Entité - Magali - 10/02/2012

 

Bonjour,
à plusieurs reprises depuis mon enfance, il m'est arrivé pendant la nuit de ressentir comme une sorte "d'attaque" ou quelque chose essayait de rentrer en moi, me paralysant complétement les membres, et en même temps, j'entendais des bruits qui ressemblaient à un grognement assez effrayant.
Me situant à l'intermédiaire du sommeil et du réveil, j'ai toujours pu me débattre en réussissant à dire "va t'en" jusqu’à ce que cela cesse. Une fois réveillée complétement, étant à l'époque athée et très cartésienne j'ai toujours essayé d'interpréter cela comme une émanation de mon psychisme, un espèce de rêve à moitié éveillée, bien que troublant de réalisme...
Puis, j'ai eu mon premier enfant, avec qui j'ai été très fusionnelle. Et lorsqu'il était bébé, ce phénomène s'est reproduit, et pendant l'attaque, pendant que je me débattais, j'ai clairement visualisé la main de mon fils qui prenait la mienne, comme un tableau éclairé d'une vive lumière jaune presque dorée.
Cette attaque a alors cessé et cela ne s'est plus jamais reproduit depuis maintenant 6 ans. Dois-je interpréter que j'ai été attaqué par un Esprit malveillant qui tentait de s'introduire en moi et que mon fils est venu à mon secours ?
Qu'est-ce que cela signifie ?
Je vous remercie pour votre réponse et le temps que vous nous donnez.

Bonjour Magali,
Lorsque nous sommes sur le point de nous endormir, nous nous trouvons alors dans une sorte d'état second où notre esprit commence à se détacher du corps et nous permet ainsi de percevoir plus aisément le monde invisible.
Il est alors très difficile de faire la différence entre cauchemar éveillé et réalité fluidique.
En effet, nous sommes continuellement entourés d'une multitude d'Esprits même si nous ne les percevons que rarement.
Ces Esprits ne sont pas tous toujours bien intentionnés.
Certains peuvent avoir envie de vivre des sensations à travers nous ou peuvent vouloir nous tourmenter pour se venger du mal qu'on leur aurait fait personnellement subir, parfois même dans une vie passée.
Mais ils ne peuvent pas s'installer dans notre corps sans notre accord car nous sommes toujours maîtres de nous-même. Votre fils est, peut-être, venu vous aider dans une de ces luttes et il est possible qu'il continue de veiller sur vous, si son évolution lui permet de tenir à distance respectable les Esprits qui pourraient chercher à vous nuire.
Ce sont les qualités morales qui permettent de prendre le dessus sur les entités perturbatrices. La prière permet de compenser, en partie, ces vertus manquantes en attirant des Esprits qui viennent à notre secours. Et parfois, ces Esprits protecteurs peuvent choisir de s'incarner à nos côtés afin de mieux veiller sur nous.
Nous n'avons pas assez d'éléments ici pour affirmer que c'est le cas de votre fils mais c'est effectivement une possibilité. Et, si tel est la cas, l'avenir vous le confirmera...
Fraternellement,
Hélène