Communiquer avec les Esprits - Josiane - 03/04/2005

Bonjour,
J'aimerais savoir quelles sont les differentes façons de communiquer avec les esprits, pourriez-vous m'éclaircir sur ce sujet ? En fait, j'aimerais entrer en communication avec ma cousine décédée depuis quelques mois, sans savoir comment bien procéder.
Cordialement.
Josiane

Bonjour,
Il existe différentes formes de communications avec les Esprits ; cela peut aller de la simple intuition, en passant par le rêve et la communication écrite ou orale. Pour cela, il faut disposer d’un médium et les médiumnités sont différents suivant les individus : écriture, dessin et dialogues ou manifestations physiques.
Je ne peux que vous conseillez de lire à ce sujet, le « Livre des médiums » d’Allan Kardec, voir sur notre site, l’ouvrage est téléchargeable.
Avoir un message de votre cousine demande certaines précautions mais aussi d’avoir l’autorisation divine ; tous les esprits ne peuvent se communiquer. Aussi, nous conseillons souvent de prier pour la personne décédée et d’être patient car souvent si elles le peuvent, elles se manifestent lors de rêves.
Si vous ne comprenez pas pourquoi les désincarnés ne peuvent pas s’exprimer librement, il faut savoir que lorsque l’on se désincarne, la compréhension du nouvel état de l’esprit, cette nouvelle vie sans le corps physique n’est pas admise pour tous. Pour beaucoup, ils ne comprennent pas leur nouvelle situation ; s’ils sont morts de façon violente, ils restent souvent prêts du corps et de la terre, encore attachés aux habitudes terrestres ; s’ils sont morts de maladies longues et pénibles, ils en ressentent encore les troubles et n’arrivent pas à élever leurs pensées et c’est pour cette raison, que la prière, comme une demande, les aide et les envelopper de fluides bienfaiteurs et bénéfiques.
Fraternellement,
Catherine

 

 

Projection astrale - Droopy - 17/03/2005

 

Bonjour,
J'ai eu deux "expériences" que je vais vous décrire : au moment du coucher, sans être endormie, je me sentais extirpée de mon corps, projetée dans une constellation d'étoiles, et il m'était impossible de revenir !
Je "sens" la personne qui est étendue à mes côtés (physiques), mais à une très grande distance ! Ensuite, devant mes yeux clos, se dessine un visage... Il s'agissait, pour les 2 fois, de personnes décédées ! J'ai une discution avec ses personnes, sans pouvoir vous dire combien de temps cela dure...
Ces expériences me sont arrivées, sans que je fasse quoique ce soit pour les provoquer. Je désirais avoir votre avis, ainsi que quelques conseils (si c'est chose possible). Je vous remerçie d'avance et bonne continuation.

Bonjour Droopy
Vous savez que nous avons, en dehors du corps physique, siège de nos sens, un deuxième corps que nous appelons périsprit. Comme son nom l’indique, ce corps enveloppe l’Esprit que nous sommes, siège de notre pensée de notre volonté mais aussi corps dans lequel sont gravées toutes nos vies antérieures. Le sommeil est un moment privilégié où notre corps physique entre en état de léthargie, c’est à dire que nos sens s’endorment et le périsprit en profite pour retrouver cette liberté à laquelle il aspire tant. Il peut donc se « détacher » du corps et s’en éloigner pour rejoindre d’autres Esprits, incarnés ou désincarnés et atteindre d’autres niveaux spirituels et même travailler. Lorsque je dis détacher, c’est une image car en fait le périsprit est toujours lié au corps physique durant toute la période d’incarnation, c’est à dire durant toute notre vie terrestre, par un lien fluidique comprenez, un lien d’énergie.
Lors de vos expériences, la personne physique que vous ressentez n’est autre que votre propre corps « physique » et ce que vous voyez, ce ne sont pas vos yeux qui vous le montrent car votre vision est purement spirituelle étant donné que c’est votre âme qui perçoit par le biais de votre périsprit.
D’ailleurs les Esprits utilisent ce moyen qu’est le rêve pour se communiquer aux incarnés, le périsprit leur étant plus accessible pendant la période du sommeil. Les Esprits n’utilisent pas de langage mais la transmission de pensée qui nécessite cette atmosphère fluidique entre les périsprits, atmosphère qui sert de support pour véhiculer la pensée tout comme l’air véhicule le son.
Pour vous éviter cette sensation d’être extirpée de votre corps, je vous conseille de prier en appelant votre Guide spirituel afin qu’il vous protège. Demandez simplement sa protection, votre demande est une pensée qu’il va entendre puisque qu’il est déjà à votre écoute depuis votre naissance et même, bien avant. C’est avec lui que vous avez choisi vos épreuves durant cette vie terrestre. Il vous aime, vous conseille et vous guide tout au long de ce parcours. Ayez entière confiance en lui car le lien qui vous unit est un lien d’amour, il n’existe rien de plus fort.
Voilà Droopy, j’espère avoir pu vous aider. Je vous conseille la lecture des ouvrages de Kardec « Le livre des Esprits » ainsi que « L’évangile selon le spiritisme » qui vous permettront de comprendre et d’approcher ce monde spirituel qui nous entoure. Vous y trouverez sans doute une lumière, vous savez comme un soleil qui vous réchauffe, mais cette lumière c’est votre cœur qu’elle viendra toucher car c’est une lumière d’amour.
Avec toute mon amitié.
Maxence

 

Paralysie - Marie - 06/03/2005

 

Bonjour Sylvie,
Merci pour votre réponse. Quand je suis paralysée, je n'aie plus l'impression de maîtriser mon corps. Une nuit, j'étais paralysée, je sentais quelque chose sur moi qui me bloquait et les couvertures était sur moi donc je ne savais plus respirer, j'ai essayé de me dégager et j'y suis arrivée. Les situations sont différentes.
Quand je me réveille le matin, j'ai peur de me rendormir car je me retrouve paralyser dans un état second et je sais que je ne dois pas me rendormir, mais je sais pas pourquoi. Je ne comprends pas le terme état d'incorporation forcée ?
Merci d'avance

