Meurtres - A - 28/04/2020

Bonjour, a-t-on le droit de demander à une âme d'enfant assassinée qui a pu le tuer ? Exemple : le petit Grégory Villemin. Je me permets car cela permettrait beaucoup de choses positives par la suite.

Bonjour,
On peut poser tout un tas de questions aux Esprits mais il est recommandé d'avoir un objectif, une ligne de conduite pour éviter l'approche d'Esprits légers, curieux.
Voyez à ce sujet le livre des médiums, chapitre 26, questions que l'on peut adresser aux Esprits.
292. 21. Peut-on demander aux Esprits des renseignements sur leur situation dans le monde des Esprits ? «Oui, et ils en donnent volontiers quand la demande est dictée par la sympathie ou le désir d'être utile, et non par la curiosité.»
22. Les Esprits peuvent-ils décrire la nature de leurs souffrances ou de leur bonheur ?
«Parfaitement, et ces sortes de révélations sont un grand enseignement pour vous, car elles vous initient à la véritable nature des peines et des récompenses futures ; en détruisant les idées fausses que vous vous faites à ce sujet, elles tendent à ranimer la foi et votre confiance en la bonté de Dieu. Les bons Esprits sont heureux de vous décrire la félicité des élus ; les mauvais peuvent être contraints de décrire leurs souffrances, afin de provoquer le repentir chez eux ; ils y trouvent même quelquefois une sorte de soulagement : c'est le malheureux qui exhale sa plainte par l'espoir de la compassion.
N'oubliez pas que le but essentiel, exclusif, du spiritisme, est votre amélioration, et c'est pour l'atteindre qu'il est permis aux Esprits de vous initier à la vie future, en vous offrant des exemples dont vous pouvez profiter. Plus vous vous identifierez avec le monde qui vous attend, moins vous regretterez celui où vous êtes maintenant. Ceci est en somme le but actuel de la révélation.»
23. En évoquant une personne dont le sort est inconnu, peut-on savoir d'elle-même si elle existe encore ?
«Oui, si l'incertitude de sa mort n'est pas une nécessité ou une épreuve pour ceux qui ont intérêt à le savoir.»
- Si elle est morte, peut-elle faire connaître les circonstances de sa mort, de manière à pouvoir la vérifier ?
«Si elle y attache quelque importance, elle le fera ; autrement elle s'en soucie peu.»
Remarque. L'expérience prouve que, dans ce cas, l'Esprit n'est nullement excité par les motifs d'intérêt que l'on peut avoir de connaître les circonstances de sa mort ; s'il tient à les révéler, il le fait de lui-même, soit par voie médianimique, soit par celle des visions ou apparitions, et peut alors donner les indications les plus précises ; dans le cas contraire, un Esprit trompeur peut parfaitement donner le change et s'amusera à faire faire des recherches inutiles. Il arrive fréquemment que la disparition d'une personne dont la mort ne peut être officiellement constatée, apporte des entraves aux affaires de familles. Ce n'est que dans des cas très rares et très exceptionnels que nous avons vu les Esprits mettre sur la voie de la vérité d'après la demande qui leur en est faite ; s'ils voulaient le faire, ils le pourraient sans doute, mais souvent cela ne leur est pas permis si ces embarras sont des épreuves pour ceux qui seraient intéressés à s'en affranchir.

En ce qui concerne les meurtres, il y a des médiums qui reçoivent des informations. Chico Xavier a eu quelquees informations sur certains affaires. Des Esprits se sont manifestés pour expliquer ou pour dénoncer le meurtrier dans un but d'instruction ou pour éviter de condamner un innocent.
Pour l'affaire Grégory, beaucoup de médiums ont certainement posé des questions. A ce jour, il n'y a pas de réponse.
Fraternellement,
Catherine

 

