Mariage entre les homosexuels - Rachel - 07/01/2013

Bonjour,
quelle est la position des spirites à la question suivante : Mariage autorisé ou non pour les homosexuels ? Les personnes homosexuelles lors de leur réincarnation ont-elles choisi cette épreuve ou pas ?

Bonjour,
Nous ne voudrions pas, en répondant d'une manière trop générale et catégorique, servir de prétexte pour contribuer à opposer les hommes dans ce débat qui attise déjà bien des passions. Alors que tant d'autres évènements bien plus graves et injustes se passent de par le monde, on peut d'ailleurs se demander pourquoi, les partisans du "pour" comme ceux du "contre" mettent tant d'ardeur à faire entendre leur opinion.
Remettons les choses à leur juste place en nous souvenant que chacun de nos actes, et même chacune de nos pensées, conditionne tous les éléments de notre vie, présente ou future. Nous sommes donc responsables de ce que nous vivons mais dans une mesure qui dépend de notre évolution.
En effet, plus l'homme est évolué spirituellement, plus il est capable de réfléchir, c'est à dire de discerner le bien du mal et d'agir en conséquence.
L'homme devient donc de plus en plus responsable de ses choix et tolérant envers ceux qui n'en sont pas au même point que lui sur le chemin de l'évolution.
Apprenons à nous respecter, quelles que soient nos différences.
Fraternellement,
Sophie

 

 

Demande de rencontre - Caroline - 02/01/2013

 

Bonjour,
j'ai 35 ans, j'ai toujours été proche de par mon père du spiritisme. Cela m'a paru toujours naturel sans forcément m'y interesser de près. Sans rien demander j'ai ressenti l'appel d'aide de personnes décedés que j'ai aidé à aller vers la lumière. J'ai reçu également un message d'amour de la part d'une personne connue et décédée pour sa femme qu'il adorait, je suis parvenu à le lui donner en main propre,ont suivi un poème et des tentatives d'approche de sa femme.
Sa femme n'a pas eu de doutes sur la véracité du contact. Par intuition, j'ai compris qu'il était coincé entre deux mondes, avec mon père nous l'avons fait passer au dessus. ( c'est un résumé bien sur!) Ma grand mère décédée me protège et m'a exposé mon avenir et celui de mes proches.
J'ai ressenti plusieurs fois les proches décédés de plusieurs clients chez qui je me rendait (je suis artisan)et communiqué leur messages d'amour que je ressentais intellectuellement et physiquement. J'ai lu le livre des esprit.
J'ai été en relation 2 fois la semaine dernière avec allan kardec, qui m'a dit de lire ses écrits, que j'étais un esprit très haut qui avait beaucoup progressé dans cette vie et que je serait encore plus haut, qu'il ne s'occupe que des ames comme la mienne.
Qu'il ne faut pas que je soit trop préssée, je doit être attentive aux signes, dont un important devrai bientot se présenter à moi.
Donc, j'écris très facilement en dirigeant simplement ma pensée vers un sujet mais je ressents aussi la présence et même les émotions d'esprits. Je les sents dailleurs en ce moment, en vous écrivant. Je n'ai aucune crainte face à eux et je connais les dangers je m'en protège le mieux pos sible. Je sens que je doit faire quelque chose dans l'avenir.
Je sens que c'est faire du bien aux vivants en communiquant avec les esprits. Mon père est semble t'il arrivé au bout de sa "progression" et n'est plus en contact avec des esprits supérieur, car il n'a pas vraiment agi pour les autres et aussi du fait d'un obstacle d'ordre familial.
J'aimerai simplement rencontrer d'autres médiums qui agissent simplement dans une idée de progrès, d'amour et de modestie pour échanger et peut être faire partie d'une communauté.Toutes ces choses sont pour moi naturelles, et je ressent le besoin de me rapprocher d'autres personnes dans le but d'être utile aux hommes et aux esprit.
J'habite au sud de Lille et j'aimerais savoir qui je peux contacter merci.

Bonjour Caroline,
Pour connaître les coordonnées des groupes spirites les plus proches de chez vous, il vous suffit d'aller sur notre site, à la rubrique "Liens", puis "Centres spirites".
Cliquez ensuite sur la ville de votre choix et vous verrez apparaître, dans une fenêtre, le nom des différents groupes.
En cliquant sur le nom choisi, vous obtiendrez les détails pratiques qui vous permettront de vous mettre en lien avec eux.
Vous rapprocher d'un groupe vous aidera certainement. La solitude ne permet que rarement de se protéger efficacement.
Fraternellement,
Hélène

 

Spiritualité - Jean - 11/12/2012

 

Bonjour,
heureux de tomber sur cette page, entre temps j'avais fait le christianisme céleste après une maladie sorcière et un cours de mon séjour dans l'église.
Le chargé spirituel paroissial le nommé Fanou François m'a arraché mon don de rêve : comment faire pour faire revenir ce don ?
Par quelles manières pourrais-je parvenir à être spirituellement puissant, chasser les démons, le mal, m'attirer le bien, communiquer sans danger avec les esprits et surtout les anges ? Aidez-moi je vous en prie !
parlez-moi des ouvrages simples et sans danger à cet effet.

