Fraudes - Stéphane - 20/03/2015

Bonjour,
Je suis curieux et j'ai vu un certain nombre de réunions spirites. Elles sont bien différentes d'un centre à l'autre. Quelle est la meilleure garantie que nous pouvons avoir contre la fraude et la mystification dans les manifestations médiumniques?

Bonjour,
Le médium influe toujours dans le phénomène médiumnique que ce soit dans les effets physiques ou les effets intellectuels. Selon le type de fluides, les vibrations positives ou négatives et la sympathie qu'il a ou pas, avec la pensée de l'Esprit, le médium peut obtenir des communications bien différentes. En général, les Esprits utilisent le langage de la pensée et les idées et le vocabulaire du médium pour faire passer leurs messages.
Si le médium est orienté vers l'aide à son prochain avec détachement et charité, on aura des messages intéressants. Cependant, cette disponibilité est longue à obtenir et c'est un lent travail vers ce progrès médiumnique qui s'accomplit.
Fraternellement,
Alain

 

Mon frère - Mimi - 22/09/2014

Bonjour,
Je viens vers vous car mon frère éprouve de grandes difficultés, il se renferme, ressent et voit beaucoup de choses.
La médecine ne lui apporte pas de solution et il n'y a pas de diagnostique psychiatrique. Comment l'aider ?
Il se raccroche à la religion chrétienne évangéliste sans amélioration... Pouvez-vous m'aider ?

Bonjour Sandrine,
Certaines personnes ressentent parfois une lassitude de la vie. Comme si rien ne pouvait arriver à combler leur sentiment de solitude.
Il est alors délicat pour les proches d’aider sans heurter la sensibilité de l’autre…C’est un long chemin de confiance en soi. Qu’aime vraiment votre frère ? A-t-il bien identifié qui il est pour bien construire la vie qu’il souhaite mener ? Vous pouvez venir nous rendre visite si vous le souhaitez, nous avons des réunions d’aide spirituelle tous les mercredis à partir de 18h, l’entrée est libre et gratuite, comme l’aide apportée.
Fraternellement,
Céline

 

 

Demande de rencontre - Caroline - 02/01/2013

 

Bonjour,
j'ai 35 ans, j'ai toujours été proche de par mon père du spiritisme. Cela m'a paru toujours naturel sans forcément m'y interesser de près. Sans rien demander j'ai ressenti l'appel d'aide de personnes décedés que j'ai aidé à aller vers la lumière. J'ai reçu également un message d'amour de la part d'une personne connue et décédée pour sa femme qu'il adorait, je suis parvenu à le lui donner en main propre,ont suivi un poème et des tentatives d'approche de sa femme.
Sa femme n'a pas eu de doutes sur la véracité du contact. Par intuition, j'ai compris qu'il était coincé entre deux mondes, avec mon père nous l'avons fait passer au dessus. ( c'est un résumé bien sur!) Ma grand mère décédée me protège et m'a exposé mon avenir et celui de mes proches.
J'ai ressenti plusieurs fois les proches décédés de plusieurs clients chez qui je me rendait (je suis artisan)et communiqué leur messages d'amour que je ressentais intellectuellement et physiquement. J'ai lu le livre des esprit.
J'ai été en relation 2 fois la semaine dernière avec allan kardec, qui m'a dit de lire ses écrits, que j'étais un esprit très haut qui avait beaucoup progressé dans cette vie et que je serait encore plus haut, qu'il ne s'occupe que des ames comme la mienne.
Qu'il ne faut pas que je soit trop préssée, je doit être attentive aux signes, dont un important devrai bientot se présenter à moi.
Donc, j'écris très facilement en dirigeant simplement ma pensée vers un sujet mais je ressents aussi la présence et même les émotions d'esprits. Je les sents dailleurs en ce moment, en vous écrivant. Je n'ai aucune crainte face à eux et je connais les dangers je m'en protège le mieux pos sible. Je sens que je doit faire quelque chose dans l'avenir.
Je sens que c'est faire du bien aux vivants en communiquant avec les esprits. Mon père est semble t'il arrivé au bout de sa "progression" et n'est plus en contact avec des esprits supérieur, car il n'a pas vraiment agi pour les autres et aussi du fait d'un obstacle d'ordre familial.
J'aimerai simplement rencontrer d'autres médiums qui agissent simplement dans une idée de progrès, d'amour et de modestie pour échanger et peut être faire partie d'une communauté.Toutes ces choses sont pour moi naturelles, et je ressent le besoin de me rapprocher d'autres personnes dans le but d'être utile aux hommes et aux esprit.
J'habite au sud de Lille et j'aimerais savoir qui je peux contacter merci.

Bonjour Caroline,
Pour connaître les coordonnées des groupes spirites les plus proches de chez vous, il vous suffit d'aller sur notre site, à la rubrique "Liens", puis "Centres spirites".
Cliquez ensuite sur la ville de votre choix et vous verrez apparaître, dans une fenêtre, le nom des différents groupes.
En cliquant sur le nom choisi, vous obtiendrez les détails pratiques qui vous permettront de vous mettre en lien avec eux.
Vous rapprocher d'un groupe vous aidera certainement. La solitude ne permet que rarement de se protéger efficacement.
Fraternellement,
Hélène

 

Moralisation d'Esprit qui subjugue - Fabienne - 24/11/2012

 

Bonjour,
dans le travail spirituel de l'aide d'un esprit souffrant qui subjugue une personne combien de fois pensez-vous qu'il est utile de faire une séance de moralisation

Bonjour Fabienne,
Habituellement, lors des réunions d'aide spirituelle du mercredi nous prions durant 3 semaines pour l'esprit premièrement, puis 3 semaines pour la personne qui subit l'obsession, car celà lui génère souvent une perte de fluides. Il arrive également que nous magnétisions cette personne pour finaliser le travail.
L'implication de l'obsédé est primordiale, il faut qu'il est confiance dans le travail fait, mais aussi, qu'il soit constant et fort dans cette démarche car dès lors que l'obsedé voudra mettre en marche un processus de détachement avec son obsesseur, plus ce dernier voudra l'éloigner de cette décision.
Après ce travail, les deux ont été aidé, et peuvent être soulagés.
Fraternellement,
Céline

 

Séance spirite - Jean - 15/08/2012

 

