Rêve - Chahy - 21/04/2014

Bonjour,
Cette nuit, j'ai rêvé que j'étais avec ma soeur à l'aider à travailler et je lui disais de rentrer avec moi mais elle n'a pas voulu donc je décide de rentrer seule et je vois mon ex qui m'attend sur une pierre et moi je suis choquée et je lui dis que c'est pas possible car je suis dans mon quartier et j'ai peur de ma soeur qui nous surprend. Ensuite, elle s'inscrit avec moi à une formation... Que cela signifie ?

Bonjour,
Si on veut éviter les généralités, le langage des rêves demande à être examiné au regard de la vie intime de chacun.
C'est donc le rêveur qui est le plus à même d'analyser et de comprendre les situations évoquées en fonction de ce que le rêve lui a fait vivre ou des souvenirs et des émotions qu'il a réveillé en lui.
Si vous nous avez écrit pour l'évoquer, c'est que ce rêve était plus marquant qu'un autre.
Pourquoi ? Quelles émotions étaient en jeu et pour quelles raisons ? C'est déjà par ces quelques questions que vous pouvez commencer votre travail d'introspection...
Fraternellement
Brigitte

 

 

Cérémonie - René - 17/04/2014

 

Bonjour,
Aujourd'hui, le 17 à 9h 30 a eu lieu la cérémonie pour le deces de ma sœur Monique qui nous a quitté le 10/04/2014. Cela s'est passé au crématorium. Une dame a pris la parole et nous a transmis un message d'espoir. Le corps était devant nous gisant. Son esprit ne l'habitait plus. On ne pouvait plus la voir ni la toucher, mais si on l'appelait, elle serait à nos côtés et quand notre tour viendra, c'est elle qui nous accueillera.
ma question est la suivante : était-ce quelqu'un du centre spirite qui nous parlait ? J'ai eu un besoin de demander à cette personne mais ce n'était ni l'endroit ni le moment mais je dois me tromper. Au plaisir de vous lire

Bonjour René,
Tout d'abord, nous vous présentons nos condoléances pour le décès de votre sœur et vous invitons à prier pour l'aider à se dégager de ses liens terrestres.
Les paroles de consolation dites au moment d'un départ font, la plupart du temps, état d'une vie après la mort, marquée par une séparation qui n'est donc qu'apparente et provisoire. Ce point, commun à de multiples religions, nous aide à supporter l'épreuve du décès d'un proche, comme cela semble avoir été votre cas.
Dans le spiritisme, nous disons simplement en plus que, comme il y a une vie après la mort, une vie hors du corps, une communication est non seulement possible mais constante entre nos deux mondes.
Nous ne pouvons donc pas vous éclairer sur les convictions spirituelles de la personne qui s'est exprimée lors des funérailles de votre sœur mais, ce qui compte, c'est qu'elle ait su puiser dans le creuset commun de la foi, les mots de la consolation qui permettent d'apporter dans les cœurs de chacun la force, la résignation et l'espoir permettant de supporter cette épreuve.
Même si elles n'en sont pas conscientes, les personnes qui s'expriment pendant des cérémonies de départ sont souvent aidées par des frères supérieurs afin de trouver les mots justes et, ainsi, toucher plus aisément les cœurs endoloris.
Avec nos sincères condoléances,
Fraternellement
Anaïs

 

Rêve - David - 09/04/2014

 

Bonjour,
je vous remercie d'avoir répondu à une question que je vous avais posé il y a de cela quelques mois. Comme certains je me pose des questions sur la suite après cette vie ici ne trouvant pas vraiment de réponses dans les religions chrétiennes "installées" (hélas parasitées par l'étroitesse d’esprit et la tartuferie) et atterré par la bêtise de certains sites "new age" et paranormal ; j'ai découvert le spiritisme durant mes recherches, son importance en France durant le 19e siècle et son influence de nos jours au Brésil (je précise que je m’interdis de pratiquer tout contact de type E.A ou T.C.I).
Je tiens à vous témoigner une anecdote récente : il y a quelques mois de cela j'ai fais un rêve bien différent de ceux que je fais habituellement, vous savez ces rêves sans queue ni tête, un peu brouillons juste après avoir connu un nouveau drame : une fausse couche de mon épouse après avoir attendu plus de deux ans qu'elle tombe à nouveau enceinte, puisqu'il y a trois ans de cela elle a fait aussi une fausse couche.
Voici mon rêve (je me répète: très clair, "construit" et dont je garde un souvenir aigu): je marchai dans un lieu vallonné, herbes coupé court, me dirigeant vers une colline ou se trouvait un petit parc avec des balustres, un kiosque ainsi qu'un banc, le tout en pierre dans un style 18ème, donc, je m'assoies sur ce banc avec une sensation de repos de l'esprit mais aussi de dépit et d'incompréhension, et sur ma droite en bas de cette colline j’aperçois une forêt ombragée ou se promène un couple la cinquantaine, vêtu de blanc, souriant dont j'ai encore les visages gravés dans la tête, lui dégarni (avec des airs du journaliste Nicolas Domenach...)me regardant souriant l'air de dire "t'inquiète pas, ça ira mieux"...
Voilà mon témoignage, je ne sais pas trop de qui ils pouvaient s'agir mais j'avais la conviction que je les connaissait.
Amicalement.