Bonjour Marie,
Je renouvelle ma recommandation de vous informer s'il n'y a pas une cause médicale qui expliquerait votre état au moment du coucher.
La peur paralyse aussi et l'imagination fait le reste. En tout état de cause, il faut apprendre à dominer ces états en développant votre VOLONTE.
Chaque âme est un foyer de vibrations que la volonté active. L'énergie mentale que vous déploierez, permettra de vous fermer à toutes ces sensations désagréables, dirigez sans cesse votre pensée vers ce but.
Lire :
- "Le problème de l'Etre et de la Destinée" 3ème partie, chapitre XX
-"Après la mort" chapitre XXXII
-"Dans l'invisible, la volonté et les fluides" chapitre XV
J'aimerais vous expliquer un terme que l'on utilise régulièrement mais qui n'est pas approprié : l'incorporation, laisse entendre que l'Esprit "pénètre" le corps. CE QUI N'EST PAS LE CAS ! Cette faculté s'appelle la psychophonie. Dons, si c'est une de vos peurs, laissez-la de côté!
Je vous explique : le médium et l'Esprit ont chacun des irradiations périspritales (lire "L'Invisible, l'Esprit et sa forme", chapitre III) quand l'Esprit approche, le médium DE SON PLEIN GRE, s'approprie l'atmosphère fluidique que forme l'esprit qui veut lui transmettre ses pensées. J'insiste bien sur le fait que la personne est coopérante dans ce phénomène.
Il faut entendre aussi que nous sommes souvent poussés et sollicités par des Esprits errants, qui ne se sont pas élevés (d'où des angoisses, des inquiétudes, des ressentis physiques que nous ne comprenons pas, qui ne nous appartiennent pas mais que nous ressentons) mais aussi par notre Guide ou nos Esprits Familiers qui nous aident par l'intermédiaire de notre intuition ou la petite voix de notre conscience, malheureusement nous sommes trop peu souvent à leur écoute, happés par notre quotidien.
L'Esprit qui est près de vous (si Esprit il y a) se trouve sûrement des affinités avec vous, a peut-être aussi peur que vous, vous a peut-être connue dans une autre existence... Il y a des tas raisons. Dieu et votre Guide savent pourquoi il est sur votre chemin.
Nous tirons toujours du positif des épreuves terrestres même s'il faut plusieurs années avant d'en comprendre le sens (je vous parle de ma propre expérience).
N'en ayez pas peur, dites-lui gentiment de partir, qu'il doit faire son examen se conscience de son côté, ayez de la compassion mais soyez FERME.
Dieu nous a donné à chacun un Guide Principal et Supérieur dans notre Ange gardien, des Guides Secondaires dans nos Esprits Familiers et Protecteurs (fascicule "Ange gardien" dans la bibliothèque du site).
Si vous croyez en Dieu, priez-le avec toute votre ferveur et tout votre coeur, de vous donner la possibilité de franchir cet obstacle, sinon, appelez votre Guide (voyez-le comme un père auprès de son enfant) pour solliciter son intervention auprès de Dieu afin qu'il vous donne la force de franchir cette épreuve.
Je ne sais pas quel âge vous avez mais sachez que la période de l'adolescence favorise ces phénomènes qui souvent disparaissent à l'âge adulte.
Le problème est que, c'est encore un sujet tabou, beaucoup de personnes croient aux Esprits mais peu en parle, par peur, par ignorance... mais c'est un monde qui vit au quotidien avec nous pour les moins élevés. Les Esprits supérieurs et nos Esprits Familiers nous entendent dès que nous leur parlons en pensée, descendent nous consoler, nous aider.
Voilà Marie, j'espère vous avoir aidée et rassurée, maintenant à vous de faire l'effort de VOLONTE, l'effort de vous instruire, toutes les réponses à vos questions sont dans les livres de notre site. Au moment du coucher priez, demandez à rejoindre votre Guide pour qu'il vous donne de bons conseils, soyez attentive et patiente et soyez sûre qu'il ressort toujours un bien d'un mal.
Amitiés,
Sylvie.

 

Médium - Chris - 15/02/2005

 

Bonjour
Je suis actuellement en stage dans une institution et une nuit, j'ai rêvé qu'on me disait qu'un membre du personnel était médium. Je n'arrête plus de voir le mot médium en ces lieux : livre, boîte en carton,... Depuis peu, j'ai appris qu'il a perdu son épouse, il y a 2 ans. Est-il possible de développer un don au décès d'un proche ? Ou bien suis-je le jouet d'un esprit de bas niveau ?
Merci d'avance.

Bonjour Chris,
La médiumnité, comme tout talent ou aptitude n’est point figée. Nous pouvons donc la développer à force de travail et de persévérance. Certains la possèdent dès leur naissance, pour la majorité d’entre-nous elle demeure en nous en état latent.
Des chocs émotionnels violents, des accidents, ou la perte d’un être cher peuvent très bien la réveiller, la déclencher. La personne que vous me parlez est-elle devenu, suite à la désincarnation de son épouse un, médium inconscient qui s’ignore ? Cela peut-être une possibilité tout à fait envisageable.
Quant à savoir si vous êtes " le jouet " d’un esprit de bas niveau, hélas je ne puis point vous apporter un éclaircissement clair et définitif. En effet, si nous ne voulons point tomber dans des schémas simplistes, dans des affirmations caricaturales, répondre à cette question demeure une tâche bien plus délicate qu’elle ne paraît de prime abord. Toutefois j’espère vous amener un début d’explications.
Avez-vous l’impression de vous sentir persécutée ? Faites-vous une fixation ? Pensez-vous que cela tourne à l’obsession ? Quelles sensations vous accompagnent lorsque vous vous trouvez à votre stage ?
Peut-être que cet esprit ne cherche qu’a vous poser les premières questions indispensables à votre évolution ? Désire-t-il à vous aiguillonner à sa manière vers le monde spirituel ou bien s’amuse-t-il à votre insu ? Pour un phénomène nous pouvons y trouver une foule d’explications plausibles.
Le mieux que vous puissiez faire et de vous rendre dans un centre spirite. Les médiums en vous rencontrant de visu seront plus aptes de déceler si vous êtes ou non mal accompagnée.
Cordialement
Ronnie

 

Catalepsie - Marie - 13/02/2005

 

Bonjour,
Il m'arrive certaines nuits quand je m'endors d'être paralysée, je ne sais plus bouger, j'ai l'impression d'être prise par une force, je suis comme dans un état second. Je ne comprends pas ce qui m'arrive, pourriez-vous m'aider ? Merci d'avance.

Bonjour Marie,
Il faut déjà que vous éliminiez toute cause de maladie physique ou psychologique qui pourrait entraîner cette situation lors du coucher. On peut envisager, comme explication, un état d'incorporation forcée, mais vous êtes trop restrictive dans vos explications. Il y a sûrement d'autres phénomènes qui accompagnent ces manifestations, des pensées, des ressentis (peur, angoisse, joie colère..) qui peuvent être physiques aussi.
Soyez à l'écoute de vous-même, notez tout, tenez-moi au courant.
Amicalement.
Sylvie

 

Un don particulier, qui peut m'aider -Carole - 09/02/2005

 

bonjour,
Je m'appelle Carole et je cherche une personne qui pourrait me guider. J'ai un don particulier depuis que je suis toute petite. Je peux sentir des présences, des esprits, bref appeler ça comme vous voudrez. Je les sens dans des maisons, des appartements, ou tout autre endroit. Certains pensent que je suis folle, que c’est moi qui invente tout et que je fais comme dans le film du 6ème sens, c’est pour vous dire jusqu’où ça va !
Alors forcément maintenant je ne raconte plus rien, je garde tout pour moi. Seulement, il y a quelque chose qui a changé depuis 1 an maintenant. Ils viennent directement me voir chez moi. Ca se passe toujours la nuit et ça me réveille. J'ai même eu la sensation que la "personne" été assise sur mon lit. Maintenant j’arrive à un point où je sais si c’est un homme ou une femme et je peux même savoir ce qu’il ressent. Seulement je ne les vois pas matériellement ; c'est comment dire juste une sorte d'impression, comme de l'intuition ou quelque chose du même genre. Au début, j’en avais peur mais là ça va nettement mieux, je m’y suis habituée. Les question que je me pose sont : pourquoi venir me voir ? Que cherchent-ils ? Comment faire pour le savoir ? Si vous avez la même chose que moi, merci de votre témoignage, cela pourrait peut-être m’aider.
Passez une excellente journée, j'attends votre réponse.

