24 - La prière d'Ismalia

Les Messagers, France, 01 janvier 1944

Un Esprit, André Luiz, médecin lors de sa dernière existence terrestre, dicte par psychographie une série de 13 ouvrages où il révèle ce qu’il découvre dans l’au-delà.
Le deuxième ouvrage sera les Messagers, il est écrit en 1944.
Ce livre révèle que la mort physique dévoile la vie spirituelle dans une évolution continue. Il relate les expériences de plusieurs Esprits qui se réincarnent avec des travaux programmés et nécessaires à leur perfectionnement. Il traite de thèmes comme l’étude des enseignements du Christ en famille, les bienfaits de la pratique du bien, il apporte des réponses sur la peur de la mort.
L’auteur spirituel, André Luiz, met en évidence l’opportunité du travail des médiums, les alertant quant à la nécessité de pratiquer ces enseignements afin d’éviter un retour sur le plan spirituel sans avoir rempli les engagements acceptés.

Résumé de la planche

Le soir tombe. C’est l‘heure de la prière dans le poste du secours. Pendant son oraison, Ismalia est transfigurée et radieuse. André s’aperçoit que les autres personnes présentes à la prière semblent, elles aussi, avoir une lumière qui sort d’elles, plus ou moins lumineuse et colorée selon le degré d’élévation. Puis, ce sont comme des flocons blancs qui tombent en abondance sur les personnes présentes, alors que, du front et de la poitrine de chacun, s’échappent des bulles lumineuses, plus ou moins claires et colorées, qui vont toucher les momies endormies.

Planche

La prière d'Ismalia

Cliquez pour agrandir

Réflexion spirituelle

On peut retenir dans ce chapitre, les passages suivants :
- Qu’au camp de la paix, on prie Dieu pour l’amélioration d’Esprits dans la négation spirituelle
- Que la prière apporte des modifications sur le périsprit
- Que la prière apporte également des éléments, comme des flocons qui sont des éléments force