Rêve étrange - Martin - 28/04/16

 

Bonjour,
j'ai 16 ans et je m'intéresse au paranormal et à la spiritualité depuis 3-4 ans. Alors que j'avais d'autres problèmes plus importants en ce début d'année, il m'est arrivé quelque chose d'étrange un dimanche après-midi. En effet, après avoir dormi 1 heure, je me suis réveillé en plein milieu d'un rêve. Encore fatigué, je referme les yeux et subitement, je me sens repartir en sommeil très profond. Intrigué, je rouvre mes yeux et je surprend comme assis, à quelques centimètres au-dessus de mon lit et fixant une sorte de "trou" lumineux en face de moi. Alors que je m'en rapproche de plus en plus, je sens va vision se brouiller et finalement, je me réveille définitivement.
Mes quelques connaissances en science du sommeil m'ont conduit à conclure à une paralysie du sommeil hypnagogique (induite à l'endormissement) suivie d'une entrée consciente. Cependant, la relecture du Livre des Esprits m'a amené à une question : ai-je rêvé du scénario que je décris ci-dessus ou alors ai-je vraiment vécu une sortie hors-du-corps ?

Bonjour Martin,
Des sorties hors du corps, nous en faisons régulièrement la nuit, lorsque nous dormons, mais nous n'en gardons que rarement le souvenir. De ce fait, vous avez très certainement véritablement vécu cette sortie hors du corps.
La question est donc plutôt de savoir si vous étiez réveillé ou pas lors de cette expérience. Dans le doute, vous pouvez toujours "couper la poire en deux", en vous disant que vous étiez, à ce moment-là, dans un demi-sommeil...
Fraternellement,
Hélène

 

Rêve - T. - 08/01/2016

Bonjour,
Pour commencer, je suis, si on peut dire une adepte de la philosophie spirite. J'y crois, j'y crois, j'y crois ! Même si ça ne me rassure pas toujours car j'ai beaucoup de défauts et le chemin me semble bien long encore.
Ces temps ci, je suis en conflit avec mon papa. Le mois passé, un soir, triste et fâchée de la situation, je me suis dit que je ne voyais pas comment on pourrait un jour se reparler (décidée à ne pas faire le premier pas) et j'ai demandé à mon guide que si ça devait arriver, à en voir la raison dans mon rêve car ça me semblait IMPOSSIBLE.
Et là dans mon sommeil (je ne suis pas sûre que ce soit le même soir),j'ai rêvé que je me disais, tu veux savoir alors? j'ai dit oui, puis je me suis retrouvée à un enterrement où j'apprenais la mort d'un ami à mon frère de 18 ans dans un accident de voiture. On ne me disait pas son nom, mais qu'il avait le permis. Mon frère a un seul ami que je connais qui a le permis. Je me suis alors dit dans le rêve que ça ne changerait rien pour mon papa qui ne se remettrait pas en question avec ça et j'ai voulu alors annoncer ma propre mort à l'enterrement... (je suis bizarre...) Mais personne ne m'écoutait et tout le monde parlait de l'ami de mon frère. Puis je me suis dit "c'est quoi ce rêve où je ne peux pas me faire mourir si j'en ai envie" et puis pour faire bref j'ai pensé "tu vas changer d'avis quand tu vas voir que c'est vrai" ce qui m'a fait peur et m'a réveillée.
Bien évidemment... au réveil, j'ai pensé à un gros cauchemar ridicule même si cela me tracassait un peu comme tout bon cauchemar. J'étais persuadée que ça arriverait le dimanche. Le week end est passé et rien. Je me revois lundi devant la machine à café au travail en train de me dire que je me suis inquiétée pour rien comme d'habitude et que Dieu merci, il va bien. J'avais même appelé la maman de mon petit frère pour lui demander si je devais lui en parler, elle m'a dit non, tu vas l'inquiéter pour rien. Dans la semaine j'ai même prié pour lui du coup, je m'en voulais de l'avoir rêvé mort et j'ai prié pour qu'il se rapproche de mon petit frère (qui ne s'entoure pas toujours au mieux) et l'aide. Puis le lundi suivant, soit environ 2 semaines après mon rêve, j'apprends que le garçon en question est décédé d'un accident de voiture la veille (soit dimanche). Ça m'a choquée. Je fais pas le lien avec mon père même si j'ai été tellement bouleversée que j'ai pris la peine de lui écrire pour tenter une réconciliation.
Pourquoi ai-je vu ça en rêve ? Est-ce une simple coïncidence ? Quel intérêt mis à part m'angoisser au possible ?
Je demande souvent à avoir des messages ou autres pour m'aider, ce qui n'est jamais arrivé. Est-ce une "punition" pour me montrer ce que ça fait d'avoir vu une telle nouvelle avant? J'ai du mal a m'en remettre... Je me demande sans cesse pourquoi j'ai fait ce rêve depuis ? Et j'ai honte de ma réaction dans le rêve. Merci par avance pour votre réponse, même si je sais que vous ne voulez pas trop vous prononcer sur les rêves.

