Esprits - Philippe - 27/06/2014

 

Bonjour,
J'ai une question concernant les Esprits, comment parlent-ils ? Ont-ils des cordes vocales ? Une voix comme nous sur la terre ? Voient-ils avec des vrais yeux ? Pensent-ils comme nous ? Je me pose la question puisqu'ils sont dématérialisés, ils n'ont plus d'organe ! Comment cela peut se produire !

Bonjour,
En effet, les esprits n'ont plus de corps physique, pour autant, ils ne sont pas dépourvus de corps. Le périsprit est une enveloppe semi-matérielle qui enveloppe l'âme et nous accompagne tant dans la vie terrestre que dans la vie spirituelle. C'est cette enveloppe qui permet la communication entre nos deux mondes. Je vous conseille de lire à ce sujet le cours de première année sur ce sujet.
Les esprits sont comme nous, ils n'ont juste plus de corps physique, voilà tout. La mort ne nous délivre pas de nos défauts, de nos erreurs, nous restons semblables à ce que nous avons été sur terre. Nos facultés en tant qu'esprit sont décuplées, ils voient avec les yeux de l'âme.
Avez vous lu l'Initiation au spiritisme de Thérezinha Oliveira ? C'est un bel ouvrage qui pourra vous apprendre beaucoup...
Fraternellement
Céline

 

Généalogie - Lucie - 26/03/2014

Bonjour,
J'ai le sentiment aujourd'hui que quelque chose qui ne m'appartient pas m'empêcher d'avancer dans ma vie ... comme si je portais un fardeau qui ne m'appartient pas... comme si un membre de mon arbre généalogique ayant vécu des choses lourdes me "parasitaient".
Est-ce que mon intuition est bonne et si oui comment sortir de cela ? Merci pour votre aide.

Bonjour,
Il est possible qu'un esprit familier soit auprès de vous et vous influence.
Il est possible aussi que vos pensées soient mal orientées et vous créent des tracas... A distance, il nous est difficile de vous répondre, mieux vaut que vous veniez au centre (l'agenda des réunions est affiché en ligne) pour demander conseil à un médium.
Fraternellement,
Sylvie

 

 

Esprits - Monik - 16/2/2014

 

Bonjour,
Egalement spirite à Nice, je me pose une question, les réponses sont différentes : pourrait-on m'expliquer d'où viennent les nouvelles âmes compte-tenu qu'en 1900 nous étions moins de 2 milliards et aujourd’hui 7 milliards ?

Bonjour,
Dieu crée le principe spirituel et les âmes, il est le seul à connaitre la formule de cette belle alchimie ! Toutefois, la terre est une des sphères dans laquelle les esprits peuvent vivre. Comme en témoignent les écrits de Chico Xavier, il existe des colonies spirituelles dans lesquelles nous séjournons, selon notre degré d'avancement moral.
Ainsi, les âmes vont et viennent, à travers différentes sphères, et peuvent revenir sur terre se confronter à la matière. Ces âmes ne sont donc pas "nouvelles", elles ont déjà un vécu, gravées dans leur périsprit et leur nouvelle incarnation leur offre une possibilité de progrès.
Fraternellement,
Georges

Se ré-incarner pour cacher son esprit - Bich - 7/02/2014

 

Bonjour,
J'ai lu quelque part dans un de vos bulletins un exemple d'un être ré-incarné avec des difformités. Selon l'explication de son guide, cet esprit, dans son passé, a fait du mal à d'innombrables d'esprits (et je n'arrive plus à mettre la main sur cet article). Donc pour éviter la vengeance de certains de ses victimes désincarnés, Dieu le protège en le faisant ré-incarné dans un corps difforme. Cela le permet d'autre part de purger aussi sa peine.
Ma question est la suivante : Normalement, les Esprits peuvent voir tout ce qui se passe dans chaque esprit incarné. Si ce principe est vrai, comment expliquer l'exemple ci-dessus ? Comment expliquer que d'être né dans un corps difforme permet-il de cacher son identité d'esprit ?
Que les bons esprits vous protègent et vous aident à surmonter les difficultés quotidiennes de la vie terrestre

Bonjour,
Tous les Esprits ne peuvent pas voir tout ce qui se passe dans chaque Esprit incarné. Seuls les Esprits évolués, dont la structure du périsprit est moins grossière, peuvent avoir cette vision. Les Esprits qui désirent se venger, sont entourés de fluides lourds à cause de leurs idées de vengeance. Ils ne peuvent pas voir dans l'être difforme leur ancien persécuteur. Cela permet à chacun de réfléchir et d'être aidé par des Esprits supérieurs.
Fraternellement,
André

 

