Soigner l'anorexie est-ce possible ? - Isabelle - 06/03/2005

 

Bonjour,
Est-ce que des personnes jeunes (11 ans) souffrant d'anorexie pourraient être soignées par un médium guérisseur ou par un magnétiseur ?
Autre question. Ma soeur ainée a perdu son mari en avril 2004. Elle n'a jamais rêvé de lui depuis, sauf le 31/12/2004. En effet, elle m'a expliquée qu'au réveillon de l'année 2003, elle avait demandé à son mari de lui offrir un voyage.
Le 31/12/2004 un an, jour pour jour, elle a rêvé de son mari qui l'emmenait faire un voyage en Egypte. Qu'en pensez-vous ?
Pour ma part, je pense que l'esprit de mon beau-frère est bien venu pour réaliser son voeu. Est-ce que cela signifie qu'il a eu la permission divine ? Je vous pose cette question car en fait comment savoir si un être cher se trouve bien ou mal dans l'autre monde afin de prier pour lui.
Merci de bien vouloir me répondre.
Fraternellement
Isabelle

Bonjour Isabelle,
L’anorexie est un syndrome d’origine psychologique, qui exprime souvent le refus de la vie, la volonté d’auto-destruction. Il faudrait avant toute chose remonter à l’origine de ce «mal», en trouver les causes psychologiques, apprendre à revaloriser la personne souffrante qui souvent perd la notion de discernement. Il faut faire un suivi psychologique avec un spécialiste (indispensable). Après toutes ces étapes, (ou pendant le suivi psychologique), un magnétiseur pourra compléter, en amenant une meilleur répartition des fluides à la personne à soigner, pour une meilleure récupération d’énergie.
Mais il faut bien comprendre avant tout qu’il faut surtout insister sur la partie psychologique qui est le point le plus important, le dialogue dans le milieu familial, et beaucoup d’amour pour aider à revaloriser la personne et briser les barrières qui pourraient être les causes subconscientes de cette maladie.
Je n’ai malheureusement pas suffisamment les connaissances de résultats, parmi les magnétiseurs, à vous proposer concernant cette maladie.
Concernant le rêve de votre soeur :
- Soit c’est son subconscient, qui lui à fait remonter l’événement à sa mémoire déroulé 1 an auparavant.
- soit, il y a eu communication réellement, ce qu’on appelle «un signe» mais il me manque d’éléments annexes pour le déduire d’une façon certaine par l’affirmative.
Par contre, on ne peut savoir si un esprit chère est bien ou mal. Il n’y a que par une évocation, mais cela, nous ne le faisons pas dans notre Centre, car l’appel d’un esprit précisément (évocation) le contraint à venir, mais ne sachant pas à quel degrés de détachement, il est depuis sa dernière désincarnation, cela risque fortement de l’empêcher dans son évolution, le perturber, et cela est très fortement réprouvé par Dieu, car on l’empêche contre sa volonté. Cela s’appelle de la manipulation. Vous n’aimeriez pas qu’on vous le fasse en étant vivant, cela est similaire de l’autre côté, tant est que cela prends des conséquences encore plus lourdes.
Il faudra alors au médium en assumer et en payer les conséquences...
C’est pour cela que l’enjeu n’en vaut pas la chandelle. Si un monde est visible et l’autre est invisible, s’il en est ainsi, c’est pour chaque chose soit à sa place. L’acte d’évocation principalement animé par de la curiosité est tout ce qu’il ne faut pas faire dans le Spiritisme.
La seule façon de savoir s’il peut être bien ou mal, c’est d’analyser sa vie, ses actes et voir s’il pourrait être fier de son parcours et de ses actes. Ce sont ces conclusions qui créeront notre futur état.
Mais si l’esprit n’est pas bien, seules les prières lui permettront de l’envelopper et de lui amener le réconfort nécessaire pour l’aider dans son évolution.
Fraternellement,
Christophe