Don - B - 20/04/2020

Bonjour, je suis médium depuis l'enfance, en grandissant mon don s'est accentué au point de pouvoir voir et entendre les Esprits ( j'ai aussi beaucoup de ressentis en me concentrant sur les photos ). Sauf, qu'il y a quelques années, ne connaissant pas la doctrine spirite, je me suis mis à jouer les apprentis sorciers pour épater la galerie, en m'amusant à montrer que j'étais capable de donner telle ou telle information sans qu'on me le dise. Je pense que j'ai été puni pour ma conduite car je n'ai plus rien vu, ni entendu depuis ... Sauf que lorsque j'essaie de me concentrer sur des photos ou même sur des personnes physiques j'arrive toujours à percevoir qui ils sont intérieurement en visualisant des détails de leur vie, je fais également toujours parfois des rêves-contacts. J'en conclu donc que mon don n'a pas totalement disparu... Je regrette beaucoup ma conduite de l'époque car je n'avais pas idée de ce que je faisais... Maintenant que je comprends le don précieux qu'est la médiumnité et j'aimerais beaucoup repartir du bon pied. Comment faire pour être de nouveau réceptif comme autrefois ? Je me suis excusé plusieurs fois, j'ai demandé pardon à mes guides et à Dieu mais je ne sais pas si ça reviendra un jour... Je veux me servir de ce don pour aider, j'ai bien compris la leçon sur ma conduite passée.... Pouvez-vous me donner votre interprétation et des conseils pour pouvoir de nouveau être utile aux Esprits ?

Bonjour,
Effectivement, un mauvais usage de la médiumnité peut conduire à la perte de celle-ci et vous garantisse d'autres erreurs comme l'orgueil, le manque de charité... Nous ne pouvons vous aider pour retrouver votre médiumnité, la patience dans ce cas est de rigueur ainsi que la prière.
Dans le livre des médiums voyez ce qui est dit à ce sujet, au chapitre 17, formation des médiums et au paragraphe : Perte et suspension de la médiumnité
220. La faculté médianimique est sujette à des intermittences et à des suspensions momentanées, soit pour les manifestations physiques, soit pour l'écriture. Voici les réponses des Esprits à quelques questions faites à ce sujet.
1. Les médiums peuvent-ils perdre leur faculté ?
«Cela arrive souvent, quel que soit le genre de cette faculté ; mais souvent aussi ce n'est qu'une interruption momentanée qui cesse avec la cause qui l'a produite.» 2. La cause de la perte de la médiumnité est-elle dans l'épuisement du fluide ?
«De quelque faculté que le médium soit doué, il ne peut rien sans le concours sympathique des Esprits ; lorsqu'il n'obtient plus rien, ce n'est pas toujours la faculté qui lui fait défaut, ce sont souvent les Esprits qui ne veulent plus ou ne peuvent plus se servir de lui.» 3. Quelle cause peut provoquer chez un médium l'abandon des Esprits ?
«L'usage qu'il fait de sa faculté est la plus puissante sur les bons Esprits. Nous pouvons l'abandonner lorsqu'il s'en sert pour des choses frivoles ou dans des vues ambitieuses ; lorsqu'il refuse de faire part de notre parole ou de nos faits aux incarnés qui l'appellent ou qui ont besoin de voir pour se convaincre. Ce don de Dieu n'est point accordé au médium pour son bon plaisir, et encore moins pour servir son ambition, mais en vue de sa propre amélioration, et pour faire connaître la vérité aux hommes. Si l'Esprit voit que le médium ne répond plus à ses vues et ne profite pas des instructions et des avertissements qu'il lui donne, il se retire pour chercher un protégé plus digne.»
Fraternellement,
Catherine