Apparitions, catholicisme, spiritisme - Annette - 20/04/2012

 

Bonjour,
tout d'abord de confession Catholique, j'ai toujours su au fond de moi que la vérité se situait "ailleurs", je retrouve dans le Spiritisme ce que j'ai toujours pressenti inconsciemment.
J'ai lu le "Livre des Esprits" et suis en train de finir "le Livre des Mediums", et plusieurs choses me viennent à l'Esprit :
1/ Pouvons-nous dire qu'il y a antagonisme entre Catholique et Spirite ou plutôt de complémentarité ?
2/ Que dois-je penser des apparitions dîtes de la Vierge (Fatima, Lourdes) ?
3/ Dans un de vos PowerPoint nommé "vérités" vous nommez Henry Ford, en sachant son rôle prédominant dans la 2ème guerre mondiale (Henry Ford est l’un des plus célèbres bailleurs de fonds étrangers d’Adolf Hitler, et il est récompensé en 1938 pour ce soutien durable avec la «Grand-Croix de l’Aigle allemand», plus haute décoration nazie pour les étrangers), est-ce un enseignement justement du Spiritisme (le pardon et trouver le bien en chacun de soi ?)

Bonjour José,
Tout d'abord, excusez-nous pour le retard mis à vous répondre mais nous sommes peu de bénévoles disponibles pour répondre à un courrier toujours plus important.
1/ Si vous lisez l'Évangile selon le Spiritisme d'Allan Kardec, vous comprendrez rapidement que, loin de rejeter la Bible ou Jésus Christ et ses enseignements, le Spiritisme s'y réfère souvent mais en donne une interprétation qui diffère de celle de l'Église sur certains points.
En effet, le Spiritisme part du principe de l'évolution continuelle de l'âme (elle ne peut donc se retrouver figée pour l'éternité dans un Paradis ou un enfer), de sa possible réincarnation sur terre pour continuer à progresser, des interactions fréquentes entre vivants et morts (pourquoi l'âme, survivante à la mort du corps devrait-elle systématiquement être privée du désir de consoler, assister ou instruire ceux qui sont restés sur Terre ?), et d'autres nuances que vous découvrirez forcément dans vos lectures... Vous avez certainement lu déjà, par exemple, la devise du Spiritisme qui est : "Hors la charité, point de salut."
2/ Vous demandez, aux inconnus que nous sommes, ce que vous "devez penser". Or, la pensée est propre à chacun, puisqu'elle fluctue selon de trop nombreux critères, et ne peut être imposée. Il serait donc plus sage de vous forger votre propre opinion en vous documentant, en lisant, en analysant puis en méditant et en laissant parler votre cœur. Votre opinion sera alors solide et construite et ne variera pas en fonction du vent...
3/ Le PowerPoint dont vous parlez est une suite de citations. Aucun des hommes célèbres qui ont signé ces belles phrases n'est exempt de tâches, mais aucun n'est, non plus, totalement "noir". Nous avons tous une part d'ombre et de lumière. Plutôt que de pointer la part d'ombre de chacun (plus ou moins grande selon les individus, je vous l'accorde) et de se focaliser dessus, recherchons en autrui sa part de lumière et aidons-là à briller.
Fraternellement,
Sandra