Maladie mentale - Françoise - 08/03/2012

 

Bonjour,
je suis contrainte de vivre avec ma soeur, malade mentale. Elle a, sur un coup de tête, quitté son travail, demandé et obtenu le divorce, quitté la France pour vivre avec moi alors que je l'avais priée de rester chez elle... Elle a débarqué devant ma porte un jour sans valise...
Elle aura bientôt 60 ans. Quand elle ne prend pas ses médicaments, elle délire sur le thème de l'amour, m'ennuie toute la journée avec les mêmes phrases qu'elle répète depuis huit ans, va se promener sur les voies ferrées "pour se faire peur"; elle revient dans une voiture de police et se retrouve hospitalisée d'office, à moins que je promette de bien la surveiller. La dernière fois remonte à dix jours. depuis, nous vivons la porte fermée à clé pour qu'elle ne sorte pas sans être accompagnée. Il lui est arrivé de grimper sur le toit en petite culotte.
Il serait trop long de tout énumérer, mais notre vie est vraiment difficile. Il me faut la laisser seule le temps de faire des courses et de travailler. Je ne sais pas du tout quelle nouvelle ânerie elle va trouver. je n'ai donc jamais l'esprit tranquille. Elle continue de se dégrader. Elle ne peut plus mener à bien la moindre petite tâche: étendre le linge, nettoyer une pièce...
Elle est en permanence angoisée. Elle se tient sur un seul pied, incapable de rester deux secondes sur les deux. Elle se tort les mains sitôt qu'elle pense qu'on ne la regarde pas.
Elle est allée jusqu'à ramasser des mégots de cigarette dans la rue pour les fumer en cachette. Elle ment beaucoup, pour tout et n'importe quoi, même quand la question est anodine, par exemple: "tu t'es fait un thé ce matin?" Elle dira non, mais je vais m'apercevoir qu'elle a laissé le sachet traîner et que l'eau de la bouilloire est chaude...
Je dois veiller à sa propreté, à son habillemant, car elle se clochardise.
Elle est pour moi un poids énorme. Nous sommes allées dans un groupe spirite. Malheureusement, les participants sont portugais ou brésiliens, langue qu'elle ne parle ni ne comprend. La séance se déroule comme suit : nous récitons un "Notre Père", puis nous lisons un paragraphe du "Livre des Esprits", un autre de "L'Evangile". Ensuite, deux ou trois dames, dont celle qui dirige le groupe, font le tour des participants pour faire ce qu'ils appellent "des passes".
Puis la responsable du groupe prie un court moment à haute voix. Le rendez-vous suivant a lieu le mois suivant pour nous, car la séance n'a lieu dans la langue du pays où nous sommes qu'une fois par mois.
Ma soeur, qui vit avec moi depuis plus de deux ans, mais qui venait avant cela souvent, est incapable de l'apprendre malgré mon aide, les cours particuliers, les cours organisés par la ville... Le diagnostique des psychiatres est "dépression" (Elle est toujours plus folle avec moi qu'avec les autres qui peuvent se tromper sur son état, car quand elle veut, elle est presque normale, capable de rester assise et de tenir une conversation amicale.)
Je sais que vous êtes très loin.
J'écris ce mail parce que je suis épuisée et que je garde une goutte d'espoir qu'un jour, quelque chose de bien se passera enfin pour nous.

Bonjour ,
Je ne sais pas exactement ou vous vous trouvez en France, mais sachez que nous vous adressons tout notre soutien. S'il vous est possible de venir un mercredi ou un samedi lors de nos réunions spirites,nous serions heureux de vous accueillir.
De nombreuses personnes fragiles bénéficient du progrès de la science avec un traitement adapté à leur pathologie. Mais pour que l'aide de ces substances soit efficase, il faut une régularité dans la prise des médicaments. Certains malades, incapables de se réguler, on recours à une piqure mensuelle qui peut être pratiquée par un médecin dans un centre médico-psychologique par exemple. D'autres ajoutent des consultations auprès de spécialistes pour soulager leur esprit tourmenté.
Le rôle de la famille est important pour entourer la personne malade, mais il a ses limites. Vous ne pourrez pas constament surveiller votre soeur dans ses moindres faits et gestes. De nombreuses structures d'accueil et associations permettent aux personnes malades comme votre soeur d'être encadré, au moins quelques jours par semaine.
Si elle est dangeureuse pour elle même, puisque vous me dites qu'elle porte atteinte à sa vie régulièrement, l'hospitalisation est justifiée.
Vous essayer de lui donner une vie décente et vous y mettez tous votre coeur, je vous encourage alors car je sais que c'est une dure épreuve d'avoir l'impression que toute l'aide qu'on essaye d'apporter ne porte pas ses fruits. Courage.
Fraternellement,
Céline

 

Je cherche - Isabelle - 01/03/2012

 

