Je ne sais pas quoi penser - Léonore - 03/12/2006

 

Bonsoir,
Je ne sais pas trop quoi penser... En effet, je suis une personne très terre à terre, je n'ai aucune croyance catholique ni autre mais ce qui m'arrive me dépasse complètement et je ne peux pas en parler autour de moi, on me rierait au nez.
En février dernier, j'ai perdu mon grand-père de façon inopinée. Le soir de son décès, j'ai eu un mauvais pressentiment. A 3heures du matin, la lumière de mon portable s'est allumée trois fois sans raison ; il est décédé à 3 heures du matin...
Depuis, je fais des rêves prémonitoires : ces temps-ci je rêve de personnes que je connais (mais que je ne vois que rarement) et le lendemain je croise ces personnes ! J'ai des flashs aussi, je devine ce qui va se passer dans ma vie quotidienne, des banalités mais bon ça me tracasse. J'ai peu de dormir, même les somnifères n'y font rien, et j'ai peur de ce que je pourrais deviner...
J'étais proche de mon grand-père mais son caractère assez teigneux, je sais, c'est stupide mais je me dis que s'il était un esprit, il ne serait pas du genre à entrer en contact...
Qui sait m'éclairer ? Je suis déprimée, je me sens bizarre à cause de cela.

Bonjour Leonore,
Le monde spirituel n’est pas toujours facile à appréhender ou à ressentir puisque invisible à nos sens. Il n’en demeure pas moins que le monde des esprits obéit à des lois naturelles qui le caractérise comme le monde de la matière est régit par d’autres lois qui lui sont spécifiques.
Il en résulte que les personnes qui décèdent, changent uniquement de champ vibratoire et conserve par la même leur personnalité. Votre grand-père, par le biais de votre téléphone portable a voulu vous livrer une preuve de l’immortalité de l’âme. Remerciez-le et prenez ce témoignage comme une marque d’affection et de sympathie venant de sa part. L’esprit, qui est la partie immortelle et impérissable de tout être humain délaisse alors sa dépouille humaine et se revêt du perisprit (le corps spirituel).
Quant aux rêves prémonitoires, n’ayez aucune crainte à avoir. Prendre des somnifères n’est point recommandé. Le mieux que vous puissiez faire est d’accepter de vivre avec cette épreuve. Rien dans la vie n’arrive par hasard et toutes les épreuves que vous subissez vous êtes capable de les surmonter. Qui sait après tout si cette faculté ne vous a pas été donnée afin que vous veniez en aide envers votre prochain ?
Le dernier conseil que je puisse vous transmettre est d’aller vous rendre à une permanence d’un centre spririte proche de votre domicile. Ainsi nous pourrions mieux répondre à votre attente tout en vous rassurant.
Fraternellement
Ronnie