Don - B - 20/04/2020

Bonjour, je suis médium depuis l'enfance, en grandissant mon don s'est accentué au point de pouvoir voir et entendre les Esprits ( j'ai aussi beaucoup de ressentis en me concentrant sur les photos ). Sauf, qu'il y a quelques années, ne connaissant pas la doctrine spirite, je me suis mis à jouer les apprentis sorciers pour épater la galerie, en m'amusant à montrer que j'étais capable de donner telle ou telle information sans qu'on me le dise. Je pense que j'ai été puni pour ma conduite car je n'ai plus rien vu, ni entendu depuis ... Sauf que lorsque j'essaie de me concentrer sur des photos ou même sur des personnes physiques j'arrive toujours à percevoir qui ils sont intérieurement en visualisant des détails de leur vie, je fais également toujours parfois des rêves-contacts. J'en conclu donc que mon don n'a pas totalement disparu... Je regrette beaucoup ma conduite de l'époque car je n'avais pas idée de ce que je faisais... Maintenant que je comprends le don précieux qu'est la médiumnité et j'aimerais beaucoup repartir du bon pied. Comment faire pour être de nouveau réceptif comme autrefois ? Je me suis excusé plusieurs fois, j'ai demandé pardon à mes guides et à Dieu mais je ne sais pas si ça reviendra un jour... Je veux me servir de ce don pour aider, j'ai bien compris la leçon sur ma conduite passée.... Pouvez-vous me donner votre interprétation et des conseils pour pouvoir de nouveau être utile aux Esprits ?

Bonjour,
Effectivement, un mauvais usage de la médiumnité peut conduire à la perte de celle-ci et vous garantisse d'autres erreurs comme l'orgueil, le manque de charité... Nous ne pouvons vous aider pour retrouver votre médiumnité, la patience dans ce cas est de rigueur ainsi que la prière.
Dans le livre des médiums voyez ce qui est dit à ce sujet, au chapitre 17, formation des médiums et au paragraphe : Perte et suspension de la médiumnité
220. La faculté médianimique est sujette à des intermittences et à des suspensions momentanées, soit pour les manifestations physiques, soit pour l'écriture. Voici les réponses des Esprits à quelques questions faites à ce sujet.
1. Les médiums peuvent-ils perdre leur faculté ?
«Cela arrive souvent, quel que soit le genre de cette faculté ; mais souvent aussi ce n'est qu'une interruption momentanée qui cesse avec la cause qui l'a produite.» 2. La cause de la perte de la médiumnité est-elle dans l'épuisement du fluide ?
«De quelque faculté que le médium soit doué, il ne peut rien sans le concours sympathique des Esprits ; lorsqu'il n'obtient plus rien, ce n'est pas toujours la faculté qui lui fait défaut, ce sont souvent les Esprits qui ne veulent plus ou ne peuvent plus se servir de lui.» 3. Quelle cause peut provoquer chez un médium l'abandon des Esprits ?
«L'usage qu'il fait de sa faculté est la plus puissante sur les bons Esprits. Nous pouvons l'abandonner lorsqu'il s'en sert pour des choses frivoles ou dans des vues ambitieuses ; lorsqu'il refuse de faire part de notre parole ou de nos faits aux incarnés qui l'appellent ou qui ont besoin de voir pour se convaincre. Ce don de Dieu n'est point accordé au médium pour son bon plaisir, et encore moins pour servir son ambition, mais en vue de sa propre amélioration, et pour faire connaître la vérité aux hommes. Si l'Esprit voit que le médium ne répond plus à ses vues et ne profite pas des instructions et des avertissements qu'il lui donne, il se retire pour chercher un protégé plus digne.»
Fraternellement,
Catherine

 

