Ecriture automatique - Couik couik - 17/05/2002

Bonjour,
J’ai pu assisté à pas mal de phénomènes en tous genres ; j’ai parcouru différents courants tous plus ou moins fréquentables si l’on peut dire : shamanisne, magie blanche et noire, satanisme etc...
Mais le savoir et la connaissance de ces différents modes m’attirent plus que la pratique à vrai dire. Voilà, une de mes amies dont certains membres de sa famille espagnole sont, si je puis dire, dans la coutume d’une forme de sorcellerie de magie blanche : prière incatatoire etc... il y a peu de temps de cela, elle s’exerca à l’écriture dite automatique et en tira certains résultats.
Dans ses écrits, elle a reçu un message parlant de la dernière descendante des ORACLUNES ; si c’est bien cela que j’ai pu décrire. Malheureusement mon savoir et mes recherches furent vaines et sans réponse à cette question d’ORACLUNE. Auriez-vous des informations et autres documents, sources de connaissances pouvant m’aider à paufiner mes recherches afin de pouvoir l’aider dans sa démarche.
Merci d’avance.

Bonjour,
Le Spiritisme n’a rien à voir avec les pratiques occultes !
il parle de Dieu, de réincarnation, de médûmnité... mais aussi de lois morales, d’amélioration de soi, de charité, d’humilité... c’est un tout mais je ne vais pas développer davantage le sujet, notre site en parle largement.
Dans le message de votre amie, il est clair que la réponse qu’on lui a donné est celle d’un Esprit farceur. En effet, lorsque l’on pratique de l’écriture sans comprendre la portée spirituelle du Spiritisme, on attire des Esprits de la même forme de pensée que l’on a soi-même. Elle se trouve embrouillée dans des pratiques occultes, elle évoque donc des Esprits du bas astral attirés par ces pratiques et qui vont lui raconter n’importe quoi.
Le meilleur conseil que l’on peut vous donner c’est de réfléchir à la teneur du message et de n’accepter que des choses cohérentes, des choses que vous pouvez comprendre et de vous instruire en lisant le livre des Esprits d’Allan Kardec afin de bien comprendre ce monde de l’au-delà qui n’est guère différent du nôtre : ce sont les mêmes individus sans corps physique !
Cordialement,
Catherine.

 

Pratiquer l’écriture - Damien - 08/05/2002

Bonjour,
Je recherche une personne sérieuse sachant pratiquer l’écriture automatique. J’ai déjà essayé en vain. De plus, j’avoue que cela me fait peur ! Pourquoi ? J’ai toujours eu l’impression d’ être proche de mon arrière-arrière grand-mère. J’aimerais savoir si vous pouviez renter en contact avec elle pour moi...

Bonjour Damien,
Vous cherchez un médûm écrivain pour obtenir une communication avec votre arrière arrière grand-mère. Vos essais d’écriture automatique ont été infructueux.
Que répondre ? Vous devez être jeune et vous êtes en recherche. Votre arrière arrière grand-mère peut être présente dans votre cœur, vos pensées et vos prières. il y a mille façons de communiquer avec nos défunts et lorsque nous sommes vigilants ils nous font souvent de petits clins d’œil. Croyez-vous qu’ils obéissent au doigt et à l’œil à la convocation de n’importe quel médûm ?
L’apprentissage de l’écriture automatique est forcément long et fastidieux. Nous vous conseillons de lire ou relire le passage du livre d’Allan kardec le "Livre de Médûms" se rapportant à cet apprentissage. ( Vous pouvez le télécharger sur notre site). il est préférable d’effectuer un travail en commun, dans un centre spirite, sous le regard bienveillant de médûms confirmés, ce qui en plus ferait disparaître vos appréhensions.
En somme nous ne faisons pas du sur mesure et ne pouvons répondre favorablement à votre demande. Mais nous pouvons vous affirmer que votre arrière arrière grand-mère est bien vivante dans le monde des Esprits, qu’elle veille sur vous et qu’elle ne peut que vous encourager à continuer votre quête.
Le spiritisme n’est pas seulement une affaire de transcommunication, c’est surtout une philosophie conduisant à un idéal de vie basé sur la fraternité et la foi en l’évolution de chaque être humain au travers de nombreuses incarnations.
Gardez l’espoir.
Michel

 

 

Ecriture automatique - Patricia - 18/04/2002

Bonjour,
Je m’appelle Patricia Pichon, j’ai 18 ans et je suis étudiante. Voilà déjà quelques semaines de cela, un Esprit a voulu me contacter ; j’ai remarqué sa présence par le frétillement d’une flamme de bougie. Sans y croire vraiment, j’ai pris une feuille de papier et un stylo.
Je n’ai pas attendu beaucoup de temps que déjà une force dans ma main la faisait bouger et de ce mouvement naîssait une écriture incompréhensible.
J’ai abandonné, pour recommencer une deuxième fois une semaine plus tard parce que la même bougie frétillait encore. Alors est apparut nettement : je suis Guy.
C’était la seule chose sur la feuille qui était lisible parce que je posais des questions mais les réponses étaient des griboullages. Peut-être manquait-il d’énergie...
Je voudrais votre avis sur cette expérience, savoir si je n’ai pas eu affaire à un Esprit moqueur ou si ce n’était pas le fruit de mon inconscient qui voulait me convaincre que je suis médûm.
Parrallèlement j’ai toujours été très attirée par le paranormal, par tout ce qui concerne les Esprits ou l’ésotérisme, est-ce qu’il y aurait un rapport ?
En attendant une réponse, je vous remercie de l’attention que vous avez bien voulu portée à ce courrier. Amicalement.

