Manifestations - Trifidon - 11/04/2011

 

Bonjour,
je viens de découvrir votre site et je le trouve très intéressant. J'ai découvert le spiritisme à la lecture du livre des médiums et du livre des esprits. J'ai été très touché par le livre des esprits qui correspond en bien des points à ce que j'ai toujours ressenti en mon fort intérieur.
J'ai essayé l'écriture automatique mais sans grands résultats, juste de courts messages avec toujours des mots récurrents comme "lejal" mais là n'est pas mon propos. Je suis quelqu'un de profondément croyant même si parfois je suis confronté au doute, il se passe quelque chose de très étrange lorsque je prie, en effet une énergie vient m'entourer, je ne peux vous dire si elle est électrique et je perçois au dessus de moi des lueurs de couleur verte, violette avec comme des formes à l'intérieur dont les contours seraient d'un bleu translucide.
Cette "énergie" est douce et chose importante, je vois également ces manifestations les yeux fermés. La première fois que c'est manifesté ce phénomène remonte à plusieurs années à une époque où j'étais très malade. Je ne parle de ces choses qu'à très peu de personnes car je ne veux pas passer pour quelqu'un de dérangé.
Comment interpreter ces manifestations ? Quelqu'un a-t-il une expérience similaire ? Comment communiquer avec ces énergies qui se manisfestent à moi au travers de la prière ?
Dans l'attente de vos impressions, très amicalement

Bonjour Trifidon,
Tout d'abord, je tiens à vous mettre en garde car, si vous avez lu le Livre des Esprits et le Livre des Médiums, vous savez que la pratique de l'écriture automatique, seul, chez soi, est fortement déconseillée car elle peut être dangereuse.
Prier est une façon beaucoup plus sûre de se mettre en contact avec l'au delà.
Lorsque l'on a une sensibilité médiumnique développée, on peut, pendant une prière, sentir, percevoir ou voir une énergie d'amour réconfortante ou des esprits attirés par nos demandes.
Vous pouvez alors (et cela même si on ne voit ou ne perçoit rien) chercher à écouter, au fond de votre cœur, les conseils, recommandations ou encouragements que nos guides ne manquent jamais de nous donner.
Si vous désirez aller plus loin dans ces communications, alors il serait profitable de vous rapprocher d'un centre spirite car je ne peux, en quelques lignes, vous exposer tout ce que les médiums apprennent pendant leur formation (dans notre centre de Bron, elle se fait sur 3 ans et pourtant, même après avoir achevé ce cycle, nous ne nous lançons pas, sans précautions, dans des communications seuls, chez nous).
Dans un premier temps, pour parfaire votre instruction, je vous conseillerai de lire l'Evangile selon le spiritisme qui complète la "trilogie de base" d'Allan Kardec, en développant tout l'aspect moral. C'est un livre essentiel pour celui qui veut progresser dans la voie du bien.
Fraternellement,
Hélène

 

La mort - Alexandra - 23/03/2011

 

Bonjour,
cela fait 9 mois que j’ai perdu mon fils de 18 ans, soudainement, brutalement, au jour d’aujourd’hui on ne sait pas encore ce qui s’est vraiment passé. Je sais plus à quoi je dois croire, tout est remis en question, je crois à la vie après la mort, j’ai eu des signes de mon fils, une tape sur l’épaule, un visage se dessine dans les nuages, la veilleuse de ma chambre qui double de volume, je me réveille et on est rentrée en moi mais l’absence est terrible.
Je me demande s’il est bien au ciel, s’il m’entend, j’ai essayé l’écriture automatique mais ça n’a rien donné. C’est bizarre, on croit à tant de choses et quand la mort frappe à votre porte, tout est chamboulé, tout est remis en question, il y a une chose dont je suis sûr, quand je l’ai vu mort, j’ai su que je pourrais rentrer en contact avec lui si fort, la mort s’est quoi au juste.
Une maman en détresse.

Bonjour,
Perdre un fils est une épreuve douloureuse, d'autant plus quand le décès arrive de façon soudaine, sans que l'on ait eu le temps de s'y préparer.
Lorsque l'on perd un être cher, il est naturel, et donc fréquent, de s'interroger sur la mort et sur nos raisons d'être ici, sur Terre, dans un monde qui peut nous réserver tant de douleurs...
Parallèlement, de nombreux signes nous laissent entrevoir, espérer, que tout ne s'arrête pas avec la mort et que nos défunts continuent à veiller sur nous et tentent même de se communiquer pour nous rassurer.
C'est ainsi, qu'après avoir été affligées par un décès, de nombreuses personnes se tournent vers le spiritisme où elles trouvent une grande consolation dans des lectures réconfortantes et/ou des communications obtenues dans les centres. En effet, pour les spirites, la mort n'est qu'un changement d'état, une transformation, mais certainement pas une fin.
Lorsque notre vie terrestre doit cesser, on laisse notre "enveloppe charnelle" et l'âme, libérée, s'ouvre à une nouvelle phase de son existence, à une renaissance dans un monde, invisible pour la plupart d'entre nous, mais bien réel, au regard des manifestations, communications, et témoignages reçus de toute part et de tous temps.
C'est pour mettre l'accent sur cette simple perte de corps physique que les spirites parlent plus volontiers de désincarnés et de désincarnation lorsqu'il s'agit de la mort.
J'ignore si vous avez la possibilité de vous rendre dans un centre spirite, mais la lecture reste toujours accessible et réconfortante, même pendant une nuit d'insomnie... Je vous conseillerai de lire particulièrement des auteurs comme Allan Kardec ou Léon Denis qui sauront répondre aux nombreuses questions que vous vous posez et vous soulager moralement pour surmonter cette grande douleur. Nous sommes de tout cœur avec vous, n'hésitez pas à nous écrire si nécessaire.
Fraternellement,
Hélène

 

Réincarnation d'Adolph Hitler - Evrard - 19/03/2011

Bonjour,
lorsqu'on se réincarne, on "paye" ou subit la conséquence du mal qu'on a fait dans une vie précédente. Hitler a fait tuer plusieurs millions de personnes,
en quoi pourrait-il se réincarner pour expier le mal qu'il a fait ?

Bonjour,
Comme tout le monde, Hitler paiera le prix de ses actes. Toutefois, Dieu est bon et charitable et saura lui proposer des épreuves pour expier ses fautes.
Néanmoins, malgrès l'immensité des crimes commis par Hitler, seul Dieu est maître des épreuves qu'il endurera. Et comme Dieu est généreux, il ne lui proposera pas une vie insurmontable qu'il risque d'écourter (par le suicide).
Au fil de ses vies futures, il devra avant tout apprendre à aider et aimer son prochain. Ainsi, le simple fait de se réincarner dans une famille en un enfant avec un léger handicap physique peut constituer déjà une épreuve difficile pour lui. Aventurez vous dans le problème de l'être et de sa destinée de Léon Denis pour en savoir plus.
Fraternellement,
Sylvie

 

 

Troubles du sommeil - Fanny - 14/03/2011

Bonjour,
je me pose beaucoup de questions suite à quelques expériences vécus si je peux le dire comme ça. Il y a quelques années, j’ai perdu un membre de ma famille, suite à son départ certaines manifestation se sont produites à heures presque régulières durant une courte durée, depuis, quelques années plus tard, il m’est souvent arrivé de sentir comme une présence dans ma chambre le soir, comme si quelqu’un m’observait, je n’en avais pas peur, c’était comme des vibrations positives bien qu’une fois je l’ai ressenti plutôt en négatif.
Voilà pour faire simple je vais éviter les longues phrases : un soir dans un léger sommeil, on a soufflé sur mon visage, bien sûr tout le monde dormait et les fenêtres étaient fermées.
Une autre fois toujours au repos dans le silence, j’entends quelqu’un se présenter à moi mais voilà je l’entends de l’intérieur, j’ai d’abord ignoré puis une seconde fois j’ai accepté bien que je me suis demandé si je ne devenais pas folle. La semaine suivante, le soir toujours je vois apparaitre dans le vide dans ma chambre quelque chose de fluoresçant d’un bleu lumineux encore aujourd’hui, je me demande ce que c’était bref et pour couronner le tout, durant une petite période, j’ai fais des rêves que se sont réalisés au réveil au cours de la journée, donc voilà.
Que se passe-t-il ? Pouvez-vous m’aider.