Bonjour,
Ce rêve était certainement destiné à vous faire comprendre que la vie, même pour un jeune, peut s'arrêter brutalement et les motifs de querelles qui paraissent "invivables" deviennent tout à coup secondaires. La preuve : vous avez écrit à votre père pour tenter une réconciliation, signe que vos valeurs se sont trouvées remises en cause par le décès (qui vous a d'autant plus touchée que vous en avez rêvé avant). Donc, que votre père connaisse ou non l'ami de votre frère, il sera certainement lui aussi marqué par ce départ proche et soudain au point d'adopter, à son tour, une attitude différente vis-à-vis de vous.
Le fait de rêver à une mort accidentelle, avant la date, indique simplement que l’événement était écrit, prévu, et le fait de le savoir devrait vous permettre de consoler ceux qui pleurent leur proche parti trop tôt et se demandent inévitablement ce qu'ils auraient dû faire pour empêcher ce décès. Ce sont les continuels "et si..." qui suivent un départ et retardent d'autant la résignation.
La leçon de ce rêve était donc double :
1 - Vous montrer que vos disputes ne sont rien d'assez important pour justifier de vous "effacer" de la vie de votre père, autrement dit d'être morte pour lui. Vous ne l'êtes pas et vous pouvez donc agir pour chercher à améliorer les tensions qui vous lient, malgré vous, l'un à l'autre.
2 - S'il est des éléments, comme vos liens, sur lesquels vous pouvez agir, il en est d'autres, comme une mort écrite dans la destinée, où vous ne le pouvez pas.
Appliquez-vous donc à améliorer ce qui peut encore l'être...
En espérant vous avoir aidée,
Fraternellement,
Hélène

 

Médiumnité, suite - Max - 8/12/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir comment développer ma médiumnité, pouvez-vous développer votre pensée par rapport à mon premier message, merci.

Bonjour,
L’aspect doctrinaire - Le médium a besoin de connaître la doctrine spirite pour comprendre l'univers, lui-même et les autres comme des êtres évolués, en harmonie avec la loi de cause et effet. Une attention spéciale sera donnée à la compréhension de l'échange médiumnique, sur l’action de la pensée sur les fluides, sur la nature et la situation des Esprits dans l'au-delà, sur le périsprit et ses propriétés dans la communication médiumnique ainsi que les types de médiumnités.
L’aspect technique – Un exercice pratique, à la lumière de la connaissance spirite, doit se faire afin que le médium sache distinguer par les fluides les divers types d’Esprits. Il doit apprendre à se concentrer et à se déconcentrer, à comprendre le dédoublement, à se contrôler dans les manifestations et à analyser le résultat des manifestations.
Quand on débute la pratique médiumnique, il peut arriver que les phénomènes s'intensifient et augmentent, il ne faut penser que l’état du médium empire. Ce sont les Esprits qui agissent sur les centres de sa sensibilité et préparent le champ pour les activités médiumniques. Il faut persévérer en gardant le moral et peu à peu, avec l'éducation de la faculté, les sensations se canalisent sans causer plus de perturbations.
L’aspect moral – Il suffit d’avoir un équilibre psychique et de vouloir suivre la bonne procédure, alliée à une certaine préparation doctrinaire dans un centre spirite qui est un lieu propice et sûr. Mais il est indispensable d’effectuer un effort pour une réforme intime afin de se libérer des Esprits perturbateurs et d’acquérir une syntonie avec les bons Esprits en donnant une orientation supérieure à notre travail médiumnique. L'orientation chrétienne, à la lumière du spiritisme, nous emmène à la vigilance, à la prière, à la bonne conduite et à la charité envers notre prochain ce qui va attirer à nous l'assistance spirituelle supérieure. Cette assistance ne manquera pas à ceux qui, avec bonne volonté et discernement, cherchent à se préparer à un bon usage de la médiumnité et se dévouent dans le désir de servir au bien. La bonne morale donne au médium l'assurance d’un bon travail médiumnique.
Fraternellement,
Gilles

 

Médiumnité - Max - 4/12/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir comment développer ma médiumnité ?

Bonjour,
Du point de vue spirite, développer la médiumnité n'est pas seulement s'asseoir à la table médiumnique et donner des communications. C'est affiner et discipliner sa sensibilité spirituelle pour l'avoir dans les meilleures conditions possibles et apprendre à l'utiliser avec les meilleures techniques pour des finalités élevées. Sans cette éducation, cette préparation pour l'exercice correcte, le médium pourra faire une mauvaise utilisation de sa faculté et provoquer des situations difficiles et désagréables, pour lui-même et pour ceux qui entourent.
Fraternellement,
Gilles

 

Rêve d'une vie antérieure - 16/11/2014

Bonjour,
Il y a quelques années, j'ai fait un rêve dont je pense qu'il puisse être d'une vie antérieure.
Dans ce rêve, sans que l'on me le dise, je sais que je me trouve aux Etats-Unis dans les annees 70. Je suis au volant d'une voiture mais ce n'est pas mon corps, pourtant je sais que c'est moi. A côté se trouve un homme que je sais être mon frère (personne que je ne connais apparament pas dans cette vie). Je sais aussi que nous sommes d'origine italienne et que nous sommes tous les deux des voyous à la petite semaine.
A l'arriere de la voiture se trouve trois hommes noirs, celui du milieu est petit et habillé differemment, c'est le chef, les deux autres sont ses hommes de main. Le petit homme est très en colère et nous reproche d'avoir rater un "sale coup" et sort un pistolet et tire dans la tête de mon frère pour me punir.
A ce moment là, je crie "noooon" et je me reveille. Je ne connais pas la suite mais j'imagine n'avoir pas éecu longtemps ve que je suis neé en 1980. A noter que j'ai une petite tâche de naissance au niveau du cœur et qu'elle me fait parfois un peu mal.
Dans cette vie, j'ai grandi dans un petit quartier où il y a de la delinquance. J'ai commencé à frequenter cette délinquance et j'ai traversé des problèmes. Mais de plus gros problèmes ont commencé à pointer leur nez, l'ennui et le sentiment de perdre mon temps se faisant sentir, je me suis alors éloigné de ce "milieu" et de ses féequentations définitivement.
Aujourd'hui je me sens mieux. Ce rêve est arrivé longtemps après et je me suis demandé s'il n'était pas là pour me dire que j'avais compris cette leçon. Bien sûr, j'ai encore de nombreuses leçons à apprendre dans cette vie.

