Corps, âme, périsprit etc - Claude - 21/03/2005

 

Bonjour,
Avant de vous poser une question qui me tient à cœur, je souhaiterais remercier tous les membres du Cercle Spirite pour le travail effectué pour ce site. Grâce à vos efforts et votre objectivité, j'entrevois la vie sous un autre angle car vous avez fait naître en moi une attirance pour la doctrine spirite. Ce monde que je ne connaissais pas auparavant et qui aujourd'hui me force à me poser mille questions et à remettre en question, pas mal de conditionnements et de croyances erronées. Bien sûr tout n'est pas encore très clair dans mon esprit et quelques points de cette doctrine me laissent encore dans le flou.
Je viens de lire les principaux ouvrages que vous conseillez à vos membres et j'ai pu constater la chose suivante.
L'être humain est composé de 3 parties distinctes. Un corps animé du principe vital, une âme, ou esprit, dont le corps est l'habitation et enfin un périsprit qui sert d'enveloppe à l'esprit et qui unit l'âme et le corps. L'homme dans son incarnation, pour évoluer, est régulièrement guidé par son instinct, son inconscient, son moi intérieur, appelez cela comme vous le souhaitez. Cette lumière qui lui montre le chemin n'est autre que l'esprit lui-même qui l'habite et qui a traversé de nombreuses épreuves.
Cet esprit a en mémoire tout le chemin qu'il a déjà parcouru, tout le chemin qu'il doit parcourir et tous les écueils qu'il devra traverser. D'après ce que j'ai pu lire c'est l'esprit lui-même et avec la collaboration de son ange protecteur, qui s'est défini la route de sa nouvelle incarnation. Cet esprit va donc indiquer à l'homme le meilleur chemin à emprunter. Mais si l'esprit est le principe intelligent de l’être humain, si c'est lui qui habite et dirige le corps, à qui ou à quoi indique-t-il le chemin?
Il ne peut pas se l'indiquer à lui-même il le connaît. On peut supposer qu'il y a un chaînon manquant. Est-ce que le cerveau, principe intelligent matériel peut fonctionner sans l'esprit principe intelligent spirituel ? On peut supposer également que j'ai pu sauter quelque part un paragraphe important, ou que je l'ai mal interprété et que c'est justement celui-ci qui m'apporterait une réponse à mon questionnement. Dans tous les cas,j'espère,que grâce à vos connaissances sur le sujet, vous pourrez m'éclairer. merci de m'aider à avancer.
Amicalement,
Claude

Bonjour Claude,
Merci pour vos compliments. Votre intervention fait très plaisirs à lire, en vous lisant nous savons que notre travail est utile et apprécié à sa juste valeur. Une fois encore merci.
Le spiritisme est une science dont nous devons sans cesse approfondir nos connaissances afin de mieux en saisir les concepts et de les faire notre. Ceci passe nécessairement par des phases de lectures et de relectures. Ne vous inquiétez donc pas pour la clarté qui vous manque actuellement sur telle ou telle question, le temps aidant vous l’accumulerez tranquillement au fil de vos recherches.
Vous avez très bien saisi les différentes partis que sont le corps, le périsprit et l’âme . Je ne m’attarderais donc pas dessus. Si vous le permettez ; je ne vais m’attarder que sur les points les plus délicats. Pensez-vous réellement que l’esprit constitue son propre guide ?
Dans la vie de tous les jours, si vous avez besoin d’un conseil sage et avisé adressez-vous uniquement à votre conscience ? Pouvez-vous, dans les situations délicates Ou n’irez-vous pas demander conseil auprès d’un ami, d’un parent pour vous éclairer ?
Notre Guide (appelé aussi Ange Gardien) qui n’est autre qu’un véritable conseiller qui est là justement pour nous aider, agit de la même manière. Il ne constitue pas une autre partie de nous-même mais bel et bien une autre individualité distinct de la notre.
A la question 490 du Livre des Esprits :
" Quelle est la mission de l’Esprit protecteur ?
Celle d’un père sur ses enfants ; conduire son protégé dans la bonne voie, l’aider de ses conseils, me consoler de ses afflictions, soutenir son courage dans les épreuves de la vie "
Il me semble que vous confondez le mot " esprit " en lui donnant tour à tour une application différente. Ainsi l’esprit peut très bien être la pensée dans le sens courant du terme tout aussi bien que le principe de vie, c’est à dire l’âme par opposition au corps mais aussi. Mais pour nous spirite ce terme désigne avant tout d’un être désincarné ayant sa propre personnalité, son individualité propre. Afin de bien distinguer les deux notions il est préférable par convention d’écrire avec une majuscule si nous voulons parler des entités spirituelles.
Analoguement nous rencontrons la même difficulté avec le mot " âme " qui peut définir soit :
• le principe de la vie matérielle organique
• le principe de l’intelligence
• un être moral
Pour approfondir ce point je vous renvoie à l’Introduction du Livre des Esprits. Il suffit tout simplement de s’entendre sur le vocabulaire.
Cordialement,
Ronnie