Edgar Cayce - Vincent - 1/05/2001

Bonjour !
Cela fait quelques années que m’intéresse au Spiritisme. Je m’intéresse aussi à une autre figure marquante au point de vue spirituel qui est Edgar cayce (né en 1897, mort en 1945). Je me demandais si vous le connaissiez et comment vous vous situez par rapport à son oeuvre en tant que spirites. Merci pour votre réponse et merci quand même si vous ne pouvez pas me répondre.

Edgar Cayce était un très grand médium et comme tout médium, il était avant tout un instrument au service d’entités spirituelles supérieurs.
Lui-même était sans doute un Esprit avancé mais… n’a travaillé que sur le créneau des soins. Toutefois son extraordinaire expérience rejoint le Spiritisme puisqu’elle démontre la survie de l’âme et la réincarnation.
Néanmoins pour nous spirites, c’est le livre des Esprits d’Allan Kardec qui reste notre ouvrage de références. Il y a aussi Léon Denis, Gabriel Delanne qui ont continué l’œuvre d’Allan Kardec.
Fraternellement.
Bernard.

 

 

Esprits - C. - 3/04/2001

Comment notre esprit peut se détacher de notre corps ?

Bonjour,
Notre Esprit peut se dégager de notre corps durant le sommeil ce qui explique les rêves que nous faisons. Nous vous renvoyons à la question 402 du Livre des Esprits au chapitre 8. Consultez-le ! émancipation de l’âme Vous trouverez plus de détails.

 

 

La transcommunication - Letizia - 8/02/2001

Bonjour,
Depuis toujours je m’intéresse à la transcommunication. J’ai essayé et j’ai des messages trés beaux par le magnéto. Est-il impératif de faire du bruit avec par exemple une feuille de papier pour que ça marche mieux ? Parait-il qu’ils s’appuient sur ça pour nous parler. Merci de me répondre

Nous ne pratiquons pas la transcommunication au sein de notre centre. Madame Simonet, qui pratique la transcommunication depuis de nombreuses années, a édité un livre : « A l’écoute de l’invisible » aux Editions Fernand Lanore. Elle explique à la page 111 de son ouvrage la maniére dont elle procéde. Elle fait tourner son magnétophone à vide sans aucun bruit dans la piéce, elle utilise aussi un récepteur radio que l’on branche sur une longueur d’onde libre entre deux émetteurs. Comme autre support, elle a essayé un dialogue dans une autre langue, l’allemand ou le russe et l’arabe sur une cassette passée en lecture sur un deuxiéme magnétophone. Elle a utilisé aussi le bruit de l’eau qui tombe en pluie dans un récipient. Il semblerait qu’il n’y a pas une méthode particuliére pour obtenir des communications mais dans tous les cas de pratiques, nous préconisons de faire une priére en invoquant l’aide de bons esprits surtout si vous pratiquez seul.  

Ressentir la douleur - Mathieu - 25/11/2000

Je suis une jeune homme de 20 ans. Depuis quelque temps je ressant certains sentiment ou mals de personnes qui m'entoure. On dirait parfois que ca bouille au niveau du coeur (plexus solaire), je me sent parfois tres mal moi même. J'arrive maintenant à mieux controler ces phénomènes; je peux même aider les personnes de qui je recois ces impressions, par exemple sans vraiment savoir comment j'arrête doucement le sang ou la fièvre en demandant l'aide de mon guide. Par contre j'aimerais mieux connaitre ce sentiment, apprendre comment le controler et comment venir en aide aux autres. J'ai lu les livres d'Allan Kardec et quelques autres livres de ce genre. J'aimerais bien en connaitre plus et apprendre ce que je suis capable de faire.....

Les phénomènes que vous ressentez sont des phénomènes médiumniques, vous pourrez les développer dans un groupe spirite.

 

Médiumnité - Christelle - 20/10/2000

 

Je traverse depuis plusieurs mois la solitude de la mediumnite dans le sens ou j'ai decouvert l'ecriture automatique, entre autre, et me sens terriblement seule !!! Je n'arrive pas a joindre mon guide spirituel, at aurais besoin d'aide afin de suivre mon initiation. Je réside près de Bordeaux merci. ?