Bonjour,
Vous avez une médiumnité qui est assez présente, et ce que vous vous vivez sont des manifestations de la présence d'Esprits que vous percevez par le biais de votre médiumnité. Ainsi vous allez ressentir la présence d'esprits qui vous assistent ou qui cherchent à vous réconforter et vous sentirez également la présence d'esprits perturbés (d'où les sensations plus négatives).
Il ne faut pas vous en inquiéter, mais je pense qu'il est important que vous compreniez comment fonctionne le monde spirituel et comment les esprits désincarnés peuvent interagir avec les incarnés de manière à ce que vous n'ayez pas peur et que vous ne soyez pas trop dérangée par ces manifestations. De plus, elles ont certainement aussi l'objectif de vous amenez à vous interroger pour vous instruire. Donc n'hésitez pas à lire et à nous demander si vous avez des questions ou des choses que vous ne comprenez pas.
Comme lecture, je vous conseille le livre des esprits et le livre des médiums d'Allan Kardec. Il y a également de bons ouvrages psychographié par un médium brésilien : Chico Xavier qui correspondent à des témoignages et renseignent bien sur comment se passe les choses de l'autre côté.
Fraternellement,
Aline

 

 

Dieu - Philippe - 03/03/2011

Bonjour,
une question me brûle les lèvres : Dieu a t-il un corps charnel ? et où se trouve t-il ?
Merci d'avance.

Bonjour,
Extrait du livre des exprits :
11. Sera-t-il un jour donné à l’homme de comprendre le mystère de la Divinité ?
" Quand son esprit ne sera plus obscurci par la matière et que, par sa perfection, il se sera rapproché de lui, alors il le verra et il le comprendra. "
Certaines interrogations sur Dieu ne nous sont pas permises d'être compris. L’infériorité des facultés de l’homme ne lui permet pas de comprendre la nature intime de Dieu. à mesure que le sens moral se développe en lui, sa pensée pénètre mieux le fond des choses, et il s’en fait une idée plus juste et plus conforme à la saine raison, quoique toujours incomplète.
Le corps charnel n'a qu'une seule utilité. il est prêté à l'âme pour revenir sur terre afin d'apprendre, évoluer et expier des fautes. Plus l'âme est évolué, et moins il est nécessaire qu'elle revienne dans des mondes matériels qui nécessitent une enveloppe charnelle. Cet enseignement des esprits supérieurs affirme donc que Dieu n'a pas de corps de charnel
Le monde, physique et moral, est gouverné par des lois, et ces lois dénotent une intelligence profonde des choses qu'elles régissent. Elles ne procèdent pas d'une cause aveugle : le chaos, le hasard ne sauraient produire l'ordre et l'harmonie. Elles n'émanent pas des hommes : des êtres passagers, limités dans le temps et l'espace, ne pourraient créer des lois permanentes et universelles. Pour les expliquer, logiquement, il faut remonter jusqu'à l'Être générateur de toutes choses. On ne saurait concevoir l'intelligence sans la personnifier dans un être, mais cet être ne vient pas s'ajouter à la chaîne des êtres. Il est le Père de tous, la source même de la vie.
La personnalité ne doit pas s'entendre ici dans le sens d'un être possédant une forme, mais plutôt comme l'ensemble des facultés constituant un tout conscient. La personnalité, dans la plus haute acception de ce mot, c'est la conscience, et c'est dans ce sens que Dieu est une personne, ou plutôt la personnalité absolue, et non pas un être ayant une forme et des limites. Dieu est infini et ne peut être individualisé, c'est-à-dire séparé du monde, ni subsister à part.
Peut-on pousser plus loin que nous l'avons fait la définition de Dieu ? Définir, c'est limiter. En face de ce grand problème, l'humaine faiblesse apparaît. Dieu s'impose à notre esprit, mais il échappe à toute analyse. L'Être qui remplit le temps et l'espace ne sera jamais mesuré par des êtres que le temps et l'espace limitent. Vouloir définir Dieu, ce serait le circonscrire et presque le nier.
Fraternellement,
Virginie

 

Une demande de confirmation - Eric - 03/02/2011

 

Bonjour,
depuis longtemps, je vois autour des personnes, des végétaux et des objets une lumière blanchâtre transparente, j'ignore ce que c'est, j'ai pratiqué le oui-ja et la table tournante, je suis en train de commencer l'écriture automatique depuis une semaine, bon, le stylo ne bouge pas mais je sens une sensation dans la main comme si elle était entourée de coton mais cela ne serait tardé.
J'avais dit à mes grands-parents avant leur décès ( mon grand père depuis le 16 septembre 2005 et ma grand mère depuis le 22 mars 2010) qu'une vie existe l'autre côté, que le mode astral et le double du monde physique, sans construction, mais depuis ce laps de temps je n'ai pas de nouvelles, chez moi, j'entends craquer le bois même dans mon salon comme si quelqu'un s'asseyait, maintenant je ne cherche pas à savoir si je suis un médium ou pas, je cherche à communiquer avec mon guide et mes grands parents comment je pourrais savoir que c'est eux ?
Merci.

Bonjour Eric,
Il y a en chez les êtres vivants trois choses ; 1° l'âme ou Esprit, principe intelligent ; 2° le corps physique, enveloppe matérielle, dont il est temporairement revêtu pour se réincarner sur terre ; 3° le périsprit, enveloppe fluidique, semi-matérielle, servant de lien entre l'âme et le corps.
Les Esprits ne sont pas des êtres immatériels. Ils sont composés d’une âme et d’un corps semi-matériel, appelé périsprit. La matière qui compose ce corps est si subtile pour nous qu’il nous semble difficile de l’appréhender comme de la matière. C’est au moyen de ce corps que les Esprits peuvent se manifester dans le monde matériel
Selon le vocabulaire choisi, le périsprit est aussi appelé, «corps astral» ou «corps fluidique» pour le différencier du corps matériel. C’est ce que la bible appelle aussi le corps spirituel. Il n’est généralement pas visible à l'œil corporel. Cependant, des personnes plus sensibles que d’autres perçoivent très bien ce rayonnement fluidique.
Le périsprit se situe a l'intérieur du corps, il relie l'âme au corps physique. Lors de la mort, ce corps astral se détache du corps physique et permet a l'esprit de quitter sa prison de chair.
La lumière blanche que vous percevez autour des êtres humains, des animaux et des végétaux est une partie de leur corps astral composé de fluides qui dépassent du corps physique. Ce rayonnement qui entoure les corps terrestres est désigné dans notre langage scientifique sous le terme d’aura. L’aura fluidique entoure le corps physique, comme un halo, l’aura possède exactement la forme du corps physique autour duquel elle rayonne.
Tout ce qui est vivant possède cette aura fluidique, car ils ont une âme, donc un corps astral. Pour les objets c'est différent, le contact d’un être vivant avec n’importe quel objet, laisse sur cet objet comme une empreinte fluidique diffusée par cet être.
Je vous déconseille fortement de pratiquer la médiumnité seul et je vous conseillerai d’arrêter l’écriture et le oui-ja dès maintenant, car une pratique non contrôler peut vous conduire à l’obsession et des esprits mal intentionnés pourraient perturbés votre vie quotidienne et les désagréments que cela implique. Cette communication pourrait très bien être le fruit d’esprits inférieurs. Dès que vous ressentez un besoin impérieux d’écrire, priez, demandez l’aide de votre Guide. Vous avez de la médiumnité mais nous sommes tous médiums mais à des degrés différents, pour certaines personnes la médiumnité restera «en sommeil» dans cette vie malgré toute la volonté du monde mais pourra se réveillée dans la prochaine incarnation bien que les prémices de celle-ci puissent apparaître dans la présente incarnation.
Peut-être existe-il un centre spirite près de chez vous, qui pourrait vous initier sans danger à la médiumnité ? Je reste à votre écoute,
Fraternellement,
Virginie

