J’entends – E – 22/08/2017

 

Bonjour, je vous écris, car je souhaiterai évoluer dans la médiumnité.
Petite, après la mort de mon grand-père, j'ai senti que ça ne pouvait pas être la fin, qu'il y avait une vie après la mort. J'ai beaucoup lu sur le sujet depuis mon plus jeune âge, en commençant par Allan Kardec. J'ai pratiqué le spiritisme plus jeune afin de contacter mon grand-père. Puis j'ai continué mon chemin, mes lectures. Déjà, je sentais que j'avais un potentiel guérisseur, donc je me suis tournée vers le magnétisme, et j'ai pu vérifier à certains moments de ma vie que j'ai pu aider en ce sens-là.
J'ai entendu pour la première fois de ma vie une entité très clairement lorsqu'une amie s'était suicidée. Je ne savais pas ce qui lui était arrivé, et ce jour-là, j'essayais de raconter à une amie un rêve que j'avais fait qui m'avait réveillé à 6H du matin en sueur : une chute d'une personne de très haut, puis une table roulante avec un corps dessus qui entrait dans une morgue et deux scientifiques qui se parlaient avec des mots que je ne connaissais pas. J'en ai d'ailleurs relevé un dans le dictionnaire dès le réveil : apoplexie. En voulant lui raconter, nous étions dans une voiture, qui n’avait habituellement aucun problème : la voiture n'arrêtait pas de caler. Je finis par raccompagner mon amie, et me gare à l'endroit où je vivais à l'époque. Et là, j'entends une voix, un ordre qui me dit "restes là". J'ai eu une trouille bleue : première fois de ma vie que j'entendais une voix sans qu'il n'y ait personne autour de moi. J'étais seule dans la voiture. Là je sors vite en claquant la porte et en disant : "non je reste pas là ".
Ce jour-là, j'avais oublié mon téléphone à la maison. J'avais plusieurs messages et j'apprenais la mort d'une amie qui se serait suicidée. J'appelle, je me renseigne, elle se serait défenestrée.
Ayant par le passé pratiqué l'écriture automatique, je tente : "marin-pompier", je ne me souviens pas de la suite, mais je me dis que j'ai écrit autre chose que ce que pensait ma tête. Un ami m'appelle et me dit qu'elle a passé la nuit avec un Fred, un marin pompier, qu'elle avait coupé son téléphone et que le lendemain, on l'a retrouvée en bas....
Et à ce moment-là, je compris que c'était vrai, je lui parlais, je savais qu'on communiquait, elle m'a guidée vers des endroits dont sa tombe, quelques jours après son décès. "Droite, gauche, non pas par-là" (quand je faisais exprès d'aller dans un autre sens. puis elle me guidait une fois devant l'école de mon compagnon de l'époque, elle me dit de fouiller dans sa poche (tout cela en direct). Je trouve un préservatif que nous n'utilisions pas ensemble. Énervée, je rentrais à la maison, il me rejoint pour s'expliquer et là, j'entends à répétition : "Corinne, Corinne, Corinne".
Malgré toutes les fausses explications qu'il tenta de me donner, il finit un jour par passer aux aveux et me dire qu'il avait couché avec cette Corinne et devant la fille de celle-ci qui devait avoir 3 ans à l'époque. Elle avait voulu m'aider, mais j'étais tellement en souffrance d'avoir tout su, que je criais là-haut, que je ne voulais plus entendre... Je n'ai plus entendu, plus aussi clairement, malheureusement.
J'ai quand même eu plusieurs expériences médiumniques dans ma vie, que je n'arrive plus à situer dans le temps par rapport à cet évènement que je viens de vous relater. En voici quelques-unes : écriture automatique, entente de voix qui avaient des mots savants que je ne connaissais pas, dont je devais chercher les mots sur un dictionnaire. J'ai entendu une fois à une table ce qu'allaient dire les gens à l'avance, j'entendais leurs pensées, j'ai ressenti à une période de vives douleurs aux mains et aux pieds quand je conduisais à certains endroits, notamment un dédiée à la vierge Marie vers Chorges.
Une fois, on m'a demandé de chercher une fille qui avait disparu, en me concentrant j'ai eu une voix qui m'a indiqué un département et c'est dans celui-ci qu'on l'avait retrouvée quelques heures après. J'ai, une fois, en posant mes mains, su transmettre des images qu'on me transmettait dans la tête d’une autre personne. J'ai eu des flashs à une période, j'ai réussi à lire des cartes de voyance, en trouvant par exemple un évènement qu'il allait nous arriver le soir, j'ai eu aussi des visions comme des films.
Une fois, un monsieur allait venir dans une maison où je me trouvais et je ne le connaissais pas. Avant qu'il arrive, je sentais comme une gêne au niveau de l'œil et il est arrivé avec un bandage à l'œil ; je lui ai écrit une lettre par écriture automatique, qu'on a lu chez lui, car il ne pouvait pas lire et apparemment il en aurait pleuré : c'était un message de ses parents qui lui demandaient de ne plus culpabiliser à propos d'un sujet que j'ai oublié à ce jour. Il y a quelques années, j'ai rencontré une fille et on a parlé cartes. Puis je me suis mise à lui parler et lui décrire un défunt avec des détails...
Plus récemment, cette fille, qui est devenue mon amie, est venue chez moi. On s'est mise à l'écart des autres puis j'ai eu une incorporation avec un message d'un guide spirituel, que je sentais bon, et qui disait (elle me l'a répété car je n'en avais pas le souvenir) qu'il ne pouvait pas trop rester car je ne tiendrais pas. Il lui a donné un message en lui donnant une référence d'un livre qu'elle avait semble-t-il sur sa table de chevet avec une page exacte et un sujet qui était, après vérification de sa part, dans cette page.
J'ai vraiment eu plusieurs expériences médiumniques extraordinaires mais non contrôlées et que je ne sais pas reproduire.
Ai-je toujours ces capacités ? Comment les développer ? Comment les canaliser ? Comment me protéger ? J'aimerais pouvoir partager, avancer sur ce chemin, qui malgré que je pense à autre chose dans ma vie, finit toujours par revenir. Je me sens prête à présent, à recevoir de là-haut.
On dit que lorsqu'un élève est prêt le maître apparaît.
Je suis tombée sur votre site aujourd'hui en tentant de trouver une aide sur la médiumnité. Alors je vous écris. Je ne m'attends pas forcément à une réponse, mais j'envoie ce message comme une bouteille à la mer. Merci à vous pour l'intérêt que vous donnerez à cette lecture et espérons que vous me guiderez. En vous remerciant,