Bonjour,
je vous écris car j'ai besoin de votre aide. J'ai l'impression d'avoir des capacités mais j'arrive pas à me les confirmer. Je vous cite quelques éléments qui me sont arrivés ou qui me sont très proches .J'ai aidée ma mère, quand j'avais 15 ans, elle disait être envoutée.
Juste en lui parlant et en utilisant un langage autoritaire et me disant : "n'ai pas peur et aide la". Depuis ça, je ne voulais plus entendre parler de démons ou autre.
Mais maintenant, j'ai 34 ans et des choses avec les années apparaissent, des picotements sur tout le corps, lors du coucher, des grosses fatigues, je suis en congé parentale, je ne travaille pas.
Impression d'avoir voyager dans l'espace et le temps, à mon révei, j'ai fait un rêve prémonitoire sans grande importante. Pleins de choses. Des réveils en sursaut la nuit. L'ampoule de ma chambre qui clignote quand j'y rentre et tout récement, au matin ,j'ai entrouvert les yeux et je me suis aperçu que ma télé était éteinte et en 3 secondes, elle s'est rallumée toute seule. Je dors avec la télé, la nuit car j'ai peur de voir des choses.
J'en ai pourtant jamais vu. Parfois j'ai besoin d'un peu de son de la télé.
Merci de votre réponse,c'est très important pour moi.

Bonjour Isabelle,
De nombreuses personnes sont comme vous, et ressentent des présences. Parfois même, les voient. Ce qui est important, c'est de ne pas diaboliser ce que sont les Esprits. Ils sont comme vous et moi, simplement, ils n'ont plus de corps physique.
Je vous conseille de lire l'ouvrage Le livre des Esprits d'Allan Kardec, il est en téléchargement libre sur notre site internet. Mettre des mots sur ce qui est invisible vous rassurera et vous tranquillisera.
Fraternellement,
Céline

 

Nosso Lar - Kenny - 25/02/2012

 

Bonjour,
j'ai d'abord vu le film Nosso Lar avant de lire le livre. J'ai trouvé qu'il était bien fait (le film)tant il doit être difficile de représenter le monde des Esprits ; j'ai donc pensé qu'il était acceptable d'y trouver des symboles matériels (maisons, moyens de déplacement, personnages physiques...)
Mais je dois dire que je suis très étonné (et même déçu) de retrouver la même chose dans le livre, ces mêmes représentations matérielles dans un monde spirituel (ravitaillement en nourriture, en vêtements, quasi révolution concernant l'organisation de la société... et surtout des personnages en chair et en os ?)
La vie y est comparable à celle que nous connaissons sur Terre, en beaucoup mieux, bien entendu, mais comment peut-on imaginer avoir un corps comme le nôtre, sans passer par la naissance ?
On meurt, le corps disparaît, et on retrouve le même directement ? Le périsprit a certes la forme de notre corps terrestre mais l'auteur n'en dit mot.
Je me demande si Chico Xavier n'y a pas mis beaucoup de lui-même.
Merci de m'éclairer. Pensées fraternelles.

Bonjour Kenny,
Le film Nosso Lar a été fait à partir du livre du même nom et il a su lui rester assez fidèle.
On est effectivement assez souvent surpris d'y retrouver une vie très proche de la notre sur Terre, mais il ne faut pas oublier que Nosso Lar est un lieu encore peu élevé sur l'échelle des mondes célestes.
Il est donc normal d'y retrouver toutes nos habitudes avec juste un peu plus de "spiritualité" (télépathie, envoi de fluides, actions de la prière, etc.).
Lorsque l'on meurt, on n'acquiert pas d'un coup la science, la sagesse ou la moralité qui nous ont fait défaut jusqu'alors.
L'évolution se fait pas à pas, en passant d'un monde à un autre, mais il faut respecter chaque étape.
Notre périsprit reste une enveloppe semi-matérielle et il garde la forme de sa dernière incarnation même si cette enveloppe n'a plus la même importance car elle est moins matérielle.
Cette apparence vous permettra au moins de reconnaître ceux qui viendront vous accueillir, quand votre heure de partir sera venue, et de vous faire reconnaître à votre tour, plus tard, par ceux qui vous rejoindront. Notez que Chico Xavier a écrit ce livre en 1944.
Un tel ouvrage était donc très avant-gardiste pour l'époque.
Si ce récit vous a gêné, par son aspect trop proche de vous, n'en retenez que l'essentiel, c'est à dire l'importance de la loi de cause à effet et ses répercussions possibles à long terme sur nos vies.
Fraternellement,
Edwige

 

Entité - Magali - 10/02/2012

 

Bonjour,
à plusieurs reprises depuis mon enfance, il m'est arrivé pendant la nuit de ressentir comme une sorte "d'attaque" ou quelque chose essayait de rentrer en moi, me paralysant complétement les membres, et en même temps, j'entendais des bruits qui ressemblaient à un grognement assez effrayant.
Me situant à l'intermédiaire du sommeil et du réveil, j'ai toujours pu me débattre en réussissant à dire "va t'en" jusqu’à ce que cela cesse. Une fois réveillée complétement, étant à l'époque athée et très cartésienne j'ai toujours essayé d'interpréter cela comme une émanation de mon psychisme, un espèce de rêve à moitié éveillée, bien que troublant de réalisme...
Puis, j'ai eu mon premier enfant, avec qui j'ai été très fusionnelle. Et lorsqu'il était bébé, ce phénomène s'est reproduit, et pendant l'attaque, pendant que je me débattais, j'ai clairement visualisé la main de mon fils qui prenait la mienne, comme un tableau éclairé d'une vive lumière jaune presque dorée.
Cette attaque a alors cessé et cela ne s'est plus jamais reproduit depuis maintenant 6 ans. Dois-je interpréter que j'ai été attaqué par un Esprit malveillant qui tentait de s'introduire en moi et que mon fils est venu à mon secours ?
Qu'est-ce que cela signifie ?
Je vous remercie pour votre réponse et le temps que vous nous donnez.

