Médium - A - 24/04/2015

Bonjour,
je suis quelqu'un de banal, avec une vie tranquille. Un jour, pourtant, j'ai décidé d'aller voir un médium connu en Bretagne. Des mois d'attente ! Je ne sais pas pourquoi j'y allais, pour savoir peut être l'avenir...
Je me suis rendue au rdv et, dès qu'il a commencé sa séance, je me suis sentie très bizarre, comme pour une anesthésie générale, avec un grand vide en moi. Puis, durant toute la séance, j'ai ressenti un mal de tête très fort.
Je suis allée le revoir lors d'une conférence qu'il donnait avec une copine et là, dès qu'il s'approchait de moi, je sentais une force. Pourriez-vous me dire ce qui s'est passé ? Merci beaucoup

Bonjour,
Les médiums pour travailler ont besoin de fluides ou d'énergie, c'est pareil. On peut les ressentir, c'est ce qui s'est passé. Ensuite, les fluides sont différents suivant l'élévation et les pensées de chacun et parfois, ils peuvent produire des maux de tête. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Des fluides qui ne s'accordent pas, d'autres qui se mélangent. Il peut y avoir aussi des Esprits qui créent des impressions désagréables. C'est donc difficile de vous répondre précisément.
Fraternellement,
Catherine

 

Ames errantes - yin et yang - 13/04/2015

Bonjour,
après avoir passé 3 ans aux Antilles, nous sommes rentrés, mon mari et moi, en métropole en Août 2011 et depuis, je constate un enchainement de choses négatives, de blocages dans notre vie respective. Nous avons occupé un meublé dans lequel avait vécu une dame âgée qui était décédée 2 mois auparavant (cet appartement lui appartenait et ses enfants en ayant hérité ont décidé de le louer) or, j'ai senti une appréhension, de l'angoisse le soir même de la signature du bail mais je suis allée à l'encontre de mon intuition.
Dès le mois de novembre, soit 2 mois après notre emménagement, mon mari m'a fait part de son désir de nous séparer alors que rien de particulier ne s'était passé entre nous, qu'il y avait une belle entente , de la complicité, de fortes affinités et surtout la promesse de se soutenir et de rester soudés Je me suis donc retrouvée seule, avec mon chat, dans cet endroit et j'ai commencé à me sentir mal. La nuit, mon chat se levait brusquement et était aux aguets. Je ressentais comme une présence et je n'arrivais pas à dormir.
Il m'arrivait d'être réveillée par des bruits provenant de l'étage du dessus : vers 2 heures du matin, comme si ma voisine déplaçait des meubles alors j'ai commencé à me poser des questions car cette dame était d'un certain âge et toute maigrichonne donc vraiment étrange ! J'ai quitté ce logement au bout de 9 mois mais depuis, j'ai l'impression d'avoir une chape de plomb au dessus de la tête. Mon chat est décédé l'année suivante alors qu'elle n'avait jamais eu de soucis de santé.
De mon côté, j'avais trouvé un emploi après 18 mois de chômage et au bout de 2 ans, c'est retour à la case départ (fin de contrat alors qu'on m'avait laissé miroiter une embauche). Mon mari, de son côté attend une mutation depuis un an et est dans l'immobilisme total. Il s'est complètement isolé et subi les évènements avec fatalisme. Depuis 2 ans, nous ne nous voyons plus et ne communiquons que sur les aspects matériels. Lors de notre dernière entrevue en décembre 2014, je ne l'ai quasiment pas reconnu tant il est triste et sans élan vital (il dit lui-même qu'il n'a envie de rien et prétexte qu'il est parti parce qu'il doit se reconstruire, cheminer seul) Il faut préciser qu'il a fait une dépression en 2010 et que malgré mon aide, mon soutien, ma patience et ma compréhension, il n'a pas réussi à remonter la pente.
Il me semble bloquer ses émotions et son coeur est verrouillé depuis cette période. Je précise qu'il a subi entre 2009 et 2012 trois anesthésies générales et comme je viens de le lire dans un livre de Patricia Darré, il est fréquent de se faire infiltrer par des esprits errants dans ces conditions, d'autant que c'est quelqu'un d'hyper sensible. De mon côté, j'étais devenue sujette à des crises de colère et de tristesse incontrôlées, ce qui ne me ressemble pas, étant d'un nature l enjoué, dynamique et positif.
Sur les conseils d'une amie, j'ai fait une séance avec un magnétiseur passeur d'âmes qui pratique le reiki et depuis, les choses sont rentrées dans l'ordre (libérée d'une entité qui s'était collée à moi d'après cette personne).
Par ailleurs, je tiens à préciser que durant notre vie commune (13 ans) nous avons toujours obtenu ce que nous voulions comme si nos énergies mutuelles faisaient en sorte que tout se mette en place pour que nos souhaits se réalisent et avions coutume de dire que nous avions une bonne étoile mais depuis 2011, tout s'est inversé et tout semble bloqué.
Ma question est la suivante : est-il possible qu'une entité se soit aussi collée à mon mari et soit la cause de sa léthargie et de ses problèmes actuels ? et si tel est le cas, que puis-je faire pour l'aider ?
Je suis très ouverte à tout cela car je fais un travail spirituel et pratique la méditation mais je crains que ce ne soit pas son cas. Comment aborder cette éventualité ? Dois-je rester impassible, constater les dégâts et voir ma vie se déliter sans pouvoir y remédier ? Mon coeur est empli de compassion, de bienveillance et d'amour mais je commence à me décourager, à perdre patience car j'ai l'impression de stagner, d'être dans un tunnel sans fin. Auriez-vous des conseils à me donner dans ma situation ?