Bonjour Patricia,
Souvent quand une bougie "frétille" c’est à cause d’un courant d’air et non l’appel d’un esprit. Mais je suis taquin ! Votre expérience est un cas d’école. Votre médûmnité est indéniable, mais plusieurs remarques sont nécessaires.
Votre sensibilité naissante et ignorante vous rend accessible sans retenue,
- Vous êtes seule,
- Vous ne demandez ni aide ni protection, vous travaillez sans filet,
- Vous n’avez aucun moyen d’authentifier la réalité et la qualité de l’esprit qui se manifeste. Un simple prénom, ça ne veut rien dire. Cet esprit peut bien vouloir s’amuser ou même pire. il a peut-être besoin d’aide que vous ne pourrez pas lui apporter.
- Vous devez construire votre médûmnité par un chemin spirituel approprié, fait de prières, de méditations et de lectures. Lisez, relisez, méditez les ouvrages d’Allan Kardec en particulier le "livre des Esprits". Etre médûm c’est être un canal pour progresser et pour servir. Si vous voulez développer vos dons, nous vous conseillons de rejoindre un groupe sérieux pratiquant le spiritisme, de manière à effectuer une initiation correcte sous le contrôle de médiums chevronnés. Vous apprendrez à demander l’aide de votre guide, à trier et analyser vos sensations, à chasser certaines entités importunes, à augmenter vos vibrations ce qui attirera vers vous des Esprits de qualité.
Ce travail est long, difficile et demande beaucoup d’humilité et de patience. Mais n’en n’est-il pas ainsi chaque fois que la route monte vers Dieu ? Mais également quelle joie profonde de ressentir au fond de soi la plénitude de la présence.
Ne vous découragez pas, votre jeune âge vous autorise tous les espoirs. Vous serez vous-même la bougie qui brille pour autrui.
Michel

 

 

Stigmates apparues lors d’un enterrement - Barbara - 02/04/2002

Bonjour,
J’ai été témoin d’apparitions de stigmates noires ressemblant à des griffes droites et de formes style trois M W localisées sur la main d’une personne de ma famille suppoosée être possédée de naissance par une âme agitée et forte. Nous soupçonnons la personne de notre famille morte cinq jours avant d’y être pour quelque chose à propos des stigmates et à propos de la possession même ; elle aurait jeté un sort. Peut-être a-t-elle voulu entrer en communication avec ? Je précise que quelques secondes avant l’apparition des stigmates la personne possédée a regardé involontairemant deux fois en l’air. Merci de m’éclairer si vous avez un cas similaire ou une tentative de réponse. J’ai moi-même nettoyé la cendre des stigmates, je suis très marquée par ceci. A bientôt.

Bonjour,
A la lecture de votre message, il me semble qu’il y a beaucoup de superstitions... allons soyons rationnels !
Les stimagtes existent mais ils sont pas légions et heureusement car souvent ils sont la preuve que la personne est fort mal accompagnée sauf cas particuliers.
Cette personne, si elle pratique des rituels ou appeler les Esprits, doit impérativement cesser toutes ses activités et se tourner vers Dieu en élevant ses pensées... par une prière sincère prononçée avec des mots simples pour lui demander son aide.
Puis nous vous conseillons de vous instruire afin de mieux comprendre ce monde des Esprits, ne laissez pas les superstitions envahir votre raisonnement, la loi de Dieu est simple, rationnelle et claire loin des mauvais sorts, sortilèges... imagination débridée des humains !
Catherine.

 

 

Je pense avoir quelque chose - Nathalie - 07/03/2002

Bonjour,
Premièrement, je vis dans une ile dans le pacifique donc je suis très loin de chez vous. il me semble avoir chez moi des choses qui me sont complétement diffuses, incohérentes à l’esprit normal, qu’est l’homme en général et je garde ces secrets pour moi seule en général.
Dernièrement, il était 06h30 et je me suis arrêtée à un feu, il était rouge. J’ai regardé sur ma droite et j’ai vu un car, couleur orange et blanc, car chez nous ils sont de cette couleur, je peux vous garantir que ce car était vraiment à ma droite et quand je suis passée devant lui, il n’y étais plus, il avait disparu.
Question : qu’est ce donc à votre avis ?
Deuxième chose, il y a quinze jours, j’ai parlé à quelqu’un que je connaissais à peine, il y a quinze ans, je ne l’avait plus revu, ni entendu parlé d’elle, jusqu’à que tout d’un coup en plein travail, j’ai eu une sorte de flash où j’ai pensé à elle et bien bizarrement... vous me croirez pas mais 15 jours après quand j’en ai parlé à ma copine après mon flash sur le moment, en plein travail quinze jours après cette fille est venu à mon lieu de travail comme cliente, vous imaginez quinze ans après ! ...
Ou bien je pense à quelqu’un et hop le téléphone sonne et c’est cette personne.
Au fait aussi, je ne peux pas rentrer dans une église, je me sens comme dans un gouffre, une entrée complétement lointaine, comme si je faisais de la claustrophobie. Je peux pas y aller. Autre chose, quand j’ai eu 17 ans, j’étais à un café avec une copine, je portais la croix du christ sur moi, depuis longtemps.
A ce moment, j’ai ressenti une brûlure au bas du cou et quand j’ai regardé mon cou, il n’y avait plus de croix, je l’avais perdu mais j’avais la marque de la croix sur moi, comme si on me l’avait mis au fer rouge.
Bizarre, non ! Une fois encore, j’ai eu la sensation d’une main qui prenait ma cheville ou des mains, je sais plus. J’ai l’impression que mon don se révèle de plus en plus ses derniers temps.
Est-ce que vous pouvez m’aider. En attendant de vos nouvelles, je vous en remercie. Votre site est bien et de loin je vous lis.
Merci. Eclairez mon esprit svp....... je crois avoir besoin d’aide.