Bonjour Jean,
Dans son livre Obsession, Allan Kardec écrit : " Avec un Esprit, il faut lutter non corps à corps mais d'esprit à esprit, et c'est encore le plus fort qui l'emporte ; ici la force est dans l'autorité que l'on peut prendre sur l'Esprit et cette autorité est subordonnée à la supériorité morale.
La supériorité morale est comme le soleil qui dissipe le brouillard par la puissance de ses rayons. S'efforcer d'être bon, de devenir meilleur si l'on est déjà bon, se purifier de ses imperfections, en un mot, s'élever moralement le plus possible, tel est le moyen d'acquérir le pouvoir de commander aux Esprits inférieurs pour les écarter, autrement, ils se moquent de vos injonctions."
Comme vous le voyez, pour devenir "spirituellement puissant", vous n'avez qu'une chose à faire : vous élever moralement pour réussir à avoir de l'ascendant sur les Esprits. Autrement dit, il vous faut commencer la lutte en chassant vos propres démons internes. Ce n'est qu'après les avoir vaincus que vous pourrez vous tourner vers les Esprits qui sont moins proches de vous.
La lecture d'ouvrages spirites (particulièrement Allan Kardec ou Léon Denis) ainsi que la prière vous seront d'un grand secours.
Si vous le pouvez, n'hésitez pas à vous rendre dans le centre spirite de votre choix.
Fraternellement,
Hélène

 

Paralysie du sommeil - Jean Louis - 07/12/2012

Bonjour,
J'ai 42 ans, catholique non pratiquant et quelques souffrances en moi, mais cela est une autre histoire. J'avais environ 22 ou 23 ans quand cela est arrivé. A l'époque je dormais la semaine chez ma grand-mère paternelle car l'université était plus proche de chez elle.
Dormant dans le salon, je m'éveillais car je sentait une présence dans la cuisine, il s'agissait de ma grand-mère qui farfouillait dans le frigo.
Tout à coup impossible de bouger, mes bras se raidissaient et se collaient à mon corps, je glissais sur le côté droit du lit et j'ai eu une sensation de poids sur le corps avec des difficultés respiratoires, les yeux mi-clos et aucun son, si ce n'est un petit râle d'impuissance, ne sortait de ma bouche.
Entièrement paralysé, je constatais que ma grand-mère ronflait dans la chambre juste à côté alors qu'autre chose lui ressemblant était debout devant le lit, à m'invectiver, m'insulter et m'humilier (à l'époque j'étais vierge). Une grande terreur s'empara de moi, cette "apparition" s'estompa au bout de quelques minutes. Noël 2010, un copain d'enfance se désincarna. Il m'apparu quelques mois après dans un rêve mais je ressentis les mêmes symptômes (début de paralysie, yeux mi-clos...) et là je résistais car j'étais de nouveau terrifié et je lui disais clairement dans mon rêve "sors de ma vie" trois fois de suite. Bref...
Que s'est-il passé ? J'ai effectué quelques recherches sur la paralysie du sommeil mais je ne sais si la puissance de l'esprit sur la matière est fait pour faire peur, ai-je été mauvais dans une vie antérieure?

Bonjour,
La préparation au sommeil du corps physique est un état proche de celui d'une demi-transe médiumnique. Dans cet état, il est donc possible d'apercevoir des esprits. Les esprits sont comme vous et moi, ils n'ont simplement plus de corps physique.
Je vous conseille de lire le Livre des Esprits d'Allan Kardec, cela vous apportera du calme et des réponses à vos interrogations
Fraternellement,
Adrienne

 

 

Manifestations - Cynthia - 06/12/2012

 

Bonjour,
je ne sais pas à qui m'adresser et que faire ,je panique totalement ! Ma cousine de 12 ans (Et oui 12 ans) à fait de l'écriture automatique il y a quelques mois ,elle vient de me le dire. Elle n'a pas subi de grosses conséquencse si ce n'est que ses mains tremblaient parfois.
Elle a fait une tentative de suicide pour une raison familiale il a quelques semaines, et depuis, elle a des manifestations dans sa chambre. Elle voit des lueurs blanches passées ,elle sent une présence très forte, elle est oppressée et ne peut même plus dormir dans sa chambre. Apparemment l'esprit en question aurait même tenté de l'étrangler ,puisque ma cousine avait du mal à respirer et sentait qu'on essayait de l'étrangler.
Je ne sais pas quoi faire pour elle ,on est allé voir un prêtre et cela n'a servi a rien. Ses parents ne sont pas au courant ,c'est à moi qu'elle s'est confiée. Je ne sais pas quoi faire, c'est la panique totale !
On doit contacter un médium ? Je suis perdue.

Bonjour Cynthia,
Tout d'abord, ne paniquez pas. Nous ne faisons pas les bons choix dans la précipitation. Si cette jeune fille vous est confié, il vous faut du calme et du courage pour bien l'aider à grandir et à se construire. Alors, gendarmez-vous, raisonner vos pensées, ce qui vous permettra d'être plus apte à capter aussi l'aide de votre guide dans ces moments de questionnements .Il n'est pas consevable de laisser une enfant faire une tentative de suicide à 12 ans comme à n'importe quel âge. Il est du devoir de ses parents, ainsi que celui des adultes qui l'entoure, comme vous, d'être auprès d'elle et de sollutionner son mal-être.
L'écriture automatique peut se mettre en place à tout âge, mais il est vrai qu'il est n'est pas conseillé de laisser les enfants pratiquer. Tout ne vient pas toujours des esprits, il faut bien le savoir. Il est possible que les phénomènes d'écriture automatique ainsi que les manifestations (lueurs, esprits) se soient mis en place à cause de sa tentative de suicide.
Il me semble que dans le cas de votre jeune cousine, il faut avant tout s'aider de la médecine traditionnelle pour elle, additionné à la prière, celle du coeur, celle qui implore de l'aide à son ange gardien, à Dieu. L'implication de ses parents est inévitable pour l'amélioration de son état. Elle a besoin d'être bien entourée, d'avoir un cadre stable qui lui insufle de la confiance en la vie.
Avec notre soutien fraternel et notre écoute,
Céline

 

Moralisation d'Esprit qui subjugue - Fabienne - 24/11/2012

 

Bonjour,
dans le travail spirituel de l'aide d'un esprit souffrant qui subjugue une personne combien de fois pensez-vous qu'il est utile de faire une séance de moralisation

