Drames – R – 26/04/2019

 

Bonjour, avec mon épouse nous avons visité ce village martyr il y a quelque temps. En pénétrant dans l'église, non, pardon, en sortant, quelque chose m'a saisi de la tête aux pieds. Une espèce de grand frisson. Je n'ai pas de question spéciale si ce n'est de vous transmettre ce ressenti. De temps à autre, cela me revient, mais je n'en ai jamais été effrayé. Peut-être pouvez-vous m'en dire plus ?

Bonjour,
Un lieu qui a traversé un drame aussi important que celui du massacre de femmes, d'enfants et d'hommes reste un lieu poignant. Les pensées ont imprégné l'espace et quand on a de la sensibilité, on peut ressentir une émotion de tristesse, d'angoisses ou de peines. Comme dans des lieux paradisiaques ou heureux, on a des sentiments de joies, de plénitude. Cela montre que vous n'êtes pas insensible, c'est dans l'évolution de l'être humain que de comprendre les effets de la pensée.
Fraternellement,
Agnès