Médiumnité - D. - 21/08/16

 

Bonjour,
depuis petite, j’ai des rêves prémonitoires et j’ai vécu beaucoup de choses à travers ces rêves. J'ai souvent fait un blocage et j’ai mis quinze ans à les accepter. Il m’arrive souvent de voir des personnes décédées. Je suis un peu perdue avec tout cela. Je prie beaucoup et je vais souvent à la messe. Je souhaite trouver de l’aide pour comprendre et peut être développé ma médiumnité. ?

Bonjour,
Il est naturel que nous puissions communiquer avec les Esprits désincarnés et eux avec nous car bien qu’étant incarnés, nous sommes aussi des Esprits. Grâce à nos cinq sens et à nos organes moteurs, nous sommes en contact avec le monde corporel, nous agissons sur lui. Grâce à nos facultés et à nos organes spirituels, nous sommes en contact avec le monde spirituel, sur lequel nous agissons également. Toutes les personnes reçoivent l'influence des Esprits. La grande majorité d’entre nous ne perçoit pas dans son être intime cette influence occulte. Cet échange se manifeste sous forme de pensées, de différents états de l’âme, d’impulsions, de pressentiments, etc. Mais il y a des personnes, pour lesquelles, cet échange se déroule de façon ostensible. Chez elles, les phénomènes sont fréquents, marquants, intenses et bien caractérisés, révélant l’action évidente d’une autre individualité, celle de l'Esprit communicant.
La pratique de la médiumnité est conseillée parce que son exercice nous apporte d’innombrables et grands bénéfices. Le premier, c’est la preuve de l’existence de l’Esprit, de son immortalité et de son individualité dans l’au-delà. En exerçant la médiumnité, nous pouvons nous informer de ce qui existe et se passe dans le plan spirituel, comme la continuité de la vie terrestre et comme conséquence de nos actes dans ce monde. Nous pouvons recevoir l'aide des bons Esprits, des enseignements, des consolations et parfois des guérisons. Nous pouvons aider les bons Esprits dans l'assistance et les éclaircissements spirituels aux incarnés et aux désincarnés. Nous pouvons développer et éduquer nos facultés médiumniques et élargir puis perfectionner la relation entre incarnés et désincarnés, notre grande famille universelle, jusqu'à contacter parfois des êtres chers désincarnés, lorsque les lois divines le permettent dans un but nécessaire et opportun.
Aussi rapprochez-vous d’un centre spirite puis lisez beaucoup, des ouvrages de Kardec, de Denis ou de Chico.
Fraternellement,
Elise