Formes grises vaporeuses - Lane - 16/01/2014

Bonjour,
Je vois des formes grises (foncées, claires ) vaporeuses dans ma chambre la nuit. Jamais les mêmes, ni au même endroit, elles se déplacent, sortent parfois par la porte, s'approchent, reculent dans le mur ou le plafond ou s'évaporent. Je précise que je suis bien éveillée, bien lucide lorsque je les vois. Je me souviens m'être même dit en une fraction de seconde, une nuit où j'en ai vu récemment, que je devrais peut-être photographier ce que je voyais - puis je me suis ravisée en me faisant la réflexion que je n'aurais jamais assez de temps avant que ça ne disparaisse. Quand je cligne des yeux, elles disparaissent, alors je garde les yeux ouverts le plus longtemps possible pour essayer d'identifier ce que c'est. Ca ressemble à des filaments, parfois à un essaim compact d'insectes, une fois ça avait une allure humaine. Il est rare qu'elles me semblent menaçantes ; je dirais plutôt qu'une sorte de curiosité émane d'elles.
J'ai pensé à des corps flottants, phénomène ophtalmologique, mais ce n'est jamais la même forme, et elles se meuvent librement sans que mon regard ne bouge. Je ne me réveillais jamais la nuit, avant; je dormais d'une traite, mais depuis quelques mois, c'est très fréquent. J'ouvre les yeux et je vois ces choses, parfois proches de mon visage, si proche qu'une fois j'ai instinctivement soufflé dessus pour le faire reculer.
Avez-vous déjà entendu parler d'un tel phénomène?

Bonjour
Il peut s'agir d'Esprits désincarnés mais aussi de pensées en formation ou de fluides, c'est assez vaste.
Le monde de l'invisible est fait de matière semi-matérielle que certains peuvent voir ; pour les Esprits, c'est le périsprit que l'on peut distinguer plus ou moins nettement ce qui donne l'impression de filaments. Il y a également les pensées que nous émettons et qui se concrétisent avec de la matière semi-matérielle et puis il y a les fluides qui circulent autour de nous.
Je ne peux que vous orientez vers l'ouvrage de Chico Xavier les Messagers qui peut vous apporter dans ce sens des précisions supplémentaires
Bien amicalement
Catherine

 

Information sur les Esprits - Sonia - 25/11/2013

 

Bonjour,
J'ai regardé Nosso lar ainsi que le livre des Esprits mais il y a des questions où je n'ai pas trouver de réponses, comment les désincarnés se voient-ils ? Ils ont quelle apparence ? Entre eux se voient-ils comme des humains ? Dans le film, on les voit manger de la soupe mais est-ce qu'en réalité ils ont un besoin de se nourrir ?

Bonjour,
Quand vous avez lu le livre des Esprits, vous apprenez qu'en tant qu'incarné, nous sommes composés d'un corps physique, d'un périsprit et de l'Esprit. Quand nous sommes désincarnés, nous perdons le corps physique et il nous reste le périsprit et l'Esprit. Ce périsprit est presque semblable à notre corps physique et seulement fait de fluides moins lourds que ceux du corps matériel. Il a les mêmes organes et il voit de la même façon que nous. Suivant l'évolution de chacun, même mort, les besoins sont les mêmes, c'est pour cette raison que dans le film Nosso Lar, on propose un bouillon léger.
Fraternellement,
Catherine

Homme ou Esprit - Camiyou - 17/09/2013

Bonjour,
Quand j'étais petite (pas plus de 4ans) j'ai vu une nuit alors que j'étais dans mon lit, un petit homme s'avançait vers moi lentement. C'était une silhouette noire de la taille d'un enfant. Je ne voyais ni son visage, ni ses vêtements, juste les contours de sa silhouette. (Qui me faisait penser a ce symbole qu'on trouve sur la porte des toilettes publics des hommes, mais plus petit)
Je me suis frottée les yeux pour me rendre compte que je ne rêvais pas. Avant qu'il fut arrivé à ma hauteur, j'ai eu peur et me suis cachée sous la couette sans la sortir une seule seconde jusqu'au lendemain matin. Je ne sais pas ce qu'il a fait par la suite ni combien de temps il est resté dans ma chambre. Depuis plus rien. Je faisais énormément de cauchemars à cette période de mon enfance, qui se suivaient toutes les nuits, et je m'en rappelais clairement à mon réveil. A l'heure d'aujourd'hui (20ans plus tard) je suis encore marquée par ces images.
J'ai perdu beaucoup de membres de ma famille et amis, aujourd'hui je fais beaucoup de rêves ùu ils apparaissent et où nous pouvons discuter librement. A mon réveil, je me souviens très bien de mes rêves et j'ai une sensation d'apaisement, heureuse d'avoir pu échanger quelques mots. Je fais aussi pas mal de rêves prémonitoires.
J'ai toujours été fasciné par ce monde parallèle, qui je suis sûre, nous entoure chaque jour. Et longtemps j'ai cherché un organisme comme le votre. Je réside près de Marseille, donc je serais plus tourné vers l'association de l'union Spiritualiste Phocéenne. Est-ce que cette asso ont des pratiques similaires à la vôtre ? Car je ne trouve aucun site internet à leur sujet.
Aussi, comment expliquez-vous cette sensibilité étant petite ?