Bonjour Damien,
Il arrive que nous ayons des réminiscences de nos vies passées à l’état de veille ou de sommeil comme dans les rêves. Pour autant, il est très délicat de décrypter nos rêves. Ils restent un mélange de plusieurs éléments notamment, de notre journée, des visualisations que nous avons eues (télévision, jeux…), de nos souhaits parfois intimes, d’images d'Esprits voulant se communiquer… Il serait donc difficile, d’après votre récit, de vous affirmer qu’il s’agit d’un rêve d’une vie passée.
Toutefois, vous pouvez faire confiance à vos émotions et aux échos que ce rêve a générés. L'essentiel est qu'il vous apporte une réflexion et que vous comprenez mieux les lois divines
Fraternellement,
Alain

 

Rêves de défunts - 23/10/2014

Bonjour,
Je suis croyante, catholique non pratiquante. En 2013,au mois d'aout, la marraine de ma belle-soeur, est venue me voir en rêve, pile à la date de son décès. Cette dame était très pieuse et je l'estimais énormément.
Dernièrement le 11 octobre, c'est ma soeur ainée ,décédée un 12 octobre qui est venue en rêve. Je me suis réveillée ces jours-là, avec la certitude, d'une vie apres la mort. Que signifient ces rêves ?

Bonjour Marie-Jeanne,
Vous dites que vous vous êtes réveillée, ces jours-là, avec la certitude d'une vie après la mort. Cela n'est-il pas suffisant comme signification ? Pourquoi aller chercher un autre sens quand vous recevez la quiétude d'une révélation ?
C'est à vous maintenant, si vous le désirez, d'aller plus avant sur ce chemin qui s'est ouvert à vous. Vous avez eu l'information, à vous de voir ce que vous voulez ou pouvez en faire. Vos défunts ont juste voulu vous informer, pas vous obliger...
Fraternellement,
Hélène

 

 

Rêve et bouddhisme - Lucas - 13/08/2014

 

Bonjour,
J'ai bientôt 22 ans et j'ai une passion inexpliquée pour l'Asie, je m'expatrie d'ailleurs très bientôt là bas et donc, je suis bouddhiste depuis bientôt 6 ans (philosophie et non religion dirai-je) et j'ai remarqué beaucoup de similitudes entre le Spiritisme et le Bouddhisme, voire un complément de la part du spiritisme sur ma culture spirituelle venant du Bouddhisme !
Dans mon rêve, je voyais plusieurs signes, dont l’œil du Bouddha, en me focalisant dessus, j'entends un chant : "Om namo Buddhaya Sanghaya Dharmaya hum" (après recherche sur internet il existe bel et bien, et très beau qui plus est). Je m'étonne donc dans mon rêve et relâche ma focalisation et donc cesse d'entendre le chant. Je me re-concentre dessus (très facilement d'ailleurs, comme un nouveau sens) et cette fois-ci le chant est plus fort, ET SURTOUT, en plus, je ressens un bien-être parfait, indescriptible où toute sensation du corps a disparu. Et on est surpris de cette perfection ressenti, je me réveille, avec quelques larmes ayant coulés de mes yeux par ailleurs.
Cette sensation nous pouvons la connaitre en effet en méditant, avec un minimum d'expérience, pendant la méditation il suffit de laisser passer les pensées, avec de l'expérience, l'espace temps entre 2 pensées s'agrandit et permet de ressentir ce qu'il y a entre (une chose est sûr ce n'est pas le néant), d'après le Bouddhisme c'est la nature du Bouddha, c'est notre vraie nature, notre vraie essence, ce que j'appelle l'Univers ou vous appelez "fluide vital" (fluide vital que j'ai d'ailleurs appris à manipuler, petite question annexe, peut-on le voir avec nos yeux ? Des fois, j'ai l'impression de percevoir quelque chose). Ou alors est-ce que cette sensation est l'âme, l'Esprit ? en tout cas un fragment de ce qu'il ressent après séparation du corps ? D'où la plus grande perception pendant mon rêve.
J'aimerais votre avis sur mon rêve, ainsi que, si vous le voulez bien, votre avis sur le Bouddhisme en tant qu'"adepte" si je puis dire, ou professionnel du Spiritisme. Merci beaucoup du temps accordé,

Bonjour Lucas,
Précisons, dans un premier temps, qu'il ne peut y avoir de professionnel du spiritisme car l'un des points forts du spiritisme est de savoir donner gratuitement ce que l'on a reçu gratuitement.
Celui qui est spirite est donc nécessairement bénévole et profite de ses loisirs pour se consacrer à la doctrine qu'il affectionne. Ceci étant dit, le bouddhisme est effectivement très proche du spiritisme et vous comprendrez donc que l'on puisse vous dire que votre passion pour l'Asie peut certainement s'expliquer par des souvenirs confus de vies antérieures.
S'il existe, bien entendu, quelques points de disparités, ils s'avèrent en effet bien légers face à des valeurs communes de poids telle que la croyance en la réincarnation, la recherche de paix intérieure, la prise en compte de l'énergie dans notre vie quotidienne et, de ce fait, tout ce que ces valeurs peuvent nous amener à modifier, par la suite, dans nos actes, nos comportements ou nos pensées.
Il est toujours préférable de chercher ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous divise. Selon ce que nous avons vécu ou avons à vivre, on peut être plus sensible à certaines méthodes d'apaisement ou d'épanouissement qu'à d'autres. Ce qui compte, c'est de pouvoir penser que l'on chemine ensemble sur la voie de l'amélioration...
En ce qui concerne les fluides, on peut effectivement les voir suivant la médiumnité que nous avons, on peut aussi les photographier. Pour expliquer la sensation que vous avez ressenti dans votre rêve, il peut s'agir d'un détachement de votre périsprit et Esprit de votre corps physique et qui provoque cette sensation de bien-être loin de toutes contraintes physiques et surtout des fluides matériels du corps physique.
Nous vous souhaitons bonne route,
Fraternellement,
Pascal