Bonjour Carole,
Effectivement, vous avez de la médiumnité et elle est déjà bien développée.
Ces esprits viennent tout simplement vous voir car ils savent que vous les percevez par votre médiumnité, ils s’approchent en espérant que vous les écouterez et certainement aiderez.
Il est préférable pour vous de ne pas continuer à établir un éventuel contact car à terme cela peut sérieusement se retourner contre vous. Les esprits sont divers et variés, nous ne savons pas toujours quelles sont leurs intentions et je parle plus particulièrement de ces approches qui se produisent dans des lieux privés, tel que vous nous le décrivez. En effet, ces esprits peuvent vous perturber et vous conduire à « l’obsession » ; c'est-à-dire qu’un esprit peut s’attacher à vous et ne plus vous laisser tranquille.
Je vous conseille donc, de vous rapprocher d’un centre spirite (voir carte sur notre site) qui sera à même de vous conseiller et orienter dans votre parcours médiumnique, et là, rien ne vous empêchera d’aider des esprits dans la souffrance. N’hésitez pas également à parfaire vos connaissances en lisant tout d’abord le livre des esprits d’Allan Kardec, livre indispensable à lire lorsque l’on s’intéresse au monde de l’au-delà.
Fraternellement,
Sophie

 

Ecriture automatique - Olivier - 21/11/2004

 

Bonjour chers amis,
A 40 ans, j'ai déjà vécu pas mal de choses étranges pour le commun des mortels en particulier entre 14 et 24 ans. Est-il possible de pratiqué l'écriture automatique seul et de quelle manière ?
Merci à vous et a bientôt . Bien cordialement, Olivier.

Bonjour Olivier,
Je n'ai pas de recette à vous donner pour pratiquer l'écriture automatique : tout don nécessite, pour le faire fructifier, un travail personnel d'intériorisation.
Quelles sont vos motivations pour l'écriture automatique ? un passe-temps, de la curiosité, ou bien un objectif plus noble: servir Dieu et son prochain ? Il vous faudra réfléchir à vos intentions afin de vous préserver de certains écueils.
Quelque soit la forme de médiumnité que l'on a, il est fortement déconseillé de pratiquer seul ou avec des personnes inexpérimentées : le monde de l'au-delà est régi par des règles qu'il vaudrait mieux connaître avant de se lancer dans une telle aventure. Je vous recommande de vous instruire en lisant deux livres d'Allan Kardec : " le livre des Esprits " et " le livre des médiums ". Bonne lecture.
Bien cordialement.
Joëlle.

 

Je voudrais enfin travailler - Mycath - 29/09/2004

 

Bonjour et merci d'avance pour l'aide que vous me porterez.
J'ai décidé de vous écrire parce que je veux travailler mais je ne sais pas dans quelle domaine. A chaque fois que je me présente, tout s'écroule devant moi. On m'a dit que je dois sûrement avoir une mission à accomplir et que je m'entête à vouloir rester dans le domaine du social/animation. Alors qu'il faut changer car je trouverai jamais du travail !
J'ai 41 ans et je commence à dessiner et à peindre subitement (j'ai fait 14 tableau en 1 mois) et j'ai replongé. Un vendeur de pierre précieuses m'a dit que je devrais utiliser ce don (que j'ai peut-être) pour aider les gens : en fermant les yeux, je pourrais dessiner leur problème et leur vendre le tableau magnétiser par moi ? Je n'ai osé lui dire que je ne savais pas grand chose mais que je voulais que l'on m'aide à trouver ma voie avant d'aider les autres.
SVP aidez-moi.

Bonjour Mycath,
Permettez-moi de vous répondre partiellement en deux temps. Pour ce faire, pourriez-vous me préciser quelques points afin que ma prochaine explication soit plus précise ? J’aimerais en effet que vous me précisez quelques points qui peuvent avoir une certaine importante : si j’ai bien compris vous avez commencé à peindre sous influence médiumnique. Est-ce bien cela ? Enfin pourquoi vouloir magnétiser vos tableaux ? Qu’espérez-vous apporter par vos fluides aux tableaux que vous réalisez ?
Concernant ma première réponse, j’aimerais revenir tout d’abord sur ce mot de « mission ». Certes nous avons tous, en nous incarnant, une mission à accomplir, un but bien précis que nous devons nous efforcer au cour de notre existence à atteindre. Toutefois il ne faut point prendre ce mot au pied de la lettre au sens « d’élu », commettant ainsi cette erreur trop fréquente due à une mauvaise interprétation. De ce fait il ne faut pas s’attendre à donner à sa vie un sens insolite ou espérer accomplir quelque-chose d’exceptionnel, d’unique, de fabuleux.
Non, loin de-là la mission de tout être humain est d’évoluer inlassablement, d’amoindrir nos imperfections, ou à défaut à tendre vers ce dessein. Evolution qui peut-être à la fois une amélioration morale et/ou intellectuelle.
Vous avez raison sur un point : avant de chercher d’aider son prochain il faut avant tout s’aider soi-même. Comment pourrions-nous tendre une main charitable si nous sommes nous-même dans un état de peine, de détresse et d’affliction ? Vous conviendrez que ce réconfort ne peut en aucun cas être aussi efficace qu’on l’aurait souhaité. Peine perdue et vaine !
Pour votre orientation professionnelle, je reste profondément convaincu que si vous mettez toutes vos forces, toute votre énergie à rechercher un travail qui vous convient, alors tôt ou tard vous parviendrez à en trouver un. Nous sommes dans une société où malheureusement il faut « s’accrocher » ; nous vivons dans une époque où nous ne trouvons plus aussi aisément du travail qu’il y a 20 ou 30 ans en arrière. Pourtant rien n’est impossible : il faut vous armer de courage, d’une grande volonté et de patience. L'obstination en soit n’est pas forcément mauvaise conseillère.
La seule question que vous devez-vous poser est la suivante : êtes-vous dans votre place dans le social/animation ? Cette branche vous plaît-elle ? Dans la négative, oui changez de voie sans hésitez. Dans le cas contraire pourquoi chercher ailleurs ce qui vous satisfait ?
Pardonnez moi d’avance, de vous donner pour l’heure qu’une réponse provisoire à vos attentes. Je suis de tout cœur avec vous dans vos épreuves. Bon courage et bonne chance !
Ronnie.

 

Expliquer - C - 06/09/2004

Bonjour,
Depuis peu, mon petit frère m'a confié que quand il était un jeune enfant, il savait qu'il rêvait, il en avait conscience. Il se demandait dans son rêve pourquoi je n'emprunterais pas une fenêtre pour aller chez mon amie et le lendemain matin, il a entendu son amie dire qu'elle avait rêve de lui et qu'il était passé par une fenêtre, je ne comprends pas bien car moi aussi étant plus jeune je prenais conscience de mes rêves mais cela a diminué.
Comment je dois lui expliquer cela ? C'est si difficile, j'ai peur de le perturber, il n'a que 14 ans et pourtant il en parle normalement. Merci d'avance.

Bonjour,
Lorsque l'on est enfant, on est encore proche de l'état d'Esprit et c'est pour cela que certaines situations semblent normales chez l'enfant. A l'adolescence, cela se modifie car l'Esprit intègre totalement le corps physique et perd les souvenirs de sa vie d'Esprit.
L'enfant trouve normal de rêver et a conscience de ses rêves qu'il mélange avec sa vie. L'enfant voit parfois des Esprits qu'il croit réels ! Dans ces rêves, il pense qu'il vole, c'est tout à fait normal, ce sont ses souvenirs à l'état d'Esprit où la pensée est le moyen de se déplacer. Une impression de voler…
Amicalement,
Catherine.