Bonjour,
Je ne saurais pas vous informer précisément sur les activités de l'union Spiritualiste Phocéenne à Marseille, si c'est une association loi 1901 comme notre centre, vous ne craigniez rien à les contacter par téléphone/email ou encore directement vous rendre à leur local.
Allan Kardec soutenait toujours "Hors la charité point de salut". L'aide distribuée dans les centres Kardécistes se doit d'être gratuite.
Pour ce qui est de la perception d'un esprit lorsque vous étiez enfant, rien de plus courant. Certains enfants converse ou jouent avec des amis "invisibles" régulièrement, à la grande surprise de leurs parents qui, eux, ne voient personne... Jusqu'à l'âge de 7 ans en moyenne, les enfants ont un rapport plus proche avec l'invisible que les adultes. Au fur et à mesure de l'avancée de l'incarnation et de l'imprégnation terrestre, cette sensibilité diminue, sans jamais disparaitre.
Si vous pouvez dans vos rêves voir des proches disparus, c'est effectivement un moyen de communiquer avec eux et de les retrouver lorsque nous sommes plus libres, dégagé de notre corps physique et des préoccupations quotidiennes. Avant de vous endormir, vous pouvez souhaiter les retrouver, prier pour eux pour qu'ils se sentent bien et progresse dans la vie spirituelle qui leur est offerte.
Fraternellement,
Céline

 

L'évocation des Esprits - Karl - 12/04/2013

Bonjour,
Comment doit-on évoquer un esprit avec auquel on veut se communiquer ? C'est-a-dire; quel est le procédé pour entrer en contact avec cette entite ?

Bonjour,
Vous ne nous précisez pas si vous avez envie de communiquer avec un Esprit proche ou avec un Esprit totalement étranger à vous-même, qui ne serait donc interrogé que par simple curiosité.
Les Esprits qui vous sont proches, s'ils sont disponibles, répondent à l'appel de votre cœur, à vos prières, sans aucun rite ni formule sacrée puisque c'est vos sentiments, vos liens travaillés sur Terre qui se poursuivent dans l'au-delà.
La communication avec les Esprits est une chose sérieuse. Nous vous déconseillons donc d'appeler des Esprits par jeu, par curiosité ou par défi.
La lecture du Livre des Médiums d'Allan Kardec vous permettra d'approfondir cette question.
Fraternellement,
Hélène

 

 

Discussion avec un ou des désincarnés - Mrj - 27/02/2013

 

Bonjour,
quelqu'un m'a dit qu'il est préférable de ne pas parler aux désincarnés, car ça leur fait du mal, ça les dérangent et les empêchent d'évoluer : est-ce vrai ?

Bonjour,
Pour vous, "parler avec les désincarnés", signifie leur parler à voix haute ou bien entrer en communication grace à un médium ? La pensée agit toujours quelque part.
Ce qui touche le plus les décedés, se sont les sentiments qu'on les vivants à leur égard. Notre peine pèse lourd pour eux.
Une bonne pensée, une prière, aide nos proches disparus. Ils sentent tout notre amour, il sentent les bons souhaits que nous avons pour eux, et cela les portent pour aller bien.
Certains esprits ne savent pas qu'ils sont morts. Attachés à leur vies et à notre terre comme à ses habitants, ils errent, comme s'ils étaient vivants. Leur proposer de se communiquer dans un centre spirite peut leur permettre de se rendre compte de leur état, et de pouvoir enfin s'élever à d'autres occupations, tout en apportant du soutien aux familles pleurant leurs disparus.
Fraternellement,
Lionel

 

Sainte Rita - Philippe - 21/09/2012

 

Bonjour,
merci pour votre site, voila j'ai demandé plusieurs fois de l'aide à SAINTE RITA et A CHAQUE FOIS l'aide m'a été accordée, mais par la suite j'ai "frolé" la dépression, les collègues le ressentait même sans rien leur dire.
Voila ma question, pensez-vous que d'avoir demandé de l'aide peut être trop souvent même pour des choses bonnes (en aucun cas négative) aurras pu "véxé" SAINTE RITA ou les esprits qui m 'ont bel et bien aidé pourtant ? ou est ce une pure "coincidence"
Je sais très bien que les esprits saint ne me ferrons pas de mal mais peut ètre est ce une de leur loi, je n'avais peut être pas un assez bon "karma", pas accumulé assez de bon points !!!
Bon j'arrête mon roman, mais je peux vous affirmer que cela m'a servi de leçon, je serrais un mendiant si tel est ma destinée mais je demanderais le moins possible !
Merci d 'avoir pris le temps de lire ma longue question et si vous ne répondez pas ce n'est pas grave !

