L'au-delà - Chantal - 14/01/2015

Bonjour à toute l'équipe,
Depuis le départ de ma fille chérie et mon cher mari, je m'interroge sur des "certitudes" dont je doute... je lis beaucoup de livres, conférences etc... mais je doute : on nous dit :
- nos êtres chers partis, nous protègent ! Pourquoi n'ont-ils pas protégé notre fille ?
- qu'à notre départ on se retrouve dans l'au-delà ! selon divers médiums ma fille et mon mari ne sont pas ensemble ?
- les personnes ayant vécues une NDE parlent du passage dans un tunnel à la vitesse de millième de seconde pour atteindre la lumière ! alors que dans les conférences on nous parle d'étapes, de paliers, d'épreuves, de.... pour arriver dans la lumière ?
- Toujours les NDE, disent qu'arrivée au bout du tunnel, voient et reconnaissent des familiers... ces derniers préviennent de ne pas franchir "la porte de l'au-delà" sinon le retour est impossible ! qui a-t-il derrière cet interdit ?
- Si elles sont revenues, les NDE n'ont pas franchi "l'autre côté"... d'où viennent alors leurs récits des descriptions précises des lieux de l'au-delà ?
- pourquoi les NDE ne racontent jamais d'étapes, de paliers etc... mais d'arrivée directe dans la lumière ? On ne peut pas comparer les véritables morts et les NDE ni se fier à l'évidence de ce qu'est réellement l'au-delà ? existe-t-il vraiment ?
J'ai vu 2 fois le film "Notre demeure", très angoissant et rien à voir avec ce qu'on peut penser de la vie dans l'au-delà ! et rien de comparable avec les récits des NDE surtout le début du film. Les NDE parlent d'un tunnel avec une belle lumière au bout !!! Dans ce film, on voit de la souffrance, loin de la promesse d'un bonheur éternel ?
Jusqu'à ce jour personne ni même le meilleur médium au monde ne peut dire ce qui se passe vraiment de l'autre côté... puisque personne n'est revenu pour l'expliquer ? Les doutes restent, nous n'avons donc aucune preuve d'une vie après la mort.
Avec mon cher mari, après le départ de notre fille, nous nous étions fait la promesse, celui qui partirait le premier, fera tout son possible pour dire à l'autre qu'il a retrouvé notre fille ! Mon mari est parti depuis plus de 4 mois et aucune nouvelle à ce jour, ni de signe...! il savait que c'était important pour moi... J'ai encore beaucoup de doute et d'incertitude et pourtant je voudrais tellement y croire....? je ne vais pas trop demander... J'obtiendrais cette vérité lors de mon propre départ.
J'ose espérer être publié ainsi que vos réponses. Je vous en remercie vivement.

,Bonjour Chantal,
Nous comprenons votre trouble et votre besoin de réponses claires et précises sur l'au-delà mais il ne nous sera pas possible de vous répondre parfaitement sur cet Agora.
Il y a en effet autant de manières de mourir que de manières de venir au monde. C'est pourquoi le récit du passage d'un monde à l'autre ne peut, en aucun cas, être étendu exactement à l'identique à tous les passages.
En effet, vous savez bien, par exemple, que chaque accouchement est unique et particulier, même pour une femme qui a eu plusieurs enfants... Parfois, il faut même prendre le contre-pied exact de ce que vous avez déjà entendu précédemment...
Retenez simplement que les NDE ne reflètent pas tout à fait la réalité de ce qui se passe au moment d'un décès. La raison en est très simple : les NDE sont destinées à servir de leçons, c'est à dire à aider une personne à comprendre et à avancer autrement dans sa vie.
Cette personne est donc amenée rapidement sur le lieu de la leçon, puis ramenée ensuite dans son corps physique, sans qu'il soit besoin de passer par de nombreuses étapes inutiles ici.
Dans un décès "classique", il y a un trouble plus ou moins long pendant lequel il n'est pas possible de se communiquer. Votre mari tiendra certainement sa promesse dès qu'il en aura la possibilité. Les notions du temps ne sont pas les mêmes là-haut...
Si vous le désirez, vous pourrez en parler plus longuement en vous rendant dans un centre spirite proche de chez vous. La lecture de livres spirites pourra vous être d'un très grand réconfort aussi. Vous y trouverez, avec beaucoup plus de détails, ce qui vous a, à peine, été évoqué ici.
Nos bonnes pensées vous accompagnent,
Gilles