Bonjour Nathalie,
Vous citez plusieurs incidents qui sont survenus et qui vous interrogent.
Certains sont des prémonitions comme penser à quelqu’un et le revoir ou l’entendre au téléphone. Ceci est fréquent et peut s’expliquer par une sorte de transmission de pensée. Certains pourraient être classés dans les illusions, comme la disparition du car orange et blanc.
Quant à vos difficultés liées à la religion, comme l’impossibilité d’entrer dans une église ou être marquée par la croix, il serait intéressant de connaître votre contexte particulier : éducation religieuse et obligations personnelles dans ce domaine. A moins que des souvenirs encore plus anciens, liés à une vie antérieure... Comme vous le constatez, nous n’avons pas de réponse standard à vous communiquer.
Votre grande sensibilité peut vous faciliter la possibilité de devenir médûm, à condition d’effectuer ce travail en accord avec vos guides et sous la conduite d’un médûm expérimenté. Le danger serait grand pour vous si vous développiez sans contrôle vos facultés. D’un autre côté, vous ne pourrez plus les ignorer et continuer à être effrayée.
Nous vous conseillons : La lecture des livres d’Allan Kardec spécialement le livre des Esprits et le livre des Médûms La participation aux travaux d’un centre spirite et une formation à la médûmnité Tout au moins, si c’est impossible géographiquement, un essai d’écriture automatique (voir les livres d’A Kardec) avec lecture à une tierce personne, amie et discrète, qui vous donnera son avis. Lorsque vous vivrez certains phénomènes bizarres, priez et demandez à votre guide ou ange gardien qu’il vous éclaire.
Nous restons à votre disposition pour connaître la suite de votre cheminement. A bientôt.
Michel

 

 

Rufina Noeggerath - Sissi - 28/02/2002

Je voudrais savoir si vous déteniez un ouvrage ou des informations précises de Rufina Noeggerath âpôtre du spiritisme et de la paix universelle, merci d’avance. il paraitrait qu’elle pouvait guérir les maladies des yeux mais je ne sais pas si c’était de son vivant ou après sa mort. cordialement Sissi

Rufina Noeggerath a publié un ouvrage : La survie, sa réalité, sa manifestation, sa philosophie qui est consultable à la bibliothèque de notre association. Cet ouvrage est un recueil de communications obtenues pendant 25 années de séances spirites. Elle avait été affectueusement surnommée par les spirites de son époque : « Bonne maman » Les Esprits sont dépourvus de fluide - l’intermédiaire entre le corps et le périsprit. Ce même fluide est utilisé pour produire les phénomènes médûmniques, ainsi que les phénomènes de la médûmnité guérissante. Si Rufina était médûm guérisseuse, il est bien sûr évident qu’étant désincarnée aujourd’hui, elle ne possède plus ce fluide. Et donc, qu’elle ne peut plus produire de guérisons par elle-même.

 

 

Une chose m’est arrivée et je m’interroge - Florence - 26/02/2002

Bonjour à tous,
Je vous envoie toute ma gratitude pour la réponse donnée à ma question. Je n’osais pas vous poser cette question mais en lisant des expériences que vivent des gens et les réponses que vous leur donnez, je me suis dis qu’enfin peut-être quelqu’un m’apporterait une réponse.
Vers l’âge de treize ans, je me trouvais seule dans la chambre de ma grand-mère (car elle était en voyage) alors que d’habitude j’y dormais avec elle, mes parents dans la chambre d’à côté, c’était la nuit, je cherchais le sommeil dans mon lit lorsque tout à coup, j’ai regardé vers le lit de ma grand-mère et au niveau du seuil de son lit, j’ai vu une lueur de la forme d’un homme, qui se tenait assis, puis il s’est levé en direction de la porte avec calme.
Je me demandais s’ils y avaient des esprits qui venaient nous voir lorsque nous dormons(ou enfin nous sommes en train de s’endormir?) et que comme notre corps est reposé il nous est plus facile de voir les esprits ?...
J’espère que ce n’est pas trop farfelu, mais depuis cette histoire, j’ai très peur que cela m’arrive encore, malgré que je n’ai ressenti aucune onde négative, merci . A bientôt, Florence

Chère Florence,
Eh oui, vous êtes médûm. Mais ne vous affolez pas, nous le sommes tous, avec plus ou moins de facilités. Vers l’âge de 13 ans, chez la jeune fille devenant pubère, les transformations de son corps physique lui permettent, momentanément, d’acquérir la possibilité de percevoir plus facilement l’invisible. C’est ce qui vous est arrivée. Cet esprit que vous avez vu, était vraisemblablement un familier des lieux. Peut-être votre grand-père, s’il était décédé ou un autre désincarné proche de votre grand-mère. Une petite enquête s’impose ! interrogez votre grand-mère, si vous avez la chance qu’elle puisse encore vous choyer. Sinon, à l’aide de vos parents apprenez à mieux la connaître. Vous avez beaucoup de choses en commun.
Eh oui, nous sommes environnés d’Esprits de toute sorte. La plupart nous aime et nous aide, certains sont indifférents et curieux. Ceci tout le temps. Lors du sommeil, le dégagement partiel du corps physique nous permet une communication plus rapprochée. Le rêve est souvent le souvenir codé de ce moment.
N’ayez pas peur, ne rejetez pas vos facultés mais apprenez à les discipliner et à les utiliser. C’est tout l’intérêt d’un travail en groupe, sous la direction d’un médûm confirmé. Ne confondez pas Esprits et démons, qui d’ailleurs n’existent pas. Cet inconnu qui vous effraie, ressentez-le comme une source de richesse dont il faut apprendre les rudiments de son fonctionnement. De toutes les façons, cette patrie sera forcément un jour la notre.
Prenez plus de vent et bon cap.
Michel

 

Les premières règles pour faire du spiritisme - Barbara - 26/02/2002

J’ai pratiqué récemment à ma première séance de spiritisme. Je l’ai fait plus par curiosité au départ. On était que deux et j’ai posé des questions à mon arrière grand-mère que ma copine ne connaissait pas. J’ai eu les bonnes réponses. Je pensais qu’elle poussait le verre mais après ça ... Elle m’a dit que si je voulais en faire, il fallait faire attention car il y avait des règles à connaître comme casser le verre à la fin de la séance. Pourrait-on me dire quelles sont les règles à connaître ? Merci d’avance ...