Bonjour Philippe,
Les Esprits sont comme les hommes : il en existe une infinie variété qu'il serait trop simple de classer en seulement deux catégories (celle des bons et celle des méchants) et ce n'est pas parce que l'on en interpelle un que cela empêche un autre de venir...
Si vous ne savez plus à "quel saint vous vouer", vous pouvez toujours vous adresser à votre guide spirituel (appelé aussi "ange gardien") qui est là pour vous aider, vous guider, vous soutenir ou vous réconforter. Il sait d'où vous venez et où vous devez aller et son "travail" est de vous y aider.
C'est pourquoi, comme un père, il essaye affectueusement de vous faire avancer et ne demande qu'à être présent de manière plus active à vos côtés.
Par contre, toujours comme un père, il ne fera rien si vos demandes sont celles d'un enfant capricieux... N'hésitez pas à le solliciter plus souvent, il est votre raison.
Fraternellement,
Hélène

 

Faut-il pour se faire visiter par la Vierge Marie - Jean Claude - 03/05/2012

 

Bonjour,
Je suis très interessé par agora spirite. Je voudrais ainsi savoir comment je dois faire pour être guidé par mon ange gardien juqu'à l'école de Marie.
Comment ressentir si la vie de quelqu'un est déjà controlée et gerée par la Sainte Mere de Jesus.
Voudriez-vous aussi me dire si l'agore spirite est un site catholique ou simplement un site chrétien en général.

Bonjour Jean-Claude,
Lorsque l'on veut être approché par des Esprits supérieurs, il est plus simple et logique de chercher à s'élever vers eux que d'attendre qu'ils descendent jusqu'à nous.
Élever son âme demande beaucoup de patience et de persévérance car c'est chaque jour, à chaque moment même, qu'il faut cultiver nos qualités de cœur et, parallèlement, tenter de chasser tous nos "petits" défauts.
Votre guide, avec l'aide de votre prière, saura vous aider à avancer dans cette voie du bien, à l'école de la vie sur Terre que vous avez choisie.
Notre site, qui est un site spirite, propose de nombreux documents qui pourront vous soutenir et vous encourager dans cette voie de perfectionnement.
Fraternellement,
Hélène

 

Communications - Severine - 17/01/2011

 

Bonjour,
depuis quelques mois maitenant j'ai découvert que je pouvais communiquer par l'écriture et je peux aussi parfois entendre. J'ai travaillé ma peur de tous ces évènements inconnus et maintenant je sais que je dois faire quelque chose de ce "don".
Je ne sais pas comment faire, pourquoi et aussi je ne veux plus communiquer par écrit car je sens tres souvent que ce ne sont pas des messages "normaux". ils sont souvent bizarres et incohérents.
Comment faire ? Pouvez vous m'aider àaider les autres et comprendre ce que je dois faire ?

Bonjour,
Vous avez la capacité d'entrée en communication avec les Esprits qu'on nomme médiumnité. C'est une faculté que vous avez en vous comme beaucoup de gens médiums ou non et qui vous permet de ressentir le monde des Esprits qui nous entoure.
Malheureusement, il n'est pas aussi de simple de maitriser cette capacité. Pour éviter de la subir, il est souhaitable que vous vous instruisier davantage sur le monde des Esprits pour mieux le comprendre et ainsi mieux l'appréhender. Ainsi, avant de vouloir aider les autres, il est préférable que vous maîtrisiez bien votre médiumnité.
Je vous conseille de vous pencher sur les lectures d'Allan Kardec : "le livre des esprits", puis"le livre des médiums" et de rejoindre en centre spirite si vous en trouvez un proche de chez vous.
Fraternellement,
Marie Laure

 

Manifestation d'Esprits - Claude - 11/07/2009

 

Salut à vous,
je voudrais savoir comment la manifestation des Esprits se passe dans les mondes plus élevés que la terre, car, je me dis que, étant donné que les habitants de la terre sont encore trop matérialistes, les manifestations seront eux aussi plus matérielles, tandis que dans les mondes plus élevés que le nôtre, tout est plus spirituels et les manifestations aussi.