 

Rêve - Mich - 03/07/2014

Bonjour,
J'en étais encore qu'au début du livre des Esprits qu'un soir j'ai fait ce rêve... Il faut savoir que je ne suis ni médium, ni douée de voyance et que de mes rêves, il n'en reste jamais grand souvenir...
Alors après avoir lu dans ce livre, quelques chapitres je vais dormir et là je rêve que je suis en campagne avec quelques personnes de ma famille (famille avec qui j'ai très peu de contacts dans ma vie)... Je les quitte bien volontiers et je monte dans une espèce de charrette sans doute tirée par un cheval, je vois la maison que je quittais et tout d'un coup il y a tout plein de visages qui flottent dans les airs, je n'aime pas ça, il s'ajoute des bras qui semblent vouloir m’attraper, je ne comprends rien mais j'ai peur car ils s'approchent de la charrette donc de moi...
Puis, tout d'un coup je sens un bras derrière moi (donc à l'avant de la charrette) qui me prend par la taille et m'éloigne de tous sesEesprits... Là je me réveille et j'ai toujours peur... Je ressens encore le bras de cet entité autour de ma taille... Je n'arrive pas à analyser et je n'ose plus me recoucher tout de suite...
Ai-je raison selon ce récit de croire que cette entité m'a sauvée de l'emprise d'Esprits malveillants ?... Peut-être mon guide, j'aime à le croire...
Cela sera la seule fois que je ressentis des êtres de l'invisible, j'aimerais bien toutefois, être plus connectée avec mon guide... Je le désire vraiment !

Bonjour Mich,
Il y a certainement eu une intervention pour vous aider à vous sortir d'un mauvais pas, comme cela arrive très fréquemment aussi dans la vie terrestre, sans même que l'on s'en rende compte.
Votre rêve avait l'avantage de vous aider à vous représenter ce que peut être une protection. Repensez-y en songeant à toutes les fois où cette protection a agit de même pendant votre parcours terrestre.
Puis vous pourrez prier et remercier votre guide afin de vous rapprocher de lui et lui permettre, ainsi, d'avoir un peu plus d'emprise sur vous.
Fraternellement
Hélène

 

 

Rêve - allo - 04/05/2014

Bonjour,
J'ai rêvé cette nuit que mon ex venait me voir pour me dire qu'il ne m'aimait plus qu'il était passé à autre chose.

Bonjour,
Les rêves peuvent avoir une interprétation symbolique, psychanalytique, spirituelle. Ils peuvent être compensatoires ou induits par des désirs, des peurs, des souvenirs. Ils peuvent témoigner d'un vécu où se mêlent parfois passé, présent voire futur.
Vous comprendrez qu'il nous est donc impossible de vous répondre avec précision sur une seule phrase et sans vous connaître du tout. Le rêve étant un intéressant outil de connaissance de soi, nul ne pourra jamais, mieux que vous-même, en faire une analyse intime et personnelle en fonction de ce qu'il vous fait ressentir sur le moment et vous laisse comme impressions au réveil.
Fraternellement
Céline

 

 

Rêve - Chahy - 21/04/2014

Bonjour,
Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais avec ma soeur à l'aider à travailler et je lui disais de rentrer avec moi mais elle n'a pas voulu donc je décide de rentrer seule et je vois mon ex qui m'attend sur une pierre et moi je suis choquée et je lui dis que c'est pas possible car je suis dans mon quartier et j'ai peur de ma soeur qui nous surprend. Ensuite, elle s'inscrit avec moi à une formation... Que cela signifie ?

Bonjour,
Si on veut éviter les généralités, le langage des rêves demande à être examiné au regard de la vie intime de chacun.
C'est donc le rêveur qui est le plus à même d'analyser et de comprendre les situations évoquées en fonction de ce que le rêve lui a fait vivre ou des souvenirs et des émotions qu'il a réveillé en lui.
Si vous nous avez écrit pour l'évoquer, c'est que ce rêve était plus marquant qu'un autre.
Pourquoi ? Quelles émotions étaient en jeu et pour quelles raisons ? C'est déjà par ces quelques questions que vous pouvez commencer votre travail d'introspection...
Fraternellement
Brigitte

 

 

Rêve - David - 09/04/2014

 

Bonjour,
je vous remercie d'avoir répondu à une question que je vous avais posé il y a de cela quelques mois. Comme certains je me pose des questions sur la suite après cette vie ici ne trouvant pas vraiment de réponses dans les religions chrétiennes "installées" (hélas parasitées par l'étroitesse d’esprit et la tartuferie) et atterré par la bêtise de certains sites "new age" et paranormal ; j'ai découvert le spiritisme durant mes recherches, son importance en France durant le 19e siècle et son influence de nos jours au Brésil (je précise que je m’interdis de pratiquer tout contact de type E.A ou T.C.I).
Je tiens à vous témoigner une anecdote récente : il y a quelques mois de cela j'ai fais un rêve bien différent de ceux que je fais habituellement, vous savez ces rêves sans queue ni tête, un peu brouillons juste après avoir connu un nouveau drame : une fausse couche de mon épouse après avoir attendu plus de deux ans qu'elle tombe à nouveau enceinte, puisqu'il y a trois ans de cela elle a fait aussi une fausse couche.
Voici mon rêve (je me répète: très clair, "construit" et dont je garde un souvenir aigu): je marchai dans un lieu vallonné, herbes coupé court, me dirigeant vers une colline ou se trouvait un petit parc avec des balustres, un kiosque ainsi qu'un banc, le tout en pierre dans un style 18ème, donc, je m'assoies sur ce banc avec une sensation de repos de l'esprit mais aussi de dépit et d'incompréhension, et sur ma droite en bas de cette colline j’aperçois une forêt ombragée ou se promène un couple la cinquantaine, vêtu de blanc, souriant dont j'ai encore les visages gravés dans la tête, lui dégarni (avec des airs du journaliste Nicolas Domenach...)me regardant souriant l'air de dire "t'inquiète pas, ça ira mieux"...
Voilà mon témoignage, je ne sais pas trop de qui ils pouvaient s'agir mais j'avais la conviction que je les connaissait.
Amicalement.