Bonjour,
Pour développer sa médiumnité et vous en avez, il faut la contrôler. Pour cela, il est nécessaire de s'instruire, commencez par le livre des médiums d'Allan Kardec, puis avec le livre des Esprits toujours du même auteur pour comprendre le monde de l’au-delà. Ensuite, vous avez Dans l'invisible de Léon Denis.
Tâchez de vous rapprocher d'un centre spirite car un médium a toujours besoin d'être épaulé et de rencontrer d'autres personnes avec lequel il puisse échanger et discuter.
Nous vous conseillons aussi de lire l’ouvrage de Mickaël Ponsardin sur Chico Xavier, l’homme et le médium, cela vous donnera un aperçu d’une médiumnité contrôlée et développée, un bel exemple.
Fraternellement,
Lucien

 

Nature des Esprits - Ingrid - 22/03/17

 

Bonjour, depuis toute petite, j’entends des voix. Comme je n’en parlais pas, je m’y suis habituée. Depuis, la situation a changé, j’entends moins. J’ai lu pas mal d’ouvrages sur ce sujet et sur les Esprits. Je sais qu’il ne faut pas les appeler. Quelquefois, j’entends des mots ou des soupirs mais je ne les vois pas. Comment évaluer la nature d'un esprit ?

Bonjour,
On apprécie les Esprits par leur langage et leurs actions. Ceux-ci se traduisent par les sentiments qu'ils nous inspirent et par les conseils qu'ils nous donnent. En admettant que les bons Esprits ne peuvent dire et faire que le bien, d'un bon Esprit ne peut pas émaner ce qui incline au mal.
« Par les fruits, vous les reconnaitrez » nous a enseigné Jésus.
Il n'y a pas d'autres critères sinon le bon sens, pour évaluer la valeur des Esprits. Tout autre critère absurde donné à cet effet ne proviendra pas d'Esprits supérieurs. Le bon sens ne pourra pas nous tromper, si on analyse le caractère des Esprits avec attention et, principalement, du point de vue moral. Avec un jugement neutre et non en fonction de ses idées ou systèmes ou préférences, on peut arriver à savoir à quel type d’Esprit, on peut avoir affaire.
Pour vous aider, Allan Kardec a établi dans le Livre des Esprits, une échelle qui donne un aperçu de l’étendue des qualités ou des erreurs que chacun peut avoir.
Fraternellement,
Sophie

La médiumnité - Fabien - 12/02/17

 

Bonjour, J’ai lu attentivement les instructions concernant vos travaux ; je suis souvent inquiet et je me demande quelles sont les perturbations que peut rencontrer le médium ?

Bonjour Fabien,
Voici quelques signes que peuvent rencontrer les médiums lorsque la médiumnité n’est pas très bien éduquée. Ils nous indiquent aussi que la personne a des facilitées : la perception de fluides, la capacité de dédoublement, la sensation des présences invisibles, un sommeil trop profond avec des évanouissements et des syncopes inexpliqués. Il y a aussi les sensations ou les idées étranges, les changements rapides d'humeur, puis la sensation de gonflement ou de dilatation dans les mains, les pieds et dans tout le corps causé par le dédoublement spirituel. La sensation d’endormissement ou de fourmillement dans les bras et les jambes entre aussi dans ces signes ainsi que les frissons, les tremblements, les palpitations ou la chaleur excessive.
Tous ces signes montrent qu’une médiumnité est bien présente. Cependant, il n'est pas toujours facile de distinguer les manifestations médiumniques, à son début, avec les perturbations d’ordre organique. C’est pour cette raison que nous conseillons toujours de consulter son médecin et de faire les examens nécessaires pour être certain qu’il n’existe pas de pathologie.
Fraternellement,
Gisèle

Glande pinéale - Hervé - 15/09/16

 

Bonjour,
J’aimerais savoir quelle est l’importance de la glande pinéale dans la médiumnité ? ?

Bonjour,
André Luiz, dans Les missionnaires de la Lumière, au chapitre I et II nous parle de la glande pinéale. Il dit qu’il s’agit d’une glande de la vie mentale, qui a pour fonction de réveiller les forces créatives durant la puberté et de procéder ensuite comme un laboratoire des éléments psychiques de l’homme. C'est une source créatrice et une valve d'échappement ; elle donne lieu à la récapitulation de la sexualité et dénoue d’une certaine forme, les liens divins de la nature, lesquels lient les existences les unes aux autres dans une séquence de luttes pour le perfectionnement de l'âme.
« Dans l'exercice médiumnique de tout type, la glande pinéale joue un rôle plus important. Grâce à ses forces équilibrées, notre esprit humain intensifie la puissance d'émission des rayons particuliers à notre sphère spirituelle. C'est dans la glande pinéale que réside le sens nouveau des hommes ; cependant, dans la plupart d'eux, la puissance divine sommeille, embryonnaire. (…) Je me servis des forces magnétiques que l'instructeur me fournit, pour fixer une attention maximale sur le médium. Plus je notais les singularités du cerveau, plus j’admirais la lumière croissante que l’épiphyse laissait échapper. La minuscule glande s’était transformée en centre rayonnant et, aux alentours, ses rayons formaient un lotus aux pétales sublimes. (…) Sur le noyau central, à présent pareil à une fleur resplendissante, des lumières suaves tombaient d’En Haut. Je reconnais qu’il y avait là un jeu de vibrations si délicates que je pouvais les percevoir » André Luiz, Missionnaires de la Lumière, chapitres I et II.
Fraternellement,
Sophie

Voix - Xavier - 08/09/16

 

Bonjour,
depuis le décès de mes parents, ma vie a basculé. Je sens des présences et j’entends des voix. Pendant mon sommeil, il m'arrive de sentir une force s'emparer de mon corps m'empêchant de bouger. Je n'ai pas peur parce que je me suis habitué à cette situation et je ne me sens pas en danger mais je me demande toujours ce qu’il m’arrive ?

