Fin du monde - Audrey - 19/04/2012

 

Bonjour,
Cela fait peu de temps que j'ai decouvert votre site et je le trouve très interessant et très complet, étant novice en la matière il m'apprend beaucoup et j'ai le sentiment que cela m'aide dans ma vie et je vous en remercie ! Ma question peut vous paraitre idiote mais c'est un sujet qui me tracasse depuis quelques temps et je ressent le besoin de vous en parler.
Voilà, on nous parle de Fin du Monde pour la fin de l'année 2012 qu'en pensez-vous ?
Si cela est possible Dieu nous enverrait-il pas des signes pour nous prevenir et nous y preparer ?
Il y aurait dans ce cas des milliards d'esprits qui se retrouveraient sans corps à habiter ?
Merci de m'eclairer un peu.

Bonjour Audrey,
De tous temps, les hommes ont redouté d'avoir à vivre une fin du monde, sentiment qui se trouvait amplifié, à certaines époques, pour des raisons astrologiques, numérologiques, culturelles, superstitieuses ou autres.
Vous vous souvenez certainement du passage de l'an 2000 et de tous ces prophètes qui nous annonçaient, "preuves" à l'appui, qu'il était absolument impossible de passer ce cap...
Gageons que, dès 2013, une nouvelle date de fin du monde émergera pour continuer à nourrir cette crainte qui semble nécessaire à quelques-uns.
Il est vrai que, si elle nous permet d'entreprendre ce qu'il faut pour hâter notre avancement individuel ou collectif, de réfléchir et travailler sur la Terre et les lois de la nature, sur les besoins de l'homme et leurs dérives, cette crainte peut devenir un moteur et, par là même, être salutaire à certains.
Nous pouvons tous, quels que soient notre âge, notre état de santé ou notre condition, avoir à nous désincarner subitement, même avant une potentielle fin du monde, mais cette idée, bien qu'elle soit absolument légitime et concrète, tout à fait plausible, ne suffit peut-être pas à nous pousser à nous améliorer rapidement.
La différence n'est que dans le très grand nombre d'âmes qui se désincarneraient en même temps mais, pour reprendre votre expression, "les milliards d'Esprits qui se retrouveraient sans corps à habiter" pourraient toujours poursuivre leur évolution ailleurs car la Terre est loin d'être l'unique foyer d'amélioration spirituelle.
Fraternellement,
André