 

Remerciements - Romain - 26/01/2011

 

Bonjour,
je souhaite vous adresser ce message pour vous remercier. Pour vous remercier, avec la plus profonde sincérité, pour tout le travail que vous faîtes, pour la mise en ligne des ouvrages traitant du spiritisme (prouvant la gratuité de l'enseignement spirite, confirmant par là ses valeurs et sa grande accessibilité), je vous remercie aussi d'être les précurseurs en ce siècle du spiritisme, car j'imagine très bien à quel point cela n'est pas facile. Votre désintéressement et votre dévouement, transparaissent à travers les réponses que vous donnez sur l'Agora, et elles sont pour moi un exemple et une cause de réjouissance car je vois à quel point les enseignements spirites portent leurs fruits.
Et que bien loin de prêcher et de moraliser, vous montrez l'exemple. Vous êtes une source d'inspiration. Lorsque j'ai découvert les ouvrages d'Allan Kardec, j'ai été profondément ébranlé, parce que pour la première fois de ma vie, j'ai su que je me trouvais en face de la vérité, tout était en parfaite conformité avec les paroles du Christ. Une conformité parfaite que je n'avais pas retrouvé (sur bien des points) dans la religion dans laquelle on m'avait élevé, le catholicisme.
Cela s'est véritablement imposé à moi, lorsque j'ai lu les œuvres d'Allan Kardec. J'ai été choqué par la clarté, par la justesse, la force et la vraisemblance de ces paroles et les réponses des esprits sont remarquables par leur sagesse, leur amour, leur cohérence, et leurs vérités. Je passe du temps, chaque jour à m'instruire sur tous les ouvrages spirites que vous avez mis en ligne, et l'un d'eux a particulièrement attiré mon attention par sa relecture de la Bible. C'est ici l'ouvrage de Johannes Greber, "La communication avec le monde spirituel" que j'évoque.
La Bible a prit pour moi tout son sens, loin des interprétations catholiques que l'on m'avait apprit qui m'apparaissaient contradictoires, voir même incohérentes, s'éloignant quelques fois du message apporté par le Christ. Donc merci encore pour la mise en ligne de tous ces ouvrages.
J'insisterais à nouveau, peut-être une fois de trop sur le fait que le spiritisme m'a totalement éclairé (je vais passer pour un illuminé mais tant pis !).Le spiritisme n'a pas fait que m'éclairer, il change profondément mon comportement, je me sens depuis aidé car je me tourne vers les esprits qui m'entourent et bien souvent, je ressens comme un bien-être inexplicable ou presque, puisque je sais à présent que ce sont eux qui m'encouragent dans cette voie.
Il ne se passe pas une journée sans que je ressente leurs présences, et qu'ils m'adressent des signes patents, pas une journée où je ne perçois leurs interventions pour m'encourager à suivre les paroles du Christ. Parfois et comme tout le monde j'imagine, le doute s'insinue et mon éducation, la société, mes mauvais penchants tentent de remettre en cause cela, je me tourne par la prière vers les Esprits qui m'entourent et à chaque fois, je reçois une aide. Voilà, en vous adressant ce message qui n'a aucune prétention, je souhaitais vous dire à quel point, vous faites du bien à beaucoup de gens, et que pour moi les enseignements que vous relayés me changent jour après jour en bien, et de là il m'était difficile de ne pas vous remercier. Je suis jeune, j'ai 19 ans, j'ai donc l'impression que de là tout n'est pas perdu, malgré la société, malgré les préjugés, malgré les détracteurs.
Car si moi j'ai pu être ébranlé par ces ouvrages alors d'autres jeunes peuvent l'être (et le sont certainement, mais je n'ai pas le plaisir d'en connaître), si seulement ils prenaient le temps de les lire en se débarrassant des préjugés, le spiritisme ferait comme il me fait : des merveilles.
Donc je suis de tout cœur avec vous et je vous soutiens profondément.
Je compte rejoindre d'ailleurs un centre spirite pour participer activement à sa cause, car je vois à quel point il est important de diffuser et d'apprendre la philosophie spirite. Merci pour tout ce que vous faites.

Bonjour Romain,
Vous nous dites avoir trouvé un grand réconfort dans le spiritisme. Nous ne pouvons que vous encourager à poursuivre dans cette voie en essayant, effectivement, de vous rapprocher d'un centre spirite. Nous ne savons pas où vous habitez mais vous avez dû voir, sur notre site, les coordonnées des différents groupes spirites existants. N'hésitez pas à nous demander conseil... Mais sachez que, même si le trajet peut vous paraître un peu long, vous verrez rapidement qu'il vaut la peine d'être parcouru de temps en temps car vous en ressortirez, normalement, apaisé, ressourcé, instruit et enrichi des échanges partagés avec ceux qui vivent des préoccupations proches des vôtres... L'ouvrage de Johannes Greber est particulièrement intéressant et il apporte des informations complémentaires au message du Christ souvent transformé.
Malgré vos 19 ans, votre plume laisse transparaître une belle maturité, très prometteuse pour la suite... Il n'est pas si fréquent d'avoir trouvé une doctrine morale aussi jeune, aussi j'espère sincèrement que vous aurez toujours à cœur de cheminer sur cette voie sans vous laisser influencer par de bas Esprits. Pour vous y aider, vous pouvez méditer sur ces paroles de Léon Denis : "L'oeuvre à réaliser par chacun de nous se résume en trois mots : savoir, croire, vouloir. C'est à dire, savoir que nous avons en nous des ressources incalculables, croire à l'efficacité de notre action sur les deux mondes de la matière et de l'Esprit, vouloir le bien en dirigeant nos pensées vers ce qui est beau et grand, en confirmant nos actions aux lois éternelles du travail, de la justice et de l'amour." Avec tous nos remerciements pour vos gentilles paroles et tout notre encouragement à poursuivre votre si belle route...
Fraternellement
Hélène

 

Mon fils voit des Esprits - Estelle - 24/01/2011

 

Bonjour,
mon fils et ma fille m'ont raconté qu'ils voyaient des choses dans la maison ainsi qu'ils entendaient des bruits. Pour mon fils, on lui parle aussi bien le jour que la nuit, c'est un monsieur datant de la guerre de 1944 et ma fille à la sensation qu'on la suit ; moi même, leur maman, j'ai vécu des choses étranges que je n'ai jamais parlé à personne mis à part mes enfants à la suite de ce quoi, ils m'ont raconté ces faits.
Ils ont eu beaucoup de mal à me le dire mais je leur fait confiance puisqu'il m'est arrivée la même chose. J'aimerai avoir de l'aide car ils ont peur, je les rassure.
Est-ce que vous pensez qu'il y a des Esprits dans ma maison, merci de me répondre, je suis impatiente de votre réponse aidez-moi.

