certains donnent des cours mais là encore tout dépend des centres et leurs fonctionnements car tous ne le font pas.
Il est extrêmement difficile de communiquer avec les bons esprits, d’une part cela demande une faculté médiumnique assez développée et encore faut-il avoir suffisamment de connaissances pour pouvoir acquérir le discernement nécessaire afin de reconnaître les bons esprits des esprits imparfaits. Penser à prier votre Guide spirituel, il est là pour vous aidez, n’hésiter pas à demander son aide. Cependant, l’intervention des bons esprits est plus subtile. En effet, ils peuvent nous donner de bienveillant conseils par le biais des personnes qui nous entoure, bien souvent la réponse à nos prières se trouve juste devant nous, à nous de percevoir la solution qui nous est donner.
L’instruction est importante et je vois que vous avez bien compris que le fait de s’instruire est utile pour notre évolution. Ce que nous apprenons aujourd’hui servira pour demain, même si vous ne percevez aucun phénomène médiumnique continuer cette instruction qui est bénéfique à tous point de vue. Je vous conseille également plusieurs lectures, Le livre des Esprits et Le livre des Médiums d’Allan Kardec, Dans l’invisible et le Pourquoi de l’Etre et de la Destinée de Léon Denis, vous pourrez les trouver à votre disposition sur notre site.
En espérant avoir pu vous aidez
Sincèrement
Virginie

 

Médiumnité - Laurence - 20/01/2009

 

J'aimerais savoir si l'intuition que l'on ressent en soi, comme par exemple des réponses à nos questions ou bien des sensations de savoir ce qui est ou ce qu'il faut faire.
Je voudrais savoir si cela vient de nous-mêmes ou bien est-ce un esprit qui peut nous indiquer des choses surtout lorsque l'on dort, car le matin quand je me réveille je ressens toujours comme une évidence par rapport à un doute que je pouvais avoir auparavant, comme une certitude de savoir les choses à l'avance, mais parfois je manque de confiance en moi et aussi je tiens compte du fait que le monde est en mouvement perpétuel.
Il y a longtemps, après avoir effectué trois jours de tests dans un centre de recherche sur la psychologie et la parapsychologie, on m'a parlé de l'intelligence cristalline et de l'intelligence fluide, et on m'a dit que je faisais partie des 2% de la population par rapport à cette intelligence fluide. Qu'est-ce que cela signifie exactement, et de quelle manière pourrais-je développer ou me servir de ces 2% ? Je sais déjà que j'ai des perceptions assez développées et je ressens assez rapidement les choses mais je me pose tout de même des questions.
Pourriez-vous m'éclairer la dessus et en particulier sur l'intelligence fluide.
Je vous remercie d'avance, amicalement

Bonjour Laurence,
Ce que vous appelez intuition est une des formes de la médiumnité, en ce sens qu’elle est le résultat d’un échange entre un Esprit (être désincarné) et vous (Esprit incarné ou âme). Ce sont des idées qui sont transmises par le biais du périsprit (ou corps spirituel) par l’intermédiaire du fluide (support des pensées, comme l’air est le support du son). Il faut bien comprendre le sens de cette communication spirituelle. Elle émane de la volonté d’un Esprit, qui dans ce cas souhaite vous venir en aide, mais ce peut également être le cas lorsqu’un Esprit souhaite vous détourner du droit chemin. C’est donc avec raisonnement et discernement que vous devez recevoir ces pensées car vous avez toujours le choix de les faire vôtres. C’est ce qu’on appelle le libre arbitre.
Ceci dit, la nuit durant votre sommeil, le corps spirituel se dégage de l’enveloppe charnelle et retrouve une partie de sa liberté. De ce fait il entre en contact avec le monde spirituel, et peut selon son élévation retourner vers d’anciennes connaissances ou bien chercher à s’instruire ou même assumer une mission qui lui a été confiée. Comprenez que certaines de ces informations peuvent vous rester en mémoire à votre réveil et ce sont ces idées que vous retrouvez « comme une évidence par rapport à un doute ».
Pour ce qui est de l’intelligence c’est une propriété de l’Esprit. Chacun de nous à vécu des milliers d’incarnations et a acquis un bagage spirituel. Dans ce bagage vous trouverez des fluides épurés qui correspondent à vos bons acquis, vos qualités, vos valeurs et puis des fluides beaucoup plus grossiers qu’il vous faut épurer et c’est là le sens de votre incarnation et des épreuves que vous rencontrez. Mais l’Esprit doit progresser en connaissance c'est-à-dire apprendre dans tous les domaines scientifiques, littéraires, artistiques etc., mais aussi en moralité pour combattre les sentiments de haine, de colère de vengeance, de jalousie…etc. Ce sera donc au fil de ces multiples incarnations que petit à petit, pas à pas, votr
Je vous engage à lire le livre des Esprits d’Allan Kardec et les ouvrages psychographiés par Chico Xavier, sous la dicté d’André LUIZ, médecin brésilien désincarné, qui relate ce qu’il vit dans le monde spirituel en commençant par Nosso lar aux Editions philman.
Voilà Laurence, j’espère avoir pu vous aider. Prenez conscience que vous avez un Guide spirituel, à vos côtés. Allez à sa rencontre vous découvrirez alors toutes les vibrations d’amour qu’il a pour vous et vous ressentirez alors le langage du cœur.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

La médiumnité - Nicolas - 20/01/2009

Bonjour à vous.
Je suis un pratiquant du spiritisme, je suis beaucoup plus attiré par les phénomènes spirites, mais je m’intéresse aussi beaucoup à son aspect philosophique, je m’instruis assez sur le spiritisme, grâce à différents ouvrages (en ce qui me concerne je n’ai jamais reçu aucune manifestation spirite, vu que je le pratique seul).
Je voudrais vous posez quelques questions :
1) Il existe des médiums qui peuvent se séparer de leur corps physique pour se promener dans le monde spirituel ou allé dans une autre sphère, ou encore autrepart. Je voudrais savoir si cette séparation entre le corps physique et fluidique se fait quand le médium le veut ou si elle se produit spontanément.
2) Vu que tout le monde est médium à des degrés différents, est ce qu’un pratiquant isolé du spiritisme, en demandant fermement à Dieu de lui envoyer des bon esprits pour qu’ils puissent se communiquer avec lui, et demander la protection de son ange gardien, pourra t-il recevoir des réponses de ceux-ci clairement, en prenant pour exemple que celui qui demande la communication n’a pas une faculté médiumnique très élevés, les esprits élevés pourront- ils trouver un moyen quelconque de ce communiquer avec le concerné ? ( je suis conscient que vous direz que le spiritisme isolé est dangereux, vu que l’on ne connait pas quel genre d’esprit qui me peut se manifester, ou que si c’est un mauvais esprit, il peut nous entrainer à l’obsession sans que nous ne nous en rendions compte, je pause cette question justement pour savoir si une telle chose pourrait être possible si l’on demande à Dieu et que l’on prie nos guides spirituelles, car j’ai lu que lors des communications spirites, il y a toujours un être élevé qui dirige celle-ci, donc pour moi, si cela est vrai, j’en conclus que si un esprits impur se manifeste, cela veut dire que celui qui dirige la communication, veut peut être apprendre quelque chose à celui qui à demander la communication.)
3) Tout le monde, à un certain moment, sera appelé à communiquer avec le monde spirituel et à ce laisser instruire. Comment feront-ils donc, pour développer sa médiumnité ?et est c e que cette médiumnité sera développée par les bon esprits ou par nous même, car d’après certaines de mes lectures, développer sa médiumnité, est de mettre une quantité de fluide suffisante à la disposition des esprits pour la communication. Et sachant que des individus les fournissent plus ou moins une quantité suffisante, comment chacun pourra développer leur médiumnité par eux même ? Autrement dit, par quel moyen pourra t-il augmenter sa capacité à donner assez de fluide aux esprits ?
4) Est-ce qu’un esprit incarné pourrait savoir sa position spirituelle, c'est-à-dire, pourrait-il savoir s’il est un esprit bon, élevés ou même pur ?
5) Dans la même lancée que la question précédente, comment les purs esprits tel que Elie ou Jésus qui s’étaient incarnés ont fait pour connaitre leur situation spirituelle ? L’ont-ils su d’eux même ou d’autres esprits en communiquant avec eux ?
6) Pourquoi communiquer avec les esprits paraît difficile à ceux qui débutent avec le spiritisme, pourtant, c’est l’esprit consolateur que bien de gens attendaient. Aussi, pourquoi est-il assez difficile d’entrer en contact avec des esprits élevés ? D’après Allan Kardec et d’autres encore, ils aiment les lieux où règne la paix, le calme, et le recueillement.
7) L’homme qui se recueille chaque soir dans le calme et la paix, peut-il espérer d’être assisté par de bon esprit, où même se voir communiquer avec eux ?
8) En ce qui concerne la prière, comment communiquer avec les esprits par celle-ci, car pour moi communiquer c’est un dialogue entre deux ou plusieurs personnes.
9) Ya t-il un moyen de reconnaitre une faculté médiumnique que possède un individu ? Est-il possible qu’un esprit élevé où les guides spirituels d’un homme le sache ?
10) Si un esprit élevé, ou autre, incarné, est évoqué par une personne quelconque, comment cet esprit fera pour aller vers celui-ci ? Attendrait-il le sommeil pour lui rendre visite, où, ira-t-il dès qu’il entendra l’appel ?
Voilà, je vous ai présenté les quelques préoccupations que j’ai. J’espère que vous pourrez m’aider. Merci.

