Suis-je médium - Julie - 20/07/2007

 

Bonjour,
je prénomme Julie ; depuis mon plus jeune âge, je vois et parle avec les défunts, suis-je medium ? D'après plusieurs personnes étant dans le métier, elles disent que oui, moi je ne sais pas trop. Pour moi, c'est difficile à gérer. Il m'est arrivé tellement de choses inexplicables, j'ai tellement vu et entendu des personnes décédées me demandant de l'aide que je ne connaissais pas et je ne sais pas comment m'y prendre.
J'ai eu plusieurs expériences comme l'écriture automatique qui s'est avérée vrai, le verre ou autres et cela me fait peur. Encore récemment il m'arrive de faire de drôles de rêves (je dis rêves mais peut-être que cela ne l'est pas !) ou des personnes qui se disent mortes me parlent et me montrent des lieux ou leurs accidents au moment de leur mort, je n'arrive plus à dormir, dès que je ferme les yeux et que je commence a m'endormir,je me sens oppressée juste en dessous de ma poitrine au milieu comme si on m'appuyer dessus très fort et je n'arrive pas à ouvrir les yeux ni à crier.
Quelquefois à ce moment là, je me vois en train de dormir et je suis entourée de personnes qui se disent mortes que dois je faire ?
J'ai lu beaucoup de livres et de pratiques d'Allan Kardec, je dois bien avouer que je me reconnais dans certaines des pratiques et que cela m'a aidé de lire tout ceci mais il reste encore tellement de choses à m'expliquer parce que je ne le gère pas et que j'en ai peur alors s'il vous plait essayer de me répondre pour me faire une idée de ce don, de comment m'y prendre et si je dois le développer encore plus ? En vous remerciant.

Bonjour Julie ,
Vous parlez de don, moi je dirais faculté. Vous avez lu Kardec et vous êtes sensibilisée aux deux états qu’une âme peut prendre. L’état normal qui est celui d’être spirituel ou Esprit et l’état d’incarnation, provisoire, qui n’est qu’une étape dans la vie de l’Esprit.
En ce qui vous concerne, vous percevez l’autre monde, c’est à dire le monde spirituel qui nous côtoie et entre lequel se produisent, de manière incessante, des échanges. Nous sommes tous entourés d’Esprits, souffrants ou pas, et il vous est donné de les entendre, de les comprendre. Mais vous êtes désarmée car vous ne savez comment et surtout si vous devez communiquer avec eux ou bien fuir le plus loin possible. En fait où que vous alliez vous les retrouverez car pour eux, point de distance et point de temps.
Ce qu’il faut, c’est comprendre le fonctionnement de ce monde spirituel, en connaître les règles et surtout comment pouvoir aider en étant protégé d’Esprits mal intentionnés qui pourraient vous nuire.
En vous lisant, vous parlez à mots couverts de cette crainte qui est fondée. Vous avez entièrement raison d’être prudente. Ne travaillez que sous la protection d’un groupe médiumnique dans lequel des entités spirituelles veillent et protègent ceux qui viennent bénévolement se mettre à disposition pour transmettre les enseignements ou les messages vers notre monde matériel.
Vous parlez de pratiques. En fait, il s’agit de règles à observer qui sont définies par les lois qui régissent le monde spirituel. Le spiritisme n’est pas une religion, mais une science doublée d’une philosophie qui ne s’exerce pas au travers de dogmes ou de rituels mais dont le moyen de communication est la prière, la connaissance et la mise en pratique des enseignements prodigués par les Esprits supérieurs. C’est en observant ces règles que vous parviendrez à canaliser votre médiumnité.
Vous êtes portée par une volonté louable d’aide envers ces frères et sœurs désincarnés qui souffrent, sont perdus ou même n’ont pas encore conscience de leur état. Pour ce faire, je vous engage vivement à rejoindre un centre spirite, si cela vous est possible, ( voir le site pour localiser les centres) et en premier lieu de prier et de demander à votre Guide spirituel sa protection. Demandez avec votre cœur et vous verrez alors qu’une aide providentielle, sous une forme que vous comprendrez le moment venu, vous sera donnée.
Cette médiumnité vous est donnée parfois de manière presque tangible au point que vous en ressentez les effets sur votre corps physique. C’est pour que vous puissiez réaliser à quel point ce monde peut nous influencer et surtout de pas douter de son existence. Si vous décidez d’orienter votre vie vers ceux qui vous demandent ainsi de l’aide, vous serez aidée et soutenue dans votre démarche par votre Guide et par tous les Esprits familiers qui vous entourent.
Julie, c’est à vous qu’il revient de conduire votre vie sur cette terre. Ecoutez votre cœur et priez, vous ressentirez en vous une douceur et une paix qui vous permettront d’appréhender les possibilités qui vont s’ouvrir devant vous.
Ayez confiance. Votre Guide vous conduit par la main vers ce chemin que vous avez choisi avant de vous incarner sur cette terre. N’oubliez jamais qu’il déborde d’amour pour vous.
Fraternellement,
Max