Bonjour,
étant tombé récemment sur des ouvrages de Francisco Candido Xavier puis Allan Kardec je me suis intéressé à la doctrine spirite. En faisant des recherches sur le net j’ai trouvé un reportage s’intitulant « Parler avec les morts ? » dans lequel on voit notamment un médium spirite (Gordon Smith).
Dans ce reportage, il intervient dans des églises et autres salles afin de donner des messages vraiment très précis à certaines personnes du public.
Ma question est : faites vous ce genre de séance ? Si oui quand ? Et êtes-vous aussi précis que lui ? J’insiste sur ce dernier point car on reproche souvent aux médiums d’être trop « vagues » ou encore de dire des banalités et des évidences qui malheureusement retirent leurs crédibilités.
Je tiens à préciser que si je vous demande cela ce n’est pas du tout dans l’optique de mettre vos compétences de médium à l’épreuve.
Non, si je vous le demande c’est uniquement car la doctrine spirite est quelque chose qui me tient à cœur et par conséquent je souhaiterais vraiment en être convaincu pour me sentir mieux (et avoir des détails précis est la seule façon qui me vient à l’esprit pour effacer les dernières traces de scepticisme).
J’espère que vous me comprenez et vous remercie par avance.

Bonjour Jean,
Si la doctrine spirite vous tient à cœur c'est parce qu'elle a su toucher à la fois votre cœur et votre raison. Cela s'est très certainement produit au cours de lectures qui vous auront aussi appris que vous avez en vous toutes les capacités pour communiquer directement avec l'au delà.
Priez, connectez-vous avec votre guide, soumettez-lui vos difficultés, vos problèmes mais aussi vos joies et vos remerciements, demandez-lui force et courage et vous devriez rapidement, comme vous le désirez, être "convaincu pour vous sentir mieux". Plus vous avancerez dans cette voie, plus vous sentirez la douce influence de nos chers protecteurs jusque dans les petits actes de la vie quotidienne et vous n'aurez alors plus besoin d'aller chercher chez d'autres la flamme de la foi qui est en vous.
Pour ce qui est de nos séances spirites, elles sont, dans notre centre de Lyon Bron, beaucoup moins "spectaculaires" que celles dont vous nous parlez, parce que nous avons fait le choix de communications plus intimes. Les écrits reçus peuvent paraître beaucoup plus généralistes à certains mais, pour d'autres, certains détails donneront l'assurance immédiate qu'il s'agit bien du défunt interrogé. D'autres messages ne seront réellement compris, et donc appréciés, que plusieurs mois plus tard, après avoir vécu certains évènements.
Le sceptique gardera toujours son doute, même si le médium que vous nous avez cité, Gordon Smith, lui donnait un message précis, alors que celui qui a envie d'y croire verra, dans toute manifestation, la preuve irréfutable de la présence de l'invisible.
Pourquoi ne viendriez-vous pas, dans nos centre (ou dans un autre), pour vous rendre compte, par vous-même, de ce que le spiritisme peut réellement vous apporter ? C'est la meilleure manière de vous faire une opinion fiable.
Fraternellement,
Lucien

 

Spiritisme - Albert - 18/07/2012

 

Bonjour,
il y a 3 ans avec 2 amis on a fait une séance de spiritisme. L'une d'entre elle qui ne croyait en rien s'est retrouvée avec des esprits en elle ; elle gigotait dans tous les sens et c'est retrouve avec des bleus sur les cuisses tellement elle se tapait sur les jambes.
Après ca on l'a emmené chez un vrai médium sur mâcon et on a découvert qu'elle était elle aussi medium mais elle n'a pas voulu persister dans cette voie. Moi, je me suis retrouvée à faire de l'ecriture automatique une odeur d'amande douce m'apparait de temps en temps sans faire appel. Je suis retournée voir ce medium pour être sur que ca ne soit pas un mauvais esprit et aucun souci mais cet esprit je ne le connais pas personnellement.
Il m'a donné des détails de plus en plus mais il faut que je me perfectionne encore il me repete toujours la meme chose je ne sais pas pourquoi et je vais voir si cela est vrai il m'a dit des verites mais quelquefois non.
Je voudrais trouver des gens sérieux pour une seance et voir mais on ne sait pas où se renseigner ; avec tous mes remerciements, bonne journee.

Bonjour,
Vous pouvez vous rendre à notre association pour discuter avec un médium si vous le souhaitez. Nous sommes ouverts au public tous les mercredi à compter de 17h, à 18h00 nous avons l'aide spirituelle qui dure environ 45 minutes.
C'est un moment où des médiums psycophones entrent en communication orale avec des esprits, d'autres écrivent des messages pour avoir des nouvelles de proches décédés. Puis, on envoie des fluides à des personnes qui ont demandé de l'aide et on magnétise ceux qui le demandent avant que la séance commence.
Je vous proposerais bien les réunions du samedi mais on reprend le rythme d'un samedi sur deux à compter de la rentrée. L'entrée est libre et gratuite bien sûr.
Fraternellement,
Céline

 

Communications spirites - Qat - 18/06/2012

 

Bonjour,
j'éprouve un grand réconfort à lire les posts de tout un chacun, à écouter les communications spritites lorsque je suis au plus mal. J'aurais bien aimé pouvoir assister aux réunions, mais physiquement, la distance m'en empêche.
Lorsque vous invitez un esprit à se communiquer sur demande du public, faut-il que le demandeur soit forcément sur place ?
Pourrais-je moi aussi solliciter qu'un de mes défunts se communique s'il le souhaite et s'il en a l'autorisation ?
J'en aurais bien besoin une fois en passant.