Bonjour Nicolas,
Je vois que vous vous questionnez énormément sur la pratique de la médiumnité et sur le monde spirituel qui nous entoure, et je ne peux que vous encouragez.
Tout d’abord concernant le phénomène de dégagement je vous conseille de vous reporter aux ouvrages suivants qui expliquent le fonctionnement de ce phénomène : Dans l’invisible de Léon Denis.
Ensuite vous avez raison sur le fait que nous sommes tous médiums cependant même avec une grande volonté il ne nous est pas toujours permis de développer notre médiumnité, de même qu’il est non seulement extrêmement difficile de communiquer avec des esprits supérieurs et que ceci demande beaucoup d’effort même pour des médiums plus avertis. Sinon je vous déconseille fortement de pratiquer le spiritisme seul au risque des écueils possibles encourus tel que s’attirer à soi des esprits inférieurs et dont il serait difficile à s’en défaire.
Par ailleurs, "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme." Il nous est impossible de connaître l’échelle de notre élévation spirituelle, il ne nous appartient pas d’en juger. De plus, cela ne nous apporterai rien, la seule chose est de garder à l’esprit que nous sommes tous venu dans un but commun qui est celui de l’évolution.
Le fait de se recueillir quotidiennement et en priant permet d’attirer des esprits en accord avec notre pensée, la prière ne signifie pas forcément dialoguer avec des esprits c’est surtout un moyen de nous unir, de communier avec notre Guide spirituel et Dieu. La prière est un bienfait pour l’âme.
En principe notre guide spirituel nous guide et nous amène sur le bon chemin, s’il est nécessaire à un moment donner de nous conduire sur une voie spirituelle afin de nous instruire et que nous puissions comprendre certaines choses alors le hasard ni sera pour rien.
Pour le reste je vous conseille de vous référer aux ouvrages suivants traitant des sujets qui font l’objet de vos préoccupations afin d’apporter au mieux une réponse qui vous satisfasse :
Le livre des médiums et le livre des Esprits d’Allan Kardec puis Après la mort, Esprit et médiums et les Vies successives de Léon Denis. Vous pourrez trouver ces ouvrages disponibles sur notre site gratuitement. Bonne lecture
Fraternellement,
Virginie

 

 

Transe - Camille - 28/12/2008

 

Bonjour,
je voudrais savoir s'il existe des phénomènes quelconques lors de la formation d'un médium à transe, car dans mes lectures, j'ai retenu que lors de la formation d'un médium à transe, celui-ci est dans un état physique déplorable.
Je voudrais donc que vous m'éclaircirez, merci.

Bonjour,
La formation d’un médium à transe demande du temps, de l’instruction et une aide importante réalisée par l’harmonie du groupe spirite dont il fait partie. La dépense fluidique pour ce type de médiumnité est gérée par les Esprits guides du centre auquel il appartient et en général tout se passe très bien. Le dégagement se fait dans le calme et le retour sans stress et dans la paix d’un travail médiumnique bien accompli, comme l’explique Léon Denis dans son livre « Dans l’invisible » au chapitre de la médiumnité glorieuse.
Fraternellement,
Catherine

 

Qu'en pensez-vous ? - Lisa - 20/12/2008

 

Bonjour.
Je suis chrétienne catholique et je m'intéresse au Spiritisme. Depuis que j'ai lu l'œuvre de Johannes Greber, j'essaie de pratiquer. Dans ma paroisse, il y a une femme qui suffoque à chaque moment. Tout le monde la prend pour une possédée, mais avec ce que j'ai lu, je ne comprends pas.
Moi, je pense que c'est un médium qui est en cours de sa formation et que ses suffocations n’ont lieu qu'aux cours des cultes car nos fluides sont utilisés pour cette formation.
Qu'en pensez-vous ?

Bonjour,
En tout état de cause, cette personne a de la médiumnité et permet par ses fluides à un Esprit de se manifester. Oui, on peut dire qu’elle est en formation mais si elle ne comprend rien à ce qui se passe, cette formation là peut bien à la conduire à la folie. Savoir ce que veut cet Esprit qui est avec elle, voilà qui aiderait bien pour trouver une solution pour cette dame et pour l’Esprit. L’intérêt de la médiumnité n’est pas de déranger tout le monde durant votre office.
Fraternellement,
Céline

 

Développement de la médiumnité - Pierre - 19/12/2008

 

Bonjour...
j'ai quelques préoccupations. Par la lecture de certaines de vos réponses, j'ai appris que tout le monde possède des facultés médiumniques qu'il faudra développer, alors comment savoir quelle faculté a-t-on ?
J'ai les documents d'Allan Kardec et si je ne me trompe pas, il conseille d'essayer n'importe laquelle. J'ai aussi lu le livre de Johannes Greber "Le livre mystérieux de l'au delà", comment ce haut esprit lui dit que le développement et la formation des médiums destinés à servir Dieu et à faire le bien.
D’ailleurs il est dit dans ce livre que certaines personnes devenaient médiums sans le vouloir, et sans même le savoir et cette formation s’effectuait lors de séances... donc je ne comprends plus...
Allan Kardec dit que c'est nous qui contrôlons le développement de la médiumnité par l'exercice, tandis que l'autre nous dit que ce sont les Esprits de Dieu qui s'en chargent. Je vous le dis car moi je veux développer ma médiumnité, mais je ne sais comment faire... Je suis au Cameroun et je ne sais pas où je puis trouver un groupe spirite... donc je m'en tiens à l'exercice comme la dit Kardec, qui n'a eu aucun succès jusqu'à présent.et aussi je le fait isolement...
J'ai aussi lu dans certaines de vos réponses qu’il est dangereux de faire du Spiritisme isolement, mais, le livre de Johannes Greber ne décourage pas ce genre de pratique, bien au contraire, car l'Esprit qui lui parle dit que lorsqu’on demande avec foi.
Je voudrais juste que vous me conseillez.