Bonjour Fabienne,
Habituellement, lors des réunions d'aide spirituelle du mercredi nous prions durant 3 semaines pour l'esprit premièrement, puis 3 semaines pour la personne qui subit l'obsession, car celà lui génère souvent une perte de fluides. Il arrive également que nous magnétisions cette personne pour finaliser le travail.
L'implication de l'obsédé est primordiale, il faut qu'il est confiance dans le travail fait, mais aussi, qu'il soit constant et fort dans cette démarche car dès lors que l'obsedé voudra mettre en marche un processus de détachement avec son obsesseur, plus ce dernier voudra l'éloigner de cette décision.
Après ce travail, les deux ont été aidé, et peuvent être soulagés.
Fraternellement,
Céline

 

Réincarnation - Dani - 07/11/2012

 

Bonjour,
faut-il obligatoirement se réincarner pour pouvoir progresser spirituellement (tant au niveau de la connaissance que de l'amour) ou pouvons nous continuer à progresser en tant qu'esprit lorsque nous sommes désincarnés, sans devoir subir l'épreuve de la réincarnation ?

Bonjour Danièle,
Dans le Livre des Esprits, Allan Kardec pose une question similaire à la vôtre.
"Question 230 : l'Esprit progresse-t-il à l'état errant ?
Réponse : Il peut s'améliorer beaucoup, toujours selon sa volonté et son désir ; mais c'est dans l'existence corporelle qu'il met en pratique les nouvelles idées qu'il a acquises."
Autrement dit, nous pouvons toujours apprendre et progresser , quel que soit le monde où nous vivons mais certaines leçons pratiques impliquent que l'on soit immergé dans le milieu terrestre. C'est, par exemple, lorsque l'on est entouré de matière que l'on peut réellement apprendre à s'en détacher. Nous avons encore beaucoup à apprendre lors de nos vies sur Terre avant que d'envisager d'aller nous incarner dans des mondes plus évolués.
Si vous voulez aller plus loin sur cette question, je vous invite à lire (ou relire) Le problème de l'être et de la destinée où, dans le chapitre 9, intitulé Évolution et finalité de l'âme, Léon Denis nous explique l'intérêt de l'incarnation sur Terre :
"Le but de l'évolution, la raison d'être de la vie n'est pas le bonheur terrestre - comme beaucoup le croient par erreur - mais bien le perfectionnement de chacun de nous, et ce perfectionnement, nous devons le réaliser par le travail, par l'effort, par toutes les alternatives de la joie et de la douleur, jusqu'à ce que nous soyons entièrement développés et élevés à l'état céleste. S'il y a sur la terre moins de joie que de souffrance, c'est que celle-ci est l'instrument par excellence de l'éducation et du progrès, un stimulant pour l'être qui, sans elle, s'attarderait sur les voies de la sensualité. La douleur, physique et morale, forme notre expérience. La sagesse en est le prix."
Fraternellement,
Hélène

 

Les animaux - Gwenan - 24/10/2012

 

Bonjour,
vous arrive-t-il de communiquer avec des animaux disparus ? Se manifestent-ils sur des vidéos par exemple ?
Le monde des esprits est-il uniquement peuplé par des âmes d'humains désincarnés ?

Bonjour,
Lors des réunions spirites, nous ne communiquons pas avec les animaux défunts. Ils ont comme les humains, un corps spirituel, un périsprit, qui les accompagnent dans l'au-delà. Il est donc possible qu'ils se communiquent après leur mort, ou qu'ils restent proches de leur maître, par affection.
Les animaux n'ont pas la conscience d'eux-même, et leur passage dans le monde de l'invisible est temporaire. Le processus de réincarnation sera quasi-automatique. Vous pourriez consulter notre cours de première année sur les animaux (voir sur notre site dans bibliothèque, initiation).
Fraternellement,
Jacqueline

 

Lieu énergique - René - 18/10/2012

 

Bonjour,
il existe des lieux aux pouvoirs vibratoires intenses,je prends exemple pour citer un des plus puissants ; LOURDES.
Je n'y suis jamais allé mais un film produit par la cinéaste JESSICA HAUSLER, dont le nom n'est autre que LOURDES dépeint de façon tres romancée le pelerinage d'une jeune fille atteinte d'une sclérose en plaques, que de malheurs se confondent sur cette esplanade.
On ne peut qu'être abasourdis devant tant de misère.
Ma question est la suivante : que pensent les esprits de ces endroits particuliers dont j'oserai dire qu'ils sont "magiques"?

Bonjour René,
Tout est vibration. Les pierres vibrent donc elles aussi, ce qui permet à certains médiums de pouvoir retracer l'histoire d'un lieu rien qu'en tenant dans la main une pierre, ou un autre objet, extrait de ce lieu. Les endroits comme Lourdes se trouvent chargés des vibrations dues aux pensées que déposent les nombreux pèlerins et malades lors de leurs ferventes prières. Ses pensées, ou prières, attirent des Esprits qui se reconnaissent dans ces vibrations de foi et d'espoir.
La présence de ces Esprits stimule plus intensément encore les prières qui redoublent d'intensité. S'il y a autant de guérisons à Lourdes (nous n'en connaissons que la toute petite partie "officielle"), c'est que ceux qui vont là bas savent, grâce à l'expérience du passé, qu'une prière peut, si Dieu le décide, suffire à rendre la santé à celui qui était condamné.
Ils prient donc en croyant la guérison possible, pour eux-mêmes ou pour d'autres, ce qui facilite le phénomène. Malheureusement, notre foi imparfaite nous fait donner des limites à Dieu en pensant qu'Il ne peut donner la guérison qu'en certains lieux.
Si les hommes ramenaient, là où ils vivent, la ferveur qu'ils ont pu ressentir à Lourdes, on verrait les guérisons se multiplier sur tout le globe...
Fraternellement,
José

 

Rêve religieux - Angélique - 07/10/2012

 