Bonjour David,
Bien sûr, il est très probable que vous ayez, dans cette vie ou une antérieure, connu ces personnes.
En effet, lorsque nous dormons, notre âme/notre esprit si vous préférez, peut entrer plus librement en communication avec d'autres esprits, incarnés et en sommeil ou décédés.
Peut-être que ces deux personnes souhaitent vous rassurer au sujet des fausses couches de votre épouse, mais il serait imprudent de vous l'affirmer, juste au regard de la lecture de vos quelques lignes. Les rêves sont si complexe à interpréter. Toutefois, si vous avez ces souvenirs très détaillés et précis après le réveil, c'est qu'il doit y avoir une signification pour vous.
Fraternellement,
Brigitte

 

La mort - Coco - 16/04/2014

Bonjour,
il y a quelques temps, je vous ai parlé de ma fibromyalgie sévère et de la colère que j'éprouve car dans ma vie j'ai toujours eu des épreuves depuis toute petite et cela continue. Je n'en peux plus physiquement et psychiquement je souffre. Je veux mourir, quitter cette vie, cela m'obsède à tel point que je cherche des solutions pour passer à l'acte même si je sais que ce n'est pas bien. Je me lève le matin avec la peur au ventre mais comment je vais faire pour tenir une journée de plus. Est-ce que Dieu voudra de moi ? Suis-je mauvaise ? Merci.

Bonjour,
Nous compatissons sincèrement à vos épreuves mais ne pouvons que vous encourager à retrouver en vous la force et le courage de les surmonter en vous rappelant que c'est vous qui, avant de revenir sur Terre, avez accepté ou choisit des épreuves qu'il vous était possible de supporter dans le but de vous épurer et donc de progresser.
Pour mieux le comprendre, vous pouvez vous reporter au chapitre intitulé "Choix des épreuves", dans le Livre des Esprits d'Allan Kardec, qui précise et développe comment agit le libre-arbitre selon le genre d'épreuves que l'Esprit est prêt à subir.
Mais, pour retrouver rapidement en vous l'énergie spirituelle qui vous permettra de reprendre espoir et donc de remobiliser vos forces, nous vous invitons à lire les ouvrages de Léon Denis qui, mieux que tout autre, savait donner un sens à la douleur, la magnifier pour la rendre non seulement supportable mais aussi et surtout salutaire. Vous pourriez lire, plus particulièrement, le livre Le problème de l'être et de la destinée où les deux derniers chapitres ("Douleur" puis "Révélation par la douleur") devraient pouvoir éveiller en vous la petite flamme qui ranimera votre volonté d'avancer et de vous battre.
En voici un très court extrait, utile à tous ceux qui souffrent physiquement comme moralement.
"Aux heures de souffrance, d'angoisse, d'accablement, recueillez-vous et, d'un appel ardent, attirez à vous ces Êtres qui furent, comme nous, des hommes et qui sont maintenant des Esprits célestes, et des forces inconnues pénètreront en vous ; elles vous aideront à supporter vos misères et vos maux.
Hommes, pauvres voyageurs qui gravissez péniblement la montée douloureuse de l'existence, sachez que partout, sur notre route, des êtres invisibles, puissants et bons, cheminent à nos côtés. Aux passages difficiles, leurs fluides secourables soutiennent notre marche chancelante. Ouvrez-leur vos âmes ; mettez vos pensées en accord avec leurs pensées et aussitôt vous sentirez la joie de leur présence ; une atmosphère de paix et de bénédiction vous en enveloppera ; de suaves consolations descendront en vous."
Si vous le désirez, nous pouvons aussi prier pour vous et vous transmettre des fluides, en direct ou à distance, lors de nos séances d'aide spirituelle du mercredi à 18h afin de vous soutenir dans votre démarche.
Pour cela, il faudrait nous spécifier votre prénom, votre âge, vos difficultés et ce que vous souhaitez obtenir et faire en sorte de vous mettre en communion avec nous, au moment des séances, afin de recevoir les fluides.
Les séances, totalement gratuites, se déroulent sur 3 semaines pendant lesquelles nous nous tenons mutuellement informés (par mail si c'est à distance) de l'évolution de la situation.
Vous trouverez, éventuellement, plus de détails sur notre site.
Nous laisserons le mot de la fin à Léon Denis "La douleur est comme une aile prêtée à l'âme asservie à la chair, pour l'aider à s'en dégager et à s'élever plus haut."
Reprenez courage, nous sommes de tout cœur avec vous.
Bien amicalement
Hélène

