Transsexualité - C - 27/12/2020

Bonjour, Je voudrais savoir comment le spiritisme explique l'origine de la condition de transsexuel, de transgenre chez un individu, s'il vous plaît.

Bonjour,
Les raisons ou les causes de la transsexualité se trouvent dans les diverses vies de l'Esprit qui s'incarne. On ne connaît pas toutes les raisons ; certains ouvrages spirites en parlent un peu. Sexe et obsession de Divaldo, Sexe et destin de Chico Xavier.
Il peut s'agir d'une épreuve pour comprendre la difficulté que l'on a pour vivre dans une identité que l'on n'accepte pas. Il peut aussi s'agir d'une obsession d'un Esprit perturbateur.
Certains Esprits n'acceptent pas d'être une femme ou un homme comme d'autres n'acceptent pas des vies de misère, de privation.
Fraternellement,
Gilles

Organes - P - 23/11/2020

Bonjour, j'ai lu quelques ouvrages et je me pose de nombreuses questions concernant les greffes, pouvez-vous me répondre : le prélèvement d'organes a-t-il des répercussions sur le périsprit ? Et si l'équipe médicale précipitait ma mort ? Dois-je donner mes organes ou non ?

Bonjour,
Personne ne peut décider pour personne. C'est une question très intime qui concerne le libre arbitre. En cas de doute, la logique veut que l'on s'abstienne de donner ses organes, et, dans ce cas, il faut signaler officiellement que l'on ne souhaite pas donner ses organes. Si, avec le temps, on change d'avis, il est toujours possible de revenir en arrière.
Quant à hâter la mort, cela n'arrive pas, car de nos jours, la médecine a des données très précises sur la mort encéphalique. De plus, ce type de décès doit être constaté par une équipe de médecins qui ne font pas partie de celle qui sera chargée de la greffe.
Sur ce point, comme pour tout ce qui concerne la vie humaine, l'esprit est essentiel. Il nous faut savoir à quel point nous sommes attachés à l'existence corporelle.
Un jour, Chico Xavier parla de cette question et sa réponse est retranscrite dans notre livre Liçoes de Sabedoria :
« Chaque fois qu'une personne fait preuve d'un total désintérêt pour ce qu'elle donne à quelqu'un, sans demander à celui qui en a bénéficié ce qu'il a fait du don reçu, sans attendre aucune rémunération, pas même celle qu'une personne pleine d'humanité espère généralement recevoir et qui porte le nom de compréhension, sans attendre de remerciements, c'est-à-dire, si la personne a atteint un point d'évolution dans laquelle la notion de propriété ne l'inquiète plus, cette créature est capable de faire un don, parce que cela n'affectera le périsprit en rien. »
Voici un exemple tiré du livre Vozes da Outra Margem. Elle raconte l'histoire du jeune Roberto, dont le cœur a été greffé dans la poitrine d'Ari Vacari Zagar, et qui fut historiquement la première chirurgie de greffe de cœur, réalisée à Porto Alegre, dans l'État de Rio Grande do Sul. Sa sœur Magali autorisa la greffe et sa mère Izar fut très inquiète, craignant que le geste de sa fille n'endommage l'Esprit de son fils.
Ce jeune désincarné écrit : « Mère, j'ai quitté mon corps comme quelqu'un qui s'éloigne d'un vêtement qui lui est inutile, et dès le début, tandis que je me sentais privé de la vue, je ressentis une grande douleur dans la poitrine. Les amis de mon père me demandèrent d'oublier la douleur qui bouleversait tout mon être ; ils ne tardèrent pas néanmoins à m'aider par le magnétisme de guérison et la douleur disparut. J'appris plus tard qu'à ce moment-là, le cœur de mon corps physique avait été arraché pour être greffé et favoriser un homme qui était mort.
Mon père me dit que cette mesure avait été autorisée par ma sœur et il me fit connaître l'utilité de cette mesure, puisque je n'allais plus récupérer mon corps dont la colonne vertébrale était brisée. Il m'expliqua que le travail qui avait été fait était correct, en livrant mon cœur qui battait encore à ce frère malade qui grâce à cela pourrait continuer à vivre ; il m'expliqua cela avec tant de logique que je fus d'accord et reconnut que Magali, me voyant à moitié mort du point de vue physique, avait permis que mon cœur puisse servir à quelqu'un qui en avait besoin. Dès que je fus reconnaissant et satisfait de cette mesure, je remarquai que le cœur dans mon corps spirituel était plus fort et plus robuste.
Je vous raconte mon expérience pour que vous ne soyez pas impressionnée par ce qui s'est passé, car suite à la chute dont j'ai été victime, je n'aurais plus jamais pu me relever. Maman Izar, je suis satisfait d'avoir pu faire un don de mon cœur, qui était proche de l'immobilité à une autre personne qui en a bénéficié. Votre cœur généreux pourra conclure que votre enfant est heureux d'avoir trouvé l'occasion de collaborer en faveur de quelqu'un au moment de la libération qui était sur le point de s'accomplir. Maman remerciez Magali de ne pas avoir hésité au moment où j'aurais été obligé d'abandonné mon propre cœur qui se serait inutilement endurci si je n'avais pratiqué sans le savoir cet acte qui m'apporte tant de réconfort dans la vie supérieure, et que je n'avais plus aucune chance de vous revoir.
Je lui en suis très reconnaissant et croyez-moi, si je devais passer par la même épreuve, je demanderais moi-même avec des gestes que l'on retire de mon corps toutes les parties qui pourraient apporter une aide à quelqu'un. » Cette lettre a été reçue par Chico Xavier, le 5 avril 1985, à Uberaba, dans le Groupe Spirite de la Prière.
Fraternellement,
Gilles