Bonjour,

Le monde des Esprits est composé des âmes humaines débarrassées de leurs enveloppes corporelles, il y en a donc, au même titre que les hommes, de très bons et de très mauvais. Ceux d’entre eux qui sont le plus attachés à la matière ne peuvent pas s’élever vers d’autres mondes ; ils sont par leur penchants attirés par les jouissances matérielles et ils errent au milieu du monde corporel. Ces Esprits sont bien souvent souffrants et ils se trouvent parmi eux des Esprits vicieux qui, jaloux de voir des êtres plus heureux qu’eux, se plaisent à les faire souffrir en les excitant au mal, à l’envie, à la jalousie, et à toutes les formes de passions. Ces Esprits sont un véritable danger pour les médûms et plus particulièrement pour les médûms débutants ; ils s’attachent en effet à ceux qui les écoutent et sur lesquels ils trouvent prise, ils s’immiscent dans les communications, les provoquent parce qu’ils espèrent avoir plus d’influence par ce moyen, et lorsqu’ils parviennent à prendre de l’emprise sur quelqu’un, ils s’identifient avec leur propre Esprit, le fascinent, l’obsèdent, le subjuguent et le conduisent comme un véritable enfant. Pour arriver à leurs fins, ils inspirent au médûm de la méfiance envers tous ceux qui pourraient lui ouvrir les yeux et ils le conduisent peu à peu à l’isolement afin d’avoir davantage de prise sur lui. L’enthousiasme et l’amour-propre sont les plus grands dangers de la médûmnité. L’un comme l’autre empêche de juger sainement du contenu des communications et donne une confiance aveugle en la supériorité des Esprits qui se communiquent, ceux-ci n’hésitant pas à prendre n’importe quelle identité pour mieux mystifier leur victime.
On assiste ainsi depuis une dizaine d’années à une multiplication de témoignages de personnes qui ont découvert seul leur médûmnité et qui l’ont développée ; ces personnes, sans aucune connaissance du monde des Esprits et de leurs rapports avec le monde corporel, et ayant bien souvent un jugement altéré par l’attente d’un message d’un proche disparu, sont alors la cible idéale des Esprits perturbateurs qui s’amusent à leurs dépens. Certains d’entre eux ont alors l’impression d’avoir découvert un monde nouveau et se donnent pour mission d’en être les porte-paroles ; ils professent alors souvent une doctrine incohérente, dictée par un Esprit farceur, mélangeant dans le même panier la pratique de la médûmnité avec les pratiques occultes les plus diverses : ils jettent ainsi le discrédit sur les valeurs morales et philosophiques du Spiritisme, lui faisant ainsi plus de mal que de bien. Alors la meilleure règle comme en toute chose, c’est l’instruction. Cette instruction, vous la trouverez dans les ouvrages d’Allan Kardec tel que le livre des Esprits et elle vous permettra d’acquérir déjà un peu de discernement.
Laissez tomber ce verre qui ne peut que vous apporter des désagréments.
Fraternellement,
Gilles

 

 

Communiquer avec les Esprits - F - 20/02/2002

J’aimerai avoir des renseignements sur les façons simples de communiquer avec les Esprits.

Nous vous conseillons tout d’abord de vous rapprocher d’un groupe spirite sérieux.
La meilleure façon de débuter est avant tout d’être bien informer au travers de lectures appropriées comme le Livre des Esprits d’Allan Kardec qui est disponible et à télécharger sur notre site.
De plus, il est important de savoir ce que l’on recherche dans le spiritisme, philosophie ou simple curiosité. Tout le monde est médûm, nous possédons TOUS en nous à l’état latent les germes de la médûmnité et nous pouvons tous plus ou moins les développer. il faut néanmoins procéder avec prudence : le développement des facultés médûmniques ne doit pas s’effectuer isolèment mais dans un groupe sérieux.
Nous avons tous un guide spirituel ou ange gardien qui veille sur nous et qui nous assiste dans ce travail de développement. Pour avoir sa protection il faut se recueillir, savoir pourquoi l’on veut développer cette faculté et surtout avoir recours à la prière. Non pas celle récitée du bout des lèvres, mais celle du coeur.
Catherine.

 

 

Frisson- Amandine - 15/01/2002

Bonjour à tous !
J’ai un problème : des fois sans que rien ne m’y force, je reçois comme des frissons. Mon frère a fait du spiritisme chez moi ; un jour, un vase est tombé par terre sans que les fenêtres soit ouvertes, aucun courant d’air et aucune personne dans cette pièce. Et des fois, il arrive que l’on mette une chose dans une pièce et l’on ne la retrouve plus. Aidez-moi, ça me fait peur !

Bonjour,
Dites à votre frère qu’il arrête d’appeler les Esprits, cela est très dangereux car les Esprits qui se manifestent dans ces appels sont toujours les moins évolués et ils s’amusent de vos frayeurs. Ces Esprits-là ne peuvent se résoudre à quitter la terre et son monde matériel et ils aiment entourer les gens qui les appellent : cela ne s’appelle pas du Spiritisme mais de la nécromancie ! il faut prier et demander à votre ange-gardien et à Dieu qu’il vous aide afin d’arrêter toutes manifestations.
Amicalement à vous,
Bernard.

 

 

 

 

 

Expérience déconcertante - Nathalie - 01/01/2002

Bonjour à tous !
Je vous écris pour vous raconter une expérience que ma cousine et une amie ont vécu il y a quelques jours. Elle venait de se coucher et avait de la difficulté à s’endormir quand tout à coup elle entendit un son qu’elle interpréta comme celui d’une brise qui pénétrait sa chambre à coucher. Elle savait qu’il y avait une énergie mais ne savait pas de quoi il s’agissait.
Elle raconte que quand elle fermait les yeux, elle se sentait prise dans un étau, incapable de bouger, de parler, ni de réagir. Elle avait les yeux fermés et ressentait que l’énergie était négative.
Elle dit que tout se passait dans sa tête mais c’était réel. Elle voyait un nuage noir, gris avec un peu de blanc. Elle se sentait envahir par cette énergie qui essayait de l’aspirer.
C’est difficile à expliquer mais elle pense sérieusement que si elle s’était laisser aller, elle serait décédée. Elle dit qu’elle a passé plusieurs heures à se battre contre cette énergie qui voulait l’aspirer. En lui disait qu’elle ne voulait pas mourrir, qu’elle était trop jeune etc...
Elle ne pouvait pas réveiller son conjoint car elle était incapable de bouger ni de parler. Quand le plus fort de cette expérience fut terminée et qu’elle put s’asseoir dans son lit, elle entendit une voix féminine, douce, chuchoter son nom. Peu après, elle entendit trois pas et ce fut la fin de son expérience.
Son conjoint s’est réveillé et lui fit remarquer qu’il faisait très froid dans la chambre à coucher. Pourtant, la température de la maison était tempérée comme à l’habitude.
Elle a réussit à s’endormir en priant et en serrant son copain dans ses bras.
Elle ne comprend pas ce qui lui est arrivé, elle ne sait pas qui, ni pourquoi ? Si quelqu’un a une explication à nous donner, nous vous en serions très reconnaissants.