Ange Gardien - C - 10/04/2020

Bonjour, je ne vais pas ici vous raconter ma vie. Je tiens à vous remercier par avance pour votre réponse, votre temps et votre connaissance. Je n'habite pas près d'un centre malheureusement. J'ai fait deux EMIS, j'ai vu la lumière, j'ai vu des spectres et des auras, je suis en contact plusieurs fois par jour avec l'autre côté, ce que j'appelle mon ange gardien, tout comme mon fils mais nous ne réagissons pas sur les même stimulis, essentiellement visuels. J'ai reçu beaucoup de messages très intenses en lisant votre site. Mais il semblerait que je ne sois pas en contact avec ce que vous appelez des Esprits d'après ce que j'ai lu de vous mais plutôt avec un ange gardien.
D'où ma question : suis-je au bon endroit car vous ne parlez pas des anges gardiens ?
Toutes les "communications" que je reçois me concerne et jamais je ne demande de transmettre ou d'aider sinon moi-même. Y a-t-il plusieurs types d'êtres (je pense que oui) et avez-vous une amorce de piste dans le cheminement de ma pénitence ?

Bonjour,
Vous trouverez sur notre site beaucoup de sujets concernant les anges gardiens. Les Esprits sont le terme général pour définir les êtres dans l'au-delà, les anges gardiens sont aussi des Esprits plus avancés que nous, on peut les appeler aussi guides, c'est la même chose. Les communications que vous recevez peuvent venir de votre guide, d'Esprits familiers pour le savoir, il faut soit des preuves, soit de l'expérience.
Fraternellement,
Catherine

 

Maladie - M - 02/04/2020

Bonjour, atteint d'une maladie, je me prépare au pire et à l'idée d'abandonner ma famille : ma femme est enceinte et nous avons deux autres enfants en bas-âge. Ma plus grande peur est de les laisser, ne pas les voir grandir car j'ai moi-même vécu sans parents . Je redoute qu'à 30 ans par exemple, ils n'aient aucun souvenir de moi.
Si tel sera mon épreuve alors je dois l'accepter et continuer mon évolution... Toutefois, vais-je les attendre de l'autre côté toute leur vie ou bien est-ce que je serais réincarné avant ? Auquel cas, c'est triste car nous ne nous retrouverons pas ? Allons-nous nous retrouver ? Gravite-t-on autour des gens aimés ?

Bonjour,
Selon la doctrine spirite, le but de l'incarnation est l'évolution. Si vous décédez en laissant femme et enfants, croyez qu'en étant enfants de Dieu, personne n'est oublié. La vie avec ses épreuves, permet le progrès de chacun, de vous, de votre épouse, de vos enfants.
Croyez en cela afin de les préparer, afin de vous préparer pour vous permettre dans l'au-delà dans un premier de bien quitter votre enveloppe physique, puis, peut être d'aider votre famille laissée sur terre. Personne n'est abandonné. La foi, l'espérance qui peut vous guider pourra vous permettre de dépasser votre condition terrestre et voir plus largement votre condition d'Esprit en évolution.
Vous les verrez grandir mais autrement, ils ne vous oublieront pas et seront imprégnés de vos sentiments d'amour qui vous animent sans vouloir les posséder. Vous les attendriez de l'autre côté au terme de leur vie terrestre et chacun comprendra alors l'effort réalisé.
En attendant vivez au mieux votre maladie, soyez gagner par l'espoir et porter par l'amour du Père.
Fraternellement,
Catherine

 

Réunion - E - 23/03/2020

Bonjour, je me permets de vous écrire pour vous demander si, dans l'état de la connaissance de la religion spirite, un médium ayant la capacité de conduire des sessions de spiritisme, peut-il représenter un danger pour lui-même, s'il souhaite conduire des sessions seul.

Bonjour,
Mener seul une séance spirite est bien difficile, c'est la raison pour laquelle on conseille de se regrouper et de travailler à plusieurs. Cela permet une fois la séance terminée, de partager ces ressentis, et de discuter des divers messages reçus. Seul, c'est plus difficile. Quand un médium travaille seul, la présence d'Esprits légers puis obsesseurs est plus compliqué à contrôler. C'est pourquoi, on conseille des lectures et des prières lorsqu'on est seul.
Fraternellement,
André

 

Pandémie - D - 20/03/2020

Bonjour, le confinement étant d'ordre mondial, je suis curieux de savoir se qu'en pensent les Esprits d'en haut ?