 

Incarnation - A - 20/08/2020

Bonjour, je me suis toujours senti étranger à cette époque dans laquelle nous vivons... Depuis tout petit je me sens appartenir à l'époque médiévale, je ne saurais l'expliquer mais je me sens plus en phase avec cette période de notre histoire (que j'ai beaucoup étudié) et bien qu'elle s'étale sur une période d'environ mille ans je sens, je sais que j'ai vécu dans les 12ème/13ème siècles. Ma question; est-il possible de se réincarner dans une période passée ou bien dans un autre monde vivant encore dans cette période ? Je tiens à préciser que je n'idéalise pas cette époque en sachant qu'elle est loin d'être idyllique, cependant les valeurs morales et la dévotion en Dieu y étaient bien plus présentes...

Bonjour,
Selon la loi de l'évolution, on s'incarne pour comprendre, s'instruire et se grandir. Vivre dans une époque ou dans le passé, c'est regretté une vie d'avant et ne pas accepter une des lois divines, celle du progrès, voyez à ce sujet dans le livre des Esprits d'Allan Kardec, la loi du progrès. On ne peut pas remonter le temps comme dans les films, ce n'est pas possible et l'on s'incarne en fonction de son affinité fluidique, je ne sais pas s'il existe un autre lieu dans l'univers céleste qui correspond à votre affinité fluidique et qui vit suivant des traditions du 12ème siècle.
Fraternellement,
Catherine

 

Citation - J - 15/08/2020

Bonjour, "Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la loi" Se qui veut dire que les milliards d'individu(es) décédé(es) depuis l'origine de l'humanité existent aujourd'hui sur d'autres plans . Mais quelles preuves concrètes pouvez-vous apporter ? Allan Kardec depuis son départ terrestre s'est-il manifesté ? Comment puis-je interpréter cette citation ? Merci de m'éclairer.

Bonjour,
Pour comprendre cette citation, il faut vous instruire et comprendre le sens de la doctrine spirite. Vous avez le Livre des Esprits d'Allan Kardec, puis Après la mort de Léon Denis. Mais en gros, cela veut dire que l'on s'incarne des milliers de fois pour progresser. La littérature est importante et vous trouverez tout sur notre site. Concernant les preuves de l'immortalité de l'Esprit, là aussi, vous trouverez dans nos ouvrages, le problème de l'être et la destinée de Léon Denis, la réincarnation de Gabriel Delanne... Depuis son départ terrestre, Allan Kardec s'est manifesté dans des centres spirites plusieurs fois.
Fraternellement,
Catherine