Bonjour,
Nous avons tous des Esprits qui s'attachent à nous, nous entourent, nous accompagnent et nous sollicitent. Ces Esprits sont attirés par une similitude de pensées, par un même taux vibratoire ou par des vies en commun. Et, comme avec notre famille ou nos amis ici présents sur Terre, on peut se sentir portés ou freinés par leur présence et on peut les encourager dans leurs attitudes ou s'éloigner d'eux selon leur effet bénéfique ou néfaste sur notre vie.
Vous pouvez agir sur vous-même, pour vous-même, mais il sera beaucoup plus difficile d'agir pour autrui. C'est comme si vous vouliez obliger quelqu'un à s'arrêter de boire ou de fumer sans qu'il l'ait décidé par lui-même.
La prière, dans ces moments-là, est le meilleur recours que vous puissiez avoir, car vous pouvez toujours demander à de bons Esprits de lui venir en aide et de lui suggérer des solutions pour sortir de son mal-être. Il n'en demeure pas moins que chacun a son libre arbitre et que, même si vous lui tendez une perche par les prières, il ne peut être assuré qu'il s'en saisisse. C'est sur vous que vous avez le plus de pouvoir.
Aussi, travaillez à vous améliorer toujours plus, à lutter (comme tout un chacun) contre vos mauvais penchants qui attirent de bas Esprits. Votre bel exemple pourra alors provoquer en lui l'envie de s'en sortir, ce qui ouvrira la porte aux bonnes suggestions de son guide..
Fraternellement,
Catherine

 

Réunion spirite - Agnès - 23/04/15

Bonjour,
Que peut-il arriver à quelqu'un qui assiste une réunion médiumnique pour la première fois, sans rien connaître du spiritisme ?

Bonjour Agnès,
Pour une personne qui ne connaît pas les points fondamentaux de la doctrine spirite et qui assiste pour la première fois à une réunion médiumnique, elle risque de ne rien comprendre et de se retrouver dans la confusion.
Si elle n'a pas de notion concernant les esprits, la façon dont ils vivent et évoluent, si elle ignore le processus médiumnique et la signification des mots « fluides », « périsprit », etc... et dans la réunion, elle est confrontée à des phénomènes médiumnique ainsi qu'à des manifestations de différents types d'esprits, elle finira par se demander ce qu'elle fait là.
Si cette même personne est influençable ou impressionnable, entre autre parce qu'elle ne comprend rien, elle pourra croire que tout est manifestation de la part des esprits et peut en arriver au fanatisme. En conclusion, nous préférons les personnes qui viennent assister pour la première fois à une réunion spirite qu'elle prenne le temps de lire les informations contenues dans notre site ou dans les ouvrages d'Allan Kardec, avec des livres qu'est-ce que le Spiritisme ?
Fraternellement,
Gilles

 

Euthanasie - Justin - 08/04/15

Bonjour,
On parle beaucoup de l'euthanasie, et je me demande quels sens à donner à tout cela, une fin de vie programmée n'est-elle pas préférable à une mort dans l'agonie... Que pensez-vous de cela en tant que spirite ? Pour ma part, il me semble être plutôt pour l'euthanasie.

Bonjour Justin,
La thèse selon laquelle les malades incurables doivent être éliminés au nom d'une société qui est imprégnée d'un concept matérialiste est inadmissible pour nous en tant que spirites. Le matérialisme n’admet pas l’existence d’une âme et dans ce sens, elle parle de vies inutiles et onéreuses pour la société. On voit actuellement pleuvoir une grande quantité d'arguments en faveur de l’euthanasie comme la douleur, le non sens de cette vie, etc...
Avec l'éclairage des Esprits instructeurs, nous pouvons dire que l’euthanasie, en somme, est toujours une forme de suicide, pour laquelle ses auteurs répondront dans le futur selon leur degré d'évolution. Qui pratique l’euthanasie, même avec les meilleures intentions, commet un crime par rapport à l’instinct de conservation inhérents aux créatures de Dieu.
Emmanuel, le guide du médium Francisco Candido Xavier, ne laisse aucun doute à ce sujet et dit : "Pour les maladies reconnues dites incurables selon le diagnostic terrestre, les hommes ne doivent pas fuir les leçons dont le terme est nécessaire afin qu'il n'oublie pas qu'il est avant tout d'essence divine."
Le spirite a donc une vue différente pour examiner le terme "Euthanasie" car il sait les conséquences morales et psychiques de cet acte en arrêtant la vie physique de l'homme malade. Les Lois Divines sont différentes des lois que l'homme crée.
Fraternellement,
Pierre

 

Fraudes - Stéphane - 20/03/2015

Bonjour,
Je suis curieux et j'ai vu un certain nombre de réunions spirites. Elles sont bien différentes d'un centre à l'autre. Quelle est la meilleure garantie que nous pouvons avoir contre la fraude et la mystification dans les manifestations médiumniques?

Bonjour,
Le médium influe toujours dans le phénomène médiumnique que ce soit dans les effets physiques ou les effets intellectuels. Selon le type de fluides, les vibrations positives ou négatives et la sympathie qu'il a ou pas, avec la pensée de l'Esprit, le médium peut obtenir des communications bien différentes. En général, les Esprits utilisent le langage de la pensée et les idées et le vocabulaire du médium pour faire passer leurs messages.
Si le médium est orienté vers l'aide à son prochain avec détachement et charité, on aura des messages intéressants. Cependant, cette disponibilité est longue à obtenir et c'est un lent travail vers ce progrès médiumnique qui s'accomplit.
Fraternellement,
Alain

 

Esprits mauvais - Jules - 12/03/2015

Bonjour,
A travers les divers messages, je m'aperçois que l'action des Esprits mauvais est souvent à craindre, est-ce vraiment négatif ?

