Guide - Pierre - 15/03/2014

Bonjour,
Quand nous quittons la terre, que se passe t'il avec notre guide ?

Bonjour Pierre,
Notre guide est un père bienveillant, toujours présent auprès de nous durant notre séjour terrestre.
Lorsque nous nous désincarnons, il intervient dans le processus de dégagement des fluides au périsprit. Il est possible qu'il nous accueille, dans une période variable et selon notre état d'avancement moral, après notre mort physique. Il nous aide à comprendre les efforts fournis, et ceux restant!
Il nous connaît par cœur, nous aime et nous parle avec franchise pour notre meilleur compréhension de la situation que nous avons vécu, car comme nous le savons, toute action entraine une réaction, à un moment donné.
Fraternellement,
Céline

 

 

Entendre les conseils de l'ange - Bich - 17/01/2014

Bonjour,
Tous mes remerciements d'abord à votre association concernant votre aide précieuse sur le spiritisme. Mercredi dernier, j'ai demandé un message écrit de mon ange personnel à la réunion hebdomadaire. Sa réponse est qu'il me donne des conseils en murmurant souvent à mon oreille. Or, je n'entends rien. Ma question est de savoir comment comprendre par cette expression "entendre" ? J'ai l'impression comme s'il ne faut pas l'entendre par le "son audible" mais peut-être par autre moyen ... Merci d'avance de m'éclaircir sur ce point.
Que les bon anges vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre.

Bonjour,
Il peut avoir deux manières d'entendre : soit par des paroles audibles, soit par des pensées inspirées. La majorité des individus, s'ils sont attentifs, reçoivent des pensées inspirées. La meilleure façon de les entendre, c'est d'être disponible, dans un état de réceptivité. La prière est un état de réceptivité, la méditation aussi et toutes activités qui permettent un certain relâchement comme la marche en forêt, le jardinage, etc... Il suffit alors d'émettre l'envie d'être aidé par son guide ou des Esprits instructeurs et avec le temps, la persévérance et la patience, des idées viennent qui nous semblent justes. Ce sont les pensées de nos guides
Fraternellement,
Andrée

 

 

Blocages - Zaz - 20/05/2013

 

Bonjour,
Je viens de parcourir votre site très riche et très complet car je suis réceptive au monde des esprits. Je cherche actuellement des réponses à ma situation : je suis en recherche active de mon futur emploi que je ne trouve pas. J'ai des retours très positifs de mes échanges et d'entretien, sans résultats.
Je doute énormément de mes capacités et je ressens beaucoup de blocages à tel point que je suis prête à tout lâcher.
Récemment, "on" a ressenti une injonction négative. C'est vrai que je me sens très fatiguée, avec beaucoup de difficultés à prendre des décisions.
Pensez-vous qu'on puisse m'aider ? Si oui, de quelle manière ?

Bonjour,
Il est très difficile de se sentir bien dans sa peau, positif et enthousiaste lorsqu'on recherche un emploi. Pourtant, c'est bien dans ces moments-là qu'on en aurait le plus besoin ! Et plus la période dure, plus la situation s'aggrave...
Il faut pouvoir entretenir l'estime de soi et le courage d'avancer et de se battre. Pour cela, il faudrait avoir l'occasion de se sentir utile, comme on peut l'être dans toute action charitable.
Il faudrait profiter d'une partie du temps libéré pour l'offrir aux autres, pour apprendre à se connaître, pour savoir ce que l'on aime faire, pour mesurer ce que l'on sait faire, tout en gardant constamment présent à l'esprit l'objectif de trouver un emploi. Alors, les frères pourront mettre en place les opportunités nécessaires et le temps les y aidera.
Rapprochez-vous d'un groupe spirite qui vous aidera à retrouver une juste estime de vous-même. C'est un élément important pour ne pas laisser passer l'opportunité d'un emploi.
La prière vous aidera à placer ces fameuses opportunités sur votre route et la foi vous aidera à les reconnaitre...
Courage, ne vous laissez pas abattre. La prière est, de très loin, le meilleur fortifiant moral.
Fraternellement,
Hélène

 

Ange gardien - Renaud - 12/09/2012

 

Bonjour, j ’entends souvent parler en spiritisme de la présence d’un esprit bienveillant qui aurait la tâche de guider u
ne personne durant son existence sur Terre. J’aimerais savoir comment il est possible d’être influencé par de mauvais esprits alors nous sommes justement sensés être protégés contre eux (j’ai cru comprendre aussi que certaines âmes erraient dans ce que l’on appelle le bas astral, et cela dans une grande peine, sans présence apparente de leur guide.)
J’en profite aussi pour vous demander si ce « bas astral » est un univers en dehors du notre, ou s’il s’agit seulement de notre bonne vieille Terre vue du côté des esprits désincarnés.

Bonjour,
Effectivement, nous avons tous un guide spirituel pour qui la mission est de veiller sur nous comme un père veille sur ses enfants. Mais il ne fera pas les choses à notre place,sinon ou serait notre apprentissage? Quel serait le but des réincarnations successives? Le spiritisme nous enseigne que chacun des incarnés dispose de son libre arbitre. C'est-à-dire qu'il peut décider du chemin qu'il désire prendre, en tout état de conscience des conseils qui lui ont été remis. Qu'il est douloureux pour un guide de voir son protéger se diriger dans une direction moins rapide pour son évolution... mais Dieu veille sur chacun de ses enfants, et ne les laisse jamais à l'abandon. Certaines souffrances nécessitent un temps plus ou moins long pour être comprises, certaines nécessite même le passage par des plans de grandes souffrances comme celui que l'on nomme le seuil. On peut se demander alors, mais que fait Dieu ? Pourquoi ne sauve-t-il pas le monde de toutes ces difficultés ?! La terre est un lieu d'expérimentation et d'évolution, les hommes doivent apprendre à maîtriser leur animalité et à développer leur spiritualité.
Je vous conseille la lecture de l'ouvrage Nosso Lar, il explique bien les liens entre actes de la vie incarnée terrestre et conséquences dans la vie dans l'au delà.
Fraternellement,
Céline

 

Mon Guide - Stéphane - 20/07/2010

 

Bonjour,
je vous écris un petit mot pour avoir votre avis sur une question. En effet il y a de cela quelques années et je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai fais un rêve où je me trouvais près d'un être de lumière, je dis de lumière car elle resplendissait et d'elle émanait une lumière que je n'avais jamais vus sur terre, elle était proche de moi, protectrice et c'est comme si je la connaissais depuis très longtemps. Je n'avais jamais fait un rêve aussi fort en émotion à l'encontre d'une personne ou d'un esprit, je pense au fond de moi que c'était mon guide, ah oui, elle avait aussi l'apparence d'une femme.
Je fais de temps à autre des rêves que j'appelle des rêves éveillés, car je suis dans ces moments de décorporations avec une lucidité que je ne retrouve pas lorsque je suis de retour dans mon corps charnel, je fais des rêves ou je parle avec d'autres personnes ou esprits comme si je parlais à quelqu'un dans la vie de tous les jours, ces rêves sont très vivants et je m'en souviens avec une imprégnation souvent déconcertantes.
Voilà au plaisir de vous lire et en attendant votre réponse, je vous salue.

