Voyage au pays d’après – 2

France, 01 janvier 2012

Conférence organisée lors de la projection du film Voyage au pays d’après consacré au Père Brune, et réalisé par Martine Nahmani-André. Le Père Brune témoigne des formes de communication entretenues entre certains défunts et leurs proches, et les techniques possibles pour capter ces messages. Grâce à son expérience de 40 ans, partagée avec des médiums, les familles des défunts et des scientifiques, il parle des manifestations possibles et de leur portée. Alors que souvent, ces manifestations ne représentent que peu d’intérêt ou restent limitées au cercle familial, parfois elles constituent de véritables enseignements comparables à ceux des grands mystiques.

Thème spirite évoqué : les communications avec les morts

 

 

 

Critique

Il s’agit de l’enregistrement d’une conférence faite par le père Brune. C’est un témoignage intéressant. A voir après avoir visionné le film « Voyage au pays d’après »



Note du centre : 3 / 6

Réflexion spirituelle

Liens avec le livre Médiumnité de Therezinha Oliveira, chapitre 4, Développement médiumnique : « L'éclosion de la médiumnité, comme faculté naturelle, ne dépend pas de l'endroit, de l’âge, du sexe, de la condition sociale, morale ou de la filiation religieuse.

On ne doit pas forcer l'éclosion de la médiumnité mais nous devons offrir des conditions appropriées pour que, chez ceux qui la possède, elle apparaît naturelle et en équilibre et qu’ils sachent comment l'utiliser. Quand elle éclose sans cette préparation intérieure du médium, il faut l’orienter pour que les phénomènes se disciplinent et qu’il puisse l'utiliser avec certitude.

On ne doit pas mettre au travail médiumnique des personnes qui présentent des perturbations psychologiques. Il faut d'abord aider la personne à s'équilibrer psychiquement à travers des passes, des vibrations et des éclaircissements doctrinaires. Selon les cas, on recommande, aussi, la visite chez un médecin lorsque la perturbation a des causes physiques et que le traitement relève de la compétence médicale.

Pour un bon développement de la médiumnité, il est indiqué d’avoir une bonne santé, un équilibre social et un éclaircissement doctrinaire consciencieux. »