Bonjour Magali,
Lorsque nous sommes sur le point de nous endormir, nous nous trouvons alors dans une sorte d'état second où notre esprit commence à se détacher du corps et nous permet ainsi de percevoir plus aisément le monde invisible.
Il est alors très difficile de faire la différence entre cauchemar éveillé et réalité fluidique.
En effet, nous sommes continuellement entourés d'une multitude d'Esprits même si nous ne les percevons que rarement.
Ces Esprits ne sont pas tous toujours bien intentionnés.
Certains peuvent avoir envie de vivre des sensations à travers nous ou peuvent vouloir nous tourmenter pour se venger du mal qu'on leur aurait fait personnellement subir, parfois même dans une vie passée.
Mais ils ne peuvent pas s'installer dans notre corps sans notre accord car nous sommes toujours maîtres de nous-même. Votre fils est, peut-être, venu vous aider dans une de ces luttes et il est possible qu'il continue de veiller sur vous, si son évolution lui permet de tenir à distance respectable les Esprits qui pourraient chercher à vous nuire.
Ce sont les qualités morales qui permettent de prendre le dessus sur les entités perturbatrices. La prière permet de compenser, en partie, ces vertus manquantes en attirant des Esprits qui viennent à notre secours. Et parfois, ces Esprits protecteurs peuvent choisir de s'incarner à nos côtés afin de mieux veiller sur nous.
Nous n'avons pas assez d'éléments ici pour affirmer que c'est le cas de votre fils mais c'est effectivement une possibilité. Et, si tel est la cas, l'avenir vous le confirmera...
Fraternellement,
Hélène

 

Esprits imparfaits - Qat - 08/02/2012

 

Bonjour,
comment puis-je aider/tenir à distance un Esprit tourmenté qui me challenge et cherche prise dans mes éventuelles faiblesses ou celles de ceux que j'aime ?
Se débarrasser de ses mauvaises pensées suffit-il ?

Bonjour,
Il vous faut une atmosphère calme qui vous permette de vous recueillir pour prier et demander de bons fluides calmants à votre guide.
Prier, c'est faire un réel effort pour élever vos pensées pour vous dégager des pensées néfastes et envahissantes. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre au centre spirite un mercredi, nous pourrions prier pour cet Esprit avec vous. Sachez, qu'un esprit peut être attaché à vous par synthonie de pensées mais également par des liens d'autres vies.
Si cet esprit est tourmenté et a besoin d'aide, la charité s'applique, tendez-lui la main en priant pour lui comme vous souhaiteriez qu'on le fisse pour vous, si vous vous étiez égarée en chemin.
Fraternellement,
Céline

 

Magnétisme - Dolevi - 23/01/2012

 

Bonjour,
je souffre de maux de tête et de palpitations depuis 31 ans, je n'en peux plus avec ces cachets pour les nerfs, je ne dors pas, je peux me magnétiser toute seule mais je ne sais pas comment faire pour me calmer, chaque fois que j'ai un surmenage ou des émotions trop fortes qui me provoquent de la colère, les palpitations reviennent,
ma question est svp sur quel chakra dois-je mettre mes mains pour calmer mes angoisses ?

Bonjour,
Les palpitations cardiaques démontrent une angoisse, une forte anxiété. Les maux de têtes violents peuvent venir du trop plein de questions multiples et asphyxiantes qui vous viennent. Il vous faut une atmosphère calme qui vous permette de vous recueillir pour prier et demander de bons fluides calmants à votre guide. Il n’y a pas de chakra particulier à solliciter selon les croyances spirites, simplement faire un réel effort pour élever vos pensées pour vous dégager des pensées néfastes et envahissantes. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rendre au centre spirite un mercredi, nous pourrions prier pour vous ou vous magnétiser.
Fraternellement,
Elise

 

Me sauver - Gannelon - 22/01/2012

Bonjour,
je fais appelle à vous car j'ai un souci, je viens d'acheter une maison, cette maison est hantée, j'entends les personnes parler, marcher et rentrer dans la maison, j'ai senti aussi de vilainse odeurs, vu un gros crapaud dans ma cour. Je ne dort plus car j'ai très peur que ce soit du mal.
Que me conseillez-vous, merci de me répondre rapidement.
Serait-il possible de faire venir un médium à la maison pour me raconter ce que veulent ces spectres ?