Bonjour,
Il existe un grand nombre de niveaux vibratoires intermédiaires. Plus le niveau vibratoire augmente, plus l'on se rapproche du niveau de vibration d'Esprits supérieurs et plus les communications seront intelligentes. C'est-à-dire des communications tournées vers le progrès, l’évolution et l’amélioration des rapports entre les uns et les autres, comme celles que l’on peut recevoir de nos guides.
Sous quelles formes sont les manifestations dans des mondes plus avancés que le nôtre ? Difficile de le savoir, peut-être des capacités de création mentales… Je ne peux vous répondre à cette question sachant déjà que sur terre, on a déjà du mal à améliorer notre monde matérielle…
Fraternellement,
Céline

 

Sagesse de l'Esprit - Christelle - 25/04/2009

 

Bonjour,
je voudrais savoir si la connaissance des lois de la nature de différents mondes font parti de la sagesse de l'Esprit, car, je me dis juste que ces lois ont été mis en place juste pour aider les Esprits à monter vers Dieu.
Merci

Bonjour
Oui, toute connaissance intellectuelle nous permet de comprendre comment fonctionne les choses, de raisonner intelligemment face à ce qui nous entoure, face aux situations auxquelles nous sommes confrontés afin d'y réagir le mieux possible, donc elles sont nécessaires à notre évolution. Toutefois, connaissances et intelligence seules n'engendrent pas forcément la sagesse, pour cela, il faut développer notre moralité et notre spiritualité. C'est l'assimilation, l'acquisition de ces principes qui permettent d'évoluer et de "monter vers Dieu".
Fraternellement,
Claire

 

Esprits supérieurs - P - 01/04/2009

 

Bonjour,
je voulais savoir, en ce qui concerne les Esprits supérieurs, si, lorsqu’ils s’incarnent dans un monde qui est plus inférieur à leur nature, ils viennent avec de grandes facultés médiumniques.

Bonjour,
Tout dépend de leur mission. Nous n’avons pas toujours besoin de la médiumnité pour aider et aimer son prochain, il suffit de s’oublier et de fraterniser.
Agnès

 

Mes fantômes et moi - Anna - 19/05/2007

 

Bonjour,
Il y a 10 ans, j'ai su que ma grand-mère allait partir en juillet 1999, c'était un été où il y a eu 3 accidents d'avion. En me levant sur les 3 matins des différents accidents, j'avais connaissance de ces accidents avant d'en entendre parler à la radio. 2001 - un de mes amis est décédé, un soir j'étais en train de lire je l'ai senti me caresser la joue comme une mère apaise son enfant pour le consoler.
Je n'ai pas eu peur, j'étais calme, apaisée je suis convaincue que c'était mon ami 2006/2007 - le lundi après-midi, j'étais entrain de réviser, j'ai sentie une présence toute proche de moi. C'était lourd, pesant autour de mon corps, je savais dans quel endroit de la pièce était située cette présence (je sais pas pourquoi mais je sais que cette présence était la mort).
Tout ce que je savais c'est que quelque chose de très grave et douloureux allait arriver, à qui je ne savais pas mais en tout cas cela ne m'était pas destiné. J’ai traînée cette sensation lourde jusqu'au jeudi. La présence, elle n'est restée que le lundi ; le jeudi à 14 h, j'ai eu une sensation de délivrance.
J’ai appelé un ami, pourquoi celui-la, je ne sais pas et je lui ai demandé ce qu'il s'était passe ce jour là à 14 h. Il m'a répondu que son ex-belle mère était rentrée à l'hôpital le lundi matin, elle était tombée dans le coma l'après-midi et est décédée le jeudi à 14h ; je ne savais pas que cette personne avait un cancer et je ne la connaissais pas. Des amis sont venus me voir un dimanche quand ils sont repartis le soir, je me suis couchée et dans mon "rêve" une présence me tirait comme si elle voulait me noyer.
Je n’arrivais pas à me réveiller, crier ou bouger la main pour me sortir de mon rêve. Je me suis sentie en danger, j'ai réussi à hurler et on est venu me réveiller c'était 2 heure du matin, je m'étais couchée à minuit.
Je savais que pendant cet horaire quelque chose de pas grave était arrivée. J’ai appelé mes amis qui étaient sur la route et effectivement ils avaient eu une panne de voiture. Pourquoi je les ai appelés, je ne sais pas, je le savais c'est tout et ce rêve de la présence qui me tire, ce n'était pas la première fois qui je le faisais.
Rarement j'ai peur de dormir parce que je sais que la présence est là et quand je suis toute seule, personne ne peut me réveiller. Je ne sais pas qui est cette présence ; un ami à moi s'est fait agresser cela faisait 2 jours que je le savais mais cette fois-ci par rêve. Il était à l'hôpital et toujours cette sensation de lourdeur autour de moi. Mon autre grand-mère est décédée, elle est rentrée à l'hôpital et je savais qu'elle n'en sortirait pas.
Cette fois-ci pas de rêve, pas de lourdeur, ni présence, juste une sensation de lourdeur et une sensation d'une faible présence, je savais que quelqu'un perdait quelque chose.
Je ne suis pas en mesure de pouvoir dire pourquoi cela s'est arrêté hier midi. Tout ce que je sais, c'est qu'à 22 h, il s'est passé quelque chose et que le lendemain, cela s'est arrêté à midi. J’ai appris ce matin qu'un de mes amis avait appris le décès de 4 personnes de son entourage mais je ne suis pas en mesure d'affirmer que c'était cela.
Cette sensation de lourdeur est plus ou moins intense parfois elle est régulière.
Elle est aussi très épuisante. Il faut savoir que cette année lorsque je prends le Rer pour des trajets d'une heure, je ressens le malaise des gens et c'est trop pour moi, je suis obligée de m'arrêter, je ne peux faire le trajet d'une traite et je suis en larmes et en angoisses.
J'ai vécu il y a quelques années sur Paris pendant 3 ans et je n'ai jamais eu de problème avec le Rer avec tout ce qu'il m'arrive, je l'accepte et je laisse aller mes sensations.
Je suis très cartésienne, je ne crois pas en Dieu, peut-être y a-t-il ce que je qualifierai d'entité supérieure ?
Quoiqu’il en soit, il me semble avoir un lien avec la mort, cela fait bizarre de l'écrire, j’ai des moment où je suis plus réceptive que d’autres, je connais une personne qui travaille sur les ondes positives et lors de mon concours, je les ai ressenties, elle ne m’avait rien dit avant ; moi qui suis super stressée dans ce genre de situation, je n’est pas paniquée un seul moment, en fait je ne sais pas comment travailler, explorer tout ça.