Bonjour,
La pandémie actuelle doit être vécue comme un phénomène de progrès culturel. Dans le livre la Genèse d'Allan Kardec, au chapitre XVIII, en 1868, il est écrit que l'humanité vivrait une grande épreuve, un changement, mais un changement des valeurs Notre terre est un monde d'épreuves, d'expiations et de douleurs. C'est l'école des valeurs ou il existe des joies et des peines. Mais elle évolue aussi avec les créatures qu'elles abritent comme une école allant de la maternelle aux études supérieures.
Alors nous sommes dans ce processus de changements, d'un monde d'épreuves vers un monde de régénération. Quand l'être humain sera meilleur, la douleur s'enfuira honteuse, parce que nos valeurs éthiques sont supérieures à nos tendances négatives.
Cela est toujours arrivé. Les Grecs affirmaient que ce sont des crises. Le mot "crise" signifie qu'avant le grand saut, il y a un problème. Ces crises nous aident à évoluer.
C'est donc une crise attendue et providentielle afin d'appeler tous les êtres humains que les valeurs les plus résistantes sont les valeurs de "l'être".
Les nations les plus puissantes aujourd'hui ferment leurs frontières à cause d'un virus qui est pratiquement inoculer et soudain il a acquis une férocité terrible, effrayante, et que les journalistes, sans mauvaises intentions, propagent de manière effrayante en causant de la panique dans beaucoup de pays. Donc pour le spiritisme, c'est un phénomène naturel. Il y a toujours eu des épidémies, des pandémies, celles qui ont été contrôlées par les vaccins et les nouvelles, qui ont moins de 70 ans, les phénomènes de la grippe aviaire, la grippe espagnole... ce sont des phénomènes créés pour la propre évolution de la planète et le jour viendra où tout cela sera surmonté.
Fraternellement,
Gilles

 

Danger - JP - 19/03/2020

Bonjour, quel pourrait être le danger immédiat du spiritisme ? Quelle attitude faut-il avoir face à des réalités qui surviennent brusquement dans la vie ?

Bonjour,
Pour le spiritisme, la pandémie, les catastrophes ne représentent pas un danger puis l'incarnation est une expérience pour permettre l'évolution de l'Esprit. La mort, c'est la renaissance à la vie dans le monde spirituel.
Le seul danger pour le spirite est de n'être pas charitable pour son prochain et de ne pas faire d'efforts pour s'améliorer.
L'attitude qu'il faut avoir actuellement : suivre les consignes et être discipliné. Priez pour ceux qui travaillent, pour ceux qui se désincarnent et avoir foi en Dieu et les bons Esprits qui accompagnent chacun incarné dans sa vie terrestre. Reconnaître les bienfaits acquis et se plier aux difficultés en comprenant que l'incarnation dans un monde en cours d'évolution est ainsi.
Fraternellement,
Catherine

 

Médiumnité et arnaqueurs - A - 12/03/2020

Bonjour, je suis intéressé par votre centre mais je ne sais si je suis sur le bon chemin. En effet, il y a trop d'arnaqueurs et j'ai peur de tomber sur une de plus. Je cherche le chemin du spiritisme, de la sagesse, je veux développer mes connaissance et apprendre à négliger les vices de la chair. Si je suis sur le bon chemin, dites-moi quelque chose qui va se réaliser sur moi cette année ou une vision de moi pour me montrer que je ne suis pas encore une fois de plus devant des méchants qui ne cherche que argent et ne transmettent à leurs fidèle que de la magie ou du maraboutage. Dites-moi quelque chose de cohérent sur moi-même.