Bonjour,
Entre Kardec et Greber, il y a deux démarches différentes : chez Kardec, c’est un courant de pensées dictées par divers Esprits dans divers centres qui ont permis d’établir la doctrine spirite ; chez Greber, ce sont des messages dictés par des Esprits au cours de séances qu’il organisait. Greber était médium et aussi prêtre, dans son livre, il y a des erreurs. Kardec n’était pas un médium, il était un professeur et il avait pour tâche de classer et d'organiser des messages afin d’en établir dans un premier temps « Le livre des Esprits », puis cinq livres qui suivront.
Le Spiritisme n’a de sens que s’il repose sur la philosophie, la morale et sa partie scientifique. La médiumnité fait partie de cette partie scientifique et s’appuie sur la philosophie et la morale. Se lancer dans son développement sans en étudier toute la portée philosophie ainsi que morale, c’est un peu comme se lancer dans le vide. C’est pour cela que nous recommandons la plus grande prudence ou la plus grande instruction. Comprendre le monde des Esprits avant de chercher un contact, voilà qui est judicieux. L’isolement est un handicap car on est toujours seul pour analyser ce que l’on reçoit comme on est seul dans sa lecture, c’est pourquoi nous recommandons de trouver toujours une ou deux personnes qui peuvent être intéressées par le sujet.
Fraternellement,
Claire

 

Médiumnité - Dam - 07/09/2008

 

Bonjour mes frères et sœurs.
J’ai des préoccupations. Je crois que je suis un médium intuitif (« crois » parce que je ne sais plus du tout ou j’en suis). Lorsque j’écris je ne sais pas si ce sont mes propres idées ou ceux d’un esprit étranger que j’inscris sur le papier.
Avec ce que j’ai appris dans le livre des médiums, pour se convaincre que l’on possède les facultés d’un médium intuitif, on doit voir si ce que l’on écrit à été préconçu ou pas, et de plus, les idées qu’on à préconçues sont souvent en désaccord avec celles de l’esprit.
Dans mon cas je vois bien que les réponses que j’obtient non jamais été préconçues, je sens au plus profond de moi, que j’avais les réponses exactes des questions, donnés par les esprits, ce qui me fait douter de plus en plus de ma faculté, en pensant que ce sont plutôt mes propres pensée que j’inscrivais sur le papier.
Je me suis dit que c’est mon esprit qui parlait, mes d’après mes recherches par la lecture, j’ai vu que l’esprit d’un médium ne se manifeste que lorsqu’il est en état d’extase, ce qui n’est pas mon cas.
Alors je voudrais que vous me conseillé sur ce point. En acceptant le fait que c’est un esprit qui se communique avec moi, j’ai remarqué que c’est moi qui cherche toujours les thèmes sur lesquels nous communiquerons.
Alors, serait-il possible qu’un esprit se manifeste à moi en me donnant ses propres idées directement ? Excusez les complications de mon langage, je ne trouve pas les bon mots pour traduire exactement mes pensées.
Le médium intuitif utilise un crayon et un papier pour pouvoir écrire les pensées de l’esprit qui lui parle. Je voudrai savoir si le ce médium pourrait communiquer distinctement avec l’esprit rien qu’avec la pensée , car je trouve que le papier servira juste au médium de montrer aux gens ce que l’esprit a dit, et que ceci ne lui sera pas important, car il est tout à fait conscient de tout ce qu’il écrit lors de ses communications spirites.
Lorsque avant toute communication, on prie Dieu de permettre à tout bon esprit de se communiquer avec nous, et que l’on prie notre guide spirituel d’éloigner les mauvais esprits qui veulent nous perturber lors de la communication, est ce que on doit être certains qu’aucun esprit perturbateur ne se manifestera ?
Un grand merci à vous qui avez consacré un peu de temps précieux afin de lire très attentivement mes préoccupations. Je sais après la lecture de mes préoccupation vous croiriez que c’est la foi que je ne possède pas, mais pourtant je l’ai bien, mais je crois que je doute beaucoup de ma médiumnité, comme je l’ai dit plus haut. Je dois m débloquer de ce doute, c’est à dire avoir la persuasion de ma médiumnité, j’ai lu le livre des médiums, mais je n’ai pas trouvé la solution de mes problèmes, c’est pour cela que je vous demande de l’aide. Je prie que Dieu vous permettent de bien comprendre mon problème, et que ses bon esprits vous donne les bons mots pour me satisfaire. Une foi de plus je vous remercie.
J’ai toute ma confiance en vous. Merci.
Que Dieu vous bénisse.

Bonjour Dam,
Ne croyez pas que vos propos soient confus. Bien au contraire, ils expriment vos doutes quant à la véracité de votre relation avec un Esprit.
D’abord sachez que votre attitude est très positive. Le fait de douter vous permet de conserver une vigilance et de conserver un regard critique vous protégeant ainsi d’une attitude qui viendrait prendre pour argent comptant tout ce qui vous est transmis. Allan KARDEC nous l’a souvent répété ; n’ayez pas peur de soumettre à la raison et à la cohérence vos communications. Aucun Esprit élevé ne vous en tiendra rigueur, bien au contraire. Seuls les importuns se verront dévoilés.
Tout d’abord sachez que le doute est positif, dans le sens où il vous encourage à poursuivre vos investigations, vos recherches et ainsi vous permet d’acquérir de plus en plus de connaissances. Certes au début il est parfois difficile de faire la part entre vos pensées et celles communiquées par un Esprit. Mais avec le temps, en faisant le vide en soi, en laissant le plus de place possible on devient sensible à son environnement spirituel et il est alors aisé de ressentir la présence d’un Esprit, sa nature et ses intensions. C’est une question de pratique pour les personnes qui développent leur médiumnité. Mais il ne faut pas en conclure que toute communication vient exclusivement de l’Esprit présent à vos côtés. Il y aura toujours une part de vous-même dans la transcription, qu’elle soit orale ou écrite, car inévitablement la pensée de l’Esprit vous traverse et glane au passage ce qui est votre couleur, votre personnalité, vos vibration, en somme ce qui fait que vous êtes vous. D’ailleurs il peut arriver que se soit votre propre âme qui se communique, c’est ce qu’on appelle animisme. Mais cela n’a pas grande importance, le principe est absolument identique et votre Esprit peut avoir acquis, au fil des incarnations, des connaissances qu’il est capable de vous livrer à l’état de veille.
Lorsque vous dites que le médium doit être en état de transe, ce n’est pas exactement cela. Un médium a la faculté de détacher progressivement son périsprit et d’entrer en contact avec le monde spirituel. Plus ce dégagement est important plus le contact est puissant et aisé. Mais un médium peut tout à fait conserver toute sa conscience en écrivant. C’est d’ailleurs le cas de l’écriture automatique qu’utilisait le grand médium brésilien Chico XAVIER qui a ainsi psychographié plus de 400 ouvrages.
Pour la communication, il n’est pas toujours nécessaire d’écrire, cela dépend du type de votre médiumnité. Mais toujours, l’Esprit se communiquera par la pensée, puisque c’est le langage des Esprits.
Vous avez raison de prier et de demander la protection de votre Guide avant tout travail médiumnique. Mais cela n’est pas toujours suffisant pour assurer une protection. Le mieux est de travailler, si cela vous est possible, au sein d’un groupe spirite (voir notre site) dans lequel d’autres médiums vous protègeront et veilleront sur vous. Le travail isolé ne vous met pas à l’abri d’un Esprit retors qui pourrait vous conduire, sans que vous vous en aperceviez, dans un phénomène obsessionnel.
Je voudrais vous dire que le doute qui vous habite s’estompera lorsque qu’il vous sera possible de travailler en toute sérénité et que votre confiance sera donnée aux frères spirituels bienveillants qui vous accompagnent.
Sachez Dam, vous qui vous éveillez à cette spiritualité, à cette vérité et cette réalité du monde spirituel, vous rapprocher de votre Guide spirituel. Il vous aime et vous protège. Parlez-lui, par la pensée, avec votre cœur et demandez qu’il vous aide pour accomplir votre chemin de lumière.
En espérant avoir pu vous aider.
Avec toute mon affection fraternelle
Maxence

 

Demande de renseignements et de conseils - Alexandra - 14/07/2008

 

Bonjour,
Voila depuis quelques années, je suis sujette à des prémonitions, intuitions et manifestations d'entités (tels que souffle glacial, déplacement d'objet, lumières qui clignotantes, odeurs ayant appartenues à des membres de ma famille décédés).
J'ai 26 ans et j'ai souvent consulté des médiums qualifiés qui m'ont certifié que j’avais des dons (encore peu développés) si bien que maintenant je m'intéresse de très près aux sciences occultes et à la doctrine spirite qui je trouve est d'une justesse incomparable.
Depuis peu je suis inquiète car je suis la seule dans ma famille qui sent toutes sortes d'odeurs (odeur de putréfaction, encens, éther, terre mouillée)
que cela signifie t'il ? Ai-je des messages de l'au-delà que je ne peux encore décrypter ? Qui peut m'aider car je pratique le oui-ja avec mon pendule et cela me donne de curieuses réponses : Des esprits me demandent souvent les mêmes choses comme : OUVRE LA PORTE QUI MENE A NOUS, SUIS NOS VITESSES KARMIQUES ? ACCEPTE LA TACHE QUI T'EST CONFIEE ? AIDE TA FAMILLE, TU DOIS DEVELOPPER TES DONS ET Y CROIRE ? ECT...
A votre avis quels types de médiums peut m'aider à démêler ceci ?
Je veux dire comment interpréter les signes et vérifier les dires de ces esprits et ce qu'ils veulent vraiment ? Et qui sont t'ils car ils y en a qui me donnent des conseils et d'autres des ordres ce qui est moins bon !!! (car probablement des esprits confus et malins). J'attends avec impatience que vous m'aidiez car à vrai dire je ne suis qu'une jeune novice dans ce domaine.
A l'avance merci, veuillez agréer Madame, Monsieur en l'expression de mes salutations distinguées.