 

Dieu - E - 30/05/2020

Bonjour, j’éprouve, suite à la lecture du livre “Le livre des esprits“, un grand intérêt pour votre groupe et souhaiterais sincèrement pouvoir le rejoindre, mais afin de dissiper l’ombre d’un doute, je voudrais que l’on réponde, si possible, à deux questions qui me laissent dans le flou. Je tiens à préciser que ces questions ne sont absolument pas dans le but de chercher à défaire par amusement des concepts car je suis réellement en recherche (surtout depuis que ma mère est décédée en avril de cette année). Par ailleurs, je précise aussi que ces deux questions ne sont le fruit que d’un raisonnement rationnel (ou logique) de ma part, si toutefois il l’est. J’espère donc du fond du cœur, qu’on ne me laissera pas dans ce flou en rétorquant comme le font constamment les autorités des grandes religions monothéistes (je ne suis pour cette raison, ni juif, ni chrétien, ni musulman) par : “Comment osez-vous juger le dessein de Dieu ? “, ou “même les esprits ne savent pas tout“, ou bien encore “il y a des choses que nous ne pouvons comprendre ou que Dieu ne souhaite pas nous faire connaître“ car dans ce cas je resterais face à un mur, ce qui dérogerait au principe qui veuille que les esprits les plus élevés soient là pour aider les âmes incarnées à avancer.
Donc, voici mes deux questions :
1) Il est dit que Dieu donne aux âmes qu’il crée le libre arbitre et que les âmes qu’il crée peuvent donc choisir de s’orienter vers le bien ou le mal. Là ou je suis totalement confus, c’est que si nous partons du fait que Dieu est omniscient absolu, cela signifierait que pour une âme qui s’orienterait vers le mal, le libre arbitre n’existe pas puisque, logiquement, Dieu le sait à l’avance et donc qu’il crée une âme destinée à s’orienter vers le mal (et ce même si le processus fait que toutes les âmes arrivent au plus haut niveau).
2) Pourquoi Dieu, au lieu de prendre des intermédiaires, ne répond pas aux âmes incarnées directement ? Certains répondront que c’est parce que nous n’avons pas les facultés pour l’entendre ou le voir, ou encore qu’il ne souhaite pas que l’on devienne dépendant de Lui et qu’on ne fasse plus d’effort pour avancer. Mais alors pourquoi souhaite-t-il qu’on le fasse à travers un émissaire ? Puisque Ses pouvoirs sont illimités, on pourrait très bien l’entendre ou le voir sans pour autant avoir un intermédiaire ? Pour exemple, un père ne sachant maîtriser les rouages de l’éducation de son fils le mettra quelque fois en pension et le livrera à un intermédiaire afin que cet intermédiaire rende son fils autonome, mais un père idéal dans ce domaine (même s’il n’en n’existe pas, c’est juste pour l’exemple, puisque Dieu est normalement le père idéal) l’éduquera directement jusqu’à ce que son enfant soit autonome.

Bonjour,
"Comme nous avons été enfants avant que d'être hommes et que nous avons jugé tantôt bien et tantôt mal des choses qui se sont présentées à nos sens lorsque nous n'avions pas encore l'usage entier de notre raison, plusieurs jugements ainsi précipités nous empêchent de parvenir à la connaissance de la vérité, et nous préviennent de telle sorte qu'il n'y a point d'apparence que nous puissions nous en délivrer, si nous n'entreprenons de douter une fois en notre vie de toutes les choses où nous trouverons le moindre soupçon d'incertitude. le doute n'est qu'un moment, fondateur, dans le cheminement de la connaissance" Descartes
Vous doutez et c'est bien normal, un seul livre ne peut vous révéler instantanément toute la vérité, l'enseignement spirite est un long parcours à découvrir chaque jour; lisez encore, étudiez, ou pas, n'est ce pas là de votre libre arbitre de choisir. Quant à l'éducation d'un père aimant pour ses enfants, elle n'est pas toujours comprises sur le moment car ils ont besoin de se grandir pour comprendre.
Fraternellement,
Gilles

 

Mondes avancés - A - 28/05/2020

bonjour, dans les textes dictés par certains esprits supérieurs, il est dit que dans des mondes plus avancés, tel que Jupiter, la nourriture ne se compose que de fruits et de plantes. Étant incarnés sur Terre et ayant des enveloppes grossières, je puis vous demander quelles nourritures idéales devrait-on consommer ? Devrait-on continuer à se nourrir de viande et de poisson ?