Bonjour David,
Bien sûr, il est très probable que vous ayez, dans cette vie ou une antérieure, connu ces personnes.
En effet, lorsque nous dormons, notre âme/notre esprit si vous préférez, peut entrer plus librement en communication avec d'autres esprits, incarnés et en sommeil ou décédés.
Peut-être que ces deux personnes souhaitent vous rassurer au sujet des fausses couches de votre épouse, mais il serait imprudent de vous l'affirmer, juste au regard de la lecture de vos quelques lignes. Les rêves sont si complexe à interpréter. Toutefois, si vous avez ces souvenirs très détaillés et précis après le réveil, c'est qu'il doit y avoir une signification pour vous.
Fraternellement,
Brigitte

 

Rêve - Stéphanie - 04/04/2014

Bonjour,
Hier soir, en dormant, j'ai ressenti la sensation d'un poids sur moi, je sentais que je voulais me libérer de ce poids, comme ci on m'empêchait de bouger, j'étais comme paralysé, je sentais que je luttais pour me lever de mon lit mais je n'y arrivais pas et je me sentais mal, ce poids sur moi qui m'écrasait me retenait, (je précise qu'il m'est déjà arriver de ressentir qu'on m'étouffe au niveau du visage et je sens que je n'arrive plus a respirer jusqu'à que je me réveille d'un coup.,
Ma question : Est-ce que mon âme voulait se libérer de mon corps et je n'y arrivait pas ou bien cela pourrait venir d'un esprit m'empêchant de sortir de mon corps ?
Ensuite je me souviens au cours de mon rêve d'avoir parler à ma maman (qui s'est désincarnée il y a 10 ans le 9 avril) où je lui demande si ca va et elle me répond ça peut aller avec mon père en arrière plan (qui lui est toujours incarné) et ensuite je me vois lui parler au téléphone mais je lui dis que je l'entend mal que je ne comprends pas ce qu'elle me dit et ensuite je suis dans une pièce où je découvre des fleurs et me rend compte que ce sont des fleurs pour le cimetière, je suis surprise, je précise dans mon rêve je suis enceinte prête à accoucher (je ne le suis pas actuellement), cela fait 3 fois que je rêve de maman qui me parle et je n'entend pas ou me souviens plus avec toujours mon père en arrière plan, ce rêve peut il avoir un message ou bien Est-ce mon subconscient ?
Cela m'interroge et me rend perplexe voire un peu perdue. Merci pour votre réponse et votre disponibilité.

Bonjour Stéphanie,
Tout d'abord, par rapport à la sensation de poids sur vous ou d'étouffement lorsque vous êtes couchée, vous devriez, dans un premier temps, faire quelques examens médicaux qui vous permettraient, au moins, d'éliminer totalement l'éventualité d'une cause physique qui créeraient ces troubles.
La nuit, il nous arrive à tous de laisser notre esprit sortir du corps et pouvoir alors rejoindre nos morts et nous entretenir avec eux. Comme pour les rêves, on ne s'en souvient pas toujours car il n'est pas toujours utile de s'en souvenir.
Parfois, si le discours a été bien compris et intégré, il peut suffire à provoquer un changement dans l'attitude ou dans les pensées, même si notre conscient ne se souvient pas de ce qui a été dit pendant la nuit.
Si vous vous souvenez d'un même rêve, qui revient plusieurs fois (avec quelques nuances), c'est que le problème dont il est question dans le rêve n'est pas encore traité. Dans votre cas, en l’occurrence, vous constatez que vous entendez mal votre mère. Avez-vous essayé d'y remédier ?
Les fleurs pour le cimetière et la grossesse peuvent marquer la fin d'une époque et le début d'une nouvelle vie qui s'annonce. C'est peut-être à ce propos que votre mère veut vous parler.
Pensez à elle en vous couchant et priez votre guide de vous aider à améliorer la communication avec votre mère.
Par la suite, vous ne vous souviendrez pas forcément du rêve, mais vous vous réveillerez peut-être plus sûre de vous, plus sereine, parce que vous aurez enfin entendu ce que l'on avait à vous dire...
Fraternellement,
Hélène

 

 

Rêves - Sonia - 23/11/2013

Bonjour,
J'ai perdu mon père il y 6 ans. Je n'étais pas proche de lui car mes parents ont divorcés, j'avais 3 ans, mais je l'ai vu 5 fois dans ma vie essayant de savoir ce qui s'est passé quand j'avais 17 ans, d'ailleurs c'est la dernière fois que je l'ai vu. Il est parti, j'avais 24 ans. Il y a deux mois, j'ai rêvé de lui, il était venu me voir dans ma chambre debout au pied de mon lit me disant que sa mort n'était qu'une mise en scène qu'on m'avait menti, il avait l'air un peu plus vieux qu'à l'âge où il est décédé. Je me rappelle avoir eu une grande satisfaction dans mon rêve, je savais que maintenant j'avais retrouvé mon papa perdu qu'il était là pour moi. quand je me suis réveillée, j'ai su que c'était un message mais je ne sais le décoder.
Il y a un autre phénomène qui me suit depuis l'âge de 10 ans, quand je m'endors, je sens des fourmis dans tout le corps ainsi qu'une paralysie et impossible de parler, je lutte jusqu'à ce que cette chose s'arrête.
Ca me le fais pas tous les soirs, ca varie.

