Suicide - Lucie - 11/03/15

Bonjour,
Je voudrais savoir ce que vous pensez des hommes qui sont dans la difficulté et qui se laissent mourir de désespoir ? Est-ce que cet abandon peut être considéré comme un suicide ?
J'ai un de mes amis qui a pensé que cela ne servait à rien de vivre puisqu'il était abandonné par la destinée humaine. Qu'en pensez-vous ?

Bonjour,
La situation que vous m'indiquez est bien dramatique mais en tant que spirite, nous considérons cela comme un suicide.
Cependant la responsabilité est plus grande pour ceux qui peuvent être en cause de cette situation ou qui pourraient l'empêcher de dégénérer. Dieu met toujours des personnes autour de celui qui est dans le besoin et s'ils ne sont pas attentifs, ils sont donc bien plus coupables que lui.
Pourtant ne croyez pas qu'il soit entièrement absoud parce que s'il a manqué de fermeté et de persévérance et qu'il n'a pas fait usage de toute son intelligence pour se tirer du bourbier où il était, il devrait apprendre dans une autre vie ce combat. Du désespoir naît parfois de l'orgueil ; je veux dire qu'il existe des hommes dont l'orgueil paralyse les ressources de l'intelligence et qui préfèrent mourir de faim ou de désespoir plutôt que de déroger à ce qu'ils appellent leur respectabilité ! N'y a-t-il pas cent fois plus de grandeur et de dignité à lutter contre l'adversité, à braver la critique d'un monde futile et égoïste qui n'a de bonne volonté que pour ceux qui ne manquent de rien, et vous tourne le dos dès que vous avez besoin de lui ? Sacrifier sa vie à la considération de ce monde est une chose stupide, car il n'en tient aucun compte.
Fraternellement,
Pierre