Bonjour,
L'homme au fil des siècles et des millénaires sort pas à pas de son animalité. Il est passé de chasseur cueilleur à cultivateur lorsqu'il s'est sédentarisé. Sa façon de se nourrir à évoluer mais l'organisme humain a toujours besoin d'une nourriture variée.
Avec l'épuration de l'âme le corps physique évoluera également et les besoins seront différents. C'est une lente évolution.
Fraternellement,
Gilles

 

Maladie - M - 02/04/2020

Bonjour, atteint d'une maladie, je me prépare au pire et à l'idée d'abandonner ma famille : ma femme est enceinte et nous avons deux autres enfants en bas-âge. Ma plus grande peur est de les laisser, ne pas les voir grandir car j'ai moi-même vécu sans parents . Je redoute qu'à 30 ans par exemple, ils n'aient aucun souvenir de moi.
Si tel sera mon épreuve alors je dois l'accepter et continuer mon évolution... Toutefois, vais-je les attendre de l'autre côté toute leur vie ou bien est-ce que je serais réincarné avant ? Auquel cas, c'est triste car nous ne nous retrouverons pas ? Allons-nous nous retrouver ? Gravite-t-on autour des gens aimés ?

Bonjour,
Selon la doctrine spirite, le but de l'incarnation est l'évolution. Si vous décédez en laissant femme et enfants, croyez qu'en étant enfants de Dieu, personne n'est oublié. La vie avec ses épreuves, permet le progrès de chacun, de vous, de votre épouse, de vos enfants.
Croyez en cela afin de les préparer, afin de vous préparer pour vous permettre dans l'au-delà dans un premier de bien quitter votre enveloppe physique, puis, peut être d'aider votre famille laissée sur terre. Personne n'est abandonné. La foi, l'espérance qui peut vous guider pourra vous permettre de dépasser votre condition terrestre et voir plus largement votre condition d'Esprit en évolution.
Vous les verrez grandir mais autrement, ils ne vous oublieront pas et seront imprégnés de vos sentiments d'amour qui vous animent sans vouloir les posséder. Vous les attendriez de l'autre côté au terme de leur vie terrestre et chacun comprendra alors l'effort réalisé.
En attendant vivez au mieux votre maladie, soyez gagner par l'espoir et porter par l'amour du Père.
Fraternellement,
Catherine

 

Réunion - E - 23/03/2020

Bonjour, je me permets de vous écrire pour vous demander si, dans l'état de la connaissance de la religion spirite, un médium ayant la capacité de conduire des sessions de spiritisme, peut-il représenter un danger pour lui-même, s'il souhaite conduire des sessions seul.

Bonjour,
Mener seul une séance spirite est bien difficile, c'est la raison pour laquelle on conseille de se regrouper et de travailler à plusieurs. Cela permet une fois la séance terminée, de partager ces ressentis, et de discuter des divers messages reçus. Seul, c'est plus difficile. Quand un médium travaille seul, la présence d'Esprits légers puis obsesseurs est plus compliqué à contrôler. C'est pourquoi, on conseille des lectures et des prières lorsqu'on est seul.
Fraternellement,
André

 

Médiumnité et arnaqueurs - A - 12/03/2020

Bonjour, je suis intéressé par votre centre mais je ne sais si je suis sur le bon chemin. En effet, il y a trop d'arnaqueurs et j'ai peur de tomber sur une de plus. Je cherche le chemin du spiritisme, de la sagesse, je veux développer mes connaissance et apprendre à négliger les vices de la chair. Si je suis sur le bon chemin, dites-moi quelque chose qui va se réaliser sur moi cette année ou une vision de moi pour me montrer que je ne suis pas encore une fois de plus devant des méchants qui ne cherche que argent et ne transmettent à leurs fidèle que de la magie ou du maraboutage. Dites-moi quelque chose de cohérent sur moi-même.