Bonjour,
Pour beaucoup des évènements difficiles, éprouvants sont les facteurs déclenchant de la médiumnité. Pour mettre celle-ci en place, il faut des fluides.
Chaque être, dans son périsprit, absorbe et individualise le fluide cosmique universel qui acquiert donc des propriétés caractéristiques, permettant de distinguer ce fluide parmi tous les autres. Ces fluides périspritaux circulent dans le périsprit, commandés par la pensée, comme le sang du corps physique qui amène alimentation et évacue les impuretés.
C’est avec la pensée et la volonté que l'Esprit agit sur les fluides. Il dirige les fluides, unit, donne forme, apparence, couleur et peut jusqu'à changer leurs propriétés, comme les chimistes le font avec la matière. C'est le grand atelier ou laboratoire de la vie spirituelle.
Il peut également agir consciemment sur les fluides, en sachant ce qu'il réalise et comment le phénomène se passe.
Lorsque nous produisons certains fluides et que les Esprits produisent des fluides identiques, ils peuvent combiner leurs fluides avec les nôtres. Quand nous offrons une syntonie, certains phénomènes peuvent se mettre en place comme la catalepsie. Elle peut alors ouvrir une brèche aux Esprits inférieurs ou supérieurs selon l’orientation de nos pensées.
Fraternellement,
Hélène

Médiumnité - D. - 21/08/16

 

Bonjour,
depuis petite, j’ai des rêves prémonitoires et j’ai vécu beaucoup de choses à travers ces rêves. J'ai souvent fait un blocage et j’ai mis quinze ans à les accepter. Il m’arrive souvent de voir des personnes décédées. Je suis un peu perdue avec tout cela. Je prie beaucoup et je vais souvent à la messe. Je souhaite trouver de l’aide pour comprendre et peut être développé ma médiumnité. ?

Bonjour,
Il est naturel que nous puissions communiquer avec les Esprits désincarnés et eux avec nous car bien qu’étant incarnés, nous sommes aussi des Esprits. Grâce à nos cinq sens et à nos organes moteurs, nous sommes en contact avec le monde corporel, nous agissons sur lui. Grâce à nos facultés et à nos organes spirituels, nous sommes en contact avec le monde spirituel, sur lequel nous agissons également. Toutes les personnes reçoivent l'influence des Esprits. La grande majorité d’entre nous ne perçoit pas dans son être intime cette influence occulte. Cet échange se manifeste sous forme de pensées, de différents états de l’âme, d’impulsions, de pressentiments, etc. Mais il y a des personnes, pour lesquelles, cet échange se déroule de façon ostensible. Chez elles, les phénomènes sont fréquents, marquants, intenses et bien caractérisés, révélant l’action évidente d’une autre individualité, celle de l'Esprit communicant.
La pratique de la médiumnité est conseillée parce que son exercice nous apporte d’innombrables et grands bénéfices. Le premier, c’est la preuve de l’existence de l’Esprit, de son immortalité et de son individualité dans l’au-delà. En exerçant la médiumnité, nous pouvons nous informer de ce qui existe et se passe dans le plan spirituel, comme la continuité de la vie terrestre et comme conséquence de nos actes dans ce monde. Nous pouvons recevoir l'aide des bons Esprits, des enseignements, des consolations et parfois des guérisons. Nous pouvons aider les bons Esprits dans l'assistance et les éclaircissements spirituels aux incarnés et aux désincarnés. Nous pouvons développer et éduquer nos facultés médiumniques et élargir puis perfectionner la relation entre incarnés et désincarnés, notre grande famille universelle, jusqu'à contacter parfois des êtres chers désincarnés, lorsque les lois divines le permettent dans un but nécessaire et opportun.
Aussi rapprochez-vous d’un centre spirite puis lisez beaucoup, des ouvrages de Kardec, de Denis ou de Chico.
Fraternellement,
Elise

Médiumnité - B. - 14/08/16

 

Bonjour,
je pratique depuis peu de la médiumnité et j’aide des personnes avec l’assistance de mon guide. Y-a-t-il un risque pour moi de subir les assauts d’un Esprit mal intentionné ? La prière est-elle suffisante pour bénéficier d’une protection ? On m’a dit que le développement de la médiumnité ne peut se faire uniquement dans un centre spirite. Que me conseillez-vous en la matière ? Je vous avoue que j’ai peur mais que dans le même temps je sens que c’est un appel aussi je suis partagé. ?

Bonjour,
L'éclosion de la médiumnité, comme faculté naturelle, ne dépend pas de l'endroit, de l’âge, du sexe, de la condition sociale, morale ou de la filiation religieuse. On ne doit pas forcer l'éclosion de la médiumnité mais nous devons offrir des conditions appropriées pour que, chez ceux qui la possède, elle apparaît naturelle et en équilibre et qu’ils sachent comment l'utiliser.
Quand elle éclose sans cette préparation intérieure du médium, il faut l’orienter pour que les phénomènes se disciplinent et qu’il puisse l'utiliser avec certitude. Du point de vue spirite, développer la médiumnité n'est pas seulement s'asseoir à la table médiumnique et donner des communications. C'est affiner et discipliner sa sensibilité spirituelle pour l'avoir dans les meilleures conditions possibles et apprendre à l'utiliser avec les meilleures techniques pour des finalités élevées. Sans cette éducation, cette préparation pour l'exercice correcte, le médium pourra faire une mauvaise utilisation de sa faculté et provoquer des situations difficiles et désagréables, pour lui-même et pour ceux qui entourent.
La pratique médiumnique, malgré sa diffusion, est pleine d’erreurs et de croyances naïves, qui apparaissent lorsque les incarnés acceptent la mauvaise orientation donnée par des Esprits inférieurs ou agissent par eux-mêmes, avec ignorance, vanité, orgueil, ambition, mauvaise foi. Pour éviter les dangers de l’échange médiumnique mal dirigé et réussir à avoir les plus sublimes et édifiants résultats, nous avons les directives sûres du spiritisme. La doctrine révélée par les bons Esprits et codifiée par Allan Kardec nous permet de connaître les Esprits, leur origine, leur nature et leur destination ainsi que la médiumnité, ce qu’elle est, pourquoi et comment l'exercer.
La pratique de la prière est plus que conseillée, elle donne une discipline dans le travail et une aide précieuse pour se rapprocher de son guide. Pour plus de conseils dans ce sens, nous vous invitons à lire l’abc de la médiumnité d’Odilon Fernandes. Voici ce qu’il dit à propos de la prière : « Le médium doit être une personne de prière. Jamais il ne se jugera exempté de prier pour ses contacts avec les Esprits. Chaque jour, il se réservera quelques minutes pour être seul et s’adonner à la réflexion. Il cherchera des forces dans les réservoirs du plan supérieur. Il forgera sa conviction personnelle par ses dialogues avec Dieu. Il assainira son atmosphère psychique en priant avec ferveur et en se protégeant des influences négatives toujours à l’affût. »
Fraternellement,
Bruno

Mission - B. - 16/06/16

 