Bonjour,
Chacun de nous a des capacités médiumniques c’est-à-dire la possibilité de capter des messages des Esprits et les énergies du monde invisible, qui nous entoure en permanence. A tout moment, nous devons rester maître de notre corps et de nos pensées, de nos émotions...
De telles expériences peuvent se produire chez des personnes qui n’ont pas cette maîtrise, mais nous avons toujours près de nous notre guide, notre ange gardien, qui est là pour nous aider si nous lui demandons, si nous le prions de nous apporter la force nécessaire.
Fraternellement,
Gilles

 

 

 

 

Transcommunication - Olivier - 30/11/2001

Bonjour,
Je voudrais simplement savoir s’il est possible de communiquer avec un ordinateur et si oui, comment ? merci.

Bonjour,
Votre question aborde le sujet de la Transcommunication instrumentale (TCI), qui consiste à communiquer avec un Esprit par le biais des moyens technologiques comme le téléphone, le magnétophone, la vidéo, etc... Certains vont jusqu’à prétendre qu’on pourrait ainsi communiquer avec les Esprits sans l’aide de médiums.
Or, il n’a jamais été prouvé que l’Esprit pouvait se passer de médiums pour impressionner les bandes magnétiques ou autres. Au contraire, ces phénomènes, plutît rares d’ailleurs, ont toujours lieu en présence d’une personne qui jouerait le rîle de médium inconscient (voir le chapitre Médiums spéciaux du livre des Médiums, n°161)
L’Esprit puise en cette personne les fluides nécessaires pour pouvoir impressionner le matériel technologique de la même façon qu’il procède pour les manifestations à effets physiques.
Mickael.

 

 

Le Spiritisme : pratique seule ou isolée - Hélène - 29/11/2001

Bonjour,
J’ai lu les différents sujets où il est mentionné de pratiquer la communication spirite en groupe. Pour ma part, je ne pratiquer aucune communication, cependant j’y ai réfléchi et je pense que je comprends la démarche des personnes qui préfèrent essayer toutes seules : je ne pense pas que le problème se situe uniquement au niveau de la peur d’avouer ses croyances.
Je vois deux autres raisons à ce phénomène : tout d’abord, en France, il y a une peur du regroupement religieux : depuis la mise en place de la laïcité, on nous apprend dès l’école que la religion et la foi sont des questions privées, que seul l’individu peut décider en son âme et conscience de ses croyances.
Et d’après moi, c’est cette éducation qui apprend aux gens qu’ils ne doivent pas aller embêter les autres avec ce en quoi ils croient. La deuxième raison est celle du contenu de la communication spirite : la plupart des personnes qui veulent communiquer désirent connaître des choses concernant leur vie, comme par exemple "est-ce que je suis sur la bonne voie", " comment aider mes proches qui ont un problème", etc... et il est assez délicat d’imposer aux autres ses questions personnelles, sans compter aussi la gêne que l’on peut avoir sur des problèmes intimes ou qui peuvent paraître dérisoires face à d’autres tellement plus graves.
Je ne suis donc pas sûre, même si la pratique isolée semble déconseillée, qu’on doive absolument la proscrire.
Et s’il n’était pas possible de pratiquer ainsi, beaucoup de personnes s’éloigneraient du spiritisme, car cette communication isolée, même imparfaite, est peut-être une source de réconfort ? Qu’en pensez-vous ?
Avec mon amitié, Hélène

Bonjour,
Notre intention n’est bien sûr ni de proscrire ni de porter un jugement sur la médiumnité isolée. Comme vous, nous comprenons la démarche des personnes qui, sans aucune connaissance du monde spirituel, se livrent à cette pratique. Notre démarche est avant tout de prévenir au mieux les risques rattachés à une telle pratique et de limiter les deséquilibres psychiques qu’elle peut entraîner.
Aujourd’hui, Une abondante littérature commerciale sur les phénomènes occultes et paranormaux voudraient faire passer le message, très racoleur, que le Spiritisme est un phénomène entièrement nouveau et mystérieux et qu’il permettrait d’obtenir des réponses "magiques" et sans efforts à toutes nos demandes.
L’assimilation du Spiritisme avec la voyance, dans l’esprit des masses, ne favorise pas la remise en cause de ce message : on croit pouvoir consulter les Esprits comme l’on consulte un cabinet de voyance !
Le Spiritisme n’est pas une découverte nouvelle ; il a été observé depuis plus de 150 ans en France et dans le monde entier.
Si celui-ci a connu un déclin dans les pays dits industrialisés, il a connu une expansion énorme dans les pays d’Amérique latine et notamment au Brésil où le nombre de spirites est estimé à 16 millions de personnes.
Ces années d’expériences et d’observation on permit de tirer des conséquences et de juger des effets du Spiritisme.
Eh bien, n’en déplaise à ceux qui voudraient faire du spiritisme un divertissement religieux, il s’est avéré que, dans une grande majorité de cas, les personnes ayant pratiqué seules, sans connaissances préalables et régulièrement ont été l’objet de ce que les spirites appellent l’ « obsession ».
On peut comparer cette pratique à celle d’un homme s’amusant à expérimenter dans un laboratoire de chimie sans aucune connaissance des principes chimiques et sans aide extérieure. Il est presque certain que cette personne finirait par provoquer un accident.
Il en est de même dans la pratique spirite : celle-ci nécessite des connaissances préalables. Nous avons pu constater que l’obsession avait souvent pour origine deux causes : La première est le manque de discernement sur le contenu des messages et donc sur leur auteur. On imagine pouvoir reconnaître les Esprits mauvais par leur langage grossier mais tous les Esprits mauvais ne sont pas grossiers. Il y a, comme sur la terre, de nombreux hypocrites qui prêchent l’amour afin de mieux gagner la confiance de leurs victimes. On peut reconnaître ces Esprits par des signes caractéristiques : ils flattent l’amour-propre du médium (ils vont même jusqu’à le persuader qu’il a une mission de prophète) et ils veulent être crus sur parole.
Il existe aussi des Esprits récemment désincarnés qui ne connaissent pas leur situation et qui croivent être encore en vie.
La deuxième cause majeure de l’obsession est l’objet même de la demande que l’on adresse aux Esprits, le but que l’on recherche.
Il n’est pas conseillé de poser des questions personnelles telles que "Est-ce que je suis sur la bonne voie ?"
Nous avons choisi de nous incarner et de vivre cette vie dans le but de réfléchir à nos actes et à leurs conséquences, pour évoluer. Le but des bons Esprits est de nous encourager mais pas de nous dire "fait telle chose ou telle autre" ; Ils ne veulent pas diriger nos vies et entraver notre libre arbitre, ils veulent que nous réfléchissions.
A contrario, les Esprits frivoles se font un plaisir de répondre à ce genre de questions...

