Médiumnité - Dam - 07/09/2008

 

Bonjour mes frères et sœurs.
J’ai des préoccupations. Je crois que je suis un médium intuitif (« crois » parce que je ne sais plus du tout ou j’en suis). Lorsque j’écris je ne sais pas si ce sont mes propres idées ou ceux d’un esprit étranger que j’inscris sur le papier.
Avec ce que j’ai appris dans le livre des médiums, pour se convaincre que l’on possède les facultés d’un médium intuitif, on doit voir si ce que l’on écrit à été préconçu ou pas, et de plus, les idées qu’on à préconçues sont souvent en désaccord avec celles de l’esprit.
Dans mon cas je vois bien que les réponses que j’obtient non jamais été préconçues, je sens au plus profond de moi, que j’avais les réponses exactes des questions, donnés par les esprits, ce qui me fait douter de plus en plus de ma faculté, en pensant que ce sont plutôt mes propres pensée que j’inscrivais sur le papier.
Je me suis dit que c’est mon esprit qui parlait, mes d’après mes recherches par la lecture, j’ai vu que l’esprit d’un médium ne se manifeste que lorsqu’il est en état d’extase, ce qui n’est pas mon cas.
Alors je voudrais que vous me conseillé sur ce point. En acceptant le fait que c’est un esprit qui se communique avec moi, j’ai remarqué que c’est moi qui cherche toujours les thèmes sur lesquels nous communiquerons.
Alors, serait-il possible qu’un esprit se manifeste à moi en me donnant ses propres idées directement ? Excusez les complications de mon langage, je ne trouve pas les bon mots pour traduire exactement mes pensées.
Le médium intuitif utilise un crayon et un papier pour pouvoir écrire les pensées de l’esprit qui lui parle. Je voudrai savoir si le ce médium pourrait communiquer distinctement avec l’esprit rien qu’avec la pensée , car je trouve que le papier servira juste au médium de montrer aux gens ce que l’esprit a dit, et que ceci ne lui sera pas important, car il est tout à fait conscient de tout ce qu’il écrit lors de ses communications spirites.
Lorsque avant toute communication, on prie Dieu de permettre à tout bon esprit de se communiquer avec nous, et que l’on prie notre guide spirituel d’éloigner les mauvais esprits qui veulent nous perturber lors de la communication, est ce que on doit être certains qu’aucun esprit perturbateur ne se manifestera ?
Un grand merci à vous qui avez consacré un peu de temps précieux afin de lire très attentivement mes préoccupations. Je sais après la lecture de mes préoccupation vous croiriez que c’est la foi que je ne possède pas, mais pourtant je l’ai bien, mais je crois que je doute beaucoup de ma médiumnité, comme je l’ai dit plus haut. Je dois m débloquer de ce doute, c’est à dire avoir la persuasion de ma médiumnité, j’ai lu le livre des médiums, mais je n’ai pas trouvé la solution de mes problèmes, c’est pour cela que je vous demande de l’aide. Je prie que Dieu vous permettent de bien comprendre mon problème, et que ses bon esprits vous donne les bons mots pour me satisfaire. Une foi de plus je vous remercie.
J’ai toute ma confiance en vous. Merci.
Que Dieu vous bénisse.

Bonjour Dam,
Ne croyez pas que vos propos soient confus. Bien au contraire, ils expriment vos doutes quant à la véracité de votre relation avec un Esprit.
D’abord sachez que votre attitude est très positive. Le fait de douter vous permet de conserver une vigilance et de conserver un regard critique vous protégeant ainsi d’une attitude qui viendrait prendre pour argent comptant tout ce qui vous est transmis. Allan KARDEC nous l’a souvent répété ; n’ayez pas peur de soumettre à la raison et à la cohérence vos communications. Aucun Esprit élevé ne vous en tiendra rigueur, bien au contraire. Seuls les importuns se verront dévoilés.
Tout d’abord sachez que le doute est positif, dans le sens où il vous encourage à poursuivre vos investigations, vos recherches et ainsi vous permet d’acquérir de plus en plus de connaissances. Certes au début il est parfois difficile de faire la part entre vos pensées et celles communiquées par un Esprit. Mais avec le temps, en faisant le vide en soi, en laissant le plus de place possible on devient sensible à son environnement spirituel et il est alors aisé de ressentir la présence d’un Esprit, sa nature et ses intensions. C’est une question de pratique pour les personnes qui développent leur médiumnité. Mais il ne faut pas en conclure que toute communication vient exclusivement de l’Esprit présent à vos côtés. Il y aura toujours une part de vous-même dans la transcription, qu’elle soit orale ou écrite, car inévitablement la pensée de l’Esprit vous traverse et glane au passage ce qui est votre couleur, votre personnalité, vos vibration, en somme ce qui fait que vous êtes vous. D’ailleurs il peut arriver que se soit votre propre âme qui se communique, c’est ce qu’on appelle animisme. Mais cela n’a pas grande importance, le principe est absolument identique et votre Esprit peut avoir acquis, au fil des incarnations, des connaissances qu’il est capable de vous livrer à l’état de veille.
Lorsque vous dites que le médium doit être en état de transe, ce n’est pas exactement cela. Un médium a la faculté de détacher progressivement son périsprit et d’entrer en contact avec le monde spirituel. Plus ce dégagement est important plus le contact est puissant et aisé. Mais un médium peut tout à fait conserver toute sa conscience en écrivant. C’est d’ailleurs le cas de l’écriture automatique qu’utilisait le grand médium brésilien Chico XAVIER qui a ainsi psychographié plus de 400 ouvrages.
Pour la communication, il n’est pas toujours nécessaire d’écrire, cela dépend du type de votre médiumnité. Mais toujours, l’Esprit se communiquera par la pensée, puisque c’est le langage des Esprits.
Vous avez raison de prier et de demander la protection de votre Guide avant tout travail médiumnique. Mais cela n’est pas toujours suffisant pour assurer une protection. Le mieux est de travailler, si cela vous est possible, au sein d’un groupe spirite (voir notre site) dans lequel d’autres médiums vous protègeront et veilleront sur vous. Le travail isolé ne vous met pas à l’abri d’un Esprit retors qui pourrait vous conduire, sans que vous vous en aperceviez, dans un phénomène obsessionnel.
Je voudrais vous dire que le doute qui vous habite s’estompera lorsque qu’il vous sera possible de travailler en toute sérénité et que votre confiance sera donnée aux frères spirituels bienveillants qui vous accompagnent.
Sachez Dam, vous qui vous éveillez à cette spiritualité, à cette vérité et cette réalité du monde spirituel, vous rapprocher de votre Guide spirituel. Il vous aime et vous protège. Parlez-lui, par la pensée, avec votre cœur et demandez qu’il vous aide pour accomplir votre chemin de lumière.
En espérant avoir pu vous aider.
Avec toute mon affection fraternelle
Maxence