Jules Du Potet : L'être suprême et ses lois

Retour à la bibliothèque

Biographie de Jules Du Potet

280x363 Du Potet

Il est né en 1796 à Sennevoy le Haut en Bourgogne. Il épouse en 1833 Aglaé Saunier. Il s'intéresse au magnétisme et donne des cours, notamment en Angleterre où il forme le médecin John Elliotson. Il est membre de la société théosophique et publie de 1845 à 1861 des articles pour le Journal du Magnétisme. Il décède en 1881.

Ses ouvrages sont :

  • Cours de Magnétisme en sept leçons (1840)
  • Le Magnétisme opposé à la Médecine (1840)
  • Le Manuel de l'Etudiant Magnétiseur (1851)
  • Traité complet de Magnétisme Animal (1882)
  • L'Etre Suprême et ses Lois

Commentaires du fascicule : L'Etre Suprême et ses Lois

est un fascicule dicté de l'au-delà par le Baron Du Potet à deux médiums dans le courant de l'année 1905. Il traite du fluide vital, de la vie organique, de l'évolution des êtres, de l'intelligence, du libre arbitre et aussi de la volonté : "La volonté est la force invisible la plus subtile et la plus puissante de la création ; elle est maîtresse des facultés mentales de l'homme. C'est l'âme, la cheville ouvrière des forces intellectuelles de l'homme. C'est elle qui dirige et soutient toutes les autres facultés.
Sans la volonté, l'homme n'est plus qu'une épave désemparée, flottant au gré des passions. Les nations sont souvent gouvernées, et les hommes et les animaux maîtrisés par cette force redoutable.
"


Retour à la bibliothèque