 

 

Un peu perdue - nuagesoleil - 03/11/2001

Bonsoir,
Tout d’abord, je suis heureuse qu’il y ait des personnes comme vous ! Voilà, je ne sais par où commencer mais j’espère que vous arriverez à me comprendre. J’avais au alentour de 7 ans quand je me suis intéressée à Dieu, puis la mort ! Je ne sais comment j’ai pu atteindre l’évolution de ce que je sais maintenant, mais voilà : depuis toute petite, il m’était impossible d’accepter la mort...
Pour moi, il était sûr qu’on ne meurt pas, qu’on ne soit plus rien. De là à commencer mon intérêt pour l’après vie ! Ma mère avait des cartes de tarot et je la questionnais sur ces cartes, elle ne s’y connaît pas ! Alors j’ai joué avec et avec le temps, je les ai comprises ! En même temps et avec l’âge évoluant, je me suis dirigée vers les livres de Spiritisme qui remplissait sa bibliothèque !
A partir de cette nouvelle instruction qui en est devenue ma passion, des choses étranges me sont arrivées et plus j’avançais dans ces connaissances plus ces choses évoluaient !
A commencer par la lecture des cartes, puis par des rêves prémonitoires : que de catastrophes aériennes ou sexismes !
Après ce sont mes sens qui se sont développés comme des ressentis sur des personnes, mais encore indéfinissables dans les détails. Quand les gens que je ne connais pas, passent près de moi ou que je suis dans un lieu et qu’une personne entre, je perçois et ça reste pour un instant à l’état d’onde positive ou négative. A ce moment précis, mon corps s’arrête de vivre pour capter ces ondes et je reste un moment inerte comme s’il voulait s’imprégner de la personne !
Après les choses ont encore évoluées, plus précises comme des impressions de présences près de moi mais je ne me suis jamais sentie en danger ; je les ressentais comme agréables ou neutres comme s’ils me jugeaient ou plutôt m’inspectaient !
Ensuite, j’entendais des paroles brèves ou des mots à l’intérieur de mon crâne quand j’étais entre le sommeil et l’éveil ! Puis, les choses ont évoluées, des objets se mettaient en marche tout seuls, bien sûr, j’essayais avant tout de trouver une rationalité à tout ça mais rien, aucune explication ! Comme par exemple, un jouet à mon fils qui trois fois de suite, s’est mis en marche alors que pour le faire fonctionner, il faut appuyer sur un bouton et il n’a plus de pile. Puis, plus rien pendant environ trois semaines et il s’est remis en marche lors d’un repas entre amis après que je leur ai raconté cette histoire, comme s’il avait fonctionné spécialement à ce moment pour certifier mes dires !
Mais maintenant, j ai l’impression que ces choses se rapprochent de moi ou plutôt que j’en deviens le premier contact. Exemple : je rentre dans ma chambre, la fenêtre est fermée, je ressens un malaise, c’est la première fois que j’ai ce malaise. J’ai froid à l’intérieur de mon corps, j’angoisse, je me pose des questions : suis-je malade ? Je m’allonge sur mon lit, la lumière est éteinte et je réfléchis à cet étrange sentiment ou ressenti et au même moment, un coup violent est porté sous mon lit ! Je ne m’y attendais pas du tout, mon cœur se glace, je reste pétrifiée et lorsque je me reprends, j’allume la lumière et mon premier réflexe est de regarder sous mon lit....Rien.....Alors, je me décide de soulever le matelas pour voir si ce n’est pas une latte ou quelque chose qui s’est cassé tout en connaissant dans mon for intérieure la réponse mais je cherche une réponse rationnelle et je ne veux pas croire à autre chose à ce moment là...
Mais rien, tout est parfaitement en ordre !
Voila où j’en suis, et je ne sais pas pourquoi je vous ai écris mais comme ce site parlait de spiritisme que je connais un peu car ma première lecture était celle d’Allan Kardec, j’ai voulu vous raconter ce qui s’était passé ! Juste deux faits importants pour moi dans ma vie : J’étais mal dans ma peau, triste, je pleurais dans ma chambre, j’étais dans le noir, j’avais les yeux ouverts et je distinguais les meubles ! Je me suis tournée vers Dieu et je lui demandais pourquoi tout ça... Au bout d’un moment, toujours tourner vers lui, j’ai commencé à ne plus voir avec mes yeux mais je les savais ouverts parce que quand j’arrêtais de me tourner vers lui, je voyais les meubles sans avoir les yeux ouverts !
Donc, au bout d’un moment, j’ai commencé à voir une sorte de tunnel mais c’était plutôt un brouillard noir qui me remplissait puis une lumière, une clarté. Au bout de cette clarté, j’ai vu cinq ou six personnes dont une semblait plus grande que les autres. A l’instant où je les ai vues, j’ai ressenti un amour immense inexplicable avec les mots et mes pleurs se sont arrêtés immédiatement, j’avais l’impression qu’ils me parlaient mais j’entendais rien.
C’était plutôt au niveau de mon cœur que je ressentais les paroles et je suis devenue sereine et confiante !
Etant bien, j’ai arrêté de me tourner vers Dieu et mes yeux ont revu les meubles de ma chambre ! Je n’arrivais pas à croire ce qui venait de se passer, j’ai pensé automatiquement que ça n’était pas possible, que ça n’existait pas ! J’avais à peine formuler ma pensée que le mobile musical de ma fille s’est mis en marche ! Mon grand-père est décédé en 1996 et en septembre 1997, j’étais en train de rêver, un rêve banale sans doute, mais dans une partie de mon rêve, il y a eu un passage à vide - comme quand on regarde un film à la télé et que le film est coupé pour cause de flash spécial par les infos - j’ai vu une sorte de brouillard noir et dans ce brouillard, j’ai vu mon grand-père décédé, mon grand-oncle décédé et deux autres personnes que je ne connaissais pas.
Ils étaient là dans ce brouillard noir. Ils étaient heureux, ils me disaient qu’ils préparaient l’arrivée de ma grand-mère. Alors, j’ai tout de suite compris et j’ai pleuré, je ne voulais pas qu’elle meure ! Ils m’ont dit que c’était normal, c’était comme ça !
En janvier 1998, ma grand-mère a fait une embolie cérébrale, elle est restée paralysée et en août, elle est décédée. Voilà, je suis désolée pour tout ce texte mais je suis perdue malgré mes connaissances sur les Esprits, je ne comprends pas tout ceci, il doit y avoir une raison !
Que dois-je comprendre de tout cela ?
Que dois-je tirer comme raisonnements à travers tout ce qui s’est passé ? Je pense qu’il doit y avoir une raison, je pressens ma mission mais je ne la comprends pas, je la ressens à l’intérieur de moi !
Si vous pouviez m’aider à y voir plus clair, j’en serais heureuse ! Merci de votre attention et de votre compréhension ! Je vous embrasse tous... Tatiana