Bonjour,
Nous sommes heureux de voir que ces témoignages vous aident dans votre vie quotidienne.
Pour les personnes ne pouvant se rendre au centre à cause de la distance ou à cause de leur état de santé, il n'est pas obligatoire d'être présent physiquement à la séance.
On demande à la personne qui demande des nouvelles d'un proche décédé d'être engagée dans la démarche d'aide si cette dernière est au plus mal de l'autre côté. C'est par les prières, que nous pouvons faire ensemble lors des réunions d'aide spirituelle des mercredis, que nous aidons ceux qui cherchent encore la lumière.
Fraternellement,
Céline

 

Que disent les Esprits aujourd'hui - Alexandra - 18/05/2010

 

Bonjour,
parcourant vos différents sites, je m'étonne de voir très peu de diffusion de messages de la part des Esprits. Vous faites très souvent référence par exemple aux écrits "anciens" ou du Brésil (C. Xavier, etc) dans vos réponses aux internautes - ces livres restent bien entendu toujours valables (cf. le Livre des Esprits pour ne citer que lui), mais la société ayant évolué depuis 150 ans, les problèmes de l'humanité étant aussi différents par exemple, les Esprits doivent pourtant bien avoir des choses à dire pour interpeller les humains quant à leur évolution : morale, sciences, religions, paix, Histoire, etc. Idem, pas de messages reçus par vos médiums (puis rediffusés ensuite) et qui seraient apportés par A. Kardec, L. Denis, G. Delanne, etc. Ne se manifestent-ils pas ?
Que disent-ils dans vos séances ? Le contraire me surprendrait, eux qui étaient les premiers à prendre le bâton de pèlerin pour diffuser la bonne parole en leur temps. Je ne vois pas en effet de diffusion claire de ce que vous recevez des Esprits en écriture par exemple, cela pourrait intéresser et faire réfléchir beaucoup de spirites de cœur et de raison !
Cela me semble dommage... Le spiritisme ne me paraît pas s'arrêter qu'aux pionniers entre 1854 et 1925 et aux écrivains brésiliens contemporains.
Cordialement

Bonjour,
Vous trouverez des messages des Esprits sur notre site à la page communications que vous pouvez compléter par dessins médiumniques. Au cours de nos séances spirites du samedi, nous recevons essentiellement des messages pour le public que nous donnons. Pour le reste, l'essentiel de l'enseignement se trouve dans les ouvrages de Kardec ou de Chico Xavier.
Fraternellement,
Béatrice

 

Ames jumelles - Candess - 24/08/2009

 

Bonjour,
on m'a dit que les âmes jumelles existent, qu'elles se suivent au cours des différentes incarnations et qu'un jour, elles finissent par vivre ensemble mais dans les ouvrages de Allan Kardec, je ne vois aucun détail sur le sujet.
Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez ?

Bonjour,
Vous trouverez un complément de réponse dans le livre des Esprits au chapitre rapports sympathiques et antipathiques des Esprits, moitiés éternelles et plus particulièrement à partir de la question 297.
Jésus nous a appris à nous aimer les uns, les autres, alors pourquoi toujours vivre avec les mêmes personnes alors que nous avons tant à découvrir avec d’autres. On peut vivre effectivement plusieurs vies avec une même personne dans une affinité presque parfaite, on peut mener à bien divers travaux et cela facilite la tâche.
Fraternellement
Claire

 

Centre en Lozère - Corinne - 02/10/2007

 

bonjour,
je me permets de vous écrire, car je ne sais comment expliquer, voilà je sais que je suis protégée, j'en ai surtout conscience depuis mon accident et depuis je dois faire le bien! Me comprenez vous ? Je suis passée par des épreuves que j'ai surmontées (alors que j'étais en grand doute. En mars sur mon devenir, j'ai toujours aimé le dessin et je n'arrivais jamais à rien faire et là du jour au lendemain j'y arrive ! J’ai fait un dessin par jour au pastel, j'avais peur que ça parte comme c'était venu...
et puis il y a 2 jours, on m'a dit, oui j'entends des voix... Ma conscience peut être, donc on m'a dit, on ne t'a pas donné ce pouvoir du dessin pour rien, donne le message et dessine, bizarrement je me suis mise à dessiner et j'avais les larmes car je ne me sentais pas digne, on m'a dit : ceci est notre oeuvre, fais le savoir, quelque chose comme ça.
J'ai lu Allan Kardec, le livre des esprits, des mediums, ça m'a donné beaucoup de réponses, pourriez-vous me dire s’il y a un centre spirite près de chez moi dans la Lozère. Je ne crois pas être medium peintre car contrairement aux autres, j'ai mis plusieurs heures, pour réaliser ce tableau, si vous désirez, je pourrai vous le montrer...
Est-ce que je me fais des films ? Merci pour votre réponse. ps: mon guide, je crois que c'était lui, m'a dit : « aide ton prochain, tu n'a pas d'argent mais tu as du temps, (difficulté physique pour trouver du travail) donne de ton temps, auprès de personnes atteintes d’Alzheimer ou autres, anime un atelier de peinture !
Je me suis portée bénévole, j'attends la réponse, merci les bons esprits...mais que m'arrive-t-il ?

Bonjour Corinne,
Pour répondre à votre question, je ne connais aucun centre spirite en Lozère. A ma connaissance, nous sommes le centre le plus proche de chez vous.
Ce fait d'ailleurs pourrait expliquer pourquoi votre guide vous demande de faire des dessins par vous même et vous conseille.
Il est vrai que de manière générale, les esprits (évolués) conseillent souvent aux personnes comme vous qui ont de la médiumnité d'aller dans un centre, pour s'instruire et bénéficier de l'expérience des autres médiums, pour éviter de laisser la porte ouverte à n'importe quel esprit, pour se discipliner etc...
Il semblerait que vous ayez déjà commencé cette phase d'apprentissage par vos lectures (Allan Kardec est un excellent choix, si vous le souhaitez, nous pouvons aussi vous conseillez d'autres ouvrages d'autres spirites qui pourront vous aider à encore mieux comprendre le monde spirites et ses règles.) Vous ne vous considérez pas comme un médium peintre car vous éprouvez de la difficulté à effectuer le dessin. Mais ça ne marche pas comme ça.
Je dois dire déjà que la médiumnité n'est pas un don réellement, c'est quelque chose qu'il faut développer et travailler. On peut parler de degré de médiumnité en fonction de l'élévation morale de la personne et de sa persévérance à travailler et à faire de efforts pour aider les autres au moyen de sa médiumnité.
Pour détailler encore un peu plus, dans la médiumnité, il y a la réception du message, et sa transmission si on caricature la chose. A chacune de ses étapes, il y a un effet de filtre plus ou moins fort exercé par le médium.
Ainsi, au début, il est normal d'avoir du mal à recevoir et transmettre un message, parce qu'en général, sans s'en rendre compte, on fait obstacle en quelque sorte à l'esprit par nos pensées ou nos réflexions (par exemple, le simple fait de se demander ce qu'on est en train de dessiner ou de se demander si ça a un sens ou si ça vient réellement d'un esprit peut constituer un obstacle).
Si vous voulez arriver à réaliser vos dessins inspirés plus facilement dans le but d'aider les autres, il vous faut vous abandonner à votre guide (et à lui uniquement), laissez le guider vos séances de dessins et voyez le résultat à la fin, lorsque le dessin est achevé. Dans tous les cas, demander toujours sa présence et son aide afin que tout se déroule dans de bonnes conditions.
Il faut vous méfiez des esprits qui peuvent venir jusqu'à vous pour se communiquer, certains n'ont pas toujours de bonnes intentions. Gardez un oeil critique, un "bon" esprit et notamment votre guide ne s'offusquera jamais de questions que vous pourrez lui poser ou d'examens de votre part. C'est très important.
Si jamais vous avez d'autres questions ou que vous souhaitez nous faire part de vos dessins, c'est avec plaisir que nous vous répondrons ou en prendrons connaissance.
A bientôt,
Claire

