Matérialistes - Thania - 10/12/2004

 

Bonjour !
C'est encore moi, tout d'abord merci à Vincent pour sa réponse, ç a m'a fait très plaisir. Ce serait bien que ce soit lui qui réponde à ce message, j'ai un problème en ce moment : Comment dire à un ami d'arrêter d'être matérialiste ? Je lui ai parlé de ce qu'il m'était arrivé, des esprits et de l'écriture automatique que j'ai essayé et qui a d'ailleurs marché. Il me répond que tout simplement croire aux esprits et comme une sorte de secte et que le spiritisme ou l'écriture automatique n'est rien d'autre que notre cerveau travaille avec son imagination et cela donne des conséquences : ça active les nerfs et l'imagination.
Pareil pour les apparitions ou toutes choses étranges. Je lui ai alors demandé : comment ce fait-il que lors d'un état comateux, une personne voit son corps ? Il me répond aussi comme un scientifique, en disant que c'est le cerveau étant dans un état de sommeil s'imagine ce qui donne des illusions ! Mais comment lui prouver le contraire de ce raisonnement matérialiste ?

Bonjour !
De rien pour la réponse ! Je propose toujours de me répondre, mais tu es la première et cela me fait très plaisir ! Donc merci aussi !
Mais rentrons un peu dans le vif du sujet. Le "problème" que tu rencontres avec ton ami est assez courant... et même si tu ne pourras pas le forcer à croire en Dieu et aux esprits, tu pourras certainement l'aider à sortir de sa conception quelque peu fermée. Je me suis déjà opposé à des arguments de ce type, je vais donc te donner des éléments qui me semblent assez forts pour déjà le faire quitter sa position d'athée matérialiste.
Tout d'abord, être athée et matérialiste signifie avoir une certitude : il " sait" que Dieu n'existe pas. A l'inverse du croyant (non fasciné !), qui lui, justement, croit, et donc doit s'interroger. On peut dire que le reflet du croyant est l'agnostique : celui qui s'interroge, ne sait pas, et pour l'instant préfère ne pas croire. C'est d'abord à cela qu'il faut amener ton ami. Pour cela, quelques arguments :
- Sait-il qu'être sûr que Dieu n'existe pas est au moins aussi stupide que dire savoir qu'il existe ? Si l'on ne peut pas prouver son existence selon lui, on ne peut pas prouver non plus sa non-existence. Quitte à avoir un raisonnement logique et pseudo-scientifique, autant aller jusqu'au bout !
- Est-il au courant des avancées technologiques et scientifiques, à la pointe de la science actuelle, tant au niveau de la physique subatomique que de l'astrophysique ? S'il rencontrait des spécialistes comme par exemple des chercheurs, il se rendrait compte que ce que l'on sait physiquement du fonctionnement de l'Univers est ridicule. Plus on cherche, plus on voit tout ce que l'on ignore. A-t-il seulement entendu parler de la matière noire ? 90% de la masse de l'univers, selon les théories actuelles, est introuvable ! Il y a de quoi s'interroger sur le niveau d'imperfection des théories, non ? Pour faire plus simple : sait-il que l'on est incapable (si !) de prévoir à quel moment va tomber une goutte d'un robinet défaillant ?!! Les forces en jeu sont trop complexes pour permettre une modélisation. Et quand on représente les résultats tirés de l'expérience, on obtient comme souvent une fractale, un structure que l'on sait définir mais dont personne ne comprend le fonctionnement aujourd'hui ! Et ce n'est pas pour rire : c'est le contenu de mon cours d'il y a une semaine avec un enseignant-chercheur.
Alors de là à faire comme si l'Univers entier, et le corps humain qui est au quasi aussi complexe, était connu...
Tout ça pour dire qu'à défaut de tout savoir il faut chercher à apprendre. Ce qui, même si les réponses restent peu nombreuses et que l'on reste sceptique, est infiniment plus constructif et enrichissant. Cela lui permettra j'espère déjà de sortir de son nid et d'ouvrir les yeux. Pour ce qui est ensuite de croire, je crois que c'est à lui de faire son bonhomme de chemin, comme tout un chacun.
Je vais me répéter, mais n'hésites pas à me répondre si tu en as besoin. En espérant que tout fonctionne comme tu le souhaites, à bientôt, 
Vincent
P.S. : S'il veut parler de secte pour le spiritisme, qu'il se renseigne d'abord sur la philosophie à la base de ce mouvement. Mais il ne faut oublier que l'on n'est jamais à l'abri de dérives. Nous sommes humains, après tout !
P.P.S. : Je suis content que tu progresses, mais n'oublies pas qu'un vrai médium ne travaille pas seul et sans but réel et désintéressé. Il doit certainement y avoir un centre pas loin de chez toi.