Bonjour,
Il y a toujours des Esprits autour de nous qui nous influencent ostensiblement ou de façon occulte. Le nombre de ces Esprits augmente, quand volontairement nous favorisons l'échange médiumnique. Si nous ne faisons pas cela pour des raisons élevées et si nous n'avons pas de préparation pour bien réaliser cet échange, les Esprits qui sont attirés, outre plus nombreux que normalement, seront inférieurs ou mauvais et pourront exercer une action préjudiciable. Elle pourra être occulte à travers les pensées et les fluides. Elle pourra être aussi ostensible à travers les médiums, par la mystification, en donnant une orientation erronée ou mauvaise ; en cas extrême, ils peuvent arriver à agresser physiquement. C'est pour cette raison, que nous conseillons toujours de vous orienter vers un centre spirite ou de définir avec clarté vos objectifs.
Fraternellement,
Hélène

 

Suicide - Lucie - 11/03/15

Bonjour,
Je voudrais savoir ce que vous pensez des hommes qui sont dans la difficulté et qui se laissent mourir de désespoir ? Est-ce que cet abandon peut être considéré comme un suicide ?
J'ai un de mes amis qui a pensé que cela ne servait à rien de vivre puisqu'il était abandonné par la destinée humaine. Qu'en pensez-vous ?

Bonjour,
La situation que vous m'indiquez est bien dramatique mais en tant que spirite, nous considérons cela comme un suicide.
Cependant la responsabilité est plus grande pour ceux qui peuvent être en cause de cette situation ou qui pourraient l'empêcher de dégénérer. Dieu met toujours des personnes autour de celui qui est dans le besoin et s'ils ne sont pas attentifs, ils sont donc bien plus coupables que lui.
Pourtant ne croyez pas qu'il soit entièrement absoud parce que s'il a manqué de fermeté et de persévérance et qu'il n'a pas fait usage de toute son intelligence pour se tirer du bourbier où il était, il devrait apprendre dans une autre vie ce combat. Du désespoir naît parfois de l'orgueil ; je veux dire qu'il existe des hommes dont l'orgueil paralyse les ressources de l'intelligence et qui préfèrent mourir de faim ou de désespoir plutôt que de déroger à ce qu'ils appellent leur respectabilité ! N'y a-t-il pas cent fois plus de grandeur et de dignité à lutter contre l'adversité, à braver la critique d'un monde futile et égoïste qui n'a de bonne volonté que pour ceux qui ne manquent de rien, et vous tourne le dos dès que vous avez besoin de lui ? Sacrifier sa vie à la considération de ce monde est une chose stupide, car il n'en tient aucun compte.
Fraternellement,
Pierre

 

Interrogations - Christelle - 22/02/2015

Bonjour,
Je vous écris car, suite à différents évènements dans ma vie, j'aurai besoin d'un point de vue plus éclairé.
J'ai perdu mon père, voila 17 ans le 27 décembre 1997. Le 25 décembre 1997, lors du repas de noël en famille, je me trouve assise à ses côtés. Le trouvant fiévreux, je pose ma main sur son bras et là...je sens son départ. Difficile de l'admettre sur le moment, je lui dis d'aller voir le médecin, pour occulter ma vision. Après quelques années, j'ai commencé à rêver de lui. Au début cela me rendait triste et je le lui disais, puis j'ai enfin réalisé qu'il venait, me parlait et qu'il me donnait des messages. Je suis une vieille âme, j'ai pu rencontrer, Christine André, ce fut très enrichissant.
J'ai récemment rêvé, que mon esprit quittait mon corps suite à l'appel d'une boule bienveillante l'aspirant. Je suis un peu perdue malgré moult signes qui me parviennent et différents vécus personnels. Je suis croyante, et je sens que je suis extrêmement liée à Marie, Jésus et Dieu. Pourriez vous SVP me donner des conseils ou autres. Je vous remercie infiniment du temps que vous me consacrerez

Bonjour Christelle,
Nous sommes tous médiums à des degrés différents et la vision que vous avez eue concernant votre père indique que vous avez une certaine sensibilité.
De plus, pendant le sommeil, les liens qui unissent notre esprit au corps sont relâchés. Le corps n’ayant pas besoin de lui, l’esprit, délivré en partie du corps, peut parcourir l’espace et entrer en relation plus directe avec les autres Esprits.
Il est fréquent que nos proches décédés nous viennent en rêve pour nous donner de leurs nouvelles ou bien des messages ou encore pour nous avertir de danger. C’est ce qu’a certainement fait votre père dans certains de vos rêves, la communication étant plus facile.
Vous pourrez mieux comprendre la nature des Esprits, leurs rapports avec les hommes et les moyens de communiquer avec eux en lisant le livre des Esprits et le livre des Médiums d’Allan Kardec. Étant croyante, n’oubliez pas la prière afin de vous rapprocher de votre guide spirituel qui vous guidera si vous en avez la volonté.
Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un centre spirite, où vous trouverez certainement des réponses quant à votre cheminement.
Fraternellement,
Katia

 