 

Séance spirite bénéfique - Lili - 11/02/2005

 

Bonjour,
Je reviens vers vous car j'ai pu assister à une séance spirite lors d'une réunion au centre "Allan Kardec" dans ma région. Je suis ravie d'y avoir participée et je suis repartie avec enfin une réponse très importante pour moi. Le médium "en chef" m'a parlé d'un esprit perturbateur, visiblement collée à moi, depuis longtemps. Il pourrait s'agir d'une jumelle ou bien d'une personne ayant voulu s'incarner à ma place m'a t-il dit. Je n'ai aucune peine à le croire, mon état d'humeur a changé au moment où il me l'annonçait, je lui en ai fait part, aussitôt, il m'a magnétisé j'ai pu sentir tout son magnétisme en moi et je me suis retrouvée calme et sereine à nouveau.
Je suis repartie avec le livre "l'évangile selon le spiritisme" totalement passionnant qui, en plus contient des prières formidables en fin de livre, afin que j'aide cet esprit à se libérer et par conséquent à me libérer.
J' aimerais toutefois avoir vos conseils car cette situation m'intrigue et j'aimerais savoir s'il est possible de retourner à l'une de ces réunions afin d'en savoir davantage concernant cet esprit, qui est-il ; mais aussi, pour demander l'aide de ce médium (vraiment formidable de générosité) afin qu'il m'aide à prier pour cet esprit.
Ce n'est pas la première fois que j'écris mais vous savez, en ce moment je m'attelle à pouvoir enfin vivre libre de ces mauvais esprits car il semble d'après le médium que je vive une médiumnité sans le savoir vraiment et que certaines portes sont ouvertes à des esprits qui ne devraient pas venir, j'ajoute que je m'attelle aussi à changer ce qui visiblement les attirent...
Merci mille fois à vous. Je lirai votre réponse sur l'agora.

Bonjour Lili,
Vous avez constaté, au cours d’une séance spirite, les bienfaits que l’on ressent lorsqu’un esprit errant nous libère de son emprise. Tout le monde a de la médiumnité, chacun à son niveau et chacun sous une forme particulière. Mais tous, nous subissons, à notre insu la plupart du temps, l’influence des bons ou des mauvais Esprits, suivant notre élévation morale du moment. Vous avez compris la loi d’affinité qui régit les influences, les échanges entre incarnés et désincarnés, ce qui vous motive à vous “atteler” à un travail d’élévation morale, seul bouclier contre les mauvaises influences. Par contre, vous n’avez pas compris ce qu’est un médium: c’est un instrument de transmission qui transmet un message que le monde divin a estimé nécessaire à un moment opportun. Demander de l’aide, à nouveau, à ce médium, ne correspond pas au mécanisme de la médiumnité, telle que les centres spirites Allan Kardec la pratiquent, mais relève de la voyance qui est un autre domaine. Il n’est pas souhaitable d’évoquer cet esprit dont vous avez été libéré grâce à l’intervention d’un groupe de travail: votre guide (qui agit après autorisation divine), le guide du médium et enfin, le médium qui s’est mis à la disposition des esprits pour vous transmettre ce message et les fluides nécessaires à votre bien-être. Qu’importe de savoir ce qu’a été cet esprit qui vous a importuné, les raisons pour lesquelles il s’était accroché à vous. Cette curiosité inutile pourrait le ramener vers vous et le travail de desobsession serait à recommencer ! Occupez-vous du moment présent, avec ce que vous êtes et ce que vous voulez devenir, ce que vous faites et les moyens que vous vous donnez pour avancer sur votre chemin spirituel. Ce n’est pas au médium à prier pour cet esprit, mais bien à vous, car c’est un travail personnel qui vous incombe. La personne la plus habilitée à vous aider est votre guide, ou ange-gardien si vous préférez ce terme.
Vous pouvez retourner à des séances spirites sans problème. Les bonnes vibrations qui y circulent ne peuvent que vous être bénéfiques. Par contre, les messages personnels ne sont pas systématiques: seuls les Esprits décident si un message doit vous parvenir.
Vos deux lettres ne sont pas restées sans réponse, elles sont en attente de réponse, car il faut du temps pour effectuer ce travail de courrier, qui n’est pas la seule tâche du centre. Les médiums sont comme tout le monde, avec une activité professionnelle, une vie familiale à assumer. Le temps qu’ils dégagent pour la pratique médiumnique et pour le fonctionnement du centre est au détriment de leur temps libre, de leurs loisirs.
Je vous souhaite de continuer sur le chemin que votre guide vous a tracé en vous guidant dans un centre spirite, ainsi que de vous prendre en charge personnellement et constamment.
Bien fraternellement.
Joëlle.

 

Association - Nanou - 23/06/2004

 

Bonjour,
C'est encore moi, mais cette fois-ci je vous écris car mon désir le plus profond est de créer une association à but non lucratif dans mon village. Il y a, je crois, une forte demande actuellement, les gens se détournent de la religion mais cherchent d'autres "vérités", d'autant que dans notre village (Auriol 13) il y a ce que j'appelle une "route tueuse" soit beaucoup d'adolescents tués sur cette route, et aussi beaucoup d'ados qui se suicident. J'aimerais, dans la mesure de mes faibles moyens, aider tous les parents en détresse, même si ce n'est que par l'écoute, essayer de leur apporter du réconfort. Est ce que mon association pourrait être reliée avec la vôtre, y voyez vous un inconvénient ?
J'espère que vous avez compris le sens de ma démarche, même si je ne m'exprime pas très bien.
A l'avance, je vous remercie
Nanou.

