La vie dans l'au-dela

le .

La vie dans l'au-dela

Ce mois-ci, nous vous présentons La vie dans l'au-dela. La mort physique n’est pas une fin car nous sommes des Esprits immortels. Après la mort, nous retrouvons notre état d’Esprit séparé du corps physique et une autre vie commence, celle de l’état spirituel. Si l’on accepte une vie dans l’au-delà ainsi qu’une justice divine, on peut concevoir qu’il existe des lieux de paix pour les Esprits ayant pratiqué l’amour et la charité envers son prochain. Il existe aussi des zones de souffrance pour ceux qui ont vécu dans l’égoïsme et au dépend des autres. Cette vie spirituelle sera plus ou moins heureuse selon notre état d’avancement moral.

Des manifestations

Emmanuel Swedenborg, un grand médium voyant, le mentionne en 1750. Il parle de cités spirituelles : « Dans le monde spirituel, il y a des terres comme dans le monde naturel, il y a des plaines et des vallées, des montagnes et des collines et aussi des sources et des rivières, jardins, bois et forêts. Il y a des cités et dans ces cités, des palaces et des maisons. »
Allan Kardec dans le Ciel et l’enfer en évoque l’existence : « La vie spirituelle, à tous les degrés, est au contraire une constante activité… Les occupations, quoiqu’exemptes de fatigues, y apportent une incessante variété d'aspects et d'émotions par les mille incidents dont elles sont parsemées. Chacun a sa mission à remplir, ses protégés à assister, des amis de la terre à visiter, des rouages de la nature à diriger, des âmes souffrantes à consoler, on va, on vient, non d'une rue à l'autre, mais d'un monde à l'autre ; on s'assemble, on se sépare pour se rejoindre ensuite… »
Le révérend George Vale Owen, en 1921, reçoit des informations sur l'au-delà par sa mère désincarnée et un groupe d’Esprits : « De l'autre côté, il existe comme ici des montagnes, des rivières, de belles forêts et beaucoup de maisons ... »
En 1943, le médium Francisco Candido Xavier décrit la vie dans l’au-delà dans 13 ouvrages, le premier est Nosso lar. On peut citer d’autres auteurs spirites comme Divaldo mais aussi Otilia Gonçalves, Camilho Candido Botelho, Caibar Schutel qui auront tous des informations concernant l’au-delà.

Les expériences de mort imminente : EMI ou NDE.

Il s’agit de témoignages de personnes qui sont passées dans l'au-delà et en sont revenues. Ces personnes, suite à un accident ayant conduit à une période plus ou moins longue de coma, ont vu des êtres de lumière qui les conseillent, les consolent, les orientent et les encouragent. Ils décrivent des cités avec des édifices resplendissants, ainsi que des sources d’eaux cristallines, des musiques célestes aériennes transmettant une paix infinie avec une sensation d’amour. C’est le dr. Raymond Moody, qui a étudié ces témoignages.

 Albert HeimCette expression de mort imminente a été proposée par le psychologue français Victor Egger en 1896 suite à des débats menés à la fin du XIXe siècle entre philosophes et psychologues. Ils avaient trait l'étude d'un récit d'expériences de personnes ayant toutes vécues un voyage astral écrite par Albert Heim, un géologue suisse.
En 1892, ce chercheur relate dans les annales du club alpin suisse une étonnante aventure.
Avec une trentaine d'alpinistes expérimentés, il organise une randonnée dans le Säntis. Malheureusement, suite à une chute spectaculaire, ils vivent ensemble une expérience de mort imminente. Il raconte : « Toutes les pensées furent connectées entre elles et très claires. Elles ne furent aucunement brouillées, à la manière d'un rêve. Tout d'abord, j'ignorai quel pouvait être mon sort. […] Je pensai à enlever mes lunettes et à les jeter pour que les éclats de verre ne blessent pas mes yeux […] Je vis ensuite, à une certaine distance, se dérouler comme sur une scène ma vie entière. […] À travers une lumière céleste, tout paraissait radieux, tout était beau et sans douleur, sans peur et sans peine. […] La bataille était devenue amour. […] Une paix divine traversa mon âme comme une musique sublime. […] J'entendis ensuite le bruit sourd de l'impact annonçant la fin de ma chute. »

Notre demeure

C’est vers la fin de l’année 1941, que l’Esprit Emmanuel, guide de Chico Xavier, se communique à lui pour l’entretenir d’un projet. Il s’agit de transmettre médiumniquement des ouvrages relatant la vie dans le monde spirituel. Peu après, un Esprit, André Luiz, médecin lors de sa dernière existence terrestre, dicte par psychographie pendant 700 jours une série de 13 ouvrages où il révèle ce qu’il découvre dans l’au-delà.
Le premier des ouvrages sera Nosso Lar ou Notre demeure. Il est écrit en 1943.
Il y décrit la cité avec ses édifices, ses jardins, ses eaux, ses différents ministères, chacun chargé d’une activité définie.
C'est une colonie spirituelle fondée par des anciens portugais renommés, désincarnés au Brésil, au XVIème siècle. Elle se trouve sur le plan spirituel dans une zone située au-dessus de Rio de Janeiro au Brésil. C'est un lieu de régénération et de correction où les Esprits sont préparés ensuite pour leur retour sur terre.
La cité est représentée sous forme d’une étoile à six branches, entourée d’une muraille de protection contre les agressions d'Esprits qui pourraient perturber le fonctionnement et le travail dans la colonie.
Les différents bâtiments abritent différents ministères qui sont au nombre de six : la régénération, l’aide, la communication, l’éclaircissement, l’élévation et l’union divine. Les quatre premiers ministères sont en rapport direct avec les plans spirituels inférieurs et la terre, les deux derniers sont en liaison avec le plan spirituel supérieur et divin.
1. Le ministère de la régénération, avec son parc hospitalier, est chargé de la préparation des Esprits pour la réincarnation. On y trouve le pavillon de réduction où les Esprits subissent une réduction du périsprit ou corps spirituel jusqu’à la taille adéquate pour intégrer l’ovule fécondé ; c’est là aussi que sont traités les Esprits souffrants révoltés.
2. Le ministère de l’aide propose des institutions et des abris pour les Esprits. Il est chargé de l’accueil des Esprits souffrants, de l’écoute des demandes et des prières venant des êtres. Il prépare les réincarnations terrestres et organise des secours pour les Esprits habitant dans des régions inférieures ou ceux qui pleurent sur terre.
3. Le ministère de la communication prépare les médiums. Ils apprennent à recevoir des messages, des communications d'Esprits souffrants.
4. Le ministère de l’éclaircissement regroupe les archives des Esprits résidents dans la cité. On y trouve des écoles et des institutions pour aider les Esprits à mieux comprendre les causes de leurs souffrances, de leurs épreuves et des difficultés rencontrées sur terre.
5. Le ministère de l’élévation avec son pavillon de musique.
6. Le ministère de l’union divine avec son bois et ses eaux, où sont magnétisés l’eau et tous les fluides utilisés pour les soins apportés aux Esprits nécessiteux.