Bonjour ,
Lors du sommeil, l'Esprit se détache plus ou moins de son corps pour aller à la rencontre d'autres Esprits. Ainsi, sans la contrainte du corps, l'Esprit peut entrer plus facilement en communication avec ses semblables. Suivant son état de conscience, il est en mesure de se souvenir au réveil de ce qui s'est passé.
Dans votre cas, il semble qu'en tant qu'Esprit lors de votre sommeil, vous arrivez aisément à vous détacher de votre corps pour aller converser avec des Esprits. Et vous vous souvenez des évènements.
Il se peut que l'esprit protecteur que vous avez perçu était votre guide. Mais il peut aussi s'agir d'un esprit protecteur comme votre mère dans votre précédente vie.
N'hésitez pas à parcourir notre site notamment les articles qui traite de ce sujet.
En approfondissant le sujet, vous devriez obtenir des ressentis plus sur ses Esprits. Ils peuvent vous apporter des réponses aux questions que vous vous posez.
Bonne continuation dans vos recherches.
Marie Laure

 

Guide spirituel - Thibaud - 06/06/2010

 

Bonjour,
j'aimerais bien connaître le nom de mon guide spirituel ? Comment le reconnaître ? Est-ce que j'ai de nombreux guides autour de moi ?

Bonjour,
Votre guide n’a pas de nom particulier, attendu qu’il a vécu de nombreuses vies avant de devenir guide. On peut lui donner le nom que l’on désire, il viendra toujours à cet appel.
Il faut de nombreuses années pour reconnaître l’approche de son guide, on le confond souvent avec les Esprits familiers. Ce sont souvent de douces impulsions.
Cependant, nous pouvons dire que notre guide intervient pour satisfaire toutes les questions que nous nous posons. On peut le confondre avec nos propres idées, il est ce qu’on appelle la voix de la conscience
Il nous aide à élargir l'étude de nos recherches et de nos connaissances qu'elles soient de l'ordre du quotidien tel que l'éducation des enfants, qu'elles soient de l'ordre des connaissances professionnelles ou d’un développement personnel sur un plan littéraire ou scientifique. Il peut par exemple nous mener sur la voie pour exercer un métier qui nous conviendrait ou pour une bonne formation au moment opportun.
Il nous aide également à élargir nos connaissances artistiques comme la musique, la peinture, l’écriture, la sculpture, etc ou les connaissances spirituelles.
Un père, un grand-père ne peut pas devenir un guide, il faut un certain degré d’élévation que l’on n’a pas encore lorsque l’on est sur Terre et que l’on a encore à s’améliorer.
Voilà, j'espère avoir répondu à vos questions.
Fraternellement,
Josette

 

Entrez en contact avec mon guide - Marthe - 28/03/2010

 

Bonjour,
comment entrez en contact avec mon guide ? J'aimerais lui parler et j'aimerais l'entendre.

Bonjour,
Vous pouvez entrer en contact avec lui durant votre sommeil. Lorsque le corps physique se repose, nous ne restons pas inactifs, les liens qui nous unissent au corps sont relâchés et le corps n'ayant pas besoin de nous, notre Esprit parcourt l'espace et entre en relation directe avec d’autres Esprits et si notre désir est de progresser, nous pouvons dialoguer avec notre ange gardien. Cette situation, nous permet de causer avec eux et également de nous instruire. Il nous montre le travail à effectuer et nous donne toujours toute l'énergie nécessaire à son accomplissement. Il nous encourage à la volonté, à la persévérance et nous fortifie dans nos recherches, dans notre lutte. Il peut nous prévenir sur ce que nous serions capables d’effectuer ou nous conforter dans une démarche envisagée ou entreprise. Nous en avons parfois le souvenir à notre réveil ou elles reviennent au moment opportun comme une inspiration du moment. En résumé, pour communiquer avec son guide, c’est très simple : il suffit de demander et de prier puis d’écouter sa conscience. Fraternellement,
Marc

 

Troubles - Madison - 25/04/2009

 

Bonjour,
je suis une personne qui communique avec les Esprits sans avoir un stylo ou un médium. Je ne sais pas très bien, mais j'intercepte très facilement leurs pensées, et je peux même savoir si elles viennent de moi ou pas. Je suis quelqu’un de très inspiré, c'est à dire, lorsque je réfléchis sur un sujet, j'ai des inspirations, qui arrivent de tous les côtés, ce qui me prouve une fois encore que je n'en suis pour rien.
Mais quelquefois, je me demande bien si je ne me trompe pas, si ce n'est juste que des simples imaginations. En fait, lorsque j'ai bien réfléchi, j'ai compris ce qui m'attire sur le spiritisme. Je veux communiquer avec des Esprits savants qui me diront beaucoup de choses merveilleuses, de façon tangible, c'est à dire, avec une manière qui me permettra de ne pas douter de leur communication.
A cet effet, à chaque moment que je pense en cela, une voix me dit :" Contente-toi de ce que tu as. C'est assez suffisant." Oui, c'est vrai que c'est suffisant, mais ce doute est toujours plus fort que moi, malgré les bonnes choses que j'apprends avec ce type de communication. Une idée m'a traversé l'esprit : je me suis dis que si je contacte un groupe spirite et leur demande de questionner mon guide spirituel sur mon cas, juste pour avoir la certitude que je ne suis pas dans l'erreur, afin de continuer tranquillement.
Mais le problème c'est que je suis dans un pays où les cercles spirites sont cachés (du moins c'est ce que je me dis car je ne crois pas qu'il en existe)
Je me demande aussi si ce n'est pas un test de foi pour moi... Je ne sais pas ; je ne sais plus. Voyez comment je suis confus.
J'espère vraiment que vous pourriez m'aider... Et je vous supplie vraiment de m'aider à me libérer de cette embrouille.
Je vous remercie sincèrement, car je sais que vous feriez du mieux que vous pouvez. Merci encore.