Bonjour,
Si vous êtes allés sur notre site, vous avez remarqué que nous mettons à votre disposition un grand nombre d'informations, livres, sujets du mois afin de vous instruire.
Nous ne sommes pas là pour vous persuader du bien fondé de la doctrine spirite, nous sommes là pour diffuser afin qu'à travers l'instruction vous réfléchissez au pourquoi de la vie. Le bon chemin, c'est vous par votre démarche, votre compréhension, votre prière qui le trouverez. Nous donnons juste des indications, des explications concernant la vie dans l'au-delà, la manière de s'améliorer pour aller vers le progrès.
La médiumnité est juste la manifestation de l'enseignement des Esprits, rien de plus, l'essentiel reste dans l'acceptation d'aider son prochain et de l'aimer comme il se doit.
Fraternellement,
Catherine

 

Livre - O - 6/03/2020

Bonjour, je recherche un ouvrage traitant de l'écriture automatique. Pourriez-vous m'indiquer des références ?

Bonjour,
Il y a tout d'abord le livre des médiums d'Allan Kardec, puis Dans l'invisible de Léon Denis.
Fraternellement,
Hélène

 

Recherches scientifiques – D – 23/10/2019

 

Bonjour, un récent article semble éloquent et peut faire l'effet d'une bombe "spirituelle", me semble-t-il. "Les récentes études sur le cerveau humain ont montré que l’esprit est inscrit dans la matière cérébrale et non pas séparé du corps comme le postulaient les anciennes théories dualistes." Ainsi, si l'esprit est inscrit dans la matière cérébrale alors à la fin du corps physique, il n'y a donc plus d'esprit. Ce qui met fin aux croyances d'un monde spirituel ou d'une vie après la mort. Et pourtant, je voudrais encore y croire mais avec quels arguments scientifiques, puisque le spiritisme à la prétention de se vouloir scientifique ?

Bonjour,
Toutes les preuves scientifiques de la survivance de l'âme ont été démontrées par les plus grands savants européens et prix nobel à l'époque de Kardec et après, il suffit de se pencher sur cette littérature.
Vous avez aujourd'hui également le docteur JJ Charbonnier qui apporte son soutien a une conscience hors du corps physique.
Les neuropsychologues cherchent à démontrer aujourd'hui que dans chaque partie du cerveau et de ses connections tous les phénomènes liés à la vie physique trouvent leur explication, ce qui est vrai. Cependant ce qu'il occulte c'est que le cerveau, matière physique, n'est qu'un récepteur des vibrations transmises par le périsprit. Sans le fluide vital et la connexion avec le périsprit le cerveau ne vit plus et est incapable de réagir à quoi que ce soit. L'orgueil de certains scientifiques les empêchera toujours de progresser dans la connaissance de l'être humain intégral qui apportera alors un progrès considérable à notre humanité.
Fraternellement,
Jean

 

Formes pensées – A – 15/09/2019

 

Bonjour, je voudrais savoir si le fait de regarder des films d'horreur sur les Esprits ( genre l'exorciste ) ou des films violents avec meurtres ou des documentaires ou émissions traitant de meurtres rééls peut attirer à nous de mauvais Esprits ou est-ce sans conséquences ? En regardant ce genre de films et ce genres de documentaires pouvons-nous être victimes d'obsession par de mauvais Esprits ou bien ne risquons-nous rien ? Nous regardons simplement des films et des documentaires rien de plus.