Bonjour,
depuis plusieurs mois je fais des rêves très étranges qui me paraissent tellement réels que je m'en souviens dans leurs moindres détails. Le plus troublant est celui-ci. Je me trouve dans un lieu qui ne ressemble à aucun endroit connu sur Terre.
J'ai l'impression à chaque fois,d'être dans une sorte de ville. Et comme si je connaissais déjà ce lieu. La nuit dernière je rêve à nouveau de cette ville, cette fois je suis au milieu d'une grande fête. Je me sens bien.
Il fait nuit et mon regard se tourne vers le ciel ou je suis émerveillée par une croix immense toute illuminée!! Au même moment je sens une présence masculine à mes côtés, mais je ne vois pas son visage. Je ne sais pas comment expliquer pourquoi ni comment je sens cette présence, ni même ce qui fait que je suis persuadée que c'est un homme.
D'un coup une voix d'enfant m'appelle par mon prénom, elle le crie et a l'air d'être très heureuse de me voir. C'est une petite fille, je la reconnais ce n'est pas la première fois que je rêve d'elle. Et toujours, j'ai la sensation de la connaître depuis longtemps.
Je ressens un immense amour pour cette enfant et lui ouvre les bras. Au moment ou elle vient se blottir je me réveille en sursaut. Et les larmes aux yeux de l'avoir quittée.
J'entends une voix intérieure qui me dit de ne pas m'inquiéter pour elle. Qu'elle est en sécurité. Fait encore plus étrange, pendant la journée qui a suivi j'ai trouvé dans mon appartement un pendentif en forme de crucifix qui ne m'appartient pas, que je n'ai jamais vu.
Avec mon conjoint nous sommes incapables de savoir d'où il peut provenir.
Je ne sais pas si cela a un sens, j'ai 27 ans je ne bois pas, je ne fume pas. Je suis croyante et prie beaucoup.
Je pense qu'il est important de transmettre ce message.

Bonjour Angélique,
Je suis très touchée par votre message. Vous savez, pendant le sommeil du corps physique, l’esprit lui, retrouve sa liberté. Les rêves sont des bribes de souvenirs que nous retenons de notre nuit. La nuit, alors que le corps lui se repose, notre esprit, notre âme si vous préférez, peut aller rejoindre des disparus qu’elle a aimé dans cette vie, ou encore dans d’autres vies. Dégagés de l’influence terrestre, nous retrouvons alors nos anciens compagnons et toutes les émotions qui les accompagnent. Cet enfant, cette petite fille, est peut-être votre enfant, votre sœur d’une vie passée, ou peut-être un enfant à venir.... Plusieurs explications sont possibles.
Vous la voyez et alors, vous ressentez tout de suite cet amour pour elle. De la même manière, vous connaissez parfaitement les lieux, et sans le voir, vous savez qu’il y a cet homme avec vous, certainement que vous savez même qui est cet homme. Sans l’explication de l’immortalité de l’âme et des vies successives, ce rêve n’aurait pas de sens. Votre guide vous a permis de vous souvenir de ce rêve pour vous apporter une preuve, et vous aider à trouver une explication à vos questionnements actuels. C’est une belle expérience qui doit vous apporter de la confiance en la vie, qu’elle soit sur notre terre, ou dans l’au-delà. Dans l’invisible, il existe aussi une organisation. Les peuples se regroupent et forment des villes que l’on nomme colonies spirituelles. Je ne serais pas surprise que vous ayez l’habitude de vous rendre la nuit dans une de celles qui existent pour retrouver des proches. C’est courant, nous faisons tous cela. Et le matin, sans parfois le savoir, nous avons l’influence de nos visites nocturnes sur notre journée.
Pour le pendentif, il peut s’agir d’un apport. C’est un phénomène médiumnique qui se produit chez les personnes qui ont de la médiumnité. Et de nombreuses personnes en ont. Il ne faut pas en avoir peur, le médaillon partira peut-être aussi vite qu’il est apparu. Il vous apporte une preuve supplémentaire de l’interaction entre le monde visible et l’invisible.
Je vous encourage dans la pratique de la prière car elle vous rapproche de votre guide, et de l'écoute des bons conseils qu'il vous insufflera.
A votre écoute,
Céline

 

Séparation des familles - Andréa - 22/09/2012

 

Bonjour,
tout d'abord je tiens à vous féliciter pour votre site qui m'a permis de connaitre la doctrine spirite et ses messagers. J'ai l'impression de m'être enfin réveillé depuis que j'ai lu les œuvres d'Allan Kardec et même si je comprends que cela n'est pas suffisant à mon évolution je m'efforce de changer mon état d'esprit tous le jours dans la limite du possible de mon actuelle vie incarnée.
J'ai une question à laquelle j'ai déjà en partie essayé de répondre en méditant et en priant. Je me permet de la présenter ici pour avoir votre opinion et pour d'autres spirites qui pourrait se la poser aussi.
Au cours de ma seconde lecture du Livre des Esprits je me suis tout particulièrement concentré sur le chapitre IV à la section "Parenté, filiation" et sur le concept de famille spirituelle qui explique qu'au sein d'une famille et de son entourage les esprit sympathiques se ressemblent en se réincarnant pour s'aider dans la progression spirituelle.
Comment expliquer à la lumière du spiritisme les séparations brutales de certains époux ou amis après des années de (présumé) bonheur ?
Mes propres explications sont encore très difficiles à exprimer avec lucidité et restent pour l'instant à l'état d'ébauche : influence de mauvais esprits détournant un esprit de l'amour de l'autre ; simple libre arbitre qui conduit à faire le plus simple choix de ne pas se battre pour la réussite d'une relation ; échec d'une épreuve consistant à se réconcilier avec un esprit envers qui l'on était endetté ou vice-versa.
En m'excusant pour ma prolixité je prie pour que vos esprits protecteurs puissent toujours vous protéger des mauvaises influences et vous aident dans le travail charitable que vous avez entrepris.