Bonjour,
Le monde invisible nous entoure, les Esprits désincarnés sont partout que se soit dans nos maison, au travail, dans la rue... la plupart des personnes ne les ressentent pas, mais certains individus les ressentent et parfois même peuvent les voir et les entendre, c'est le cas des médiums.
Dans le cas de votre fils, il peux s'agir d'une faculté médiumnique, si vous le souhaitez, je peux lors de nos séances du mercredi soir, demander à ce qu'un médium rentre en contact avec cet esprit, afin de connaitre les intentions qui le pousse à se manifester à votre fils.
Chaque personne a un guide, appelé aussi "ange gardien", il veille sur nous. Des que vos enfants ont peur et voient ou ressentent cet esprit, ils doivent prier leurs guides, leurs demander de venir, de se rapprocher d'eux, ils se sentiront alors protéger. Un guide est un esprit élevé, supérieur, et remplit d'amour, il viendra dès les premiers appels, apporté secours et apaisement à vos enfants
Vous devez aussi rassurez vos enfants en leurs expliquant que les esprits sont des gens comme vous et moi, mais dépourvus de corps charnels et qu'ils ne peuvent pas leur faire de mal. Si vous souhaitez qu'une fiche d'aide soit faite pour votre fils, je vous remercie de m'indiquer son prénom et son age.
Pour avoir davantage d'informations, je vous remercie de m'indiquer si votre fils le voit ou l'entend (ou les 2) et comment avez vous les informations sur la nature de l'Esprit (monsieur datant de la guerre de 1944.)
Je reste à votre écoute.
Fraternellement,
Virginie

 

Communications - Severine - 17/01/2011

 

Bonjour,
depuis quelques mois maitenant j'ai découvert que je pouvais communiquer par l'écriture et je peux aussi parfois entendre. J'ai travaillé ma peur de tous ces évènements inconnus et maintenant je sais que je dois faire quelque chose de ce "don".
Je ne sais pas comment faire, pourquoi et aussi je ne veux plus communiquer par écrit car je sens tres souvent que ce ne sont pas des messages "normaux". ils sont souvent bizarres et incohérents.
Comment faire ? Pouvez vous m'aider àaider les autres et comprendre ce que je dois faire ?

Bonjour,
Vous avez la capacité d'entrée en communication avec les Esprits qu'on nomme médiumnité. C'est une faculté que vous avez en vous comme beaucoup de gens médiums ou non et qui vous permet de ressentir le monde des Esprits qui nous entoure.
Malheureusement, il n'est pas aussi de simple de maitriser cette capacité. Pour éviter de la subir, il est souhaitable que vous vous instruisier davantage sur le monde des Esprits pour mieux le comprendre et ainsi mieux l'appréhender. Ainsi, avant de vouloir aider les autres, il est préférable que vous maîtrisiez bien votre médiumnité.
Je vous conseille de vous pencher sur les lectures d'Allan Kardec : "le livre des esprits", puis"le livre des médiums" et de rejoindre en centre spirite si vous en trouvez un proche de chez vous.
Fraternellement,
Marie Laure

 

Assassinat - Bolivarine - 10/01/2011

Bonjour,
je voudrais savoir ce qu'il arrive dans l'au-delà aux personnes qui ont été assassinées et ce que nous pouvons faire ici-bas pour leur venir en aide ? J'ajoute que je ne suis pas médium.
Merci pour votre réponse.

Bonjour,
Lors de la séparation de l'âme et de l'Esprit, les sensations qui précèdent et suivent la mort sont infiniment variées et dépendent surtout du caractère, des mérites, de la hauteur morale de l'Esprit qui quitte la terre. La séparation est presque toujours lente, et le dégagement de l'âme s'opère graduellement. Il commence parfois longtemps avant la mort et n'est complet que lorsque les derniers liens fluidiques qui unissent le corps au périsprit (enveloppe fluidique servant de lien entre le corps et l'Esprit, appelé aussi «corps astral») sont rompus. Dans tous les cas, cependant, la séparation de l'âme et du corps est suivie d'un temps de trouble, En général, le dégagement de l'âme est moins pénible à la suite d'une longue maladie, celle-ci ayant pour effet de dénouer petit à petit les liens charnels. Les morts soudaines, violentes, produisent sur l'âme un trouble plus prolongé.
Ainsi lors d'un assassinat, le trouble sera plus long, le désincarné, qui n'a pas vu arriver sa dernière heure, n'a pas pu se préparer, il lui faudra prendre conscience de son état qu'une fois passé dans l'autre monde. La séparation peut alors prendre des années, le désincarné croit vivre encore, soumis aux mêmes habitudes, parfois aux mêmes sensations physiques que durant la vie. Le temps passe sans qu'il n'en prenne conscience. Mais la période de trouble variera de quelques jours à plusieurs années selon son avancement spirituel.
Etait-il matérialiste ? Plus la personne était attachée à ses biens matériels et aux plaisirs physiques, plus elle mettra de temps à se dégager, car les fluides terrestres l'imprégneront encore, elle ne voudra pas délaisser cette vie, pensant que le plus important reste sur terre, et que rien ne subsiste dans l'au-delà. Croyait-il a une vie après la mort ? Si la personne n'est pas croyante et ne s'est pas préoccupée de se poser les questions de ce qu'il pouvait se passer après la mort , alors son cheminement spirituel commencera qu'au moment de sa mort, il lui faudra se poser les questions une fois passer dans le monde invisible pour comprendre ce qu'il lui arrive et où il se trouve, ce qui retardera sa prise de conscience.
Que vous soyez médium ou non, le meilleure moyen de venir en aide à un désincarné est la prière. Vos prières ne resteront pas vaines, elles aideront le désincarné à prendre conscience de son état. Vos prières ne doivent pas être imprégnées par la douleur qu'est celle de perdre un être cher. Les larmes de tristesse et de désolation, sont comme des amants, qui ralentiront le passage de l'être aimé dans l'autre monde, votre désespoir le retiendra sur terre. Vos prières doivent être un message d'espoir, priez pour que son âme et son cœur s'ouvre au nouveau monde qui lui est offert, demandez à ce que son guide et d'autres esprits supérieurs lui viennent en aide.
Ayez toujours une bonne pensée pour lui, le poussant à pardonner, car il est probable qu' il souhaite rester pour se venger. mais sa haine ne fera qu'alimenter sa propre douleur, il se trouvera prisonnier des fluides terrestres, et ne s'élèvera jamais. Aucun crime ne reste impuni aux yeux de Dieu, il doit laisser la justice divine s'exercer et ne pas faire justice lui-même. Ce qui compte n'est pas ce que va devenir l'assassin, seul compte son propre avancement, son bonheur, Car plus vite il sortira de cette haine aveuglante, et de ce trouble prolongé et plus vite il retrouvera ses amis d'autrefois, et sa famille venu l'accueillir dans ce nouveau monde, il pourra ainsi les voir, les reconnaître et partir avec eux vers des destinées meilleures.
Je reste à votre écoute. Vous pouvez prendre aussi comme exemple le film de Peter Jackson, Lovely bones où vous avez l'exemple d'une jeune fille assassinée et qui met des années à accepter la situation.
Fraternellement,
Virginie

