Pulsions suicidaires ou envie de mourir - B - 26/06/2004

 

Bonjour à tous,
Je me demande depuis toujours d'où me viennent ces envies de mort ou au réveil, cette constatation sans appel : je veux mourir…
Souvent ces pensées m'accompagnent et me désespèrent dans la journée et inutile de vous l'écrire m'empoisonnent l'existence depuis toujours… En fait, j'ai eu une demi réponse en consultant une amie médium à Aix, elle m'a dit en faisant un dessin de mon énergie que je n'étais qu'à moitié incarnée (plus d'énergie au niveau des jambes et toute l'énergie en haut surtout une tête comme un chou-fleur (ça bouillonne) donc je fais du Reiki pour rééquilibrer. Mais le fait d'avoir les lombaires (physiquement) très faibles, pas de musculature forte, un début d'hernie discale due à une lordose, je crois et un pied abîmé suite à une fracture rendant souvent ma démarche douloureuse m'interpelle : pas de racines, donc pas de lien à la terre et envie de monter...
Ou alors un esprit bas astral m'aurait investi et me soufflerait la nuit ces pensées un esprit tourmenté qui me veut du mal ou me transmet ces angoisses comment me libérer de çà et me sentir mieux.
Soigner mes jambes en faisant exercices et gym appropriée, etc... et pouvoir reprendre goût à la vie ? Merci de votre réponse !

Bonjour,
Les envies de mort qui vous empoisonnent la vie peuvent avoir 3 causes :
1) Vous êtes peut-être dans le refus de cette incarnation, c'est-à-dire le refus de faire un travail en vue de votre amélioration morale ou refus des conditions de vie qui ont été mises à votre disposition (familiale, physique, environnementale, etc..)
2) Vous êtes peut-être sous la dépendance d'un esprit errant (ou bas astral ) qui s'occupe et se distrait à vos dépens.
3) Vous cumulez peut-être ces 2 causes !
Je me permets donc de vous donner quelques conseils en fonction de ces 3 hypothèses : Dans tous les cas, il ne vous reste plus qu'à faire un travail intérieur: dans tous les actes de votre vie, regardez ce que vous faites, écoutez ce que vous dites, analysez vos pensées, sondez vous, afin de vous connaître pour pouvoir lutter contre les faiblesses que vous vous découvrirez au fur et à mesure de votre avancement. Ce sont surtout les premiers pas, pour vous mettre sur de bons rails, qui seront durs. Ensuite, l'habitude du travail sera acquise et il ne vous restera plus qu'à être vigilant pour ne pas vous relâcher et stagner. Gardez en mémoire que nous sommes sur terre pour nous améliorer.
L'examen de conscience, en fin de journée, après une prière adressée à Dieu et l'aide demandée à votre guide (ou ange gardien) vous permettra d'avancer dans ce travail de longue haleine. Votre corps physique est ce qu'il est, apprenez à vivre avec, respectez-le ... et domptez votre mental. La solution à vos problèmes que vous cherchez à l'extérieur de vous peut vous aider, mais c'est dans votre for intérieur que vous devez puisez la détermination d'un changement.
L'influence de cet esprit est possible parce qu'il a des affinités avec vous. A vous de combattre vos faiblesses, ce qui vous permettra de vous fortifier et de lasser cet esprit qui n'aura plus de prise sur vous. Pour éviter que cet esprit vous insuffle des pensées négatives pendant votre sommeil, prier avant de vous endormir et demandez la protection divine (nous sommes plus réceptifs, aussi bien avec les bons esprits que les mauvais, lorsque nous dormons ) .
Le plus souvent possible, appelez votre guide afin qu'il vous aide dans le discernement de vos pensées : il vous faudra refuser toutes les idées qui ne sont pas de vous, ainsi cet esprit aura moins d'influence sur vous et finira par comprendre qu'il perd son temps avec vous.
Ce qui est fait ne sera plus à faire, autrement dit le travail, que vous aurez fourni dans cette incarnation, ne sera plus à faire dans la suivante.
Bien fraternellement.
Joëlle.