Dieu - Francis - 25/06/16

 

Bonjour,
je vous remercie pour ce que vous faites et ce que vous diffusez. J'ai lu le livre des Esprits mais j'ai du mal à définir Dieu, pouvez-vous me répondre à cette question, merci. Si la nature ne s’est pas créée par elle-même mais faite par Dieu, comment pouvons-nous comprendre Dieu ?

Bonjour Francis,
Les facultés peu développées de l'homme ne lui permettent pas encore de comprendre la nature intime de Dieu. Dans l'enfance de l'humanité, l'homme a représenté Dieu par des figures anthropomorphiques et, en le confondant avec ses créatures, lui a attribué des imperfections. Mais, au fur et à mesure que l'homme développe son intellect et son sens moral, sa pensée pénètre mieux dans le cœur des choses ; il commence à se faire une idée plus juste et plus conforme à la raison saine, cependant toujours incomplète.
Allan Kardec dans La Genèse, les Miracles et les Prédictions, ch. II, item 19 donne cette définition-là : « (...) toute théorie, tout principe, tout dogme, toute croyance, toute pratique qui serait en contradiction avec un seul de ces attributs, qui tendrait non seulement à l'annuler, mais simplement à l'affaiblir, ne peut être dans la vérité.
En philosophie, en psychologie, en morale, en religion, il n'y a de vrai que ce qui ne s'écarte pas d'un iota des qualités essentielles de la divinité. La religion parfaite serait celle dont aucun article de foi ne serait en opposition avec ces qualités, dont tous les dogmes pourraient subir l'épreuve de ce contrôle, sans en recevoir aucune atteinte. »
Pour l'instant, il nous est encore très difficile de parler sur Dieu. Le plus important est que nous le sentions comme notre père Créateur, bon et juste, et que cette connaissance soit utile dans tous les moments, nous aidant à avoir foi, force et volonté pour agir dans toutes les situations de notre vie. Apprenons comme Jésus que la véritable adoration à Dieu est faite en esprit (par l'exercice de notre moi spirituel, à travers la pensée, le sentiment et la volonté) et en vérité c’est-à-dire sincèrement, non seulement dans l'apparence. « Adorer Dieu c'est faire Sa volonté », celle de notre père, c'est-à-dire, accomplir Ses lois. Jean 5. 30 ; 6. 38
Fraternellement,
Luc