Le Spiritisme facile et La Réincarnation facile

le .

Le Spiritisme facile et La Réincarnation facile

Ce mois-ci, nous vous présentons deux ouvrages Le Spiritisme facile et La Réincarnation facile de Luis Hu Rivas. Même si leurs titres peuvent faire penser à des ouvrages de vulgarisation quelconques, ces deux livres, le Spiritisme facile et la Réincarnation facile, n’en sont pas moins à la fois instructifs et attrayants.

Les deux ouvrages

 Réincarnation facileInstructifs, par les contenus richement documentés qui forment de belles synthèses de tout ce qui tourne autour du spiritisme et de la réincarnation. Attractifs, car ces contenus sont présentés par de belles planches de couleur, avec de nombreux schémas synthétiques qui ont l’avantage de donner beaucoup d’information claires et mémorisables, tout en limitant les mots à l’essentiel.
Chaque page est une planche thématique, abordant un sujet différent. Ainsi, dans l’ouvrage sur le Spiritisme facile, on trouvera des pages sur les origines, les bases, les principes essentiels de la doctrine et on abordera des sujets aussi divers que les trois révélations, les tables tournantes, Allan Kardec, Dieu, l’échelle spirite, le périsprit, l’influence spirituelle, les rêves, les médiums, la prière, Jésus... L’ouvrage sur la Réincarnation facile, après avoir abordé les bases de l’évolution spirituelle et ses aspects philosophiques, scientifiques ou religieux, présente la célèbre loi de cause à effet mais aussi des planches sur les souvenirs, la profession, la famille, la planification, les autres mondes, les réincarnations collectives, etc.
Pour être pleinement synthétiques, les deux ouvrages se terminent même par une ligne du temps, spirite pour l’un ou de la réincarnation pour l’autre, qui débute 4.6 milliards d’années av J.C., ainsi qu’une carte géographique, ici aussi spirite ou de la réincarnation, qui permet de visualiser la répartition sur le globe de notre évolution spirituelle.
Si la vulgarisation est la capacité de mettre à la portée de tout un chacun les éléments qui lui permettront de connaître un peu mieux un sujet, sans que cela n’ait rien de rebutant, alors ces ouvrages sont de beaux livres de vulgarisation qui peuvent aisément constituer les premières lectures d’un néophyte. Mais, extrêmement bien documentés et illustrés, ils sont aussi très agréables à lire et instructifs pour des spirites plus aguerris.

L’auteur, Luis Hu Rivas, ou la communication multi-média

Il faut reconnaître que l’auteur, Luis Hu Rivas, a déjà une très belle expérience dans le domaine de la diffusion spirite. Né le 10 mars 1975 à Arequipa, au Pérou, ce graphiste se consacre dès l’âge de 17 ans à l’étude et à la diffusion du spiritisme. C’est en effet à cet âge-là qu’il fonde le Centre Spirite Amor y Trabajo (Amour et Travail) à Lima au Pérou. L’année suivante, il crée les magazines Espiritismo cristiano et Encuentros. Il n’a que 20 ans lorsqu’il écrit en espagnol, initialement juste pour son groupe spirite, le livre Doctrine spirite pour les débutants. L’ouvrage sera publié, 10 ans plus tard, avec une version portugaise en plus qui remportera un franc succès. A 21 ans, il retourne dans sa ville natale, à Arequipa (ville volcanique à 2335 mètres d’altitude), et fonde le Centre Spirite Allan Kardec. Il coordonne la première émission de radio spirite au Pérou « Una hora con el màs allà » (une heure avec l’au-delà) et organise, en 1997, la première rencontre spirite Péruvienne Bolivienne.
Il part ensuite s’installer au Brésil, à Salvador, où il participe à l’élaboration du magazine Visào Espirita, diffusé à plus de 100 000 exemplaires à travers le Brésil. Puis en 2000, à 25 ans donc, il crée « Plenus », le premier portail spirite sur internet, grâce auquel il inaugure, avec le médium Divaldo Franco, la transmission de conférences spirites via internet. Il est évidemment tout indiqué pour devenir le responsable du secteur multimédia de la Fédération Spirite Brésilienne (FEB). Avec le soutien du Conseil Spirite International (CEI), il conçoit et coordonne la première webTV spirite (TV CEI) qui, après avoir été lancée sur satellite en 2009, trouvera une large diffusion chez plusieurs opérateurs à travers le monde.
Il ne se contente pas de réaliser les transmissions des congrès spirites internationaux, il produit et réalise la série télévisée Mundo Além (le monde de l’au-delà), diffusée au Mozambique sur le réseau ouvert et au Brésil sur Rede TV, ainsi que de nombreux DVD, vidéos, documentaires, dessins animés d’enseignement spirite.
Il s’intéresse particulièrement aux enfants, pour qui il existe encore peu d’œuvres spirites, et crée pour eux une série animée « Quero saber », ainsi que le premier magazine pour enfants spirites Esperitismo kids, ou encore des vidéos qui leur sont adaptées. Il utilise même Scooby-Doo en partenariat avec la Warner Bros, pour aller au plus près de ce que les enfants connaissent déjà.

Des traductions à venir…

Son œuvre abondante et variée, pour laquelle il a reçu divers prix (dont le trophée « Toi et la paix » des mains de Divaldo), n’est pas encore bien connue en France à cause du barrage de la langue, mais nous serons heureux de vous relayer les prochaines traductions au fur et à mesure que nous en aurons connaissance.
Pour le moment, nous vous laissons déjà découvrir les deux premiers livres traduits, disponibles sur Amazon, Spiritisme facile et Réincarnation facile ainsi que les vidéos que nous avons pu trouver en français.

 

 

 

 

 

La nouvelle littérature spirite pour les enfants

Voici une conférence faite au Cesak le 18 octobre 2018 où vous pouvez découvrir Luis Hu Rivas. Il vous parle de son engagement et de son travail pour rendre la littérature spirite aux enfants accessible à tous. Il vous livre des anecdotes de son parcours. La vidéo commence sans son, vous le trouvez à 4;33.