Obsession - N - 03/11/2020

Bonjour, quelle est la frontière entre l’obsession et l’épreuve qui nous est imposée pour s’èlever ?

Bonjour,
D'un point de vue spirite l'obsession est l'emprise que peut avoir un Esprit sur une personne. Il peut alors s'immiscer dans ses pensées et arriver à influencer son jugement. Les épreuves sont les difficultés que l'on peut rencontrer dans sa vie, maladie , chômage, relation, pauvreté..... Toute épreuve ou obsession nécessite de faire un examen de conscience afin de corriger ses défauts afin de s'améliorer dans l'amour de son prochain.
Fraternellement,
Gilles

 

Vie - R - 02/11/2020

Bonjour, je crois savoir que j'ai déjà vécu. Je pense savoir qu'il ne me reste que 6 vies à expérimenter. Je sais ou crois savoir, que chaque nouvelle incarnation est une douleur tant je m'y refuse. J'ai eu le sentiment de périr en prison, sous l'ancien régime.Oublié. De cette expérience, je devais connaître le moyen de quitter la vie par la seule force de la volonté. J'ai même le sentiment d'avoir été un criminel de guerre, durant la dernière guerre de 1940. Je me perçois me laisser mourir ... Je pense que je suis actuellement dans un schéma de vie expiatoire. Je ne mesure pas les choses cependant. Et je ne perçois rien de cette utilité de vie. En fait, lorsque j'ai été transplanté, j'ai connu une expérience de mort imminente. Je sais que dans cet univers, j'ai croisé ma grand-mère. Elle devait me renvoyer estimant que ce n'était pas mon heure. Dans ma famille. Ma mère a rêvé la mort de mon père, plusieurs jours avant. Elle percevait mon père en compagnie de feue ma grand-mère. Cela devait se réaliser.
J'appartiens à une famille qui a toujours ressenti certaines choses. Une de mes tantes paternelle a r^évé en 1940 la mort de son frère, mon oncle. Il décéda. Actuellement, et je ne sais pas si cela correspond véritablement à une question, je souhaiterais savoir où j'en suis avec cette vie, dont je ne perçois pas le sens. Même si je sais qu'elle a un sens.

Bonjour,
le but de la réincarnation est l'expiation et l'amélioration progressive de l'être humain. A chaque existence nouvelle l'Esprit fait un pas dans la voie du progrès et les incarnations sont toujours très nombreuses. La vie actuelle est la conséquence directe de nos vies passées et notre vie future sera la résultante de nos actions présentes et nous n'avons d'autre juge et d'autre bourreau que notre conscience. Toute vie coupable doit être rachetée par le bien que l'on fait, par la prière et la volonté de s'améliorer. De la même manière que nous devons prendre soin de notre corps physique par une bonne hygiène de vie, nous devons plus encore veiller au perfectionnement de notre âme impérissable et à laquelle est attachée notre sort à venir. Lisez, instruisez-vous et progresser un peu chaque jour. L'évangile selon le spiritisme vous aidera à comprendre le but de la vie.
Fraternellement,
Gilles

 

Maladie - J - 28/10/2020

Bonjour, en 2011, on a diagnostiqué à mon frère, âgé de 52 ans à l'époque, un cancer de la gorge. Après trois ans de combats contre cette maladie qui se propageait dans son corps et 7 opérations (dont ablation de la mâchoire, les poumons atteints) une tumeur au cerveau à été détectée. Le chirurgien souhaitait programmer une huitième opération. Mon frère, fatigué et se sentant diminué par cet acharnement thérapeutique a écrit (sur son lit d'hôpital) une lettre au médecin pour lui notifier qu'il refusait cette dernière opération et qu'il préférait qu'on le laisse mourir juste en lui donnant de quoi atténuer ses douleurs. Cette dernière décision est-elle perçue comme un suicide ? Sachant que sa maladie résulte à la base d'un abus de tabac et d'alcool (ce qui est déjà une sorte de suicide en soit si je ne m'abuse). Son décès a eu lieu peu de temps après, et j'espère qu'il a trouvé la paix.