 

 

Rêve - Stéphanie - 04/04/2014

Bonjour,
Hier soir, en dormant, j'ai ressenti la sensation d'un poids sur moi, je sentais que je voulais me libérer de ce poids, comme ci on m'empêchait de bouger, j'étais comme paralysé, je sentais que je luttais pour me lever de mon lit mais je n'y arrivais pas et je me sentais mal, ce poids sur moi qui m'écrasait me retenait, (je précise qu'il m'est déjà arriver de ressentir qu'on m'étouffe au niveau du visage et je sens que je n'arrive plus a respirer jusqu'à que je me réveille d'un coup.,
Ma question : Est-ce que mon âme voulait se libérer de mon corps et je n'y arrivait pas ou bien cela pourrait venir d'un esprit m'empêchant de sortir de mon corps ?
Ensuite je me souviens au cours de mon rêve d'avoir parler à ma maman (qui s'est désincarnée il y a 10 ans le 9 avril) où je lui demande si ca va et elle me répond ça peut aller avec mon père en arrière plan (qui lui est toujours incarné) et ensuite je me vois lui parler au téléphone mais je lui dis que je l'entend mal que je ne comprends pas ce qu'elle me dit et ensuite je suis dans une pièce où je découvre des fleurs et me rend compte que ce sont des fleurs pour le cimetière, je suis surprise, je précise dans mon rêve je suis enceinte prête à accoucher (je ne le suis pas actuellement), cela fait 3 fois que je rêve de maman qui me parle et je n'entend pas ou me souviens plus avec toujours mon père en arrière plan, ce rêve peut il avoir un message ou bien Est-ce mon subconscient ?
Cela m'interroge et me rend perplexe voire un peu perdue. Merci pour votre réponse et votre disponibilité.

Bonjour Stéphanie,
Tout d'abord, par rapport à la sensation de poids sur vous ou d'étouffement lorsque vous êtes couchée, vous devriez, dans un premier temps, faire quelques examens médicaux qui vous permettraient, au moins, d'éliminer totalement l'éventualité d'une cause physique qui créeraient ces troubles.
La nuit, il nous arrive à tous de laisser notre esprit sortir du corps et pouvoir alors rejoindre nos morts et nous entretenir avec eux. Comme pour les rêves, on ne s'en souvient pas toujours car il n'est pas toujours utile de s'en souvenir.
Parfois, si le discours a été bien compris et intégré, il peut suffire à provoquer un changement dans l'attitude ou dans les pensées, même si notre conscient ne se souvient pas de ce qui a été dit pendant la nuit.
Si vous vous souvenez d'un même rêve, qui revient plusieurs fois (avec quelques nuances), c'est que le problème dont il est question dans le rêve n'est pas encore traité. Dans votre cas, en l’occurrence, vous constatez que vous entendez mal votre mère. Avez-vous essayé d'y remédier ?
Les fleurs pour le cimetière et la grossesse peuvent marquer la fin d'une époque et le début d'une nouvelle vie qui s'annonce. C'est peut-être à ce propos que votre mère veut vous parler.
Pensez à elle en vous couchant et priez votre guide de vous aider à améliorer la communication avec votre mère.
Par la suite, vous ne vous souviendrez pas forcément du rêve, mais vous vous réveillerez peut-être plus sûre de vous, plus sereine, parce que vous aurez enfin entendu ce que l'on avait à vous dire...
Fraternellement,
Hélène

 

 

Généalogie - Lucie - 26/03/2014

Bonjour,
J'ai le sentiment aujourd'hui que quelque chose qui ne m'appartient pas m'empêcher d'avancer dans ma vie ... comme si je portais un fardeau qui ne m'appartient pas... comme si un membre de mon arbre généalogique ayant vécu des choses lourdes me "parasitaient".
Est-ce que mon intuition est bonne et si oui comment sortir de cela ? Merci pour votre aide.

Bonjour,
Il est possible qu'un esprit familier soit auprès de vous et vous influence.
Il est possible aussi que vos pensées soient mal orientées et vous créent des tracas... A distance, il nous est difficile de vous répondre, mieux vaut que vous veniez au centre (l'agenda des réunions est affiché en ligne) pour demander conseil à un médium.
Fraternellement,
Sylvie

 

 

Demande à un défunt - Hervé - 25/03/2014

Bonjour,
Encore merci des réponses aux questions que je vous ai posées par le passé. Ma question : Je suis veuf depuis maintenant sept ans, et j'essaie de me retrouver une compagne. Mais cela malheureusement ne marche pas à chaque fois. J'ai consulté deux cartemanciennes qui m'ont dit qu'il fallait que j'aille sur la tombe de ma femme ou le lieu où ont été dispersées ses cendre comme cela a été le cas pour ma femme, pour lui demander de me laisser en paix avec les femmes et de ne pas m'empêcher de rencontrer une compagne ? Est-ce exact ? M'adressez à elle le soir comme je le fais avec mon ange-gardien lorsque j'ai besoin de ses conseils ne serait-il pas suffisant ? Pour ce genre de demande, j'ai du mal à trouver les mots. Pourriez vous m'aider ? Merci

