Chance - Frédérique - 18/02/2002

Bonjour,
Mon fils me parle souvent de malchance et au cours de nos discussions, il me dit que l’endroit où il habite actuellement, une maison d’étudiants, est chargé de mauvaises énergies.
Est-ce possible ? il me dit également qu’avec un ou deux copains ensemble ils se sentent poursuivis par la malchance et cela se caractérise à mon avis par des détails : par exemple, une accumulation de ratages dans une journée, un rendez-vous manqué, un train manqué, une situation bizarre et insatisfaisante etc...
Mais pour eux, c’est flagrant ils ont la poisse comme ils disent ou bien il y en a un qui porte la poisse ou c’est le lieu où ils habitent !
Qu’en penser ? Je lui dit que ça n’existe pas que personne, ni rien, ne porte la poisse, que je n’y crois pas mais qu’à force de le dire, d’y croire, d’en parler ou de s’y soumettre leurs comportements feront qu’ils susciteront ou attireront des situations qui feront qu’ils se croieront malchanceux !
Qu’en pensez-vous ? D’autre part ce qui m’a fait vous écrire c’est qu’il m’a dit qu’ils allaient pratiquer la magie blanche pour s’en défaire tellement ils se sentent poursuivis. Et j’ajoute que d’ordinaire mon fils ne croit pas au surnaturel, il est informaticien, il a les pieds sur terre, très rationnel, scientifique etc... et pas parano pour un sou !
Par ailleurs, il est vrai et je dois l’admettre que lorsqu’il est venu la dernière fois nous avons eu droit à une suite de coincidences étranges : plusieurs ratages dans une même journée, train manqué et retard du train suivant impossibilité de maintenir l’heure du rendez-vous à cause de cela etc... ce qui a fait que lorsqu’il était là et suite à ces évènements je me suis sentie extrêment nerveuse et frustrée et me demandant ce qui se passait ? Comme si nous n’avions plus prise sur le temps, l’emploi du temps et les évènements.
Qu’en pensez-vous ? Je suis croyante, je vais à l’église, je prie beaucoup habituellement.
Les copains de mon fils sont étudiants, bien élevés pas malsains du tout, ils font du sport et ont des activité culturelles etc... Alors ? Frédérique.

Bonjour,
Tout d’abord, le mauvais sort, la malédiction... cela n’existe pas !
Dieu est infiniment bon mais l’individu a malheureusement un mauvais discernement et il accuse facilement tous les saints de la terre et Dieu de ses infortunes ! Facile, très facile et combien plus difficile de s’interroger et de comprendre là où il commet l’erreur !
Examen de conscience nécessaire avec l’aide de son guide surtout lorsque les situations se multiplient. Rendez-vous manqué, train manqué... dites-vous, il n’a qu’à partir à l’heure ou en avance... Votre fils peut être brillant dans sa matière mais manquer d’un total sens pratique dans la vie de tous les jours !
Dans la situation actuelle qu’il évite de pratiquer la magie blanche, cela ne sert à rien, qu’il prie, qu’il demande l’aide de Dieu afin de retrouver confiance en lui !
Qu’il élève ses pensées, qu’il se spiritualise et tous ces Esprits perturbateurs qui l’environnent et s’amusent de lui le laisseront tranquille.
Pensées fraternelles.
Catherine.

 

 

Recherche de sorciers, mages, sorcières... - Doyle - 25/05/2001

Voilà, j’habite à marseille, j’ai 16 ans et je cherche des personnes qui font de la magie pour en parler ou même pratiquer avec plusieurs autres sorciers...

Pour la magie, nous vous conseillons de vous orienter vers des sites appropriés.
Pour les sorciers, vous devez en trouver dans la pratique de rites vaudous.
Le Spiritisme parle de Dieu, de réincarnation, de vie dans l’au-delà, de perfectionnement… C’est à la fois une science d’observation et une doctrine philosophique. Comme science pratique, il consiste dans les relations que l’on peut établir avec les Esprits ; comme philosophie, il comprend toutes les conséquences morales qui découlent de ces relations. Allan Kardec donnera comme définition : « Le Spiritisme est une Science qui traite de la nature, de l’origine et de la destinée des Esprits, et de leurs rapports avec le monde corporel ». Le Spiritisme est donc la doctrine fondée sur l’existence, les manifestations et les enseignements des Esprits. Cette doctrine se trouve exposée dans le Livre des Esprits pour la partie philosophique, dans le Livre des Médiums pour la partie pratique et expérimentale, et dans l’Evangile selon le Spiritisme pour la partie morale.
Catherine.