Bonjour,
Si vous êtes allés sur notre site, vous avez remarqué que nous mettons à votre disposition un grand nombre d'informations, livres, sujets du mois afin de vous instruire.
Nous ne sommes pas là pour vous persuader du bien fondé de la doctrine spirite, nous sommes là pour diffuser afin qu'à travers l'instruction vous réfléchissez au pourquoi de la vie. Le bon chemin, c'est vous par votre démarche, votre compréhension, votre prière qui le trouverez. Nous donnons juste des indications, des explications concernant la vie dans l'au-delà, la manière de s'améliorer pour aller vers le progrès.
La médiumnité est juste la manifestation de l'enseignement des Esprits, rien de plus, l'essentiel reste dans l'acceptation d'aider son prochain et de l'aimer comme il se doit.
Fraternellement,
Catherine

 

Livre - O - 6/03/2020

Bonjour, Je recherche un ouvrage traitant de l'écriture automatique. Pourriez-vous m'indiquer des références ?

Bonjour,
Il y a tout d'abord le livre des médiums d'Allan Kardec, puis Dans l'invisible de Léon Denis.
Fraternellement,
Hélène

 

Télépathie - P - 25/02/2020

Bonjour, pour être déjà venu assister à certaines de vos séances, j'ai pu constater à chaque fois le sérieux de leur déroulement. Je me demandais s'il vous arrivait de faire quelque expérience en dehors des communications avec des esprits désincarnés ?
Le sujet qui me préoccupe actuellement serait de tenter de communiquer à distance avec une personne vivante mais endormie (pour permettre un dégagement aisé de son périsprit), qui serait atteinte de la maladie d'alzheimer. Afin de vérifier le passage suivant du livre de Gabriel Delane " L'Ame est Immortelle " où il est écrit :
" On peut évoquer également l'esprit d'un crétin ou d'un aliéné, et se convaincre expérimentalement que le principe pensant n' est pas fou. C'est le corps qui est malade et qui n'obéit plus aux volontés de l'âme, de là une situation douloureuse et terrible produisant une épreuve des plus redoutables "

Bonjour,
Pour communiquer à distance avec un incarné, il faut établir un accord de synthonie et je pense qu'il sera difficile à obtenir avec une personne qui perd certaines aptitudes. Même dans son sommeil, le périsprit se trouve altéré, c'est une épreuve pour elle et sa famille.
Fraternellement,
Hélène

 

La sensualité - G - 22/02/2020

Bonjour, pour ma part, j'ai entrepris des démarches pour m'améliorer, en commençant par ma sensualité. En fait, cela a commencé avec le début de l'adolescence. Ce n'est pas toujours simple. Je vois, autour de moi, des personnes vivent sans se poser toutes ces questions. Je vis avec cet espoir que mon esprit sera un jour libéré de ce vice avec lequel j'ai fais tant d'erreurs. La maîtrise d'un mauvais penchant peut-elle amener d'autres améliorations ? Je me demandais s'il y avait des petites choses qu'on peut faire au quotidien ?

Bonjour,
Dans tout acte de la vie il faut agir avec discernement. l'incarnation a pour objectif le progrès morale de l'âme et l'inclination vers le bien , mais tous les problèmes ne peuvent pas être réglés en une seule vie. Si l'on tourne chaque jour ses pensées vers le bien
l'amélioration de l'être se fait progressivement et globalement.
Nous conseillons simplement de prier Dieu et de demander l'aide de son guide afin qu'il donne courage et force dans les épreuves de la vie, le matin à votre réveil et le soir en examen de conscience sur les efforts accomplis et ceux qu'ils restent à faire.
Fraternellement,
Hugues

 