Bonjour,
Si on veut communiquer avec un défunt, c'est bien parce que l'on pense que l'Esprit survit après la mort du corps. Alors pourquoi faudrait-il se rapprocher d'une dépouille vide (ou de cendres éparpillées dans votre cas) pour pouvoir communiquer avec l'Esprit qui est détaché du corps ?
Votre instinct était le bon : vous pouvez continuer à vous adresser à votre femme comme vous l'avez toujours fait, sans écouter les conseils souvent onéreux mais pas toujours efficaces.
Trouver une personne avec qui partager son quotidien est difficile pour de nombreuses personnes, même pour celles qui ne sont pas veuves... Votre épouse n'est donc pas forcément en cause dans vos échecs amoureux.
Vous devriez cherchez à consacrer davantage de temps à vous améliorer ainsi qu'à soulager les peines et souffrances de ceux qui croiseront votre route.
C'est la meilleure façon d'oublier votre solitude.
Soyez patient,
Fraternellement,
Hélène

 

 

L'incinération - A - 23/03/2014

 

Bonjour,
Je voudrais savoir ce que ressent l'âme au moment de l'incinération ? Merci de m'éclairer à ce sujet.

Bonjour,
Du point de vue spirituel, le sujet est complexe si l’on considère que, bien souvent, l’esprit ne comprend pas sa situation ; ne se croyant pas mort, il se sent vivant. Cet état perdure tout le temps qu’il existe un lien entre le corps et le périsprit . Le périsprit, délié du corps, éprouve une sensation ; mais comme celle-ci ne lui parvient pas à travers un canal limité, elle se généralise. On peut dire que les vibrations moléculaires se font sentir dans tout l’être, parvenant ainsi à son sensorium commune, à savoir l’esprit lui-même mais sous une forme différente.
Kardec précise : « Dans les premiers moments qui suivent la mort, la vue de l’esprit est toujours trouble et confuse ; elle s’éclaircit à mesure qu’il se dégage, et peut acquérir la même clarté que pendant la vie, indépendamment de sa pénétration à travers les corps qui sont opaques pour nous » . Aussi, l’homme qui vivra toujours sobrement s’économisera bien des tribulations, et sentira moins les sensations pénibles. Donc, pour celui qui vit sur la Terre en cultivant la pratique du bien, sous ses multiples formes, quelles que soit ses croyances, la désincarnation n’entraînera pas de perturbations, compte tenu de sa conscience élevée et d’un cœur plein de vérité et d’amour.
A la question de savoir si celui qui est mort depuis peu peut souffrir de l’incinération de sa dépouille charnelle, Emmanuel répondit : « En cas de crémation, il est important d’être charitable envers les cadavres, en différant de bien des heures l’acte de destruction des viscères matérielles, des premiers temps suivants le détachement des liens, car, d’une certaine manière, il y a toujours beaucoup d’échos de la sensibilité existante entre l’esprit désincarné et le corps dont s’est éteint le tonus vital, de par les fluides organiques qui offrent encore à l’âme des sensations de l’existence matérielle » .
Chico Xavier, alors qu’il était interviewé lors du programme « Pinga fogo » de la défunte TV TUPI de São Paulo, répondit au journaliste Almir Guimaraes, qui l’interrogeait à propos de la crémation des corps qui s’implantait à l’époque au Brésil, expliqua : « J’ai déjà entendu Emmanuel à ce sujet, et il affirme que la crémation est permise à tous ceux qui le désirent, dès lors qu’il y a une période d’au moins 72 heures d’attente pour y procéder dans n’importe quel four crématoire, ce qui pourra se produire après le dépôt de la dépouille humaine dans un environnement froid » . Néanmoins, Richard Simonetti, dans son livre « Quem tem medo da morte » (= qui a peur de la mort), regrette que dans les fours crématoires de São Paulo, il faille obligatoirement y procéder dans le délai de 24 heures, alors pourtant que le règlement permet de laisser le cadavre dans la chambre frigorifique tout le temps que la famille désire . Il serait donc bon qu’on laisse un délai supérieur.
Le spiritisme ne recommande ni ne condamne la crémation. Mais, il est nécessaire d’avoir de la pitié envers les cadavres, en prenant le temps avant de procéder à l’incinération des viscères matérielles . Car il existe bien des répercussions sensibles entre l’esprit désincarné et le corps que le « fluide vital » a quitté, durant les premières heures qui suivent le détachement, compte tenu des fluides organiques qui répercutent dans l’âme les sensations de l’existence matérielle. L’impression de la désincarnation est perçue, ce qui peut provoquer des traumatismes psychiques. C’est pourquoi, il est recommandé aux adeptes de la Doctrine spirite, qui désirent opter pour la crémation, de différer l’opération d’un minimum de 72 heures après le décès.
Fraternellement,
Céline

