Esprits - M - 12/02/2016

 

Bonjour,
Pourquoi nos proches ont-ils autant de mal à se détacher de la matière ? Je pensais que l'on se sentait plus léger sans notre enveloppe terrestre. Je pensais que l'on ne ressentait plus de sensations désagréables et plus de douleurs. J'ai l'impression qu'il y a des paliers avant d'arriver dans les voies célestres.
Est-ce que l'on est entre deux mondes quand on quitte notre enveloppe ? Pourquoi tant de personnes souffrent ? Ils n'entendent pas les guides qui veulent les aider ? J'ai vu le film Nosso Lar et je suis terrorisée par ce monde du seuil.

Bonjour,
La lecture du livre, Dans l'invisible, devrait vous apporter déjà plusieurs réponses aux nombreuses questions que vous nous posez. Vous devriez lire aussi Après la mort, toujours de Léon Denis qui explique bien que notre détachement du corps après la désincarnation est plus ou moins long selon différents critères dont, par exemple, notre attachement à la matière, notre foi, la manière dont on meurt, etc.
Vous pouvez aussi retourner lire, dans le Livre des Esprits d'Allan Kardec, aux questions 155 et suivantes, comment il nous est expliqué que les liens qui unissent l'Esprit au corps se dénouent mais ne se brisent pas. Laissez ces lectures mûrir en vous, songez-y, méditez-les, observez autour de vous et vous verrez que le monde des Esprits et celui des incarnés se ressemblent beaucoup ! Par exemple, vous vous étonnez que les Esprits, alors qu'ils sont si malheureux, n'écoutent pas les Esprits guides qui veulent les aider. Ne croyez-vous pas que ce soit la même chose sur Terre ?
Sans être guide vous-même, est-ce que vous ne vous êtes jamais désespérée de voir un de vos proches aller "droit dans le mur" malgré de nombreuses mises en garde ? Le libre arbitre existe et permet que la leçon n'en soit que mieux acquise un peu plus tard. Il faut parfois se brûler pour comprendre que le fer est chaud...
Bonne continuation dans vos lectures, mais n'hésitez pas à vous rapprocher d'un centre pour aller un peu plus loin.
Fraternellement,
Gilles