Camille Flammarion : L'Inconnu et les Problèmes Psychiques, tome II

Retour à la bibliothèque

Biographie de Camille Flammarion

280x363 Flammarion

Il est né en 1842 dans la Haute-Marne chez une famille de modestes commerçants. Il grandit avec la passion de l'astronomie. Il rentre au séminaire en 1853, puis le quitte pour devenir apprenti. Grâce aux cours du soir, il passe son baccalauréat. Il devient ensuite, avec l'aide d'appuis, élève à l'Observatoire de Paris. Il est convaicu de la pluralité des mondes habités, ce qui crée le scandale. En 1865, il donnera diverses conférences et écrirera de nombreux articles pour le journal Le Siècle.
En 1861, il découvre le livre des Esprits et contacte Allan Kardec, puis il ira régulièrement travailler comme médium dans son centre à Paris.
Il obtient pour ses travaux la légion d'honneur et décède d'une crise cardiaque en 1925. En savoir plus...

Ses livres sont nombreux, en voici quelques-uns :

  • Les Habitants de l’Autre Monde ; révélations d’outre-tombe (1862)
  • Des Forces Naturelles Inconnues (1865)
  • Dieu dans la Nature (1866)
  • L'Inconnu et les Problèmes Psychiques (1900)
  • La Mort et son Mystère (1920)
  • Les Maisons Hantées (1922)
  • Discours Présidentiel à la Society for Psychical Research (1923)

Commentaires du livre : L'Inconnu et les Problèmes Psychiques, tome II

Dans ce second tome, Camille Flammarion explore la télépathie, le monde des rêves et de la vue à distance : "J’avais de très bons amis, fermiers à Chevennes ; je ne les avais pas vus depuis quelques temps. Une nuit, j’eus un cauchemar affreux ; je vois le feu à leur ferme, je faisais des efforts surhumains pour courir appeler au secours et restais impuissant, aucune voix ne sortait de ma gorge, mes pieds restaient attachés au sol ; je vis ainsi le feu se communiquer à plusieurs bâtiments ; enfin, au moment d’un écroulement général, je fis un effort violent pour me détacher des décombres, et je m’éveillai, la gorge sèche, tout courbaturé. Je sautai hors du lit. A ce moment, ma femme s’éveilla. Je lui racontai mon rêve. Elle rit beaucoup de me voir aussi tremblant. Le lendemain, dans la journée, je recevais un express m’annonçant qu’une partie de la ferme avait été détruite par un incendie."


Retour à la bibliothèque