Bonjour Andréa,
Nous vous remercions vivement pour vos encouragements, ainsi que votre envie charitable d’aider nos frères et sœurs en souffrance.
Le bonheur est parfois comme une étoile filante, des années de difficultés pour quelques moments de bonheur. Sans la foi, que notre vie temporaire d’incarnée semblerait injuste ! Ce bonheur, encore nous faut-il nous souvenir de la traversée qu'il nous a demandé.
Vous parlez des ruptures d'amitié et des divorces de couples de manière inatendue. Avant notre incarnation, et même durant notre incarnation, nous avons des souhaits de réussite familialle, des souhait de fidélité et de bonnes vertues.
Sur terre, nous subissons l'influence de notre matière. L'égoïsme, le sexe, la vanité, l'envie de liberté, même à faible dose, peuvent nous plonger dans des pensées d'évasions pour un autre milieu, vers un/une autre compagne également. Sans compter également l'influence de nos expériences succéssives; nos rencontres peuvent faire appel à des souvenirs.
Certains esprits sont capables d'influencer nos pensées pour passer à l'acte, et rendent difficile la lutte en pensées de la personne incarnée.
Dans la plupart des cas, même si la séparation nous semble brutale, une préparation s'est faite, petit à petit dans l'esprit de la personne sensible.
La force d'une amitié comme d'un amour se puise dans l'humilité et dans la confiance mutuelle. Parfois, réveler ses doutes et ses envies chassent les pensées intrusives et matérialise les pensées suggerées par ces esprits. Certains esprits n'ont pas conscience du mal qu'ils peuvent causer, voir leurs pensées se matérialiser en paroles les rebuttent. Pour ceux qui oeuvreraient dans un but de séparation, l'humilité du compagnon ou de l'ami dans le tourment permet l'implication de bons esprits venant rendre utile la conversation.
Fraternellement,
Josiane

 

Sainte Rita - Philippe - 21/09/2012

 

Bonjour,
merci pour votre site, voila j'ai demandé plusieurs fois de l'aide à SAINTE RITA et A CHAQUE FOIS l'aide m'a été accordée, mais par la suite j'ai "frolé" la dépression, les collègues le ressentait même sans rien leur dire.
Voila ma question, pensez-vous que d'avoir demandé de l'aide peut être trop souvent même pour des choses bonnes (en aucun cas négative) aurras pu "véxé" SAINTE RITA ou les esprits qui m 'ont bel et bien aidé pourtant ? ou est ce une pure "coincidence"
Je sais très bien que les esprits saint ne me ferrons pas de mal mais peut ètre est ce une de leur loi, je n'avais peut être pas un assez bon "karma", pas accumulé assez de bon points !!!
Bon j'arrête mon roman, mais je peux vous affirmer que cela m'a servi de leçon, je serrais un mendiant si tel est ma destinée mais je demanderais le moins possible !
Merci d 'avoir pris le temps de lire ma longue question et si vous ne répondez pas ce n'est pas grave !

Bonjour Philippe,
Les Esprits sont comme les hommes : il en existe une infinie variété qu'il serait trop simple de classer en seulement deux catégories (celle des bons et celle des méchants) et ce n'est pas parce que l'on en interpelle un que cela empêche un autre de venir...
Si vous ne savez plus à "quel saint vous vouer", vous pouvez toujours vous adresser à votre guide spirituel (appelé aussi "ange gardien") qui est là pour vous aider, vous guider, vous soutenir ou vous réconforter. Il sait d'où vous venez et où vous devez aller et son "travail" est de vous y aider.
C'est pourquoi, comme un père, il essaye affectueusement de vous faire avancer et ne demande qu'à être présent de manière plus active à vos côtés.
Par contre, toujours comme un père, il ne fera rien si vos demandes sont celles d'un enfant capricieux... N'hésitez pas à le solliciter plus souvent, il est votre raison.
Fraternellement,
Hélène

 

Ange gardien - Renaud - 12/09/2012

 

Bonjour, j ’entends souvent parler en spiritisme de la présence d’un esprit bienveillant qui aurait la tâche de guider u
ne personne durant son existence sur Terre. J’aimerais savoir comment il est possible d’être influencé par de mauvais esprits alors nous sommes justement sensés être protégés contre eux (j’ai cru comprendre aussi que certaines âmes erraient dans ce que l’on appelle le bas astral, et cela dans une grande peine, sans présence apparente de leur guide.)
J’en profite aussi pour vous demander si ce « bas astral » est un univers en dehors du notre, ou s’il s’agit seulement de notre bonne vieille Terre vue du côté des esprits désincarnés.

Bonjour,
Effectivement, nous avons tous un guide spirituel pour qui la mission est de veiller sur nous comme un père veille sur ses enfants. Mais il ne fera pas les choses à notre place,sinon ou serait notre apprentissage? Quel serait le but des réincarnations successives? Le spiritisme nous enseigne que chacun des incarnés dispose de son libre arbitre. C'est-à-dire qu'il peut décider du chemin qu'il désire prendre, en tout état de conscience des conseils qui lui ont été remis. Qu'il est douloureux pour un guide de voir son protéger se diriger dans une direction moins rapide pour son évolution... mais Dieu veille sur chacun de ses enfants, et ne les laisse jamais à l'abandon. Certaines souffrances nécessitent un temps plus ou moins long pour être comprises, certaines nécessite même le passage par des plans de grandes souffrances comme celui que l'on nomme le seuil. On peut se demander alors, mais que fait Dieu ? Pourquoi ne sauve-t-il pas le monde de toutes ces difficultés ?! La terre est un lieu d'expérimentation et d'évolution, les hommes doivent apprendre à maîtriser leur animalité et à développer leur spiritualité.
Je vous conseille la lecture de l'ouvrage Nosso Lar, il explique bien les liens entre actes de la vie incarnée terrestre et conséquences dans la vie dans l'au delà.
Fraternellement,
Céline

 

Expériences de mort imminente - Renaud - 11/09/2012

 

Bonjour,
Je m’intéresse depuis quelques années au spiritisme et aux EMI. J’aimerais avoir votre avis concernant le pourcentage de gens qui disent être revenus d’une lumière incroyable, et les autres, qui n’ont, en apparence aucun souvenir de quoi que ce soit.
Cette lumière serait-elle un accès direct vers une dimension astrale supérieure ?
Les autres personnes auraient-elles besoin de plus de temps pour quitter leur corps ?