 

Télépathie - Hervé - 16/03/2014

Bonjour,
Félicitation pour votre nouveau site, Superbe ! Et encore merci pour les réponses auxquelles j'ai déjà eu droit. Une petite remarque. Les réponses que vous faite sont de couleur orange très claire d'où des difficultés à les lire. Ou je dois changer mes lunettes ....
Ma question :
Je vais marcher tous les soirs et prie en marchant. Je croise une femme pour qui j'ai de l'attirance et elle réciproquement pour moi. Mais nous ne communiquant pas. Elle a une tenue vestimentaire qui ne me plait pas tellement. Dans ma tête, je la verrais bien habillée d'une certaine façon à mon goût. Et il se trouve que par deux fois, ellesc'est habillé comme je me l'imaginais, totalement différente de ses habitude vestimentaires.
A ce niveau, peut-on parler de télépathie ? Si oui, auriez-vous un conseil à me donner pour ces circonstances ou la télépathie ?

Bonjour,
Merci pour vos encouragements concernant le nouveau site !
Il est possible que cette personne aie entendu votre souhait, car le hasard ou les coïncidences ne sont que l'application de nos volontés, accordées par nos guides.
Au lieu de rechercher le développement de la télépathie, je vous encourage à prier votre guide pour vous sentir à l'aise et trouver les bons mots afin de nouer la conversation avec cette personne. Vous pourrez marcher ensemble ensuite !
Fraternellement,
Céline

 

 

Guide - Pierre - 15/03/2014

Bonjour,
Quand nous quittons la terre, que se passe t'il avec notre guide ?

Bonjour Pierre,
Notre guide est un père bienveillant, toujours présent auprès de nous durant notre séjour terrestre.
Lorsque nous nous désincarnons, il intervient dans le processus de dégagement des fluides au périsprit. Il est possible qu'il nous accueille, dans une période variable et selon notre état d'avancement moral, après notre mort physique. Il nous aide à comprendre les efforts fournis, et ceux restant!
Il nous connaît par cœur, nous aime et nous parle avec franchise pour notre meilleur compréhension de la situation que nous avons vécu, car comme nous le savons, toute action entraine une réaction, à un moment donné.
Fraternellement,
Céline

 

 

Avortement - E. - 17/2/2014

Bonjour,
Premièrement je m'excuse par mon français car je ne suis pas française. J'ai lu la question et la réponse à propos de l'avortement. Je suis très touchée par cette question, car je me suis fait pratiquée un avortement sans savoir le mal que je faisais à un esprit, à l'époque je croyais que le foetus n'avait pas d'esprit.
J'ai avorté au mois de septembre 1993, et depuis je pense à cet enfant que je n'ai pas eu, avec beaucoup de peines et regrets, je suis tellement désolée... Aujourd'hui, j'ai un enfant, un garçon de 13 ans que c'est la joie de ma vie, et je pense toujours qu'íl pourrait avoir un frère ou une soeur de presque 20 ans, qu'íl n'aura jamais à cause de moi.
Est-ce que je pourrais consulter afin de savoir ce qui s'est passé avec cet esprit ? S'il est bien, s'il est capable de me pardonner...? Je vous serai très réconnaissante.

Bonjour,
Tous, nous avons fait des choix que nous regrettons. Pourtant, lorsqu'ils ont été pris, à ce moment là, nous agissions avec nos connaissances du moment. Je comprends que votre avortement il y a 20 ans vous peine beaucoup.La miséricorde de Dieu est grande, et Il voit nos actes et considère nos choix avec nos connaissances du moment. Il y a 20 ans, vous ne connaissiez pas la loi de réincarnation et vous ne songiez pas que cette vie pouvait être aussi un heureux évènement ...
Tous les esprits n'en veulent pas à leurs parents de ne pas les avoir accueillis, certains pardonnent et prient pour avoir une nouvelle chance de revenir dans la même famille spirituelle. Au lieu de nourrir des regrets, je vous conseille de prier pour cet esprit en lui souhaitant une prochaine incarnation heureuse, et en lui envoyant de bonnes pensées fraternelles pour sa vie dans le monde spirituel également
Bien fraternellement,
Bien amicalement
Céline

 

 

Esprits - Monik - 16/2/2014

 

Bonjour,
Egalement spirite à Nice, je me pose une question, les réponses sont différentes : pourrait-on m'expliquer d'où viennent les nouvelles âmes compte-tenu qu'en 1900 nous étions moins de 2 milliards et aujourd’hui 7 milliards ?