Bonjour,
Les abus terrestres de toutes sortes sont en effet considérés comme un suicide, et c'est ainsi qu'il est défini dans le livre et le DVD Nosso Lar, oeuvre psychographié par le médium Chico Xavier sous la dictée de l'Esprit André Luis.
Après de longues années de souffrance et de lutte, lorsque le corps physique est épuisé et que la vie se détache inexorablement, on peut alors remettre son âme à Dieu. Vous pouvez l'aider à trouver la paix en priant pour lui chaque jour.
Fraternellement,
Gilles

 

Maladie - V - 28/10/2020

Bonjour, étant très sensible à la philosophie spirite, je souhaite apporter une aide à une personne qui m'est très très chère et qui se trouve dans une situation très difficile et cruelle compte tenu du contexte. En effet, un proche de 50 ans est atteint d'une maladie dégénérative et d'un cancer. Actuellement elle se trouve dans un établissement palliatif. Je souhaite lui apporter un soutien supplémentaire par votre biais. Je ne sais pas comment faire.

Bonjour,
Dans la maladie la séparation du corps et de l'âme se fait graduellement et les liens sont plus ou moins difficiles à rompre suivant que la personne est attachée à la vie terrestre et au matériel ou que ses pensées s'élèvent vers Dieu. Si vous ne pouvez être auprès de cette personne , il vous reste la prière qui exerce une action puissante sur la séparation. Toute prière dite avec cœur et sincérité pour un être aimé est entendue . Et si la personne peut joindre ses pensées à ces prières, elles n'en seront que plus bénéfiques.
Fraternellement,
Gilles

 

Cryogénisation - M - 28/10/2020

Bonjour, je me posais une question au sujet de la cryogénisation et de l'éventuel impact que cela peut avoir sur la désincarnation d'une personne. J'ai vu dans un reportage, qu'aux États Unis je crois, certaines personnes avaient déjà été cryogenisée de leur vivant. Je ne connais pas le procédé en détail, mais si j'ai bien compris, le but serait de "réveiller" ces personnes cryogénisées des centaines d'années plus tard. Cela empêche t'il réellement la mort ? Sachant que l'on peut conserver les corps durant très longtemps grâce à cette méthode, les âmes sont elles prisonnières de ces corps durant tout ce temps? Merci à vous d'avoir pris le temps de lire mon message,

Bonjour,
On peut éventuellement conserver des cellules intactes par ce moyen mais dans quel état seront-elles après de longues années, on ne le sait pas.
Dans une matière inerte et sans vie, il n'y a plus de fluide vital et donc il y a détachement de l'âme. Tant que les scientifique n'auront pas compris la composition d'un être humain, corps physique, périsprit et âme, ils ne pourront pas progresser dans leurs recherches.
Et à quoi bon vouloir conserver un corps physique usé puisque nous sommes éternels et que la réincarnation nous en offre un tout neuf régulièrement. Elevons nos pensées vers Dieu, progressons moralement et nous n'aurons plus à nous soucier d'un organisme matériel qui se dégrade au fil des ans.
Fraternellement,
Gilles

 

Médium - P - 20/10/2020

Bonjour, je suis à un moment de ma vie ou après avoir testé différents chemins je reviens au même croisement (qui suis-je et où dois-je aller ?) et mon coeur m'entraine inexorablement vers "l'invisible ", cette invisible ne m'a jamais quitté (rêves, intuition, "visions", écoute......) Mais aujourd'hui j'aimerais l'écouter et le comprendre. L'amour m'a toujours guidé et je souhaite aujourd'hui le canaliser afin de l'utiliser de manière optimum. Je n'ai jamais appris je n'ai pas beaucoup développé ces aptitudes que nous avons tous mais j'aimerais pouvoir apprendre en étant guidée si cela est possible.

Bonjour,
Aller à la découverte de l'invisible pour aider notre prochain est l'objectif de notre centre. Un médium spirite est un ouvrier au service de la cause du bien et de l’amour du prochain. Notre centre propose un enseignement à tous ceux qui désirent changer leur mode de pensée. Pour l'instant nous ne pouvons pas recevoir de public et nous espérons rouvrir en janvier; vous aurez cette information sur la page d'accueil de notre site. Il sera alors possible de nous rencontrer un mercredi avant une de nos séances.
Fraternellement,
Gilles

 

Médium - S - 01/10/2020

Bonjour, j'ai commencé à être pleinement dans la spiritualité il y a maintenant 2 ans. Depuis quelques mois, je subis des incorporations nocturnes. Ma 3eme à vrai dire, à un mois d'intervalle à peu près. Cela me réveille, et je lutte pour faire partir l'entité. Lorsque je veux le faire sortir je suis en grande souffrance. On m'a dit que j'étais médium par incorporation. Qu'en pensez vous ? Merci.