Bonjour Alexandra,
Attention, en pratiquant le oui-jà, vous vous soumettez à des pratiques que vous ne maîtrisez pas et que vous ne connaissez pas. Je vous déconseille fortement de continuer car sans vous en rendre compte vous ouvrez la porte à des esprits que vous ne connaissez pas et que vous ne voyez pas. Il vous sera très difficile ensuite de vous en débarrasser !
Je vous propose de lire énormément et de vous instruire. Si vous souhaitez pratiquer la médiumnité faites-le mais dans un centre qui vous apportera toute la protection nécessaire et surtout qui vous éduquera dans la pratique. Priez énormément et demandez à votre guide de vous protéger.
Fraternellement.
Dominique

 

Ecriture automatique - Phil - 15/06/2008

Bonjour,
je voudrais savoir si tout le monde est capable de pratiquer l'écriture automatique en obtenant des réponses distinctes des esprits quelque soit leur degré d'élévation, car moi depuis un bon bout de temps, j'essaie d'effectuer cette pratique, mais je n'obtiens aucune réponse.
C'est alors que je me dis que cette faculté n'est pas donnée à tout le monde. Mais d'après mes recherches l'écriture automatique peut être pratiquée par tout le monde, je me dis alors que je ne fais pas bien quelque chose. Lorsque je me décide à le faire, je prie toujours mon ange gardien et Dieu afin que ceux-ci m'aident à communiquer, et comme je l'ai dit plus haut, je ne reçois aucune réponse.
Alors que faire ? Pourriez-vous me conseiller et m'aider dans ma démarche ?
Merci

Bonjour,
Il faut savoir que l'écriture automatique correspond plus à certaines personnes que d'autres. En effet, il existe plusieurs types de médiumnité : médiums à incorporation, médiums dessinateurs, médiums écrivains etc,... Peut-être cela n'est pas votre type de médiumnité et c'est pour cela que vous n'avez aucun contact avec les Esprits.
Aussi, je voulais vous mettre en garde sur certaines choses qu'il faut respecter et je vous déconseille d'essayer d'appeler qui que ce soit chez vous en faisant de l'écriture automatique. Vous risquez d'attirer à vous des esprits inférieurs perdus, souffrants, farceurs même qui pourraient vous causer des ennuis dans votre vie quotidienne. Des médiums confirmés ont déjà connus ce genre de problème et il faut être très vigilant.
Je vous conseille plutôt de rejoindre un centre spirite près de chez vous et de pratiquer la médiumnité en groupe avec des guides supérieurs qui nous protègent.
Renseignez-vous, vous pouvez lire aussi « le livre des Esprits » d'Allan Kardec(voir sur le site) pour mieux comprendre ce qu'est "vraiment" le spiritisme". Continuez la prière, cela est fort utile.
Bonne route.
Lionel

 

 

Manifestation ou pas - Jin - 11/06/2008

 

Bonjour à tout le monde.
Je ne sais pas si je suis un médium et j'essaie de le savoir en essayant l'écriture qui a été jusqu'a présent infructueuse.Hier soir vers 23h, je suis allé dans ma chambre et me suis recueilli comme Allan Kardec le dit. J'étais dans l'obscurité, je ne sais pas ce qui s'est passé mais je me suis mis à invoquer les bons esprits de Dieu, d'un coup, j'entendis des bruits bizarres sur ma table qui ressemblaient au bruit du stylo entrain d'écrire assez rapidement.
J'ai commencé à avoir très peur. Et pour me libérer j'ai mis de la musique et me suis endormi. Ce matin, je me suis levé pour voir si le stylo écrivait vraiment mais il y avait tellement de papiers sur ma table que je ne puis avoir le cœur net.
Que dois-je faire ? Recommencer ? Je suis confus.
idez-moi s’il vous plait.

Bonjour Jin,
Tout le monde est médium. Il peut arriver que quelqu'un n'ait pas du tout de médiumnité, mais ces cas sont très rares. Ce qui varie en chacun de nous, c'est l'étendue des capacités médiumniques que nous avons de façon "innée" et qui sont en général la conséquence d'efforts que nous avons fait dans nos vies antérieures. D'après ce que vous me décrivez, vous avez déjà une médiumnité assez développée puisque vous avez clairement entendu les bruits que vos guides ou esprits familiers ont souhaité vous communiquer. Etant donné que ces bruits vous sont apparus après avoir prié Dieu avec sincérité, je ne pense pas qu'il faille avoir peur du résultat. Je pense que vous avez reçu une indication sur votre médiumnité qui semble être l'écriture.
Toutefois, tous les esprits ne sont pas aussi doux et attentionnés, et je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas vous lancer dans le travail médiumnique (écriture ou autre) tout seul sans protection. Peut être y'a t'il un centre près de chez vous qui pourrait vous aider dans votre démarche et vous guider à travers les longues étapes du développement de la médiumnité afin que vous puissiez la mettre au service de votre prochain ? N'hésitez pas à nous écrire à nouveau si vous avez d'autres questions.
Bien à vous,
Claire

 

Qu'en pensez-vous ? - Aude - 08/04/2008

 

Bonsoir,
J’ai assisté à la séance de samedi avec ma maman et mon oncle. Suite à la séance, j’ai parlé avec l’une d’entre vous, je crois que c’est Christiane, je ne suis pas sûr et je vous avoue que notre discussion m’a poussé à m’interroger. En effet, depuis que je suis enfant, j’ai vu des choses étranges.
Petite fille, il y avait l’ombre d’une femme et d’un homme dans notre maison avec maman, nous sentions des courant d’air froid alors qu’il n’y avait rien d’ouvert et la nuit, j’avais peur « du monsieur tout noir » il parait que c’est comme ça que je l’appelais et je me rappelle bien d’un homme avec un borsalino et des lunettes noir qui me faisait peur alors que je ne dormais pas pendant longtemps ; j’ai cru avoir beaucoup d’imagination.
Après nous avons déménagé et j’ai arrêté de voir des ombres, à 12 ans pour jouer j’ai « appris » à tirer les cartes et avec surprise, j’ai souvent eu des « intuitions » je ne sais pas comment appeler le fait que je sois capable de prédire certains faits. Je fais aussi des rêves parfois étranges, je savais à l’avance quand l’un des oncles de maman avait une rechute de son cancer par exemple, car je rêvais 2 où 3 jours avant qu’on l’enterrait.
A 13 ans, maman a perdu sa marraine, j’étais dans la baignoire et j’ai vu comme un nuage noir descendre vers moi et j’ai eu l’impression que quelqu’un me disait au revoir et je me sentais bien, quelques minutes plus tard maman en larmes m’a annoncé le décès de cette personne et je me rappelle lui avoir répondu que je savais.
A 18 ans, j’ai perdu un ami et au moment de sa mort, j’ai rêvé qu’il venait me chercher chez moi pour partir avec lui et que après coup, finalement il me disait qu’il ne pouvait pas m’emmener là où il allait.
Après pendant environ un mois des objets étaient déplacés dans ma chambre même quand je n’était pas là, des coups étaient frappés à la porte, cela a même réveillé ma maman une nuit. Sur les conseils d’une amie de mes parents, j’ai commencé à prier pour lui pour l’aider à continuer sa route et cela s’est arrêté.
Suite à ça j’ai un peu fermé la porte à cette partie de ma vie par peur, je pense. Depuis la naissance de mon premier enfant dans ma maison actuelle, j’ai eu l’impression très forte que quelqu’un avait quelque chose à me dire au bout de quelques temps, j’ai tenté avec appréhension l’écriture automatique mais je n’arrivais pas à me laisser aller, du coup je n’ai pas insisté mais suite à cette expérience, je n’ai plus eu la sensation que l’on voulait me dire quelque chose.
Entre temps, il m’a semblé voir un petit garçon au bout de mon lit et je ne suis pas sûr d’avoir rêvé mais cela m’a perturbé et récemment j’ai vu un homme à ma porte de chambre et je n’ai pas eu peur j’étais bien. J’en ai parlé à maman en pensant avoir peut-être rêvé et elle a demandé à Catherine je crois, qu’il lui a dit que ce serait l’esprit d’un de mes grands pères venu m’aidé. En fait, j’ai toujours pensé que cela arrivait à d’autres personnes de voir des « trucs ».
La personne avec qui j’ai parlé samedi m’a dit qu’une seule personne parmi vous voyait les esprits et depuis je me pose des questions, si j’ai déjà vu des esprits et que j’ai cette capacité est-ce que je ne devrais pas apprendre à contrôler ce don et est-ce que sinon cela n’est pas risqué pour moi ou pour mes proches et comment savoir si je n’ai pas rêvé toutes ces choses ?
N’est-ce pas présomptueux de ma part de penser pouvoir voir des choses que tout le monde ne voit pas ? Je vous remercie de votre avis et de vos conseils.
Cordialement. Aude