Il est déconseillé de travailler seule, et surtout de pratiquer l'écriture automatique car vous risquez d'attirer des Esprits peu évolués. Cela peut provoquer des désordres physiques, voire psychiques. Nous conseillons de développer sa médiumnité dans un centre spirite lors de réunions d'initiation dirigé par un président de séance (médium confirmé). Tout ce qui est reçu par les médiums est alors contrôlé. Pour joindre votre guide spirituel, il suffit de le prier avec son coeur, il est là près de vous en permanence.

Pratique de la médiumnité - Bernard - 22/04/2000

Il y a plus de 10 ans maintenant, j'ai eu une expérience de spiritisme qui à bien commencé mais les personnes autour de moi ont voulut répeter l'opération et faire de plus en plus de séances, dans des conditions de moins en moins sérieuses. Finalement j'ai participé à une vraie guerre rangée dans le monde des esprits, l'un d'entre eux nous a aidés à exorciser un autre esprit qui avait pris possession de certains de mes collègues. Finalement les choses sont rentrée dans l'ordre, puisque personne n'est mort, mais j'en garde un mauvais souvenir et je voudrais rappeller a tout le monde que l'aventure que vous menez est trés intéressante mais il faut avancer doucement car on ne connait pas encore tous les dangers auxquels on s'expose.Je voudrais vous féliciter pour votre cite qui fait progrésser les choses.

Votre message contient sa propre réponse : « Nous faisions de plus en plus de séances, dans des conditions de moins en moins sérieuses ». La pratique de la médiumnité est du contact avec « L'Au-delà » n'est pas plus un jeu qu'une distraction de salon ; c'est au contraire quelque chose de très grave et de très sérieux. Le répéterons-nous jamais assez : la médiumnité ne se pratique qu'au sein d'un groupe sérieux, protégé par des guides spirituels avancés. Les dangers - bien réels - auxquels on s'expose sont bien connus des médiums confirmés et font d'ailleurs l'objet de notre sujet du mois, numéro 6 auquel je vous renvoie.

 

Bidimensionnalité - P. - 30/03/2000

 

Une de mes amies est sujette au phénomène de bidimensionnalité. c’est-à-dire que presque toutes les nuits, elle « sort » de son corps et va visiter d’autres lieux.. j’en ai eu des preuves irréfutables. Bien que trouvant cela assez exaltant, ceci l’épuise et la terrifie en meme temps.. Elle aimerait comprendre pourquoi ce phénomène qui a commencé quand elle étéit enfant par des manifestations du genre lampes qui s’allument toutes seules ou s’éteignent quand elle pénétrait dans une pièce.. Cette personne est totalement athée, tout en croyant en l’existence de forces paranormales.. de plus elle pratique régulièrement les tarots. Quelqu’un pourrait-il m’aider à la conseiller ??

Le phénomène que vous décivez est bien connu sous le nom de sortie astrale ou dégagement momentané, et peut être conscient et contrôlé lorsque l'on atteint un haut niveau de médiumnité.
Toutefois, il ne se produit généralement pas à l'état de veille, mais lorsque corps et conscience sont endormis.
C'est tout simplement que, durant le sommeil, l'esprit se libère de la matière et peut, en effet, voyager, rencontrer son guide spirituel ou d'autres esprits, recevoir conseils et enseignements, etc. C'est ce qui expliquer les rêves prémonitoires, les sensations (le plus souvent de bien être) que l'on peut éprouver au réveil, ainsi que les « réponses » à nos problèmes.
Il semble bien, d'après ce que vous nous dites, que votre amie soit médium et de fait « capte » et mémorise plus facilement que d'autres toutes ces sensations.
Si ces phénomènes se produisent hors sommeil, il lui revient de ne pas les subir, mais de les arrêter en pratiquant la prière - notamment pour l'éventuel esprit perturbateur - et le recours à son guide.
Il est vrai, ainsi que vous l'indiquez, qu'une médiumnité non contrôlée peut se révéler épuisante et terrifiante. Le fait de pratiquer les tarots n'arrange rien, bien au contraire ; ces pratiques divinatoires ne faisant appel le plus souvent qu'aux Esprits du bas astral, perturbateurs par définition.
Ce que nous pouvons conseiller à cette amie est de se rapprocher d'un groupe spirite sérieux où sa médiumnité pourra - s'il elle le veut - s'épanouir en toute sécurité est en toute sérénité.