Bonjour,
Médium à incorporation ou psychophone car il faut bien prendre conscience qu'aucun Esprit ne pénètre à l'intérieur de votre corps mais qu'il s'agit d'une influence fluidique de périsprit à périsprit avec une répercution des sensations dans le corps physique. Il faut bien sûr ne pas accepter ces phénomènes qui peuvent vous conduire à une obsession. Avant de vous coucher lisez quelques pages au hasard de "l'évangile selon le spiritisme" d'Allan Kardec et faites une prière, demande de protection, à votre guide. Contacter un centre spirite auprès de chez vous et revoyez peut-être votre approche de la spiritualité.
Fraternellement,
Gilles

 

Litiges - S - 12/09/2020

Bonjour, aujourd'hui je veux vous demander un conseil concernant un problème que j'ai depuis les années 2004. C'est à ce temps que ça a commencé de à se montrer lorsque je commençait à travailler. Quand je suis engagé quelque part, je commence le travaille avec courage et joie. Normalement, je suis un homme courageux et qui aime le travail. Mais il arrive quand je ne veux plus travailler, je ne veux respecter n'importe quel règlement du travail . J'entends en moi une volonté de travailler et en même temps une force qui me le défend et cette dernière gagne toujours et je finis par les mésentente que je ne peux pas supporter avec les autres et je finis par quitter moi-même. Si ce n'est pas dans cette manière, il ne manque pas de petits litiges dans le milieu de travail qui font que je ne puisse pas supporter les mésentente avec les autres et tjrs je quitte. Je suis un bon travailleur, et souvent je trouve promotion pas après longtemps dès mon engagement. Souvent ça arrive après une certaine considération de la part de mon employeur. Aujourd'hui je viens de passer en quatres lieux de travail et je quitte dans les mêmes conditions et les jours qui suivent je passe longtemps en cachette sans vouloir communiquer avec les gens. Dans ce temps, je crains les gens.
Avant que je trouve à propos du spiritisme j'étais embrouillé et je ne savais pas à faire. Mais aujourd'hui, je suis au moins tranquille et je trouve la force de penser à mon avancement spirituel.
Aidez-moi. Que puis-je faire pour ce problème dont je ne connais vraiment pas la cause ? Essayez de m'aider et priez pour moi. Si c'est possible comme je suis loin du centre, pouvez vous me donner un conseiller spirituel à qui je peux m'adresser quand j'en ai besoin. S'il veut bien il peut me suivre de près. Mais que je ne vous sois pas de fardeau.

Bonjour,
Dans le chemin spirituel de chaque jour, nous devons faire preuve de discipline et acquérir l’entente nécessaire avec sa famille et ses collèges de travail. Les petits litiges, comme vous dites, font partie de la vie et nous aident à progresser en affinant notre psychologie, notre connaissance des autres. C’est ainsi que ce fait sur terre l’évolution dans la difficulté, dans la rencontre avec des hommes et des femmes de tempérament différent. Maintenant dans votre avancement spirituel, ajoutez la patience et remerciez pour ces moments de combat qui vous sont proposés pour votre progrès.
Fraternellement,
Gilles

 

Esprit obsesseur - L - 04/09/2020

Bonjour, depuis une expérience en écriture automatique, une entité me manipule par la pensée et quelques manifestations physiques. Après avoir été manipulé de nombreuses fois ce dernier mois, je souhaiterai ardemment mettre fin à cette situation.

Bonjour,
Il vous faut maintenant prier sincèrement pour demander l'aide et la protection de votre guide. Avant la prière lisez une page ou deux de l'évangile selon le spiritisme; vous trouverez également à la fin de cet ouvrage un recueil de prières spirites que vous pourrez adapter avec vos mots et vos sentiments. Les Esprits s'attachant généralement aux humains par la loi d'affinités, il y a également une réforme morale personnelle à mettre en place en fonction des éventuels défauts que vous pourriez avoir.
Lectures conseillées pour votre instruction: les trois ouvrages principaux d'Allan Kardec, à savoir "le livre des Esprits", "le livre des médiums" et" l'évangile selon le spiritisme".
Fraternellement,
Gilles

 

Médiumnité - T - 28/08/2020

Bonjour, une jeune personne (environ vingt ans) de mon entourage vient de m'apprendre qu'elle a des facultés de médium: elle voit des Esprits, ils utilisent aussi parfois sa main pour transmettre des messages écrits. Elle le vit très mal, ne sait pas comment gérer la situation... Peut-elle stopper sa médiumnité ? Si elle ne peut pas la stopper quelles solutions sont possible afin d'appréhender au mieux cette situation ?

