Exposition sur l'Art Spirite

le .

Exposition sur l'Art Spirite

Exposition sur l'Art Spirite... voici le titre du sujet de ce mois-ci. Vous trouverez ces oeuvres spirites à la Halle Saint-Pierre à Paris depuis le 13 septembre 1999 et jusqu’au 27 février 2000 sur l’Art Spirite Médiumnique.
La majorité des médiums peintres sont inconnus, nous vous proposons ce mois-ci de découvrir un médium peintre français surprenant : Augustin Lesage.

Voici un extrait de la préface du livre consacré à l’exposition :
« L’exposition Art spirite, médiumnique et visionnaire, Messages d’outre-tombe... se propose de faire découvrir trente neuf artistes dont les productions graphiques et picturales, exécutées dans un état de transe, résultent de la faculé singulière de se départir de toute volonté et de toute pensée conciente. Ces oeuvres, nées de la libération de l’automatisme mental, ont questionné et continuent toujours de questionner le sens même de la création artistique.
Le spiritisme est apparu en Europe vers le milieu du XIXème siècle et s’y est développé d’une manière fulgurante, surtout dans les milieux ouvriers et paysans. Lié à la prolétarisation et à l’exode rural, notamment dans les régions ouvrières ou nouvellement industrialisées d’Angleterre, du nord de la France et de Belgique, il a un caractère essentiellement populaire, mais il séduit également de nombreux scientifiques, écrivains ou hommes politiques comme Victor Hugo, Camille Flammarion, Anatole France, Théophile Gautier, Armand Barbès et Sadi Carnot. Violemment contesté ou passionnèment soutenu, le spiritisme aura, pendant plus de soixante ans, profondément marqué la société française. »

Augustin Lesage

Mon seul mérite est la sincérité,
Que les hommes ne me l’arrachent pas.
 Augustin Lesage

Augustin Lesage, né le 9 août 1876 à Saint-Pierre-Lez-Auchel, était mineur lorsqu’il entendit en 1911 une voix lui dirent : « Un jour tu seras peintre ». Augustin Lesage fut effrayé par cette voix.
Une dizaine de mois passèrent lorsqu’il entendit parler pour la première fois de spiritisme.
Il décida avec quelques amis de faire une séance de spiritisme où il reçut par écriture automatique : « Aujourd’hui il n’est plus question de dessin, mais de peintures. Sois sans crainte, suis bien mes conseils. Oui, un jour tu seras peintre et tes oeuvres seront soumises à la science. Tu trouveras cela ridicule dans les débuts. C’est nous qui guideront ta main. Ne cherche pas à comprendre. Surtout suis bien nos conseils. Tout d’abord, nous allons te donner par l’écriture le nom des pinceaux et des couleurs que tu iras chercher chez M. Poriche à Lillers. Tu trouveras chez lui tout ce qu’il te faudra. ». Augustin Lesage se mit au travail : « Chaque soir j’ai travaillé au sortir de la mine. J’arrivais fatigué, mais la fatigue partait aussitôt que je me mettais à peindre. L’Esprit ma’ tenu sur un petit morceau de la toile pendant trois semaines. Ma main bougeait à peine. J’en perdais patience. Je n’avançais pas. Et il y avait tant de travail à faire ! ».
Il produira au total plus de 800 toiles dont une à l’Institut Métapsychique International.

 

Augustin Lesage travaillant à l'institut métapsychique international

Augustin avait peint une toile appellée « La Moisson Egyptienne ». Lors de son exécution, ses guides lui avaient révélé qu’il retrouverait la fresque de l’époque égyptienne lors d’un voyage en Egypte. Cette prédiction se réalisa plus tard ; Augustin Lesage retrouvera dans le tombeau d’un Egyptien appellé Mena la même scène qu’il avait peinte sur son tableau. Augustin Lesage fus pris d’une émotion puissante devant ce tombeau et compris qu’il s’agissait d’une scène qu’il avait peinte durant une vie précédente et qu’il avait été Mena.
Fragment de la toile « La Moisson Egyptienne » d’Augustin Lesage

Fragment de la toile « La Moisson Egyptienne » d’Augustin Lesage

 

La fresque retrouvée dans le tombeau de Ména en Egypte

La fresque retrouvée dans le tombeau de Ména en Egypte