Bonjour,
Créer une association pour aider les gens est une décision importante dans une vie. C'est un engagement sincère et de longue haleine parsemé de bonheur, mais parfois de déception et d'incompréhension. Nous pouvons, bien sur, vous aider pour accomplir cette tâche.
Il faudrait, dans un premier temps, que vous puissiez nous rendre visite afin de nous expliquer votre projet. Nous vous montrerons de quelle manière nous sommes organisés et quelles sont nos activités.
Notre association sera fermée pendant les mois de juillet et d'août, mais vous pouvez nous laisser un message, nous vous répondrons. Je vous propose de nous rencontrer dans les tout premiers jours de septembre.
A bientôt,
Gilles

 

Réponse à Mr Kempf pour Nancy et la réponse à Bob - Paul - 02/05/2003

Bonjour,
Si Bob a été déçu par le CAK de Nancy, c'est parce que les messages délivrés et les incorporations étaient apportées par des personnes auxquelles ils étaient demandés de faire confiance de facto.
Tous les adhérents de ce cercle rêvent de pouvoir poser une question très intime à un parent ou un ami défunt qui leur permettraient d'avoir une preuve irréfutable de la réalité de la vie après la mort, mais ils n'osent pas, pourtant rien ne serait plus facile car les 2 mediums du cercle de Nancy se disent parfaitement opérationnels câd que leur canal mediumnique est ouvert à tel point qu'ils peuvent assurer des séances d'incorporations, d'écritures, de oui-ja et peuvent du même coup en valider l'authenticité.
S'ils refusent de faire de véritables expérimentations scientifiques c'est parce que disent-ils : "Des preuves irréfutables ont été apportées par les précurseurs du spiritisme grâceà des expériences de types ectoplasmie, apparitions, matérialisation d'objets, etc... ces experiences étant très dangereuses pour la santé voir la vie du médium et n'ayant finalement eu aucune utilité pour la pérenisation du spiritisme (le spiritisme, c'est étiolé pour laisser place à la métapsychie et à la parapsychologie malgré la validation des preuves par des personnes comme W.Crookes, C.Richet, T.Edison, C.Flammarion, Sir O.Lodges, etc...) ils ne serviraient donc à rien de les reprendre (très bonne excuse!)."
Ils disent en outre que les esprits évolués qui gravitent autour du cercle ne s'abaisseraient certainement pas à satisfaire la soif de preuves des adhérents en faisant des révélations d'anecdotes très intimes sur la vie de chacun ou du défunt lui-même.
Il faut savoir que le simple fait de demander une preuve d'authenticité de l'esprit serait consideré comme un manque de confiance envers les médiums qui en conséquence ne pourraient plus assurer la ou les séances à venir et le malheureux adhérent se verrait accusé de suspicion ce qui entrainerait un écartement temporaire du cercle pour lui apprendre à douter des médiums.
Voilà donc de bonnes excuses que la plupart des adhérénts se résolvent ou sont contraints d'accepter. Bob n'a pas accepté cet état de fait et moi non plus car je pense que : fort des écrits et des procès verbaux des précurseurs spirites sur les centaines d'expériences vécues, qu'est-ce qui nous empêche, connaissant les dangers et les moyens de les éviter, de reprendre les expériences collectives de création d'ectoplasmie, de matérialisation, de déplacement ou de lévitation d'objets, d'apparition du périsprit (tout cela avec du materiel de mesures et photographiques pour éviter toutes objections d'hallucinations collectives) et de laisser momentanement de côté tout ce qui procède de l'expérience individuelle tel que écriture automatique, incorporation, oui-ja, qui, bien que quelque fois impressionnant et satisfaisant pour la raison, n'en restent pas moins des preuves invérifiables scientifiquement.
J'ai fait parti de ce cercle et je ne sais pas vraiment quoi en penser. Est-ce une secte? Peut-être mais une secte "soft" qu'il n'est pas facile de caractériser par rapport au gros des sectes ils n'essaient pas de s'accaparer un maximum d'argent, c'est une petite structure (100 membres), il n'est pas question d'abus sexuels sur des enfants, la fréquence des réunions est de 2 heures tout les 15 jours, le président ne touche aucun bénéfice, le comité est réelu tout les 3 ans, les messages sont empreint d'un ideal communiste chrétien dépourvu de tout appel à la violence ou discrimination.
En même temps on peut remarquer une certaine dépendance psychique, un repli social des membres entre eux, la présence du véritable Graal, la reincarnation de Jésus de Moïse au sein du cerle, le caractère "unique" de cette association et des médiums, le coût et la fréquence de séjours à l'étranger pour faciliter les manifestations dans des lieux dits telluriques, l'emprise des médiums sur certains membres.
Il n'y a pas de preuves formelles qui permettraient à l'ADPI par exemple de classer cette association en tant que secte.

Bonjour,
Nous avons déjà de nombreux témoignages de personnes se posant des questions sur les activités du centre Allan Kardec de Nancy. Les propos que vous avancez vont dans le même sens :
" Le manque de confiance envers les médiums entre la suspicion et l'écartement temporaire comme punition, dépendances psychologiques, repli social, coût et fréquence de séjours à l'étranger, l'emprise des médiums sur certains membres… "
Tous ces éléments sont les ingrédients visibles d'une secte en formation.
D'autres personnes ont rapporté que des réunions réservées aux initiés se tiennent quotidiennement et que beaucoup d'argent circule en dehors des comptes officiels de l'association.
Ces agissements portent un tort considérable au Spiritisme et à la doctrine spirite codifiée par Allan Kardec.
Le mouvement spirite tel que nous le pratiquons doit toujours préserver, chez les participants, le droit naturel de penser, de créer et d'agir librement.
Si vous souhaitez savoir de quelle manière est organisé le mouvement spirite français et international, nous pouvons rester en contact et vous transmettre des documents.
Nous organisons à Lyon des séances médiumniques publiques et gratuites, ainsi que des études sur le Spiritisme. Nous sommes tous des bénévoles et nous consacrons une partie de notre temps à faire connaître
la doctrine spirite et ses bienfaits sur l'humanité.
Nous pouvons vous aider, si vous le souhaitez, à former un groupe de spirites sérieux et motivés à Nancy.
Gilles.