Bonjour,
Lorsqu'il y a un phénomène de hantise dans une maison, c'est que l'un de ses habitants, par ses pensées ou ses actes, attire des Esprits et leur permet de se manifester.
Vous devez donc effectuer un travail spirituel sur vous-même pour rechercher la véritable cause de ses manifestations en sachant que le meilleur moyen de vous en débarrasser durablement ne peut partir que de vous...
Nous pouvons, bien sûr vous guider, vous épauler dans cette démarche en vous accueillant, gratuitement, lors de nos séances d'aide spirituelle, le mercredi à 18h. Prévoyez de venir 1/2h avant le début de la séance afin que nous ayons le temps d'en parler avec vous et de voir ce qu'il convient de faire.
Dans le Livre des Médiums, Allan Kardec écrit que le meilleur moyen de chasser les mauvais Esprits c'est d'attirer les bons. Aussi, en attendant votre visite, soyez bon et charitable, chassez vos idées noires et remplacez-les par des pensées d'amour, de paix, d'harmonie et lisez des livres spirites afin de vous instruire, d'élever vos pensées et de fortifier votre âme.
Fraternellement,
Hélène

 

L'incinération après la mort - Pierrette - 21/01/2012

 

Bonjour,
je suis une fidèle lectrice de votre site qui est vraiment superbe et instructif. Voilà, l'autre jour, j'ai visité mes parents qui sont très vieux et ma mère est malade.
Au cours d'une discussion , ils m'ont révélés qu'après leur mort , ils veulent se faire incinérés. cela m'a beaucoup choqué car en temps que spirites nous savons que notre corps nous appartient pas.
Alors que va t'il advenir de leurs âmes après cette crémation. J'ai essayé de leur expliquer mais ils sont tellement bornés et non croyants.
Merci pour votre réponse à ce problème et merci pour pour les livres que vous mettez en ligne.

Bonjour,
C’est un choix personnel ou parfois financier que de vouloir rendre son corps à la terre ou non. Mais ce choix révèle notre intérêt pour la vie après la mort. Peut-être que pour vos parents, la mort du corps physique, fatigué par les années de vies, signifie la fin de tout.
Tous nous retournons à la vie spirituelle, ce départ peut se faire plus ou moins lentement et avec plus ou moins de difficultés, selon notre avancement moral. Chico Xavier a rapporté qu’au décès il était souhaitable d’attendre 72 heures avant l’incinération. Ce délai est à titre indicatif bien sur.
Le cérémonial religieux en usage apporte généralement peu d'aide et de réconfort aux défunts. L'accompagnement du cortège mortuaire se doit d'être un moment de recueillement et de pensées d’amour pour l’esprit qui nous quitte.
Fraternellement,
Noël

 

Religion - Magali - 20/01/2012

 

Bonjour,
je suis mère de trois enfants, et je m’intéresse fortement à la doctrine spirite depuis quelques temps. La lecture de certains ouvrages dont le livre des Esprits d'Allan Kardec m'ont ébloui, et m'ont progressivement ramené vers les écritures et Jésus Christ, moi qui était athée, il y a encore un an. J'éprouve aujourd'hui le désir de partager en famille mes croyances, et de me rendre dans un lieu ou il serait possible de prier et d'étudier avec mes enfants.
Oui... mais seulement, je n'ai trouvé aucun lieu qui correspondà cela. Le centre spirite est interdit au mineur (ce qui est logique et compréhensible), et pourtant, c'est bien cette philosophie dont je me sens la plus proche, et je n'ai trouvé aucun mouvement qui réunisse une croyance en Dieu et au message de Jésus, ainsi qu'une croyance aux Esprits et à la réincarnation.
Il y a bien certains mouvements new-age comme le channeling, mais, je me sens plus proche de la doctrine spirite, car moins éparpillée. Ne voyant pas de solution, j'ai pris contact avec le pasteur protestant proche de mon lieu de vie, car c'est l'église protestante qui m'a semblé la plus ouverte parmi les églises chrétiennes, et je lui ai expliqué ma recherche. Il m'a répondu que même si pour l'église protestante l'idée de la réincarnation n'était pas acceptée, la conception de Dieu était personnelle à chaque personne, et que donc, cela pouvait être possible d'avoir une conception personnelle.
Pensez-vous que se rendre au temple avec mes enfants, pour prier et étudier les écritures, et trouver des personnes avec qui partager cela, mais tout en sachant que certaines de mes croyances comme la réincarnation ne sont pas partagée est un bon compromis ?
Et sinon, quelle solution trouver ?
Merci d'avance pour votre réponse, et merci pour ce travail que vous effectuez

Bonjour
La prière est une invocation ; par elle on se met en rapport de pensée avec l'être auquel on s'adresse. La prière représente l'effort de l'homme pour communier avec l’invisible.
Loin de consister en une simple récitation de formules, la vraie prière représente un état mystique où la conscience s'absorbe en Dieu. Cet état n'est pas de nature intellectuelle. Aussi reste-t-il inaccessible autant qu'incompréhensible aux savants. De même que le sens du beau et de l'amour, il ne demande aucune connaissance livresque. Les simples sentent Dieu aussi naturellement que la chaleur du soleil ou le parfum d'une fleur.
On peut prier partout. Dans la rue, au boulot, à l'école, chez soi.... Peu importe le lieu, c'est l'appel fervant du coeur qui porte votre message d'amour. Mais on prie mieux quand on a établi le calme en nous-mêmes. Le calme intérieur dépend à la fois de notre état organique et mental et du milieu dans lequel nous sommes plongés. La paix du corps et de l'Esprit est difficile à obtenir dans la confusion, le fracas et la dispersion.
L’essentiel n’est pas de beaucoup prier mais de bien prier. La puissance de la prière est dans la pensée ; elle ne tient ni aux paroles, ni au lieu, ni au moment où on la fait. La prière du cœur se fait avec foi, ferveur et sincérité. L’intention est tout.
Par la prière on peut louer, demander ou remercier. On prie pour demander de l’aide pour soi, pour attirer de bons Esprits. On prie pour faire du bien à autrui. On prie pour aimer Dieu, pour se rapprocher de Lui, pour communier avec Lui.
Prier en famille, par exemple une fois par semaine après le repas est un moment de partage et de communion, ensemble. Cela favorise l'union familiale.
Je vous conseille la lecture du dernier bulletin, numéro 47 de notre association concernant l'Evangile au foyer.
En souhaitant vous avoir aidé,
Fraternellement,
Céline