Flashs - M - 12/02/2020

Bonjour, je me permets de vous contacter car je m'interroge énormément sur des expériences que je vis depuis enfant. J'ai découvert il y a seulement quelques mois qu'il s'agit de médiumnité. Depuis petite, j'ai des flashs de personnes qui se font tuer. Je vois des meurtres, des cadavres, des gens qui pleurent, crient. Je ressens très fortement les émotions de ces personnes. J'entends leurs voix dans ma tête. Je ressens leurs douleurs physiques.
Récemment, j'ai été mise sur la voie de la médiumnité. J'ai essayé de rencontrer des médiums qui vivaient les choses de manière similaire à mes expériences. Mais je n'ai jamais trouvé. Aujourd'hui, quelqu'un m'a parlé de la médiumnité par incorporation. Est-ce cela selon vous ? Car je n'ai jamais donné mon accord à de telles incorporations... Mais effectivement, j'ai l'impression d'être en quelque sorte possédée, même si j'arrive à garder le contrôle sur mon corps et mon esprit, malgré une forte envie de pleurer, crier...
Je faisais régulièrement des crises d'angoisse. La méditation et le passage d'âmes m'ont aidé à apaiser tout ça et à stopper cette incorporation involontaire.

Bonjour,
Vous parlez avoir des flashs et de ressentir des émotions, des douleurs et d'entendre des voix. C'est de la médiumnité mais cela n'en fait pas de la médiumnité d'incorporation.
Les flashs sont une forme de clairvoyance, les émotions, les douleurs, une hyper sensibilité, et entendre une synthonie avec certains Esprits.
Lisez le livre des médiums d'Allan Kardec, vous aurez plein d'infos sur ce sujet. A travers toutes ses émotions, on peut effectivement faire des crises d'angoisse parce que vous n'avez pas assez de connaissance, parce que vous pouvez déterminer ce qui vient de vous ou d'autres Esprits. C'est pour cette raison que l'on conseille de se rapprocher d'un centre spirite.
Fraternellement,
Françoise

 

Médiumnité - JP - 10/02/2020

Bonjour, j'étudie le spiritisme depuis plusieurs années. J'ai fait partie de l'Apes ( Association parisienne d'études spirites), mais habitant à Caen depuis maintenant 5 ans, il n'y a pas ici de centres spirite.
Un ami se plaint d'être agressé régulièrement par des Esprits négatifs depuis sa plus tendre enfance ( il a maintenant 40 ans) et en souffre beaucoup. Il est effrayé et ne sait pas comment s'en débarrasser.

Bonjour,
Si vous avez étudié, vous savez que ces Esprits qui se manifestent sont généralement dans la souffrance. Votre ami a de la médiumnité et doit l'accepter. le role d'un médium n'est pas de se débarrasser des esprits mais de les aider à trouver le chemin vers la lumière.
Cela se fait par l'instruction sur les liens entre nos deux mondes et le respect des lois morales divines dans la vie de chaque jour. En plus du progrès moral il faut pratiquer la prière en demandant l'aide de son guide.
Il y a également dans son cas un exercice à faire chaque jour: appeler son guide pour demander sa protection, lire à haute voix une ou deux pages de "l'Évangile selon le spiritisme", faire une prière pour les Esprits qui le perturbent (voir en fin de l'Évangile), et terminer en remerciant Dieu et son guide. Vous pouvez, bien sûr vous joindre à lui quand vous le pouvez.
Avec la connaissance on n'a plus peur du monde spirituel, et avec la patience, la persévérance et l'amour de son prochain on acquiert la sérénité et la compréhension. Votre ami qui souffre de sa médiumnité depuis 40 ans, devra s'il veut aller mieux suivre ces conseils pour les 40 prochaines années!
Fraternellement,
Gilles

 

Mort – A – 24/01/2020

 

Bonjour, suite au décès de mon frère, il y a un an et demi, qui a été un tsunami émotionnel pour nous : maman, ma soeur, ma fille et moi, nous avons eu énormément de signes les premiers mois : des oiseaux, des papillons, des plumes, coeurs... puis plus rien. Pourquoi ? Est-il réincarné ? J'ai entendu parler de la seconde mort. De quoi s'agit-il ?