Bonjour,
Tout ce que l'on fait a une conséquence, regardez des films d'horreur aussi comme regardez des films porno, c'est la même chose. Les images, le son mettent en place des idées, des formes pensées dont nous sommes responsables. Notre cerveau peut créer la matière et l’attention que nous portons aux éléments de la vie est suffisante pour leur donner une existence. Quand un homme pense, une vibration nait dans son périsprit, et cette vibration produit deux effets distincts. Le premier est l’émission d’ondes, le deuxième effet est la production de formes pensées.
Une vibration dans le périsprit a tendance, comme toutes les autres vibrations, a se transmettre à toute matière ambiante capable de la recevoir, de même que la vibration d’un instrument de musique se transmet à l’air ambiant.
Une pensée donne naissance à des vibrations dans la matière du périsprit, sous cette impulsion ce dernier projette une portion de lui-même qui a pour effet d’attirer à elle une substance fluidique analogue à la sienne dans l’éther (substance subtile distincte de la matière et qui remplit l’espace). Sa forme est déterminée par la nature des vibrations émises ; c’est ainsi qu’est produite une forme pensée pure et simple.
Une forme-pensée est une entité vivante temporaire animée par l’idée qui lui donna naissance. Elle peut avoir une grande puissance si elle est dirigée par une volonté forte et persistante. Une pensée devient donc pour un certain temps une sorte de créature vivante.
La production de formes-pensées dépend de différents facteurs tels que la qualité de la pensée, sa nature qui en détermine la forme et la précision de la pensée qui délimitera la netteté de son contour. Lorsqu’une pensée est bien déterminée il en résulte une forme nettement dessinée. Si une pensée est de nature spirituelle, par exemple, si elle est teintée de l’amour et de l’aspiration d’un sentiment altruiste, alors elle s’élève vers les plans supérieurs ; Dans ce cas son influence peut être très puissante et elle constitue une grande force au service du bien. Si au contraire la pensée est mélangée de désirs personnels, ses vibrations se dirigent vers les plans inférieurs. Une telle forme pensée est alors capable d’affecter la source génératrice mais également le mental d’une autre personne. Ce type de pensée est le plus commun car il y a très peu de pensées d’êtres humains ordinaires qui soient vierges de tout désir, passion ou émotion. La puissance de la pensée et de l’émotion détermine la grandeur de la forme pensée et sa durée en tant qu’entité séparée. D’autre part sa durée dépend aussi de l’énergie qui lui est fournie après sa création soit par son auteur, soit par d’autres.
Fraternellement,
Gilles

 

Prosélytisme – A – 4/09/2019

 

Bonjour, j'ai lu dans l'Evangile du spiritisme d'Allan Kardec au chapitre LES OUVRIERS DE LA DERNIERE HEURE que les spirites doivent prêcher la doctrine spirite aux gens qui ne la connaissent pas... Pourtant aucun prosélytisme n'est fait par les spirites et aucun encouragement n'est fait dans ce sens pour faire des prosélytes. Les témoins de Jéhovah , les évangélistes prêchent leurs doctrines ce qui est logique. Pourquoi les spirites ne s'organisent-ils pas pour prêcher aussi leur doctrine ? Pourtant dans l' Evangile du spiritisme, cela est demandé. Pouvez-vous me dire pourquoi les spirites ne font pas de prosélytisme ?

Bonjour,
Il est dit également"semer et ne vous occuper pas du reste", c'est ce que font les spirites dans les centres, par les lectures qu'ils diffusent, par notre site internet. Cela ne sert à rien de vouloir convaincre à tout prix ceux qui ne sont pas prêts à entendre. C'est une lente évolution de notre humanité qui se fait et telle âme qui n'est pas prête à comprendre reviendra et refera le chemin.
Fraternellement,
Anne

 

Cours – B – 8/06/2019

 

Bonjour, peut-on suivre des cours par correspondance ?

Bonjour,
Non, il n'est pas possible de suivre les cours à distance. Outre l'enseignement théorique donné durant ces cours, sur un plan spirituel, un travail se réalise aussi par nos guides, les Esprits qui enseignent. Ce subtil travail amène l'élève progressivement à s'adapter avec les autres élèves, dans un accord fluidique afin de lui permettre d'avancer plus rapidement vers le progrès médiumnique. En rencontrant les autres de son groupe, il échange et de cet échange naît le meilleur cadre pour avancer tranquillement.
La patience est le maître mot en matière de médiumnité, l'écoute, l'observation les complètent.
Fraternellement,
Bruno

 

Messages d'Allan Kardec – R – 10/03/2019

 

Bonjour, J’aimerais savoir si les spirites ont reçu des communications d’Allan Kardec récemment, et, si c’est le cas, s’il nous a transmis de nouveaux messages. Je trouve que le Livre des Esprits a été une révolution en son temps, et je me dis parfois qu’un nouvel ouvrage du même type sur les questions actuelles serait merveilleux.