Bonjour Aude,
Je pense que lorsque l’on a des phénomènes avant d’aller plus, on peut simplement chercher à s’instruire. Comprendre ce qu’est la médiumnité, comprendre ce que font les Esprits, comprendre le rôle d’un médium est une bonne démarche et ensuite munie de ces informations, vous déciderez si vous avez envie d’aller plus en avant et mettre à profit vos qualités médiumniques pour aider votre prochain car il est certain que vous avez de la médiumnité et qu’elle peut servir à communiquer entre nos deux plans. Rien n’est présomptueux si l’on fait les choses avec simplicité et dans une démarche fraternelle.
Catherine

 

Médiumnité - Lili - 31/12/2007

Bonjour,
j'ai regardé votre site avec beaucoup d'intérêt et de surprise aussi. Dans ma région, le cercle spirite n'a pas su me répondre convenablement et j'ai été assez déçue pour ne jamais m'y être rendue. A l'inverse de votre association où je constate votre sérieux et les réponses fournies sont des plus fraternelles et je vous en félicite ! Voilà, ma vie est tracée d'évènements médiumniques qui ont débuté à 7 ans avec l'audition de voix (à l'extérieur de moi) comme quand on vous parle.
Puis, sortie de corps involontaire étant enfant. A la majorité, la médiumnité est devenue plus forte et j'ai vécu des évènements violents comme la mort car ma sortie de corps se faisait de façon douloureuse comme un accouchement de moi-même.
Apparemment, on m'a fait revenir à mon corps et je suis toujours là. Et puis j'ai aussi reçu de belles grâces et j'ai toujours conservé la foi. Je suis retournée après 20 ans sur les lieux où j'ai entendu les voix me parler et me suis excusée car étant enfant, je ne savais pas ce qui m'arrivait et je prenais pour une mauvaise farce ce que l'on me disait alors j'ai demandé pardon à ces âmes et de la lumière.
Après avoir eu mon premier enfant, j'ai vécu spontanément l'expérience de l'écriture automatique mais la peur étant trop forte, j'ai demandé qu'on me laisse car je ne me sentais pas capable de vivre cela.
Aujourd'hui, j'ai le sentiment réel d'avoir encore à grandir et mes démarches d'écriture sont improductives. J'ai eu la chance de tomber sur votre site et sur votre bibliothèque dont j'ai pu lire les notes adressées aux personnes comme moi, qui depuis l’enfance, on vécu ce genre d'expériences.
J'ai aussi lu les lettres à Julia car un jour, un prêtre médium (ignorant ce livre) m'a donné le titre à lire un jour, c'était un message qu'il avait reçu pour moi. Et pendant bien 4 ans de recherches infructueuses, je ne pouvais jamais tomber sur ces lettres, croyant même qu'elles n'existaient pas !
Et puis complètement par hasard, elles se sont trouvées devant moi sur votre site. Si je vous écris, c'est que j'ai le sentiment d'avoir besoin d'une aide, pour m'aider à canaliser mes ouvertures subtiles car mon entourage ne peut me conseiller. J'ai conscience de ce devoir de médium et mon amour est grand.
Dans mon travail, je suis amenée à toucher, j'utilise aussi ma sensibilité pour aider les autres. Avec ma vie de famille et mes enfants, je ne peux pas me déplacer facilement pour faire partie d'un groupe et celui tout près de chez moi ne correspond pas à mes aspirations profondes.
Je m'adresse à vous en espérant peut-être vous parler par téléphone car j'ai réellement besoin d'un contact. Je suis assez bien renseignée sur les lectures qui touchent au spiritisme, j'ai eu le temps de lire beaucoup de textes spirites et autres ; d'ailleurs votre site est très complet et il me reste encore à lire, donc ce domaine ne m'est pas inconnu. Je souhaiterais juste être guidée car pratiquer seule n'est pas toujours aisée. Je ne sais plus à qui m'adresser, ou ce que je dois faire...
Merci de m'avoir lue. Bonne et heureuse année à vous.

Bonjour Linda,
Vous avez conscience de vos facultés médiumniques pour avoir vécu différents états conséquents à des manifestations spirituelles.
Tout d'abord pourquoi demandez pardon à ces voix. Certes ce sont celles d'esprits sans doute souffrants mais chacun est apprécié en fonction de ses connaissances et de son évolution spirituelle. En l'occurrence, dans ce cas, étant enfant vous étiez bien incapable de comprendre la situation alors soyez en paix avec vous-même.
Ensuite vous me parlez d'une sortie du corps douloureuse que vous assimilez à la mort. La mort n'a pas forcément un caractère douloureux. Elle est perçue en fonction de ce que fut l'incarnation et la spiritualité de l'âme. Pour ceux, trop attachés à la matérialité, elle est bien entendu un passage difficile de même que pour ceux qui on porté atteinte à leurs frères incarnés ou à eux mêmes au travers du suicide. Mais bien souvent elle ressemble à un réveil auprès de ceux qui nous ont devancé et que l'on a continué de chérir en nos coeurs.
En ce qui concerne votre travail personnel, vous avez le désir de mettre votre médiumnité au service de ceux qui sont dans la détresse ou la souffrance. C'est ainsi que notre Père souhaite nous voir agir et votre âme s'éveille à cette sensibilité exacerbée qui vous pousse à percevoir ce monde spirituel au travers de votre corps physique.
Vous avez des enfants et c'est une épreuve qui vous est confiée en ce sens que c'est à vous qu'il revient d'orienter et d'enseigner à ces âmes incarnées récemment les bases pour que leur vie soit conduite selon les valeurs spirituelles et que, ainsi, ils parviennent à surmonter les épreuves qui leur permettront de s'élever spirituellement.
Quant à vos facultés médiumniques, s'il ne vous est pas possible de rejoindre un centre spirite, demandez à votre Guide et priez. Vous verrez alors sur votre chemin des frères ou des soeurs que vous serez à même de secourir, et vous serez inspirée, au travers de votre médiumnité, pour délivrer les paroles qui réconfortent.
Ne travaillez pas seule, car vous pouvez devenir la proie d'esprits mal intentionnés. Faites simplement confiance à votre Guide qui vous mènera par la main vers ce que vous désirez puisque vous donnerez ainsi un peu d'amour, celui qui est en votre coeur et qui n'est autre que l'étincelle divine qui vous habite.
Avec toute mon amitié
Maxence

 

 