Bonjour Anna,
Vous avez un don de voyance que vous ne maîtrisez pas. Une croyance en Dieu ou en une puissance supérieure vous aiderait tellement à comprendre tout ce qui vous arrive.
Il vous faut prier dès que vous sentez cette présence près de vous, demandez à cette présence si vous pouvez l’aider et surtout priez pour qu’elle puisse trouver son chemin vers la lumière, demandez aux bons esprits de l’aider et de libérer cette âme en souffrance.
Pour ainsi dire, vous sentez les évènements et vous être apeurée parce que vous ne comprenez pas le sens et vous vous sentez seule pour les affronter.
Je vous conseille tout simplement de lire « le livre des Esprits d’Allan Kardec » ce qui vous aidera à mieux comprendre et surtout réagir correctement en fonction des événements. Si vous le pouvez je vous proposer de vous rapprocher d’un centre spirite pour qu’on puisse vous aider à maîtriser votre médiumnité. Celle ci doit être utilisée au profit des nécessiteux. Dieu vous a donné un don pour vous permettre d’aider les autres. Il n’en tient qu’à vous.
Fraternellement,
Dominique

 

Le monde des Esprits et ses lois - Patrick - 10/03/2007

 

Bonjour,
J'ai la conviction qu'il existe une Vie après la Mort. Je ne souhaite pas pratiquer le spiritisme car il doit exister une raison profonde de la séparation des esprits avec les vivants. J'essaye autant que faire ce peut de vivre ma vie terrienne honnêtement.
J'ai néanmoins une question : mon papa est actuellement dans un service de réanimation, l'éventualité de son décès (que je souhaite de tout mon coeur le plus tard possible après sa guérison...) m'interroge sur sa future vie : Mon papa ne croit ni en dieu, ni aux esprits...c un cartésien pur et dur. Il a mené jusqu'à présent une vie exemplaire par son courage, son honnêteté, sa bonté, son humanité et sa joie de vivre malgré toutes les difficultés qu'il a rencontré.
Son déni du monde invisible durant sa vie terrienne sera t-il un handicap lors du passage dans l'au-delà ? Ne va t-il pas être perdu dans ce nouveau monde ?

Bonjour,
Ne vous inquiétez pas, même si dans cette vie votre père n'a pas cru en Dieu cela ne l'a pas empêché d'avoir une vie exemplaire, preuve que inconsciemment il croit très bien en l'existence de Dieu.
Lors de son passage dans l'autre monde, des amis viendront l'accueillir et lui rappelleront quel comportement il devra adopter quant à sa nouvelle situation.
Peu importe de ne pas croire en un Dieu, nous serons tous jugés avant tout sur nos actes et nos bienfaits.
Vous dites ne pas vouloir pratiquer le spiritisme en évoquant la possibilité de raison profonde de la séparation du monde des esprits par rapport au monde des vivants ; il n'y a pas de séparation entre ces deux mondes, puisque nous vivons au quotidien avec des esprits que nous ne pouvons voir de part notre vue limitée ; mais nous pouvons les sentir par notre propre sensibilité.
En espérant avoir répondu à vos questions.
Fraternellement,
Dominique