 

 

Sciences occultes - Squall - 29/04/2001

Salut à tous.
Voilà de ça quelques temps que je suis à la recherche d’un grimoire mais je n’arrive pas à mettre la main dessus. Vous ne sauriez pas où je pourrais trouver ça. Merci.

Bonjour,
Je ne vois aucun rapport entre un grimoire et le Spiritisme. Un grimoire selon la définition du dictionnaire est un livre de magie ou de sorcellerie à l’écriture et aux formules mystérieuses or le Spiritisme n’est pas de la magie encore moins de la sorcellerie et son enseignement est donné par des ouvrages dont l’écriture est claire, concise et précise, aucune formule mystérieuse, tout se veut simple et logique. Désolé, je ne vois aucune correspondance.
Salutations.
Gilles.

 

 

Sorcellerie et spiritisme - Abel - 22/03/2002

 

Cela fait deux ans que je pratique la sorcellerie, je n’ai pas encore toucher au spiritisme mais je m’y intéresse très fortement. Je ne sais pas si vous connaissez les règles de sorcellerie, mais il m’est arrivé un truc étonnant ; j’ai des cicatrices, sept en tout, qui me parcourent le dos. Je n’ai aucune explication plausible. Serait-ce un esprit, ou serait-ce du à la magie, un retour de sort ? De plus vu mon jeune âge, 15 ans, j’ai découvert la magie de manière inconsciente à 12 ans sans aucune influence médiatique, je la pratiquais sans savoir que je la pratiquais. On m’a dit que c’était mon don, si c’est bien un don je souhaite l’exploiter et le developper.
Voici les questions : Avez-vous une petite idée de la provenance de mes cicatrices ? La magie est-elle un don ? J’ai lu que le pouvoir de bouger les objets par la pensée ou lire dans les pensées existe est-ce vrai ? Je compte communiquer avec mon ange-gardien au cours d’une séance de spiritisme ; est-ce une bonne chose ? Est-ce qu’un groupe peut se composer que de deux personnes pour communiquer avec les Esprits ? Faut-il un nombre de personnes minimum ? La sorcellerie est-elle condamné par Dieu ? Merci de votre patience et cela m’éclairera beaucoup.