Bonjour,
On ne peut pas arrêter une capacité médiumnique qui existe, il convient de s'instruire pour comprendre et mieux l'appréhender. Si votre amie habite près d'un centre spirite, elle trouvera les réponses à ses angoisses, si elle est trop loin, nous avons sur notre site, toute une bibliothèque virturelle qui répond à toutes les interrogations. Les ouvrages de Kardec comme le livre des médiums explique la médiumnité et lui donne tout son sens.
Fraternellement,
Gilles

 

Incarnation - A - 20/08/2020

Bonjour, je me suis toujours senti étranger à cette époque dans laquelle nous vivons... Depuis tout petit je me sens appartenir à l'époque médiévale, je ne saurais l'expliquer mais je me sens plus en phase avec cette période de notre histoire (que j'ai beaucoup étudié) et bien qu'elle s'étale sur une période d'environ mille ans je sens, je sais que j'ai vécu dans les 12ème/13ème siècles. Ma question; est-il possible de se réincarner dans une période passée ou bien dans un autre monde vivant encore dans cette période ? Je tiens à préciser que je n'idéalise pas cette époque en sachant qu'elle est loin d'être idyllique, cependant les valeurs morales et la dévotion en Dieu y étaient bien plus présentes...

Bonjour,
Selon la loi de l'évolution, on s'incarne pour comprendre, s'instruire et se grandir. Vivre dans une époque ou dans le passé, c'est regretté une vie d'avant et ne pas accepter une des lois divines, celle du progrès, voyez à ce sujet dans le livre des Esprits d'Allan Kardec, la loi du progrès. On ne peut pas remonter le temps comme dans les films, ce n'est pas possible et l'on s'incarne en fonction de son affinité fluidique, je ne sais pas s'il existe un autre lieu dans l'univers céleste qui correspond à votre affinité fluidique et qui vit suivant des traditions du 12ème siècle.
Fraternellement,
Catherine

 

Citation - J - 15/08/2020

Bonjour, "Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi" Se qui veut dire que les milliards d'individu(es) décédé(es) depuis l'origine de l'humanité existent aujourd'hui sur d'autres plans . Mais quelles preuves concrètes pouvez-vous apporter ? Allan Kardec depuis son départ terrestre s'est-il manifesté ? Comment puis-je interpréter cette citation ? Merci de m'éclairer.

Bonjour,
Pour comprendre cette citation, il faut vous instruire et comprendre le sens de la doctrine spirite. Vous avez le Livre des Esprits d'Allan Kardec, puis Après la mort de Léon Denis. Mais en gros, cela veut dire que l'on s'incarne des milliers de fois pour progresser. La littérature est importante et vous trouverez tout sur notre site. Concernant les preuves de l'immortalité de l'Esprit, là aussi, vous trouverez dans nos ouvrages, le problème de l'être et la destinée de Léon Denis, la réincarnation de Gabriel Delanne... Depuis son départ terrestre, Allan Kardec s'est manifesté dans des centres spirites plusieurs fois.
Fraternellement,
Catherine

 

Ecriture - C - 08/08/2020

Bonjour, ayant pratiquer l’écriture automatique (seulement quelque séances) il y a de cela une dizaine d’années, j’ai toujours eu la problématique suivante depuis : si je mets ma main au dessus d’une feuille comme si j’allais écrire, celle-ci part en moins d’une minute et ‘dessine’ toute seule des traits rapidement de droite à gauche. Ma question est : comment celà se fait-il qu’encore 10 ans après, juste en laissant ma main si je lâche prise (car si j’ai le contrôle elle ne fait pas toute seule si j'ai la volonté elle reste immobile), celle-ci écrit d’elle-même alors que j’ai arrêté l’écriture automatique et que je ne fais aucune demande ni quoi que ce soit ?
Bien sûr, j’ai avec cela les engourdissements et contractions du bras qui accompagnait mes séances jadis. Merci de votre éclaircissements je crains que la porte que j’ai ouverte ne soit jamais fermée j’ai peur qu’un esprit me suive ou tout simplement que n’importe qui si je laisse faire puisse prendre possession de ma main. J’ai aussi des cauchemars parfois (uniquement l’après-midi) avec des attaques d’entités/d’esprits mauvais où je suis obligé de réciter des sourates pour me réveiller et qu’on me laisse tranquille (je suis convertie à l’islam à présent) A part cela Dieu merci je n’ai aucune autre conséquence dans ma vie. Merci de votre retour.