Esprits qui se manifestent - C - 03/02/2015

Bonjour,
je me permets de vous écrire car je ne sais pas à qui m'adresser. Voilà c’est pour ma maman, veuve de 70 ans, qui vit seule en appartement. Depuis quelques années déjà, après le décès de mon père, de temps en temps, pendant la nuit, ma mère se met à hurler. Elle me dit qu’elle voit une vielle femme assise sur une chaise dans sa chambre. Lorsqu’elle hurle, elle disparait.
Elle me disait que c’était sûrement un rêve, mais les années passant, la même chose se reproduit toujours. Une fois, en vacances avec elle, la même chose s’est reproduite, une vielle femme assise dans sa chambre. Depuis au moins six mois et de plus en plus fréquemment, elle m’a dit qu’elle voit aussi des enfants.
Elle m’a dit aussi qu’elle a vu une personne pointer le doigt en direction du balcon. Je trouve ça bizarre. Peut-être veulent-ils la tuer ? Cette semaine, elle a vu un homme de couleur près d’elle en train de la regarder avant de disparaître. Un fait réel hier après-midi, alors qu’elle était au téléphone, elle a vu sur la porte de sa chambre une inscription apparaître sur trois lignes.
Elle s'est figée puis a commencé à hurler « laisse moi, je ne sais pas lire. Vous voulez quoi ? » Ensuite elle a prié et l’inscription a disparu progressivement, lettre par lettre, dans le sens inverse où elle était apparue. Ensuite, plus rien ne s'est passé, mais elle est restée figée. Elle a très peur et ne sait pas quoi faire.
Peut-être qu’une personne lui veut du mal, ou bien lui transmettre un message ? Pourriez-vous m’aider je vous prie ? Doit-elle aller voir un prêtre ?

Bonjour,
Beaucoup de personnes comme votre mère voient, ressentent les Esprits et assistent à des phénomènes comme celui qu’a vécu votre mère avec l’inscription. C’est ce qu’on appelle : médiumnité. Nous sommes tous médiums à des sensibilités différentes.
Votre mère est apeurée parce qu’elle ne comprend pas ce qui lui arrive. Il ne faut pas diaboliser les Esprits qui sont comme nous à la différence qu’ils n’ont plus de corps physique.
La lecture du livre des Esprits et du livre des médiums d’Allan Kardec vous permettra de comprendre ce que sont les Esprits, quels sont les liens qui les unissent à nous, leurs moyens de communications et notre rôle face à leurs appels. Ces livres vous instruiront aussi sur les moyens de vous prémunir d’éventuelles mauvaises influences.
Nous conseillons à votre mère de se rapprocher d’un centre spirite où elle trouvera compréhension et conseils pour apprendre à gérer sa médiumnité. Nous conseillons aussi à votre mère, de prier Dieu et son ange gardien de lui apporter le soutien nécessaire. Si elle ne sait comment prier, le livre l’Evangile selon le spiritisme d’Allan Kardec donne des exemples de prières.
Fraternellement,
André

 

Réincarnation - C - 05/02/2015

Bonjour,
Après avoir fait une régression dans mes vies passées, j'ai découvert avoir déjà été orpheline.
Au début du siècle dernier, j'avais perdu ma mère et c'est mon père qui a dû m'élever. J'étais alors enfant unique et ce père qui m'a élevé n'est autre que ma mère actuelle avec laquelle j'ai un lien d'adoration et qui va bien au delà d'une relation fusionnelle. Dans cette vie actuelle, c'est mon père qui est décédé lorsque j'avais trois ans. Je suis toujours fille unique.
J'aurais donc voulu savoir et comprendre pourquoi l'âme de ma mère a-t-elle voulu revivre cet état de veuvage et pourquoi moi, est-ce que j'ai voulu revivre cet état d'orphelin. Je n'arrive pas à me l'expliquer objectivement, c'est donc la raison pour laquelle je vous écris. J'espère que vous m'aiderez à y voir plus clair.
Merci encore d'avance et encore toutes mes félicitations pour votre très beau site.

Bonjour,
Pourquoi choisir de revenir deux fois de suite pour vivre dans un lien d'exclusivité totale avec un parent ? Qui a réellement fait ce choix ? Si cette décision a été prise en consentement avec vos guides respectifs c'est certainement parce que vous n'aviez pas su tirer toutes les leçons utiles de la 1ère expérience.
Pour respecter votre libre arbitre, il est préférable que vous ne sachiez pas encore ce qui est attendu de vous. En effet, l'ignorance est, dans ce cas, la meilleure manière de prendre librement vos décisions, d'en assumer l'entière responsabilité et donc de vous améliorer. Il n'est toujours révélé que ce qui peut être utile à l'avancement, pas ce qui pourrait l'entraver...
Demandez à votre guide de vous aider à progresser et il saura, très délicatement, vous influencer pour suivre le bon chemin afin de vous éviter de revenir avec un scénario proche une 3ème fois.
Fraternellement,
André

 

Médiumnité - E - 27/01/2015

Bonjour,
Depuis un moment, ma vie stagne et je sais que cela est du à ce que, dans le passé, j'ai donné mes premiers pas dans ma médiumnité. Mais quelque chose c'est passé et j'ai eu peur, et plus jamais je n'ai voulu savoir quoi que ce soit.
Aujourd'hui je sais qu'il fallait que je ne m'arrête jamais, et je n'arrive plus à avancer avec les activités de ma vie. J'ai besoin de votre aide. Que dois-je faire ?