La force d'aimer - Peter - 25/02/2000

J’ai découvert le spiritisme grace à un texte circulant sur le web qui s’appelle « mémoire spirite » dont l’auteur est P.J.OUNE. Je lui ai écrit mais je ne l’ai jamais rencontré. Je suis depuis 2 ans en relation avec ce médium qui a changé ma vie ( gratuitement !!! ). Je voudrais vous demander ce que vous pensez de ses écrits que l’on peut trouver sur le site http://www.chez.com/memoirespirite bien qu’il dise n’être pour rien dans ses écrits, de n’être « qu’un cable téléphonique » je voudrai savoir si des personnes connaissant mieux que moi le sujet pourraient me donner leur opinion. merci d’avance.

Nous ne connaissons pas particulièrement ce médium et nous ne pouvons donner aucune garantie sur sa façon de travailler et sur ces résultats. En ce qui nous concerne, pour les fondements du spiritisme, on se réfère tout d’abord aux ouvrages écrits par Allan Kardec, Léon Denis et Gabriel Delanne pour les principaux auteurs, ainsi que des communications reçues régulièrement durant les réunions spirites de nos différents centres.

Toutefois, nous ne pouvons cautionner les communications reçues par des médiums isolés car ils n’ont pas le moyen de contrôle qu’offre un groupe, et ils peuvent recevoir aussi bien des messages de bons comme de mauvais Esprits.

 

Vision - Pacha - 18/01/2000

 

Depuis mon enfance, j’ai des visons sur mon futur ! il m’arrive aussi d’avoir des flashs j’ai consulté beaucoup de mediums, des bons et hélas quelques charlatans ! par contre certains m’ont affirmé un don pour la guérison ! et une force spirituelle ! mais je ne trouve pas la réponse à une seule question. ai-je vraiment ce don ?

Tout le monde est médium, nous possédons TOUS en nous à l’état latent les germes de la médiumnité et nous pouvons tous plus ou moins les développer. Il faut néanmoins procéder avec prudence : le développement des facultés médiumniques ne doit pas s’effectuer isolèment mais dans un groupe sérieux. De plus, nous avons tous un guide spirituel ou ange gardien qui veille sur nous et qui nous assiste dans ce travail de développement. Pour avoir sa protection il faut se recueillir, savoir pourquoi l’on veut développer cette faculté et surtout avoir recours à la prière. Non pas celle récitée du bout des lèvres, mais celle du coeur.

 

 

 

 

Débutant - Stéphane - 08/01/2000

Voilà, je suis complètement nouveau dans l’univers fascinant du spiritisme. Pouvez-vous m’indiquer la meilleur façon de débuter ? Merci beaucoup et à bientôt Stéphane

Nous vous conseillons tout d’abord de vous rapprocher d’un groupe spirite sérieux. La meilleure façon de débuter est avant tout d’être bien informer au travers de lectures appropriées comme le Livre des Esprits d’Allan Kardec qui sera très bientôt disponible à télécharger sur notre site. De plus, il est important de savoir ce que l’on recherche dans le spiritisme, philosophie ou simple curiosité.

Médium - Lionel - 04/12/1999

Je suis journaliste indépendant. Je réalise un dossier sur les «médiums» auxquels font appel la police, l’armée, les chefs d’états. Qui sont-ils réellement ? Comment fonctionnent-ils ? Quelle est leur réelle influence ? Autant de questions, n’étant pas moi même un spécialiste, que j’aimerais pouvoir élucider. J’ai besoin de votre aide. Si vous avez des documents, des contacts (des gens à aller voir) concernant mon sujet, merci de bien vouloir m’écrire très rapidement. Bien chaleureusement Lionel

Les «médiums» auxquels font appel la police et les chefs d’état sont en général des radiesthésistes, qui est une forme de médiumnité. Ils travaillent en privé et utilisent souvent un support comme le pendule, etc.
Nous ne pouvons pas vous donner plus de renseignements sur ce sujet car nous ne pratiquons pas la médiumnité dans le même but. En effet, les radiesthésistes répondent souvent à des questions d’ordre matériel et leur médiumnité n’est pas gratuite.
Le Spiritisme, quant à lui, condamne l’exploitation de la médiumnité, comme contraire aux principes de la doctrine au point de vue moral, et démontrant qu’elle ne doit, ni ne peut être un métier, ni une profession. "En effet, la première condition pour se concilier la bienveillance des bons Esprits, c’est l’humilité, le dévouement, l’abnégation, le désintéressement moral et matériel le plus absolu. » (Allan Kardec)
Nous laissons votre message dans l’espoir que quelqu’un puisse davantage vous renseigner.