Bonjour,
Je comprends votre envie d'avoir des messages importants et fiables. Etre médium, c'est, en partie, servir d'interprète/intermédiaire pour la communication des esprits. Cette faculté se retrouve en chacun de nous. Bien sûr, notre sensibilité diffère, selon les personnes.
L'étude du spiritisme est importante pour comprendre l'organisation dans l'invisible, et le chemin est long pour avoir pleinement confiance mais sachez que plus vous serez instruit sur la doctrine spirite, mieux vous pourrez entendre et comprendre ce qu'ils ont à vous dire. Le doute complique réellement les transmissions de messages, mais rassurez vous, tout cela s'acquière avec le temps, en essayant de trouver les réponses à vos questions.
Pour vous guider, vous entendez un message qu'il vous faut analyser, ce dernier vient surement de votre guide, car tout viens en son temps car il faut aussi que vous soyez prêt et pour cela, il vous faut étudier.
Les Esprits sont comme nous, ils ont leur souffrances, leurs défauts mais aussi leur intelligence propre, demandez vous ce que vous comptez réellement faire de cette médiumnité, de l'utilité qu'elle aura certes pour vous mais également pour les autres, ceux qui vous utiliserons et compterons sur vous pour transmettre leur message.
Je vous conseille de lire "Le livre des Esprits" d'Allan Kardec, que vous trouverez en téléchargement gratuit ou à commander sur notre site, c'est un très bon ouvrage résumant les enseignements des esprits.
Fraternellement,
Céline

 

Si la rose savait - Sheila - 14/03/2009

 

Que la lumière soit avec vous.
Bonjour, j'ai lu, j'ai écrit mais je ne sais toujours pas, comment avancé, j'ai l'impression d'un mur devant moi, j'ai commencé très jeune à m'intéresser aux Esprits.
J'ai dû arrêter pendant quelques temps car au tout début, je croyais que ceux que l'on appellait des Esprits, c'étaient des démons. Puis plus que je lisais, plus il y avait des nuances. Je cherche simplement à savoir qui est cet entité qui été assis au pied de mon lit quand je me couchais ? (la peur au début) Elle me suit toujours. Il me montre comme un petit court métrage des dangers, durée de parfois 2sec. qui reste graver dans mémoire.
Comment puis-je communiquer avec lui ? J’ai l'impression qu'il me protège et en même temps qu'il garde ses distances. L'écriture automatique, j'écris beaucoup très rapidement mais rien qui ne répond aujourd'hui à mes questions. Avant je ne savais pas ce que c'était mais maintenant je sais que l'on peut évoluer, mais malgré les lectures je n'avance pas.
Comment médité ? Comment vient-on à pouvoir communiquer de façon utile ? Ne soyez pas surpris avec la première phrase du début, c'est comme ça que commencent mes écritures avec eux. Bien à vous, merci beaucoup pour cette attention, bonne journée.

Bonjour Sheila,
L’Esprit qui vous aide et qui est souvent près de vous est un Esprit familier, il ne désire pas être identifié, c’est son souhait, respectez-le et soyez attentive aux petits messages qu’il vous donne sous forme d’images. Ne cherchez pas plus, remerciez-le si cela vous aide, il en sera ravi. Pour développer votre écriture automatique et à faire en sorte qu’elle devienne une aide pour autrui, il faut avoir un objectif. C’est souvent difficile seule et nous conseillons de rejoindre un centre spirite où avec d’autres médiums, vous pourrez épanouir cette belle médiumnité, approfondir la doctrine spirite et donner des réponses à tous vos questionnements. Je ne peux que vous conseillez de consulter sur notre site la liste des centres qui existent en France.
Fraternellement,
Catherine

 

Guide spirituel - Mathieu - 22/01/2009

 

Bonjour.
J'ai lu dans votre forum 2008 qu’on n’a pas besoin d'un procédé quelconque procédé pour parler avec notre guide spirituel, ça n'exclue pas donc la possibilité de parler avec lui ces moyens là. En ce qui me concerne, je crois avoir eu une communication avec lui, par l'écriture par intuition.
C'est vrai que je ne suis pas bien sûr de cette communication, car je peux avoir cru que j'ai reçu une communication, alors que ce n'est juste que le fruit de mon imagination... mais bon, je me dis que si je me trompe, des bons esprits me guideront, car je les prie à chaque moment de toujours rester en communication avec moi.
J'ai donc reçu une communication de mon guide spirituel qui me dit qu'il vient de commencer sa mission, celle de me guider, et que les deux autres que j'ai déjà eu ont accompli la leur.
Alors, est-ce possible d'avoir plusieurs guides spirituels ?

Bonjour Mathieu,
En effet, il n’y a pas besoin de procédé particulier pour communiquer avec notre Guide spirituel, ses conseils et ses interventions sont constantes même si nous n’en sommes pas conscients. Un simple recueillement quotidien sur vous-même et en élevant vos pensées vers votre guide permet de communier avec lui. De même, que nous avons un seul et unique guide qui nous suit depuis plusieurs vies mais nous avons aussi autour de nous des esprits familiers, protecteurs qui sont là aussi pour nous accompagner durant notre existence terrestre.
Cependant je vous déconseille de pratiquer l’écriture par intuition seul, car une pratique non contrôler peut vous conduire à l’obsession et des esprits mal intentionnés pourraient perturbés votre vie quotidienne et les désagréments que cela implique. Cette communication pourrait très bien être le fruit d’esprits qui ont pu se jouer de vous ou bien d’un de vos esprits protecteurs. Il m’est difficile de me prononcer sur la nature de cette communication que vous avez reçue.
Je vous oriente vers les lectures suivantes : la conférence sur les anges gardiens, Les vies successives de Rochas, le livre des esprits d’Allan Kardec, ouvrages que vous pouvez retrouver en libre disposition sur notre bibliothèque en ligne.
Fraternellement,
Gabrielle

 

Communication avec mon guide ou pas - Philippe - 04/01/2009

 

Bonjour,
Toute personne est consciente d’être toujours accompagné par un être rempli d’amour pour elle, qui la conseille à tout instant, et la protège contre tout danger, toutefois si celle-ci n’y participe pas. Certaines personnes écoutent cet être dévoué pour nous, à différents degrés ; certains les entendent mal, d’autres assez bien, et d’autres encore à la perfection.
En ce qui me concerne, je ne suis pas très certain qu’il s’agit vraiment des pensées de mon guide ou de mes propres pensées. Sur ce point, je suis assez confus. Au début, il était difficile pour moi de comprendre cela, mais avec le temps et beaucoup de recueillements, j’ai des pensées qui me semblent étrangères partout, en tout lieu, dans n’importe quelle position. J’apprends beaucoup de choses, de diverses choses dans mes soit disantes conversations.
Bien des fois, j’ai l’impression que tout ce qui se passe dans ma tête est juste le fruit de mon imagination. Mais j’ai l’impression que c’est plus fort que moi. Je reprends toujours la communication, comme si j’en avais un si grand besoin.
Alors, je doute souvent si c’est vraiment mon guide qui se communique avec moi, peut être il s’agirait plutôt d’un esprit qui veut juste jouer avec moi, car, il me dit que je serais médium clairvoyant et parlant, en expliquant que clairvoyant car mon esprit sortant de mon enveloppe physique, vers le monde spirituel, et parlant car, lorsque je sortirais, un esprit prendra possession de mon corps momentanément et pour ce faire, je dois participer au travail, en essayant de plus en plus me détacher de la matière, en, comme il a dit, faisant attention au fond qu’à la forme, le fond étant le spirituel, la forme étant le matérielle.
Surtout, je dois appliquer ces règles. Pour moi j’ai juste l’impression qu’il essaie de me fasciner, mais, il ajoute que je le serai pour servir Dieu, et que, bien que j’aie le libre arbitre, le contraire causera ma perte, et que tout le travail sera à recommencer, car, d’après ce que je comprends, ils font de leur possible pour que je devienne un homme de bien.
Cela se prouve quand même, car depuis un certains temps, j’ai une envie de me recueillir et de mettre en prière, à chaque moment. Ce qui m’a le plus surprit, aujourd’hui lorsque je lui demandais des conseilles sur une occupation de ma vie, il a presque refusé de me répondre, car il a dit que, sachant que je sais qui il est, je suivrai directement son conseil, et cela sera comme si je dépendrai de sa parole dans tout mes actes, mais il m’a soufflé quelques mots, qui m’ont beaucoup aidé ; les pensées que je reçois ne sont pas du tout méchant, bien au contraire, il me disait presque à chaque moment d’aimer mon prochain, et bien autre chose de bien… souvent j’avais l’impression qu’il appelait souvent un autre être, lorsque j’avais une question qui le dépassait , il l’explique d’abord à sa manière, puis, j’ai l’impression qu’il dit : Attends, celui-ci te l’expliquera mieux que moi.
Et du coup, l’explication est améliorée, mais elle me semble un peu pareille. Mon véritable problème est comment savoir si je joue juste avec mes pensées. C'est-à-dire, s’agit-il vraiment de mon guide. Je ne sais pas si en passant par un médium, je pourrais m’assurer, et je n’en connais pas d’ailleurs.
Je suis vraiment confus. Je doute beaucoup, je ne sais que faire, aidez-moi je vous en supplie. Je vais devenir fou.