Témoignage sortie du corps partielle - Régis - 15/12/2007

Bonjour et félicitation pour le temps et l'attention que vous portez à ceux qui cherchent à comprendre.
Je voudrais vous faire part d'une expérience vécue à l'âge de 15 ans (j’en ai aujourd'hui 47). Je me suis réveillé en pleine nuit, complètement immobile avec l'impossibilité totale de bouger, comme une sorte de paralysie, bien que sentant mon corps.
La chose stupéfiante c'est que cette "paralysie" a durée tout le temps (quelques secondes en fait) que mes deux jambes presque pliées perpendiculairement à mon bassin redescendent à un niveau horizontal dans le prolongement normal de mon buste, mais seulement je pouvais voir mes jambes déjà posées sur le lit alors que je les sentais en l'air en train de redescendre tranquillement.
Dès que la "jonction" a été réalisée, j'ai pu à nouveau être maître de mes mouvements ? Je n'ai ressentis aucune peur, ni angoisse sur le moment. Un phénomène semblable s'est déroulé quelques temps plus tard, je me suis éveillé "paralysé" de la même façon, mais sans sensation de réincorporation, cela n'a duré que quelques secondes, peut être était-ce la fin du phénomène.
Depuis je me suis beaucoup intéressé à l'au-delà, j'ai lu les ouvrages d'Allan Kardec, j'ai même rencontré par hasard un médium (jeune à l'époque, 18 ans) qui faisait tourner les tables de façon impressionnantes, qui a fini par faire un séjour en psychiatrie, et qui est sorti de cette expérience en jurant ne plus jamais toucher au spiritisme (il en faisait le commerce et ne savait absolument pas ce qu'il manipulait en fait).
Je suis aussi à la recherche d'un groupe d'étude spirite sur NICE, car j'aimerais beaucoup pouvoir rejoindre d'autres personnes motivées, sérieuses dans leur approche et désintéressées.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et j'espère que mon modeste témoignage confortera tout ceux et celles qui pensent que les phénomènes inexpliqués sont bien réels.

Bonjour Régis,
Tout d’abord merci pour votre témoignage.
Je souhaite apporter quelques précisions en rapport aux évènements que vous avez vécus.
Comme vous avez beaucoup lu, vous savez donc que notre corps fluidique, vêtement de notre âme, se dégage du corps physique durant le sommeil, laissant ce dernier dans un état disons de survie, lui permettant seulement d’assurer les fonctions vitales. Le reste de l’énergie est concentrée dans le périsprit qui s’éloigne de ce corps physique emportant avec lui votre âme et en conséquence tout ce qui s’y rapporte, notamment les sensations et ressentis qui ne seront que très partiellement retransmis à votre cerveau, organe physique qui n’est que le siège des souvenirs de cette incarnation. C’est pourquoi vous avez eu le curieux ressenti de vos jambes encore levées alors qu’elles étaient depuis votre organe matériel, c'est-à-dire de vos yeux, tranquillement allongées. Comprenez que votre rentrée dans le corps n’était pas encore complètement réalisée, ce qui vous a fait percevoir ce décalage. Votre corps physique relié à votre périsprit par ce lien fluidique qui ne sera définitivement coupé que lors de votre désincarnation, se trouve en état de léthargie c’est l’équivalent d’une mort physique mais qui conserve le minimum vital pour les fonctions organiques, d’où cette paralysie. Il est d’ailleurs possible d’obtenir un résultat équivalent en passant par l’état de catalepsie (paralysie sur une ou plusieurs parties du corps, souvent les bras et les jambes) à l’aide du flux magnétique.
Quant au jeune médium que vous avez contacté, sachez qu’en utilisant ses facultés médiumniques à tord et à travers il a ouvert la porte aux Esprits de passage. Son but étant de faire tourner les tables dans le but de distraire ou de s’amuser, il a attiré à lui les Esprits, peu évolués, dont l’objectif était borné à ce genre d’activité et se sont donc pour ainsi dire associé au périsprit de ce jeune homme. Ainsi, petit à petit, il s’est trouvé envahi par les pensées de ces Esprits qui l’ont insidieusement obsédé, lui faisant perdre son jugement et sa propre volonté. C’est le cas classique d’un processus d’obsession. Il en est ainsi pour tous ceux qui s’aventurent seuls dans ce monde spirituel sans en connaitre les règles et les lois. Ainsi avez-vous entièrement raison de vouloir intégrer un centre spirite au sein duquel vous allez comprendre le fonctionnement du monde spirituel et pourrez être guidé par des médiums confirmés afin de ne point vous égarer sur des chemins dangereux.
Il en va de la médiumnité comme du sentiment dont vous êtes habité. Si votre cœur aspire à s’élever spirituellement tout en aidant vos frères en souffrance vous serez assisté par des Esprits qui possèdent en eux des valeurs identiques. En revanche si votre intention est tout autre, selon la même loi, vous serez assisté par des Esprits de même teneur mais dont vous aurez le plus grand mal à vous éloigner car ils ne manqueront pas de vous utiliser comme outil pour aboutir à leurs fins.
Pour le centre de Nice je vous laisse le soin de consulter notre site dans la rubrique « liens ».
Voila Régis, j’espère avoir pu vous apporter un éclairage. Quant à la suite à donner, vous avez formulé vous-même les valeurs principales dans votre souhait de progression à savoir « rejoindre d'autres personnes motivées, sérieuses dans leur approche et désintéressées. » Soyez à l’écoute de votre Guide, il vous montre ce chemin qui commence à s’éclairer devant vous.
Avec toute mon amitié,
Maxence

 

 

Demande d'aide - Carole - 27/11/2007

 

Bonjour,
Il y a des trucs un peu bizarres qui m'arrivent parfois ; je fais des rêves et quelques jours après les choses se passent exactement comme j'ai rêvé et parfois j'ai un genre de rêve éveillé comme si je réfléchissais après il se trouve comme dans la réalité cela se produit exactement pareil.
J’aimerais rencontrer une personne qui peut m'aider à canaliser cela surtout pour les rêves éveillés, merci d'avance.

Bonjour
C’est la capacité que vous avez en tant qu’esprit d’aller chercher des informations, on peut aussi appeler cela de la médiumnité. Il est alors intéressant de la développer à des fins utiles pour son prochain et non d’intérêt personnel ou pour des futilités de tous les jours. Il serait bien dans un premier temps de vous instruire sur cette capacité médiumnique en lisant et ensuite vous rapprocher d’un centre spirite dans votre région.
Je vous conseille de télécharger sur notre site des ouvrages dans ce sens et de consulter la carte de France où sont indiqués divers centres spirites.
Fraternellement,
Catherine.

 

Angoisses pour le futur - Virginie - 04/09/2007

 

Bonjour,
je vous remercie du fond du coeur pour tout ce que vous faites. Voila, au décès de ma fille, je me suis posée beaucoup de questions, pourquoi elle, pourquoi nous, y a-t-il un Dieu...
toutes ces questions que l'on se posent dans l'épreuve. Et à ma grande surprise, je "recevais" des réponses, je me sentais guidée vers des lectures, toujours et toujours vers ce nom, dont j'ignorais l'importance, Allan Kardec. Et puis, j'ai cédé, j'ai lu et lu tout les livres de ce grand Nom, et je suis aujourd'hui une fervente spirite. J'ai eu toutes les réponses souhaitées, même bien plus, car j'ai eu accès à des visions grâce à ma fille, à des souvenirs de vies antérieures...
Mais aujourd'hui, j'ai un dilemme, car tout ceci a révélé chez moi une facilité à tirer les cartes et voir l'avenir. Mon mari est handicapé du pied gauche et nous ne savons pas s'il pourra retravailler un jour. Je tire le plus souvent bénévolement les cartes aux gens que je rencontre et qui le désirent, mais je m'interroge, puis-je en faire une activité professionnelle si je sais rester dans l'honnêteté - un tarif bas, pas d'escroquerie ? Car bientôt nous serons dans le besoin, et quand j'écoute mon guide, je ressens que je dois continuer sur ma route actuelle.
Dois-je comprendre que tout arrive à celui qui sait attendre ? Car j'angoisse, j'ai 3 enfants en bas âge, et je ne sais plus vraiment que faire de ma vie professionnelle. Je crois que je me rapprocherais d'un centre lorsque mes enfants seront un peu plus grands. Voila, pardon de vous avoir pris du temps, je sais qu'il est précieux.
Je vous remercie encore.