Bonjour,
Dieu crée le principe spirituel et les âmes, il est le seul à connaitre la formule de cette belle alchimie ! Toutefois, la terre est une des sphères dans laquelle les esprits peuvent vivre. Comme en témoignent les écrits de Chico Xavier, il existe des colonies spirituelles dans lesquelles nous séjournons, selon notre degré d'avancement moral.
Ainsi, les âmes vont et viennent, à travers différentes sphères, et peuvent revenir sur terre se confronter à la matière. Ces âmes ne sont donc pas "nouvelles", elles ont déjà un vécu, gravées dans leur périsprit et leur nouvelle incarnation leur offre une possibilité de progrès.
Fraternellement,
Georges

Questions à mon guide - Sofia - 13/2/2014

Bonjour,
Depuis un an, j'essaie d'être enceinte mais cela ne fonctionne pas. Nous avons déjà un fils et nous avons fait tous les examens et il n'y a pas de problème. J'ai le sentiment que ma mission est d'aider les gens autour de moi surtout mon mari pour évoluer et apprendre un peu plus. Je voudrais savoir si je suis sur la bonne voie pour remplir ma mission. Qu'en pense mon guide ?

Bonjour Sofia,
Je comprends que pour vous l'attente soit longue. Puisque toutes les conditions physiques sont réunies pour que vous puissiez avoir un nouvel enfant, vous devez être confiante. En tant que spirite, nous savons qu'une incarnation se prépare bien avant que l'ovule de la mère soit fécondée. Dans le monde spirituel, les candidats à la réincarnation se préparent pour une nouvelle vie sur terre, avec l'aide active de leur guide, et projettent les épreuves et les progrès qu'ils auront à accomplir.
En accord avec votre mari, trouvez des moments de calme et de paix pour prier vos guides et leur confier votre souhait d'accueillir une nouvelle âme dans votre famille, et gardez confiance, de nombreux Esprits attendent pour avoir une chance de se réincarner.
Bien fraternellement,
Céline

 

Magnétisme - Sonia - 10/02/2014

Bonjour,
après avoir lu de nombreuses questions/réponses, je m'aperçois qu'il n'y a pas beaucoup de sujet sur le magnétisme, à part les livres dans votre bibliothèque et dans le bulletin n°2, le magnétisme en 30 questions.
- J'aimerais savoir comment progresser, faire augmenter ses fluides ?
- Que veut dire élever ses pensées ? Est-ce prier ?
- Quand à méditer, est-ce qu'on doit simplement prendre quelques minutes pour vider notre tête de toutes pensées ou s'adresser à dieu, en notre guide ainsi qu'aux bons esprits qui nous aident dans cette voie de médiumnité ?
Il m'arrive de pratiquer sur photo ou sur la personne directement pour soulager ces maux (mais je suis qu'une débutante), en demandant de l'aide à l'invisible avec la permission de Dieu et bien sûr en toute humilité.

Bonjour,
Pour augmenter les fluides afin de magnétiser, il faut soit avoir l'aide d'Esprits qui apportent des fluides, soit aller les chercher soi-même. Dans les deux cas, cela prend du temps et c'est pour cela que l'on conseille d'élever ses pensées, c'est à dire de ne plus penser à aucune préoccupation matérielle. Ensuite, on dirige ses pensées vers l'objectif à atteindre avec l'aide de son guide afin d'avoir la protection nécessaire. Dans la situation, vous demandez donc des fluides. Je ne vais pas entrer dans le détail des fluides puisque le prochain bulletin de l'association traitera de ce sujet. Pour la méditation, c'est prendre quelques minutes pour se vider la tête de toutes pensées de notre quotidien et aller rechercher un état d'apaisement.
Fraternellement
Brigitte.

 

 

Se ré-incarner pour cacher son esprit - Bich - 7/02/2014

 

Bonjour,
J'ai lu quelque part dans un de vos bulletins un exemple d'un être ré-incarné avec des difformités. Selon l'explication de son guide, cet esprit, dans son passé, a fait du mal à d'innombrables d'esprits (et je n'arrive plus à mettre la main sur cet article). Donc pour éviter la vengeance de certains de ses victimes désincarnés, Dieu le protège en le faisant ré-incarné dans un corps difforme. Cela le permet d'autre part de purger aussi sa peine.
Ma question est la suivante : Normalement, les Esprits peuvent voir tout ce qui se passe dans chaque esprit incarné. Si ce principe est vrai, comment expliquer l'exemple ci-dessus ? Comment expliquer que d'être né dans un corps difforme permet-il de cacher son identité d'esprit ?
Que les bons esprits vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre

Bonjour,
Tous les Esprits ne peuvent pas voir tout ce qui se passe dans chaque Esprit incarné. Seuls les Esprits évolués, dont la structure du périsprit est moins grossière, peuvent avoir cette vision. Les Esprits qui désirent se venger, sont entourés de fluides lourds à cause de leurs idées de vengeance. Ils ne peuvent pas voir dans l'être difforme leur ancien persécuteur. Cela permet à chacun de réfléchir et d'être aidé par des Esprits supérieurs.
Fraternellement,
André

 

Réparer les fautes de la vie antérieure - Bich - 7/02/2014

Bonjour,
J'ai pris le temps de parcourir toutes les questions/réponses sur votre site. Et j'ai une question sur la partie suivante : Incarnation - Willy - 25/01/2009
D'après l'explication de Catherine, des siècles peuvent passer avant que l'esprit tente de réparer une faute. D'où mes questions :
- dans le cas de Catherine, comment peut-elle savoir cela ?
- pourquoi doit-on attendre dans certains cas si longtemps pour réparer une faute ? A mon point de vue personnelle, il se peut que l'esprit doit acquérir certaines compétences requises pour telle ou telle épreuve. Par exemple, se ré-incarner comme un être riche, il faut avoir la charité ... afin de ne pas tomber dans le piège de l'égoïsme ...
D'après ce que j'ai lu sur les livres de spiritisme, on se ré-incarne toute de suite pour réparer les fautes commises de la vie précédente. Cela signifie que l'on doit régler nos dettes le plus vite possible. Je reste donc confus sur ce sujet. Merci pour vos réponses.
Que les bons esprits vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre.

Bonjour,
A la question 1000 du Livre des Esprits d'Allan Kardec : Pouvons-nous, dès cette vie, racheter nos fautes ? Les Esprits répondent ceci : « Oui, en les réparant ; mais ne croyez pas les racheter par quelques privations puériles, ou en donnant après votre mort quand vous n'aurez plus besoin de rien. Dieu ne tient aucun compte d'un repentir stérile, toujours facile, et qui ne coûte que la peine de se frapper la poitrine. La perte d'un petit doigt en rendant service efface plus de fautes que le supplice de la chair enduré pendant des années sans autre but que soi-même. Effectivement, on peut réparer la vie suivante mais parfois toutes les conditions ne peuvent être réunies pour le faire ce qui explique qu'il faut attendre. Certaines personnes ne peuvent se réincarner au même moment. Parfois, on peut aussi en réparer qu'une partie et n'avoir pas tous les moyens pour le faire complètement en raison de la situation familiale, économique, etc.. ou tout simplement la compréhension nous fait défaut et il faut attendre que l'entendement se fasse chez les personnes. Comme la progression est lente, il faut que les caractères se précisent et soient moins à vif. On peut le constater dans la vie présente, pour certaines situations, il faut patienter, attendre le bon moment pour discuter et mettre en place certaines actions.
Fraternellement,
Xavier

 

 

Mission - Lela - 03/02/2014

Bonjour,
je cherche comprendre : je suis à la recherche de mon existence. Quelle est ma mission sur terre ?

Bonjour,
Etre à la recherche de son existence est une bonne chose. Cela veut dire que l'on se questionne et qu'on recherche à donner un sens à la vie.
Dans le Livre des Esprits, Allan Kardec donne la réponse suivante à la question 115 :
"Dieu a créé tous les Esprits simples et ignorants, c'est-à-dire sans science. Il leur a donné à chacun une mission dans le but de les éclairer et de les faire arriver progressivement à la perfection par la connaissance de la vérité et pour les rapprocher de lui. Le bonheur éternel et sans mélange est pour eux dans cette perfection. Les Esprits acquièrent ces connaissances en passant par les épreuves que Dieu leur impose. Les uns acceptent ces épreuves avec soumission et arrivent plus promptement au but de leur destinée ; d'autres ne les subissent qu'avec murmure et restent ainsi, par leur faute, éloignés de la perfection et de la félicité promise."
On peut donc déduire que la mission de chacun est d'évoluer avec les moyens que nous avons et c'est la loi du progrès qui nous pousse normalement à le faire. Par conséquent, nous avons le devoir de nous étudier et de nous connaître afin de développer nos qualités, les affiner afin de les perfectionner. De la même manière, nous avons le devoir de découvrir nos défauts afin de les gommer. Voilà notre mission
Bien amicalement
Jules

 

 

Développer ses facultés - Magali - 02/02/2014

 