Bonjour,
Tous les souvenirs "visuels" ne sont pas utiles. Nous pourrions prendre en exemple les rêves. Certaines nuits, vous ne rêvez pas (ou plutôt vous n'avez pas le souvenir d'avoir rêver) et pourtant, le matin, il vous reste cette influence nocture (vous pouvez être fatigué, en colère, joyeux, inquiet...)
Alors, l'image ou le récit possible de certains après une NDE peut être surtout pour la personne. Il est fréquent que les NDE soient des sortes d'avertissements sur la vie menée par l'incarné. Les personnes qui reviennent de ces expériences sont unanimement changées. Leur façon de vivre peut changer en bien ou en mal dans de nombreux domaines.
Vous pourriez lire les ouvrages du Docteur Moody sur les NDE, ou encore lire l'ouvrage des Docteur Melvin Morse et Paul Perry - Transformés par la lumière - dans lequel il dénombre les étapes qui définissent une NDE (elles sont au nombre de 9, on retrouve effectivemement l'expérience du tunnel avec l'entrée dans l'obscurité puis la vision d'une lumière éblouissante)
Fraternellement,
Audrey

 

Questions de rêves - René - 07/09/2012

 

Bonjour,
je ne rêve jamais (ou peut-être 1 ou 2 fois en 10 ans)et jamais de cauchemars. Peut-on en déduire quelque chose ? De plus lorsque je perds un être cher, j'ai l'impression de n'avoir aucun sentiment ou presque pas. Je me demande si je ne suis pas égoiste, pourtant je suis présent néanmoins dans leur malheur.
J'ai perdu mon père à 5 ans et ma mère à 15 ans,c'est sûrement l'expérience de ces situations qui me rendent insensible ? Mais je vois toujours l'avenir en rose.
C'est bizarre non ? Je suis toujours à la recherche de mon père en sachant très bien que c'est impossible. j'ai oublié de préciser quelque chose, c'est que je n'ai pas beaucoup connus mes parents, mais le peu de temps que eux m'ont élevé et si j'ai pu leur donner du courage et surtout de l'amour, et bien je suis rempli d'une énergie qui me remplit le corps tout entier.

Bonjour René,
Dans le Livre des Esprits d'Allan Kardec, il y a tout un chapitre consacré au sommeil et aux rêves. On peut y lire que le rêve est le souvenir de ce que notre Esprit a vu pendant le sommeil. Quand on croit que l'on ne rêve pas, c'est simplement que l'on ne se souvient pas toujours de ce que l'on a vu.
En effet, le corps est une matière lourde et grossière qui conserve difficilement les impressions que l'Esprit a reçues parce que l'Esprit ne les a pas perçues par les organes du corps.
D'autre part, vous nous parlez de votre manque d'émotion au moment d'un décès. Avoir été confronté à la mort aussi jeune, vous a forcément fortifié. Un enfant ne perçoit pas la mort comme un adulte et, par la suite, il est normal que d'autres décès, moins proches, vous affectent moins.
Ces expériences de morts précoces vous ont certainement ouvert les yeux sur la vie après la mort et vous permettent de ressentir, à juste titre, que l'Esprit survit au corps. Le fait que vous continuiez à chercher votre père, malgré son absence physique, prouve bien que vous le ressentez, au fond de vous, toujours "accessible". Votre expérience et votre foi vous aident.
Faites-en donc profiter votre entourage, particulièrement ceux qui sont accablés par un deuil...
Fraternellement,
Lucie

 

Après la mort - Véronique - 04/09/2012

 

Bonjour,
Je viens de finir le "Livre des Esprits" qui répond à de multiples questions que je me posais et me permet enfin de renouer avec la foi. J'ai toutefois une demande pour laquelle je ne trouve pas de réponse : dans de nombreux récits de "NDE" les personnes décrivent qu'après avoir quitté leur corps, elles sont arrivées très rapidement vers une lumière éclatante pleine d'un amour incommensurable avant de réintégrer leur corps.
Cela change ensuite totalement leur vision de la vie terrestre. Or vous expliquez souvent que de nombreux esprits désincarnés restent proches de leur ancien lieu de vie terrestre.
Ces esprits n'ont ils pas la chance d'aller vers cette magnifique lumière?
Est ce qu'il faut apprendre à mourir ou bien est ce avant tout une question de pureté de l'esprit avant sa mort ?