 

 

Centre spirite - Linku - 09/02/2003

Bonjour à tous,
Voila maintenant plus d’un an et demi que je m’intéresse au spiritisme et je ne trouve personne avec qui en parler. Dès que j’en parle à mes amis, ils me prennent pour un fou ou pour un naif. Ou puis-je rencontrer du monde pour en parler sachant que j’habite strasbourg. Autre question, vous qui êtes habitué à communiquer avec les esprits, quelle est la meilleur méthode pour obtenir des resultats ?
Merci pour vos réponses.

Bonjour,
Habitant Strasbourg, le centre spirite le plus proche de chez vous est celui de Monsieur Charles Kempf à Thann, dont voici les coordonnées :
Centre d’études spirites Léon Denis
20 rue de Marsilly
68800 Thann
Dans notre site, vous trouverez des liens avec son site.
Les meilleurs conseils que l’on peut vous donner pour communiquer avec les Esprits sont d’abord l’étude afin de bien comprendre ce monde de l’au-delà ; on ne se lance pas à l’eau sans savoir nager ! Dans notre site, vous trouverez tous les ouvrages de base pour cette instruction à télécharger gratuitement. Cordialement,
Catherine

 

Cercle de Nancy - bob - 28/11/2002

Merci de votre réponse mais IL ME SEMBLE que votre association n’est pas davantage en phase avec le monde moderne que d’autres associations dont le CSAK de Nancy : je veux dire par là que votre activité n’est pas davantage soucieuse de l’authenticité des messages et se contente des expérimentations du siècle dernier, on sait de quoi est capable l’inconscient, combien de tromperies externes ou internes sont latentes, conscientes ou inconscientes, bref, ce qui me frappe c’est que chacun est SUR de détenir une part de vérité alors que tous disent des choses différentes, et nul ne veut aller trop loin dans le doute car ce qu’il sait est trop beau pour qu’il laisse la réflexion tout balayer si d’aventure il s’était trompé...
Un premier pas vers la manipulation et le sectarisme (ne le prenez pas pour vous je ne vous connais pas assez pour avoir une opinion, je ne me permets pas de "juger" avec si peu d’éléments...)
Pour ma part, j ai coupé avec le cercle allan Kardec de Nancy car les doutes étaient évidents, et pourtant il y en un grand nombre qui ne se pose plus de questions depuis longtemps, à partir du moment où le médûm valide ce qu il a lui même "pondu" ...Bref, ça a été assez dur pour moi il aurait été plus facile de me complaire dans cette ambiance "fantastique", mais je ne cherchais pas un confort spirituel, mais une approche de la vérité.
Des écrits spirites, des classiques, j’en ai lu et relu...des messages "en provenance de l’au-delà", aussi, mais leur authenticité reste très floue pour moi ...
Cordialement, BP

Monsieur,
Merci pour votre mail.
Vous avez raison d’affirmer qu’en matière de communications spirituelles, nous ne sommes jamais sûrs de rien, puisque les preuves absolues d’authenticité et d’identité de l’Esprit qui se communiquent n’existent pas.
C’est pour cela que nous suivons les conseils d’Allan Kardec, à savoir, que l’on reconnaît l’arbre à ses fruits. Nous analysons donc scrupuleusement toutes les communications reçues, les passons au crible du bon sens et de la raison, préférant rejeter 10 bonnes communications que d’en accepter une apocryphe ou fausse. Le fait que le médûm s’appelle Michel Pantin ou que le message soit signé Jésus ne fait qu’augmenter notre suspicion.
D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’une preuve absolue, quelle qu’elle soit, pour quoi que ce soit, vous n’en trouverez certainement pas, puisque l’absolu est un attribut de la divinité seule, et n’est approché chez l’homme que par quelques conceptions purement théoriques comme les mathématiques. Dans les sciences humaines ou de la nature, auxquelles le Spiritisme appartient, l’absolu n’existe pas, vu que les connaissances progressent constamment. Dans ces domaines, on ne peut parler que de convergences de preuves (relatives), d’hypothèses ou de théories expliquant plus ou moins bien, à un moment donné, les phénomènes observés (nous avons inséré tout un travail sur ce point dans notre site).
Pour ce qui est des expérimentations du siècle dernier (nous parlons en fait de l’avant-dernier, le XIX°), nous tenons d’abord à remarquer que ce n’est pas parce que la musique de Mozart date de plusieurs siècles qu’elle ne vaut plus rien... Par ailleurs, il y a des groupes au sein de l’USFF qui étudient la transcommunication instrumentale, audio et vidéo, projetant de passer à l’holographie lorsque les moyens le leur permettront.
Il est vrai que nous croyons que la doctrine spirite, composée essentiellement des livres de base d’Allan Kardec et des livres complémentaires comme ceux de Léon Denis ou de Gabriel Delanne contiennent une part de vérité, et c’est sur cela que nos associations spirites sont fondées. Toutefois, nous sommes bien conscients et assez humbles pour déclarer que la vérité est relative aux connaissances de notre temps et à notre faculté de compréhension. La doctrine spirite est fondée sur des principes qui s’enchaînent logiquement, qui suivent le bon sens et la raison, qui résistent à l’esprit honnête et impartial le plus critique.
Dans le "Caractère de la révélation spirite", Allan Kardec affirme le caractère évolutif de la doctrine spirite, mais à ce jour, nous n’avons vu aucun fait, ni aucune démonstration logique et probante contredisant l’un de ses principes de base, ou même donnant une meilleure explication des faits. Cela ne veut bien sûr pas dire que cela n’arrivera pas un jour ! vSi tel devait être le cas, nous l’accepterions immédiatement, reconnaissant que nous nous étions trompés sur ce point. Vous voyez, de ce côté, vous ne pouvez soupçonner que nous nous laisserions entraîner vers la manipulation ou le sectarisme, d’autant moins que l’un des principes fondamentaux du Spiritisme est le respect de la liberté et du libre arbitre de chacun. Donc, les personnes viennent, restent et/ou repartent librement et volontairement dans nos groupes. De plus, un autre principe de base est le désintérêt matériel absolu, selon la maxime "donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement". C’est pour cela que nous ne faisons pas de prosélytisme.
Vous citez le CSAK de Nancy, que vous semblez avoir fréquenté. Nous connaissons également ce groupe, pour en avoir rencontré quelques membres depuis une dizaine d’années, pour avoir lu le Journal Spirite, les livres de J. Peccatte et Igor Manouchian, et participé à quelques forums et conférences. Nous pensons que vous avez eu le bonheur d’avoir exercé votre discernement, ce à quoi nous encourageons sans cesse tous nos membres. En effet, ce groupe, bien que partageant bon nombre de principes fondamentaux de la doctrine spirite, dévie franchement sur certains autres, notamment par le fait d’avoir des médûms "permanents", qui sont entretenus financièrement par l’association (nous pourrions vous citer bien d’autres dysfonctionnements). Evidemment, cela les contraint à avoir une approche plus "commerciale" pour boucler leurs fins de mois, travers dans lequel nous nous gardons de tomber. Par ailleurs, ce groupe émet des réticences sérieuses sur l’Evangile selon le Spiritisme, d’Allan Kardec, qui porte justement sur la partie morale du Spiritisme. Ils ne prennent d’Allan Kardec que ce qui les intéresse (ou ne les contrarie pas trop), et rejettent le reste. C’est un peu comme si nous prétendions juger de Victor Hugo que par une partie de ses oeuvres en rejetant ce qui ne nous convient pas : nous aurions certainement une image biaisée de cet auteur. En deux mots, ce groupe est victime d’un processus de fascination collective, acceptant un peu les yeux fermés des messages qui, de toute évidence, contiennent des incongruités (nous pouvons vous citer des exemples), sous le couvert d’une "gourouification" de certains médûms. C’est pour cela aussi qu’ils parlent d’actualiser le Livre des Esprits, afin d’en retirer ce qui les embête...
Ce groupe, qui n’est pas membre de l’USFF, ne donne malheureusement pas une bonne image du Spiritisme, mais nous gardons espoir qu’il reviennent un jour à des principes plus sains.
Nous restons à votre disposition pour toute informations complémentaire, et même pour vous rencontrer si vous le souhaitez et si vous habitez dans la région.
Fraternellement,
Charles Kempf
Centre d’Etudes Spirites Léon Denis