 

Les âmes de plus en plus nombreuses sur Terre nom - Jean-Luc - 13/01/2012

Bonjour,
l'âme évolue au fur et à mesure des vies successibles, pour atteindre différents degrés d'évolution. Si on parcourt le chemin de l'évolution du nombre d’humains sur la planète, nous étions 1 milliard en 1800, pour atteindre 7 milliards aujourd'hui, l'âme ne peut pas se multiplier.
N'est-elle pas unique et éternelle. Ma question est d'où viennent toutes ces âmes nouvelles qui doubleront certainement d'ici 60 ans ?

Bonjour Jean Luc,
Ces âmes nouvelles, comme vous dites, sont en fait issues, comme vous et moi, d'une longue évolution qui voit le principe vital prendre forme dans le monde minéral, suivi du monde végétal puis animal et enfin humain.
Il nous a donc fallu des milliers et des milliers d'années avant d'être ce que nous sommes aujourd'hui et, la Terre n'étant pas encore un monde très évolué, il nous en faudra peut-être encore autant avant d'approcher la perfection...
Aussi, vous comprendrez que les 7 milliards d'hommes peuplant la Terre ne sont qu'une part infime de toutes les âmes existantes, à différents degrés d'évolution, dans les différents mondes. Il y a énormément d'Esprits qui attendent, pour poursuivre leur évolution, un corps prêt à les accueillir.
Le "réservoir" d'âmes disponibles pour venir s'incarner sur terre est loin d'être vide...
Fraternellement,
Hélène

 

Demande de conseils - Aude - 12/01/2012

 

Bonjour,
j'habite dans le vaucluse, je suis une jeune femme de 27 ans. Je vis sous une emprise spirituelle depuis ma petite enfance. Je suis aidée par des soeurs carmélites missionnaires du saint esprit. Malheureusement, je n'arrive pas à sortir de cette emprise, je suis très faible. De plus il me semble que j'ai de nombreux travers dans ma personnalité que je n'arrive pas à combattre, malgrès que je sois paradoxalement assez douce et gentille. J'espère que vous pourrez me conseiller.
Je vous remercie.

Bonjour
L'obsession est le plus grand mal de notre vie d'incarné sur Terre. Nous pouvons tous être sous l'emprise d'idées ou d'une personne qu'elle soit incarnée ou désincarnée. Parfois les liens sont si intimes qu'il faut plus d'une vie terrestre pour s'en détacher, l'homme, en souffrance se tourne alors vers Dieu et la prière pour recevoir de l'aide. Cette lutte sans relâche n'est pas inutile, nous ne mesurons pas la portée de nos efforts quotidiens
Courage dans vos démarches et foi ; voilà ce que je vous conseille et également de vous appuyer sur l'aide dont vous bénéficiez.
Il faut du temps pour se connaitre, écoutez bien les conseils de votre guide, sa voix est presque celle de la raison, de la conscience.
Vous avez tout notre soutien,
Fraternellement,
Céline

 

La prière - Louet - 10/01/2012

Bonjour,
meilleurs voeux à tous et merci pour votre bénévolat.
Question : Que disent les Esprits de la manière dont la prière doit être dite de préférence ? A haute voix ? A voix basse ? Ou en pensée ?

Bonjour,
La prière est une invocation ; par elle on se met en rapport de pensée avec l'être auquel on s'adresse. La prière représente l'effort de l'homme pour communier avec l’invisible, c'es un appel du coeur qui doit être fervent, qu'il soit fait à l'oral ou par la pensée.
Loin de consister en une simple récitation de formules, la vraie prière représente un état mystique où la conscience s'absorbe en Dieu. Cet état n'est pas de nature intellectuelle. Aussi reste-t-il inaccessible autant qu'incompréhensible aux savants. De même que le sens du beau et de l'amour, il ne demande aucune connaissance livresque. Les simples sentent Dieu aussi naturellement que la chaleur du soleil ou le parfum d'une fleur.
Fraternellement,
Audrey

 

Rêves - Alexandre - 05/01/2012

 

Bonjour,
je fais souvent des rêves, ils ont souvent aucun sens. Qu'est-ce que je fais durant mon sommeil ? Je ne comprends pas.
Que faut-il en penser ?