Bonjour,
Les phénomènes que vous décrivez confirment que vous avez de la médiumnité.
Il n’y a rien d’anormal dans le fait de voir des personnes les yeux ouverts ou même fermés. Rien d’anormal qu’un jouet se mette à fonctionner sans pile ! Nous sommes tous plus ou moins médiums et nous sommes tous entourés de fluides !
La médiumnité est la capacité de recevoir des informations du monde de l’au-delà mais celle-ci doit être contrôlée aussi je vous déconseille fortement de travailler seule et de surcroit avec des cartes de tarot. Quels types d’Esprits sont-ils intéressés par ce genre de support ? Des Esprits peu avancés, soyez-en sûre, friands de vous donner des sensations où vous aurez peur. Esprits qui produisent des coups, des sensations pas toujours agréables, qui parlent de mort future ou autre évènement funèbre et sans intérêt pour notre évolution.
Arrêtez les cartes, arrêtez de rechercher des contacts volontairement ou involontairement avec le monde de l’au-delà, vous risquez de graves troubles psychologiques et si vous désirez développer votre médiumnité, prenez le temps de bien vous instruire à travers les ouvrages d’Allan Kardec, Léon Denis et Gabriel Delanne et rapprochez-vous d’un centre spirite.
Sincères salutations.
Bernard.

 

 

Emission normal/paranormal sur M6 - Marie-Pierre - 03/11/2001

Bonjour,
Récemment, nous avons vu à la télé une émission où une large place était consacrée à l’écriture automatique, la transcommunication et aux phénomènes spirites. J’aimerais savoir ce que vous en pensez.
Pour ma part, j’ai trouvé l’émission intéressante ; c’est déjà bien de parler de ces sujets. Par contre, l’image qui est donnée aux personnes faisant l’écriture automatique est plutôt négative, bons à se faire soigner.
Pour la transcommunication, j’avais assisté à une conférence avec les personnes du reportage et j’ai notamment le souvenir du visage de Romy Scheider, très ressemblant. Ont-ils un site, peut-on les contacter ?
Amicalement.
Marie-Pierre.

Bonjour,
Suite à l’émission de M6, nous avons rédigé un article que vous trouverez dans notre prochain bulletin du mois de décembre. L’IFRES, dirigé par Jean-Luc et Joël, ont un site dont vous trouverez l’adresse sur notre site.
Bonne poursuite dans votre démarche spirituelle. Le centre.

 

Télékinésie - Sonia - 01/11/2001

J’ai peur! Aidez-moi! En me concentrant sur des objets, j’ai constaté qu’ils se soulevaient! Suis-je possédée ?

Bonjour,
Il n’y a rien d’inquiétant dans ce phénomène. Nous sommes tous médiums, tous doués d’une certaine faculté à recevoir de l’au-delà, de la part des Esprits, des impressions, des conseils ou des fluides en quantités variables et qui peuvent permettre aux objets de se soulever. Mais parfois ce sont les Esprits - Esprits souvent farceurs - qui déplacent eux-mêmes les objets.
Nous vous renvoyons à la lecture du livre des médiums d’Allan Kardec que vous trouverez dans notre site pour un complément indispensable d’informations. Cependant, je vous conseille de venir dialoguer dans un centre spirite, si vous en avez la possibilité.
Sincères salutations.
Bernard

 

 

Pourquoi ce don ? - Virginie - 30/06/2001

Depuis que je suis petite, j’ai toujours senti des présences. A l’âge adulte je sens toujours la présence ou l’absence d’êtres désincarnés. Même une fois, j’ai senti la présence de "la mort" (curieux sentiment en rapport avec une personne précise que je sentais présente bien qu’absente physiquement et encore en vie). Cette personne est décédée le lendemain. A quoi doivent me servir de telles capacités ? Merci d’avance.

Bonjour,
D’après ce que vous nous décrivez, on peut dire que vous avez de la médiumnité c’est-à-dire la capacité d’être un intermédiaire entre le monde visible et le monde invisible. Ici, il s’agit d’un phénomène de prémonition c’est-à-dire avoir connaissance d’un fait avant qu’il ne s’accomplisse.
Cette capacité peut être mise au service de son prochain bénévolement pour cela nous vous conseillons de vous instruire et de vous rapprocher d’un centre spirite où des médiums sérieux et désintéressés sur le plan pécunier vous aideront à la développer.
Gilles.