 

 

Effet d'un organe greffé, le coeur sur le receveur - Pierre - 07/01/2011

Mon fils m'indique qu'une émission diffusée dans la semaine du 3 janvier sur le Canal Historia rapportait que des personnes ayant reçu un nouveau coeur (greffe de coeur provenant d'une personne décédée) avait adopté par la suite des goûts ou des comportements qu'elles n'avaient pas auparavant et qui provenaient vraisemblablement des donneurs.
L'émission donne comme exemple une personne très sédentaire qui travaillait dans un restaurant et qui après avoir reçu le coeur d'un joueur professionnel, s'est mise à faire du sport, à prendre soin de son physique et à aller régulièrement au gym. Une femme qui ne buvait pas et qui évitait les fast food, après avoir reçu le coeur d'un jeune homme, s'est mise à développer un goût pour la bière et les ailes épicées.
Dans cette émission, les médecins tentaient d'expliquer la chose en émettant l'hypothèse que l'organe avait conservé une certaine mémoire de sa vie antérieure...
Pourrait-on croire que le périsprit et par le fait même l'esprit désincarné puissent demeurer attachés à l'organe greffé tant qu'il est maintenu en vie ou vivant dans le corps d'un autre ?
L'esprit désincarné établit-il un lien d'influence, de cohabitation avec l'esprit de la personne qui a reçu le greffon ?
Toute cette question concernant les dons d'organe ou les organes greffés ne se posait pas au temps d'Allan Kardec (pour qui j'ai beaucoup de respect d'ailleurs). Nos communications récentes apportent-elles des explications sur cette question.
Cette question est-elle d'un quelconque intérêt ? Un sincère Merci !

Bonjour Pierre,
Votre question est d'un grand intérêt et nous vous remercions de l'avoir posée.
Elle a le mérite de nous aider à réfléchir, au moins sur le plan des greffes, à l'adéquation entre spiritisme et vie moderne.
Selon le Livre des Esprits d'Allan Kardec, nous apprenons que l'âme se dégage graduellement du corps ; les liens qui unissent l'Esprit au corps se dénouent mais ne se brisent pas. Le dégagement du périsprit ne s'opère donc que graduellement et durant un temps très variable qui peut aller de quelques heures à plusieurs mois selon l'élévation morale de la personne décédée. "Il est rationnel de concevoir, en effet, que plus l'Esprit s'est identifié avec la matière, plus il a de peine à s'en séparer." (réponse à la question 155).
Le périsprit peut commencer le travail de dégagement avant même le décès, comme écrit en réponse à la question 156 :"Dans l'agonie, l'âme a déjà quelquefois quitté le corps : il n'y a plus que la vie organique. (...) Le corps est une machine que le cœur fait mouvoir ; il existe tant que le cœur fait circuler le sang dans les veines, et n'a pas besoin de l'âme pour cela."
Il me semble que, pour être greffé, le cœur doit être sain et viable, ce qui signifie qu'il doit plutôt provenir d'une personne décédée par accident et dont on maintient artificiellement la "pompe" en marche. Son périsprit est donc en plein effort de dégagement au moment où l'organe doit être prélevé.
Devons-nous en conclure que l'Esprit va avoir à subir la souffrance de cet acte chirurgical ? Cela ne serait pas conforme à la loi divine. En effet, donner ses organes est un acte charitable car c'est reconnaître que le corps n'est rien, qu'il va entrer en décomposition, mais qu'il peut, malgré tout, rendre la santé, améliorer la qualité de vie, voire rallonger la durée de vie d'une personne qui nous est totalement inconnue. Cet acte charitable mérite donc toute l'attention de nos guides qui vont aider au dégagement du périsprit pour que l'opération se passe sans douleur.
Une fois dégagé, l'Esprit peut-il continuer à s'identifier avec un morceau de son corps vivantle s’est retournée pour me regarder, je me suis précipitée pour anticiper, mais il était trop tard elle était déjà par terre, elle avait glissée sur une plaque de glace qui était sur le chemin et l'Esprit peut-il continuer à s'identifier avec un morceau de son corps vivant dans un autre ? Selon son avancement, son lien à la matière, cela reste possible mais ne concerne qu'une infime minorité des dons. La plupart du temps, le désir d'évoluer, qui est dans notre nature, nous pousse à sortir de l'enfer terrestre.
D'autre part, dans les rares cas où l'Esprit reste attaché à son organe, il n'aura toujours, sur le malade qui a reçu le don, qu'un pouvoir plus que limité, l'influence des Esprits se heurtant systématiquement à notre libre arbitre. Comme dans votre vie terrestre, un ami, même très proche, même très insistant, ne réussira pas à vous faire faire quelque chose qui n'est pas dans votre nature, ni conforme à vos valeurs.
Je n'ai pas vu l'émission dont vous a parlé votre fils, mais j'aurai tendance à penser qu'après une greffe de cœur (c'est le cas des 2 exemples que vous nous citez), nos valeurs, nos priorités peuvent se trouver grandement modifiées. Rien d'étonnant à ce que, réalisant la chance d'un sursis, on se tourne vers une hygiène de vie plus rigoureuse ou, inversement, que l'on s'accorde des plaisirs que l'on ne s'autorisait pas auparavant.
D'autre part, les personnes greffées ont-elles su qui étaient leurs donneurs ? Si le documentaire fait état de leur changement c'est qu'il y a eu information sur les donneurs et cela a pu aussi impressionner et donc favoriser des changements, sans que rien de "paranormal" n'intervienne. Il me semblait que les dons se devaient de rester anonymes, justement pour éviter des influences quelconques. N'oublions pas que, dans tout documentaire, les histoires racontées peuvent être vraies mais elles sont souvent exagérées de façon à impressionner le téléspectateur, surtout celui avide de surnaturel.
Continuez donc à garder un œil critique, à vous poser des questions, particulièrement dans ce domaine.
Et, si vous avez à vivre la situation de donneur ou receveur d'organe, n'oubliez pas que la prière, jointe au désintéressement et à la charité, vous aidera toujours à vivre sereinement les événements.
fraternellement,
Hélène

 

 

Spiritisme et vie antérieure - Sophie - 05/12/2010

 

Bonjour,
je n'ai jamais été totalement fermé à tout ce qui se rattache au spiritisme, mais j'y ai longtemps cru sans vraiment y croire. Jusqu'à il y a deux ans, où j'ai participé à une séance de spiritisme vraiment boulversante avec le père d'une amie.
Cela a complètement transformait ma vision des choses et cet homme m'a énormément aidé à me documenter. J'en ai alors parlé à ma famille et m'a mère m'a avoué qu'elle avait déjà été sujette à plusieurs "visions" dans notre ancienne maison (la soeur de mon père y décédée enfant et elle est persuadé de l'avoir "vue" à plusieurs reprises).
J'ai ensuite parlé de cette expérience à ma grand mère et elle m'a avoué qu'elle faisait du reiki à un stade avancé. Notre relation est alors devenue beaucoup plus fusionnelle et elle m'a appris énormément de choses.
Puis au fil des discussions nous en sommes arrivées à parler de vies antérieures. Elle m'a dit qu'elle avait réussi a entrevoir deux de ses vies antérieures grâce à ses signes reiki. Les résultats obtenus dont elle m'a parlé expliquent totalement certains dons et problèmes de vie actuelle. L'envie m'est alors venu de connaitre mes vies antérieures, mais je ne pratique pas le reiki et je n'ai pas envie de m'initier.
Comment pourrais-je donc prendre connaissance de mes vies antérieures ? On m'a parlé d'hypnose mais est-ce une bonne méthode ? Et est-ce une bonne idee de vouloir connaitre ses vies antérieures ?