Bonjour,
Il y a quelques jours, je suis tombée « par hasard » sur le film Nosso Lar (Notre Demeure, en français) sur internet. J’ai commencé à le regarder parce que, au vu des images je me suis dit « tiens, un film de science-fiction brésilien, comme c’est curieux ». Je suis brésilienne, d’où ma curiosité. En bonne bouddhiste je ne crois pas du tout au hasard, et inévitablement après cette « rencontre » avec le spiritisme, les questions sont venues (j’avais déjà eu d’autres opportunités de contact, mais cette fois-là cela m’a touché). A mon âge et d’après mon expérience de vie, je ne me pose plus la question de savoir si je suis médium ou pas, je sais que oui ; mes souvenirs sont celui d’une enfant/adolescente/adulte que certains estiment « bizarre » mais à la clairvoyance indiscutable et parfois inquiétante.
Et je ne parle pas de toutes les années pendant lesquelles je pensais que tout le monde percevait les choses comme moi (Bonjour les malentendus …). Je n’ai pas du tout de penchant « mystico » comme on dit en France. Et je ne me pose plus non plus trop de questions sur ma santé mentale : une asperger/surdouée, un peu dépressive aussi (mais sans les phases maniaques), avec des problèmes de santé qui laissent les médecins pantois (symptômes visibles et indiscutables mais non identifiables en examen). Bref, le « tableau » complet.
La pratique du bouddhisme répond largement depuis 20 ans aux questions que je me suis posé sur l’éternité de la vie et autres, en plus de calmer et atténuer les manifestations désagréables de mes dons. Mais on n’efface pas ce que l’on est, et difficile d’échapper à sa mission (dans le bouddhisme nous pensons que nous avons choisi notre mission sur Terre avant de naître). Je dis que ce serait bien de naître avec un pense-bête du type, « Mission : sauver le monde », histoire de pas trop perdre du temps à chercher. :)
Après avoir vu ce film, une vieille question a refait surface pour laquelle je demande votre opinion : « Si je suis née avec ces dons, outre le fait évident que cela doit contribuer à mon évolution, comment savoir si je dois les utiliser pour aider les autres ? »
On peut aider les gens de tant de façons, alors quand et pourquoi utiliser ces dons particuliers ? Les médiums que j’ai croisé dans ma vie depuis mon enfance ne savaient que répéter : « développe tes dons pour aider les autres ». Depuis, j’essaye de me tenir très loin des médiums parce que les « dons » en question m’ont toujours causé plus de problèmes que des joies, et les gens me trouvaient déjà assez bizarre comme ça… Alors comment savoir ? Quelle lecture faites-vous de cela ?

Bonjour,
Si vous subissez votre médiumnité, c’est qu’il faut la développer, il n’y a pas d’autre solution. Pour devenir un bon médium, l’idéal est de se rapprocher d’un centre spirite afin d’avoir l’aide d’autres médiums pour vous éviter les écueils, sinon, il faut lire, beaucoup, puis prier beaucoup.
Fraternellement,
Jean Marc

 

Médiumnité - Aïda - 08/06/16

 

Bonjour,
Dès que j'ai eu 14 ans, je voulais consulter pour de la voyance et résultat, la personne qui m'a reçue m'a dit pas mal de chose et tout s'est avéré positif sur les grandes lignes, qui marquent bien, et encore aujourd'hui je me souviens .... bref... jeune, je priais pour que les disputes à la maison cessent et le résultat fut positif. Merci mon Dieu ! Tout était plus calme petit à petit ... et une belle remise en question dans le positif dans la famille...
J'ai 2 questions : la première, c'est en 1998, je travaillais dans un magasin et un collègue est venu me voir pour me dire " si je meurs, tu viendras à mon enterrement ". Je l'ai regardé et je lui ai dit je ne rigole pas avec ça ! Il répète encore mot pour mot, sérieusement, avec un regard franc et là, je vais dire cela comme ça, j'ai été incorporé par mes guides ou mon âme ??? et je lui ai dit que je ne serai pas présente le jour de ton enterrement car je serai loin et que je viendrai une semaine plus tard pour discuter avec toi au cimetière ", puis le cours du travail a repris aussitôt. Nous n'en avons jamais reparlé d'ailleurs, c'est comme si que ça c'était effacé temporairement dans ma tête ! puis je démissionne 1 mois plus tard et je retrouve du boulot à 800 km. 2 mois plus tard, et au moment que j'arrive sur mon nouveau lieu de travail, je reçois un coup de téléphone et on m'annonce la mort de ce collègue, et effectivement je leur dis que je ne peux pas venir, mais que je viendrai au cimetière dans une semaine aux anciens collègues, et je suis ensuite allée discuter avec P., ce collègue qui à fait le départ dans l'au delà . Aussitôt, je me suis souvenue de tout ce que je lui avais dit et j'ai tenu ma promesse de venir le voir, comme prévu, je l'avais prévenu que je ne serai pas à son enterrement et je lui ai donné la raison... qu'en pensez-vous ?
La deuxième, c'est en 2013, mauvaise ambiance au boulot, dans une administration, harcèlement, discrimination au travail .... et là, j'ai une voix qui me dit "reste dans l'amour". Je pense que c'est mon âme qui m'a aidée à ce moment ou j'étais écoeurée par des comportements malsains....
j'ai aussi entendu cette voix au petit matin lorsque j'étais avec un copain qui ne me correspondait pas du tout ... J'étais dans des énergies basses et j'avais attiré une énergie basse et, au petit matin, la voix m'a dit " Ce n'est pas un homme pour toi ", au point où ça m'a réveillée, la voix, c'est comme si on parlait dans un haut parleur.
je voulais avoir votre point de vue par rapport à mes expériences et, depuis ces différents messages, j'oeuvre dans la quête d'évolution de mon âme, dans le partage, la charité et l'amour, et j'aimerai affûter ma médiumnité et mon magnétisme ...

Bonjour Aïda,
Votre médiumnité vous permet parfois de répondre spontanément à quelqu'un, sans forcément entendre de voix. En fait, sans même en avoir conscience, vous pouvez avoir accès à une information qui s'avère exacte, comme dans votre premier exemple. D'autres fois, vous entendez plus distinctement une voix qui vous met en garde, comme dans votre deuxième exemple. La médiumnité peut, en effet, revêtir différentes formes qui s'adaptent aux situations vécues. Ce qui compte, c'est surtout d'avoir conscience de votre médiumnité pour comprendre, comme vous nous le dites, la nécessité de se réformer et d'avancer vers le bien, afin d'attirer à soi une majorité d'Esprits bienveillants. Il faut chercher constamment à acquérir une grande moralité, de manière à ce que la médiumnité soit la plus supportable possible.
Fraternellement,
Jean Louis

 

Développer ma médiumnité - Isabelle - 07/04/16

 

Bonjour,
je pensais qu'on pouvait rencontrer des médiums dans votre centre spirite pour nous conseiller, comment développer ma médiumnité car j'ai des différentes capacités à développer. Depuis mon vécu paranormal et toutes les manifestations paranormales chez moi comme des empreintes de mains inconnues sur mon mur ou mes vitres ou des griffures d'1 cm à 16 cm sur mon corps ou sur mon matelas ou objets déplacés, jetés chez moi et autres... Et j'ai des entités différentes francaises, étrangères, des enfants, des soldats, des animaux, des inconnus. Je lis des livres pour comprendre ce qui se passe. Mais j'aimerais avoir l'avis d'un médium de ce que je dois développer le plus tout en aidant ces entités à aller dans la lumière sans aller à des cours sur 4 ans à Lyon. Est-ce que c est possible ?