Philippe,
Je comprends vos doutes, dans la société actuelle, personne ne nous apprend à reconnaître nos propres pensées de celles des esprits qui nous environnent. Ainsi, même lorsque l'on entend clairement les esprit comme vous, il y a toujours des moments où l'on se demande si celà vient de nous, lorsque l'on y croit, est ce sûr qu'il s'agisse d'un esprit protecteur?
Toutes vos questions sont naturelles, et je dirais même qu'elles sont un gage de votre sérieux. S'il s'agit bien d'un esprit qui vous protège, celui-ci ne se fachera jamais que vous le questionniez dans le but de vous assurer de sa nature, au contraire.
Vous avez l'air d'avoir un bon esprit critique. Continuez donc de voir vers quelle direction cet esprit vous pousse. Un esprit qui chercherait seulement à s'amuser de vous ne vous poussera pas à aider votre prochain, il cherchera à vous éloigner de ceux qui vous aident et qui vous aiment, afin de pouvoir mieux vous manipuler à sa guise.
D'après ce que vous me dites, celà n'a pas l'air d'être le cas. Je suis confiante quand à votre situation.
Le fait que vous ayez envie de vous recueillir et de prier est également un gage de la nature bienveillante des esprits qui vous entourent. En effet, les prières et le recueillement nous permettent d'élever nos pensées et grâce à celà, nous pouvons nous rapprocher de nos guides et d'esprits spirituellement plus élevés que nous qui peuvent nous apporter des enseignements bénéfiques.
Ainsi, si vous souhaitez poursuivre vos communications, je vous conseille justement de prier et de vous recueillir en appelant votre guide, celà facilitera votre rapprochement et minimisera les risques que vous vous mettiez en contact avec un esprit perturbé ou qui souhaiterait vous tromper.
Personnellement, ce sont des principes que je mets en oeuvre à chaque fois que je travaille avec mon guide (je suis médium dessinateur).
Il y autre chose qui me semble important, avoir l'esprit critique est une excellente chose je pense, par contre, il ne faut pas tomber dans l'excès et vous mettre à douter sans fins, sinon vous risquez d'avoir plus de difficultés à communiquer avec votre guide, vos doute agissant comme des parasites lors de votre appel, ce qui risque d'attirer d'autres esprits qui vous feront encore plus douter etc...
Quand vous voyez que vous commencer à trop douter, priez avec tout votre coeur, appeler votre guide sans cesse en lui demandant de vous aider, de vous rassurer, une fois ceci fait, ne vous posez plus de questions, continuez vos conversations comme d'habitude et ayez confiance, ce sera le meilleur moyen de vous assurer de sa présence.
Je suis heureuse de savoir qu'il y a des personnes comme vous qui sont capables d'entendre aussi clairement les esprits qui nous entourent, je suis sure que grâce à celà et avec l'aide de votre guide, vous pourrez aider de nombreuses personnes incarnées ou désincarnées, vous y compris!
J'espère que ces réponses auront pu dissiper votre inquiétude. N'hésitez pas à nous écrire à nouveau si vous en ressentez le besoin. Je vous souhaite une bonne continuation,
Amicalement,
Claire

 

Guide spirituel - Christian - 22/08/2008

 

Bonjour,
Tout a commencé après le décès brutal de mon père. Je me posais beaucoup de questions sur sa mort, sur l'après vie. Mais voila t-il pas que je tombais (par hasard je pourrai dire mais je crois que mon guide y est pour quelque chose) sur une émission télévisée relatant les témoignages de NDE.
J'ai été rassuré et j'ai pu faire mon deuil en paix.
Bien des années plus tard, je me suis à nouveau intéressé au sujet, sur internet cette fois, j'ai découvert l'existence du guide spirituel qui nous suit tout au long de nos vies. J'ai décidé de lui parler, de lui ouvrir mon cœur. La première de ses réponses s'est manifestée dans un rêve que je vais vous raconter : j'avais la tâche d'accompagner une lionne d'un lieu à un autre.
J’avais accepté la tâche sans rechigner, même si j'étais effrayé par l'animal. J’étais décidé à accomplir ce qui m'était demandé. Tout au long du trajet, une voix me disait ce que je devais faire pour que tout se passe bien.
Et je suis arrivé à bon port. Ce rêve est explicite. Ma deuxième communication avec mon guide concernait ma chienne malade.
Tandis que je m'adressais à lui, j'ai ressenti un sentiment très fort avec la certitude qu'elle allait guérir. Ma dernière et récente communication concernait mes incertitudes par rapport à mon travail et la nécessité éventuelle de changer d'orientation. Le lendemain midi après le repas, avant de reprendre le travail, je me suis assoupi, et j'ai vu une de mes tantes en rêve. J’ai su à ce moment là qu'elle était chez moi.
Effectivement en rentrant du travail, je l'ai retrouvé chez moi. Mais je crois que c'était un signe, car le soir même j'ai reçu un mail d'une conseillère d'orientation qui avait refusé ma demande 3 mois plus tôt.
La formation qui m'était proposé était d'un niveau supérieur au mien, mais la responsable de la formation m'a demandé de m'inscrire disant qu'elle ferait passer mon dossier....
je remercie mon guide, je sais qu'il est là, près de moi. Je m'efforce d'être ouvert et accueillant et de lui manifester mon amour et ma reconnaissance.
De plus j'ai la quasi certitude de connaitre mon âme sœur en la personne de mon meilleur ami. Nous avons 2 mois d'écart, nous vivons depuis 30 ans une amitié sans failles et nos vies sont parallèles, mêmes écueils, mêmes épreuves et toujours l'un pour soutenir l'autre.
Dites moi ce que vous pensez de tout ceci. Merci.

