Fluides - Robert - 06/10/16

 

Bonjour,
J’ai appris par les lectures qu’il existe des fluides, comment distingue-t-on les bons des mauvais fluides ? Comment réagir face aux mauvais fluides ?

Bonjour,
C’est la pratique qui permet de distinguer les bons des mauvais fluides. C’est aussi la pratique qui nous apprendra à différencier les différents types d'Esprits, selon les fluides qu’ils irradient. De manière générale, les bons fluides sont légers, agréables, suaves, calmes, donnent une sensation de bien-être général et de bonheur spirituel. Les mauvais fluides sont lourds, désagréables, violents, disharmonieux, donnent des sensations de malaise général, anxiété, inquiétude, nervosité, tête lourde, paupières lourdes, bâillements fréquents et frissons. On peut observer parfois qu’une personne sent un malaise dû à sa propre disharmonie sans qu’aucun Esprit ne lui provoque une perturbation.
Il ne suffit pas de percevoir et d’identifier les types de fluides. Il faut savoir comment les absorber, lorsqu’ils sont bénéfiques et les repousser lorsqu’ils sont néfastes. Pour absorber les fluides, il suffit de vibrer sur la même bande. Pour repousser les mauvais fluides, il faut maintenir sa pensée dans le bien et irradier de bons fluides.
Il y a des cas où bien que les fluides soient mauvais, le médium a besoin de servir d'intermédiaire à l’Esprit pour qu’il soit secouru, éclairci. Dans ce cas, il ne les repoussera pas mais, même en sentant l'atmosphère fluidique difficile, il cherchera à maintenir son propre équilibre spirituel et à envelopper avec le communicant des vibrations fraternelles mais fermes.
Fraternellement,
Sylvie