 

 

Les dangers - Laura - 19/08/2004

 

Bonjour,
Moi et mon amie, nous voulons faire une séance de spiritisme, nous avons 15 ans.
J'ai pris quand même quelques préoccupations : Cela est-il dangereux à deux et sans expérience, même avec protection ? (bougies, prières, cercles...) Mon amie veut prendre contact avec une personne chère, et moi je voudrais communiquer avec les Esprits pour les aider à trouver la paix, peut-on quand même tomber sur de mauvais esprits ? Nous avons trouvé comme lieu un emplacement au milieu d'une forêt que personne ne connaît. On sera donc tranquille.
Mais est-ce dangereux ? Est-ce vrai que si l'on n'a pas peur des Esprits frappeurs, au niveau de la séance et pour la suite, ils ne peuvent pas nous posséder ? Si au cours de la séance, nous avons peur (ce qui est fort envisageable), cela peut-il engendrer des risques ? C'est vrai que ce qui nous a fait un peu changer sur l'envie de faire une séance, c'est les cas de possession, heureusement donc que je sois venue sur quelques sites pour en être prévenue, mais les cas de possessions sont-ils rares ? Est-ce vrai que l'on ne peut pas communiquer avec les animaux ?
A ce qu'il paraît, certains esprits se vengent sur la personne les ayant fait souffrir dans leurs vies antérieures, mais nous, on n'y peut rien, on ne se souvient plus de nos vies antérieures ! Est-ce vrai que les esprits qui ont de mauvaises attentions s'en prennent plus à des adultes qu'à des ados ? Quels sont les symptômes sur la possession ? Je sais que je pose beaucoup de questions sur ça, mais ça me fait vraiment peur !
Bref, je crois avoir tout demander. Merci de me répondre au plus vite et continuez comme ça, ce site est génial !

Bonjour !
Avant de parler de tes questions, même si certaines sont intéressantes, je te déconseille fortement de faire avec ton amie ce que vous envisagez. Au mieux ça ne vous avancera à rien, au pire vous risquez de gros ennuis, voire pire. Une séance spirite est fortement déconseillée hors du cadre d'un centre, même pour des médiums expérimentés. En effet, elle possède un caractère éminemment sacré et ne doit pas être vécu sans un but, précis et désintéressé.
Les bougies ou tout autre apparat ne changeront rien, ce qui compte étant l'intention, l'état d'esprit et surtout la volonté. Ni le lieu (si ce n'est qu'il doit être calme) ni des dessins ne feront fuir les esprits malveillants. En fait l'effet sera plutôt inverse : ce genre de froufrous les amuse et ils sont toujours avides de duperies.
Ensuite, pour un médium en devenir, qui débute, les risques sont réels sans encadrement. Même si on appelle cela à tort possession (un esprit ne peut absolument pas prendre la place de quelqu'un dans son propre corps), l'obsession existe à tout niveau. De l'esprit qui insuffle une idée néfaste, une sensation douloureuse, à celui qui fascine la personne à tel point qu'elle ne peut prendre une décision, s'exprimer, vivre sans être dirigée entièrement par l'esprit obsesseur. A ce niveau-là, la personne ne s'en rend même plus compte, et il faut toute la patience de plusieurs autres médiums pour arriver à libérer la personne de l'esprit perturbateur. Sans aller jusque là, des nausées ou des maux de têtes pendant une semaine ou plus ne sont jamais bien agréables...
L'obsession n'a pas vraiment de symptômes observables constants, ils sont toujours spécifiques, si ce n'est un changement de personnalité plus ou moins important. Et comme nous restons tous des esprits incarnés, quel que soit notre âge, on ne peut évidemment pas dire que les esprits perturbent plus les adultes que les jeunes. Il faut seulement noter que l'enfant est plus sensible jusqu'à environ 7 ans du fait de son processus d'incarnation récent et parfois encore en cours.
J'allais oublier : la peur que tu peux ressentir sera perçue par l'esprit, mais on ne peut pas en tirer pour autant de conséquences sur son action. Il faut considérer le rapport comme un échange entre deux personnes : une communication, en fait ! Il est toujours difficile de prévoir comment réagira la personne en face de soi, surtout quand on ne la connaît pas...
Pour ce qui est des animaux, il est maintenant reconnu qu'ils sont des âmes en train de grandir comme nous, qui passeront par la case "humanité" un jour prochain. La différence entre nous est pourtant trop importante pour permettre même un lien des plus simples avec le plus évolué des animaux.
A propos des esprits qui se "vengeraient", il faut être conscient que malgré ton oubli, tu restes responsables des actes de tes vies passées. Tu ne perds pas ton identité, au contraire c'est entre autres une façon de mieux réparer les conséquences de tes erreurs. L'oubli n'est donc pas une excuse, juste un phénomène lié à ta situation. Mais ce n'est pas pour autant que n'importe quel esprit a le droit de t'ennuyer pour n'importe quelle broutille. Il faut comprendre que tout problème avec un esprit, par vengeance ou non, n'existe que s'il est utile. Sinon, cela n'est pas toléré, et l'esprit perturbateur est arrêté par des esprits supérieurs. Si ce n'était pas le cas, nous nous roulerions parterre en permanence !
En espérant avoir répondu à toutes questions, à une prochaine fois,
Vincent

 

Le Spiritisme - Lucie - 12/07/2004

 

Bonjour,
Peut-on exercer le spiritisme malgré le fait de ne pas être médium ? Quelles sont les étapes d'une séance de spiritisme ? Faut il des objets spéciaux ? Comment se protéger des mauvais esprits ?

Bonjour,
Avant d'exercer quoique ce soit, il faut chercher à s'instruire. La médiumnité s'éduque par la compréhension des lois du monde des Esprits et pour cela l'ouvrage " le livre des Esprits " est tout indiqué, voir notre site où vous pouvez le télécharger. Voilà l'une des étapes essentielles avant de commencer toute séance spirite. Ensuite, pour mettre en place une séance spirite, il faut essayer d'être au moins trois ou quatre personnes, se recueillir et éviter les questions oisives ou intéressées. Son déroulement est expliqué sur notre site.
Il n'y a pas d'objets spéciaux, ni de bougies, ni d'incantations… ce n'est pas de l'occultisme ! Et pour se protéger des mauvais Esprits, élevez ses pensées, se corriger de ses défauts et être à l'écoute de son guide, tout un programme !
Bonne poursuite,
Catherine.

 

Aurais-je des facultés de médium ? - Paqui - 02/03/2004

Bonjour,
Depuis ma tendre enfance, dès l'âge de 10 ans, j'ai toujours ressenti au moment du coucher, une présence au pied de mon lit et un poids sur mes jambes !
Terrifiée, je ne bougeais pas de la nuit ! J'en parlais à mes sœurs et parents, mais personne ne me croyait ! Moi, je savais que c'était "Une âme" mais pourquoi venait elle à moi alors que j'avais 8 sœurs et cela a duré 15 ans et Maman est partie, il y a 4 ans ! Quel chagrin! Même si je croyais à l'au-delà, j'avais un gros chagrin !
6 mois, après sa disparition, j'ai ressenti sa présence près de moi, (toujours au moment de dormir) des baisers froids sur ma bouche, des voix (mon nom), des objets qui bougent dans ma chambre...
Au début, j'avais peur, et, au fil du temps, je devenais de plus en plus sereine, car je savais que c'était Maman et non pas un mauvais esprit ! J'ai appris, plus tard que l'âme qui est restait 15 ans avec moi, était une âme perdue ! Bref ! Maman s'est manifestée souvent au début, pour me montrer, qu'elle était bien vivante dans une autre vie ! Maintenant, elle me fait des petits signes, en m'envoyant un rouge-gorge près de ma fenêtre, elle se manifeste de moins en moins, elle doit évoluer, mais je sais qu'elle est toujours près de MOI ! Par contre, Papa, qui est partie il y a 2 ans, ne se manifeste pas ! pourquoi ?
Voilà, je voulais, vous dire, combien je suis heureuse de pouvoir communiquer avec maman, et partager avec Elle, l'Amour, que nous avions sur Terre !
Amicalement.