 

Epurer ma maison des mauvaises ondes - Nathalie - 03/02/2007

 

Bonjour,
peut-être pourriez vous m'aider ? J'ai entendu dire que chaque onde bonne ou mauvaise dépose son empreinte dans un lieu.
Aujourd'hui je vous parle de ma maison cela fait 7 ans que j'y vis, j'y ai vécu avec mon ex mari qui était alcoolique et me battait pour tout prétexte, ensuite j'ai rencontré un homme qui est venu vivre avec moi dans ma maison de la même façon, il me battait mais là je ne me laissais plus faire ; à présent, cela fait cinq ans que je vis avec un homme en or comme il en existe que de très rarement et depuis le mois de novembre, nous vivons une grosse crise, il a même décidé de quitter la maison, je sais que ce n'est pas que pour cette raison car il a bien d'autres problèmes mais il y a également le fait qu'il ne sais jamais senti bien dans cette maison et il ne sais jamais senti chez lui ici !
Pensez vous que toutes les ondes négatives sont restées empreints dans les murs de ma maison ce qui expliqueraient sans doute beaucoup de tous nos problèmes que nous avons pu affronter jusqu'ici ?
Pourriez vous me dire ou me donner le moyen de purifier ma maison, quelles prières, quels matériels utiliser ?
S’il vous plait merci d'avance pour votre aide ; j'attends votre réponse avec impatiente et encore mille fois merci.

Bonjour Nathalie,
En effet, un lieu peut être « habité ».
Certains esprits sont attachés à un lieu, une personne. Parfois ils sont incapables, ou ils ne souhaitent pas s’en séparer.
Bien sur, la crise endurée n’est peut être pas due à ce facteur uniquement.
On se rend compte facilement de la nature des impressions que l'on reçoit selon les milieux où l'on se trouve : Si une assemblée est composée de personnes animées de mauvais sentiments, elles remplissent l'air ambiant du fluide imprégné de leurs pensées. Les personnes, au contraire, ont-elles des intentions pures, on se trouve dans leur atmosphère comme dans un air vivifiant et salubre. L'effet sera naturellement le même dans un milieu rempli d'Esprits selon qu'ils sont bons ou mauvais.
Libérer ces esprits requiert beaucoup de patience, de persévérance et de dévouement ; elle exige aussi du tact et de l'habileté pour amener au bien des Esprits souvent pervers, endurcis et astucieux, car il en est de rebelles au dernier degré ; dans la plupart des cas, il faut se guider selon les circonstances ; mais, quel que soit le caractère de l'Esprit, il est un fait certain, c'est qu'on n'obtient rien par la contrainte ou la menace ; toute l'influence est dans l'ascendant moral. Une autre vérité, également constatée par l'expérience aussi bien que par la logique, c'est la complète inefficacité des exorcismes, formules, paroles sacramentelles, amulettes, talismans, pratiques extérieures ou signes matériels quelconques.
Aussi Nathalie, je vous conseille de prier avec ferveur, de demander de l’aide à Dieu pour purifier votre maison.
Demandez à votre guide d’aider l’esprit (les esprits) à comprendre qu’il vous fait du mal et qu’il est temps pour lui de la trêve, de s’élever et d’avancer.
Je choisirai une des prières de « l’évangile selon le spiritisme » d’Allan Kardec sur l’obsession.
Chaleureusement,
Céline

 

Que deviennent-ils - Maryline - 24/11/2006

Bonjour,
Je crois en l'après vie et ce qui nous attend de l'autre côté... Mais je m'interroge de savoir ce qui arrive à un être qui, de son vivant, a très mal agit comme des viols, meutres...
Je veux savoir si lorsqu'il va mourir, il va avoir les esprits de gens qu'il a connus de son vivant, membres de sa famille, amis décédés... ou alors il va rester dans le bas astral dans l'attente de son jugement ?
Par ailleurs va t’il voir sa vie défiler et ainsi se rendre compte du mal qu'il a répandu autour de lui, tout de suite ou bien plus tard ? Quand sortira-t-il du néant, du bas astral ?
J'aimerai que l'on m'éclaire sur ces questions, merci...