Bonjour,
Il n'y a qu'une mort, celle du corps physique, l'âme est éternelle. Certains Esprits parlent de seconde mort dans leurs communications et on en trouve des notions dans certains livres. Il s'agit d'Esprits qui changent de plans spirituels simplement.
Un Esprit peut avoir la possibilité de donner des signes de son immortalité après sa désincarnation afin de rassurer, ensuite il doit poursuivre son évolution. La famille terrestre doit faire son deuil en priant pour surmonter l'épreuve.
Il est un peu tôt pour lui pour revenir sur terre, se réincarner , quitte à revenir plus tard quand il aura accompli son chemin.
Fraternellement,
André

 

Silhouettes – J – 28/01/2020

Bonjour, je vous explique, ça va faire bientôt un mois que je vois des silhouettes noires et hier soir, je pense qu'il a voulu entrer en contact avec moi car il tournait autour de mon lit. Il a fait bouger mon lit et je vous avoue que cela me fait peur. Pourquoi je peux les voir ? J'ai l'impression de devenir complètement fou et ça ne me rassure pas du tout.

Bonjour,
Les manifestations des Esprits sont tout à fait normales dans notre monde terrestre. Si vous les voyez, c'est que vous avez de la médiumnité. Il est donc nécessaire pour ne pas être perturbé plus que mesure de prier, puis ensuite de vous instruire. Vous avez les ouvrages d'Allan Kardec, comme le livre des médiums, puis le livre des Esprits.
Pour vous aider dans votre prière, prenez l'Evangile selon le spiritisme, il y a d'excellents textes. Sinon, cherchez à vous rapprocher d'un centre spirite.
Fraternellement,
Anne

 

Orientation – Z – 20/01/2020

Bonjour, je suis quelqu'un de simple et d'authentique. mais, Avec le développement de compétences médiumniques suite à une enquête sociologique, j'aimerais l'aide d'une personne pour répondre à mon désir de ne pas perdre la tête tout en conservant mes facultés médiumniques et en faisant des choix en conscience. Je suis dans une impulsivité thérapeutique, c'est ce que l'analyse d'un rêve et le tirage de cartes m'a révélée et que j'aimerais me dépasser.

Bonjour,
Pour développer sa médiumnité, il faut auparavant s'instruire, c'est indispensable. Avec une solide instruction, les ouvrages de Kardec, Denis, Delanne et Chico Xavier, vous avez une plus claire compréhension du monde des Esprits, de l'au-delà et de la médiumnité.
Pour faire des choix en conscience, l'examen de conscience ainsi que la prière, en se recommandant à son guide, permet d'avoir une analyse claire de sa vie et des orientations que l'on peut prendre. C'est un long travail qu'il faut répéter au quotidien avec patience. En un mot, cherchez à vous rapprocher d'un centre spirite et laissez les cartes qui ne sont qu'un support peu fiable.
Fraternellement,
Bruno

 

Inscription – D – 08/01/2020

 

Bonjour, je souhaite devenir adhérente. Comment faut-il procéder ? je vous remercie par avance pour votre retour.

Bonjour,
Pour devenir adhérente, il suffit de venir au centre, soit un mercredi, soit un samedi ou attendre la prochaine journée portes ouvertes qui a lieu en juin, un mercredi soir après la séance d'aide spirituelle. On vous explique comment se déroule les initiations, à quel rythme et le sens de notre travail. Vous pouvez donc à ce moment-là, vous inscrire.
Fraternellement,
Laure

 

Désincarné – M – 20/12/2019

 

Bonjour, je tenais à tous vous remercier pour ce que vous faites et pour l'aide que vous apportez à chaque désincarné. Mes questions sont les suivantes :
Avez-vous déjà contacté le guide d'une personne qui est encore incarnée pour une aide ou un conseil afin d'éviter de reproduire les mêmes schémas d'épreuves ?
Ma deuxième question.
Il y a deux ans que mon papa s'est désincarné. Vous m'aviez donné des premières nouvelles par mail quatre mois après sa désincarnation. Je sais qu'aujourd'hui vous ne le faîtes plus. Si je me déplaçais sur Lyon, pourrais-je savoir s'il a progressé ou ce n'est pas possible ?