Bonjour,
Pour développer une bonne médiumnité il faut avoir de l’amour pour son prochain et cultiver la pardon. Un brin d’humilité, de la rigueur, de la discipline ainsi que beaucoup de patience et de persévérance. Les intentions du médium et son comportement social et moral sont primordiaux dans la maîtrise d’une médiumnité mise au service des autres incarnés ou désincarnés, car l’exemple est le meilleur moyen mis à notre service pour montrer le chemin à suivre. L’instruction que acquerrez par les livres est également indispensable et je vous conseille de lire notamment « l’Evangile selon le spiritisme « à haute voix à l’attention des désincarnés. Et bien sur le travail en commun dans un groupe expérimenté est souhaitable.
Fraternellement,
Gilles

 

Médiumnité - E - 9/03/2016

 

Bonjour,
Je refais des seances de spiritisme que ce soit avec quelqu'un que je connais ou pas, souvent je tombe sur un esprit que je ne connais pas personnellement mais qui fait partie de la famille autour de la séance, le verre m'ecrit quelquefois en desordre le passé et ensuite me dit le futur(date , nom ...) previent d'un danger, le precise et a chaque fois ceci se realise, je n'ai pas peu , je precise que j'avais arreter de faire des seances car malheureusement le verre avait dit a une personne que je connais de faire attention a son fils tel jour tel heure pourquoi, malgre cet avertissement la personne na pas fait attention et son fils est decede, je ne pose pas de questions, ca vient tout seul.
J'aimerais aider les gens et venir assister a une seance pour savoir pourquoi ca m'arrive, je precise que cet plus fort que moi cet ma passion de communiquer avec les entités, existe t'il des cas comme le mien ,je signale que je veut evoluer, je precise que je ne demande pas d'argent.
Pourrais je rencontrer quelqu'un pour m'aider à evoluer, au fait je ne suis pas fatiguée lors des seances ni avant ni apres, merci pour votre reponse.

Bonjour
Au risque de vous déplaire, nous vous rappelons que nous déconseillons formellement de pratiquer le spiritisme seul et sans avoir reçu un enseignement moral et spirituel suffisant.
En effet, vous n'avez alors aucune protection contre des Esprits farceurs qui pourraient vous pousser jusqu'à l'obsession.
Il vaut mieux ne pas appeler des Esprits avec légèreté, sans préparation ni instruction, sous peine de se mettre en danger. Le simple fait que vous précisiez "c'est plus fort que moi", est un signe inquiétant, indiquant que vous n'avez déjà plus tout à fait la main. Prenez-en conscience et arrêtez-vous dès que possible, ne serait-ce que pour vous démontrer que c'est bien vous qui décidez de ce que vous avez à faire, à dire ou à penser.
Si c'est l'envie d'aider les autres qui vous motive réellement, vous trouverez aisément le moyen d'être charitable et bienveillante, sans passer par la médiumnité, au moins le temps que vous appreniez à gérer vos capacités.
Une bonne maîtrise médiumnique demande des années d'efforts, de persévérance et de volonté. Nos centres sont ouverts à tous et vous trouverez toujours quelqu'un pour vous conseiller et vous guider dans cette voie d'efforts.
Fraternellement,
Agnès

 

Médiumnité - Sandrine - 8/03/2016

Bonjour,
Je me cherche un peu car parfois je reçois des messages, et je sais qui je dois appeler. C'est parfois un peu perturbant car cela va être une date, des lettres.... et parfois ça va être super clair. J'ai cherché plus d'une fois des réponses à mes questions, j'essaie d'apprendre et d'évoluer afin de permettre d'aider. mais, je me retrouve seule face à tout cela alors que j'ai besoin de partager, et apprendre.
J'ai vu que vous faisiez des cours mais vous êtes loin de chez moi. J'ai beaucoup de questions, que dois-je faire afin de servir mon prochain dans de bonnes conditions ?

Bonjour Sandrine
L'apprentissage de la médiumnité est une chose, l'amélioration de sa moralité en est une autre. Il est effectivement conseillé de ne travailler sa médiumnité qu'en groupe, afin de pouvoir mutuellement se surveiller et s'épauler. C'est un critère très important sur lequel il vaut mieux ne pas déroger.
Pour répondre à votre envie immédiate de partager et d'apprendre, vous pourriez monter un petit groupe d'études et de prières dans votre quartier. Ce n'est que lorsque le groupe sera solidement constitué, qu'il aura su montrer sa volonté, sa détermination et son sérieux que vous pourrez éventuellement envisager un apprentissage médiumnique. Les rencontres nécessaires se feront en temps voulu.
De toute manière, ne soyez pas trop impatiente : l'aide à autrui ne passe, heureusement, pas forcément par la médiumnité, vous pouvez donc vous y consacrer dès à présent...
Bien amicalement
Gilles

 

 