 

 

Cercle de Nancy - bob - 27/11/2002

J’ai été adhérent au cercle spirite Allan Kardec de Nancy un certain temps... Je sais ce que ce que sont les "séjours spirites" pour y avoir participé, j’ai visité le site avec les témoignages d’anciens...
Voici mon avis : il y a beaucoup de doutes à avoir si on veut rester objectif... Qu’ils le veuillent ou non il y un manque d’objectivité de la part de ces gens passionnés, entièrement voués à "la cause" spirite et dont les actes deviennent insensés..
.Il y a une parano lourde qui fait presque inmanquablement de tous les anciens adhérents des adeptes de la magie noire, ils se croient victimes de toutes les hostilités et pensées destructrices à leur encontre. Leurs "preuves" n’en sont pas : reconnaître le style de telle ou telle personnalité célèbre que cela soit vocalement, dans le ton, ou plus "simplement" par le style des écrits, à travers une médûmnité, est plus que simpliste...
Tous les imitateurs délivrent des messages d’Esprits désincarnés ? S’il y a eu, peut-être, par le passé, des messages authentiques, les messages plutôt insensés existent et ne sont pas remis en cause par des gens qui ne se posent plus de questions, et ingurgitent les messages sagement dès lors que les médûms valident leur propres messages... Ils refusent le doute scientifique, prétextant que le spiritisme a été prouvé en SON TEMPS...(mais l’observation scientifique a évolué aussi, la science aussi, ils n’en tiennent pas compte...)...et puis, même s’il y avait preuve scientifique de phénomènes spirites à un endroit, à une époque, et sur une personne en particulier, ça ne fait pas office de preuve pour tous les gens qui se disent médûms ! Bref...pour moi, cela a été dur de renoncer à cette doctrine, pour laquelle je m’étais investi pleinement (pas financierement, là, je dois dire qu’on ne m’a pas fait de pression, je n’étais pas très riche il faut dire...les gens donnent "ce qu ils veulent, il y a une obligation morale qui se produit "naturellement...). Mais il faut savoir reconnaitre qu’on a fait fausse route, je fais encore le deuil de cela et je fais forcément un léger amalgame de toutes les tendances spirites car je sais que ça reste non pas une "science et une philosophie" comme le dit cette association de Nancy, mais une croyance (les expertises scientifiques sont anciennes et il y avait peut-être quelques failles qui n’ont pas été déjoués, l’effet d’un inconscient, celui du médûm, qui est peut-être lui-même "victime"de ce propre inconscient). Je ne signe qu’anonymement, ça risque de nourrir un de leurs messages sur le thème de la magie noire contre leur "mouvement"... Cela dit, je ne leur en veux pas et j’ai encore du mal à me faire une opinion sur la réalité des choses, je pense qu’ils ne se rendent pas compte de la "fébrilité" des messages...Je les plains simplement de perdre probablment leur énergie à brasser du vent...Je préfère les actes authentiques... A bientôt.

Bonjour,
Dans votre message, vous nous parlez de votre déception face à des hommes qui ont leur propre interprétation de la doctrine spirite, alors pourquoi perdre votre temps et vos illusions de spirite en renonçant à votre démarche parce des hommes et des femmes semblent avoir mal comprendre la finalité de la médûmnité ?
Le conseil que je peux vous donner est d’aller voir un autre centre spirite où la vision des choses est différente. Voici l’adresse de celui de Charles Kempf :
Centre d’études spirites Léon Denis
20 rue de Marsilly
68800 Thann

Fraternellement,
Catherine.

