Mission - B. - 16/06/16

 

Bonjour,
Il y a quelques jours, je suis tombée « par hasard » sur le film Nosso Lar (Notre Demeure, en français) sur internet. J’ai commencé à le regarder parce que, au vu des images je me suis dit « tiens, un film de science-fiction brésilien, comme c’est curieux ». Je suis brésilienne, d’où ma curiosité. En bonne bouddhiste je ne crois pas du tout au hasard, et inévitablement après cette « rencontre » avec le spiritisme, les questions sont venues (j’avais déjà eu d’autres opportunités de contact, mais cette fois-là cela m’a touché). A mon âge et d’après mon expérience de vie, je ne me pose plus la question de savoir si je suis médium ou pas, je sais que oui ; mes souvenirs sont celui d’une enfant/adolescente/adulte que certains estiment « bizarre » mais à la clairvoyance indiscutable et parfois inquiétante.
Et je ne parle pas de toutes les années pendant lesquelles je pensais que tout le monde percevait les choses comme moi (Bonjour les malentendus …). Je n’ai pas du tout de penchant « mystico » comme on dit en France. Et je ne me pose plus non plus trop de questions sur ma santé mentale : une asperger/surdouée, un peu dépressive aussi (mais sans les phases maniaques), avec des problèmes de santé qui laissent les médecins pantois (symptômes visibles et indiscutables mais non identifiables en examen). Bref, le « tableau » complet.
La pratique du bouddhisme répond largement depuis 20 ans aux questions que je me suis posé sur l’éternité de la vie et autres, en plus de calmer et atténuer les manifestations désagréables de mes dons. Mais on n’efface pas ce que l’on est, et difficile d’échapper à sa mission (dans le bouddhisme nous pensons que nous avons choisi notre mission sur Terre avant de naître). Je dis que ce serait bien de naître avec un pense-bête du type, « Mission : sauver le monde », histoire de pas trop perdre du temps à chercher. :)
Après avoir vu ce film, une vieille question a refait surface pour laquelle je demande votre opinion : « Si je suis née avec ces dons, outre le fait évident que cela doit contribuer à mon évolution, comment savoir si je dois les utiliser pour aider les autres ? »
On peut aider les gens de tant de façons, alors quand et pourquoi utiliser ces dons particuliers ? Les médiums que j’ai croisé dans ma vie depuis mon enfance ne savaient que répéter : « développe tes dons pour aider les autres ». Depuis, j’essaye de me tenir très loin des médiums parce que les « dons » en question m’ont toujours causé plus de problèmes que des joies, et les gens me trouvaient déjà assez bizarre comme ça… Alors comment savoir ? Quelle lecture faites-vous de cela ?

Bonjour,
Si vous subissez votre médiumnité, c’est qu’il faut la développer, il n’y a pas d’autre solution. Pour devenir un bon médium, l’idéal est de se rapprocher d’un centre spirite afin d’avoir l’aide d’autres médiums pour vous éviter les écueils, sinon, il faut lire, beaucoup, puis prier beaucoup.
Fraternellement,
Jean Marc