Bonjour Beatriz,
Avant de penser à développer votre médiumnité, je vous conseille de vous instruire pour comprendre le monde spirituel et les phénomènes qui peuvent vous arriver comme l’expérience que vous avez vécue dans le passé. Pour cela, le Livre des Esprits et le Livre des médiums d’Allan Kardec vous permettront de mieux comprendre ce monde et les liens qui nous unissent à lui. De plus, ils vous permettront de voir comment se mettent en place les communications avec les Esprits.
La médiumnité est une fabuleuse opportunité qui nous est offerte de servir les autres et de nous améliorer spirituellement, le livre l’Evangile selon le Spiritisme d’Allan Kardec est d’une grande aide dans ce domaine. Toutefois, il est vivement déconseillé de pratiquer votre médiumnité seule car des Esprits mal intentionnés pourraient vous perturber, pouvant aller jusqu'à l’obsession. Il pourrait alors, être difficile de vous en défaire.
Il préférable de vous rapprocher d’un centre spirite qui pourrait vous initier à la médiumnité sans danger.
Fraternellement,
Julien

 

Ame - Christian - 21/01/2015

Bonjour,
Concernant le livre d'Allan Kardec et ses mille questions aux êtres de lumière, j'ai trouvé les réponses belles, cohérentes, logiques pour moi et dans l'amour.
Maintenant, ce livre date de 100 ans et j'aimerai savoir si on a posé à ces mêmes anges les questions d'actualité pour notre humanité.
Ma 1ère question : qu'en est-il du mariage (selon les 3 grandes religions monoteistes) pour l'évolution ?

Bonjour Christian,
La question du mariage est traitée par Allan Kardec dans le Livre des Esprits dans la partie III, chapitre IV, sous le titre : « Mariage et célibat ». Il y est indiqué que le mariage est un progrès dans la marche de l’humanité et que son abolition serait un retour à la vie des bêtes, c'est-à-dire un retour à l’enfance du l’humanité. Le mariage est donc bien un des signes de l’évolution de l’homme.
Vous trouverez des compléments d’information dans le livre l’Évangile selon le Spiritisme, chapitre XXII, d’Allan Kardec, qui détaille le mariage selon les lois divines et les lois civiles.
Sur ces points, vous verrez que les lois d’ordre divin (et donc immuables) concernant le mariage sont la loi de reproduction, nécessaire à la survie de l’espèce humaine et la loi d’amour qui unit deux êtres établissant une solidarité fraternelle qui représente donc une sorte d’école d’apprentissage de la fraternité et de l’amour du prochain, amour qu’ils doivent reporter à leurs enfants pour les faire progresser.
La loi civile, changeante selon les temps, les lieux et le progrès et l’intelligence de l’homme n’en demeure pas moins utile pour régler les rapports sociaux et les intérêts des familles.
Par sa prévoyance, elle empêche l’homme civilisé de vivre comme un sauvage.
Le livre Initiation au Spiritisme, de Therezina Oliveira, développe lui aussi un intéressant chapitre sur le mariage que nous vous invitons à aller découvrir si vous voulez poursuivre cette réflexion.
Fraternellement,
Céline

 

Esprit errant sur la route - Candice - 18/01/2015

Bonjour,
Je travaille dans le médical, dans une maison où résident des traumatisés crâniens en grande dépendance et il m’arrive de finir mon travail assez tard. Vendredi soir, je suis sortie à 21h et comme tous les jours je prends un petit chemin de campagne pour retourner chez moi.
Je roulais tranquillement quand soudain, j'ai vu sur le coté droit au bord de la route, un homme qui marchait dans le noir, noir total, il avait un pas lourd, lent, un peu dandinant et semblait marcher sans but, j'arrivais derrière lui, donc je n'ai pas vu son visage. Il ne s’est pas retourné, ni décalé sur le coté, ne semblait pas gêné par la présence de la voiture arrivant derrière lui.
J’ai ressenti alors de l’angoisse, mon coeur s’est mis à battre très fort, je n’arrive pas à l’expliquer mais j’ai immédiatement senti que cet homme était hors du temps.
Je le dépasse. Arrivée plus loin au premier carrefour je me rends compte que j'ai oublié le chargeur de mon portable, donc je fais demi-tour, pour revenir sur le lieu de mon travail. Arrivée à hauteur de l'endroit où j'avais vu cet homme, j’ai ressenti à nouveau mon coeur battre fort ... Je le revois mais pas de face, (il aurait dû être de face) je l’ai revu dans l'autre sens, donc encore une fois de dos par rapport à la marche de la voiture, et toujours dans le noir, je le dépasse, il ne se retourne toujours pas et ne manifeste aucune réaction. J'arrive à mon travail, je récupère le chargeur et avec un peu d’angoisse j’avoue, je reprends la voiture et me dis que cette fois ci je devrez le voir de face ou pas du tout, il aura eu le temps de marcher, je suis restée avec la veilleuse de nuit pendant environ 15 minutes. Je reviens donc à hauteur de ce fameux endroit et je le revois à nouveau de dos … Il repartait dans l'autre sens. Pour résumer, je l'ai vu 3 fois et toujours de dos. Ma question, pensez vous que cela puisse être un esprit errant ? une âme perdue, égarée qui recherche un médium pour l’aider à monter dans la lumière ? Peuvent-ils provoquer certains événements comme d’oublier mon chargeur ? il est vrai que si je n’étais passé à coté de lui qu’une fois, je l’aurais oublié, en le dépassant trois fois, il a retenu mon attention. Un passeur d’âme, m’a expliqué qu’étant donné que je passe par cette route souvent, il a dû remarquer la lumière qui se dégage de mon périsprit et cette lumière l’a conduit vers moi.
J’aimerais beaucoup avoir votre avis. Je précise que je suis médium psychographe, spirite Kardeciste et active dans un groupe de prières.