Bonjour Christian,
C’est souvent au détour d’une épreuve, comme celle que vous avez subi, que la léthargie ambiante s’estompe pour laisser place à un sursaut d’énergie qui vous pousse à creuser, à chercher, à comprendre ce qui se passe après.
Nous sommes tous en transit sur cette terre et avons en nous les germes de nos connaissances acquises au fil de nos incarnations mais également de nos expériences passées dans l’au-delà au côté de nos frères et sœurs spirituels et de notre Guide.
Votre rêve et vos intuitions ont été pour vous une révélation, révélation qui vous conforte dans votre espérance de cette vie éternelle qui nous a été donnée par notre Père à tous.
Vous évoquez votre Guide spirituel et vous lui parlez de cœur à cœur. C’est tout à fait ce qu’il attend de vous, que vous fassiez cette démarche afin qu’il puisse vous répondre, car il ne fera rien sans que vous ne fassiez le premier pas. Comprenez que votre parcours actuel, il l’a vécu il y a de cela fort longtemps et en l’occurrence il s’agit de votre évolution et non de la sienne. C’est pourquoi vous devez être, comme vous le faites, moteur de la conduite de votre vie, de vos choix et des actions que vous souhaitez engager. Tant que vous serez dans la droite ligne de l’amour fraternel et que votre démarche sera constructive par les pensées et les actions que vous développez, l’aide spirituelle vous sera accordée. C’est ce que l’on nomme la loi d’affinité. Mais elle est aussi valable dans le négatif. Ainsi, un être qui aura par exemple un souhait de vengeance et qui mettra son projet à exécution sera secondé dans l’au-delà par des esprits du même ordre. Mais lors du passage, quelle ne sera pas sa déconvenue lorsque le remords et le regret l’enfermeront dans un carcan de souffrance sans parler de ses complices désincarnés qui ne le lâcheront pas. Quant aux victimes, si elles sont suffisamment évoluées spirituellement elles lui accorderont le pardon, mais dans le cas contraire il lui faudra affronter leurs foudres. Toute cette digression pour vous confirmer vos ressentis, à savoir que vous êtes soutenus et aidé dans vos démarches.
Mais entendons-nous bien. Votre Guide, certes à une grande influence car c’est lui qui vous conseille dans le choix de vos incarnations et qui vous conduit dans votre évolution spirituelle. Mais il y a aussi ceux que l’on nomme les Esprits familiers qui sont en général des amis ou parents désincarnés de cette vie ou d’une autre, qui continuent à vous aider sur votre chemin terrestre, ou simplement des Esprits qui ont les mêmes idées, sentiments ou valeurs que vous et qui par la même loi d’affinité se lient à vous pour vous aider si votre démarche est orientée vers le bien et la charité du prochain, pour vous enfoncer davantage si vos sentiments sont pervers et négatifs.
Je ne peux que vous encourager à poursuivre cette approche avec votre Guide qui déborde d’amour pour vous et ne demande qu’à vous voir progresser. C’est ce qui lui réjouit le cœur.
Je puis vous conseiller la lecture des ouvrages psychographiés par Chico Xavier ( Les Editions Philman - http://www.editions-philman.com - qui sont le témoignage d’un médecin Brésilien désincarné, André Luiz, qui nous livre ce qu’est sa vie depuis qu’il s’est désincarné. Je pense que ces lectures pourraient enrichir notablement votre vision de l’au-delà.
Avec toute mon amitié.
Maxence

 

Ange gardien - Philippe - 15/06/2008

 

Bonjour.
Je voudrais savoir s'il est possible de communiquer avec son ange gardien par l'écriture automatique. Et aussi, j'ai lu que l'on peut communiquer avec son ange gardien par la prière ou le recueillement, alors je me pose les questions de savoir comment écouter l'ange gardien distinctement, de manière à reconnaitre sûrement ses messages.
Et quelle la prière dire pour que l'ange réponde ? Je voudrais avoir une réponse, s'il vous plaît. Merci d'avoir lu mon message.

Bonjour Philippe,
L’ange gardien, comme vous l’appelez, est un Guide spirituel. C’est un Esprit d’un niveau bien supérieur au notre qui va vous accompagner et vous soutenir dans vos épreuves en faisant naitre en vous les idées, les pensées, les sentiments qui sont à même de vous conduire sur le chemin que vous avez choisi pour cette incarnation. Mais, comprenez bien, en aucun cas il ne fera à votre place, en aucun cas il ne vous obligera à quoi que ce soit, en aucun cas il vous sermonnera. Il n’est la que pour vous délivrer les bons conseils, libre à vous de les suivre ou non. C’est ce que l’on appelle le libre arbitre.
Sachez aussi qu’il vous connait mieux que vous-même dans le sens où il vous accompagne déjà depuis plusieurs incarnations et que la moindre de vos pensée lui est transmise. Ainsi il veille en permanence sur vous, se lamente de vos erreurs, souffre avec vous de vos manques, de vos chutes mais se réjouit de vos victoire. Il déborde d’amour pour vous et ne cherche qu’à vous épauler. Mais pour cela, il vous faut faire le premier pas, montrer que vous vous engagez dans une action d’amélioration, de construction, d’élévation spirituelle. Alors vous sentirez en vous une force qui viendra vous habiter pour mieux comprendre, mieux appréhender et mieux traverser les épreuves qui bordent votre route spirituelle. Vous aurez alors ce regard qui vous permet de percevoir le sens de votre vie et le pourquoi des situations que vous traversez.
Pour correspondre avec lui, vous comprenez qu’il n’est nul besoin d’écrire ou de réciter une quelconque prière. Il vous suffit de penser à lui et de lui parler avec votre cœur, en allant chercher ce qu’il y a de plus profond en vous, lui dire votre souffrance, vos doutes, vos peines mais aussi le remercier de veiller sur vous, de l’amour qu’il vous donne. C’est un être bienveillant et qui ne comprend que le véritable langage, celui du cœur.
Mais ceci est un parcours intérieur que vous devez entreprendre. Il vous faudra du temps pour le ressentir, pour percevoir sa présence et le reconnaitre car c’est à vous de vous rapprocher de lui en vous élevant le plus possible par la prière. C’est par elle que vos vibrations vont s’intensifier et devenir sensibles à un monde spirituel plus proche de votre âme. Et puis comme dans toute amitié, elle doit se construire petit à petit, s’apprivoiser en quelque sorte, se mériter et grandir de jour en jour.
Pour vous aider je vous conseille de lire « Le livre des Esprits » d’Allan Kardec chapitre IX Intervention des Esprits dans le monde corporel
Voilà Philippe j’espère avoir pu vous aider. Votre Guide n’attend que votre réveil pour vous donner cette immense tendresse qu’il vous réserve. Soyez à son écoute car il vous suffit de vouloir aller au devant de lui pour que vous puissiez le rencontrer.
Avec toute mon amitié.
Maxence