Bonjour,
Durant le sommeil, vous n'est jamais inactif. IVotre esprit peut parcourir l'espace et entrer en relation plus directe avec les autres Esprits. Détaché momentanément de son corps, l'Esprit a plus de facultés, il a parfois le souvenir du passé et quelquefois la prévision de l'avenir.
Cette liberté temporaire de l'Esprit se prouve au travers des rêves.
On peut dire que si le sommeil délivre en partie l'âme du corps par corrélation, les Esprits plus avancés, se dégagent donc plus rapidement de la matière et ont des sommeils intelligents. Ils rejoignent la société des êtres supérieurs ; ils voyagent, causent et s'instruisent, ils travaillent même à des ouvrages qu'ils trouvent tout faits quand ils ont fini leur travail terrestre.
En ce qui concerne la masse des hommes sur terre, ils vont durant leur sommeil dans des mondes inférieurs où d'anciennes affections les rappellent, soit pour chercher des plaisirs peut-être encore plus bas que ceux qu'ils ont ici. Parfois, ils vont puiser des doctrines encore plus viles, plus ignobles, plus nuisibles que celles qu'ils connaissent. Ils peuvent élaborer les détails d’un crime avec d’autres Esprits.
Lorsque l’on revient, au matin, on est influencé par ce que l’on a vécu, par ceux que nous avons rencontré pendant 6 ou 8 huit que se soit dans la joie, le bonheur ou dans l’antipathie ou l’horreur. En un mot, le sommeil influe plus que l’on ne pense sur notre vie.
fraternellement,
Sonia

 

Ame errante - Martine - 04/01/2012

 

Bonjour,
je vis dans une maison ayant appartenu à l'un de mes oncles qui s'y est suicidé (empoisonnement) en 1970. Au tout début de mon emménagement (1982), j'y ai entendu des bruits étranges la nuit et très vite, j'ai vu la silhouette d'un homme portant un chapeau et un grand manteau qui se tenait face à mon lit. Cela me réveillait en sursaut car je sentais sa présence et j'avais très peur. Lui, quittait alors calmement la pièce en empruntant la porte (souvent fermée) ou descendait l'escalier.
Sa démarche était fluide et je ne voyais pas le bas de son corps. Il ne semblait pas me vouloir de mal. Mon compagnon, que je réveillais systématiquement, ne le voyait pas. Aussi, ai-je pensé longtemps qu'il s'agissait d'illusions d'optique (!).
Mais après avoir lu de nombreux ouvrages relatifs à la vie après la vie, je pense qu'il s'agissait bien de lui. Par contre, je ne savais pas qu'il m'était possible de l'aider à partir par la prière et n'ai donc rien fait concrêtement pour lui.
Les faits ont toutefois cessé depuis environ 6 ans. Non que je le regrette, mais je me demande pourquoi.
- Ai-je perdu ma faculté à le voir ?
- A-t-il "suivi" mon père qui est décédé il y a 5 ans ?
- A-t-il fini par apercevoir, sans aucune aide, la lumière qui lui a permis de continuer sa route ?
- Ou a-t-il eu la possibilité de lire les ouvrages (Kardec, Père Brune, le livre des morts tibétains...) que j'ai dans ma petite bibliothèque ? En effet, durant une assez longue période, je trouvais les portes de ce meuble systématiquement ouvertes alors que je les refermais à chaque fois (elles restent maintenant fermées sans problème).
Est-il possible qu'une entité errante puisse s'instruire à travers la lecture et trouver ainsi la lumière ?
Peut-être pourriez-vous m'éclairer à mon tour ?

Bonjour Martine,
Je ne pense pas que vous aillez perdu votre faculté de voir.
Si vous avez des ouvrages et que vous ou une personne de votre entourage les lis, un Esprit peut tout à fait s'instruire à travers vous et ainsi être aidé pour avancer et poursuivre son chemin de l'autre côté.
D'autre part, nous ne sommes jamais seuls de l'autre côté. Et il est possible qu'avec les années, votre oncle ait prié et ait pu ainsi retrouvé des proches ou entendu les conseils d'esprits guides/protecteurs pour l'aider à avancer. Le fait que vous retrouviez systématiquement les portes du meubles ouvertes peut signifier qu'il commençait à s'interroger et à entamer une démarche pour avancer.
Donc oui dans les faits que vous me décrivez, il semble fort probable que votre oncle ait réussi à comprendre sa situation et ainsi à sortir, à se dégager des liens qui le retenait à son ancienne vie. Après vous décrire exactement comment, je ne saurai vous l'affirmer. Il y a probablement une partie liée à sa volonté de comprendre et d'avancer et une autre liée à l'aide qu'il a pu recevoir d'Esprits guides et protecteurs ou de proches décédés comme votre père par exemple.
Si vous vous faites encore du souci pour lui, vous pouvez toujours priez pour lui, cela ne pourra aucunement lui faire du mal, et s'il a déjà commencé à trouver son chemin, votre prière se traduira comme une douce pensée et ne pourra que lui donner encore plus de baume au cœur.
Fraternellement,
Claire

 

Contact - Gina - 03/01/2012

 

Bonjour,
je vous écris car j'aimerais avoir une réponse à une question qui me tracasse un peu. Voila il m'arrive de temps en temps de participer à des séances spirites publiques, et je ne recois amais de messages de mes parents, alors que mon mari (il ne croit pas à ces choses là) qui m'a accompagné la derniere fois en a reçu un d'un cousin qu'il ne cotoyait pas.
Comment expliquer cela.