Bonjour Sonia
C'est un belle rencontre que vous avez fait. Voyez, des années après leur départ, il est possible d'avoir des nouvelles de ceux qui nous ont aimé. Il est parfois difficile de bien comprendre ce que nous entendons dans les rêves. De ce que nous arrivons à transposer dans notre vie matérielle au retour du sommeil, il ne reste parfois qu'un souvenir flou ou confus.
Aussi, fiez-vous à votre sentiment de satisfaction, qui lui, est authentique.
Le soir, avant de dormir, vous pouvez vous accorder quelques minutes pour envoyer de bonnes pensées à ceux que vous aimez (vivants ou morts), pour leur souhaiter la paix et la sérénité.
Demandez également à trouver votre ange gardien dans le sommeil, qu'il vous conduise vers des activités bénéfiques pour vous. Et oui, vous savez, si notre corps physique dots et récupère, notre esprit lui, ne s'arrête jamais de penser et de vivre !
En ce qui concerne votre phénomène de catalepsie qui vous arrive, c'est un phénomène normal qui arrive chez les personnes qui ont de la médiumnité. C'est la première étape pour aller dans la transe et donc l'incorporation. Par votre volonté, quand vous sentez les picotements ou fourmis, vous dégagez les fluides qui se mettent en place pour cet état. Vous pouvez aussi le faire avec des gestes pour les dégager si la volonté ne suffit. Au bout d'un certain temps, cet état disparaîtra.
Fraternellement,
Céline

 

Messages via sommeil - Fred - 13/05/2013

 

Bonjour,
je me permets de vous écrire car en l'espace de 2 semaines, j'ai faits 2 rêves dans lequels des personnes "disparues" me sollicitent.
Dans le premier, une femme assez jeune, se suicide en sautant d'un balcon et j'assiste malgré moi à cette chute avec les détails dont je me serais bien passés...
ensuite je suis face à un miroir et vois le reflet de son visage dans celui-ci: elle me dit que son compagnon lui a volé un ou plusieurs bijoux (je ne sais plus trop). Me voilà ensuite devant un homme de sa famille( son père?) afin de l'informer de la situation. Puis, plus rien.
Dans le deuxième, je suis dans une ancienne maison du genre terre battue et mur de pierre jaunis et terreux avec beaucoup d'humidité. Là, dans la pièce principale, un jeune homme me donne tend une photo que je prends.
C'est une photo en noir et blanc avec une femme bien vêtue, d'une soixantaine d'années, datant environ fin 19ème. Je me vois rendre la photo au monsieur et lui dire:"elle me dit qu'elle ne veut pas que vous touchiez aux murs!" (dans le sens où elle ne veut pas de travaux sur les murs malgré leur mauvais état).
Je tiens à vous dire que pour des raisons personnelles, j'ai entrepris la lecture du livre des esprits ainsi que celle de vos cours en ligne (l'instruction et la connaissance évite les approximations et erreurs).
J'ai aussi signalé par la voix et la pensée que je me mettais à la disposition de nos disparus bien attentionnés afin de les assister s'il le souhaite.
Y aurait-il donc rapport entre ma "proposition" et ces reves?

Bonjour Frédérique,
De nombreux Esprits sont autour de nous, sur Terre, à la recherche d'hommes prêts à les accueillir et à leur permettre de vivre des sensations qui leur manquent.
Vous mettre à leur service est très louable et sera forcément très apprécié, mais c'est aussi dangereux que d'ouvrir grand votre porte à tous ceux qui passent dans la rue en leur promettant secours et assistance...
Sans la solidité d'un groupe derrière vous, sans études approfondies et sans garantie de force morale et spirituelle, votre démarche ne semble pas des plus prudentes.
C'est en donnant l'exemple de notre comportement droit, de nos pensées élevées, de notre dévouement désintéressé, de notre capacité d'étude et de travail, que nous pouvons le mieux aider les Esprits qui errent, tout comme les hommes qui sont autour de nous...
Nous vous conseillons de rester sage et prudent car vous pourriez vite vous faire "déborder". Si vous le pouvez, rapprochez-vous d'un groupe spirite qui vous aidera à vous mettre à la disposition des Esprits avec moins de risques.
Fraternellement,
Corinne

 

Rêve religieux - Angélique - 07/10/2012

 

Bonjour,
depuis plusieurs mois je fais des rêves très étranges qui me paraissent tellement réels que je m'en souviens dans leurs moindres détails. Le plus troublant est celui-ci. Je me trouve dans un lieu qui ne ressemble à aucun endroit connu sur Terre.
J'ai l'impression à chaque fois,d'être dans une sorte de ville. Et comme si je connaissais déjà ce lieu. La nuit dernière je rêve à nouveau de cette ville, cette fois je suis au milieu d'une grande fête. Je me sens bien.
Il fait nuit et mon regard se tourne vers le ciel ou je suis émerveillée par une croix immense toute illuminée!! Au même moment je sens une présence masculine à mes côtés, mais je ne vois pas son visage. Je ne sais pas comment expliquer pourquoi ni comment je sens cette présence, ni même ce qui fait que je suis persuadée que c'est un homme.
D'un coup une voix d'enfant m'appelle par mon prénom, elle le crie et a l'air d'être très heureuse de me voir. C'est une petite fille, je la reconnais ce n'est pas la première fois que je rêve d'elle. Et toujours, j'ai la sensation de la connaître depuis longtemps.
Je ressens un immense amour pour cette enfant et lui ouvre les bras. Au moment ou elle vient se blottir je me réveille en sursaut. Et les larmes aux yeux de l'avoir quittée.
J'entends une voix intérieure qui me dit de ne pas m'inquiéter pour elle. Qu'elle est en sécurité. Fait encore plus étrange, pendant la journée qui a suivi j'ai trouvé dans mon appartement un pendentif en forme de crucifix qui ne m'appartient pas, que je n'ai jamais vu.
Avec mon conjoint nous sommes incapables de savoir d'où il peut provenir.
Je ne sais pas si cela a un sens, j'ai 27 ans je ne bois pas, je ne fume pas. Je suis croyante et prie beaucoup.
Je pense qu'il est important de transmettre ce message.

