Le détachement – Luc – 28/01/2018

 

Bonjour,
j'ai lu presque tous les livres que vous mettez à notre disposition, ainsi que ceux de Chico Xavier et Divaldo Franco Pereira.
J'ai également écouté plusieurs compte-rendus médiumniques effectués à votre centre et je voudrais comprendre pourquoi il n'est jamais question, dans les témoignages des désincarnés, du tunnel de Lumière dont parlent la grande majorité des personnes ayant vécu une expérience de mort imminente (EMI). Ces dernières se retrouvent tout de suite en compagnie de leur famille et amis désincarnés, tandis que les Esprits qui se communiquent via les médiums spirites ont presque tous vécus, lors de leur désincarnation, des souffrances atroces, allant même à se " réveiller " dans leur cercueil aux côtés de leur corps en décomposition. J'avance la théorie que, lors d'une EMI, le lien fluidique étant toujours présent, l'Esprit ne ressent pas la lourdeur d'une séparation définitive. Qu'en pensez-vous ?
J'aimerais également connaître votre avis sur l'incinération et l'embaumement. Un esprit peut-il vivre un traumatisme si le corps, dans lequel il a vécu son expérience terrestre, est incinéré rapidement après l'heure médicale du décès ? Se peut-il qu'un esprit ayant de la difficulté à se détacher de la matière corporelle, ressente quelque peu la sensation d'être brûlé vif ? J'ai lu qu'il fallait attendre au moins 72 heures avant une incinération ; serait-ce pour cette raison ? ?

Bonjour,
Effectivement, vivre une EMI est un détachement mais ce n'est pas une mort. Il y a un choc émotionnel violent au départ qui dégage l'Esprit de son corps physique mais il est toujours rattaché avec le cordon d'argent. C'est donc une expérience qu'il vit avec la traversée du tunnel et la vision des proches. Dans la mort, il y a un autre processus, il y a le dégagement du fluide vital, petit à petit, puis le détachement de l'Esprit du corps physique, le cordon d'argent est ensuite rompu, comme vous avez dû le lire dans vos lectures. Il faut donc que l'Esprit soit consentant et conscient de ce processus pour que cela se passe bien. Ensuite, suivant son taux vibratoire, il peut ou non se détacher de la terre, du seuil, etc... et renaître en quelque sorte dans le monde de l'au-delà. Pour vos autres questions : En général, les incinérations se font après quelques jours du décès, il y a le temps du recueillement pour la famille, de la préparation de la cérémonie, cela suffit aux Esprits pour bien dégager le corps physique. Il n'y a pas de traumatisme par conséquent. S'il a la sensation d'être brûlé, c'est qu'il reste près du corps et qu'il y est attaché mais le détachement est fait.
Fraternellement,
Catherine