Bonjour Virginie,
Ce don que Dieu vous a donné ce n’est surtout pas pour en faire un commerce mais pour que vous puissiez aider les gens nécessiteux. Cette faculté que Dieu vous a donnée s’il le décide, il pourrait vous le retirer demain et que feriez-vous ?
Ce n’est pas une question de tarif bas ou pas, nous ne devons pas faire commerce du malheur de nos frères en détresse. Le Christ a été le plus grand médium des temps ; a t-il un jour fait commerce du bien et des miracles qu’il a réalisé. Non !
Votre chemin est difficile mais plus grande sera votre victoire.
N’oubliez pas que c’est vous qui avez choisi cette vie lors de votre réincarnation et ce pour votre avancement spirituel.
Priez Dieu tous les jours pour votre ascension ; demandez lui de vous aider dans votre travail quotidien vous permettant ainsi d’élever et nourrir dignement vos enfants. Sollicitez-le pour apporter à votre mari une meilleure santé et priez pour votre fille désincarnée afin qu’elle vous soutienne et vous aide à prendre les bonnes décisions. Dieu est proche de vous et ne vous abandonnera pas ; ayez la foi. Dieu vous apportera au moment opportun le nécessaire pour que vous ne manquiez pas.
Fraternellement,
Dominique

 

Suis-je médium - Julie - 20/07/2007

 

Bonjour,
je prénomme Julie ; depuis mon plus jeune âge, je vois et parle avec les défunts, suis-je medium ? D'après plusieurs personnes étant dans le métier, elles disent que oui, moi je ne sais pas trop. Pour moi, c'est difficile à gérer. Il m'est arrivé tellement de choses inexplicables, j'ai tellement vu et entendu des personnes décédées me demandant de l'aide que je ne connaissais pas et je ne sais pas comment m'y prendre.
J'ai eu plusieurs expériences comme l'écriture automatique qui s'est avérée vrai, le verre ou autres et cela me fait peur. Encore récemment il m'arrive de faire de drôles de rêves (je dis rêves mais peut-être que cela ne l'est pas !) ou des personnes qui se disent mortes me parlent et me montrent des lieux ou leurs accidents au moment de leur mort, je n'arrive plus à dormir, dès que je ferme les yeux et que je commence a m'endormir,je me sens oppressée juste en dessous de ma poitrine au milieu comme si on m'appuyer dessus très fort et je n'arrive pas à ouvrir les yeux ni à crier.
Quelquefois à ce moment là, je me vois en train de dormir et je suis entourée de personnes qui se disent mortes que dois je faire ?
J'ai lu beaucoup de livres et de pratiques d'Allan Kardec, je dois bien avouer que je me reconnais dans certaines des pratiques et que cela m'a aidé de lire tout ceci mais il reste encore tellement de choses à m'expliquer parce que je ne le gère pas et que j'en ai peur alors s'il vous plait essayer de me répondre pour me faire une idée de ce don, de comment m'y prendre et si je dois le développer encore plus ? En vous remerciant.

Bonjour Julie ,
Vous parlez de don, moi je dirais faculté. Vous avez lu Kardec et vous êtes sensibilisée aux deux états qu’une âme peut prendre. L’état normal qui est celui d’être spirituel ou Esprit et l’état d’incarnation, provisoire, qui n’est qu’une étape dans la vie de l’Esprit.
En ce qui vous concerne, vous percevez l’autre monde, c’est à dire le monde spirituel qui nous côtoie et entre lequel se produisent, de manière incessante, des échanges. Nous sommes tous entourés d’Esprits, souffrants ou pas, et il vous est donné de les entendre, de les comprendre. Mais vous êtes désarmée car vous ne savez comment et surtout si vous devez communiquer avec eux ou bien fuir le plus loin possible. En fait où que vous alliez vous les retrouverez car pour eux, point de distance et point de temps.
Ce qu’il faut, c’est comprendre le fonctionnement de ce monde spirituel, en connaître les règles et surtout comment pouvoir aider en étant protégé d’Esprits mal intentionnés qui pourraient vous nuire.
En vous lisant, vous parlez à mots couverts de cette crainte qui est fondée. Vous avez entièrement raison d’être prudente. Ne travaillez que sous la protection d’un groupe médiumnique dans lequel des entités spirituelles veillent et protègent ceux qui viennent bénévolement se mettre à disposition pour transmettre les enseignements ou les messages vers notre monde matériel.
Vous parlez de pratiques. En fait, il s’agit de règles à observer qui sont définies par les lois qui régissent le monde spirituel. Le spiritisme n’est pas une religion, mais une science doublée d’une philosophie qui ne s’exerce pas au travers de dogmes ou de rituels mais dont le moyen de communication est la prière, la connaissance et la mise en pratique des enseignements prodigués par les Esprits supérieurs. C’est en observant ces règles que vous parviendrez à canaliser votre médiumnité.
Vous êtes portée par une volonté louable d’aide envers ces frères et sœurs désincarnés qui souffrent, sont perdus ou même n’ont pas encore conscience de leur état. Pour ce faire, je vous engage vivement à rejoindre un centre spirite, si cela vous est possible, ( voir le site pour localiser les centres) et en premier lieu de prier et de demander à votre Guide spirituel sa protection. Demandez avec votre cœur et vous verrez alors qu’une aide providentielle, sous une forme que vous comprendrez le moment venu, vous sera donnée.
Cette médiumnité vous est donnée parfois de manière presque tangible au point que vous en ressentez les effets sur votre corps physique. C’est pour que vous puissiez réaliser à quel point ce monde peut nous influencer et surtout de pas douter de son existence. Si vous décidez d’orienter votre vie vers ceux qui vous demandent ainsi de l’aide, vous serez aidée et soutenue dans votre démarche par votre Guide et par tous les Esprits familiers qui vous entourent.
Julie, c’est à vous qu’il revient de conduire votre vie sur cette terre. Ecoutez votre cœur et priez, vous ressentirez en vous une douceur et une paix qui vous permettront d’appréhender les possibilités qui vont s’ouvrir devant vous.
Ayez confiance. Votre Guide vous conduit par la main vers ce chemin que vous avez choisi avant de vous incarner sur cette terre. N’oubliez jamais qu’il déborde d’amour pour vous.
Fraternellement,
Max

 

Demandes d'explications et d'aide - Lelia - 16/06/2007

 

Bonjour,
voilà depuis que je suis âgée de 19 ans, je fais des rêves prémonitoires, cela serait trop long à vous les décrire. Je fais le pendule aussi. Bref de toute façon, j’ai toujours été attirée par la magie etc. Mais depuis peu environ 6 mois, dès que je m’endors au départ, j’ai l’impression de flotter dans ma maison, de voir des choses. Une fois que je me réveille, c’est exactement les mêmes.
Depuis environ trois mois dès que je m’endors, tous les soirs, je fais ce que l’on appelle de la paralysie du sommeil, je sens un grand bourdonnement dans mes oreilles et je sens mon corps qui se paralyse. J’entends des bruits dans ma chambre et j’ai l’impression que quelqu’un va m’attraper sans que je puisse bouger.
Cette présence que je ressens, c’est quelque chose de mal car je vois des têtes qui me font peur. Paralysée dans mes rêves, je sens mon corps qui se plaque contre un mur, je me retourne et je vois la croix du Christ à l’envers.
Les personnes dans mon rêve ne veulent pas s’accrocher à moi, mais elles ont peur.
Quand je me réveille, j’ai le moral à zéro et maintenant, j’ai peur des bruits dans ma maison, surtout dans ma chambre. J’ai consulté un médecin qui m’a dit que j’avais des crises de tétanie mais je ne suis pas sûre.
Pouvez-vous me renseigner ?

Bonjour,
Ce que vous nous décrivez correspond plus tôt à une certaine de forme de catalepsie. Il arrive que pendant notre sommeil, notre esprit sorte de notre corps et voyage. Pour faciliter cette opération, notre corps est maintenu dans un état proche de la raideur musculaire ou d’un immobilisme temporaire. Cette action peut être accentuée par le fait que vous devez avoir une certaine forme de médiumnité non contrôlée et l’influence des fluides de certains esprits, qui cherchent communiquer plus facilement avec vous. Comme sur terre, il vaut mieux bien choisir ses fréquentations, il en va de même dans le monde des esprits. C’est pour cela que je vous conseille de faire une prière ( il n’y pas plus puissant que la force de la prière) avant de vous couchez , en demandant à votre guide, qu’il éloigne ces esprits pervers qui cherchent à vous faire partager leurs convictions du mal et le rejet de l’amour de Dieu et n’oubliez pas de demandez pour eux qu’ils trouvent enfin le chemin du salut.
Fraternellement,
Cyrille

 

Dois-je continuer ? - Graziella - 17/03/2007

 

Bonjour et merci de prendre de votre temps pour me lire.
Depuis quelques jours et comme çà sans savoir pourquoi je me suis mise à communiquer avec les esprits. J'ai pris du papier et un crayon, j'ai prié et demandé à Dieu de permettre à l'esprit de communiquer avec moi par l'écriture, alors que je n'ai jamais pratiqué de médiumnité, j'ai tout de suite eu ma grand mère paternelle ensuite elle a laissé place à mon père. C'était tout de suite des mots et des phrases et j'écris très vite, me dit ma famille.
Depuis, cela fait 5 jours que j'écris tous les jours, je reçois ma famille, des inconnus veulent m'écrire mais comme cela fait que quelques jours, je sollicite que ma famille pour être sûr et surtout si je poursuis, pour ne pas me tromper et me faire juger....
par contre je ne sais pas si s'était bien lui, mais le crayon m’a dicté monsieur Allan Kardec, dois- je y croire ou pas , est-ce mon imagination car hier encore je ne connaissais pas ses livres, c'est pour cela que je suis sur son site depuis ce matin....la personne qui s'est présentée était-elle bien monsieur ALLAN Kardec........
dois-je continuer ?
Merci pour votre réponse.