Bonjour,
Oui, nous pouvons contacter le guide d'une personne incarnée pour un conseil, il y a des fiches à l'accueil pour cela. Il est nécessaire que la personne se déplace et en fasse la demande.
Nous ne prenons plus de nouvelles de proches décédés par mail, il est nécessaire de se déplacer pour bien comprendre le travail médiumnique réalisé. Cela vous permet également de discuter avec les médiums. Oui, vous pouvez redemander des nouvelles une deuxième fois en venant au centre.
Fraternellement,
Laurence

 

Esprit – S – 15/12/2019

 

Bonjour, je vous écris car j’ai besoin de comprendre ce qu’il m’arrive depuis déjà quelques années. Je me réveille la nuit paralysée par la peur, je ne peux plus bouger, et je n’arrive pas à ouvrir les yeux. Je sens un présence à côté de moi, une présence négative car la peur me paralyse. Cela m’arrive très souvent et une fois seulement j’ai pu ouvrir les yeux et j’ai aperçu une forme de couleur violette sombre. J’étais tellement effrayée que j’ai refermé les yeux immédiatement et j’ai attendu que cette présence disparaisse. Je veux simplement comprendre qui sont ces présences qui viennent me chercher la nuit et ce que je dois faire quand elles se présentent.

Bonjour,
On a toujours peur de ce que l’on ne connaît pas. Quand on peut ressentir ou percevoir des présences, cela veut dire que l’on a de la médiumnité et par conséquent, il est normal que les Esprits désincarnés se rapprochent des médiums.
Ils peuvent le faire pour diverses raisons, soit par qu’ils se sentent seuls, perdus et qu’ils ont besoin d’aides. Il suffit de le comprendre et de prier calmement pour eux.
La peur de la nuit, votre imagination et votre incompréhension mettent en place des mécanismes de rejets. Dans notre société, on ne comprend pas ces approches et on le diabolise toujours. Essayez autrement, lisez des passages de l’Evangile selon le spiritisme d’Allan Kardec, priez, pensez avec amour et dépassez votre peur. Appelez votre guide pour aider cet Esprit à retrouver ceux qu’il aime, simplement avec des mots clairs et précis. En général, cela suffit.
Fraternellement,
Catherine

 

Aide – S – 5/12/2019

 

Bonjour, je vous écris car j’ai besoin de comprendre ce qu’il m’arrive depuis dèjà quelques années. Je me réveille la nuit paralisée par la peur, je ne peux plus bouger et je n’arrive pas à ouvrir les yeux, je sens un présence à côté de moi, une présence négative car la peur me paralyse. Cela m’arrive très souvent et une fois seulement, j’ai pu ouvrir les yeux et j’ai aperçu une forme de couleur violette sombre. J’étais tellement effrayée que j’ai refermé les yeux immédiatement et j’ai attendu que cette présence disparaisse. Je veux simplement comprendre qui sont ces présences qui viennent me chercher la nuit et ce que je dois faire quand elles se présentent.

Bonjour,
On a toujours peur de ce que l’on ne connait pas. Quand on peut ressentir ou percevoir des présences, cela veut dire que l’on a de la médiumnité et par conséquent, il est normal que les Esprits désincarnés se rapprochent des médiums.
Ils peuvent le faire pour diverses raisons, soit par qu’ils se sentent seuls, perdus et qu’ils ont besoin d’aides. Il suffit de le comprendre et de prier calmement pour eux.
La peur de la nuit, votre imagination et votre incompréhension mettent en place des mécanismes de rejets. Dans notre société, on ne comprend pas ces approches et on le diabolise toujours. Essayez autrement, lisez des passages de l’Evangile selon le spiritisme d’Allan Kardec, priez, pensez avec amour et dépassez votre peur.
Appelez votre guide pour aider cet esprit à retrouver ceux qu’il aime, simplement avec des mots clairs et précis. En général, cela suffit.
Fraternellement,
Catherine