Bonjour,
Les récits de NDE, c'est à dire de ceux qui sont "revenus", diffèrent en effet souvent des récits de désincarnation que certains défunts ont bien voulu nous donner. Ceci est dû au fait que les NDE reflètent plutôt ce qui se passe lorsque l'on parvient à une transe médiumnique complète.
On peut comprendre que, lors d'un choc intense, l'esprit se détache soudainement du corps et profite de cette liberté pour aller voir "d'autres mondes". Tant que la corde d'argent n'est pas rompue, le corps ne meurt pas et l'esprit peut donc le réintégrer quand il le désire.
Les NDE sont aussi souvent des expériences que l'on nous permet de vivre pour nous offrir une chance de donner un nouveau sens à notre vie en nous permettant d'avoir accès à ce qui peut nous attendre dans l'Au-delà. Certains ne découvrent qu'à ce moment-là qu'il existe une vie après la mort et que ce que nous vivons sur Terre a des répercussions sur ce qui nous attend après.
On comprend, dès lors, que leur perception de la vie, après leur retour, en soit totalement modifiée. Le tunnel que certains témoins décrivent permet de les amener directement sur le lieu qu'ils ont à découvrir en les protégeant du bas astral.
En cas de décès, vous avez certainement lu dans le Livre des esprits, que le temps nécessaire pour se reconnaître mort, se décorporer et sortir du trouble est très variable (de quelques heures à plusieurs années) selon de nombreux critères qu'il serait trop fastidieux d'énumérer ici. Vivre avec la conscience de la survie de l'esprit sur le corps nous aide à nous épurer à tous niveaux (physique, mental, spirituel, etc.) ce qui est sensé favoriser le détachement final...
Nous vous conseillons de lire Le ciel et l'Enfer d'Allan Kardec où différents Esprits sont venus raconter leur désincarnation. Classés par catégories (Esprits heureux, Esprits souffrants, criminels repentants, esprits endurcis, suicidés, etc.) , vous y verrez différents cas de désincarnation, très divers selon les situations.
Fraternellement,
Hélène

 

Le décès de mon fils - Raymonde - 30/08/2012

 

Bonjour,
l année passée, j'ai perdu mon fils, nous deux, nous avons attrapé la grippe H1N1. Moi, après une semaine dans le coma, je m'en suis sortie mais hélos pour mon fils, je me demande pourquoi lui et pas moi.
Je crois qu'après la mort, il y autre chose qu'on renait, mais ma douleur est la même si je me dis qu'il est toujours auprès de moi.
Je souffre de son absence, il avait 29 ans, j'ai lui le livre de Rose Gribel et toutes ces choses qu'elle a accompli, je voudrais lui dire prier pour mon fils, que son âme repose en paix.

Bonjour,
Il est parfois difficile de comprendre pourquoi, lorsque deux personnes attrapent une même maladie, l'une d'elle s'en sort alors que l'autre est emportée, d'autant plus quand celui qui s'en va est le plus jeune et que celui qui reste est le plus âgé. Ce n'est pas l'ordre des choses logique, habituel, alors cela devrait suffire à nous indiquer que c'est là le dessein de Dieu.
Pourquoi ?
Aujourd'hui, cette question vous fait souffrir mais un jour, peut-être seulement après avoir achevé votre temps sur Terre, vous comprendrez les raisons de ce départ précoce et de l'immense douleur qui vous accable depuis.
Aujourd'hui, il vous faut apprendre à vivre sans pouvoir toucher le corps physique de votre fils. C'est comme s'il avait fait un grand voyage au delà des mers pour aller vivre dans un monde meilleur, sans pouvoir communiquer avec vous le temps de la traversée.
Dès qu'il sera bien installé, il ne manquera sûrement pas de vous donner de ses bonnes nouvelles. Pour garder courage et patience, dites-vous que seul le corps physique meurt mais que l'Esprit, lui, continue de vivre, de ressentir, de raisonner ou d'aimer, d'autant plus librement qu'il n'a plus d'entraves matérielles. Pour vous réconforter, vous pouvez lire le Livre des Esprits d'Allan Kardec qui vous expliquera mieux toutes les interactions entre notre monde et le monde invisible.
Plus généralement, tout ouvrage sur le spiritisme (vous avez un grand choix en accès gratuit sur notre site) vous rassurera en vous démontrant la survivance de la vie après la mort et le grand désir de ceux qui nous ont précédé dans l'au delà de se communiquer à nous.
Si vous le désirez, nous pouvons aussi essayer d'interroger votre fils.
Vous pouvez venir dans notre centre de Lyon Bron (ou dans un autre centre spirite) pour assister à une séance pendant laquelle un médium essayera d'entrer en contact avec votre fils.
Si vous ne pouvez pas vous déplacer, dites-nous simplement son prénom, la date de son décès et ce que vous désirez savoir et nous vous communiquerons les résultats par internet. Gardez force et courage et nourrissez-vous de l'espoir légitime de le retrouver, dès que Dieu jugera le moment opportun...
Fraternellement,
Julie

 

Rencontrer l'homme qui me conviendra - Cécile - 28/08/2012

 

Bonjour,
cela fait des années que, malgré mes efforts pour rencontrer des gens, je ne trouve pas celui avec lequel je souhaite refaire ma vie. Je suis une femme souriante et soignée, qui s'intéresse à plein de choses, mais jamais je ne recontre quelqu'un et surtout pas de mon âge. Je prie depuis si longtemps que Dieu me fasse rencontrer cet homme qui me conviendra parfaitement et vice-versa.
Il me semble que je le reconnaîtrais tout de suite ? Quelle est votre opinion sur ce sujet.
Et pourquoi dois-je attendre des années sans une rencontre dans ce sens ?

Bonjour,
Le mariage et le célibat sont 2 leçons de vie différentes. Or, puisque vous parlez de "refaire" votre vie, c'est que vous avez déjà vécue l'expérience du couple.
Qu'est-ce qui vous empêche de profiter pleinement de cette nouvelle expérience qu'est le célibat ? Nous avons tous besoin d'aimer et de nous sentir aimé, c'est un fait.
Mais, en attendant de rencontrer quelqu'un, n'oubliez pas que vous avez tous vos frères à aimer. Ils sont nombreux à avoir besoin, comme vous, de tendresse, d'affection, d'attentions et ils sauront vous le rendre au centuple. Vous pouvez vivre de beaux moments partagés, de tendres complicités avec des tas et des tas de personnes. Il n'y a bien que les relations sexuelles que vous ne pourrez partager avec vos frères, mais est-ce si important ?
Est-ce réellement ce qui vous manque le plus ?
Vivez, épanouissez-vous, apprenez à connaître vos propres goûts et désirs, profitez de votre disponibilité pour aller vers vos frères qui vous attendent impatiemment et, pour vous donner du courage, reliez-vous à l'amour de Dieu qui est toujours présent et offert généreusement à qui en fait la demande rt qui est bien plus beau et grand que l'attraction physique dont nous faisons régulièrement l'expérience.
Peut-être qu'alors, acceptant la situation de célibat et mettant donc moins de pression sur une rencontre à venir, celle-ci pourra se faire...
Auparavant, il nous semble que vous devez d'abord apprendre à vous accepter et vous souvenir de cet amour invisible qui nous entoure tous. L'amour de Dieu, qui n'aura jamais d'égal dans aucun homme, saura vous aider à comprendre.
Fraternellement,
Hélène