Bonjour,
le livre des Esprits est une révélation, comme la Bible en est une. Il ne viendrait à personne d'écrire une Bible bis, c'est la même chose pour le livre des Esprits. Ensuite, après le livre des Esprits, il y a eu beaucoup d'autres livres sous d'autres formes qui sont sorties et qui apportent d'autres informations, ceux de Léon Denis, Delanne, ceux de Chico Xavier et ceux de Divaldo.
L'information concernant l'au-delà est vaste, vous avez aussi la Revue spirite qui apporte des compléments d'informations. De temps en temps, Allan Kardec se communique et c'est souvent dans l'intimité de réunions spirites fermées.
Fraternellement,
André

 

Les mondes – Renaud – 03/02/2019

 

Bonjour, la dernière revue spirite relatant le lien entre les ONVI et le spiritisme cite Michael Harner, anthropologue qui a développé le chamanisme moderne.
L’auteur de l’article souligne que les trois mondes chamaniques seraient très proches de ceux décrits dans le Spiritisme : supérieur, intermédiaire d’errance et le seuil. N’ayant jamais entendu parler de cette cosmogonie, j’aimerais savoir si vous seriez en mesure de m’éclairer.

Bonjour,
Comme vous l'avez certainement lu, il existe plusieurs demeures dans la maison de Notre Père. Dans l'ouvrage Nosso lar, Chico Xavier parle du seuil puis de Nosso lar, un monde de régénération. Ce monde là est un monde supérieur à la terre qui est un monde d'épreuves. Nous avons donc bien trois mondes le seuil, la terre et Nosso lar.
Il existe une multitude de mondes, voyez dans notre cours de première année, le numéro 7 les mondes de l'au-delà, à la fin du cours, il y a une liste faite à partir d'ouvrages dictés par les Esprits sur les mondes évoqués.
Fraternellement,
Jean

 

Progrès – Françoise – 24/10/2018

 

Bonjour,
L'islam gagne du terrain partout en Europe et le christianisme régresse. Les catholiques sont ridiculisés. On voit que les avortements, le trafic des embryons, l'euthanasie, les prélèvements d'organes sur des "donneurs" forcés dont on peut douter de la mort, les viols, les agressions au couteau, la baisse de la moralité, les divorces et les unions libres, les changements de sexe toujours plus nombreux, la consommation de drogues et de neuroleptiques... deviennent si répandus que ça choque de moins en moins.
Les lois, toujours plus étouffantes, bloquent les talents et freinent les bonnes volontés. Ce qui était péché il y a encore 60 ans est devenu "un droit". Tout ceci prouve que l’humanité ne s'améliore pas, au contraire. Que disent les esprits évolués sur ces sujets ? Disent-ils d'ailleurs quelque chose ? Ou sont-ils muets là-dessus ? Nous revenons encore et encore sur cette terre pour nous améliorer. Où sont les améliorations ? Nous devrions siècle après siècle être plus aimants, plus serviables, plus travailleurs... mais je constate que nous sommes pires. Comment peut-on expliquer cela ?

Bonjour,
La loi du progrès se met lentement en place. Les lois divines existent depuis la nuit des temps mais pour les comprendre, cela demande du temps et de l’élévation. En lisant la genèse d'Allan Kardec, vous apprenez que les temps arrivent mais on passe forcément par des moments comme nous en avons aujourd'hui difficiles, des moments de lutte.
Etudiez cet ouvrage, prenez du recul avec les évènements actuels. Ils ont certainement des raisons d'exister puisque les Esprits supérieurs laissent diverses tendances s'installer.
Si nous prenons la montée des extrémistes, on s'aperçoit que face à ce fléau, des élans de solidarité étonnants se mettent en place, des dialogues, des échanges, ce sont des ébauches mais les efforts sont là.
Pour les viols, nous voyons aussi que l'on s'indigne de plus en plus, les agressions aussi prennent un autre aspect dans le collectif.
Il faut donc laisser le temps agir, laisser agir la réflexion et ayons confiance en l'avenir par la foi que nous avons en Dieu et dans les bons Esprits.
Fraternellement,
Catherine

