Les biens intemporels

« L'importance que l'homme attache aux biens temporels est en raison inverse de sa foi dans la vie spirituelle ; c'est le doute sur l'avenir qui le porte à chercher ses joies en ce monde en satisfaisant ses passions, fût-ce aux dépens de son prochain. »

Allan Kardec, Le Spiritisme à sa plus simple expression

Tiré du livret Le Spiritisme à sa plus simple expression d'Allan Kardec

 

Des richesses infinies

« Il faut se rappeler qu’en chacun de nous dorment inutiles, improductives, des richesses infinies. De là, notre indigence apparente, notre tristesse et, parfois même, le dégoût de la vie. Mais ouvrez votre cœur, laissez-y descendre le rayon, le souffle régénérateur, et alors une vie plus intense et plus belle s’éveillera en vous. Vous prendrez goût à mille choses qui vous étaient indifférentes, et qui feront le charme de vos jours. Vous vous sentirez grandir ; vous marcherez dans l’existence d’un pas plus ferme, plus sûr, et votre âme deviendra comme un temple rempli de lumière, de splendeur et d’harmonie.»

Léon Denis, Jeanne d'Arc médium

Tiré de l'ouvrage Jeanne d'Arc Médium de Léon Denis dans un passage où il évoque les Esprits protecteurs qui inspirent et aident Jeanne d'Arc dans sa mission.

 

Hors la charité, point de salut

 

"Avec l'égoïsme, les hommes sont en lutte perpétuelle ; avec la charité, ils seront en paix. La charité, faisant la base de leurs institutions, peut donc seule assurer leur bonheur en ce monde ; selon les paroles du Christ elle seule peut aussi assurer leur bonheur futur, car elle renferme implicitement toutes les vertus qui peuvent les conduire à la perfection. Avec la vraie charité, telle que l'a enseignée et pratiquée le Christ, plus d'égoïsme, d'orgueil, de haine, de jalousie, de médisance ; plus d'attachement désordonné aux biens de ce monde. C'est pourquoi le spiritisme chrétien a pour maxime : Hors la charité, point de salut."

Allan Kardec, Le spiritisme à sa plus simple expression

Tiré des enseignements donnés par les Esprits à Allan Kardec.

Les offenses à son prochain

"Nous devons être indulgents à l’égard de ceux dont nous avons à nous plaindre et être prêts à leur offrir de nouvelles occasions, car ils ont besoin, comme nous, de compréhension et d’aide. Que la mort ne nous surprenne pas avec, dans le cœur, un désir de haine, de vengeance ou de rancune."

Therezinha Oliveira, Initiation au Spiritisme

Un commentaire de Therezinha Oliveira à propos des offenses faites à notre prochain que l'on trouve aussi dans l'Evangile selon le Spiritisme d'Allan Kardec au chapitre XXVIII.

Citations du mois