Bonjour,
Nous sommes ce que nous avons vécu. Ce que nous avons vécu dans cette vie, mais par dessus tout, ce que nous avons déjà vécu dans d'autres vies antérieures.
Comprendre qui nous étions et ce que nous avons fait nous a donc été partiellement voilé pour construire cette vie nouvelle.
Dieu, dans son infini miséricorde a bien voulu nous masquer nos erreurs et nos peines, et nous offrir la possibilité d'accomplir le bien. Car c'est le seul moyen de réparer, de compléter ce à quoi nous avons participé. Se comprendre, se connaître, oui, cela est utile pour appréhender la vie et garder à l'esprit que nous sommes ici sur une terre de progrès nécessaires.
Toutes les réponses ne se trouvent pas dans ce que nous avons déjà vécu, ou dans ce que nous avons été, elles s'acquièrent surtout par la pratique de la bonté, de la charité, et d'une démarche spirituelle positive.
Dans ce mouvement, notre guide nous aide inlassablement à atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés dans cette courte existence terreste, tout en nous laissant le libre choix de nos actes. Il nous révèle, à mesure de notre compréhension, les éléments qui peuvent participer à notre évolution.
Fraternellement,
Céline

 

Questionnements - Nathan - 30/11/2010

Bonjour,
je voulais tout d'abord vous poser plusieurs questions sur plusieurs expériences que j'ai eues. Depuis l'enfance, je vois un être fait de fumée sombre, quand j'étais enfant ses yeux étaient rouge sombre en veillissant ses yeux tirent plus vers le bleu et la fumée est plus claire. J'apercois cet être dans mes rêves ou dans la réalité souvent lorsque je suis déprimé, énervé etc.
Quand pensez-vous ?
Une derniere question. Lorsque j'ai des sauts d'humeur, des bruits dans les murs de mon appartement se font entendre des objets bougent sans raison. Est-qu'une personne essaye de communiquer avec moi ? Si oui, quel est la marche à suivre ? Je me sens de plus en plus vidé de mon énergie sans savoir si tout cela n'est que psychologique ou si tout cela est lié.
Une personne de mon entourage pense que j'ai des dons de médium mais quelles sont les marches à suivre, je suis assez réticent au fait de comuniquer avec ces entités.
J'ai assez peur de tout ceci.

Bonjour,
Oui, tout ce dont vous parlez indiquent effectivement que vous avez de la médiumnité. Il ne faut pas en avoir peur, mais il est effectivement important de vous instruire pour comprendre comment les communications se produisent, ce qui se passe dans le monde spirituel et les liens entre le monde spirituel et notre monde. La compréhension de ces phénomènes vous permettra de mieux maîtriser ce qui peut vous arriver et surtout de ne pas avoir peur. Je vous conseille donc la lecture de deux ouvrages : le livre des Esprits et le livre des médiums d'Allan Kardec. Dans tous les cas, je vous conseille également de bien prier, régulièrement avec votre cœur, afin de demander à votre guide de vous aider et de demander à ce que les Esprits qui vous perturbent soient aidés afin de poursuivre leur cheminement.
En ce qui concerne vos deux questions sur vos expériences, pour la première, je pense qu'il s'agit d'un Esprit familier qui se manifeste à vous. Vous dites que son regard a changé avec le temps, on peut supposer qu'il a évolué et qu'en ayant un détachement du monde matériel, son regard s'est fait plus clair. Pour la deuxième question où des coups se font entendre, je pense qu'il s'agit simplement de votre conscience qui agit sur les objets quand vous êtes énervé puisque vous parlez de sauts d'humeur ; il s'agit ici d'une action animique.
Fraternellement,
Cendrine

 

 

Victime d'Esprits méchants - Nassera - 24/11/2010

Bonjour,
ma fille Sarah a 2 ans. Depuis l'âge de 6 mois, elle voit des Esprits ; elle tendait les bras vers le plafond, gazouillait en regardant en l'air... très vite, je me suis rendue compte qu'elle communiquait avec un Esprit.
Dès qu'elle a commencé à parler, elle me la décrit en disant la dame est gentille, le monsieur est gentil... En septembre, on a emmenagé dans une nouvelle maison et depuis peu nous vivons un véritable enfer. Ma fille voit des gens méchants, qui l'empêchent de dormir, elle nous dit que la femme la tape, les enfants aussi, le monsieur aussi... Elle regarde toujours les plafonds de chaque pièce et à priori les Esprits la suivent. J'ai demandé de l'aide à Dieu, aux anges gardiens, aux guides...
Mais ça empire chaque jour. J'ai peur pour ma fille, mon compagnon aussi. Nous allons déménager mais dans 2 mois. Faut-il en attendant dormir ailleurs ou ça ne servira à rien ? Un curé exorciste doit venir à la maison et nous allons voir un chaman la semaine prochaine. QUE FAIRE, aidez-nous je vous en supplie.
Nous avons tous un don dans la famille du côté de ma mère. Je sens les présences mais je ne les vois pas. Je sais tirer les cartes et je devine souvent les évènements...
Mais ça s'arrête là, je ne l'ai jamais développé car je ne le désirais pas. A priori ma fille est médium.
Faut-il la faire baptiser car je suis de confession musulmane et mon compagnon catholique.

Bonjour,
Tout d'abord, il faut comprendre qu'il n'est pas rare que les enfants soient en contact avec le monde des Esprits. En effet, pendant l'enfance, les liens qui nous relient à notre corps sont encore en train de se former et de se renforcer tranquillement jusqu'à l'adolescence. Le fait que les liens ne soient pas encore bien finalisés font que l'enfant ressent bien les Esprits, peuvent les voir, les entendre etc. Il est aussi possible que votre fille ait également une médiumnité relativement développée.
Le déménagement ne servira à rien si ces Esprits sont attachés à votre enfant. Nous ne pensons pas non plus qu'un exorcisme ou qu'une autre cérémonie religieuse chassent les Esprits.
La seule différence entre les Esprits et nous c'est qu'ils n'ont plus de corps, mais ils gardent leur libre arbitre. Ces Esprits sont soient liés à votre fille de par les vies antérieures, soient attirés près d'elle car elle est médium.
Dans les deux cas, si ces Esprits sont perturbés, il convient avant tout de les éduquer, de les aider à comprendre qu'ils doivent poursuivre leur chemin.
Pour que ça aille mieux, il faut que vous et votre conjoint compreniez comment fonctionne le monde des Esprits pour mieux gérer les rapprochements qui se produisent près de vous ou de votre fille.
Ensuite il faut expliquer à votre fille que ce n'est pas grave, la rassurer. Il faut qu'elle comprenne avec des explications simples qu'elle ne doit pas en avoir peur, que si les personnes qui viennent la voir sont méchantes ou ne vont pas bien, il faut qu'elle demande de l'aide pour elle et pour ces Esprits. Le moyen le plus simple serait que tous les trois ensemble vous priez tous les soirs afin d'aider ces Esprits à retrouver des proches et à être aidés, afin que la situation se calme.
En lecture, je vous conseille le livre des Esprits d'Allan Kardec, cela vous permettra de mieux comprendre. Sinon, cherchez à vous rapprocher d'un centre spirite afin d'avoir les conseils de médiums avisés et habitués à ce genre de situation
Fraternellement,
Marie

 

 

Faits étranges via la TV - Pascale - 17/11/2010

Bonjour,
pourriez-vous m'aider s'il vous plait ? En regardant la télévision hier soir le 14 novembre, un film parlait de foi. J' ai été étonnée et surprise, j'ai pris peur de voir qu'un homme en costume, mettait la caméra droite comme s'il voulait faire un discours ou me dire quelque chose.
La télévision se brouillait anormalement, les images sautaient.Une seconde foit un homme différent est venu. Juste avant ses faits, j'ai senti comme une présence, à deux reprises dans la maison.
J'ai compris trop tard, qu'on voulait me parler. Après cette aventure, j'ai sentie comme une grande paix, et la certitude de mon monde parallèle.
Est-ce possible que que les Esprits rentrent en contact avec moi via la TV ? Les visages de ces personnes étaient sereins..
Merci de m'aider. Bonne journée.