Bonjour Gina,
Plus on étudie le monde invisible, plus on observe de sagesse et de bienveillance, même dans ce qui nous paraît, au premier abord, injuste.
Ainsi, nous avons constaté, nous aussi, que des personnes sceptiques reçoivent souvent des messages spirites alors que la personne qui est à ses côtés, croyante en l'au-delà, n'en reçoit aucun. Mais finalement, lequel des deux a le plus besoin d'être ébranlé dans ses convictions ? A qui le monde invisible doit-il le plus se faire reconnaître ? A celui qui ne croyant en rien n'attend rien, ou à celui qui sait que des frères invisibles l'entourent mais en réclame la preuve ?
Une personne assez avancée pour avoir la foi doit, ensuite, être capable de dépasser ces démonstrations publiques pour rechercher une communication plus directe et intime. Or, pour aider quelqu'un à marcher, il vaut mieux ne pas lui donner de béquilles... Qu'est-ce que tout cela signifie pour vous, concrètement ? Vous percevez certainement parfois vos parents décédés.
Ne pas avoir de messages de leur part lors de réunions médiumniques vous poussera plus sûrement à essayer de développer vos perceptions, à analyser les traces de leur présence, à chercher à les ressentir et les comprendre et donc vous permettra d'aller plus loin dans votre foi que si l'on vous avait tout servi sur un plateau... Rien n'est jamais dû au hasard et l'attention accordée est conforme aux besoins spirituels de celui qui la reçoit.
Nous vous souhaitons une heureuse année 2012.
fraternellement,
Hélène

 

Réincarnation - Kenny - 03/01/2012

 

Bonjour,
une question me taraude. Des Esprits nous communiquent leur identité, nous donnent quelques détails sur leur vie... Le spiritisme se définissant comme une science, faut-il vérifier leurs dires en faisant systématiquement des recherches aux archives municipales ou autres ?
Je sais que cette démarche n'est pas très spirituelle mais y ayant tout de même déjà recouru, nous nous sommes aperçus que certaines infos reçues ne correspondaient pas à la réalité. Pour vous donner un exemple, Edwige Angarain nous a dit être décédée à Nanterre en 1847, les archives de la ville n'en trouvent aucune trace. Esprit farceur... ?
Nous sommes perplexes. En ce qui vous concerne, avez-vous des exemples de témoignages d'Esprits dont vous ne connaissiez absolument rien et qui ont été confirméss par des vérifications ?
Merci d'avance pour votre aide

Bonjour Kenny,
Les Esprits peuvent effectivement se jouer de vous en vous donnant des informations fausses, afin de s'amuser ponctuellement. D'autres sont plus tenaces et peuvent vous amener à l'obsession.
Vous l'avez compris, la communication avec les Esprits n'est pas à prendre à la légère, en fait, le spiritisme nous explique que c'est tout le contraire d'un simple dialogue. Le spiritisme est une science, car elle se base sur des faits réels mais c'est aussi une philosophie. On dit du spiritisme qu'il a une nature triple car il comprend aussi une dimension "religieuse" dans le sens de la croyance en Dieu et en l’immortalité de l’âme.
Pour répondre à votre question, il n’est pas utile de vérifier à chaque fois ce que vous dira un Esprit ou un autre, ce qui le serait plutôt c’est de vous demander quelle est l’utilité pour vous d’avoir ces informations ? Le spiritisme donne des réponses pour se comprendre et comprendre les autres avec qui nous vivons, notre famille, nos amis ; il nous éclaire aussi sur les épreuves que nous aurons dans cette incarnation, et il nous donne le soutien de notre guide et de nos Esprits familiers en nous expliquant les bienfaits de la prière qui les appelle. Lors des réunions spirites que nous organisons bénévolement au sein de notre association, les Esprits apportent de nombreuses informations permettant de justifier leur identité auprès des personnes qui viennent demander de leurs nouvelles. Elles décrivent parfois une pièce de leur maison, un objet qu’elles aimaient ou non… Mais le but est de soutenir ceux qui souffrent d’un départ terrestre, et d’aider mutuellement l’Esprit et l’incarné, avec charité.
Fraternellement,
Céline

 

Prière - Brigitte - 01/01/2012

 

Bonjour,
je voudrais savoir à quoi sert la prière. Je prie mais je ne constate pas d'effets, peut-être que je ne comprends très bien son sens.
Merci de m'éclairer.

Bonjour,
La prière véhicule une ou plusieurs pensées : le spiritisme fait comprendre l'action de la prière en expliquant le mode de transmission de la pensée, soit que l'être prié vienne à notre appel, soit que notre pensée lui parvienne.
Pour se rendre compte de ce qui se passe en cette circonstance, il faut se représenter tous les êtres incarnés et désincarnés plongés dans le fluide universel qui occupe l'espace, comme ici-bas nous le sommes dans l'atmosphère. Ce fluide reçoit une impulsion de la volonté ; c'est le véhicule de la pensée, comme l'air est le véhicule du son, avec cette différence que les vibrations de l'air sont circonscrites, tandis que celles du fluide universel s'étendent à l'infini. Lors donc que la pensée est dirigée vers un être quelconque, sur la terre ou dans l'espace, d'incarné à désincarné, ou de désincarné à incarné, un courant fluidique s'établit de l'un à l'autre, transmettant la pensée, comme l'air transmet le son.
Elle rend l’homme meilleur. La prière agit sur l'esprit et sur le corps. Elle donne de la force. Il est facile de connaître dans une certaine mesure, son intensité : la manière dont vit celui qui prie peut nous éclairer sur la qualité des invocations qu'il envoie à Dieu.
La prière nous permet d’être assistée par de bons Esprits et de compter sur eux pour nous épauler dans nos épreuves. Ils viennent nous soutenir dans nos bonnes résolutions, et nous inspirer de bonnes pensées ; on acquiert ainsi la force morale nécessaire pour vaincre les difficultés et rentrer dans le droit chemin dont on s’est écarté.
La prière nous éclaire sur nos fautes par son dialogue intérieur et cette recherche du perfectionnement.
Elle lie les hommes entre eux par cette chaîne de solidarité qu’est la pensée.
Elle fortifie notre confiance en Dieu et nous rend plus humbles.
Fraternellement,
Claire