Bonjour !
Pour ce qui est de tes facultés de médium, elles existent certainement. Tu as même plus précisément ce que l'on appelle une médiumnité à effet physique, à distinguer de la médiumnité intuitive, qui est d'ordre plus spirituel, sans action sur la matière. Ce type de médiumnité, dont les effets sont plus facilement identifiables, est aussi plus rare. Cela signifie en fait que le corps du médium est capable de laisser l'esprit désirant se manifester, utiliser une partie de ses fluides, de son énergie, pour agir sur la matière. Car en fait l'esprit seul n'a pas les moyens de travailler la matière, il lui faut combiner les fluides universels à ceux d'un vivant comme toi. Ce genre de médiumnité pouvant devenir gênante, je te conseille d'apprendre à la maîtriser dans un centre près de chez toi. De plus, comme je te l'ai déjà dit, ce don est plutôt rare (et de le contrôler encore plus), tu serais donc certainement très utile dans un centre spirite.
Ensuite, pour ce qui est de la présence de ta mère et de l'absence de ton père, considères que comme pour toute relation, il en est certaines qui peuvent vivrent et d'autres non. La vie ne finissant pas à la mort, ton père avait certainement de nombreuses raisons de ne pas rester (son évolution personnelle, ...). Chacun possède son propre parcours.
Je te souhaite réussite dans ce que tu décideras d'entreprendre,
Fraternellement,
Vincent.

 

 

Communications spirites - Cevol - 12/02/2004

 

Bonjour à tous et merci de vos réponses de ma précédente question,
J'ai suivi vos conseils avant même de les lire et de toutes les questions-réponses que j'ai pu faire voici celles qui n'ont pas encore trouvé de réponses, peut-être pourrez-vous y répondre ?
1/ Comment se fait-il que certaines personnes novices peuvent entrer en contact avec les Esprits et n'être pas confrontées aux Esprits perturbateurs, tandis que d'autres comme moi y ont eu droit ?
2/ S'agirait-il d'une sorte de mise à l'épreuve ?
3/ Que penser de ces personnes qui pratiquent des rituels magiques, ne prennent-ils pas des risques énormes ? Ne communiquent-ils pas tout simplement avec des entités du "bas astral" qui se feraient passer pour ce qu'elles ne sont pas ?
4/ Un médium confirmé m'a dit : " tout ce qui traîne ici bas n'est pas bon, (...) ils nous pompent notre énergie " que pensez vous de cette phrase ?
5/ Comment font les médiums pour se ressourcer en énergie ? Car tout contact est pour moi fatiguant physiquement, j'ai compris par les lectures de G.Delanne que les médiums qui se sont prêtés aux expérimentations au siècle dernier s'épuisaient eux aussi.
Merci de vos réponses.
Cevol.

Bonjour,
Si certaines personnes sont plus sensibles à des esprits perturbateurs, c'est que cela dépend de plusieurs facteurs qui rentrent en conjonction.
Voici quelques points importants qu'il faut connaître.
1 - Il y a la capacité à être réceptive aux esprits que l'on nomme médiumnité (certains ne l'ayant pas trop développé en eux, sont moins soumis ou d'une façon moindre à ces ressentis).
2 - Le médium doit être en condition mentale et spirituelle profonde pour être suffisamment protégé et disposé pour être le plus en vibrations élevées vers le plan spirituel.
3 - Avoir une foi inébranlable en Dieu et dans le respect de ses lois (faire cela dans un but profondément désintéressé et pour ses semblables, ni dans un but curieux, ni d'amusement.).
4 - Etre encadré par des personnes expérimentées pour éviter toute dérive dont le médium ne pourrait se rendre compte, qui est lié à l'emprise que certains esprits pourraient avoir sur un médium (qui peut aller de l'obsession jusqu' à la subjugation !). Donc un travail de groupe est obligatoire dans un centre spirite.
Tous ces critères sont le minimum pour un travail de médiumnité efficace et en sécurité, est-ce que tous ces critères étaient-ils présents ?
Le spiritisme est une science qui demande beaucoup de discernement ! Il enseigne qu'il ne faut JAMAIS travailler seul pour toutes ces raisons évidentes.
2/ Non il n'y a pas de mise à l'épreuve au sens que vous l'entendez. Cela vous met simplement en évidence que pratiquer le spiritisme n'est pas sans danger comme toute pratique.
3/ Je vois que vous avez compris et conclue de par vous-même. Les hauts esprits ne sont attirés uniquement que par les hautes pensées ainsi que par le sentiment d'amour le plus désintéressé qui l'accompagne. N'oubliez pas que les esprits sont les âmes des hommes, toute superstition, continue de persister souvent longtemps, même du côté invisible. Tout rituel, cérémonial, acte teinté de superstition, donne une prédominance aux croyances de la suprématie, par la sacralisation des gestes, formules, attitudes, produits, encens. Ceux qui croient cela, croient donc que Dieu n'aiderait que ceux qui posséderaient ces formules, grigri. Dieu ne pourrait donc pas assister ceux qui ont un cœur pur mais ne possédant pas ces connaissances en cérémonial ! Quelle injustice et manque d'égalité envers ses enfants serait une loi pareille !
Aucune formule n'a d'action quelconque sur les esprits. Si les esprits venaient à des rituels, ce serait selon la force, la hauteur et le type de pensées spirituelles engendrées, mais non par le rituel lui-même !
Le rituel n'est que le reste de superstitions de l'homme à travers les âges pour sacraliser les instants. Quand il comprendra que seule la pensée est l'essence de tous les phénomènes, toutes ces superstitions disparaîtront d'elle-même.
N'oubliez pas le célèbre proverbe : " Qui se ressemble s'assemble ". Par ce proverbe, cela explique souvent la cause du type d'esprits qui se communiquent à ceux qui les appellent et des conséquences qui en découlent implicitement. " Le livre des Esprits " au Livre 2, CH 9, en parle d'ailleurs assez bien concernant ces croyances aux pouvoirs occultes, je vous conseille de bien étudier ce chapitre.
4/ Nous ne sommes pas là pour juger des propos, mais il faudrait définir ce que cette personne voulait dire ou faire comprendre en disant TOUT ce qui traîne ici-bas. S'il voulait désigner tous les esprits cela est faux, car cela contient les esprits peu élevés (à ce titre cela serait juste), mais également les esprits de nos amis, famille, conjoints... qui nous ont quittés. Même si ceux-ci n'étaient pas d'un ordre le plus élevé, en faire une généralité d'infériorité serait faux. A nous d'avoir de bons actes et de bonnes pensées, cela est le meilleur moyen de se préserver d'influences négatives. C'est ainsi que s'applique la loi d'attraction et de répulsion des êtres.
5/ Il faut savoir s'inspirer de hauts esprits qui amènent des fluides élevés et régénérateurs. Dès lors que le médium peut mieux diriger ses pensées et ses aspirations, il peut alors mieux utiliser ces fluides pour récupérer et les utiliser à profits. D'où un intérêt capital de pouvoir savoir éliminer toute influence d'esprit perturbateur. Il ne faut confondre les médiums du siècle dernier qui souvent faisaient des phénomènes dit physiques (matérialisations, déplacements d'objets, ectoplasmes, lévitation.) qui utilisaient les fluides de façon matérielle pour des phénomènes matériels, avec de grandes dépenses de fluide vitaux, donc très lourds et épuisants pour les médiums ! Nous n'en sommes plus à cette époque ou les phénomènes étaient utilisés pour affirmer et prouver l'existence d'un monde invisible. Le moment est venu d'un développement moral pour que les messages soit un agent d'amélioration pour chacun et une prise de conscience d'un monde spirituel constamment agissant. Ces fluides sont alors utilisés pour transmettre des messages et encourager ceux qui luttent sur le chemin de cette vie, en lui donnant un sens, au plus grand nombre possible. Tel est le but du spiritisme.
Fraternellement,
Christophe.