 

Comment avancer avec mon guide - David - 26/12/2007

Bonjour,
cela fait maintenant environ 2 ans que je m'intéresse au sujet de la vie après la vie. Contrairement à beaucoup de personnes, ce n'est pas la perte d'un proche qui m'a amenée à cette recherche, mais une attirance que je qualifierais de naturelle car j'ai moi-même bien du mal à me l'expliquer.
Par la suite au fur et à mesure des mes différentes lectures, je pense avoir compris que cette attirance et le cheminent à travers mes différentes lectures se faisait sous l'influence de mon guide.
Des circonstances très incongrues m'ont notamment amenées dans mes choix de lectures vers la doctrine spirite rédigée par A.KARDEC. Rapidement autour de moi, je me suis aperçu que des personnes de mon proche entourage étaient également très attirées par le spiritisme et par la pratique spirite, là encore, les discussions sur ce sujet se sont faites très naturellement avec ces personnes de mon entourage qui de leur côté ne connaissaient pas la doctrine mais en revanche étaient et sont toujours sujettes à des contacts avec des proches défunts, nous avons donc échangés et avancés ensemble.
Aujourd'hui, les principes de la doctrine ont totalement bouleversés (positivement) ma vie, je sais que le chemin est encore long, mais j'ai comme l'impression de manquer de "méthode", j'essaye de me rapprocher régulièrement de mon guide par la prière et je lui demande incessamment de m'aider à aider les autres, mais je n'ai pas l'impression d'être toujours efficace dans ma quête.
Aujourd'hui, je me dis que de tenter de développer ma médiumnité (qui est quasiment inexistante) pour la mettre au service de personnes en détresse pourrait être une solution pour me rendre plus utile car il est parfois difficile de faire passer des messages d'espoirs à ces personnes par nos simples paroles.
Qu'en pensez vous ? Et si telle doit être la solution comment m'y prendre ? Et si non quelles autres solutions ?
Merci pour tout ce que vous faites, merci de nous aider à trouver le sens de nos vies.

Bonjour David,
Je pense que votre analyse de la situation est très perspicace.
Je trouve cela amusant de voir à quel point on nous tient la main tout au long de notre vie pour nous guider vers les actions que nous devons accomplir et vers ce qu'il y a de mieux pour notre évolution et notre bien être. Si vous avez lu les ouvrages d'Allan Kardec, je ne vous apprendrais rien en vous disant que nous nous incarnons tous dans le but d'évoluer. Seulement chacun décide avec l'aide de guides et d'esprit plus avancés des opportunités et des grandes directions de la future vie pour permettre au mieux l'évolution de l'esprit sur des thématiques appropriées.
Cette dernière phrase étant un peu vague et lourde, je vais tenter d'être plus claire avec un exemple concret : chacune de nos existences nous permet d'évoluer sur quelques points que nous devons travailler au cours de notre incarnation. Certains vont surtout développer certaines vertus (c'est ainsi qu'un de mes amis qui est médium m'a avoué qu'il devait travailler la patience au cours de cette existence). En ce qui me concerne, je dois, entre autres choses, me mettre au service des autres (que ce soit des esprits en difficultés ou bien d'êtres incarnés) par le biais du spiritisme et notamment par ma médiumnité que je développe actuellement au centre.
Ainsi je comprends bien ce par quoi vous passez en ce moment. Je trouve admirable que vous ayez les idées aussi claires concernant le spiritisme et d'avoir aussi bien su écouter votre guide qui en effet vous a guidé jusqu'à la doctrine spirite.
Pour répondre concrètement à vos questions, je pense comme vous que développer votre médiumnité est ce à quoi vous invite votre guide. Car si ce n'était pas le cas, vous n'auriez pas été guidé aussi directement vers le spiritisme, il existe en effet bien d'autres moyens de faire don de soi pour aider les autres (associations caritatives, bénévolats ou tout simplement l'écoute et l'entraide, ce que vous faites déjà) Une qualité très recherchée par les guides chez les médiums est le total abandon de soi et de profit pour aider les autres sans condition, sans rétribution (financière ou morale). Cette qualité est très importante dans l'exercice de la médiumnité et est absolument nécessaire pour que le travail avec les frères spirituels puissent se faire efficacement (tout orgueil, pensée de profit ou jugement de l'autre produit une sorte de barrière qui empêche ou freine le rapprochement avec les esprits avancés qui guident notre travail de médium et freine donc le travail en lui même que ce soit l'aide aux esprits ou la guérison d'incarnés)
D'après votre mail, il semblerait que vous soyez sur la bonne voie à ce niveau et c'est peut être en partie pour ça que l'on vous a guidé vers le spiritisme, afin que vous puissiez contribuer à aider de nombreuses personnes par ce biais. Pour développer votre médiumnité, il faut que vous veniez dans un centre spirite afin d'apprendre les notions théoriques qui pourraient vous manquer (bien que vous sembliez déjà avoir une certaine culture de part vos lectures). Puis vous pouvez commencer ensuite la pratique, de façon encadrée par un médium plus expérimenté et par des esprits plus avancés (dont votre guide) qui vous guideront dans vos sensations et dans votre travail. En tout cas, c'est comme cela que nous procédons au centre. Sur les conseils des frères spirituels, nous évitons de pratiquer la médiumnité seuls, en dehors du centre car au centre, les frères spirituels nous protègent en quelques sortes des esprits mal intentionnés, protection que nous renforçons par l'harmonie de groupe (qui agit comme une sorte de barrière en quelque sorte). Lorsque nous sommes seuls, il nous faut assurer seuls notre "protection" et fixer nous même une barrière, ce qui très difficile à part pour de rares médiums très expérimentés et très évolués spirituellement, moralement. Si vous ne souhaitez pas développer votre médiumnité, vous pouvez aider votre prochain en continuant ce que vous faîtes déjà (à savoir écouter et conseiller les personnes en détresses qui s'adressent à vous). Vous pouvez aussi vous engagez dans des associations. Quand au choix de développer votre médiumnité ou pas, mon avis personnel serait que vous devriez le faire (puisque tout semble vous guider dans cette voie). Un autre avis, objectif cette fois ci, est de vous en remettre à votre guide si vous n'êtes pas sur de vous. Il vous montrera toujours la voie qui sera la plus adaptée à vous.
Claire

 

 

Mon guide m'a répondu - Virginie - 13/10/2007

 

Bonjour,
je voulais juste vous dire de ne pas vous préoccuper de la question que je vous ai posée, mon guide m'a répondu, je n'ai aujourd'hui plus aucun doute. Je sais à 100 % que je ne dois pas user de cette capacité. Par contre, depuis que j'ai cessé la voyance, mon don médiumnique s'est beaucoup développé.
Je n'ai qu'une seule petite question : un bon esprit - qui s’est communiqué par un autre médium durant une conversation - peut-il dire des grossièreté : "je m'emmerde à me souvenir, je n'y arrive pas, et ça m'emmerde". Je suis surprise par ces propos, recueillis par un autre médium.
Merci pour votre réponse.