 

Rêves - Marie - 27/12/2011

 

Bonjour,
depuis plusieurs années, je rêve de mes chers disparus, comme au temps où ils vivaient, ils sont toujours ensemble,souvent attablés en famille, très rieurs, ils ont l'air heureux. Je sais que je suis là près d'eux, mais je ne me vois pas, je suis bien.
Depuis quelques temps, une autre personne de la famille bien vivante, celle-là, apparait dans ces rêves ,elle se tient à l'écart, vêtue d'une longue tenue sombre, elle nous observe, elle ne sourit pas ,elle me met très mal à l'aise.
Pouquoi se trouve t-elle là ?

Bonjour,
Nous avons tous la possibilité, la nuit, de nous décorporer, c'est à dire de détendre les liens qui nous unissent à la matière, donc à notre corps, et de laisser notre esprit erré.
Selon nos aspirations, nous pouvons, dans cet état, rejoindre nos chers disparus, nous mêler à eux et partager de bons moments.
Nous pouvons tous le faire mais n'en gardons, malheureusement, pas toujours le souvenir.
Cet autre membre de la famille qui apparait triste et en retrait a donc les mêmes possibilités et traverse, peut-être, des moments difficiles qui l'amènent à aller chercher un peu de réconfort auprès de ceux qui l'ont précédé.
Manifestement, comme cela arriverait sur Terre, cette personne se sent sûrement trop mal à l'aise pour s'avancer et se mêler aux autres. Elle attend peut-être une main tendue, un encouragement. Vous pourriez aller vers elle et lui demander les raisons de son attitude. Cela ne gênerait en rien le plaisir de vos retrouvailles avec vos chers défunts, bien au contraire.
Songez-y...
Fraternellement,
Hélène

 

Nouvelles - Tiffanie - 27/11/2011

 

Bonjour,
je vous envoie ce message pour avoir quelques réponses j'ai ma belle-mère donc la maman de mon compagnon qui a eu un accident mortel de voiture, elle était en tort et s'est tuée sur le coup. Combien de temps dois-je attendre avant de vouloir prendre contact avec elle ? Et est-ce possible que je puisse prendre contact avec elle ? (Nous n'avions pas la meilleure des relations, elle était un peu jalouse que je lui prenne son fils et me considérait comme trop autoritaire.)
Maintenant je ne sais pas si moi je suis capable de faire ça car je n'ai aucun signe à part que mes rêves qui me paraissent tellement réels par moment sinon rien !
Merci de me répondre, j'aimerais vraiment pourvoir aider mon compagnon àfaire le deuil de sa maman et comprendre son geste qui est incompréhensible, elle venait d'être grand-mère d'une petite fille depuis 4 jours et elle en était toute folle !

Bonjour,
Le temps nécessaire au dégagement de l'Esprit de son corps et de son ancienne vie est variable d'une personne à l'autre, cela dépend du traumatisme, de la vie qu'a mené la personne...Etc.
D'une manière générale, nous conseillons d'attendre au minimum 6 mois avant de demander des nouvelles. Cela peut parfois être plus long.
Toutefois en attendant, vous pouvez prier pour votre belle-mère afin de l'aider pendant cette période de transition et surtout de lire afin de comprendre ce monde de l'au-delà, cela permet de mieux orienter vos prières.
N'hésitez pas à nous recontacter dans 6 mois si vous souhaitez avoir de ces nouvelles.
Fraternellement,
Sandrine

 

Oui-jà - Kenny - 18/11/2011

 

Bonjour,
le oui-ja n'a pas très bonne presse chez vous, ça n'est pas le cas dans d'autres groupes spirites. Il n'attire selon vous que des Esprits du bas astral.
Puis-je en savoir plus ? merci bien.

Bonjour,
Le moyen de communication par la planche de oui-ja est un outil grossier pour les Esprits avancés, qui trouvent bien d'autres moyens de se communiquer à nous, au quotidien. De plus, ils demandent une grande quantité de fluides. Je pense notamment à votre guide ou à des proches décédés qui peuvent répondre à vos appels par la prière fervente. Il n'est pas question de diaboliser cet outil mais plutôt de prendre conscience de ce qu'est la médiumnité et qu'elle a pour but de comprendre ces relations entre nos deux mondes.
Les invocations relatives à des questions futiles ou d'intéret personnel ne sollicitent pas les Esprits des sphéres supérieures. La communication avec les Esprits n'est pas un jeu ou un passe temps et demande à l'inverse une étude sérieuse.
Fraternellement,
Céline