Bonjour Pascale,
Les Esprits peuvent se communiquer par le biais des moyens technologiques comme le téléphone, la télévision, etc.
Ils peuvent utiliser ce canal comme dans les cas de transcommunication.
Mais dans la quasi-totalité des cas, ces manifestations sont réalisables uniquement grâce aux fluides des personnes incarnées qui sont présentes, car pour pouvoir agir sur la matière, les esprits ont besoin d' un peu de matière, que de part leur nature ils ne gardent que substanciellement.
Ces manifestations peuvent être ponctuelles, montrant l'envie d'un ou plusieurs esprits inconnus de se communiquer à vous.
Je vous conseille dans vos prières d'adresser une pensée pour eux, et de demander à votre guide d'être proche de vous, de vous aider à comprendre au mieux s'il y a un message qui vous est adressé.
Votre guide est le référent de votre bien-être, il sera toujours auprès de vous pour vous conseiller et laisser faire ce genre de manifestations si cela est nécessaire à votre compréhension de l'au delà.
Fraternelles pensées,
Céline

 

 

Rêves et communications - Fabiane - 12/11/2010

 

Bonjour,
je vous écris car tous les soirs avant de m'endormir, je vois dans ma tête des visages qui apparaissent de personnes que je ne connais pas et à chaque fois différentes. Parfois elles me parlent et ça depuis que je suis enfant, je sens parfois leur toucher et même leurs souffles sur mon visage ; parfois je les vois dans des pays différents, comme si c'était un autre monde car ils vont et viennent à leur guise, se parlent entre eux. Leurs visages sont très nets, ces personne sont d'âges et de sexe différents, et au fil du temps, je me suis habituée, je n'y prêtais pas trop d'attention et m'endormais au son de leur voix jusque là car je trouvai ça normal, jusqu'au jour où je me suis mise à raconter mes rêves et à parler de ces personnes que je voyais chaque soir avant de m'endormir. Les gens avec qui j'étais, ont trouvé ça très étonnant et m'ont dit que ce n'était pas normal !
Alors je voudrais trouver une explication peut-être pouvez-vous m'aider ?
Est-ce que sont des Esprits ?
Il y a aussi une autre chose qui me dérange car tous les jours, je me rappelle très distinctement de plusieurs rêves que je fais, pendant la nuit, les lieux, les visagse et les personnes rencontrées, les odeurs, les bruits, les couleurs, les conversations que j'ai pu avoir, les actions qui ont été faites, les sensations, les émotions...
Il m'arrive très souvent de voler dans mes rêves et d'avoir la sentation de retomber dans mon propre corps, parfois très doucement et tranquillement, et parfois très brutalement avec une sensation de peur et le coeur qui bat à cent à l'heure, parfois je me réveille avec le corps tout endolori comme si j'avais couru un cent mètre ! Mais le plus étrange, c'est que bien souvent certains rêves se réalisent ?
Je trouve cela très étrange et j'aimerais pouvoir en discuter avec des personnes qui pouraient m'éclairer sur le sujet, car avec ma famille, je n'ose pas car j ai peur de me sentir ridicule, prise pour une illuminée.
Je vous remercie d’avance si vous pouvez m’aider car ce que je vous écris n’est qu’une petite partie de ce que je peux voir et j’aimerais aussi avoir des explications sur les formes bizarres que je vois et qui se forment parfois autour de certaines personnes dans la rue ou ailleurs comme si elles dégageaient une lumière ou fumée, lumineuse autour de leur corps, parfois blanche parfois, grise, noir, bleu, rose, rouge de couleurs différentes pour chaque individu ? Je me suis toujours demandée si c était réel ou le fruit de mon imagination car quand je demandais à mes amies si elles voient ces choses autour d’elles ou d’autres, elles me répondent que non !
Il m’arrive aussi de rêver éveillée, par exemple, de discuter avec une personne et de voir défiler des images la concernant, ce qui parfois est très gênant car je perds le fil de la discussion et je ne savais pas si c’était le fruit de mon imagination jusqu’au jour où je me promenais avec ma mère à la plage, c était l’hiver dernier, elle marchait un peu devant moi et soudain je me suis arrêtée car dans ma tête, je l’ai vu glisser et tomber, je me suis tout de suite dis mais arrête Fabiane tu es ridicule, elle ne vas pas tomber réveille toi !
Juste à ce moment où je me disais ça, ma mère a empruntée une rambarde pour descendre sur la plage et là j’ai crié "Maman, arrête ne prends pas ce chemin, tu va tomber", elle s’est retournée pour me regarder, je me suis précipitée pour anticiper, mais il était trop tard elle était déjà par terre, elle avait glissée sur une plaque de glace qui était sur le chemin et n’avait pas fondue car le chemin était à l’ombre ! Résultat elle s’est cassée la jambe !
Cette histoire n’est qu’une petite anecdote parmi beaucoup d’autres que je pourrais vous raconter dans ma vie quotidienne, tous ces phénomènes me déroutent car je n’arrive pas à trouver d’explications ! Je suis une femme qui croit en Dieu et je prie chaque soir pour les gens que j’aime et pour qu’il me protège moi et ma famille.
J’espère que vous allez pouvoir me guider, sur mes doutes et je vous remercie de votre compréhension ! Cordialement !

