Hypnose et spiritisme - Erik - 14/04/2005

 

Bonjour à tous,
J'aimerais savoir si l'hypnose peut être d'un intérêt quelconque pour un spirite ? Etant partisan du principe : "Aide-toi, le ciel t'aidera" je pense par exemple à son utilisation dans le cadre de la gestion du stress au quotidien. Ou bien vaut-il mieux avoir recours systématiquement à la prière pour régler des problèmes d'ordre "véniel" ?...au risque de "déranger" de façon puérile Dieu ou son protecteur...
Amicalement,

Bonjour Erik,
Pouvons-nous reléguer le stress dans les problèmes insignifiant de la vie ? Alors qu’il constitue un véritable poison ? Bien plus qu’un vague malaise il établit une réaction biologique à une stimulation extérieure qu’elle soit physique, psychique ou sensorielle. Suite à une phase choc, cette réaction peut se manifester en trois étapes successives et graduelles : l’alarme, la résistance et l’épuisement. Bref, il ne s’agit pas de le prendre à la légère.
Si vous estimez que l’hypnose peut être une pratique efficace à vos problèmes personnels n’hésitez pas à la poursuivre tant qu’elle vous apporte un mieux être. Si un jour vous trouvez une méthode de relaxation qui vous satisfasse mieux alors vous n’aurez qu’à en changer…
En ce qui concerne la prière je vais vous laisser méditer sur deux passages que je trouve intéressant :
" Quel est le caractère général de la prière ?
La prière est un acte d’adoration. Prier Dieu, c’est penser à lui ; c’est se rapprocher de lui ; c’est se mettre en communication avec lui. Par la prière, on peut se proposer trois choses : louer, demander, remercier " (Question 659 du Livre des Esprits, Allan Kardec)
" Ce serait une erreur de croire que nous pouvons tout obtenir par la prière, que son efficacité est assez grande pour détourner de nous les épreuves inhérentes à la vie. La loi d’immuable justice ne saurait se plier à nos caprices " (Après La Mort, chapitre 51 la Prière, Léon Denis)
Je ne pense pas, pour ma part, que si votre demande est sincère vous dérangez de manière puérile Dieu ou votre guide. Comme vous l’avez dit à juste titre : " Aide toi et le ciel t’aidera ". N’est-il pas légitime de se tourner vers eux alors que nous en avons véritablement besoin ?
En espérant avoir répondu à votre attente
Cordialement,
Ronnie