 

Expérience étrange - Cevol - 08/01/2004

 

Bonjour,
Je suis tombée sur les écrits d'Allan Kardec il y a quelques temps, je les ai lus avec intérêt, mais un léger scepticisme, sans preuve il m'était difficile de concevoir que tout ceci puisse être vrai (je n'excluais pas alors la possibilité que cela puisse être mais je n'avais jamais pratiqué de séance de spiritisme).
J'y ai pensé pendant plusieurs jours jusqu'à ce matin de décembre où un meuble s'est mis à bouger tout seul à ma grande surprise ; plusieurs fois et de telle manière qu'il m'a fallu me rendre à l'évidence, il n'y avait rien de mécanique ou de physique dans ce mouvement... J'en ai parlé à une connaissance qui, lui dit pratiquer souvent l'écriture automatique avec des esprits qui lui sont connus ; il m'a dit que quelqu'un ou quelque chose voulait correspondre avec moi et que je devais répondre; il m'a prêté une photo et un objet ayant appartenu à un défunt proche de lui et avec qui il converse apparemment souvent, m'a expliqué le système (bougie, encens, concentration...). Je devais essayer de demander l'aide de cette personne pour communiquer avec mon interlocuteur inconnu après cet essai qui m'a semblé infructueux, j'ai eu une manifestation : une fenêtre que je fermais m'a presque échappée des mains comme si quelqu'un la poussait à ma place, j'ai été si surprise que j'ai du la retenir pour ne pas qu'elle claque, (il n'y avait pas de vent ni de courant d'air à ce moment là.) Puis les deux nuits qui ont suivi ont été les plus effrayantes de ma vie, insomnie, sensations qu'on m'effleure, vision d'ombre noire (j'en ai encore des frissons) et durant ces deux jours sensations d'être suivie, frissons étranges sans sensation de froid... etc et j'en passe.
J'en ai parlé à cette connaissance qui m'a dit que je devais à nouveau essayer car manifestement il y avait une volonté de contact avec moi et que je ne devais pas avoir peur, j'ai alors rassemblé mon courage et me suis mise en colère après cette chose en lui disant de me laisser tranquille, de ne pas m'effrayer ainsi, que si contact il devait y avoir ce serait moi qui en aurais l'initiative et que si cette chose avait besoin d'aide, j'étais prête à l'aider mais pas maintenant (je ne sais pas où je mets les pieds !).
Depuis les choses se sont calmées, je cherche des réponses sur ce qui c'est passé avant de poursuivre plus loin. Pensez vous qu'il s'agisse d'un esprit ? Est-ce un malin ou un gentil ? Dois-je continuer mes essais de communication ? Dois-je me faire assister par un habitué ? Que pensez vous de cette expérience ?
Il m'arrive quelques fois aussi d'avoir des rêves prémonitoires, (en général le décès de personnes), le plus frappant fut la vision de la tempête de 1999, quelques jours avant qu'elle ne se produise. Pensez vous que tout ceci soit lié à des capacités médiumniques ?

Bonjour,
Selon votre récit, il est évident que vous avez de la médiumnité. Mais la première chose à comprendre est que vous ne devez en aucun cas pratiquer seul.
Si vous avez lu Alan Kardec avec intérêt, vous avez compris que la médiumnité n'est pas un jeu, si vous ne voulez pas être sous l'empire d'esprits perturbateurs voire obsesseurs.
Sachez que les esprits qui viennent à ce genre de réunions sont des esprits encore rattachés à la matière et qui veulent s'amuser. Les esprits supérieurs ne s'intéressent qu'aux réunions qui ont un caractère sérieux. Je ne vous conseille pas de continuer ces expériences si vous ne voulez pas avoir plus de problèmes, car il sera très difficile pour vous de vous en sortir.
Vous pouvez vous intéresser à tous ces phénomènes, mais il serait préférable de vous adresser à un centre spirite qui vous aidera à canaliser votre médiumnité et vous montrera le véritable intérêt de la médiumnité.
En attendant je vous conseille de continuer vos lectures ou de relire attentivement les écrits d'Allan Kardec, car il est important avant toute chose de comprendre la philosophie spirite.
Fraternellement,
Sophie.

 

Ecriture automatique - Mickael - 06/01/2004

 

Bonjour,
Voilà, j'ai vu sur un site web comment faire de l'écriture automatique et j'ai essayé. Le seul problème : ça n'arrête pas de faire des ailes d'anges ou des dessins qui ne ressemblent à rien et j'aimerais aussi savoir pourquoi ? Ma main bouge toute seule, elle n'arrête pas de tourner en rond, pourquoi ?
Aidez-moi, je n'en peux plus et en plus je me fais traiter de fou par ma famille ! Comment faire j'ai trop peur de ça !

Bonjour,
La pratique du Spiritisme n'est ni un jeu, ni un divertissement et il y a certaines règles à respecter. La première, c'est la prière sincère que l'on exprime à Dieu. Par votre légèreté de pensée et de faire, vous avez attiré à vous un esprit facétieux qui s'amuse à vos dépens.
Pour vous libérer de cet esprit, vous devez, par votre volonté, refuser toute communication et tout geste désordonné et bien sûr, vous devez prier Dieu sincèrement et humblement pour qu'il vous vienne en aide : lisez " l'Evangile selon le spiritisme " d'Allan Kardec, voir notre site.
Si vous ne parvenez pas à régler ce problème rapidement, venez nous voir, nous vous apporterons gracieusement notre aide.
Gilles.

 

Présence à côté de moi étant petite - P - 14/12/2003

J'avais 5 ans, nous devions déménager pour l'Italie, à la veille de celui-ci, dans la nuit, je sentis une présence à côté de moi, j'eus une sensation de peur, je remontais mes couvertures jusqu'au menton, à ce moment-là, je sentis une petite main me toucher, elle me pinçait, me griffait, j'eus mal.
J'essayais de me débattre et mes mains pendant ce débat, touchaient son visage et surtout ces cheveux, des nattes... Je tirais dessus et je criais : " maman ! maman ! " très, très fort ; ma mère n'arriva pas tout de suite. Quand ma mère arriva, elle alluma la lumière : " qu'est-ce qu'il y a ? " me dit-elle. Je lui expliquais. Elle se mit à rire et elle me dit que c'était un cauchemar. Avait-elle raison ? Je ne sais pas mais en tout cas ce rêve ne m'a jamais quitté, il avait tellement l'air réel.
En habitant en Italie, je suis tombée gravement malade. Avait-il un rapport avec ce petit personnage ? Depuis d'autres choses me sont arrivées.