Bonjour,
Je m'intéresse au spiritisme depuis quelques années. Je suis très intéressée par les formations que vous offrez aux adhérents, (bien que n'ayant pas de don médiumnique particulier) et je suis venue à une réunion un samedi il y a 2 ans, mais sans prendre plus contact avec les membres, car je ne devais certainement pas être encore prête.
Depuis, j'ai croisé sur mon chemin plusieurs personnes qui elles en revanche avait un véritable don, mais ne savaient pas précisément comment l'utiliser.
Je leur ai parlé à chacune du spiritisme, et chacune ayant cheminée, elles souhaiteraient développer leur don afin de le mettre au service d'autrui.
La première peut ressentir le passé des pierres, et a récemment vu un défunt mais sans communiquer avec.
La seconde fait des rêves ou des messages lui sont annoncés : mort ou accident de quelqu'un, et des visions de vies antérieurs.
La troisième a du magnétisme, et en est au stade ou elle parvient a "déssécher" des aliments, mais ne sait pas comment progresser.
Enfin, la quatrième peut localiser des animaux disparus sur une carte et parvient à obtenir des réponses avec un pendule.
Est-ce que les formations que vous offrez aident aussi à developper ce genre de dons, ou bien est ce trop éloignés de la médiumnité et ce qui concerne la communication avec les défunts ?
Nous sommes toutes aides soignantes et nous habitons dans l'Isère, aux alentours de Vienne, et nous pourrions nous libérer par petits groupes (2 par 2 ou 3) pour venir aux réunions, mais avant de le leur proposer je voulais vous poser la question.
En vous remerciant d'avance pour votre réponse, et pour ce travail que vous offrez, je vous souhaite une bonne journée.

Bonjour,
Les cours que nous proposons ont pour but de vous aider à développer votre médiumnité, dans le cadre d'une pratique en groupe du spiritisme, bénévolement.
La médiumnité est une faculté présente en chacun de nous, à des degrés différents, mais n'est pas un don. Tout le monde, à peu de chose près, peu devenir médium. Vos collègues semblent avoir une médiumnité développée, elle se prononce sous différents aspects (magnétisme, visions, prémonitions....)
Pour répondre exactement à votre question, nous ne cherchons pas particulièrement à développer des facultés comme celles évoquées car notre pratique du spiritisme est telle que vous l'avez vue lors de votre venue : les médiums autour de la table tentent d'entrer en communication avec des défunts par l'écriture, le dessin ou l'incorporation, afin de remettre aux personnes du public une témoignage de la survivance de l'âme et dans le meilleur des cas, un soulagement.
Vous pouvez trouver les cours en téléchargement libre sur notre site internet, si vous souhaitez voir de quoi il en retourne. Ce n'est qu'en milieu de 2ième année que l'on démarre la pratique, les premiers cours sont uniquement théorique, afin de permettre à chacun d'avoir une base de connaissances communes.
Toutefois, si vous ne suivez pas les cours, vous êtes les bienvenues lors d'une réunion spirite afin d'échanger !
Bien amicalement
Céline

 

Les extraterrestres - Sabrina - 26/01/2014

Bonjour,
j'aimerais savoir où est la place des ovnis par rapport à la réincarnation. On entend parler d'ovnis, d'enlèvements, d'examens médicaux mais je suis un peu perdue, j'ai même du mal à y croire mais ce n'est pas pour autant que cela n'existe pas. Je n'ai jamais été confrontée à ce genre de phénomènes mais les gens qui en parlent, ont l'air sincère et perturbé par ces rencontres.
J'ai été confrontée à des esprits, c'est pas pour autant que tout le monde croit que ce monde existe en gros ce n'est pas parce qu'on ne voit rien qu'il n'y a rien.

Bonjour,
Il n'y a aucun rapport entre la réincarnation et les ovnis. Les ovnis, objets non identifiés, restent des manifestations, certains les voient, d'autres pas. L'univers est vaste, il peut y avoir des apparitions et des manifestations d'autres formes de vie. Quels sont leurs buts ? Je ne peux vous répondre.

Bien amicalement
Marthe

 

 

Entendre les conseils de l'ange - Bich - 17/01/2014

Bonjour,
Tous mes remerciements d'abord à votre association concernant votre aide précieuse sur le spiritisme. Mercredi dernier, j'ai demandé un message écrit de mon ange personnel à la réunion hebdomadaire. Sa réponse est qu'il me donne des conseils en murmurant souvent à mon oreille. Or, je n'entends rien. Ma question est de savoir comment comprendre par cette expression "entendre" ? J'ai l'impression comme s'il ne faut pas l'entendre par le "son audible" mais peut-être par autre moyen ... Merci d'avance de m'éclaircir sur ce point.
Que les bon anges vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre.

Bonjour,
Il peut avoir deux manières d'entendre : soit par des paroles audibles, soit par des pensées inspirées. La majorité des individus, s'ils sont attentifs, reçoivent des pensées inspirées. La meilleure façon de les entendre, c'est d'être disponible, dans un état de réceptivité. La prière est un état de réceptivité, la méditation aussi et toutes activités qui permettent un certain relâchement comme la marche en forêt, le jardinage, etc... Il suffit alors d'émettre l'envie d'être aidé par son guide ou des Esprits instructeurs et avec le temps, la persévérance et la patience, des idées viennent qui nous semblent justes. Ce sont les pensées de nos guides
Fraternellement,
Andrée