 

 

Centre spirite à Nice - Olivier - 19/03/2002

Bonjour,
J’ai 17 ans et j’ai découvert il y a peu de temps le spiritisme (à vrai dire j’ignorais jusqu’à ce mot il y a encore 3 semaines). Pour être franc, mon but à la base était d’étudier le vrai et le faux de l’ésotérisme ce dont je me suis totalement détourné en découvrant le texte mémoire spirite mis à disposition par l’alliance. Ce que j’ai lu a eu une grande importance pour moi car, certes cela m’a apporté des éléments de réponses à plusieurs questions, mais surtout parce que j’ai eu l’impression de retrouver quelque chose que j’avais perdu il y a longtemps, peut-être simplement la foi ou la compréhension de ce qui me poussait toujours vers les autres et me faisait déplorer l’égoisme et la superficialité caractéristiques de notre civilisation. La philosophie spirite m’a montré une voie que je souhaite exploré, j’ai encore énormément à apprendre et à faire, je pense consacrer les prochaines semaines à lire les ouvrages que j’ai pu téléchargé sur votre site ! Un très bon site d’ailleurs, mais j’aimerais pouvoir ensuite rentrer en contact avec un centre spirite afin de pouvoir pratiquer à mon tour. C’est pourquoi je vous demande si vous connaissez un centre spirite à nice ou dans les environs. D’avance merci et que Dieu soit avec vous. Fraternellement, Olivier

Bonjour Olivier,
17 ans et une telle envie d’apprendre, une telle foi ! C’est très bien, continuez, nourrissez votre flamme. Que vos lectures, vos rencontres, vos expériences vous amènent à progresser pour votre bien et celui des autres.
La voie de la philosophie spirite est une voie d’humilité et de persévérance. il ne suffit pas de connaître, il ne suffit pas de développer une médûmnité, il faut que le comportement de tous les jours soit imprégné des changements induits par une telle école de vie.
A notre connaissance il n’existe pas de centre spirite à Nice. Vous trouverez sur notre site la liste des centres spirites français adhérents à l’Union spirite française et francophone. Que les bons Esprits guident votre route.
Michel

 

 

Je cherche un lieu - Florence - 22/02/2002

Bonjour à tous,
Je comprends pourquoi les Esprits ont besoin de vous pour faire le lien sur Terre...
Avec toutes les questions que demande chaque personne, je trouve que nous sommes loin de l’amour et de la confiance que nous demandent les Esprits...
En tout cas, vous avez une patience d’ange ! Cela fait maintenant quelques années que je m’intéresse au Spiritisme ; je n’ai que 20 ans mais j’ai commencé à m’y intéresser vers l’âge de 15 ans. Plus jeune, j’ai pratiqué le oui-ja mais j’ai arrêté car inconsciemment je savais que ce n’était pas bien et puis j’étais comme obsédée par le fait de communiquer avec l’au-delà car comme vous le dites lorsque nous faisons du spiritisme, nous communiquons avec des Esprits peu évolués mais la seule chose que je recherchais, n’était pas de parler avec l’au-delà dans le sens fantastique du terme, mais plutot de faire évoluer mon âme en aidant les autres et en allant sur le bon chemin.
Je ne désire plus à présent faire de spiritisme seule ou dans des groupes obscures mais parmi des personnes de confiance et d’expériences tel que vous, c’est pour cela que je vous demande l’adresse d’un centre que je pourrais rejoindre afin de m’initier avec eux réellement. Je suis proche de Paris. Je vous remercie pour tous ce que vous faites.
à bientôt, Florence.

Bonjour,
Vous avez tout compris, malgré votre jeune âge. Le spiritisme n’est pas un spectacle, une attraction de foire. C’est un chemin spirituel permettant à chaque être de comprendre et de progresser Ce chemin est plein d’embûches, c’est pourquoi il est préférable de le parcourir à plusieurs, sous la conduite d’un guide expérimenté. La médûmnité que vous allez développer est un exigence, non un amusement. Elle est faite pour servir. En démarrant maintenant à 20 ans, vous aurez certainement l’occasion d’explorer une longue route.
Il existe plusieurs centres spirites dans la région parisienne membres de l’union spirite française et francophone.
Bien à vous.
Michel

 

 

Comment ? - Jennifer - 04/02/2002

Bonjour,
il y a plusieurs semaines déjà, deux de mes amies et moi-même, nous avons essayé de contacter des Esprits. Mais aucun résultat n’est apparu au bout de trois séances. Pourtant, nous étions calmes, concentrées et tout à fait sérieuses. Alors, nous voudrions savoir ce qu’il faut vraiment faire et dire pour qu’un Esprit intervienne. Nous vous remercions d’avance.

Bonjour,
Nous vous conseillons tout d’abord de vous rapprocher d’un groupe spirite sérieux. La meilleure façon de débuter est avant tout d’être bien informer au travers de lectures appropriées comme le Livre des Esprits d’Allan Kardec qui est disponible en librairie, à télécharger sur notre site.
De plus, il est important de savoir ce que l’on recherche dans le spiritisme, philosophie ou simple curiosité.
Gilles.

 

 

Le Spiritisme seul - Francis - 21/12/2001

Bonjour,
Je lis très régulièrement qu’il ne faut pas pratiquer le spiritisme tout seul. Que fait-on alors lorsque nous sommes isolés ??? Notre choix est simple : ou bien il faut ne rien faire, ou bien il faut pratiquer seul. J’ai choisis cette dernière solution et j’en suis très heureux. J’ai bien rendu visite à un groupe de l’USFF prêt de chez moi, mais il s’agit seulement d’un groupe qui lit les livres d’Allan Kardec et qui en discute. Comme il existe très peu de groupes spirites, la seule solution pour développer le spiritisme en France c’est de pratiquer tout seul sinon rien n’avancera. Fraternellement.

Bonjour,
Nous venons de répondre à un précédent message sur la pratique isolée de la médiumnité sur notre Agora en date du 29 novembre 2001, vous pourrez déjà y trouver un élément de réponse.
Comme vous le remarquez, il existe peu de groupes spirites en France. L’Union Spirite Française a été reformé il y a une quinzaine d’années, et depuis des nouveaux groupes sont venus la renforcer chaque année mais il reste encore beaucoup de travail en France... Le Spiritisme est en pleine reconstruction, et certains groupes se contentent, pour l’heure, de diffuser les valeurs philosophiques du spiritisme sans avoir d’activités médiumniques.
Nous ne pensons pas comme vous l’écrivez que "la seule solution pour développer le Spiritisme... c’est de pratiquer tout seul"... ce n’est pas en restant dans son coin et renfermé que nous ferons avancer les choses. Nous vous conseillons, au contraire, de ne pas rester isolé. Si le groupe que vous avez rencontré ne vous convient pas, pourquoi ne pas en créer un ?
Fraternellement,
Mickael