Ecriture automatique - M. - 05/01/2016

Bonjour,
Je m'appelle Michèle. Voilà presque deux ans que je pratique l'écriture automatique et seule. J'ai pris contact avec vous il y a deux mois afin de comprendre pourquoi je ne communiquais qu'avec des Esprits inférieurs. On m'a conseillé de lire le Livre des Médiums puis le Livre des Esprits que je n'ai pas encore terminé. Beaucoup de choses sont difficiles à comprendre mais on y puise beaucoup de connaissances et d'explications.
J'évite d'écrire mais, certaines fois, c'est un besoin très fort, mes mains se glacent, des douleurs apparaissent dans mon épaule et des pressions se créent sur mon plexus solaire. J'ai longtemps eu peur, puis cela s'est attenué.
La lecture d'ouvrages comme le Livre des médiums m'a montré que l'on est beaucoup dupé et j'arrive à percevoir la fourberie qu'avant je ne voyais pas, mais j'ai encore beaucoup à apprendre. J'ai cru, j'ai fais confiance car je ne pensais pas que l'on pouvait se jouer de nous. Il est vrai que je n'apprends rien de mes communications par l'écriture, toujours tres restreintes quand je percois la tromperie.
J'ai l'impression d'être moi-même ignorante à certains moments quand je parcours les ouvrages, dêtre inférieur comme les esprits imparfaits et autres, comme si je m'étais retrouvé comme eux à un certains moments. Pourriez-vous me conseiller suis-je moi aussi imparfaite pour attirer à moi les esprits inférieurs ? on dit que l'on attire a soi ce que l'on est soit même ? est ce une épreuve pour comprendre quelque chose. je me dis qu'il faudrait arrêter l'écriture.
Je sens autour de moi que je ne suis pas seule. Mon plexus solaire est devenu fragile, chaque fois que je ressens quelque chose des pressions se font ressentir, des fois plus fortement que d'habitude, comme si on me prévenait de quelque chose. Tout se fait à ce niveau. Dans une communication, on m'a informée d'avoir de la chance d'être protégée autant car on s'en serait pris à moi et on m'aurait fait du mal. Pensez-vous que cela était un mensonge ou un avertissement ? Je ne suis pas méchante pourtant mais je subis dans cette vie beaucoup le mal et la souffrance du coeur. Merci de votre réponse.
Je me demande certaines fois si je ne deviens pas sénile et que j'invente tout cela mais ma raison me dit que je ne peux inventer certains écrits. je m'excuse d'être ambigue et de partir dans tous les sens dans mon dialogue mais quand on cherche de l'aide ou des réponses on ne sait par où commencer tellement on a des choses à exprimer. J'ai essayé d'appeler à l'aide mes guides mais rien n'est encore arrivé a moi. Peut-être n'en ai-je pas ?

Bonjour Michèle,
Tout d'abord, nous commencerons par vous rassurer : vous avez, comme nous tous, un guide chargé de veiller sur vous et de vous aider à progresser, à avancer sur votre chemin de vie.
Néanmoins, ce guide n'est pas là pour satisfaire chacune de vos demandes car vous ne savez pas toujours ce qui est réellement bon pour vous. Il vous répond, mais à sa manière, c'est-à-dire pas forcément là où vous l'attendiez, ni comme vous l'attendiez. Vous nous posez beaucoup de questions sur l'écriture automatique mais vous ne nous dites pas le principal : pourquoi vouloir développer cette capacité ? Qu'en ferez-vous plus tard si elle se développait ?
Une orientation sincère, charitable, désintéressée mais aussi persévérante, sérieuse et appliquée favorise l'approche de bons Esprits. Inversement, les questions frivoles, sans profondeur ni grandeur d'âme, ne peuvent concerner que des Esprits légers qui viendront répondre à la simple curiosité affichée dans ces séances d'amusement. C'est donc votre orientation qui détermine la qualité des Esprits qui se communiqueront, de même que sur Terre, selon le style de réunion que vous organisez, vous n'avez pas les mêmes convives...
Poursuivez vos lectures avec assiduité et essayez de vous rapprocher d'un centre spirite proche de chez vous pour trouver un sens utile à votre médiumnité.
Fraternellement,
Agnès

Contacts par la pensée - A. - 12/12/2015

 

Bonjour,
Je découvre votre site. J'ai besoin d'être orientée. J'ai 44 ans.Jusqu'à mes 17 ans j'étais très cartésienne, avec une éducation très stricte. Mais à cet âge là j'ai eu une expérience non recherchée très forte. J'ai vu une "personne" sous mes yeux puis disparaitre, entendu un gros vacarme dans une pièce vide, vu des placards s'ouvrir, etc. Cela a été très violent et j'ai eu très peur, j'étais trop jeune, et c'était trop d'un coup. Depuis j'ai eu deux autres expériences moins violentes. Je veux dire moins "physiques". A chaque fois c'était hors de chez moi et à chaque fois je tentais de ne plus vivre cela car cela me faisait peur. Cependant, mon intérêt pour le spirituel m'a amenée à rencontrer par hasard des personnes me ramenant toujours à ces questions. J'ai par ailleurs découvert que je pouvais soulager par le magnétisme. Bref.
En juillet dernier j'ai loué une maison habitée auparavant par une vieille dame décédée. Cette maison a été vendue très vite (une visite et l'acheteur était trouvé). Je l'ai louée aussi très facilement puisque le nouveau propriétaire est un ami. Il y a peu de temps j'ai eu des manifestations. A l'endormissement je reçois des pensées qui ne sont pas les miennes et me donnent des informations dont je ne comprends pas le sens (la Grèce, une région, le journal, un jour de la semaine et une heure). La toute première fois il y a eu de petits bruits discrets, comme un froissement, et "on" m'a fait penser "ce n'est pas grave". Plusieurs fois.
Aujourd'hui j'ignore si ces messages me concernent ou bien concernent la vie de cette personne âgée. Je ne suis pas très rassurée. Je crains qu'elle ne rentre en moi puisqu'elle me fait penser des choses. Et ce qu'elle cherche à faire. Que me conseillez vous? Merci de me répondre.

Bonjour,
Bien que vous ayez certainement de bonnes capacités médiumniques, il est toujours délicat de rentrer en conversation avec un Esprit lorsque l'on est seul et sans aucune instruction dans ce domaine.
Par contre, vous pouvez toujours, à travers la prière, vous rapprocher de votre guide pour qu'il vous protège et demander à des Esprits supérieurs de venir assister cette vielle dame pour l'aider à se détacher de la Terre et partir vers un autre monde où elle sera plus utile.
Si quelque chose la perturbe et l'empêche de partir, demandez-leur de vous le faire comprendre dans vos rêves car, la nuit, vous vous décorporez et pouvez donc ensuite vous trouver sur le même plan que cette vielle dame pour un dialogue plus efficace. Si les difficultés persistent néanmoins, rapprochez-vous d'un centre spirite pour être soutenue dans cette action d'aide à votre prochain.
D'autre part, nous vous conseillons de lire au moins le Livre des Esprits et le Livre des médiums d'Allan Kardec (éditions Philman) afin de mieux comprendre ce qui peut se jouer en vous, ce qui vous aidera à mieux gérer les émotions et événements liés à votre médiumnité.
Fraternellement,
Marc

 