Bonjour, Bonjour,
Durant le sommeil, les liens qui unissent votre esprit au corps se relâchent et vous pouvez vous dégager et entrer en relation plus directe avec des Esprits. Dans un état de veille légère, cela peut se produire également. Une légère somnolence s’installe et d’un coup, comme si vous étiez devant un écran de télé, des images défilent. Avec l’habitude, les images se précisent. C’est une qualité de fluides qui permet cela et vous trouvez normal de voir des gens, de les entendre et de les sentir.
Dans un sommeil plus profond, celui que l’on peut appeler le moment des rêves, les sensations deviennent plus précises. Votre esprit a de plus grandes facultés qu'à l'état de veille, il peut alors avoir le souvenir d'existences passées et quelquefois des prévisions de l'avenir. Cette sensation de voler est le dégagement que vous faites de votre corps physique et celle de retomber dans votre corps plus ou moins brutalement constitue tout simplement le retour.
Si vous revenez dans votre corps doucement, le processus se passe en douceur, mais si pour une raison ou une autre vous revenez trop vite (suite à une peur, ou à par exemple une mauvaise rencontre ce qui donne souvent un cauchemar) alors vous revenez trop vite et votre corps n’est pas encore dégagé des fluides qui ont servi à ce travail là. C’est bien normal que vous soyez alors engourdie et que vous ne vous sentez pas bien. Il faut souvent faire des passes pour dégager ces fluides et ne plus avoir des sensations désagréables ou alors retourner dans le sommeil pour revenir plus tranquillement. En ce qui concerne les formes bizarres que vous voyez autour des gens, ce sont les couleurs de leur enveloppe périspritale, elle est différente suivant l’évolution des personnes et tout le monde ne peut la voir. C’est une forme de médiumnité que vous avez ensuite, il faut savoir s’en servir ce qui est une autre démarche, comme celle de voir ou de savoir les évènements futurs comme celui que vous nous détaillons. A part prouver que vous avez une capacité de perception de l’avenir, pour l’instant, il vous prouve qu’il existe une autre forme de vie et qu’il y a des Esprits autour de vous. Cela ne sert à rien d’autre ou à mettre de la distance avec vos proches qui ne comprennent rien à la situation.
Dans un premier temps, je vous conseille de lire le livre des Esprits d'Allan Kardec ; il y a notamment un passage sur les rêves qui vous intéressera. Dans un second temps, afin de comprendre l'ensemble de vos perceptions, je vous conseille de lire également le livre des médiums d'Allan Kardec. Je pense qu'entre ces deux livres, vous aurez déjà pas mal de réponses à vos questions. Vous trouverez également d’autres ouvrages comme ceux de Chico Xavier, vous apportant des réponses sur la vie des Esprits dans l’au-delà et de leurs actions sur notre monde.
Continuez bien à prier comme vous le faites, demander à votre guide de bien vous conseiller. Essayez de vous rapprocher d’un centre spirite, cela vous permettra d’échanger et de mettre des explications simples sur ce que vous vivez. Nous vous souhaitons une bonne continuation dans votre démarche.
Fraternellement,
Claire

 

Prière face à la mort - Pierre - 11/11/2010

 

Bonjour,
récemment, le père d'un ami allait très mal ; il a été transporté à l'hôpital, en réanimation. De ce fait, un soir, j'ai prié Dieu afin qu'il lui apporte son aide et ne lui ôte pas la vie. Le lendemain, le père de mon ami est décédé.
Par conséquent, j'aimerais savoir pourquoi le Divin n'a rien fait pour lui ? Et que certaines fois, il permet à certaines personnes pour lesquelles on a prié d'aller mieux, de ne pas trépasser. Peut-on dire que Dieu sait à l'avance quand il va rappeler une personne auprès de lui ?
Et que dans ce cas aucune prière ne pourra être à ce moment là d'un grand secours ? Quel interêt désormais de prier pour une personne dans un coma, agonisante, très malade ?
Merci pour vos reponses...
Ps : mon ami de 24 ans vient de perdre son père qui avait 55 ans après avoir perdu sa mère il y a 3 ans qui elle avait 50 ans. Le sort est dur.

Bonjour,
Votre message témoigne bien l’affection que vous aviez pour cette personne qui vient de se désincarner. Je comprends que vous soyez désarmé et que vous vous interrogiez sur les raisons qui ont poussé Dieu à rappeler à lui cet Esprit. Ce qu’il faut comprendre c’est que notre présence sur Terre n’est qu’un passage. Le but de notre existence d’Esprit est d’évoluer en nous incarnant dans un corps matériel.
La prière aide quelque soit les épreuves de la vie soit à soulager le malade dans sa souffrance, soit à soulager l’Esprit qui se verra quitter son corps. La prière est utile à tous les moments de la vie et aide, tous peuvent en bénéficier.
Continuez à prier pour cet ami pour qu’il abandonne rapidement son corps et jouisse intégralement de toutes ses facultés d’Esprit. Je vous conseille de lire le livre Après la Mort de Léon Denis si vous voulez en savoir plus.
Fraternellement,
Josette

 

Flash - Jean-Marc - 10/11/2010

 

Bonjour,
je dois vous parler de ce temps passé au Japon où le matin, je descendais une petite route tôt pour aller vers le centre de Nara, l'ex-capitale impériale du Japon, à ce moment, j'ai tourné le dos et j'avais devant moi un temple ancien et la ville... C'est un flash et j'étais là avant, je connaissais tout.. Une seconde dans une vie antérieure ?
Que dois-je penser de cette expérience ?

Bonjour
Oui, cela peut être des souvenirs d'une vie antérieure qui vous reviennent. Il faut ensuite analyser vos sensations et pousser plus loin la réflexion afin de comprendre qu'il peut exister d'autres vies. Par la lecture, vous trouverez d'autres témoignages d'autres personnes qui ont vécu des expériences similaires et parfois plus poussées. Ensuite, que vous apporte la connaissance d'une vie au Japon ? Elle peut vous conforter dans votre façon d'aborder la vie, peut être par la patience par exemple ou le goût des jardins, une certaine facilité à la relaxation, etc... A vous d'étudier la culture japonaise et votre personnalité pour accepterer certaines facettes de votre personnalité.
Fraternellement,
Gaëlle

 

Vie antérieure et impression de poids - Aurélie - 03/11/2010

 

Bonjour,
lorsque nous vivons cette vie terrestre avec un poids dont nous ne pouvons définir ni l'origine, ni la raison, une sensation de passé flou et que nous portons comme une valise ?
Comment ranger cette valise pour pouvoir vivre cette vie pleinement ?

Bonjour,
C'est justement l'enjeu de chacune de nos vies, arriver à surmonter les dettes que nous avons accumulées dans nos incarnations passées et faire de notre mieux dans cette vie pour ne pas en accumuler de nouvelles.
Ce qui vous aidera le mieux, c'est la prière, demander l'aide et les conseils de votre guide, le soutien de vos Esprits familiers et faites selon vos connaissances pour chaque circonstance dans votre vie.
Parfois, il faut se résigner et arriver à être heureux des possibilités qui nous sont offertes même si cette vie nous semble lourde à assumer.
Nous ne sommes jamais seuls et même dans les périodes les plus sombres, nous sommes entourés par des Esprits aimants et notre guide. Il faut toujours vous raccrocher à cette pensée et garder la foi ; avoir confiance que vous œuvrez pour votre amélioration.
Fraternellement,
Noémie

 

Voyageur vers le pacifique - Jim - 16/10/2010

 

Bonjour,
cela m'a demandé beaucoup d'années pour rechercher et avoir la certitude de la réincarnation. Beaucoup de voyages dans ma vie...
Je suis actuellement au Canada dans l'ouest, mais je suis également allé au Japon et dans les Iles, je parle le japonais, le tahitien et je suis fasciné par le pacifique ainsi que l'Amerique du sud, je parle espagnol et mes notions de portuguais sont faciles, je vais probablement me mettre au Mandarin. Je n'ai aucun problems avec toutes ces langues bien au contraire, je me plais à etre parmi les étrangers. C'est ainsi que je vis. Actuellement je parle anglais.
Pourquoi ? Mon associé est écossais ; pour le reste de cette vie, où vais-je finir ? Hawaii ? Canada ? Japon ?
Merci pour cette étude qui est probablement intéressante.

Bonjour,
Il est évident que vous avez un goût prononcé pour les voyages et qu'il est fort à parier que cela est inscrit en vous et vous vient de projets établis dans d'autres vies. Je vous engage à lire le livre : Le problème de l'être et de la destinée de Léon Denis qui pourra vous éclairer sur vos choix et votre destinée.
Bonne continuation.
Claire