Bonjour,
Si vous pratiquiez autrefois de l'écriture automatique, c'est que vous avez de la médiumnité. Si vous arrêtez de pratiquer, cela ne veut pas dire que vous n'avez plus de médiumnité. Nous avons tous de la médiumnité, plus ou moins prononcé. Votre volonté mis en avant permet d'arrêter ce phénomène, alors pourquoi avoir peur qu'un Esprit s'empare de votre main ?
Nous vivons dans un monde entouré d'Esprits désincarnés, ils viennent à nous par affinité. En cherchant à nous améliorer, nous attirons à nous des Esprits avec les mêmes pensées que nous comme nos amis terrestres. Nos défauts, nos imperfections sont des portes d'entrée à des Esprits légers ou imparfaits. En priant, nous les éloignons. Ce n'est donc pas une porte que nous ouvrons, c'est une compréhension différente sur notre place sur terre.
Fraternellement,
Catherine

 

Choix - A - 30/07/2020

Bonjour, j'ai pour but de devenir cuisinier en restauration collective, et avant de me lancer dans ces études, j'aimerais avoir votre avis objectif et franc. Le fait d'être en restauration collective me permettra de faire en sorte que la nourriture qui aurait dû être jeté à la poubelle, soit distribué aux personnes n'ayant pas les moyens. Je serais au début pendant plusieurs années dans l'obligation de cuisinier de la viande, alors que j'aimerais à l'avenir devenir végétarien et partager le bon goût des fruits et des légumes en abolissant la nourriture carnivore.
Le fait de cuisiner pendant des années des animaux, est-ce quelque chose de mauvais ? Est-ce quelque chose de matérialiste ? Le fait de faire de ma carrière, la cuisine, est-ce positif ?
Toutes ces questions je me les remémore sans cesse dans ma tête, afin d'obtenir les réponses les plus justes, mais n'ayant pas trouvé, je m'en remet à vous. Mon but principal dans cette vie est d'améliorer ce monde, je m'y mettrais corps et âme dans la réalisation de cette tâche. J'aimerais avoir votre avis là dessus, qui devrait se rapprocher ou être, tout simplement, la vérité.

Bonjour,
Dans nos sociétés tout travail que l'on fait contribue à apporter à son prochain ce qu'il ne peut pas réaliser lui-même. Le cuisinier apporte sa contribution en préparant des repas pour ceux qui n'ont pas la possibilité de la faire.
Préparer à manger pour les autres est un acte merveilleux s'il est accompli avec dévouement, avec amour, en pensant au plaisir que cela va procurer à ceux qui vont en bénéficier. Mettez de l'amour dans chacun de vos gestes, mettez de l'amour dans les plats que vous préparez, bénissez la nourriture qui passe entre vos mains. Notre humanité n'est pas encore prête à devenir complètement végétarienne du jour au lendemain après des millénaires de carnivorisme. Notre monde est en période de régénération mais il lui faudra encore de nombreuses décennies pour accomplir son évolution, mais le changement est en marche.
Priez pour être fort, priez pour aimer, reconnaissez l’accompagnement spirituel dans les pas que vous faites pour vous améliorer chaque jour un peu plus et conduisez vos pas dans l'amour du prochain pour progresser, pour aider, pour aimer.
Fraternellement,
Gilles

 