Bonjour Graziella,
J'ai lu avec intérêt votre message. Il est un fait que nous avons tous de la médiumnité et quand nous ressentons un appel sans l’avoir sollicité c’est que peut-être le moment est venu pour vous d’aller plus loin.
Mais Graziella il est fortement recommandé de ne jamais travailler seule, trouvez près de chez vous un Centre Spirite où des médiums confirmés pourront vous guider et vous aider à développer votre médiumnité en toute sécurité.
L’exercice de la médiumnité fait sans contrôle peut avoir certains inconvénients sans une connaissance du monde spirituel et en faisant de l’écriture automatique ou des invocations, nous pouvons attirer vers nous des esprits inférieurs, menteurs, ou farceurs.
Pour connaître la Doctrine Spirite, et pour vraiment savoir qui est Allan Kardec, je vous conseille vivement de lire ses oeuvres « LE LIVRE DES ESPRITS » et « LE LIVRE DES MEDIUMS » où vous trouverez toutes les réponses à vos questions en tout premier lieu sur les preuves possibles de l’identité des Esprits. Allan Kardec dans « le Livre des Médiums » précise également que tout médium qui désire sincèrement ne pas être le jouet du mensonge doit chercher à travailler dans des réunions sérieuses c’est-à-dire accepter avec reconnaissance solliciter même l’examen critique des communications qu’il recevait. S’il était en but à des esprits trompeurs, c’était le plus sûr moyen de s’en débarrasser. D’ailleurs, nous travaillons tous dans ce sens même depuis des années au Centre.
Tous les ouvrages d’Allan Kardec peuvent être téléchargés sur notre site et vous pouvez les commander également aux Editions Philman pour enrichir vos connaissances par la suite, vous trouverez notamment les ouvrages de Léon Denis et du médium Chico Xavier qui vous apporteront une connaissance intéressante sur le monde de l’au-delà.
Je vous souhaite de trouver votre voie et d’aller entouré de guides, d’amis sérieux qui vous amèneront sur ce chemin qui vous donnera, dans votre aide sincère pour vos frères et soeurs incarnés et désincarnés en souffrance, toute la foi, l,Amour et la Charité .
Priez avec votre coeur et demandez à votre guide de vous éclairer.
Amitié, fraternité
Monique

 

Demande de soutien - D - 06/03/2007

bonjour et merci pour votre site, vraiment.
Je souhaiterais de tout mon coeur pouvoir développer ma médiumnité et ce dans le seul et unique but de pouvoir aider les personnes qui en ont besoin, qui ont besoin d'être rassurer sur la survivance de l'âme.
Je souhaiterais aussi bien sur m'élever spirituellement et avancer sur le chemin de la lumière. Mais voila mon problème, il n'y a aucun groupe spirite sur ma région (corse) aucune personne que je connaisse qui puisse m'aider sur cette voie.
Je commence donc à pratiquer seule mais je sais qu'en l'absence de contrôle des messages que je reçois, cela peut s'avérer très dangereux. Je voudrais vous demander si vous ne connaissiez personne sur ma région qui puissent m'aider ou, si cela est possible, que vous puissiez m'aider en vous faisant parvenir mes écrits ?
Je comprendrais que vous ne puissiez pas. Je m'excuse de cette demande mais je suis très triste de ne pas pouvoir développer cette médiumnité qui j'en suis sûre pourrait soulager tant de gens malheureux !
Je vous remercie beaucoup de votre attention.

Bonjour,
Vous pouvez développer votre médiumnité en commençant par lire des ouvrages comme ceux d'Allan Kardec, Léon Denis, Francisco Candido Xavier, et bien d'autres que nous pouvons vous conseiller et qui vous permettront de mieux comprendre le pourquoi de la vie.
Vous pouvez aussi vous connecter sur notre site internet pour vous tenir informé des divers articles que nous publions mensuellement.
Une bonne connaissance de tous ces thèmes vous aiderons et vous permettrons de mieux maîtriser et controler votre médiumnité.
Ne brûler pas les étapes, commencez par prier tous les jours ce qui vous permettra de vous entourer de bons esprits qui vous protégerons dans le travail d'aide que vous désirez réaliser pour les autres.
Prier vous aidera aussi à vous élever spirituellement.
Fraternellement.
Dominique

 

 

Témoignage - Kikou - 16/11/2006

 

Bonjour à toutes et tous,
Je suis venu il y a quelques temps assister à une réunion de soutien spirite (un mercredi soir) pour des personnes en souffrances physiques et ou morales avec un ami qui m'a fait découvrir « Le Livre des esprits ».
J'ai pu ressentir avec quelle simplicité et vérité vous avez abordé et essayé de soulager chacune des personnes ayant sollicitées votre aide.
Je n'ai moi-même rien ressenti de particulier même si j'ai essayé de concentrer toutes mes pensées positives vers ses personnes. Je ne sais pas si ce que vous faites est efficace mais je veux y croire et le simple fait de prier pour des personnes en souffrance me semble plus que louable en soi. Donc bravo et merci à vous tous pour votre gentillesse et votre accueil.
J'ai toujours été angoissé par la mort et l'absence de réflexion à ce sujet de notre société actuelle. J’ai traduit ces angoisses par des écrits mélangeant à la fois la description de visions purement intuitives et instantanées et le souci d'une certaine esthétique. Ces écrits me sont venus alors que je n'avais pas connaissance de la doctrine spirite et me semblent pourtant étonnamment proches de celle-ci. En voici un passage :
« Point d'étoiles, en tous lieux, le zénith
S'est enfui loin de l'espace où nul ne médite
Même le ciel replié depuis tant,
Personne ici n'a contemplé le néant
Un être voyage quelque part dans cet univers
Flotte son passage entouré du vide stellaire
Telle une ombre noire, passée mais réelle
Son nautilus l'entraîne vers l'aire éternelle
Précédée d'une parallèle euclidienne
Volontés oubliées depuis l'ultime dimension
Le fantôme puise ses ressources éoliennes
En deux nuances obscures ; l'une sans pension
Majestueux sarcophage, tu progresses vers l'absolu
Envers et contre l'évolutif albums des ides
Alors que le silence sidéral réconforte comme voulu
L'involutive entitée protégée ad libidum du vide
Parvenu jusqu'aux destins sans lendemain
Le subtile vaisseau approche les devins
Il parcourt infiniment les ténèbres et pour rien
Recherche éperdument la vie qui vient
La dite suit une trajectoire unique
Comme portée par un champs magnétique
Vers les contrées adorées d'une histoire à conter
Au sein d'une ruche ou les hôtes ne sont plus à compter :
"La Terre"

Ceci est un témoignage plus qu'une interrogation pour laquelle vous devriez répondre. Je souhaite juste par ce message vous apporter toute mon affection et mon soutien inconditionnel.
Kikou

Bonjour,
Je vous remercie pour votre témoignage émouvant. Comme vous l'avez traduit, nous cherchons dans la mesure de nos moyens à apporter le réconfort auprès de personnes souffrants par le biais de la prière et des pensées positives. Quelques résultats se traduisent que nous avons mentionné dans le bulletin 26 ce qui nous réconforte et nous encourage à poursuivre ce travail de soutien.
fraternellement,
Catherine