Attente - A - 26/10/15

Bonjour,
J'ai bien des fois voulu poser des questions ou entrer en contact avec des spirites confirmés mais j'ai toujours eu peur de déranger ou simplement d'abuser du temps de personnes sérieuses. J'ai peur de me tromper sur certaines choses qui font leurs apparitions dans ma vie et j'ai peur de me fourvoyer, alors je n'ose pas souvent pousser les choses plus loin. J'ai découvert, il y a de cela trois ou quatre ans je crois, le premier livre d'une longue série que j'ai lu par la suite : le livre des Esprits .
Aujourd'hui, je suis de foi spirite mais j'ai encore beaucoup à travailler sur moi même pour pouvoir dire que je suis vraiment spirite
J'essaie, chaque jour que Dieu fait, de combattre mes propres démons, si je puis dire, pour devenir une personne meilleure avec des pensées meilleures et des actes meilleurs mais ce n'est pas tous les jours facile. Qui plus est, dans mon entourage personne ne partage cette foi qu'ils jugent trop "particulière".
Ma question est la suivante :
Je sais que la pratique du spiritisme commence par un enseignement poussé des connaissances multiples qui sont mises à notre disposition parmi les nombreux ouvrages, films et témoignages , que cela commence par une élévation de notre taux vibratoire, par de meilleures pensées et par de meilleurs actes et comportements dans la vie de tous les jours et pas seulement..., mais comment sait-on si quelque chose, comme des faits, des écrits, des ressentis ou des expériences proviennent alors d'une manifestation extérieure, d'une communication avec des Esprits ou d'un éventuel développement d'une certaine "sensibilité" ?
Comment ne pas se tromper ? Bien sûr, il y a le bon sens, le discernement, mais je ne crois pas être capable seule de pouvoir alors être assez éclairée pour ne pas me tromper, pour ne pas confondre le réel de ce qui n'est alors q'une trop grande imagination de ma part .
Et comment doit-on réagir ? Doit-on "provoquer" les manifestations, se mettre à disposition plus souvent ou attendre que les choses se présentent à nous, si bien sûr contact il y a ?
Parfois les gens ont beaucoup d'imagination qui les trompe, ou bien une telle envie que certaines choses se passent qu'ils y voient alors des manifestations qui n'en sont pas vraiment, ou se mettent à essayer l'écriture, les séances de spiritisme, et d'entrer en contact a tout prix, parfois trop. je n’espère pas faire partie de ces gens. J'ai, par le passé, essayé plein de choses concernant le spiritisme, depuis mon plus jeune age, même bien avant de connaitre cette foi et de lire ces livres.
J'ai toujours eu une curiosité qui m'a poussée a provoquer des communications, pourquoi, comment ? je ne sais pas et, trop jeune à l'époque, je n'aurai pas dû, certainement. Aujourd'hui, j'ai arrêté ces communications.

Bonjour Tracy,
Votre message fait déjà preuve d'une belle sagesse.
Même si vous êtes seule, jeune, et que vous ne vous intéressez au Spiritisme que depuis 3 ou 4 ans, vous avez bien compris qu'être spirite c'est, avant tout, chercher à s'améliorer chaque jour, à chasser ces propres démons avant d'aller juger ce que font les autres.
Parallèlement, vous gardez un sens critique, des interrogations qui vous aident à avancer prudemment mais sûrement. Nous vous en félicitons et vous encourageons à rejoindre, si c'est possible, un groupe spirite près de chez vous.
Pour répondre à votre question, nous ne pouvons que vous confirmer qu'il est, en effet, très difficile de distinguer notre propre pensée d'une pensée extérieure. Certains détails peuvent y aider, comme la soudaineté d'une pensée qui n'aurait rien à voir avec ce que l'on est en train de faire. Mais, même à ce moment-là, ce pourrait être un message télépathique d'une personne vivante, donc, ne provenant pas d'un esprit. Et, même si c'était un Esprit, comment savoir s'il est de bon ou de mauvais conseil ? S'il parle en toute connaissance de cause ou s'il a juste envie de donner son avis ?
Lisez (ou relisez), dans l’Évangile selon le Spiritisme d'Allan Kardec, l'histoire de Tobie et son ange dans le désert (p 360 et suivantes aux éditions Philman) et vous comprendrez qu'il est préférable de ne pas forcément savoir si l'on est conseillé, influencé et par qui, afin de pouvoir s'attribuer tout le mérite de la décision et de l'action qui en découle. Autrement dit, si on nous disait toujours ce qu'il fallait faire, on ne grandirait pas beaucoup. Alors, on nous le dit quand même, mais on laisse les autres parler aussi pour qu'on choisisse librement...
Continuez à surveiller scrupuleusement vos pensées. C'est la meilleure barrière pour que seuls les bons Esprits puissent venir vous influencer, sans même que vous ne le sachiez...
Nous vous souhaitons une excellente continuation,
Fraternellement,
Hélène

 

Manifestation ou non - Karine - 14/10/15

Bonjour,
, je m'adresse à vous car je voudrais savoir si j'ai eu une manifestation spirite ou pas. J'ai toujours été convaincue de l'existence de Dieu , de la vie après la mort.
Cependant depuis la mort de mon frère ce 23 juillet 2015, je m'y intéresse ardemment car j'avais besoin de savoir où se trouvait-il, comment sa nouvelle existence allait se passer, etc...
J'ai lu et je continue de lire des livres spirites notamment ceux de Kardec et autres. Je dois dire que ce domaine me passionne car c'est la propre destinée de l'homme. Je trouve regrettable que cet intérêt ne soit pas commun à tous. Malgré l'aide précieuse de ces ouvrages et des réponses à mes questionnements, je dois bien avouer que ma douleur s’atténue. Pourtant je pleure souvent bien que cela ne soit bon pour lui...
L' amour que je lui porte est fort et je reçois beaucoup de message de sa part (synchronicités, musique...) et je rêve de lui parfois où je le vois sourire. Il m'est arrivé de le toucher et de ressentir physiquement les sensations.
Je reviens à ma question: un jour où nous sommes avec ma sœur et ma cousine allées chez lui pour ranger ses affaires et nettoyer un peu. Lorsque que nous eûmes fini, je leur demanda de rester seule un moment. Dans l'obscurité, je me suis allongée sur le canapé (endroit où il a perdu la vie d'une crise cardiaque) et j'ai pris mon portable afin de prendre une photo (je voulais avoir un souvenir car pour raison judiciaire, sa maison est devenu un héritage). Seulement après visionnage, je me suis rendu compte que j'avais filmé durant 3 secondes, et en y prêtant attention, on voit une étincelle apparaître et disparaître en un éclair mais en mouvement d'ondulation.
En faisant un arrêt sur image on peut voir qu'elle a 2 couleurs: bleu et violet. Donc le mystère reste entier. J'exclu le périsprit car il est plutôt de forme vaporeuse. De plus lors d'une photo à la mer, on voit sur celle-ci un orb doré.
La encore je ne sais pas. Bien que cela ne soit pas conseillé je lui parle quand j'en ressens le besoin comme si il était à mes côtés. Je prie aussi pour lui afin qu'il soit heureux, qu'il me protège. Je demande à Dieu de me donner du courage car les moments de tristesse sont inévitables bien que j'essaie de me souvenir des bons moments ensemble et ô combien il était bon.
Et même si un jour je le retrouverai ou pas, il me manque énormément. Merci de m'éclairer et je m'excuse de mon message si long.

