Etat de conscience modifié - Jonathan - 20/06/2011

 

Bonjour,
parfois, quand je suis en train de m'endormir, j'entends comme un écho, ça me fait penser un peu à une cage aux lions. Quand je cède à l'endormissement, c'est comme si que je me rapprochais de la grille de cette cage et qu'à ce moment là, il y avait un grand coup de pattes qui était donné à travers la grille à mon encontre, sauf qu'au lieu d'être une patte, c'est une ou des voix agressives, quià chacune de leurs interventions, me vampirisent au niveau de la tête...
Parfois, j'ai l'impression d'avoir des guides, et "on" me dit que c'est parce que comme je suis quelqu'un d'assez seul et que je parle peu, j'ai la manie de parler tout seul, et que mes voix qui ne trouvent pas d'exutoires, montent aux plans invisibles, où leurs excedants frôlent les guethos haineux du Bas Astral.
Donc je voudrais savoir comment puis-je modifier le rapport avec le visible et l'invisible, comment m'accommoder de ces phénomènes ?

Bonjour ,
Nous sommes composés d'un corps physique, d'un périsprit et d'un esprit. Lors du sommeil, notre esprit se dégage de notre corps et vaque à diverses occupations, il peut rencontrer d'autres esprits, chercher à continuer à progresser ou à apprendre ou au contraire s'aller vers des esprits peu élevés moralement et traîner avec eux...
Le phénomène que vous me décrivez correspond tout à fait à cela. Lors de l'endormissement, votre esprit commence à se dégager de votre corps, ce qui vous permet de ressentir/percevoir plus facilement les esprits qu'il peut y avoir de l'autre côté. Dans votre cas, vous rencontrez des esprits perturbés.
Dans un premier temps, je vous conseille de prier avant de vous coucher (afin d'être guidé et afin que ces esprits soient aidés). Il est également important d'orienter votre pensée vers de bonnes pensées dans la période qui précède l'endormissement, car cette action aide l'esprit à se dégager vers des lieux "mieux" fréquentés et éloigne les esprits qui cherchent à perturber volontairement ceux qu'ils rencontrent.
Dans l'idée, vous pouvez, par exemple, une fois allongé dans votre lit, demander à votre guide de vous emmener dans un lieu ou vous pourrez apprendre de nouvelles choses qui vous permettrons d'avancer, vous pouvez vous imaginer dans un lieu paisible ou vous vous reposerez pleinement et sereinement ou imaginer retrouver vos proches afin de partager un moment de félicité etc.
En espérant que cela aura pu vous aider,
Fraternellement,
Claire