Bonjour Angélique,
Je suis très touchée par votre message. Vous savez, pendant le sommeil du corps physique, l’esprit lui, retrouve sa liberté. Les rêves sont des bribes de souvenirs que nous retenons de notre nuit. La nuit, alors que le corps lui se repose, notre esprit, notre âme si vous préférez, peut aller rejoindre des disparus qu’elle a aimé dans cette vie, ou encore dans d’autres vies. Dégagés de l’influence terrestre, nous retrouvons alors nos anciens compagnons et toutes les émotions qui les accompagnent. Cet enfant, cette petite fille, est peut-être votre enfant, votre sœur d’une vie passée, ou peut-être un enfant à venir.... Plusieurs explications sont possibles.
Vous la voyez et alors, vous ressentez tout de suite cet amour pour elle. De la même manière, vous connaissez parfaitement les lieux, et sans le voir, vous savez qu’il y a cet homme avec vous, certainement que vous savez même qui est cet homme. Sans l’explication de l’immortalité de l’âme et des vies successives, ce rêve n’aurait pas de sens. Votre guide vous a permis de vous souvenir de ce rêve pour vous apporter une preuve, et vous aider à trouver une explication à vos questionnements actuels. C’est une belle expérience qui doit vous apporter de la confiance en la vie, qu’elle soit sur notre terre, ou dans l’au-delà. Dans l’invisible, il existe aussi une organisation. Les peuples se regroupent et forment des villes que l’on nomme colonies spirituelles. Je ne serais pas surprise que vous ayez l’habitude de vous rendre la nuit dans une de celles qui existent pour retrouver des proches. C’est courant, nous faisons tous cela. Et le matin, sans parfois le savoir, nous avons l’influence de nos visites nocturnes sur notre journée.
Pour le pendentif, il peut s’agir d’un apport. C’est un phénomène médiumnique qui se produit chez les personnes qui ont de la médiumnité. Et de nombreuses personnes en ont. Il ne faut pas en avoir peur, le médaillon partira peut-être aussi vite qu’il est apparu. Il vous apporte une preuve supplémentaire de l’interaction entre le monde visible et l’invisible.
Je vous encourage dans la pratique de la prière car elle vous rapproche de votre guide, et de l'écoute des bons conseils qu'il vous insufflera.
A votre écoute,
Céline

 

Questions de rêves - René - 07/09/2012

 

Bonjour,
je ne rêve jamais (ou peut-être 1 ou 2 fois en 10 ans)et jamais de cauchemars. Peut-on en déduire quelque chose ? De plus lorsque je perds un être cher, j'ai l'impression de n'avoir aucun sentiment ou presque pas. Je me demande si je ne suis pas égoiste, pourtant je suis présent néanmoins dans leur malheur.
J'ai perdu mon père à 5 ans et ma mère à 15 ans,c'est sûrement l'expérience de ces situations qui me rendent insensible ? Mais je vois toujours l'avenir en rose.
C'est bizarre non ? Je suis toujours à la recherche de mon père en sachant très bien que c'est impossible. j'ai oublié de préciser quelque chose, c'est que je n'ai pas beaucoup connus mes parents, mais le peu de temps que eux m'ont élevé et si j'ai pu leur donner du courage et surtout de l'amour, et bien je suis rempli d'une énergie qui me remplit le corps tout entier.

Bonjour René,
Dans le Livre des Esprits d'Allan Kardec, il y a tout un chapitre consacré au sommeil et aux rêves. On peut y lire que le rêve est le souvenir de ce que notre Esprit a vu pendant le sommeil. Quand on croit que l'on ne rêve pas, c'est simplement que l'on ne se souvient pas toujours de ce que l'on a vu.
En effet, le corps est une matière lourde et grossière qui conserve difficilement les impressions que l'Esprit a reçues parce que l'Esprit ne les a pas perçues par les organes du corps.
D'autre part, vous nous parlez de votre manque d'émotion au moment d'un décès. Avoir été confronté à la mort aussi jeune, vous a forcément fortifié. Un enfant ne perçoit pas la mort comme un adulte et, par la suite, il est normal que d'autres décès, moins proches, vous affectent moins.
Ces expériences de morts précoces vous ont certainement ouvert les yeux sur la vie après la mort et vous permettent de ressentir, à juste titre, que l'Esprit survit au corps. Le fait que vous continuiez à chercher votre père, malgré son absence physique, prouve bien que vous le ressentez, au fond de vous, toujours "accessible". Votre expérience et votre foi vous aident.
Faites-en donc profiter votre entourage, particulièrement ceux qui sont accablés par un deuil...
Fraternellement,
Lucie

 

Rêves - Chad - 14/07/2012

 

Bonjour,
je voudrais savoir que penser des rêves. Car malgré l'explication que je connais sur le voyage astral, il me semble que certains rêves sont incohérents. À cela s'ajoute le peu de crédit accordé par certains spirites à la psychanalyse.
Cela en est il de même sur le travail du rêve ennoncé par Freud ?
Pourquoi dans nos rêves on obtient des choses qui nous ont frustrés car on ne les a pas eu dans la journée, et pourquoi sont-ils le prolongement de choses vécues dans la journée ?