Comportement - A - 20/07/2020

bonjour, je sais qu'il est difficile d'interpréter le rêve d'autrui sans connaître le contexte de sa vie actuelle, mais enfin je me permet de faire part d'une expérience onirique, ça ne peut pas faire grand mal...
C'était la nuit. J'errais sur une route non loin de chez moi. Arrivé au niveau d'une des maisons, je me suis dirigé vers la fenêtre de l'étage qui donnait sur la route. Une personne m'a alors ouvert, et m'a accueilli. C'était un homme inconnu habillé plutôt élégamment, il me semble qu'il était en costume. Il m'a conduit de la chambre à laquelle appartenait la fenêtre à une vaste salle à manger richement décorée avec des grands lustres en verre. Nous nous sommes attablés chacun à un bout d'une grande table, puis il me semble qu'il m'a longuement parlé. J'avais l'impression que nous nous connaissions bien, et que nous étions plutôt en bons termes.
Je n'ai aucun souvenir de la conversation, sauf un moment où semblant se plaindre poliment il m'a dit : "Quand vous parlez ici, la seule chose qui vous réponde c'est l'écho.", puis le mot "écho" s'est répercuté plusieurs fois dans la salle. Ensuite je me suis réveillé brièvement. Une fois retombé dans les bras de Morphée, je suis revenu exactement à la même maison. Je suis entré dans la chambre qui a subie quelques modifications au passage... La première chose que j'ai vu était un enfant en bas âge allongé sur le lit dans un linceul, inanimé. J'ai ensuite vu une autre personne, une femme inconnue. L'impression n'était pas la même. Elle me rappelait un personnage que j'avais vu plusieurs fois dans d'autres rêves depuis ma jeunesse, et que je voyais sous la forme d'un autre moi, qui me paraissait fortement hostile.
Il y a eu je crois des échanges dont j'ai perdu le souvenir, puis à un moment je me souviens avoir levé le bras vers l'enfant au linceul. Il s'est alors redressé et s'est mis à répéter de manière machinale "Je savais... ". La femme m'a alors dit : "Je savais bien que tu pouvais..." puis quelquechose comme "réveiller les morts", je ne me rappelle plus nettement. Il y avait un ascenceur dans la chambre... Il me semble que je m'apprêtais à le prendre, et je savais franchement qu'il menait dans des profondeurs obscures que je craignais vraiment. Alors je me suis réveillé.
C'était il y a quelque mois déjà, et il me semble que j'ai découvert le Livre des Esprits peu de temps après, ce qui m'avait amené à réviser complètement mes idéaux et mes projets pour l'avenir. J’ai d’ailleurs fait des rêves beaucoup plus agréables depuis que je travaille à m’appliquer les principes qu’il renferme, mais moins nets. Loin de moi l'idée que je puisse réellement réveiller les morts bien-sûr... Il est évident qu'il y a là un mélange de pérégrinations nocturnes, de souvenirs de vies antérieures, de préoccupations matérielles, et de déformation du discours. Enfin, je voulais quand-même avoir un avis extérieur, notamment sur cet épisode curieux de la "résurrection" de l'enfant.
Y a-t-il selon vous une signification plus pragmatique à cette expérience ? Une aptitude pour certains soins à développer par exemple, dans ce monde ou dans l’autre ? On ne sait jamais... Je sais qu'il y a souvent dans les rêves des choses qui concernent plus le monde des esprits que le monde matériel, d'après vous celle-ci en est-elle une ? Je sais aussi que les esprits imparfaits aiment se jouer des incarnés via les rêves, d'après vous est-ce le cas ici ?
Je peux tout à fait comprendre qu'il n'y ait pas de réponses précises à donner, déjà que l'éventuelle signification de ce rêve semble peu évidente pour moi, alors pour d'autres... De plus il ne faut pas surestimer l'importance de ce genre de rêves. Mais si vous avez une opinion là-dessus je suis preneur.
Je précise aussi que je ne suis pas médium, je ne ressens rien qui puisse s'apparenter à une perception quelconque des esprits, hormis peut être quelques picotements la nuit.

Bonjour,
Voici quelques réponses à vos questions :
Y a-t-il selon vous une signification plus pragmatique à cette expérience ? Une aptitude pour certains soins à développer par exemple, dans ce monde ou dans l’autre ? On ne sait jamais...
- Non, on peut comprendre dans ce rêve que pour revivre, il faut se réincarner. Cette femme que vous voyez, on peut imaginer que c'est vous puisque vous parlez d'un autre vous. Vous vous êtes donc réincarné pour revivre. Peut être que pour l'enfant, il est temps qu'il se réincarne lui aussi pour revivre...
Je sais qu'il y a souvent dans les rêves des choses qui concernent plus le monde des esprits que le monde matériel, d'après vous celle-ci en est-elle une ?
- Ce rêve concerne votre préoccupation du moment, la compréhension du monde des Esprits et la réincarnation.
Je sais aussi que les esprits imparfaits aiment se jouer des incarnés via les rêves, d'après vous est-ce le cas ici ?
- Cela ne semble pas le cas puisque vous allez à la rencontre d'Esprits d'un pas décidé.
Fraternellement,
Bernard

 