Bonjour Candice,
Il y a une multitude d'Esprits errants qui vaquent à leurs occupations autour de nous, sans même qu'on s'en rende compte.
Ils ne sont pas encore assez avancés pour avoir ne serait-ce que l'idée d'aller chercher la lumière.
C'est pour cela qu'ils errent, de la même façon qu'errent aussi de nombreux incarnés, toujours autour de nous, que nous choisissons d'aider, ou pas... C'est avec amour, instruction et patience que, si c'est leur désir, on peut leur faire comprendre leur situation et l'intérêt d'évoluer.
Lorsque l'on développe sa médiumnité, il peut arriver que l'on soit amené, parfois, à voir des Esprits afin de mieux réaliser leur présence continue à nos côtés. Cela devrait vous aider à prier pour eux afin que des Esprits supérieurs puissent venir les assister dans leur évolution. Car il faut bien le reconnaitre, sans eux, nous ne pourrions pas faire grand chose...
Alors veillons à avoir une moralité irréprochable pour faciliter nos contacts avec ces frères supérieurs et donc, par ricochet, pour augmenter nos capacités d'aide auprès des incarnés comme des désincarnés.
Fraternellement,
Anne

 

besoin d'aide - A - 15/01/2015

Bonjour,
je vis depuis quelques années des phénomènes étranges : incorporation de défunts, je fais des soins en étant investie d'une énergie, une force et pendant le soin je sais exactement ce que j'ai à faire mes mains se placent toutes seules. J'ai vu une entité sur quelqu'un, je l'ai fait partir.
Pendant mes méditations, je vis des moments magiques et, à chaque fois que je vis ces phénomènes, je déborde d'énergie, je suis rechargée comme une pile. J'ai suivi un chemin intérieur, j'ai lu beaucoup de livres (dont le livre, médium, esprits, l'évangile) fais des recherches, je ne comprends pas ce que l'on attend de moi. Je suis allée dans un centre spirite croyant avoir plus d'explications, mais lors de la réunion de prière d'aide j'ai senti un Esprit et je n'ai pas su gérer.
Heureusement, 2 personnes présentes m'ont aidée, mais le médium présent m’a dit que j'avais perturbé la séance, que je ne m'étais pas contrôlée, comme si je l'avais fait exprès ! Moi-même je ne comprends pas ce que je vis. Cela m'a beaucoup blessé et j'avais l'impression que personne pouvais et ne comprenais ce que je vis. Pourtant, je comprends ce qu'il m'a dit : que je permettais a ces entités de venir, de me toucher, de les sentir. Il fallait que je ferme les portes par la prière.
Pourtant j'ai fait une méditation avant de venir à leur séance. J'ai formulé mes intentions que cela se déroule dans la paix, dans l'amour et que j'y allais sereine et sans attentes particulières, le plus neutre possible. La prochaine séance est la médiumnité.
Je ne sais pas si je dois y aller, j'ai peur de perturber encore la séance sans avoir plus d'explications, d'autant que ces phénomènes ne m'arrivent que devant ma famille très proche, dans certains stages que j'ai fait, jamais quand je suis seule ou dans mon travail (je suis aide-soignante de nuit à l’hôpital).
Merci si vous pouvez m'éclairer, me conseiller, m'aider tout simplement.

Bonjour Damien,
Il arrive que nous ayons des réminiscences de nos vies passées à l’état de veille ou de sommeil comme dans les rêves. Pour autant, il est très délicat de décrypter nos rêves. Ils restent un mélange de plusieurs éléments notamment, de notre journée, des visualisations que nous avons eues (télévision, jeux…), de nos souhaits parfois intimes, d’images d'Esprits voulant se communiquer… Il serait donc difficile, d’après votre récit, de vous affirmer qu’il s’agit d’un rêve d’une vie passée.
Toutefois, vous pouvez faire confiance à vos émotions et aux échos que ce rêve a générés. L'essentiel est qu'il vous apporte une réflexion et que vous comprenez mieux les lois divines
Fraternellement,
Alain

 

L'au-delà - Chantal - 14/01/2015

Bonjour à toute l'équipe,
Depuis le départ de ma fille chérie et mon cher mari, je m'interroge sur des "certitudes" dont je doute... je lis beaucoup de livres, conférences etc... mais je doute : on nous dit :
- nos êtres chers partis, nous protègent ! Pourquoi n'ont-ils pas protégé notre fille ?
- qu'à notre départ on se retrouve dans l'au-delà ! selon divers médiums ma fille et mon mari ne sont pas ensemble ?
- les personnes ayant vécues une NDE parlent du passage dans un tunnel à la vitesse de millième de seconde pour atteindre la lumière ! alors que dans les conférences on nous parle d'étapes, de paliers, d'épreuves, de.... pour arriver dans la lumière ?
- Toujours les NDE, disent qu'arrivée au bout du tunnel, voient et reconnaissent des familiers... ces derniers préviennent de ne pas franchir "la porte de l'au-delà" sinon le retour est impossible ! qui a-t-il derrière cet interdit ?
- Si elles sont revenues, les NDE n'ont pas franchi "l'autre côté"... d'où viennent alors leurs récits des descriptions précises des lieux de l'au-delà ?
- pourquoi les NDE ne racontent jamais d'étapes, de paliers etc... mais d'arrivée directe dans la lumière ? On ne peut pas comparer les véritables morts et les NDE ni se fier à l'évidence de ce qu'est réellement l'au-delà ? existe-t-il vraiment ?
J'ai vu 2 fois le film "Notre demeure", très angoissant et rien à voir avec ce qu'on peut penser de la vie dans l'au-delà ! et rien de comparable avec les récits des NDE surtout le début du film. Les NDE parlent d'un tunnel avec une belle lumière au bout !!! Dans ce film, on voit de la souffrance, loin de la promesse d'un bonheur éternel ?
Jusqu'à ce jour personne ni même le meilleur médium au monde ne peut dire ce qui se passe vraiment de l'autre côté... puisque personne n'est revenu pour l'expliquer ? Les doutes restent, nous n'avons donc aucune preuve d'une vie après la mort.
Avec mon cher mari, après le départ de notre fille, nous nous étions fait la promesse, celui qui partirait le premier, fera tout son possible pour dire à l'autre qu'il a retrouvé notre fille ! Mon mari est parti depuis plus de 4 mois et aucune nouvelle à ce jour, ni de signe...! il savait que c'était important pour moi... J'ai encore beaucoup de doute et d'incertitude et pourtant je voudrais tellement y croire....? je ne vais pas trop demander... J'obtiendrais cette vérité lors de mon propre départ.
J'ose espérer être publié ainsi que vos réponses. Je vous en remercie vivement.

