Décorporations nocturnes - Stéphane Perrotte - 15/01/2003

Bonjour !
Je me permets de vous écrire car j’aurais besoin que vous m’éclairciciez sur mes sorties nocturnes.
Je dirais que dans 80 % des cas, je fais des sorties éveillées et je me vois discuter normalement comme dans la vie de tous les jours avec des gens de mon entourage ou encore des inconnus (pour cette existence du moins), je me retrouve dans un bon nombres de situations, dans des endroits différents, avec une lucidité presque plus importante que lorsque je suis éveillé, je me suis vu sur une planète différente de la terre, avec des personnes,qui, autour de moi, me montrait un système avec des planètes extrêmement prêtes. De là où je me trouvais, j’admirais de cet endroit un grand nombre de mondes qui m’impressionnaient, de part la proximité qu’ils avaient entre eux. C’est difficile à expliquer, j’aime vivre ces moments intenses, c’est criant de vérité et ce que je vois dans ces décorporations n’a d’égal sur notre monde, les sentiments perçus à ces moments sont uniques et au réveil, l’impression de tout ceci est encore vigoureux.
Je pourrais citer un bon nombre de sorties de ce genre, comme la fois où je me suis retrouvé près d’une femme, (du moins je le pense), j’étais auprès d’elle et j’étais merveilleusement bien, elle rayonnait et un amour immense se dégageait d’elle, j’étais heureux, mais je n’avais jamais ressenti une présence réconfortante aussi intense et je pense vraiment que la subtilité du monde des esprits nous réserve bien des surprises quand aux sentiments et aux vues qui pourront être perçus à ces moments, en définif et pour reprendre le cas de la rencontre avec cette femme, j’ai eu au réveil le sentiment qu’elle devait être mon guide, je ne voulais pas me réveiller et on m’aurait proposer de repartir tout de suite, cela aurait était sans aucune hésitation !
Je me souviens aussi de ces moments où je suis assis dans un long couloir comme un tunnel de chemin de fer, avec des gens qui comme moi attendent, généralement, à l’issue de cet instant, je me réveille !
En conclusion, je ressors souvent fatigué de ces nqits et lorsque je discute avec d’autres personnes de tout ceci, ils disent ne pas rêver autant que cela et pas de la même manière non plus, alors je vous le demande à quoi correspondent ces décorporations nocturnes avec une lucidité aussi accrue, merci de votre dévouement.
Amicalement.

Bonjour,
Il se peut que selon ce que vous me définissez, concernant vos souvenirs et sensations nocturnes, ce soient des états de "rêves lucides" ou de "projection astrales consciente". La fatigue résiduelle de vos voyages sont le témoin d'une perte de fluides dû à votre activité ou vos "ballades" nocturnes laissent quelques traces d'épuisement dans votre périsprit, qui le restitue alors à votre corps physique le matin.
Je vous conseille pour bien approfondire le sujet qui est assez vaste de lire pour mieux comprendre ce phénomène de sorties astrales : Le livre des esprits, d' Allan Kardec ( CHAP VIII - Le sommeil et les rêves ) et La projection du Corps Astral, de S. muldoon et H. Carrington ( concernant le voyage astral ), un des plus riches ouvrages traitant du sujet précisément.
Fraternellement,
Christophe