Cérémonie - René - 17/04/2014

 

Bonjour,
Aujourd'hui, le 17 à 9h 30 a eu lieu la cérémonie pour le deces de ma sœur Monique qui nous a quitté le 10/04/2014. Cela s'est passé au crématorium. Une dame a pris la parole et nous a transmis un message d'espoir. Le corps était devant nous gisant. Son esprit ne l'habitait plus. On ne pouvait plus la voir ni la toucher, mais si on l'appelait, elle serait à nos côtés et quand notre tour viendra, c'est elle qui nous accueillera.
ma question est la suivante : était-ce quelqu'un du centre spirite qui nous parlait ? J'ai eu un besoin de demander à cette personne mais ce n'était ni l'endroit ni le moment mais je dois me tromper. Au plaisir de vous lire

Bonjour René,
Tout d'abord, nous vous présentons nos condoléances pour le décès de votre sœur et vous invitons à prier pour l'aider à se dégager de ses liens terrestres.
Les paroles de consolation dites au moment d'un départ font, la plupart du temps, état d'une vie après la mort, marquée par une séparation qui n'est donc qu'apparente et provisoire. Ce point, commun à de multiples religions, nous aide à supporter l'épreuve du décès d'un proche, comme cela semble avoir été votre cas.
Dans le spiritisme, nous disons simplement en plus que, comme il y a une vie après la mort, une vie hors du corps, une communication est non seulement possible mais constante entre nos deux mondes.
Nous ne pouvons donc pas vous éclairer sur les convictions spirituelles de la personne qui s'est exprimée lors des funérailles de votre sœur mais, ce qui compte, c'est qu'elle ait su puiser dans le creuset commun de la foi, les mots de la consolation qui permettent d'apporter dans les cœurs de chacun la force, la résignation et l'espoir permettant de supporter cette épreuve.
Même si elles n'en sont pas conscientes, les personnes qui s'expriment pendant des cérémonies de départ sont souvent aidées par des frères supérieurs afin de trouver les mots justes et, ainsi, toucher plus aisément les cœurs endoloris.
Avec nos sincères condoléances,
Fraternellement
Anaïs