Bonjour,
Un bon esprit est un esprit déjà élevé et donc il n'utiliserait pas des propos grossiers pour communiquer.
Mon avis c'est "un esprit joueur" qui s'amuse à se faire passer pour celui qu’il n’est pas ; ce qui provoque chez lui des agacements lorsqu'il n'a pas de réponses aux questions posées.
Il serait nécessaire que le médium qui prend ce genre de communication apprenne à bloquer ce type de propos ; l’esprit joueur ou grossier ne perdra plus son temps et aura ainsi compris qu'il est démasqué.
Fraternellement
Dominique

 

Guide spirituel - Francine- 04/06/2007

 

Bonjour,
on vient de m'annoncer que j'étais en année 9 et que plus tard je pourrais être "guide spirituel" ? Je sais que je suis en questionnements et en recherche de mon "vrai moi", mais comment être aidée dans ce chemin ?
Je suis en train de faire des recherches sur les anges, comment percevoir leurs présences et communiquer avec eux, j'essaye de faire attention aux événements de tous les jours, mais l'interprétation est délicate, je pense que j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi et ne sais comment m' y prendre.
Merci pour vos conseils.

Bonjour,
Pour vous répondre à votre question concernant l’année en 9 et que plus tard, vous pouvez être guide eh bien celui ou celle qui vous a annoncé cela, s'est moqué de vous. Pour devenir guide spirituel, il en faut bien des vies et une connaissance approfondie de la personnalité humaine ; sur terre, la majorité des gens ont de la peine à se comprendre soi-même. Aidez avec finesse et délicatesse son prochain pour qu’il se grandisse, là c’est une autre affaire !
Dans la recherche de soi, il faut l’instruction, il faut la prière et le discernement que peut nous apporter notre guide. C’est un long travail qui s’échelonne sur une vie, puis deux, puis trois et finalement des milliers de vies, on y apprend la patience, l’écoute, l’analyse de son comportement au fil des incarnations, des situations et des évènements.
Je ne peux que vous encouragez dans cette démarche, lisez, instruisez vous, vous trouverez sur notre site tout un tas de livres de Léon Denis comme le problème de l’être et de la destinée ou dans l’invisible qui parle de ces rapports que nous pouvons avoir avec cet ange gardien.
Fraternellement,
François

 

Demande d'aide - Claire - 08/12/2006

Bonjour à tous,
Il y a une semaine dans un instant d'inspiration que je sens avoir été provoqué par quelqu’un, peut-être un guide, un proche ou autre, j'ai retrouvé « le livre des esprits » que j'avais acheté 4 ans auparavant mais que je n'avais pas lu entièrement.
Aujourd'hui ce livre me parle plus qu’à l'époque quand on a sa "logique".
En fait depuis l'adolescence, je m'intéresse vivement à tout ce qui touche à mon évolution spirituelle, ainsi en reprenant ce livre j'ai eu l'envie de faire des recherche sur internet ce qui m’a permis de tomber sur votre site et de prendre connaissance de vos activités : réunions, conférences ce qui est fou c'est que je suis a côté du centre à 20km.
Par déduction j'imagine que quelqu’un m’a guidé vers vous pour peut-être me transmettre un message,je vais venir à la prochaine réunion du samedi afin de prendre connaissance avec vous, j'aimerais savoir si à la suite d'une confirmation par mes guides, ou autre, un travail personnel est possible avec une personne médium de votre groupe ?
Ce qui me paraissais merveilleux et un peu inaccessible est peut-être en train de prendre forme : avoir un contact plus direct, plus précis avec les esprits qui me guident, je sens que quelque chose se prépare pour l'humanité et pour moi-même, j'aimerais comprendre un peu mieux le rôle que je joue ici bas.
Je vous remercie de votre réponse et vous envoie tout mon amour !

Bonjour Claire,
Il semble que le temps est venu pour vous, de vous interroger sur le réel sens de votre vie ! Ce contact que vous avez eu avec votre guide spirituel appelé aussi parfois « ange gardien », vous amène à une réflexion profonde.
Ce contact, vous a donné envie de lire plus en détail le « livre des esprits » acquis depuis 4 ans mais simplement parcouru auparavant, vous avez alors senti que cet ouvrage pourrait répondre à quelques unes de vos questions.
Pour arriver à réaliser votre souhait d’évolution spirituelle, il sera nécessaire de suivre le chemin vous permettant ainsi de mieux comprendre notre environnement.
Cette évolution s’acquière par des lectures (que vous trouverez au centre, ouvrages d’Allan Kardec, Léon Denis, …) ; par la connaissance de soi permettant ainsi une remise en question quant à sa nature profonde et le souhait réel de s’améliorer.
Il vous faudra aussi développer les sens nécessaires à votre évolution : l’écoute, la bonté, la générosité et l’amour pour votre prochain. Vous sentirez alors grandir en vous un amour qui vous rapprochera de plus en plus de votre guide.
Votre guide vous a conduit vers nous, vous désirez assister à l’une de nos séances du samedi, vous pourrez poursuivre si vous le souhaitez par des cours d’initiation dispensés au centre de Bron (fascicule à disposition).
Ces cours apportent une meilleure compréhension du Pourquoi de la Vie, du cycle des réincarnations, de l’au delà, de la communication avec le monde des esprits ayant besoin d’aide, …. et sûrement de découvrir en vous une médiumnité latente qui servira à aider nos frères et sœurs en souffrance.
N’oubliez surtout pas de priez afin de vous guider avec amour vers cette compréhension.
Fraternellement,
Dominique

 

 

Aider son prochain - Sandrine - 30/09/2006

 

Bonjour,
J'aurais une question simple à poser. Voilà maintenant six ans qu'avec mon Guide nous "dialoguons", il m'a fait passer des étapes importantes dans ma vie, m'a guidé dans une bonne Voie (sans cigarette, sans alcool), m'aide à progresser chaque jour...
Je le ressens, je l'entends intérieurement, il me fait écrire...
J'aimerais simplement savoir si cette Grâce que Dieu nous fait à tout les deux, je dois La mettre au service des Autres ? Vous dites, très justement d'ailleurs, que c'est un Don de Dieu (et je le ressens comme tel) mais sommes-nous, en tant qu'individu, tous choisis pour donner au plus grand nombre ?
Merci pour tout
Que Dieu vous protège.