,Bonjour Chantal,
Nous comprenons votre trouble et votre besoin de réponses claires et précises sur l'au-delà mais il ne nous sera pas possible de vous répondre parfaitement sur cet Agora.
Il y a en effet autant de manières de mourir que de manières de venir au monde. C'est pourquoi le récit du passage d'un monde à l'autre ne peut, en aucun cas, être étendu exactement à l'identique à tous les passages.
En effet, vous savez bien, par exemple, que chaque accouchement est unique et particulier, même pour une femme qui a eu plusieurs enfants... Parfois, il faut même prendre le contre-pied exact de ce que vous avez déjà entendu précédemment...
Retenez simplement que les NDE ne reflètent pas tout à fait la réalité de ce qui se passe au moment d'un décès. La raison en est très simple : les NDE sont destinées à servir de leçons, c'est à dire à aider une personne à comprendre et à avancer autrement dans sa vie.
Cette personne est donc amenée rapidement sur le lieu de la leçon, puis ramenée ensuite dans son corps physique, sans qu'il soit besoin de passer par de nombreuses étapes inutiles ici.
Dans un décès "classique", il y a un trouble plus ou moins long pendant lequel il n'est pas possible de se communiquer. Votre mari tiendra certainement sa promesse dès qu'il en aura la possibilité. Les notions du temps ne sont pas les mêmes là-haut...
Si vous le désirez, vous pourrez en parler plus longuement en vous rendant dans un centre spirite proche de chez vous. La lecture de livres spirites pourra vous être d'un très grand réconfort aussi. Vous y trouverez, avec beaucoup plus de détails, ce qui vous a, à peine, été évoqué ici.
Nos bonnes pensées vous accompagnent,
Gilles

 

Médiumnité - Laura - 10/12/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir s'il y a un danger ou un inconvénient dans la pratique de la médiumnité lors des réunions ?

Bonjour,
Lorsque cette pratique est mal orientée, il y a des inconvénients. Lorsque nous offrons les meilleures dispositions et de très bonnes conditions à l’échange médiumnique, les Esprits viennent en plus grand nombre que lors de conditions normales. Ils peuvent ainsi exercer beaucoup plus leur influence sur les médiums et sur les participants de la réunion. Ils viennent, attirés par la loi d'affinité, leurs pensées et leurs sentiments sont similaires à ceux du groupe et agissent à travers les pensées et leurs actions fluidiques ne sont pas toujours perçues par les participants.
Si le groupe n'est pas vigilant, ni préparé pour l’échange médiumnique, il pourra attirer des Esprits inférieurs et subir des dégâts. L’action fluidique maléfique des mauvaises vibrations amènent des perturbations psychologiques et même physiques (violences, désordres) sur les personnes et l'ambiance. Les mauvaises orientations spirituelles créent des mystifications ou une obsession individuelle ou collective.
Les assistants, outre les dégâts déjà mentionnés, peuvent devenir incrédules face à des erreurs et à des absurdités entendues ou vécues lors de réunions mal orientées ou à l’inverse devenir fanatiques en étant totalement crédules face à ces mêmes erreurs ou absurdités parce qu’ils ne sont pas capables de les reconnaître.
Les médiums sans formation, possédant une médiumnité non maitrisée, peuvent être les victimes de ces dégâts par des suggestions, de l'animisme.
Fraternellement,
Lionel

 

Médiumnité, suite - Max - 8/12/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir comment développer ma médiumnité, pouvez-vous développer votre pensée par rapport à mon premier message, merci.

Bonjour,
L’aspect doctrinaire - Le médium a besoin de connaître la doctrine spirite pour comprendre l'univers, lui-même et les autres comme des êtres évolués, en harmonie avec la loi de cause et effet. Une attention spéciale sera donnée à la compréhension de l'échange médiumnique, sur l’action de la pensée sur les fluides, sur la nature et la situation des Esprits dans l'au-delà, sur le périsprit et ses propriétés dans la communication médiumnique ainsi que les types de médiumnités.
L’aspect technique – Un exercice pratique, à la lumière de la connaissance spirite, doit se faire afin que le médium sache distinguer par les fluides les divers types d’Esprits. Il doit apprendre à se concentrer et à se déconcentrer, à comprendre le dédoublement, à se contrôler dans les manifestations et à analyser le résultat des manifestations.
Quand on débute la pratique médiumnique, il peut arriver que les phénomènes s'intensifient et augmentent, il ne faut penser que l’état du médium empire. Ce sont les Esprits qui agissent sur les centres de sa sensibilité et préparent le champ pour les activités médiumniques. Il faut persévérer en gardant le moral et peu à peu, avec l'éducation de la faculté, les sensations se canalisent sans causer plus de perturbations.
L’aspect moral – Il suffit d’avoir un équilibre psychique et de vouloir suivre la bonne procédure, alliée à une certaine préparation doctrinaire dans un centre spirite qui est un lieu propice et sûr. Mais il est indispensable d’effectuer un effort pour une réforme intime afin de se libérer des Esprits perturbateurs et d’acquérir une syntonie avec les bons Esprits en donnant une orientation supérieure à notre travail médiumnique. L'orientation chrétienne, à la lumière du spiritisme, nous emmène à la vigilance, à la prière, à la bonne conduite et à la charité envers notre prochain ce qui va attirer à nous l'assistance spirituelle supérieure. Cette assistance ne manquera pas à ceux qui, avec bonne volonté et discernement, cherchent à se préparer à un bon usage de la médiumnité et se dévouent dans le désir de servir au bien. La bonne morale donne au médium l'assurance d’un bon travail médiumnique.
Fraternellement,
Gilles

 

Médiumnité - Max - 4/12/2014

Bonjour,
Je voudrais savoir comment développer ma médiumnité ?