Rêves - C - 08/06/2020

Bonjour, j'ai une question sur les choix qu'on peut faire dans la vie. Si on a un rêve, un souhait très cher qu'on a placé comme un objectif dans la vie, est-il répréhensible de chercher à le réaliser ? Si cet objectif est de devenir à nouveau parent, et que la santé présente un obstacle, est que c'est répréhensible d'utiliser les progrès de la médecine pour trouver une solution ? A partir de quel moment cela n'est pas raisonnable ? Pourquoi le corps présente un obstacle alors que d'autres ne souhaitant pas d'enfants se retrouvent parents, parfois de force ? Si l'objectif est de créer une famille unie, chaleureuse, stable et de fournir à ses enfants une éducation riche, joyeuse, et un futur plein de possibilités, pourquoi cette punition ? Pourquoi des échecs sur les rêves les plus chers ?

Bonjour,
Les rêves que l'on peut faire, les intuitions que l'on peut avoir peuvent venir de nous ou d'Esprits familiers qui nous entourent. On peut souhaiter quelque chose et qu'il ne soit pas réalisable. Ici dans votre interrogation, il semble que votre envie de famille n'est pas possible, on peut donc considérer qu'il y a un lien avec des vies antérieures. Si votre corps physique ne permet pas de réaliser vos souhaits, c'est un peu comme une punition que vous subissez avec peine.
Le spiritisme apporte des réponses en expliquant que l'on subit toujours les conséquences de nos actions d'hier, en se pliant à ces contraintes avec l'aide de la prière, on apprend à se grandir dans le manquement.
Habituez-vous à prier et à accepter avec résignation cette situation.
Fraternellement,
Gilles

 

Séances - C - 04/06/2020

Bonjour, mon épouse refuse que je fasse des séances de communication spirites dans la maison, chose que je peux comprendre car elle a peur et nous avons un enfant en bas âge. Cependant, n'ayant nulle part où pratiquer, je me demandais si il était possible de faire une séance en forêt, seul. Pour moi je pense pas que ça pose problème car c'est un endroit calme et peu fréquenter, mais peut être qu'il y'a des paramètres que j'ignore ? Pouvez-vous me conseiller ? Je précise que je suis novice dans la pratique mais je n'ai personne pour m'assister. En revanche j'ai beaucoup lu avant de me lancer et je suis donc au courant du dispositif de protection à assurer et de l'attitude à adopter. Si une personne expérimenté en psychographie pouvait répondre à mes questions ça serait super.

Bonjour,
Lisez beaucoup, instruisez vous sans cesse, méditez et priez Dieu et demandez l'aide de votre guide, remplissez votre coeur d'amour et de compréhension envers votre prochain. Vous n'êtes pas encore prêt pour faire ce travail, vous risquez une obsession. Il ne sert à rien d'aller dans les bois. Lisez le livre des médiums d'Allan Kardec, vous y trouverez les conseils indispensables et trouver un groupe spirite avec qui travailler dans un premier temps.
Fraternellement,
Gilles

 

Phénomènes - E - 01/06/2020

Bonjour, lors de ma lecture, la page 116 de la Revue Spirite de 1858, où est traitée les "considérations sur la photographie spontanée", un élément m'a intriguée. Il est dit que l'empreinte que l'image de M. Badet a laissé sur la vitre était un phénomène scientifique qui n'a pas encore été découvert, et qui sera découvert à l'avenir.
Ce serait-il pas le phénomène de l'effet photoélectrique découvert par Einstein ? Si c'est le cas, pouvez-vous m'expliquer un peu plus en détails, pour que je comprenne un peu mieux ce phénomène.

Bonjour,
Il s'agit là d'un phénomène médiumnique à effet physique puisque qu'il était vivant lorsqu'il s'est produit. Les spirites ont connaissance des différents fluides qui nous entourent mais la science n'en a pas encore déterminé toute la complexité. Pour Einstein, je n'ai pas étudié ses propos.
Fraternellement,
Gilles

 