Bonjour Sandrine,
Tous les hommes sont médiums ; tous ont un Esprit qui les dirige vers le bien, quand ils savent l'écouter. Maintenant, que vous pouvez communiquer directement avec votre ange gardien qui vous tend la main du haut du ciel par une médiumnité particulière.
Tous les médiums effectivement sont incontestablement appelés à servir la cause du spiritisme dans la mesure de leur faculté.
La personne qui commence à sentir en lui cette source inépuisable de force, de vie spirituelle qui se développe par un désir constant de la pensée vers le "beau", le "juste", le "vrai", alors celle-là est un vrai médium, qui sera protégé contre le mal et toutes les passions humaines engendrées par l'orgueil, l'égoïsme, la vanité, la cupidité, la luxure, la vénalité.
Il faut comprendre, que parmi les biens terrestres, aucun n'est comparable à ce don de la divinité, pourvoir servir d'interprète aux enseignements divins, c'est-à-dire à la vérité, à la morale, à la connaissance des lois universelles par l'homme, servir au soulagement de la souffrance qu'elle soit de ce monde ou de l'autre est une merveilleuse mission.
Mais pour bien s'y préparer et pour bien la remplir, il faut rester humble, travailler opiniâtrement à son évolution morale, et être animé d'une foi inébranlable en Dieu et s'en remette à sa seule volonté.
Espérant avoir répondu à votre question.
Fraternellement,
Cyrille

 

Guide spirituel - Marie - 30/05/2006

 

Bonjour à tous,
Je souhaiterais que l'on puisse m'éclairer sur un point qui m'est cher : notre guide de lumière. J'ai toujours été attirée par le côté spirituel de notre vie, peut être parce que depuis ma naissance mes problèmes de santé m'ont amenés à méditer fréquemment.
J'aspirais à une vie professionnelle en contact avec le domaine médico-social, et aujourd'hui je constate que par la force des choses, mon parcours a dévié alors que j'éprouve toujours ce besoin d'aller vers ceux qui souffrent.
Lorsque je m'interroge aujourd'hui, ma vie sociale et personnelle est parfaitement stable, et je me demande si je n'ai pas raté ma vocation, ou bien si au contraire mon parcours actuel à un sens. Je cherche des réponses à mes interrogations, et j'ai l'impression d'avoir du mal à me reconnecter à la méditation telle que je la percevais lorsque j'étais adolescente, et en plein stade de souffrance physique et morale. J'ai souvent prié la Vierge Marie (je lui ai un attachement très profond) pour qu'elle me permette d'avoir de beaux enfants, qui eux, n'auraient pas à souffrir de quelconques problèmes de santé comme je l'ai vécu.
Aujourd'hui, mes enfants sont magnifiques, et je vois en eux une part de divin, mais n'étant plus dans un état de souffrance comme je l'ai vécu, j'ai l'impression d'avoir perdu mes facultés spirituelles en ayant gagné un bonheur personnel.
Alors, je m'interroge : qu'est-ce qui a fait que je n'ai pas suivi la voie professionnelle à laquelle j'aspirai et pourquoi ai-je tant de mal à essayer de retrouver ce contact qui me lie au divin et qui me permettait en une fraction de secondes de méditation de sentir une force divine à mes côtés ? Quel rôle joue notre guide spirituel ? Peut-t-il nous aider à modifier les choix auxquels les gens aspirent pour notre bien ? Ces choix ont-ils un sens ? Pouvons-nous nous reconnecter au divin si notre vie n'est plus en souffrance ?
Toutes ces questions m'oppressent, et j'aimerais tellement avoir cette chance que certains ont de communiquer avec leur guide spirituel, j'ai l'impression que le mien reste en retrait, et je ne comprends pas pourquoi ? Je suis peut être aveugle à certains signes, ou mes prières ne sont peut-être pas aussi profondes qu'il le faudrait, et cela me culpabilise.
Pouvez vous m'éclairer dans mes interrogations ? Avec tout mon respect. Merci d'avance.

Bonjour Marie,
Il n’est jamais trop tard de changer de parcours professionnel et de suivre une formation dans le domaine médico-social si telle est votre désir le plus cher. Néanmoins, vous pouvez assister les personnes souffrantes sans forcément vous reconvertir dans la santé. Les engagements ne manquent pas dans notre société : visiter les personnes gravement malades dans les hôpitaux, prendre du temps auprès des personnes âgées bien trop souvent seules et éloignées de leur famille, rendre le sourire à des orphelins, distribuer le minimum vital auprès des SDF… Autant d’occupations indispensables que nobles. Quoi de plus beau et de plus noble que de se mettre au service de son prochain ? Je vous conseille de vous renseigner à la mairie de votre commune pour vous renseigner sur les associations caritatives existantes près de chez vous.
La souffrance, que nous considérons bien trop souvent comme une imprécation, permet un éveil moral et spirituel. Sans elle comment pourrions nous comprendre et accepter les maux d’autrui ? Elle constitue une excellente prise de conscience. C’est dans ces moments saumâtres que l’individu se tourne plus facilement vers le divin. Malheureusement lorsque son état physique ou moral s’améliore par la suite il a tendance parfois de s’en éloigner faisant preuve d’ingratitude pour tout remerciement.
Notre guide spirituel a pour charge notre avancement moral. Il ne joue ni plus ni moins le rôle d’instructeur, d’orienteur, d’éducateur. Jamais il ne prendra de décision à votre place. Ca serait allé contre la notion de libre arbitre que nous possédons tous et dans ce cas précis où serait notre mérite s’il agit pour nous ? Soyez certaine, même si vous ne ressentez pas sa présence ni ne percevez son aide qu’il s’active afin de vous faciliter dans votre incarnation. Cette assistance n’est d’ailleurs pas toujours celle à ce que nous espérons.
Fort heureusement que nous ne nous connectons pas uniquement au divin lorsque nous souffrons.
Dieu aime tous ses enfants. Où serait son amour s’il en délaissait certains au profit d’autres ?
Je vous invite de tout cœur à télécharger sur notre site les fascicules La Prière d’Alexis Carrel, et Ces Esprits qui veillent sur nous : les Anges Gardiens. Vous y puiserez une mine d’informations complétant vos interrogations.
Fraternellement
Ronnie

 

Ange-gardien - Lilian - 29/08/2005

 

Bonjour,
Je souhaiterais invoquer mon ange gardien mais je ne sais comment faire... pouvez-vous m'aider ?? (Matériel, lieu...)

Bonjour Lilian,
Comment faire pour invoquer son ange gardien ? Voilà une question simple et néanmoins fondamentale.
Je vous rassure tout de suite, il n’y a fort heureusement besoin ni lieu de lieux spécifiques, ni d ‘heures particulières, ni d’un quelconque support pour entrer en contact avec son guide, ni une quelconque attitude gestuelle à adopter (joindre les mains ou baisser la tête par exemple). Avec force et conviction il suffit d’élever ses pensées, de lâcher prise avec notre mental qui nous assaillent par d’images superflues, d’idées parasites. Un lieu calme, loin du bruit et des chahut peut incontestablement aider au début pour se mettre en phase avec cet au-delà spirituel. Par la suite vous vous apercevrez que vous pourrez à tout moment vous couper de votre environnement immédiat pour ce moment de grâce.
S’il peut apparaître dans les premiers temps difficile de prier, ne soyez pas empressée et poursuivez vos efforts en ce sens. Avec un peu de pratique et d’expérience vous ressentirez vite sa présence. Je vous invite à lire l’article sur " la prière, comment mieux la comprendre " paru dans notre dernier bulletin trimestriel (n°22)
Fraternellement
Ronnie