Bonjour,
Il se peut que selon les éléments que vous apportez de cette expérience, cela soit probablement la manifestation d'un esprit qui a voulu se communiquer à vous, car il est vrai que quand on est enfant, les capacités à ressentir ces phénomènes sont souvent plus accrus. Il y a des rêves qui vous imprègnent et des ressentis qui sont plus physiques et nous indiquent que l'on est plus du tout dans l'ordre du rêve quand cela vous imprègne si durablement et si fortement.
Cette limite étant subtile et subjective, évidemment seul un examen détaillé et approfondi de cette événement pourrais amener une certitude totale. Mais de par vos propos, on ressent que cela vous a affecté fortement, vous avez donc sans doute vécu une manifestation de ce type. Comprenez qu'il n'existe pas une expérience similaire, car une multitude de facteurs rentrent en jeu.
Il est vrai qu'un choc émotif peut reporter en vous une commotion psychique qui par la suite peut affecter votre organisme. Mais qu'il y ait eu un lien entre votre expérience vécue, et une grave maladie, je ne pense pas que cela soit nécessairement la cause. Le monde spirituel dans la périphérie de la terre n'est simplement que le reflet de notre monde, le bon comme le mauvais y coexistent et agissent sur celui-ci d'une façon subtile. Parfois les manifestations sont plus fortes et probantes, et permettent à certains aux idées matérialistes de créer une brèche dans leur certitude de l'inexistence de ces phénomènes. Ainsi peu à peu l'humanité se tournera vers une approche plus spirituelle de la conception du monde dans lequel nous vivons tous.
Soyez vous même, de par vôtre vécu, un sujet qui se rajoute à la si longue liste des faits qui jalonnent l'histoire depuis la nuit des temps et qui authentifient la véracité du monde invisible qui nous entoure.
Fraternellement,
Christophe.

 

 

De la diversité des médiumnitées - Louis-Baptiste - 12/12/2003

 

Bonjour à tous et à toutes,
C'est avec un grand intérêt que je parcours régulièrement votre site, que je trouve particulièrement documenté, une source merveilleuse d'informations, bravo ! Mais pourquoi se limiter à Allan Kardec et ses continuateurs ? Quand n'est-il des autres grands noms de l'histoire de la médiumnité ? Serait il permis d'avoir votre avis sur des personnages tel que Maître Philippe de Lyon et ses guérisons miraculeuses, d'Edgar Cayce et ses lectures psychiques, de la célèbre médium Jane Roberts et de l'enseignement de Seth ?
Tant de médiumnités qui différent les unes des autres, et qui disons-le n'a rien à voir avec le spiritisme tel qu'on pu le concevoir Allan Kardec et ses continuateurs, du moins je le pense. Votre avis m'est très précieux, et votre réponse indispensable, et encore une fois bravo pour votre site, un des meilleurs sur le sujet.
Cordialement,
Louis-Baptiste

Bonjour Louis Baptiste,
Tout d'abord merci, nous sommes heureux que notre site vous plaise, et mes excuses pour avoir mis tant de temps à vous répondre.
Tout d'abord, nous ne nous limitons pas tout à fait autant à Allan Kardec et à ses continuateurs que notre site le laisse supposer et la bibliothèque du centre regorge d'ouvrages traitant de sujets approchant écrits par des auteurs non kardecistes. Toutefois il faut comprendre notre approche du spiritisme. Allan Kardec et, par la suite ses continuateurs, ont cherché à avoir une approche scientifique des phénomènes et des communications spirites. Grâce à une réflexion rationnelle sur de nombreuses communications et une formidable capacité de synthèse, Allan Kardec a réussi, après avoir constaté la réalité des phénomènes et le sérieux qu'il faut leur accorder, à rassembler une doctrine qui, sans être complète (c'eût été impossible), présente une base solide et fiable.
Il existe beaucoup de médiums (ou tout du moins prétendus comme tels) qui ont publié des communications qu'ils ont obtenues et qui s'éloignent plus ou moins de la doctrine kardeciste, le plus souvent parce que traitant de sujets que Kardec et ses continuateurs n'ont pas abordé (extra-terrestres, Atlantide, concepts sur le temps, etc…).
Il est difficile de déterminer quelle confiance nous pouvons accorder à ces écrits, d'une part par la difficulté à déterminer l'approche que ces médiums ont, premièrement, du sujet, simple charlatanisme ou médiumnité réelle, deuxièmement, des communications, approche humble et critique de leurs propres communications ou confiance absolue les soumettant à n'importe quel esprit farfelu ou pire faux savant, et d'autre part par la difficulté de déterminer quel type d'esprit communiquait avec eux car même un médium tout à fait honnête peut être soumis à des obsessions, surtout s'il travaille seul et encore plus si on lui accorde une grande importance qui flatterait son orgueil, ce qui est d'autant plus à craindre que le médium est célèbre.
Quoi qu'il en soit, ces écrits soulèvent un certain nombre de questions qu'il serait intéressant de soumettre à des esprits de confiance dans différents centres pour s'en faire une idée plus précise car Kardec a défini le spiritisme comme une science et qu'une science ne peut rester stagnante.
J'espère avoir répondu à votre question, toutefois si vous souhaitez en discuter, n'hésitez pas à nous rendre visite au centre un jour de réunion publique.
Fraternellement,
Olivier

 

Sensations fortes - Valérie - 10/10/2003

 

Bonjour,
Je dormais quand tout à commencer et ensuite je suis certaine de l'avoir "vécu".
Ça s'est passé cette nuit. Tout d'abord une musique électronique très forte, comme en boîte mais style années 70 dirais-je, puis une voix de femme, lointaine d'abord, que je ne comprenais pas, il me semblait entendre une langue étrangère. Puis au fur et à mesure qu'elle se rapprochait, devenait claire et forte, je comprenais de mieux en mieux la phrase quelle disait et répétait. Et quand j'ai eu tout à fait compris, elle a continué à parler.
Je n'ai retenu que deux bribes de son dialogue : "Certes, il veut tout ce que tu aimes, mais avant tout il veut pré-communiquer". Ensuite, j'étais tellement absorbée à me défendre parce que je me sentais tirée, j'avais l'impression que l'on voulait me soulever en me tirant par la jambe gauche que je n'ai pas retenu la suite.
J'étais paralysée, j'ai juste senti mon chat qui venait sur le lit, je l'ai caressé du bout des doigts, la seule chose que j'ai pu rendre mobile. Puis j'ai entendu mon fils m'appeler de la chambre d'à côté, ce qu'il fait depuis environ trois nuits pour me demander des bisous.
A un moment donné j'ai cru que je mourrais, je me suis totalement sentie aspirée, très très fortement, et ce toujours pendant que la femme me parlait et que la musique jouait. En même temps j'entendais des pas dans un escalier en bois, il me semblait que quelqu'un descendait, assez rapidement.
J'ai appelé les bons esprits à mon aide, je craignais les esprits inférieurs, je leur ai demandé de les chasser et en même temps je demandais à ces esprits inférieurs de s'occuper de leur avancement et d'amour, plutôt que de me venir me terroriser. Ceci dit j'ai eu peur parce que c'était très inattendu et la réaction première et presque toujours la peur, me semble-t-il.
J'ai lu " le Livre des Esprits ", j'ai commencé " le Livre des Médiums " (ça fait un moment que je ne l'ai pas continué) en parallèle avec " Les morts nous parlent ". Cela n'empêche, j'ai eu peur. Quand tout s'est arrêté brusquement : je ne sais pas pourquoi véritablement parce que j'ai prié et effectivement, il s'avère que ce sont des esprits inférieurs, ou alors celle qui se "communiquait" a senti que je n'étais pas "prête" en tous les cas, j'ai mis une bonne quinzaine de minutes avant de m'extirper de mon lit, pour aller voir mes enfants et explorer la maison.
Ensuite j'ai prié pour que l'on m'aide à comprendre ce qui m'est arrivé. Je ne sais toujours pas. Et tout le reste de la nuit, j'ai eu mal sur le dessus des pieds et la paume des mains et toutes mes articulations m'ont faite souffrir aussi, mais moins longtemps.
Je sors d'une période très "trouble" et cela fait environ 1 mois que j'ai retrouvé un certain équilibre. Ceci dit je sais pertinemment que les rêves (enfin les voyages aurais-je envie de dire) ne sont pas basés sur la vie au quotidien mais plutôt qu'ils sont une continuité de la vie de notre esprit, plus libre dans le sommeil.
J'ai essayé l'écriture automatique, sans succès, je sais que l'on est tous médium, plus ou moins éveillé. Est-ce le cas ici ? Cela risque-t-il de se reproduire ? Que faire exactement dans ces cas là pour déterminer réellement à qui l'on a à faire ? Dois-je, si cela se reproduit, me laisser aller, malgré la peur, peur surtout de se laisser "entraîner" ? En tous les cas merci de m'avoir lue, d'être là. La doctrine spirite m'aide énormément au quotidien.