Bonjour Karine,
L'au-delà emploie tous les outils qui sont à sa disposition lorsqu'il veut communiquer avec nous.
Si autrefois il s'agissait de coups frappés sur des tables tournantes, les Esprits ont su s'adapter et sont capables d'utiliser aujourd'hui toutes les technologies modernes, y compris celle d’apparaître sur des photos ou sur des films. Par contre, vous affirmer que vous avez été témoin d'une manifestation de l'au delà sans voir les images dont vous parlez ne serait pas très sérieux...
De toute façon, peu importe ce que "les autres" en pensent ou pas, car, ce qui compte, c'est ce que vous en pensez vous, dans votre for intérieur. L'image est une chose, ce qu'elle vous fait vivre en est une autre ! C'est donc bien vous qui savez et avez la réponse à votre question...
Nous vous souhaitons force, courage et résignation pour supporter l'épreuve de ce départ.
Fraternellement,
Branka

 

Phénomènes - Chantal - 05/07/15

[box content] Bonjour,
J'aimerais savoir ce que vous pensez de la clairvoyance et de la clairaudience. Sont-ils des phénomènes médiumniques ?

Bonjour,
La clairvoyance est le phénomène de vision à distance, même au travers des corps opaques, permettant de voir, sur le plan matériel, des choses, des scènes et des personnes que les yeux physiques ne peuvent pas atteindre.
C'est un phénomène animique. Il y a un dédoublement et la perception, alors, est globale et beaucoup plus grande que dans la simple vision physique. C’est l'âme qui voit.
La clairaudience est un phénomène où l’on entend des sons du plan terrestre, qui se passe en dehors de la portée des oreilles physiques, soit parce qu’ils se passent à distance, soit à cause d'obstacles qui empêchent la transmission du son. C'est un phénomène animique, comme pour la clairvoyance, il y a un dédoublement.
Si des Esprits provoquent ce dédoublement, on peut dire alors que ce sont des phénomènes médiumniques.
Voici deux exemples qui permettent de comprendre cette différence entre les phénomènes animiques et médiumniques :
Rosa Kulechova, qui vit en Russie, est une personne qui est capable de lire avec les doigts en les passant sur un texte imprimé sans utiliser la vision. C'est un phénomène animique.
Un couple a gardé une importante somme dans un placard, mise dans de vieux vêtements. Comme ils ne la retrouvaient plus, ils croyaient s'être fait dérober. La somnambule Mme Roger voit à distance le local et perçoit que l'argent n'a pas été volé et indique où il se trouve. C'est un phénomène médiumnique. Fraternellement,
Gilles

Médiumnité - Michel - 20/06/15

[box content] Bonjour,
La pratique de la médiumnité est-elle conseillée ?

Bonjour,
Oui, elle est conseillée parce que son exercice nous apporte d’innombrables et grands bénéfices. Le premier, c’est la preuve de l’existence de l’Esprit, de son immortalité et de son individualité dans l’au-delà. En exerçant la médiumnité, nous pouvons nous informer de ce qui existe et se passe dans le plan spirituel, comme la continuité de la vie terrestre et comme conséquence de nos actes dans ce monde. Nous pouvons recevoir l'aide des bons Esprits, des enseignements, des consolations et parfois des guérisons. Nous pouvons aider les bons Esprits dans l'assistance et les éclaircissements spirituels aux incarnés et aux désincarnés. Nous pouvons développer et éduquer nos facultés médiumniques et élargir puis perfectionner la relation entre incarnés et désincarnés, notre grande famille universelle, jusqu'à contacter parfois des êtres chers désincarnés, lorsque les lois divines le permettent dans un but nécessaire et opportun.
Fraternellement,
Sylvie

Paralysie du sommeil - A - 02/05/2015

Bonjour,
J'ai été victime de paralysie du sommeil durant deux voire trois mois. Mon corps pétillait comme lorsqu'on a le pied endormi. Dans ces moments-là, le corps entier picote et plus moyen de bouger. Une fois, j'ai même entendu une voix sinistre rire et je lui ai dit "dégage" mais sans peur, juste avec la colère d'être immobilisée.
La dernière fois, après une paralysie, j'ai vu une masse noire s'éloigner de mon lit. J'ai su (je ne sais pourquoi) que plus jamais je n'aurai de paralysie du sommeil. Par moment, je ressens juste une vague qui passe mais qui ne persiste pas. C'est comme si quelque chose me traversait et tout le corps qui pétille (peut être des vibrations que je ressens comme des picotements). Par contre, je n'ai jamais senti cela comme étant négatif. J'ai juste une fois entendu ce rire étrange!!

Bonjour Audrey,
La nuit, lorsque l'on commence à se dégager de son corps physique, l'âme reprend un peu de son autonomie et l'on perçoit alors plus facilement les fluides ou les Esprits qui nous entourent.
Ce léger dégagement permet simplement l'émergence d'une sensibilité accrue qui n'a donc, effectivement, rien d'inquiétant.
Si vous le désirez, vous pourrez apprendre à mieux gérer ce phénomène en vous rendant dans un centre spirite proche de chez vous.
Fraternellement,
Hélène

 

Médium - A - 24/04/2015

Bonjour,
je suis quelqu'un de banal, avec une vie tranquille. Un jour, pourtant, j'ai décidé d'aller voir un médium connu en Bretagne. Des mois d'attente ! Je ne sais pas pourquoi j'y allais, pour savoir peut être l'avenir...
Je me suis rendue au rdv et, dès qu'il a commencé sa séance, je me suis sentie très bizarre, comme pour une anesthésie générale, avec un grand vide en moi. Puis, durant toute la séance, j'ai ressenti un mal de tête très fort.
Je suis allée le revoir lors d'une conférence qu'il donnait avec une copine et là, dès qu'il s'approchait de moi, je sentais une force. Pourriez-vous me dire ce qui s'est passé ? Merci beaucoup

Bonjour,
Les médiums pour travailler ont besoin de fluides ou d'énergie, c'est pareil. On peut les ressentir, c'est ce qui s'est passé. Ensuite, les fluides sont différents suivant l'élévation et les pensées de chacun et parfois, ils peuvent produire des maux de tête. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Des fluides qui ne s'accordent pas, d'autres qui se mélangent. Il peut y avoir aussi des Esprits qui créent des impressions désagréables. C'est donc difficile de vous répondre précisément.
Fraternellement,
Catherine