Bonjour,
Du point de vue spirite, développer la médiumnité n'est pas seulement s'asseoir à la table médiumnique et donner des communications. C'est affiner et discipliner sa sensibilité spirituelle pour l'avoir dans les meilleures conditions possibles et apprendre à l'utiliser avec les meilleures techniques pour des finalités élevées. Sans cette éducation, cette préparation pour l'exercice correcte, le médium pourra faire une mauvaise utilisation de sa faculté et provoquer des situations difficiles et désagréables, pour lui-même et pour ceux qui entourent.
Fraternellement,
Gilles

 

Rêve d'une vie antérieure - 16/11/2014

Bonjour,
Il y a quelques années, j'ai fait un rêve dont je pense qu'il puisse être d'une vie antérieure.
Dans ce rêve, sans que l'on me le dise, je sais que je me trouve aux Etats-Unis dans les annees 70. Je suis au volant d'une voiture mais ce n'est pas mon corps, pourtant je sais que c'est moi. A côté se trouve un homme que je sais être mon frère (personne que je ne connais apparament pas dans cette vie). Je sais aussi que nous sommes d'origine italienne et que nous sommes tous les deux des voyous à la petite semaine.
A l'arriere de la voiture se trouve trois hommes noirs, celui du milieu est petit et habillé differemment, c'est le chef, les deux autres sont ses hommes de main. Le petit homme est très en colère et nous reproche d'avoir rater un "sale coup" et sort un pistolet et tire dans la tête de mon frère pour me punir.
A ce moment là, je crie "noooon" et je me reveille. Je ne connais pas la suite mais j'imagine n'avoir pas éecu longtemps ve que je suis neé en 1980. A noter que j'ai une petite tâche de naissance au niveau du cœur et qu'elle me fait parfois un peu mal.
Dans cette vie, j'ai grandi dans un petit quartier où il y a de la delinquance. J'ai commencé à frequenter cette délinquance et j'ai traversé des problèmes. Mais de plus gros problèmes ont commencé à pointer leur nez, l'ennui et le sentiment de perdre mon temps se faisant sentir, je me suis alors éloigné de ce "milieu" et de ses féequentations définitivement.
Aujourd'hui je me sens mieux. Ce rêve est arrivé longtemps après et je me suis demandé s'il n'était pas là pour me dire que j'avais compris cette leçon. Bien sûr, j'ai encore de nombreuses leçons à apprendre dans cette vie.

Bonjour Damien,
Il arrive que nous ayons des réminiscences de nos vies passées à l’état de veille ou de sommeil comme dans les rêves. Pour autant, il est très délicat de décrypter nos rêves. Ils restent un mélange de plusieurs éléments notamment, de notre journée, des visualisations que nous avons eues (télévision, jeux…), de nos souhaits parfois intimes, d’images d'Esprits voulant se communiquer… Il serait donc difficile, d’après votre récit, de vous affirmer qu’il s’agit d’un rêve d’une vie passée.
Toutefois, vous pouvez faire confiance à vos émotions et aux échos que ce rêve a générés. L'essentiel est qu'il vous apporte une réflexion et que vous comprenez mieux les lois divines
Fraternellement,
Alain

 

Phénomènes singuliers - 11/11/2014

Bonjour,
Je me pose beaucoup de questions car j'ai pu être le témoin de phénomènes singuliers depuis des années.
Par exemple, meubles ou objets qui bougent sans bruit, verrous qui tournent tous seuls sous mes yeux, une chambre de ma maison comme dévastée par un ouragan en quelques secondes, et sans bruit, le temps d'en sortir (mais les choses fragiles n'ont pas été cassées mais déposées par terre en revanche), visions de certains lieux comme ils étaient dans le passé, ou encore rêve à message apres certaines morts de proches... Tous ces phénomènes n'ont jamais été agressifs envers moi, plutot protecteurs.
Lorsque j'en parle à quelques amis proches, ils me parlent de médiumnité, mais je reste pleine de questionnement. Qu'en penseriez vous ?

Bonjour Claire,
Tous nous avons de la médiumnité. Elle est plus ou moins développée chez certains, en fonction de leur sensibilité, de leurs existences passées, des nécessités de cette incarnation à comprendre les mécanismes de l’invisible… Si vous en avez discuté avec vos amis, vous avez sans doute été surprise de constater que chacun à une histoire semblable à raconter. Les phénomènes sont un peu un sujet tabou dans notre société, mais quasiment tout le monde en a été témoin à un moment donné.
Vous dites que ces manifestations ne vous perturbent pas, c’est positif. L’important premièrement est de comprendre l’origine de ces phénomènes en vous instruisant par la lecture du Livre des Esprits par exemple, qui est la base pour la compréhension des relations avec l’invisible. Ensuite, le souhait de vouloir développer sa médiumnité doit s’inscrire dans une démarche spirituelle. Je vous conseille de vous rapprocher d’un centre spirite qui pourra vous dispenser des cours et des conseils
Fraternellement,
Gilles