La répercutions des films et documentaires dans notre vie - Sabrina - 23/07/2014

Bonjour,
Je voulais savoir si tous les docs, les films même la musique et surtout le mensonge des medias n'est pas fait pour contrer notre avancement vers Dieu.
Je me suis rendue compte que tout ce qu'on voit sur nos écrans ne sont que violence, sexe et luxure ce qui amènent à la perdition de notre propre amour ; les films qui sortent au ciné surtout les derniers prônent la violence gratuite comme pour nous endoctriner, nous désensibiliser à cette débauche et je ne trouve pas cela normal. Très peu de films ou documentaires parlent de Dieu ; peu importe les moyens, quand on nous parle d'Esprits, c'est toujours dans le sens démoniaque. Quand on parle de Jésus, ils en retiennent que la barbarie qu'il a subie.
Y a-t-il en ce moment un changement, un vouloir de "je ne sais quoi" qui repousserait l'avancement général de la terre ?

Bonjour Sabrina,
Le cinéma, la presse, la télévision ou autres médias ne demandent qu'à plaire au plus grand nombre et se calquent donc sur les plus hauts scores de leurs prédécesseurs. Ainsi, c'est par exemple le succès de la première émission de téléréalité qui a entrainé une foison d'autres émissions du même style. De même, si personne n'achetait la presse à scandale, elle n'aurait aucune raison d'exister. C'est donc bien de notre responsabilité de choisir ce que nous voulons voir, entendre ou lire.
Ce n'est pas parce qu'un film violent sort au cinéma que vous devez absolument aller le voir. Personne ne vous y oblige, au contraire, puisque le nombre d'entrées réalisé influera sur le choix des producteurs pour les futurs films.
Nous avons chacun la responsabilité de nos choix ne serait-ce que par l'exemple que nous donnons aux autres. C'est ainsi que nous participons chacun à l'avancement général de la Terre.
Cette évolution fait partie de l'ordre naturel déterminé par les lois divines. Qu'on le veuille ou non, ceux qui avancent entrainent les autres dans leur sillage et il n'y a pas de retour en arrière possible. Les éventuels freins se trouvent largement compensés par les bonnes volontés de ceux qui poussent vers l'avant.
Soyez de cette seconde catégorie et avancez avec confiance sur la route de l'évolution,
Fraternellement,
Sylvie