Bonjour,
Comme vous l'écrivez, nous sommes tous médiums mais à des degrés de sensibilité différents selon les individus. Vous semblez avoir vécu une mauvaise expérience médiumnique due à un ou plusieurs Esprits inférieurs. Ce genre de mésaventure arrive fréquemment à ceux qui pratiquent la médiumnité seul et sans expérience.
Faite votre examen de conscience et recherchez quelles affinités pourraient avoir avec vous ce genre d'Esprit. Le soir avant de vous endormir, priez Dieu avec sincérité et avec votre cœur et demandez à votre guide spirituel de vous protéger.
Ne pratiquez plus aucune médiumnité sous aucune forme que ce soit : écriture ou autre et ne vous laissez plus entraîner par des Esprits perturbateurs car cela pourrait vous conduire vers l'obsession.
Fraternellement,
Gilles.

 

Demande d'explications - Marie Greif - 06/10/2003

 

Bonjour,
Voilà, j'aimerais savoir si vous savez expliquer mon cas, j'ai 49 ans origine gitane, depuis l'âge de 19 ans, une chose me diffère des autres personnes, je suis cartemancienne, mais ce n'est pas vraiment cela qui m'étonne, j'ai le pouvoir de soigner les gens, juste avec une photo. Vous pourrez me dire que c'est le hasard, mais ce n'est pas le cas. Avec tant d'années de réussite sur des gens différents.
De plus les maladies que je soigne sont très graves en générale. Par exemple, la leucémie, le psorasys, ce que j'énonce ici, je ne peux le prouver. Les personnes sauvées pourront témoigner de ma bonne foi dans les hopitaux. Ces personnes, en quelque sorte, on les appelle le ou la miraculé(e).
Je tiens la photo en main et je le veux, c'est tout. Vous avouerez qu'une telle chose est bizarre.
Greif Marie.

Bonjour,
Le pouvoir de guérison est une forme de médiumnité et c'est l'une des plus belles. Aidez son prochain, apportez du soulagement à ses douleurs, voilà une belle mission.
Je ne mets point en doute votre témoignage et je suppose de part le monde qu'il existe des milliers de personnes capables de guérir par imposition ou par simple acte de la volonté.
Cependant, en tant que spirite, je tiens à vous mettre en garde contre la médiumnité qui est rétribuée, celle que vous pratiquez par les cartes.
Tout homme est médium car Dieu veut que la lumière arrive à tous mais les médiumnités sont différentes d'un individu à l'autre. Il a reçu ce don de Dieu, il l'a gratuitement. Ce don lui permet d'être l'interprète des Esprits en recevant soit des paroles, des images ou des fluides pour aider son prochain. Il ne peut pas vendre ces paroles car il ne les a pas pensées, ni conçues. Il doit donc les transmettre gratuitement.
Je vous conseille de vous référer à l'ouvrage d'Allan Kardec " L'évangile selon le spiritisme ", voir notre site au chapitre 26 : Donnez gratuitement ce que vous avez reçu gratuitement où vous trouverez cet article concernant la médiumnité guérissante :
" La médiumnité est une chose sainte qui doit être pratiquée saintement, religieusement. S'il est un genre de médiumnité qui requière cette condition d'une manière encore plus absolue, c'est la médiumnité guérissante. Le médecin donne le fruit de ses études, qu'il a faites au prix de sacrifices souvent pénibles ; le magnétiseur donne son propre fluide, souvent même sa santé : ils peuvent y mettre un prix ; le médium guérisseur transmet le fluide salutaire des bons Esprits : il n'a pas le droit de le vendre. Jésus et les apôtres, quoique pauvres, ne faisaient point payer les guérisons qu'ils opéraient.
Que celui donc qui n'a pas de quoi vivre cherche des ressources ailleurs que dans la médiumnité ; qu'il n'y consacre, s'il le faut, que le temps dont il peut disposer matériellement. Les Esprits lui tiendront compte de son dévouement et de ses sacrifices, tandis qu'ils se retirent de ceux qui espèrent s'en faire un marchepied. "
Fraternellement,
Catherine.

 

Médiumnité - Laurence - 12/08/2003

Bonsoir,
Je viens de découvrir votre site que je trouve très intéressant. J'ai 42 ans. Je suis née un 25 février 1961, grand prématuré, à 5 mois et 20 jours. J'ai eu beaucoup de chance car je n'ai eu aucun problème de santé. Par contre, je suis hyper-sensible et je ne le gère pas toujours très bien. Je ressens trop les gens et les atmosphères et cela me bloque parfois. Je fais également des rêves prémonitoires.
Quelques médiums m'ont confirmé que j'étais comme eux. Je ne le vis pas toujours très bien et cela me déstabilise beaucoup. J'ai du mal à l'accepter, parce que j'ai peur de ce que je peux ressentir, voir et entendre. Je n'en peux plus et j'ai l'impression parfois que mon coeur et ma tête vont exploser.
J'aimerais mieux et bien vivre cet état ; le développer afin d'atteindre une paix intérieure pour pouvoir aider les autres. J'aimerais fréquenter des groupes de travail sur Paris et sa région, également, échanger sur internet. Je me sens très seule et incomprise.
Depuis 5 ans, je retrouve le réconfort dans la prière ; je suis devenue orthodoxe pratiquante. Je vous remercie de l'aide que vous pourrez m'apporter.

Bonjour,
En effet, à l'époque, une naissance 5 mois et demi demi après la conception constituait une grande prématurité, et votre médiumnité peut être liée à elle.
Je vous conseille dans un premier temps de vous familiariser avec le monde des esprits en lisant : "le livre des esprit" et "le livre des médiums", en téléchargement gratuit sur notre site, et de lire les informations figurant sur les pages de notre site.
Ensuite, priez Dieu et votre guide pour qu'ils vous apporte l'aide nécessaire pour trouver la paix intérieure. Enfin, vous pouvez vous rendre dans un centre spirite proche de chez vous si cela est possible ; cela vous permettra de dialoguer avec les membres de ce centre de manière ainsi à éclaircir certains éléments que vous ne comprenez pas bien. Et si vous le souhaitez vous déveloperez votre médiumnité au sein de ce groupe de façon à aider les autres à votre tour, en particulier lors de séances d'aide spirituelle.
Fraternellement,
David.