Dieu - E - 30/05/2020

Bonjour, j’éprouve, suite à la lecture du livre “Le livre des esprits“, un grand intérêt pour votre groupe et souhaiterais sincèrement pouvoir le rejoindre, mais afin de dissiper l’ombre d’un doute, je voudrais que l’on réponde, si possible, à deux questions qui me laissent dans le flou. Je tiens à préciser que ces questions ne sont absolument pas dans le but de chercher à défaire par amusement des concepts car je suis réellement en recherche (surtout depuis que ma mère est décédée en avril de cette année). Par ailleurs, je précise aussi que ces deux questions ne sont le fruit que d’un raisonnement rationnel (ou logique) de ma part, si toutefois il l’est. J’espère donc du fond du cœur, qu’on ne me laissera pas dans ce flou en rétorquant comme le font constamment les autorités des grandes religions monothéistes (je ne suis pour cette raison, ni juif, ni chrétien, ni musulman) par : “Comment osez-vous juger le dessein de Dieu ? “, ou “même les esprits ne savent pas tout“, ou bien encore “il y a des choses que nous ne pouvons comprendre ou que Dieu ne souhaite pas nous faire connaître“ car dans ce cas je resterais face à un mur, ce qui dérogerait au principe qui veuille que les esprits les plus élevés soient là pour aider les âmes incarnées à avancer.
Donc, voici mes deux questions :
1) Il est dit que Dieu donne aux âmes qu’il crée le libre arbitre et que les âmes qu’il crée peuvent donc choisir de s’orienter vers le bien ou le mal. Là ou je suis totalement confus, c’est que si nous partons du fait que Dieu est omniscient absolu, cela signifierait que pour une âme qui s’orienterait vers le mal, le libre arbitre n’existe pas puisque, logiquement, Dieu le sait à l’avance et donc qu’il crée une âme destinée à s’orienter vers le mal (et ce même si le processus fait que toutes les âmes arrivent au plus haut niveau).
2) Pourquoi Dieu, au lieu de prendre des intermédiaires, ne répond pas aux âmes incarnées directement ? Certains répondront que c’est parce que nous n’avons pas les facultés pour l’entendre ou le voir, ou encore qu’il ne souhaite pas que l’on devienne dépendant de Lui et qu’on ne fasse plus d’effort pour avancer. Mais alors pourquoi souhaite-t-il qu’on le fasse à travers un émissaire ? Puisque Ses pouvoirs sont illimités, on pourrait très bien l’entendre ou le voir sans pour autant avoir un intermédiaire ? Pour exemple, un père ne sachant maîtriser les rouages de l’éducation de son fils le mettra quelque fois en pension et le livrera à un intermédiaire afin que cet intermédiaire rende son fils autonome, mais un père idéal dans ce domaine (même s’il n’en n’existe pas, c’est juste pour l’exemple, puisque Dieu est normalement le père idéal) l’éduquera directement jusqu’à ce que son enfant soit autonome.

Bonjour,
"Comme nous avons été enfants avant que d'être hommes et que nous avons jugé tantôt bien et tantôt mal des choses qui se sont présentées à nos sens lorsque nous n'avions pas encore l'usage entier de notre raison, plusieurs jugements ainsi précipités nous empêchent de parvenir à la connaissance de la vérité, et nous préviennent de telle sorte qu'il n'y a point d'apparence que nous puissions nous en délivrer, si nous n'entreprenons de douter une fois en notre vie de toutes les choses où nous trouverons le moindre soupçon d'incertitude. le doute n'est qu'un moment, fondateur, dans le cheminement de la connaissance" Descartes
Vous doutez et c'est bien normal, un seul livre ne peut vous révéler instantanément toute la vérité, l'enseignement spirite est un long parcours à découvrir chaque jour; lisez encore, étudiez, ou pas, n'est ce pas là de votre libre arbitre de choisir. Quant à l'éducation d'un père aimant pour ses enfants, elle n'est pas toujours comprises sur le moment car ils ont besoin de se grandir pour comprendre.
Fraternellement,
Gilles

 

Mondes avancés - A - 28/05/2020

bonjour, dans les textes dictés par certains esprits supérieurs, il est dit que dans des mondes plus avancés, tel que Jupiter, la nourriture ne se compose que de fruits et de plantes. Étant incarnés sur Terre et ayant des enveloppes grossières, je puis vous demander quelles nourritures idéales devrait-on consommer ? Devrait-on continuer à se nourrir de viande et de poisson ?

Bonjour,
L'homme au fil des siècles et des millénaires sort pas à pas de son animalité. Il est passé de chasseur cueilleur à cultivateur lorsqu'il s'est sédentarisé. Sa façon de se nourrir à évoluer mais l'organisme humain a toujours besoin d'une nourriture variée.
Avec l'épuration de l'âme le corps physique évoluera également et les besoins seront différents. C'est une lente évolution.
Fraternellement,
Gilles