Bonjour,
La nuit, le corps physique se repose, mais l'esprit lui, se trouve libéré et retourne à la vie spirituelle. Pendant que nous dormons, nous ne sommes jamais inactifs, notre esprit voyage, fait des rencontres, poursuit ses activités. Pour la majorité des incarnés, nous poursuivons nos occupations de la journée. Certains, par exemple, anxieux dans leur travail peuvent trouver des solutions en dormant et parfois s'en souvenir au réveil.
D'ailleurs, les "soudaines" bonnes idées du matin ne viennent pas sans raison. Elles sont la résultante de notre activité nocturne. D'autres, vont réaliser la nuit ce qu'ils n'ont pas pu faire ...le jour.
Pourtant, les rêves sont compliqués à analyser. Si on se fit uniquement à ce dont nous nous souvenons, il nous manque des pièces au puzzle.Cela s'explique par le retour au corps physique et au trouble fluidique qui l'accompagne, ou encore par la difficulté d'analyser un évènement dans la vie spirituelle et de lui attribuer une correspondance avec la vie terrestre.
D'autre part, parfois dans les rêves, une symbolique nous aide mieux. Car c'est aussi un moyen pour nos amis invisible de se communiquer à nous, de nous envoyer un message.
Fraternellement,
Agnès

 

Rêves - Astrid - 21/03/2012

 

Bonjour,
je voulais vous soumettre un de mes rêves que j'ai fait récemment et qui m'a beaucoup bouleversé. Je me rendais à une séance spirite (chez vous), je passe par une porte et là j'aperçois des personnes assises sur des canapés blancs (donc très différents de votre salle), je m'assoie à l'un d'eux puis je décide de me lever et de m'asseoir à côté et là, superbe surprise, j'apercois ma mère (décédée) qui est super heureuse de me rencontrer ici et qui me serre dans ses bras,
moi aussi j'étais très surprise et contente de la voir.

Bonjour,
Les rêves sont ce dont nous nous rappelons du voyage effectué par l'esprit durant le sommeil du corps. C'est toujours une joie de retrouver nos proches décédés, et de les voir heureux.
Peut-être que votre démarche de venir au centre vous interroge sur la part de spiritualité dans votre vie, votre mère vous encourage certainement dans cette démarche car cela vous permets de vous rapprocher d'elle.
Fraternellement,
Sylvie

 

Rêves - Alexandre - 05/01/2012

 

Bonjour,
je fais souvent des rêves, ils ont souvent aucun sens. Qu'est-ce que je fais durant mon sommeil ? Je ne comprends pas.
Que faut-il en penser ?

Bonjour,
Durant le sommeil, vous n'est jamais inactif. IVotre esprit peut parcourir l'espace et entrer en relation plus directe avec les autres Esprits. Détaché momentanément de son corps, l'Esprit a plus de facultés, il a parfois le souvenir du passé et quelquefois la prévision de l'avenir.
Cette liberté temporaire de l'Esprit se prouve au travers des rêves.
On peut dire que si le sommeil délivre en partie l'âme du corps par corrélation, les Esprits plus avancés, se dégagent donc plus rapidement de la matière et ont des sommeils intelligents. Ils rejoignent la société des êtres supérieurs ; ils voyagent, causent et s'instruisent, ils travaillent même à des ouvrages qu'ils trouvent tout faits quand ils ont fini leur travail terrestre.
En ce qui concerne la masse des hommes sur terre, ils vont durant leur sommeil dans des mondes inférieurs où d'anciennes affections les rappellent, soit pour chercher des plaisirs peut-être encore plus bas que ceux qu'ils ont ici. Parfois, ils vont puiser des doctrines encore plus viles, plus ignobles, plus nuisibles que celles qu'ils connaissent. Ils peuvent élaborer les détails d’un crime avec d’autres Esprits.
Lorsque l’on revient, au matin, on est influencé par ce que l’on a vécu, par ceux que nous avons rencontré pendant 6 ou 8 huit que se soit dans la joie, le bonheur ou dans l’antipathie ou l’horreur. En un mot, le sommeil influe plus que l’on ne pense sur notre vie.
fraternellement,
Sonia

 

Rêves - Marie - 27/12/2011

 

Bonjour,
depuis plusieurs années, je rêve de mes chers disparus, comme au temps où ils vivaient, ils sont toujours ensemble,souvent attablés en famille, très rieurs, ils ont l'air heureux. Je sais que je suis là près d'eux, mais je ne me vois pas, je suis bien.
Depuis quelques temps, une autre personne de la famille bien vivante, celle-là, apparait dans ces rêves ,elle se tient à l'écart, vêtue d'une longue tenue sombre, elle nous observe, elle ne sourit pas ,elle me met très mal à l'aise.
Pouquoi se trouve t-elle là ?

Bonjour,
Nous avons tous la possibilité, la nuit, de nous décorporer, c'est à dire de détendre les liens qui nous unissent à la matière, donc à notre corps, et de laisser notre esprit erré.
Selon nos aspirations, nous pouvons, dans cet état, rejoindre nos chers disparus, nous mêler à eux et partager de bons moments.
Nous pouvons tous le faire mais n'en gardons, malheureusement, pas toujours le souvenir.
Cet autre membre de la famille qui apparait triste et en retrait a donc les mêmes possibilités et traverse, peut-être, des moments difficiles qui l'amènent à aller chercher un peu de réconfort auprès de ceux qui l'ont précédé.
Manifestement, comme cela arriverait sur Terre, cette personne se sent sûrement trop mal à l'aise pour s'avancer et se mêler aux autres. Elle attend peut-être une main tendue, un encouragement. Vous pourriez aller vers elle et lui demander les raisons de son attitude. Cela ne gênerait en rien le plaisir de vos retrouvailles avec vos chers défunts, bien au contraire.
Songez-y...
Fraternellement,
Hélène