 

 

Médiums... - Frédérique - 6/06/2001

Bonjour,
Je me permets une nouvelle question concernant la communication avec l’au-delà : tout d’abord merci infiniment aux bénévoles qui répondent aux questions du forum et tout particulièrement à Bernard qui a répondu à la mienne ! Etant tout à fait novice, comme vous me l’avez fait remarquer, en matière de médiumnité et de communication avec l’au-delà, je voulais savoir comment, et là résidait aussi une partie de ma question précédente, être sûre d’avoir à faire à des personnes pures, à de vrais médiums, désintéressés et qui communiquent sincèrement avec des Esprits de lumière et non avec des Esprits de bas-astral et comment se protéger ? Je sais qu’avec la prière et la sincérité d’un coeur pur, on peut être guidé, mais encore ? Merci de m’avoir conseillé l’étude et la patience... Frédérique

Bonjour,
Les médiums sont les personnes aptes à ressentir l’influence des Esprits et à transmettre leurs pensées. Cette faculté étant inhérente à l’homme, tout le monde est plus ou moins médium. On distingue différentes variété de médiums : les médiums à effets physiques, les médiums sensitifs, les médiums auditifs, parlants, voyants, inspirés, guérisseurs, écrivains.
La médiumnité n’est pas un signe de perfection, ou le fruit d’un travail, mais elle est un don de Dieu ; et ce don peut être retiré si on en n’use pas correctement, c’est à dire si on ne l’emploie pas au service du prochain.
Donc, un médium devrait être forcément désintéressé puisque ce qu’il reçoit vient de Dieu et que cela peut lui être retiré à tout moment.
Le Spiritisme condamne l’exploitation de la médiumnité, comme contraire aux principes de la doctrine au point de vue moral, et démontrant qu’elle ne doit, ni ne peut être un métier, ni une profession. De plus, pour devenir un bon médium il faut chercher à évoluer et pour cela, rien ne prévaut un travail en groupe où les médiums peuvent s’entraider et contrôler le bien-fondé des communications données par les Esprits.
Bernard.

 

 

Médiumnité... - Sandrine - 25/05/2001

Amis spirites,
J’aimerais savoir si la peur peut bloquer le développement de la médiumnité. Il m’arrive parfois d’entendre des voix, mais je ne sais pas si elles viennent inconsciemment de moi ou si elles pourraient provenir d’esprits car elles n’ont jamais eu aucun sens. Parfois il m’arrive des choses que j’ai du mal à m’expliquer : comme ce qu’il me parait être le début de sorties extra-corporelles, ou même d’incorporations. Mais ma peur était telle que je mettais court à ces événements. Dois-je me méfier ou tenter de les prolonger ?

Bonjour,
Il faut donc juguler cette peur, la canaliser, mais il est bon par contre de laisser vivace sa cadette, la méfiance. Il convient en effet de se méfier des messages reçus et des Esprits qui les donnent, tant qu’ils ne sont pas confirmés par d’autres médiums.
C’est pourquoi je reviens à notre leit-motiv, qui peut sembler une idée fixe dans ce forum mais qui est simplement la base du Spiritisme sainement appliqué : Ne jamais travailler seul. C’est uniquement en groupe que la saine, l’honnête, la véritable médiumnité peut s’épanouir.
En groupe, peur et confiance peuvent enfin s’envoler pour laisser place à la confiance. Confiance aux Esprits qui dirigent les réunions, confiance dans le groupe, confiance aux messages et en définitive confiance en soi-même.
Ne restent alors que circonspection et discernement qui sont les signes des médiumnités accomplis.
Christian.

 

 

Channelling - Frédérique - 20/05/2001

Il y a peu de temps, j’ai fait une séance de channelling avec une médium pour briser le silence insoutenable après un récent départ et pouvoir communiquer (en fait ce n’est pas vraiment communiquer mais mon guide spirituel sert de lien entre la personne et moi et répond à mes questions) avec la personne très chère disparue il y a peu et j’avoue que j’étais très impressionée et émue. Mais curieusement après quelque temps, je doute, je ne sais trop pourquoi. Comment être absolument certaine ? Car des choses, en effet, une façon de s’exprimer de la personne, certains messages etc... me semblaient justes. Mais beaucoup de questions restent sans réponse et sans douter de la sincérité de la médium, je reste dans le doute. Comme si j’avais besoin de quelque chose de plus fort, de solide. Maintenant que je viens de lire quelques messages et surtout des réponses, je voudrais contacter moi-même mais en toute sécurité par de l’écriture automatique ou la transcommunication. J’en ai vraiment besoin.

Bonjour,
A la lecture de votre message, il est certain que vous avez une méconnaissance de la pratique de la médiumnité et des conditions dans lesquelles se déroulent la désincarnation.
Vous parlez d’un départ récent et vous voulez communiquer avec cette personne… Il vous faudra attendre un peu, avant de communiquer avec cette personne car elle a un travail à faire de l’autre côté ; ne serait-ce déjà de se reconnaître dans l’au-delà !
Savez-vous que souvent lorsque l’on se désincarne, il faut plusieurs mois pour se retrouver en tant qu’Esprit à moins qu’il s’agisse d’une personne très évoluée mais je suis désolé sur cette terre sous évoluée, elles n’existent pas en grand nombre ! De plus, les Esprits évolués ne viennent à notre rencontre qu’avec la permission divine car elles sont occupées et elles ne sont pas à notre disposition.
Le mieux que vous avez à faire pour cette personne disparue, c’est de prier pour elle et peut-être lors d’un rêve, vous la verrez et vous saurez à ce moment là qu’elle a trouvé la paix.
Ne cherchez pas dans la pratique de l’écriture automatique des réponses. Démarche inutile et dangereuse si vous la pratiquez seule car les entités qui viendront se communiquer seront celles du bas-astral et vous aurez toujours des doutes. Faites plutôt votre propre recherche spirituelle, lisez, instruisez-vous, comprenez ce monde qui nous entoure et acceptez cette épreuve et grandissez-vous !
Nous vous accompagnons bien fraternellement dans cette démarche !
Bernard.