Bonjour Abel,
Tu es très curieux et tu veux tout savoir avant d’apprendre ! Mais la fougue de tes 15 ans risque de te pousser à faire de grosses bêtises. Alors, soit très attentif et très prudent : à jouer avec le feu, on finit par se brûler les ailes. Tu poses tellement de questions qu’il faudrait tout le site pour y répondre ! Aussi, excuses- moi d’être très bref dans mes réponses.
Comme tu l’imagines, le monde des esprits est semblable à celui des vivants : il y en a de bons et il y en a de mauvais. La magie est une science de l’illusion et il existe dans les cirques des écoles ; elle demande donc une formation comme l’acrobatie ou autres disciplines… quand à la sorcellerie, elle repose sur les mauvais Esprits et le Spiritisme repose sur les bons. Si tu veux des résultats sur la matière, les mauvais Esprits seront ravis de te servir, mais très rapidement c’est toi qui seras à leur service. Tu pourrais alors être dangereux pour toi-même ou pour les autres. Les faits divers sont remplis de personnes qui agissent sous l’emprise de pulsions qui les poussent à réaliser l’irréparable.
Je n’ai aucune idée sur l’origine de tes cicatrices. Le spiritisme enseigne qu’il n’y a pas d’effet sans cause. Si tu as ces cicatrices, c’est que tu les tiens soit d’une vie antérieure (elles sont gravées dans la matrice de ton périsprit ), soit de cette vie par tes agissements hors de ta conscience.
La médûmnité n’est pas un don en elle-même, mais elle repose sur la capacité d’un être vivant à communiquer avec des Esprits. En l’occurrence dans la sorcellerie, c’est un don mal utilisé. Tu comprends mieux maintenant pourquoi Montaigne a dit : Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.
Certaines personnes peuvent déplacer des objets par la pensée et lire dans la pensée des autres. Mais cela est exceptionnel. Si Dieu le permet, c’est uniquement à des fins utiles, soit pour aider quelqu’un à accomplir sa mission (exemple : Jeanne d’Arc et la reconnaissance du Dauphin de la couronne de France), soit pour punir quelqu’un (exemple : un sorcier qui, par définition, utilise mal les dons qui lui ont été donnés, va pouvoir, par ce biais, exprimer sa vanité ce qui le conduira à devoir expier sa faute pendant plusieurs incarnations).
C’est une très bonne chose de communiquer avec ton ange gardien. Pas besoin de séance de spiritisme pour cela. il suffit de prier Dieu quotidiennement pour élever tes pensées. En effet, tu ne pourras communiquer avec ton ange que si tes pensées sont élevées. Mais, si ton souhait est de le visualiser, il faudra que tu patientes encore un peu, car, en général, on ne le voit qu’entre deux incarnations.
Deux personnes, c’est déjà un groupe. Mais tout dépend ce que tu veux faire. Si c’est pour avoir des réductions dans les musées, il faut être dix ! Blague à part, je pense que tu poses cette question par ce qu’on dit, sur ce site, qu’il ne faut pratiquer le spiritisme qu’en groupe. Quand nous parlons de groupe, cela ne veut pas dire seulement qu’il faut être nombreux, cela veut dire surtout qu’il faut travailler avec des gens qui ont de l’expérience et la conscience du caractère sacré de ce qu’ils font. A défaut de cela, tu risques de te mettre au service de n’importe qui pour faire n’importe quoi et c’est malheureusement ce que tu as commencé à faire d’autant que nous le conseillons guère lorsque l’on est mineur.
Dieu ne souhaite pas que tu pratiques la sorcellerie. Ton Père du ciel préfère que tu fréquentes de bons Esprits plutôt que de mauvais comme ton père sur cette terre préfère que tu fréquentes des copains honnêtes plutôt que des malhonnêtes.
Pour terminer, j’aimerais te raconter une histoire du Bouddha. Le Bouddha marchait avec ses disciples au bord d’un lac, lorsqu’il rencontra un ascète qui disait marcher sur l’eau. Fier du pouvoir qu’il avait obtenu au prix de plusieurs années de travail et d’abnégations, il demanda au Bouddha :
- Maître, combien me donnerais-tu pour que je traverse le lac?.
- Je n’en sais rien, répondit le Bouddha, qui passa son chemin.
A quelques lieues de là, le Bouddha vit un passeur qui faisait traverser le lac avec un bac. il lui demanda :
- Combien coûte la traversée?
- Cinq roupies, Sahib.
Alors Bouddha rebroussa chemin et lorsqu’il vit l’ascète qui savait marcher sur l’eau, il lui dit :
- Maintenant je sais combien je te donnerais pour que tu traverses le lac en marchant sur l’eau ; je te donnerais cinq roupies.
Marc

 

Satan - P - 24/12/2000

Je pratique depuis peu le "jeu des esprits", une personne avec qui je le pratique pour sauver sa mère a fait un pacs avec Satan qui la hante maintenant ; j'ai du mal à le croire et vous devez me prendre pour un fou mais svp aider moi, contactez-moi sur mon mail.

Pratiquer le « jeu des esprits » n'est pas un amusement ! Allons soyons sérieux, voilà plus d'un siècle que nous nous battons pour expliquer que le Spiritisme n'est pas qu'une affaire de tables tournantes, de verre baladeur et autres.
L'ouvrage d'Allan Kardec, le « Livre des Esprits » n'est pas assez édifiant pour expliquer qu'il s'agit d'abord d'une philosophie parlant d'une vie après la mort et que l'homme vient s'incarner sur terre dans le but de s'améliorer !
Nous sommes désolés mais Satan n'existe pas ! Pure invention humaine pour terroriser les humains ! Alons soyons plus sérieux et si vous désirez progresser dans cette voie, instruisez-vous !

 

Sciences occultes - Alexandre - 05/10/2000

Salut à tous ! je voudrais avoir, si cela est possible, des adresses de sites où les différents types de démons, vampires...sont décris. Un genre de site où les infos contenues dans les vieux livres poussiereux des rares bibliothèques soit sur le net. Merci

Nous ne pouvons pas vous aider dans cette recherche. Le spiritisme ne s'apparente en rien avec votre demande.