 

Séance spirite - Jean - 15/08/2012

 

Bonjour,
étant tombé récemment sur des ouvrages de Francisco Candido Xavier puis Allan Kardec je me suis intéressé à la doctrine spirite. En faisant des recherches sur le net j’ai trouvé un reportage s’intitulant « Parler avec les morts ? » dans lequel on voit notamment un médium spirite (Gordon Smith).
Dans ce reportage, il intervient dans des églises et autres salles afin de donner des messages vraiment très précis à certaines personnes du public.
Ma question est : faites vous ce genre de séance ? Si oui quand ? Et êtes-vous aussi précis que lui ? J’insiste sur ce dernier point car on reproche souvent aux médiums d’être trop « vagues » ou encore de dire des banalités et des évidences qui malheureusement retirent leurs crédibilités.
Je tiens à préciser que si je vous demande cela ce n’est pas du tout dans l’optique de mettre vos compétences de médium à l’épreuve.
Non, si je vous le demande c’est uniquement car la doctrine spirite est quelque chose qui me tient à cœur et par conséquent je souhaiterais vraiment en être convaincu pour me sentir mieux (et avoir des détails précis est la seule façon qui me vient à l’esprit pour effacer les dernières traces de scepticisme).
J’espère que vous me comprenez et vous remercie par avance.

Bonjour Jean,
Si la doctrine spirite vous tient à cœur c'est parce qu'elle a su toucher à la fois votre cœur et votre raison. Cela s'est très certainement produit au cours de lectures qui vous auront aussi appris que vous avez en vous toutes les capacités pour communiquer directement avec l'au delà.
Priez, connectez-vous avec votre guide, soumettez-lui vos difficultés, vos problèmes mais aussi vos joies et vos remerciements, demandez-lui force et courage et vous devriez rapidement, comme vous le désirez, être "convaincu pour vous sentir mieux". Plus vous avancerez dans cette voie, plus vous sentirez la douce influence de nos chers protecteurs jusque dans les petits actes de la vie quotidienne et vous n'aurez alors plus besoin d'aller chercher chez d'autres la flamme de la foi qui est en vous.
Pour ce qui est de nos séances spirites, elles sont, dans notre centre de Lyon Bron, beaucoup moins "spectaculaires" que celles dont vous nous parlez, parce que nous avons fait le choix de communications plus intimes. Les écrits reçus peuvent paraître beaucoup plus généralistes à certains mais, pour d'autres, certains détails donneront l'assurance immédiate qu'il s'agit bien du défunt interrogé. D'autres messages ne seront réellement compris, et donc appréciés, que plusieurs mois plus tard, après avoir vécu certains évènements.
Le sceptique gardera toujours son doute, même si le médium que vous nous avez cité, Gordon Smith, lui donnait un message précis, alors que celui qui a envie d'y croire verra, dans toute manifestation, la preuve irréfutable de la présence de l'invisible.
Pourquoi ne viendriez-vous pas, dans nos centre (ou dans un autre), pour vous rendre compte, par vous-même, de ce que le spiritisme peut réellement vous apporter ? C'est la meilleure manière de vous faire une opinion fiable.
Fraternellement,
Lucien

 

Cancer - Kenny - 14/08/2012

 

Bonjour
chers amis, existe-t-il une médecine capable de guérir les cancers ?
Quelle aide le magnétisme peut-il apporter ?

Bonjour Kenny,
La médecine officielle, comme les médecines douces ou alternatives,guérissent certains cancers, mais pas tous... La guérison dépend de nombreux facteurs physiques comme la localisation du cancer, son état d'avancement au moment où il est découvert, etc. Mais elle dépend aussi (surtout?) de l'état d'esprit du malade et de ce qu'il est capable de mettre en œuvre pour se soigner. Une hygiène de vie beaucoup plus saine s'impose. D'une part, pour, éventuellement, ne pas continuer à renforcer la cause qui a engendré la maladie, d'autre part, pour permettre au corps de monopoliser ses propres forces pour aider à la guérison.
Le problème est trop complexe et dépend de trop de critères différents pour pouvoir répondre d'une manière générale. Souvenons-nous simplement qu'il est dit : "Aide-toi, le ciel t'aidera".
Si le malade ne travaille pas à sa régénération personnelle, aucune médecine ou technique ne pourra le soutenir jusqu'à la guérison. C'est le cas aussi pour le magnétisme.
Il apportera une aide appréciable à celui qui se prend en main, mais ne pourra rien faire pour celui qui n’œuvre pas à sa propre guérison et qui attend tout d'une aide extérieure sans se remettre en cause.
Pour plus d'informations sur le magnétisme tel qu'il se pratique dans notre centre spirite, je vous invite à aller lire, sur notre site, les dépliants "La séance d'aide spirituelle, ou quelques conseils avant d'être magnétisé" (pour les personnes présentes aux séances) et "L'envoi de fluides à distance, ou quelques conseils pour être magnétisé" (pour ceux qui ne peuvent se déplacer).
Fraternellement,
Audrey