Séance – Philippe – 14/10/2018

 

Bonjour, j'ai assisté à plusieurs séances médiumnique dans votre centre dont une qui m'a troublée, l'Esprit semblait avoir mal à son corps, comment peut-il souffrir alors qu'il n'a plus de corps de chair et d'os ? D'autre part, quand vous appelez un Esprit à se rapprocher d'un médium, il se rapproche physiquement ou mentalement ?

Bonjour,
Très bonne question, effectivement l'Esprit n'a plus de corps physique mais encore il a encore des douleurs car lié à son Esprit, il existe le périsprit et c'est à travers lui qu'il ressent des douleurs. Ce périsprit est semi-matériel, c’est une enveloppe qui se détache du corps physique à la mort. Après la mort, il a besoin de réparations.
Par exemple, une personne qui est morte d'un cancer après la libération de son corps physique ressentira presque les mêmes douleurs qu'auparavant et elle aura besoin d'aller dans un hôpital de l'au-delà et de recevoir des soins pour réparer ce périsprit.
Voyez sur notre site l'ouvrage notre vie dans l'au-delà de Marlène Nobre, il y a plein d'exemples.
Quand un Esprit se rapproche d'un médium, il le fait mentalement, physiquement, c'est plus compliqué, il faut beaucoup de fluides et puis cela dépend du médium et de son état d'incorporation.
Fraternellement,
Judith

Maladie – Françoise – 12/05/2018

 

Bonjour,
Pourquoi se retrouve t-on avec un cancer ? Est-ce lié à cette vie ci ou à une précédente ? La localisation du cancer a t-il une signification ?

Bonjour,
Les maladies sont toujours la conséquence d'abus ou de désordres de la vie présente ou celles d'avant. Ces désordres s'impriment dans le périsprit et s'il n'est pas réparé correctement dans l'entre deux vies, on revient effectivement avec des maladies qui, pour diverses raisons, se mettent en place à des moments de notre vie particulier. Le cancer en fait partie, celui du fumeur, peut être dû à une pratique intensive de la cigarette. Le cancer du côlon a certainement des explications dans d'autres vies mais il est difficile de vous en avancer les raisons.
Fraternellement,
Jean

 

Le livre mystérieux de l'au-delà – M – 6/12/2017

 

Bonjour,
j'ai lu le livre "Le livre mystérieux de l'au-delà" de Joannes Greber, prêtre catholique converti au spiritisme après la rencontre de médiums. Dans ce livre, les esprits élevés expliquent que Satan est bien une entité puissante et individuelle, le prince des ténèbres dont il est l'autorité. Les esprits expliquent qu'il a été créé au même niveau que le Christ, c'est à dire les plus parfaits créés mais que par son libre arbitre il est tombé et a emporté dans sa chute tous les autres esprits imparfaits qui ont agi en tant que suiveurs.
A partir de là, les sphères d'évolution ont été créées selon le plan rédempteur de Dieu pour permettre aux esprits tombés de remonter vers le Père. D'où le fait de réincarnation dans les humains, nécessaire à cet effet. Le spiritisme ne parle pas vraiment d'une entité comme Lucifer. Comment expliquer cela ?

Bonjour,
Vous n'êtes pas la seule à avoir noter des différences avec le contenu du livre des Esprits. En matière de spiritisme, la référence est et restera toujours le livre des Esprits qui est une révélation. En ce qui concerne Greber, il était un prêtre catholique avant tout et sur certains aspects comme Satan, il est resté avec ses idées.
Sur le plan spirituel, il existe des Esprits méchants, perturbateurs, haineux. La terre est un monde en cours d'évolution.
L'idée d'un Esprit qui aurait la même évolution que le Christ et serait tombé est ridicule car si l'on acquiert et comprend la fraternité, la charité, on ne peut pas chuter ensuite, cela fait partie de l'évolution.
Fraternellement,
Catherine