Bonjour Marilyne,
L'esprit impur, alourdi par ses fluides matériels, reste confiné dans les couches inférieures de l'atmosphère terrestre.
Les fluides dont ils sont enveloppés s'opposent à toute relation avec les esprits élevés, qui voudraient les arracher à leurs penchants, mais ne le peuvent, en raison de la nature grossière, presque matérielle de ces esprits et du champ restreint de leurs perceptions.
Là est le supplice du méchant, qui croyait ses mauvais désirs, ses actes coupables, profondément cachés, les voit réapparaître aux yeux de tous, ses crimes, ainsi que les victimes en pleurs, sacrifiées à ses instincts brutaux, repassent devant lui.Ni jugement, ni tribunal, rien que la Loi immuable, s'exécutant d'elle-même, par le jeu naturel des forces spirituelles et selon l'emploi qu'en fait l'âme libre et responsable.
La condition des esprits cruels, des criminels de tout rang, de ceux qui ont fait couler le sang est effrayante. Les plaintes, les malédictions de leurs victimes retentissent à leurs oreilles pendant un temps qui leur semble l'éternité. Des ombres ironiques et menaçantes les entourent, les poursuivent sans relâche. Il n'est pas pour eux de retraite assez profonde, assez cachée, et c'est en vain qu'ils cherchent le repos et l'oubli.
Aussi, certains d'entre eux, encore imbus de préjugés catholiques, se croient et se disent en enfer.
Le châtiment de l'esprit mauvais se poursuit, non seulement dans la vie spirituelle, mais aussi dans les incarnations successives qui l'entraînent sur des mondes inférieurs, où l'existence est précaire, où la douleur règne en souveraine. L'entrée dans une vie obscure, la misère, l'abaissement, l'esclavage peuvent seuls atténuer leurs maux.
Plus calmes sont ceux que le repentir a touchés, qui, résignés, voient venir le temps des épreuves et sont résolus à satisfaire à l'éternelle justice. Le remords, comme une pâle lueur, éclaire leur âme d'un jour vague, et permet aux bons esprits familiers de se glisser jusqu'à eux, pour leur prodiguer des encouragements et des conseils.
Fraternellement
Cyrille

 

 

Invocation - Max - 11/04/2006

 

Bonjour,
J'ai des amis qui veulent invoquer les esprits. J'essaye de me renseigner et je me suis dis que peut-être vous pourriez m'aider. Voici mes questions : Comment fait-on pour invoquer des esprits ? Quel(s) en est (sont) le(s) danger(s)? A quel moment faut-il casser le verre ? Y a-t-il un risque que ce soit Satan qui vient ? (car ils veulent le faire le 6 Juin 2006.
J'attends impatiemment vos réponses à mes questions...

Bonjour Max,
Tout d’abord on invoque Dieu et on évoque un Esprit. On invoque Dieu dans le sens où il s’agit d’une communication intérieure avec son créateur. C’est un lien Divin que l’on appelle aussi la prière. C’est le langage du cœur, de celui qui ne peut rien cacher, même au plus profond de son être, car Dieu peut lire en nous et nous connaît bien mieux que nous ne pouvons le faire nous même. Quant à évoquer un Esprit, il faut y réfléchir. Tout d’abord sommes-nous certains que l’Esprit soit disposer à se communiquer, soit parce qu’il ne le souhaite pas, soit parce que l’intention de cette demande n’est pas louable ou propice à ses yeux, soit parce qu’il est lui même occupé par une activité spirituelle et qu’il n’est, de ce fait, tout simplement pas disponible. Ensuite il faut que ses fluides puissent s’accommoder avec ceux d’un médium afin de créer cette atmosphère fluidique, support de la pensée, tout comme l’air permet au son de se propager. Il faut de plus qu’il en est l’autorisation supérieure.
Mais voyez-vous, le monde spirituel gravite autour du notre et il est peuplé d’Esprits de toutes natures, bonnes ou mauvaises. De ce fait vous pouvez vous trouver sous l’emprise d’Esprits mystificateurs qui n’hésiteront pas à se substituer à l’Esprit évoqué, ou pire encore entrer sous le joug d’un Esprit obsesseur qui pourra annihiler votre raisonnement, votre volonté et même vous contraindre physiquement.
Le spiritisme n’est pas un jeu, pas plus qu’une occupation. C’est un acte sacré qui ne doit être conduit que sous la protection d’Esprits supérieurs et dans une étique d’aide bénévole à son prochain. Il n’y a aucun rituel, mais une connaissance des lois spirituelles à acquérir par la lecture et la compréhension au travers d’une étude sérieuse dont le but doit être mûrement réfléchi. Je vous conseille de vous rapprocher d’un groupe médiumnique qui pourra vous conseiller et vous diriger dans cette démarche.
Je vous conseille la lecture du livre des Esprits et du livre des Médiums téléchargeables ou commandables depuis notre site.
Voilà, Max, j’espère que vous avez compris mon avertissement et que vous en tiendrez compte. Votre Guide est à vos côtés et il est bien plus important, pour vous, d’aller à sa rencontre que de vous lancer dans pratiques extrêmement dangereuses.
Avec toute mon amitié
Maxence